Principal

Massages

Luxation de l'épaule: traitement après réduction, physiothérapie

L'articulation de l'épaule est formée par les surfaces articulaires de deux os - l'omoplate et l'épaule. Le premier est une zone lisse et concave, et le second a la forme d'une balle. Cette tête sphérique en contact avec la surface articulaire de l'omoplate (au moment où elle y pénètre) n'est que d'un quart et sa stabilité dans cette position est assurée par ce qu'on appelle la coiffe des rotateurs - la capsule articulaire et l'appareil musculo-ligamentaire.

De par sa structure, l’articulation de l’épaule est l’une des articulations les plus mobiles de notre squelette. Tous les types de mouvements sont possibles: flexion et extension, abduction et adduction, ainsi que rotation (rotation). Cependant, pour la même raison, lui et les plus vulnérables - plus de la moitié des luxations de la pratique du traumatologue sont exactement les luxations de l’articulation de l’épaule.

Dans notre article, vous découvrirez notre pathologie, ses types, ses causes et ses mécanismes, ainsi que ses symptômes, ses principes de diagnostic et ses tactiques de traitement (y compris la période de rééducation après réduction) de l'articulation de l'épaule.

Ainsi, la luxation de l'articulation de l'épaule, ou simplement la luxation de l'épaule, est une séparation persistante des surfaces articulaires de l'articulation de l'omoplate et de la tête sphérique de l'humérus, résultant d'une lésion ou d'un autre processus pathologique.

Classification

Selon le facteur causatif, on distingue ces types de luxation:

  1. Congénitale
  2. Acheté:
    • traumatique (ou primaire);
    • non traumatique (arbitraire, pathologique et habituel).

Chacune de ces raisons sera discutée plus en détail dans la section correspondante de l'article.

Si une luxation traumatique survient de manière isolée, sans être accompagnée d'autres blessures, on parle de non complication. Dans le cas où la violation de l'intégrité de la peau, la rupture du tendon, les fractures de la clavicule, de l'omoplate, de l'humérus, la lésion du faisceau neurovasculaire est déterminée simultanément à la luxation de l'épaule, une luxation compliquée est diagnostiquée.

Selon la direction dans laquelle la tête de l'humérus est déplacée, les luxations de l'épaule sont divisées en:

La grande majorité des cas de cette lésion - jusqu'à 75% - sont imputables à des luxations antérieures, environ 24% sont des luxations inférieures ou axillaires et les autres variantes de la maladie ne sont présentes que chez 1% des patients.

Un rôle important dans la détermination des tactiques de traitement et de pronostic est joué par la classification en fonction du temps écoulé depuis le moment de la blessure. Selon elle, il existe 3 types d'entorses:

  • frais (jusqu'à trois jours);
  • rassis (de trois jours à trois semaines);
  • vieux (disloqué arrivé il y a plus de 21 jours).

Causes de luxation de l'épaule

En règle générale, une luxation traumatique survient à la suite de la chute d'une personne dans un bras tendu, tendu vers l'avant ou tendu vers l'avant, ainsi que d'un coup porté à l'épaule de l'avant ou de l'arrière. Les traumatismes sont la cause la plus fréquente de cette pathologie.

Si après une luxation traumatique pour une raison quelconque (souvent cette cause devient une période d'immobilisation insuffisante du membre affecté après réduction de la luxation), la coiffe des rotateurs n'est pas complètement restaurée, la luxation se développe. La tête de l'humérus sort de la cavité articulaire de l'omoplate pendant le sport (par exemple, au service du ballon en volleyball ou en natation) et même lorsqu'une personne accomplit des actes simples de la vie (s'habiller / se déshabiller, se peigner, suspendre le vêtement après le lavage et autres). Chez certains patients, cela se produit jusqu'à 2 à 3 fois par jour et, à chaque nouvelle luxation, le seuil de charge nécessaire à la survenue d'une lésion diminue et il devient plus facile de la corriger. «Expérimenté» à cet égard, le patient ne fait plus appel aux médecins pour faire le travail, mais le fait tout seul.

Avec le développement de néoplasmes, d'ostéomyélite, de processus tuberculeux, d'ostéodystrophies ou d'ostéochondropathies de l'articulation de l'épaule ou de ses tissus environnants, des luxations pathologiques sont possibles.

Mécanisme de développement de dislocation

Une blessure indirecte - une chute d'un bras tendu étendu, prolongé ou prolongé vers l'avant - provoque le déplacement de la tête de l'humérus dans le sens opposé à la chute, la rupture de la capsule articulaire au même endroit et peut endommager les muscles, les ligaments ou les fractures des os constituant l'articulation.

Avec la pression exercée sur l'articulation d'une tumeur bénigne ou maligne, la tête saute également hors de la cavité articulaire - une luxation pathologique se produit.

Epaule disloquée: symptômes

La principale plainte des patients atteints de cette pathologie est une douleur persistante intense apparue après une chute sur un bras tendu ou une frappe à l'épaule. Ils constatent également une forte limitation des mouvements de l'articulation de l'épaule - celle-ci cesse absolument de remplir ses fonctions et les tentatives de mouvements passifs sont extrêmement douloureuses.

Une autre caractéristique importante est le changement de forme de l'articulation de l'épaule. Chez une personne en bonne santé, sa forme est arrondie, sans saillies importantes. En cas de luxation, l'articulation est déformée vers l'extérieur - une saillie sphérique bien marquée - la tête de l'humérus - est déterminée par l'avant, l'arrière ou vers le bas. Dans la taille antéropostérieure, l'articulation est aplatie.

En cas de luxation moins importante, la tête de l'humérus endommage le faisceau neurovasculaire qui traverse la région axillaire. Le patient se plaint d'un engourdissement de certaines zones de la main (qui innerve le nerf endommagé) et d'une diminution de la sensibilité de celles-ci.

Diagnostics

Le médecin suspectera une luxation au stade de la collecte des plaintes, des antécédents de vie et de la maladie du patient. Il évaluera ensuite le statut objectif: inspecter et palper (sentir) l'articulation touchée. Le spécialiste portera une attention particulière à la déformation perceptible à l'œil nu, à la présence de défauts cutanés ou à des hémorragies dans la région (peut survenir lorsqu'un vaisseau sanguin est rompu au moment de la blessure).

Avec la luxation habituelle, on remarquera l'atrophie du muscle deltoïde et des muscles de la région scapulaire avec une configuration normale de l'articulation de l'épaule et une restriction des mouvements (en particulier d'abduction et de rotation).

La palpation (lors de l'examen) de la tête de l'humérus se trouve dans un endroit atypique - à l'extérieur, à l'intérieur ou vers le bas depuis la cavité articulaire. Le patient ne peut pas faire de mouvements actifs dans l'articulation touchée et, lorsque l'on tente de déplacer un passif, on détermine le symptôme de la résistance du ressort. La palpation et les mouvements de l'articulation de l'épaule sont extrêmement douloureux. Dans le coude et les articulations sous-jacentes, l'amplitude de mouvement est préservée, la palpation n'est pas accompagnée de douleur.

Si, au cours de la luxation, un ou plusieurs nerfs du faisceau neurovasculaire traversant la région axillaire sont endommagés (généralement lors de luxations inférieures), le médecin détermine la diminution de la sensibilité de la main innervée par ces nerfs.

La principale méthode de diagnostic instrumental de la luxation de l'épaule est la radiographie de la zone touchée. Il vous permet d'établir un diagnostic précis - le type de luxation et la présence / absence d'autres types de blessures dans cette zone.

Dans les cas douteux, afin de clarifier le diagnostic, le patient reçoit un ordinateur ou une tomographie par résonance magnétique de l'articulation de l'épaule, ainsi que de l'électromyographie, ce qui aidera à détecter une diminution de l'excitabilité des muscles atrophiés qui survient lors de luxations habituelles.

Tactique de traitement

Immédiatement après la blessure, vous devez appeler une ambulance ou un taxi pour amener le patient avec une épaule disloquée à l'hôpital. En attendant la voiture, il devrait recevoir les premiers soins, notamment:

  • froid sur la zone touchée (pour arrêter le saignement, réduire l'enflure et soulager la douleur);
  • soulagement de la douleur (anti-inflammatoires non stéroïdiens - paracétamol, ibuprofène, dexalgin et autres, et si le médecin de l'urgence en détermine les besoins, des analgésiques narcotiques (promedol, omnopon)).

Lors de son admission, le médecin procède d’abord aux mesures de diagnostic nécessaires. Lorsqu'un diagnostic précis est exposé, la nécessité de réduire les luxations s'impose. La luxation traumatique primaire, en particulier la plus ancienne, est la plus difficile, alors qu’il est plus facile de déplacer la plaie habituelle à chaque fois.

La réduction de la luxation ne peut être réalisée "en direct" - dans tous ses cas, une anesthésie locale ou générale est nécessaire. Les jeunes patients présentant une luxation traumatique non compliquée subissent généralement une anesthésie locale. Pour ce faire, un analgésique narcotique est injecté dans la région de l'articulation touchée, puis une injection de novocaïne ou de lidocaïne est administrée. Lorsque la sensibilité des tissus diminue et que les muscles se détendent, le médecin procède à une contraction fermée de la luxation. Il existe de nombreuses méthodes de copyright, les plus courantes parmi celles de Kudryavtsev, Meshkov, Hippocrates, Janelidze, Chaklina, Richer, Simon. Les voies les moins traumatisantes et les plus physiologiques sont les voies de Janelidze et de Meshkov. La méthode la plus efficace consiste à effectuer une anesthésie complète et à effectuer des manipulations délicates.

Dans certains cas, on montre au patient qu'il supprime la luxation sous anesthésie générale - anesthésie.

Si le repositionnement fermé n'est pas possible, la question d'une intervention ouverte est résolue - une arthrotomie de l'articulation de l'épaule. Pendant l'opération, le médecin enlève le tissu entre les surfaces articulaires et restaure la congruence (correspondance mutuelle entre elles) de ces dernières.

Une fois que la tête de l'humérus est établie dans sa position anatomique, la douleur diminue en quelques heures et disparaît complètement en l'espace de 1-2 jours.

Immédiatement après la réinitialisation, le médecin répète les rayons X (pour déterminer si la tête est au bon endroit) et immobilise le membre avec un plâtre. La durée d'immobilisation varie de 1 à 3 à 4 semaines et parfois même davantage. Cela dépend de l'âge du patient. Les jeunes patients portent un pansement plus longtemps, malgré le sentiment de santé totale. Cela est nécessaire pour que la capsule articulaire, les ligaments et les muscles qui l’entourent, restaurent pleinement leur structure, ce qui réduira le risque de dislocations récurrentes (habituelles). Chez les patients âgés, une immobilisation prolongée entraînera une atrophie musculaire autour de l'articulation, ce qui perturbera la fonctionnalité de l'épaule. Pour éviter cela, ils ne sont pas mis en plâtre, mais en bandage ou en pansement Deso, et la durée d'immobilisation est réduite à 1,5 à 2 semaines.

Physiothérapie

Les méthodes de physiothérapie pour la luxation de l’articulation de l’épaule sont utilisées à la fois au stade de l’immobilisation et après le retrait du pansement immobilisant. Dans le premier cas, l’objectif de la physiothérapie est de réduire l’œdème, la résorption dans le domaine des lésions dues à un épanchement traumatique et de l’infiltration, ainsi que l’anesthésie. Au stade suivant, le traitement avec des facteurs physiques est utilisé pour normaliser le flux sanguin et activer les processus de réparation et de régénération dans les tissus endommagés, ainsi que pour stimuler le travail des muscles para-articulaires et restaurer l'ensemble des mouvements de l'articulation.

Pour réduire l'intensité de la douleur, le patient se voit prescrire:

Comme méthodes anti-inflammatoires utilisées:

Pour améliorer le flux de lymphe de la lésion et réduire ainsi le gonflement des tissus, utilisez:

Développer les vaisseaux sanguins et améliorer le flux sanguin dans la zone endommagée aidera à:

  • électrophorèse médicale de vasodilatateurs (pentoxifylline, acide nicotinique);
  • galvanothérapie;
  • thérapie magnétique à basse fréquence;
  • irradiation infrarouge;
  • applications de paraffine et d'ozokérite;
  • thérapie au laser rouge;
  • ultratonothérapie.

Les procédures physiques suivantes améliorent les processus de récupération - réparation et régénération - dans les tissus affectés:

  • thérapie au laser infrarouge;
  • thérapie magnétique à haute fréquence.

Afin de normaliser les fonctions des muscles périarticulaires, appliquez:

La physiothérapie est contre-indiquée en présence d’une hémorragie massive dans l’articulation (hémarthrose) avant que le liquide n’en soit retiré.

Physiothérapie

Exercices, exercices de thérapie présentés au patient à tous les stades de la rééducation après la réduction de la luxation de l'épaule. Le but de la gymnastique est de restaurer toute l'amplitude de mouvement de l'articulation touchée et la force des muscles environnants. Le complexe d'exercices pour le patient est sélectionné par le médecin de la physiothérapie en fonction des caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie. Premièrement, les séances doivent être conduites sous le contrôle du méthodologiste, et plus tard, lorsque le patient se souvient de la technique et de l'ordre des exercices, il peut les réaliser de manière autonome à la maison.

En règle générale, dans les 7 à 14 premiers jours d'immobilisation, il est recommandé au patient de serrer / desserrer les doigts à tour de rôle et en un poing, ainsi que de fléchir / allonger le poignet.

Après 2 semaines, sous réserve de l'absence de douleur, le patient est autorisé à faire des mouvements soigneux avec son épaule.

À 4-5 semaines, les mouvements dans l'articulation sont autorisés avec une augmentation progressive de leur volume - abduction, adduction, flexion, extension, rotation jusqu'à ce que l'articulation reprenne complètement ses fonctions. Après cela, à 6-7 semaines, vous pouvez soulever d’abord des articles avec un peu de poids, puis les augmenter progressivement.

Il est impossible de forcer les événements, cela peut conduire à un affaiblissement de la coiffe des rotateurs et à des luxations répétées. Si vous ressentez des douleurs à n’importe quel stade de la rééducation, arrêtez temporairement les exercices et recommencez au bout d’un moment.

Conclusion

La dislocation de l'épaule est l'une des blessures les plus courantes chez le chirurgien traumatologue. La cause principale en est une chute sur un bras tendu, mis de côté, levé ou tendu vers l'avant. Symptômes de luxation - douleur intense, absence de mouvement dans l'articulation touchée et sa déformation, visible à l'œil nu. Pour vérifier le diagnostic, on procède en règle générale à des rayons X. Dans les cas difficiles, on a recours à d'autres méthodes de visualisation - ordinateur et imagerie par résonance magnétique.

Le rôle principal dans le traitement de cette affection est joué par le repositionnement de l'articulation endommagée, la restauration de la congruence de ses surfaces articulaires. En outre, on prescrit des médicaments contre la douleur et une articulation immobilisée au patient.

La réadaptation est très importante. L’ensemble de mesures qu’elles commencent à appliquer immédiatement après l’application du bandage de maintien et se poursuit jusqu’à ce que les fonctions articulaires soient complètement rétablies. Il comprend des techniques de physiothérapie qui aident à soulager la douleur, à réduire l’enflure, à augmenter le flux sanguin et les processus de récupération dans la région endommagée, ainsi que des exercices de physiothérapie qui aident à rétablir l’amplitude des mouvements de l’articulation. Effectuer ces procédures doit être sous la supervision d'un médecin, en pleine conformité avec ses recommandations. Dans ce cas, le traitement sera aussi efficace que possible et la maladie disparaîtra le plus rapidement possible.

Un spécialiste de la clinique de médecine de Moscou parle de luxation de l'épaule:

Rééducation après traitement chirurgical de l'instabilité de l'épaule

Dans notre clinique, vous pouvez suivre une rééducation complète après avoir traité une instabilité de l'épaule.

Pour plus d'informations et pour vous inscrire à une consultation, appelez-nous au +7 (812) 295-50-65

Luxation de l'épaule - l'une des blessures sportives les plus graves. Avec une réduction approximative de la luxation, sans anesthésie; fixation du bandage à l'épaule au lieu de l'immobilisation du plâtre; sa période de moins de 3 semaines et, surtout, en l’absence de réadaptation professionnelle, une instabilité chronique de l’articulation de l’épaule sous forme de subluxations et de luxations récurrentes peut se développer. Surtout souvent, dans 80% des cas, la luxation habituelle de l'épaule se développe après la luxation primaire des jeunes athlètes.

Rééducation lors de l’immobilisation (jusqu’à 3 semaines après la chirurgie).

Nos observations montrent que la mauvaise qualité de la rééducation ou son absence sont les principaux facteurs de risque de subluxation postopératoire récurrente ou de luxation de l'épaule.

La rééducation commence immédiatement après la chirurgie et s'accompagne de mesures médicales.

Ses objectifs sont le soulagement de l'inflammation, la promotion de la régénération des tissus endommagés, la stimulation des muscles PS paraarticulaires. La cryothérapie est effectuée: une compresse froide est appliquée sur la zone d'opération pendant 15 à 20 minutes 5 à 7 fois par jour. Pour accélérer les processus de réparation et prévenir les complications postopératoires, un médicament spécial, des enzymes, est administré à l'athlète au cours des deux premières semaines de Flogenzym, puis de Wobenzym.

Plusieurs fois par jour, le patient exerce une tension isométrique des muscles para-articulaires d'une durée de 5-7 secondes, avec des pauses pour une relaxation de 3-4 secondes. La durée des exercices pour chaque groupe musculaire (fléchisseurs, extenseurs, rétracteurs, adduction et rotation de l'épaule) - jusqu'à la fatigue, le degré maximal de tension, mais sans douleur. Les exercices sont effectués en utilisant un accent avec un coude ou un pinceau dans la main d'un instructeur en thérapie par l'exercice, du patient lui-même ou de toute surface dure. En outre, des exercices dynamiques sont effectués - rotation des glandes des épaules et aplatissement des omoplates, exercices pour la main et les doigts.

Rééducation après la cessation de l’immobilisation (4 à 8 semaines après la chirurgie).

Les tâches de rééducation sont:

  • Entraînement des stabilisateurs musculaires PS;
  • Restauration des mouvements dans le PS dans tous les plans (flexion, extension, abduction, réduction, rotation interne et externe).

Le principal moyen de rééducation est la kinésithérapie: exercices thérapeutiques, exercices sur simulateurs, exercices physiques en piscine. Sida - massage et physiothérapie (myelectrostimulation, thérapie magnétique).

Dans les premiers jours de la salle de thérapie par l'exercice, des exercices légers sont réalisés pour le PS avec une augmentation progressive de l'amplitude: balancement, mouvement d'épaule avec glissement sur un panneau lisse, etc. Les mouvements d'épaule doivent être effectués dans les plans sagittal, transversal, frontal et rotationnel. Pour accélérer la récupération des mouvements, des exercices sont ajoutés progressivement à l'aide de simulateurs: sur le "volant" du simulateur, des mouvements de rotation sont effectués, augmentant légèrement la flexion de l'épaule; sur le simulateur "bâtons de ski" - conduire dans le plan transversal; en utilisant des amortisseurs en caoutchouc - plomb dans le plan frontal. Le rythme de l'élimination de la contracture de PS ne devrait pas être forcé. Les exercices d'étirement, les exercices saccadés sont exclus. La rotation externe est effectuée avec un soin particulier. Ce mouvement est stressant pour la glène. (voir Figure 1 et Figure 2)

Les muscles faibles et sans entraînement sont un facteur de risque de luxation récurrente de l'épaule. C'est pourquoi il est si important de les renforcer en postopératoire. Cela est particulièrement vrai pour les athlètes, en particulier dans les sports soumis au stress du PS.

Les stabilisateurs actifs de l'articulation de l'épaule sont les muscles para-articulaires. Les principaux stabilisateurs de l’articulation de l’épaule sont l’hypostose, le gros et le petit rond, et les muscles subscapularis, dont les tendons, qui s’entrelacent dans la capsule PS, forment ce qu’on appelle la coiffe des rotateurs. Participer à la stabilisation de l'articulation de l'épaule et des muscles deltoïdes, biceps et triceps de l'épaule. Pour l'entraînement de la force, les muscles d'endurance sont des exercices dynamiques. Leur amplitude de travail doit être inférieure au maximum possible de 5 à 100, afin de ne pas endommager la lèvre, la capsule et les ligaments du cartilage. Ce principe est respecté à toutes les étapes ultérieures de la rééducation de l'athlète. Déjà dans les premiers jours après la fin de l'immobilisation, des exercices pour les muscles des rotateurs de faible amplitude avec une barre de caoutchouc élastique sont effectués. La version la plus légère de la rotation externe avec la charge (haltère pesant 1 à 2 kg) est réalisée dans I. p. assis, coudé à la cuisse ou à la surface de la table avec une amplitude minimale de flexion de l'épaule. Lorsque l'amplitude des mouvements actifs augmente en PS, la rotation de l'épaule est effectuée lorsqu'il est plié ou retiré selon un angle compris entre 80 et 900, tandis que l'épaule repose sur un rouleau spécial. L'ampleur de la charge et de la résistance augmente également. (voir Figure 3 et Figure 4)

9-11 semaines après la chirurgie.

À 9-10 semaines, l'amplitude des mouvements dans la PS augmente considérablement, ce qui permet d'utiliser des exercices plus complexes et plus efficaces pour entraîner les muscles. Pour ce faire, ils utilisent des simulateurs tels que «trapèze», «presse à bras vertical», etc. Pour l'entraînement des muscles de la coiffe des rotateurs, les exercices sont effectués non seulement en flexion ou en retrait, mais également en extension de l'épaule. Les exercices sont effectués avec une charge ou avec un amortisseur en caoutchouc.

Des mouvements tels que lancer une balle de derrière la tête au handball ou frapper une balle avec une raquette de tennis et de badminton ne peuvent pas être exécutés avec des muscles affaiblis de l'omoplate. mouvement avec les muscles de la ceinture scapulaire. (voir figure 5)

Les exercices pour le développement de la proprioception jouent un rôle important, qui "dirige" les actions équilibrées de l'ensemble musculaire. Ceci est particulièrement important pour la stabilité du PS lors de l'exécution de mouvements coordonnés complexes. Lors de tels exercices, les propriocepteurs intégrés à la coiffe des rotateurs sont stimulés. Un exemple d'un tel exercice consiste à pousser un support avec vos mains sur une surface déstabilisante, par exemple à l'aide du mini-simulateur Bsu. (voir figure 6)

L'entraînement des muscles de la ceinture scapulaire est poursuivi à l'aide d'une méthode analytique (séparément pour chaque muscle ou groupe de muscles), ainsi que pour l'ensemble musculaire complet de la ceinture scapulaire et des muscles interscapulaires (par exemple, le fait de tirer sur une barre transversale). Au début, environ 7 à 10 jours, le pull-up est effectué dans un mélange, puis dans un nettoyage.

12-15 semaines après la chirurgie.

C'est la dernière période de rééducation, après laquelle le patient ou l'athlète peut commencer la phase initiale d'entraînement sous la direction d'un entraîneur. Des exercices de simulation et auxiliaires sont introduits dans le programme de rééducation, en fonction de la spécialisation de l'athlète.

La formation proprioceptive joue un rôle majeur dans la réadaptation des patients, en particulier dans les sports où le PS est soumis à des charges stressantes, par exemple au tennis, au badminton, au volleyball et aux arts martiaux. Exercices utilisés qui améliorent la coordination des muscles de la ceinture scapulaire et des omoplates. Ces sports orientés, imitant les exercices de base dans un sport particulier. Ils sont effectués à un rythme lent ou moyen, avec une tension musculaire modérée, avec une amplitude de mouvements incomplète dans le PS, ils sont donc sûrs. Dans le même temps, ils assurent le travail coordonné de l'ensemble musculaire et contribuent à la réadaptation psychologique des athlètes.

Les critères d’admission d’un athlète au stade initial de l’entraînement sont les suivants:

  • Absence de symptômes cliniques au repos et lors d’exercices spéciaux;
  • Restauration de l’ensemble des mouvements du PS dans tous les plans;
  • Absence d'atrophie musculaire de la ceinture scapulaire;
  • La période minimale de 3 à 4 mois après l'opération pour les sports qui n'imposent pas de contraintes supplémentaires au PS, telles que la natation, la course à pied, le cyclisme, le ski, etc.);
  • La période minimale de 5 à 6 mois après l'opération est réservée aux athlètes de moins de 25 ans et aux sports soumis à des charges de stress sur le PS (arts martiaux, sports de haut vol ou de lancer - tennis, volley-ball, handball, badminton, etc.).

L'entrée de l'athlète à la compétition doit être précédée d'une période d'entraînement complète sous la direction d'un entraîneur pendant une période d'au moins un mois.

Récupération de la luxation de l'articulation de l'épaule: exercice, massage

Le corps humain est unique par sa structure et, si possible, par son rétablissement. Si une luxation de l'articulation de l'épaule survient après une chute ou un coup, il est important de consulter immédiatement un traumatologue. Dans les premières heures après la blessure, vous pouvez même ajuster l'articulation de l'épaule. Après 24 heures, les processus de récupération dans le corps commencent et l'articulation des os est envahie par le tissu conjonctif, ce qui ne permet pas à l'articulation d'être ajustée à la position anatomiquement correcte sans chirurgie.

Si la luxation de l’épaule n’est pas compliquée, des méthodes conservatrices de traitement sont utilisées: elles sont luxées puis appliquées par un bandage de fixation Dezo ou une attelle en plâtre. Dans un délai pouvant aller jusqu'à 4 semaines, le membre sera en état d'immobilisation. À ce stade, il est très important de réaliser des exercices spéciaux pour restaurer la fonction de l’articulation de l’épaule après une luxation.

En savoir plus sur les techniques de récupération

Le traitement de la luxation de l'épaule implique un large éventail d'activités visant à restaurer les fonctions de l'articulation de l'épaule. La rééducation est obligatoire pour les patients, quelle que soit la gravité de la blessure et le moment de l’immobilisation. Les principales techniques de récupération sont:

  1. Exercice thérapeutique. Cette étape est très importante sur le chemin de la reprise. Les exercices pour le développement de l'articulation de l'épaule sont effectués un jour après la réduction et passent progressivement à des exercices plus complexes.
  2. Le massage associé à d'autres méthodes apporte des avantages indéniables sous forme d'amélioration de la circulation sanguine, de réduction des hématomes, d'œdème et de renforcement des muscles et des ligaments.
  3. Physiothérapie: ultrasons, UHF, phonophorèse, électrostimulation. Les traitements de physiothérapie n'impliquent pas l'utilisation de médicaments. Cela a un effet positif sur le joint endommagé. Néanmoins, il convient de discuter de l'utilisation de telle ou telle procédure avec votre médecin, car il existe des contre-indications.
  4. L'utilisation de structures orthopédiques telles que prescrites par un médecin.

Traitement de récupération après luxation

Les exercices après une luxation de l’articulation de l’épaule sont pratiqués le lendemain de la réduction. Cela est dû au fait qu'une partie du membre supérieur sera longtemps sans mouvement. Les premiers exercices sont effectués avec le pinceau de la main blessée, les doigts, dans la zone de l'avant-bras. Les exercices sont effectués à tour de rôle par un membre blessé et en bonne santé. Pendant cette période, une combinaison de mouvements actifs du bras libre et de contractions musculaires isométriques - contractions des muscles de l'épaule lors de sa fixation - est utile. Le principal objectif de ces exercices est de préparer la prochaine étape de la rééducation, l’entraînement de la respiration, du cœur et des muscles de la ceinture scapulaire.

Lorsque la période d'immobilisation se termine et que le pansement est retiré de la zone endommagée, l'étape suivante de la réadaptation commence. Le membre blessé est attaché avec une écharpe spéciale. Le terme, en moyenne, est de 2-3 semaines.

Après avoir consulté un médecin spécialiste en réadaptation, un ensemble spécial d'exercices est élaboré en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient:

  • état de santé;
  • l'âge;
  • entraînement physique;
  • lieu et type de luxation;
  • méthodes de traitement.

Après cela, le travail commence par l’aide d’une thérapie par l’exercice. Les mouvements sont effectués à un rythme moyen, le mouchoir est laissé sur la main. Les exercices sont souvent effectués en mettant l'accent sur une main en bonne santé ou avec son aide. Commencez les exercices en position assise. Le complexe de base comprend les exercices suivants:

  1. connexion et séparation des pales;
  2. flexion et extension de l'articulation de l'épaule;
  3. mouvement de l'épaule dans un cercle, tout en respectant l'amplitude minimale;
  4. lever la main et un peu de retard dans la position extrême;
  5. mouvements de flexion-extension par les doigts;
  6. en levant les membres vers l'avant puis vers le bas;
  7. exercices pour l'articulation du poignet: enlèvement, levage, etc.
  8. enlèvement des deux membres derrière le dos;
  9. mouvements des bras oscillants.

À mesure que les muscles se rétablissent et que la condition physique s'améliore, la charge peut être augmentée progressivement. Déjà autorisé à faire des exercices avec l'utilisation de la pondération, tels que des haltères, ballon de gymnastique et autres. Mouvement réalisé plus audacieux, avec une plus grande amplitude. A ce stade, la hâte est contre-indiquée. Dans un premier temps, il est nécessaire de réaliser des mouvements sans douleur, sans moyens improvisés ni poids supplémentaire, pour ensuite prendre une charge importante.

L’exercice thérapeutique vise à renforcer les muscles de la ceinture scapulaire. Le choix des exercices après le retrait du foulard s’étend:

  1. lever les bras en avant sans poids, puis avec des haltères - le poids des haltères augmente progressivement, en fonction du taux de récupération du patient;
  2. lever les membres sans peser, puis avec le poids;
  3. mouvements circulaires dans le sens horaire et antihoraire;
  4. enlèvement de mains dans différentes directions;
  5. soulèvement simultané de la jambe pliée au genou et du bras plié au coude;
  6. lever les bras tendus avec des haltères ou une balle en position couchée;
  7. exercices de résistance;
  8. lancer la balle à deux mains.

Le programme de formation est basé sur le principe d’augmentation de la complexité des mouvements. Le nombre de répétitions - de 7 à 12 fois.

Une attention particulière doit être portée à la manière dont l’épaule réagit à la charge reçue et à la mesure dans laquelle cette charge correspond à l’état du patient. Pour les symptômes négatifs, contactez votre médecin. En cas de douleur soudaine, d'engourdissement des mains, d'augmentation du gonflement, il est recommandé d'arrêter la thérapie physique et de consulter un spécialiste.

Une attention particulière doit être portée à la performance de la thérapie par l'exercice après une luxation compliquée de l'articulation de l'épaule, ainsi qu'après une intervention chirurgicale. Le gypse Longuet est appliqué pendant un mois maximum, tandis que le membre est entièrement fixé de la main à l'épaule. L'exercice avec une charge accrue est autorisé à effectuer au plus tôt trois mois après l'opération. Une formation à haute efficacité peut être obtenue en les exécutant dans la piscine. En effectuant une série d'exercices dans l'eau, la charge sur le joint sera minimale.

Le massage joue un rôle majeur dans le processus de récupération après une luxation de l'épaule. Le massage est prescrit par un médecin et effectué par un massothérapeute professionnel. La réadaptation est un processus responsable et tout mouvement erroné peut entraîner des complications.

Commencez le massage trois jours après la blessure. Les actions pendant la session sont lisses et consistent en des mouvements de caresses, de frottements et de pétrissages. Il est important que le patient ne ressente pas de douleur intense. Pendant le massage, la circulation sanguine est rétablie dans les tissus, le tonus musculaire est augmenté, les ligaments sont renforcés et une atrophie musculaire est évitée. La séance dure un quart d'heure.

Si vous suivez les recommandations du médecin traitant et effectuez une série d'exercices pour rétablir l'activité physique au niveau de l'épaule, la récupération ne prendra pas plus de six mois. La valeur des mesures de réadaptation consiste en un impact complexe sur la zone endommagée et en minimisant les complications possibles.

Luxation de l'épaule pendant le traitement

La luxation de l'articulation de l'épaule est la blessure la plus courante. Plus de 50% des patients font un tel diagnostic. Cette statistique est basée sur le fait que l'articulation effectue de nombreux mouvements différents, mais la surface de contact de ses surfaces est petite. Cette blessure survient chez des personnes de différents âges. Lors d'une chute, une personne tend le bras ou le prend sur le côté. Un mouvement incorrect contribue à casser la capsule dans laquelle se trouve l'articulation et est déplacée. Cette violation nécessite une intervention médicale, ainsi que la luxation de l'épaule, le traitement après repositionnement dure longtemps.

Traitement après luxation

La luxation nécessite une intervention médicale urgente. Il est interdit de mener une thérapie à la maison car cela peut entraîner une invalidité. En fonction de la gravité de la blessure, le patient sera invité à utiliser une réduction fermée ou une intervention chirurgicale. Cependant, quel que soit le degré de violation, tous les patients ont besoin d'un rétablissement et d'un traitement à long terme. La période après la réduction est divisée en plusieurs étapes importantes:

repositionnement du joint; immobilisation de la zone touchée; période de réadaptation.

Le diagnostic d'une épaule disloquée a toujours de graves conséquences. Cependant, suivant les recommandations du médecin, vous pouvez rapidement rétablir le travail de l'articulation endommagée. Chaque période de récupération a une durée différente, car elle influe sur la gravité de la blessure.

Souvent, les personnes subissent une rechute et la luxation est répétée après une courte période. La raison de cette nouvelle blessure est l’incapacité des tissus de l’articulation à revenir à sa place initiale. Sa position incorrecte rend ce composé très vulnérable au moindre mouvement erroné. Si un patient a une rechute, on lui propose une opération. En règle générale, il est recommandé de recourir à la procédure arthroscopique, qui permet de restaurer la fonction de l’épaule avec le moins de dommages possible.

Période de rééducation après une blessure

La tâche principale de la rééducation est de restaurer complètement la fonctionnalité de l’articulation de l’épaule. Une fois l’ajustement terminé, le médecin donne au patient des recommandations qui aideront à rétablir rapidement la santé. En règle générale, cette période est divisée en plusieurs périodes principales:

L'immobilisation de l'articulation permet aux tissus endommagés de récupérer correctement et de restaurer la fonctionnalité précédente. La durée de cette période est de 3 semaines. Si la luxation présente des complications supplémentaires, le patient est enduit de plâtre sur la zone touchée. La durée du port dépend de la gravité de la blessure, mais prend au moins deux ou trois mois. la restauration des articulations peut être réalisée à l'aide de procédures spéciales de gymnastique et de physiothérapie; le rétablissement complet a lieu dans environ 6 mois.

C'est important! Le traitement après réinsertion chez les personnes âgées dure plus longtemps. Cependant, l’immobilisation est conçue pour une période plus courte. Au fil des années, les tissus perdent leur mobilité et, si l’épaule est définitivement fixée dans une position, cela peut conduire à une atrophie musculaire complète.

Avant de retirer le pansement, il est toujours recommandé au patient de subir une série d'examens afin d'étudier les processus de récupération. En règle générale, une personne reçoit une radiographie et une IRM. Si, après avoir reçu les données, il est évident que la thérapie a donné de bons résultats, le bandage est retiré et le traitement continue sans celui-ci. Cependant, si l'immobilisation de l'articulation n'a pas donné de résultats et que la pathologie est en développement actif, une intervention chirurgicale est recommandée au patient.

Gymnastique réparatrice

Grâce à un ensemble d'exercices simples, le patient sera en mesure de rétablir rapidement l'amplitude de mouvement perdue, de reprendre des forces dans ses muscles et de stabiliser l'état de l'articulation endommagée.

Après la luxation, l'articulation sera immobilisée pendant plusieurs semaines. Cependant, il est important de faire de simples exercices physiques pour prévenir l’atrophie musculaire et permettre au sang de circuler librement. Pendant 3 semaines après la blessure, le patient doit faire les exercices suivants:

rotation de la brosse; serrer la main dans un poing, mais sans charge supplémentaire; tendez vos muscles des épaules sans bouger votre main.

À partir de 4 semaines après la restauration de l'articulation de l'épaule, le patient est autorisé à effectuer des exercices impliquant les épaules. À ce stade, le sac articulaire et le tissu de l'épaule sont progressivement restaurés, ce qui vous permet de donner une petite charge. Le bandage de gymnastique de départ doit être retiré et vous pouvez commencer à effectuer des exercices simples:

le mouvement de l'épaule vers l'avant permettra de plier l'articulation; le mouvement de l'épaule en arrière, permettra de déplier l'articulation.

Ces exercices doivent être effectués 5 fois par jour pendant 30 minutes. Tous les mouvements doivent être effectués avec précaution et sans hâte. Cette gymnastique va progressivement restaurer le travail de l'articulation et des ligaments.

Au bout de 5 à 6 semaines, le bandage de fixation est retiré. Au cours de cette période, la thérapie physique est extrêmement importante, mais vous devez faire attention. Il est nécessaire de sélectionner correctement les exercices qui aideront à restaurer complètement les fonctionnalités de l'articulation. Les experts recommandent de faire cette gymnastique:

mouvement actif des épaules d'avant en arrière; flexion et extension des doigts et des mains; lever le bras blessé; écarter les mains sur le côté; mouvement de rotation des bras; écarter les mains derrière le dos; des exercices qui conduiront à la tonification musculaire; rotation externe et externe des épaules.

Au stade final de la réadaptation devrait augmenter la charge et élargir la plage de mouvement. Cependant, il est important de faire preuve de prudence et de ne pas trop stresser le joint. Une guérison complète ne survient qu'après un an.

Physiothérapie après une blessure

Toujours avec une luxation de l'articulation de l'épaule, il est recommandé au patient de suivre un traitement de physiothérapie. Ils sont absolument inoffensifs et aideront le patient à restaurer rapidement le travail de l'articulation endommagée. Grâce à ces événements, un excellent effet est obtenu:

le gonflement est enlevé; réduction de la douleur; les caillots sanguins se dissolvent; la circulation sanguine est stimulée; tous les tissus sont bien saturés en oxygène; contribuer à renforcer les fonctions de protection du corps; Le processus de guérison et de récupération vient plus rapidement.

Les traitements de physiothérapie ne comprennent pas les médicaments, de sorte que toutes les procédures ne sont pas nocives pour la santé. Au cours du traitement, l'articulation lésée exerce un effet bénéfique, ce qui lui permet de se remettre d'une blessure.

La magnétothérapie pulsée à haute intensité soulage l'inflammation de manière qualitative. Cette procédure est la seule qui soulage parfaitement la douleur. Pendant le traitement, les tissus endommagés sont restaurés et les ligaments et les muscles guérissent. Les experts recommandent la tenue de 10 procédures dont la durée n’est pas inférieure à 15 minutes. La magnétothérapie pulsée de faible intensité stimule le travail du tissu protecteur et rétablit les terminaisons nerveuses endommagées. Élimine efficacement le processus inflammatoire et élimine rapidement les poches. La durée de la procédure est de 30 minutes. En règle générale, il est effectué quotidiennement pendant 10 jours. Le traitement diadynamique soulage efficacement l'articulation touchée et améliore la circulation sanguine. Contribue à la nutrition en oxygène complet des cellules et des tissus. Pendant la procédure, le tonus musculaire est maintenu. Les médecins prescrivent des séances quotidiennes pendant 10 jours. L'inductothermie contribue à la normalisation du flux sanguin et à une nutrition efficace des tissus contenant de l'oxygène et des composants utiles. Stimule le système immunitaire et soulage la douleur. La procédure élimine qualitativement l'inflammation et améliore le tonus musculaire. Il est généralement recommandé de le faire quotidiennement, pendant 10 minutes pendant 7 à 10 jours. L'application de paraffine permet de réchauffer la zone endommagée de manière uniforme et pendant une longue période. Grâce à la procédure, les poches et le syndrome de la douleur sont supprimés. Le flux sanguin s'améliore et la nutrition des tissus est ajustée. Il est recommandé d'effectuer 10 procédures, chacune pendant 30 à 45 minutes.

C'est important! Toutes les procédures de physiothérapie comportent un certain nombre de contre-indications. Seul un médecin peut prescrire ou annuler ce traitement.

Traitement médicamenteux

En règle générale, la luxation de l'articulation de l'épaule répond bien au traitement à l'aide d'exercices de gymnastique et de procédures de physiothérapie. Cependant, pour la première fois après la blessure, le patient ressentira une douleur intense. Pour soulager la maladie, le médecin vous prescrira une série de médicaments contre la douleur. Tous les médicaments étant prescrits à différents degrés de douleur, le médecin évaluera l'état du patient et sélectionnera le meilleur traitement. Habituellement, les médecins recommandent ces médicaments:

Tempalgin; Spazmalgon; Le fentanyl; Hydromorphone; La lidocaïne

Lors d'une blessure, il est important d'éliminer les spasmes musculaires. Le médecin peut donc recommander ces médicaments:

Le diazépam; Le lorazépam; Mindazolap

Pour soulager l'enflure et la douleur, il est important d'utiliser des médicaments pour une utilisation locale. Le processus de réadaptation est très pénible, il est donc important de prendre des médicaments. Ces pommades et gels sont parfaits:

Le diclofénac; L'hydrocortisone; Menovazine; L'héparine; Apisatron; Lioton; Traumel; Dolobene.

Pendant la rééducation, le patient doit suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin. Le respect de toutes les règles rétablira rapidement les performances de l'articulation de l'épaule. Vous bénisse!

La luxation de l'articulation de l'épaule est le problème le plus courant concernant le système musculo-squelettique. La raison - une sorte de conception qui fournit la plus grande gamme de mouvements parmi toutes les articulations de notre corps. Dans cet article, nous verrons comment reconnaître les luxations de l'épaule, symptômes de la maladie. La prévention et le traitement en tant que mesures importantes pour prévenir et éliminer les conséquences de telles blessures seront également décrits dans le matériel présenté.

Quelle est la luxation?

La luxation est appelée perte de contact des surfaces articulaires les unes avec les autres. Les blessures surviennent le plus souvent lors d’accidents de sport ou de la route. Les personnes qui pratiquent le volleyball, le hockey, le handball et les sports d’hiver sont particulièrement touchées. Pour les blessures à l'épaule, un diagnostic approprié est nécessaire.

L'un des types de dommages à l'épaule les plus difficiles est la luxation de l'articulation de l'épaule. Les causes et le traitement sont établis par le médecin après un examen attentif de la victime. Un traitement supplémentaire consiste à rétablir le travail de l'articulation et à prévenir les complications.

Pourquoi ce problème se produit-il?

Les causes les plus courantes de luxation de l’articulation de l’épaule sont les blessures lors d’une activité physique, une chute de la partie externe (latérale) du bras. La cause du problème peut être un coup dur. Parfois, une blessure survient à la suite d'une chute d'une hauteur, par exemple, alors que vous travailliez sur un chantier de construction. Lors de l'impact, la tête de l'articulation de l'épaule est déplacée. Selon la direction dans laquelle elle s'est déplacée, les luxations de l'épaule peuvent être divisées en:

Luxation antérieure de l'articulation de l'épaule. Il s’agit du type de déplacement le plus courant, qui survient généralement à la suite d’une chute d’un bras ou d’une épaule tendus. Ce type de déplacement peut être causé par un coup direct ou par des virages serrés de l'épaule.

Symptômes du problème

La luxation de l'articulation de l'épaule peut endommager d'autres structures situées dans la région de l'épaule. Comment identifier le problème et que faire après le diagnostic de "épaule disloquée"? Les symptômes et le traitement (premiers secours) dépendent de la gravité de la blessure.

Signes de luxation de l'épaule:

Douleur soudaine et très sévère au niveau des épaules, gonflement important ou hématome, limitation de la mobilité articulaire, déformation de l'articulation, tête de l'humérus ne se déplaçant pas sous l'aisselle, douleur accrue lorsque vous essayez de déplacer l'articulation (le patient tient donc sa main plus près du corps). Évanouissement et fièvre.

Mesures thérapeutiques et diagnostics

Une blessure très grave est considérée comme une luxation de l'articulation de l'épaule. Les premiers secours et l'intervention médicale sont des conditions indispensables à une rééducation rapide et au retour à un mode de vie normal. L'anesthésie de l'articulation de l'épaule, pratiquée sous anesthésie générale, est nécessaire pour prévenir d'autres blessures pendant le travail du médecin. Le traitement est effectué sur la base de facteurs déterminés par la méthode manuelle et la radiographie.

Après cela, sur l'épaule (où se trouvent les articulations de l'épaule), le plâtre est appliqué avec un bandage. Une telle immobilisation du membre dure généralement environ 4 semaines. Après avoir retiré le pansement du gypse et étudié les radiographies, s'il n'y a pas de re-luxation de l'articulation de l'épaule, la rééducation devient une condition préalable au rétablissement du travail de l'épaule du patient. Il est également recommandé de s'abstenir de toute activité physique pendant deux à trois mois supplémentaires.

Parfois, pour le traitement d’un diagnostic de «luxation habituelle de l’articulation de l’épaule», l’opération fait partie intégrante du processus de rééducation, car d’autres problèmes peuvent être identifiés, tels que:

fracture des os de l'épaule, blessures musculaires ou poches articulaires, dommages aux vaisseaux sanguins ou aux nerfs.

En règle générale, une arthroscopie est réalisée. Le chirurgien fait de très petites incisions à travers le tissu à travers lequel la caméra et les instruments sont insérés. Si un patient a plusieurs blessures au bras et la luxation habituelle de l'articulation de l'épaule, l'opération devient un véritable défi pour le chirurgien, après quoi le patient doit éviter tout mouvement du membre supérieur pendant une longue période (6 semaines).

Réhabilitation

La rééducation est nécessaire pour un traitement ultérieur. Vous devriez également considérer les nuances suivantes:

Évitez les mouvements brusques de l'épaule pendant une courte période après avoir retiré le pansement Utilisez des compresses froides pour réduire les gonflements Traitement pharmacologique consistant à prendre des anti-inflammatoires. Si la douleur est intense, vous pouvez demander au médecin de vous prescrire des analgésiques. Le médicament "Nurofen Plus" doit être pris toutes les 6 heures par 15 ml pour compléter les procédures thérapeutiques. Ils contribuent aux effets analgésiques et anti-inflammatoires (cryothérapie), à ​​la restauration des tissus mous endommagés (thérapie magnétique, thérapie au laser, ultrasons), à l'augmentation de la masse et de la force musculaires (stimulation électrique), à ​​l'amélioration de l'irrigation sanguine et à la nutrition des tissus (bain tourbillonnant du membre supérieur)., soulage la tension et améliore également l’approvisionnement en sang et la nutrition.

Effectuer des exercices thérapeutiques au stade initial de la rééducation est préférable avec un psychothérapeute. Il est nécessaire d’accepter des manipulations légères sans solliciter l’articulation douloureuse, par exemple: exercices isométriques et tâches d’étirement qui stimulent le tissu neuromusculaire. Progressivement, des exercices sont introduits sur le support, renforçant la force musculaire et améliorant la stabilité et l'élasticité des tissus mous. À la dernière étape du traitement, des exercices sont utilisés pour tout le membre supérieur, ce qui augmente la force, contrôle les mouvements et le travail et améliore la dynamique des mouvements de l'articulation de l'épaule.

La kinésithérapie consiste à envelopper le joint avec des pansements élastiques spéciaux. Ils ont un effet sensoriel, améliorent le fonctionnement des articulations. Les patchs superposés sur les articulations scapulaires offrent une stabilité, améliorent les processus de guérison et réduisent le risque de blessure pendant l'exercice.

Des complications

Malheureusement, le diagnostic de luxation de l'articulation de l'épaule est assez grave. La rééducation et le traitement sans diagnostic précis peuvent entraîner de nombreuses complications. Ceux-ci comprennent:

instabilité articulaire, lésions des nerfs périphériques (sensation de picotement, troubles de la sensibilité du membre supérieur), limitation de l'amplitude des mouvements articulaires, récidives même après une blessure banale, modifications dégénératives de l'articulation de l'épaule.

Façons de traiter les blessures de l'épaule à la maison

Un léger soulagement entraîne l'imposition d'une compresse froide sur la zone endommagée, en cas de luxation de l'articulation de l'épaule. Le traitement à domicile des blessures graves est impossible sans la fourniture de soins médicaux qualifiés. La victime doit être emmenée chez un médecin, qui prendra les mesures nécessaires après la radiographie. Au moment du transport, le bras doit être fixé: il peut être légèrement plié au coude, appuyé sur la poitrine et blessé avec un bandage au corps.

Pour soulager la douleur, vous devez administrer un anti-inflammatoire analgésique ou non stéroïdien (Nurofen Plus ou Ibuprofen, 15 ml toutes les 6 heures). La récupération prend généralement 3-6 semaines.

Ensuite, il est recommandé de faire des exercices d'étirement pour les muscles du bras et de l'épaule. Après une série d'exercices de ce type, lorsque le membre est pleinement fonctionnel, vous pouvez retourner au sport, mais uniquement avec des vêtements spéciaux, de sorte qu'en cas de chute, il empêche la luxation de l'articulation de l'épaule. Le traitement à domicile et la rééducation après une blessure sont possibles avec des exercices d'étirement systématiques pour que les muscles soient élastiques et moins susceptibles d'être endommagés. Dans le cas de muscles débordés, par exemple, après un entraînement intense, de la glace peut être appliquée sur l'épaule.

Luxation de l'épaule

Il s’agit d’une blessure grave due à l’incapacité de bouger le bras en raison de la dislocation de l’articulation de l’épaule. Traitement à domicile (premiers secours): buvez des analgésiques au dosage spécifié dans les instructions, attachez votre main au corps, puis rendez-vous en urgence chez un orthopédiste ou un traumatologue. Ces dommages sont des blessures très graves pouvant entraîner la mort des nerfs et des vaisseaux sanguins.

Tendon tendon

Que faire en cas d'entorse et de luxation de l'épaule? Le traitement à domicile implique l'utilisation d'une compresse froide (il est appliqué pendant une demi-heure), de médicaments ayant des effets anesthésiques et anti-inflammatoires (gels, pommades). Ils sont appliqués en couche mince sur la zone endommagée plusieurs fois par jour. Il faut également reposer la main, c'est-à-dire limiter le mouvement.

Blessure à l'épaule

Cela survient généralement à la suite d'une chute brutale, qui endommage les tissus mous. Signes de contusion: douleur progressivement croissante, hématome, œdème. Il est nécessaire d’appliquer rapidement de la glace sur le site de la blessure. Cela limitera l'hématome et le gonflement des tissus mous, à moins, bien sûr, d'une luxation de l'articulation.

Et dans ce cas, le traitement des remèdes populaires ne sera pas superflu: plusieurs fois par jour pendant 20 minutes, appliquez des compresses froides ou des glaçons enveloppés dans du papier ou enveloppés dans du tissu. Le soulagement apporte également une pommade avec une action anesthésique et anti-inflammatoire. Ils sont appliqués plusieurs fois par jour. Cependant, si la douleur ne recule pas, il est nécessaire de recourir à l'orthopédiste, car la blessure peut être beaucoup plus grave que vous ne le pensez.

Remèdes populaires

Il y a beaucoup de façons de gérer les conséquences associées au diagnostic "d'articulation disloquée". Le traitement des remèdes populaires vise à soulager la douleur. L'utilisation de compresses de lait chaud est recommandée: il doit être chauffé, humidifié avec des bandages et appliqué sur l'articulation douloureuse. Eh bien aide les oignons finement hachés ou "pâte" d'un verre de farine et une cuillerée de vinaigre. Ils doivent s'imposer à l'endroit endommagé et tenir pendant une demi-heure.

Exercices après la luxation de l'épaule pour renforcer et développer les muscles du bras

Les exercices après la luxation de l’épaule, qui constituent l’une des principales mesures de rééducation, peuvent enfin restaurer la fonctionnalité de l’articulation endommagée. Blessure à l'épaule plus difficile à traiter. La raison en est une violation par les patients du mode de repos du membre malade, sans lequel il est difficile de gérer au quotidien. En plus d’ignorer l’importance de la thérapie physique. Tout cela peut conduire au fait que l'articulation commence à se déplacer de manière permanente.

Pour éviter cela, dans notre article, nous allons considérer toutes les étapes de la récupération après une luxation de l'épaule, en mettant l'accent sur l'exercice physique.

La luxation nécessite-t-elle une intervention chirurgicale?

L'articulation de l'épaule est l'une des plus mobiles du corps humain. C'est lui qui donne à ses mains une telle variété de fonctions. Mais pour une mobilité accrue, vous devez payer une stabilité réduite de l'articulation. Cela s'explique par une petite zone de contact de la tête de l'os avec la cavité articulaire, à travers laquelle l'épaule est attachée à l'omoplate. En conséquence, toute chute ou tout mouvement imprudent peut entraîner un déplacement de l'articulation hors de la cavité, c'est-à-dire une luxation. En plus des blessures, la cause de la luxation peut être:

  1. Mouvements répétés des bras avec un maximum de swing. Il existe dans certains sports (tennis, natation) et dans des professions liées au travail manuel.
  2. Activités de sport amateur avec l'ignorance de la technique correcte. Les plus dangereux sont toutes sortes de haltères ou haltères pour la tête, ainsi que des exercices sur la barre horizontale et les barres parallèles.
  3. Hypermobilité minérale des articulations. Il est observé chez les personnes qui ont une flexibilité accrue par nature. Si vous pouvez vous asseoir sur un grand écart ou pliez vos doigts à plus de 90 degrés sans entraînement, vous pouvez parler en toute confiance de la tendance à disloquer les articulations.
  4. Dysplasie articulaire de l'omoplate (profondeur inférieure à la normale).

Les dislocations elles-mêmes peuvent également varier en fonction de la direction du déplacement de la tête de l'articulation. Ils peuvent être:

  • avant (98% des cas, en particulier pour des blessures);
  • postérieur (1-2%, plus souvent en tombant sur un bras tendu);
  • plus bas (extrêmement rare, peut être identifié par l’impossibilité de baisser la main).

Il est important de pouvoir distinguer les symptômes de l'épaule disloquée. Ceux-ci comprennent:

  1. La douleur
  2. Déformation de l'articulation de l'épaule. Il devient plus arrondi, et si une personne est mince, vous pouvez même trouver la tête bombée de l'os.
  3. Violation de la sensibilité de la main et de l'avant-bras, manifestée par un engourdissement. Il est provoqué par un gonflement ou un pincement du nerf.

Si vous présentez des symptômes de luxation, vous ne devez en aucun cas essayer de redresser vous-même l'épaule: vous pouvez facilement confondre fracture avec luxation ou créer cette perle avec une technique de réduction incorrecte, ainsi que pour endommager les nerfs ou les vaisseaux sanguins. Les premiers soins consistent à accrocher le membre blessé au pansement et à le faire traiter par un spécialiste le plus rapidement possible.

Indications pour la chirurgie

La nécessité d'une intervention chirurgicale dépend de la rapidité avec laquelle vous consultez votre médecin. Si vous vous rendez aux urgences immédiatement, dans la plupart des cas, vous pouvez vous en tirer avec une réduction non chirurgicale de la luxation. Mais après une journée, la mise en place de l'articulation devient déjà problématique en raison de la contraction musculaire. Dans ce cas, une tentative est faite pour redresser l'épaule sous anesthésie avec l'utilisation de médicaments relaxants. Mais, en règle générale, vous devez toujours vous tourner vers l’opération, ouvrir le joint et l’ouvrir.

L'opération peut être attribuée en fonction des caractéristiques de la blessure. Les conditions préalables à la chirurgie sont:

  1. Fracture osseuse
  2. Rupture de ligament ou de tendon.
  3. Dommage à la capsule articulaire.
  4. Séparation de la lèvre articulaire (tissu cartilagineux offrant le meilleur contact entre les surfaces articulaires).

La luxation habituelle de l'épaule sert également d'indication pour l'opération. Ce que l'on appelle un re-déplacement de l'articulation quelque temps après la première dislocation. Si cela se produisait une seconde fois, il y en aurait certainement une troisième, une quatrième, etc. Et chaque fois, le tissu sera de plus en plus endommagé. Des exercices pour restaurer les fonctions articulaires aideront à éviter la ré-luxation de l'épaule du bras après le repositionnement, mais si vous ne vous en occupez pas à l'avance et qu'une rechute se produit, seule l'opération corrigera la situation.

Les opérations modernes de l'articulation de l'épaule ne doivent pas avoir peur, car elles sont réalisées de manière arthroscopique sans incisions traditionnelles. Plusieurs ponctions sont faites à l'épaule. Une caméra vidéo est introduite à travers l'un d'eux et à travers d'autres outils permettant de réparer les tissus endommagés.

En tant qu'opération, de même que le réapprovisionnement habituel, ils nécessitent une immobilisation supplémentaire de l'articulation et ce n'est qu'après quelques semaines que l'on peut commencer à masser, à faire des exercices thérapeutiques et d'autres types de mesures de rééducation.

Rééducation après réduction

La première étape de la rééducation après la luxation de l’épaule doit toujours être l’immobilisation, c’est-à-dire l’imposition d’un bandage de contention à l’articulation. Auparavant, les pansements en plâtre étaient utilisés à cette fin, mais ils apportaient tellement de gêne au patient que, dans la pratique moderne, ils sont de plus en plus remplacés par des pansements plus confortables. Il existe également une sorte d'immobilisation avec abduction, lorsque le bras plié au coude n'est pas pressé contre le corps, mais lui est perpendiculaire. Cette façon de porter le pansement est moins pratique, mais réduit le risque de ré-luxation de 40% à 25%.

En fonction de la gravité de la blessure, l’immobilisation devrait durer de 1 à 4 semaines. Durant cette période, le patient suit un traitement anti-inflammatoire. Un traitement complémentaire en cas de luxation est la prescription d'un traitement de physiothérapie. Il est utilisé pour éliminer l'œdème, l'analgésie et la résorption d'épanchement pleural (accumulation de liquide dans les tissus).

Après le retrait du pansement, la phase de restauration des fonctions articulaires commence. Ici, le massage vous aidera à enlever les pinces musculaires. Ainsi que la poursuite du cours de physiothérapie, mais dans le but de normaliser la circulation sanguine et d’accélérer les processus de régénération dans les tissus. Mais le principal élément à ce stade de la rééducation reste la thérapie physique (thérapie physique). Il comprend des exercices pour le développement de l'épaule destinés à rétablir la mobilité des articulations et à spéculer sur les muscles atrophiés par l'immobilisation.

La rééducation après chirurgie comprend les mêmes étapes que pour la réduction fermée de l'articulation. Cela ne peut différer que par une période d'immobilisation plus longue.