Principal

Poignet

Tendovaginite

Certains petits à première vue, la maladie peut être une cause de grave préoccupation. Si un doigt enfle et devient malade, beaucoup ne porteront pas une attention particulière à cela, pensant que tout se passera dans quelques jours. Mais c’est précisément cette attitude à l’égard de ses propres maladies qui conduit souvent au développement de telles complications, qui entraînent déjà la mort. Tout sur la tendovaginite, une maladie mineure et mineure sera discuté sur vospalenia.ru avec une indication de toutes ses conséquences dangereuses.

De quoi s'agit-il - une tendovaginite?

Non seulement les muscles, les tendons et les ligaments peuvent être enflammés, mais également les structures qui les entourent. Quelle est la tendovaginite? C'est une inflammation de la membrane synoviale (vagin) du tendon musculaire. Le plus souvent, souffrent de tendons fléchisseurs. En deuxième place sont extenseur. Comme la synoviale est proche du tendon, une tendinite se développe souvent avec elle - une inflammation du tendon lui-même.

Vous devriez considérer les types de tendovaginite pour comprendre ce que c'est:

  1. Les formes de développement se distinguent:
    • Aiguë - est apparu une fois;
    • Chronique - rechutes, symptômes récurrents de la maladie.
  2. Pour l'exsudat inflammatoire:
  • Aseptique, qui est divisé en ces types:
    • Séreux;
    • Hémorragique;
    • Fibrineux.
  • La fosse septique, qui se manifeste elle-même sous une forme purulente.
  1. Les espèces suivantes se distinguent de divers microorganismes (tendovaginite infectieuse):
  • Spécifique, ce qui arrive de tels types:
    • La tuberculose;
    • La brucellose;
    • Syphilitique.
  • Non spécifique - vaincre la nature coccale de l'infection.
  • Traumatique.
  1. Espèce sélectionnée:
  • Renforcement - est le résultat d'une activité professionnelle. Il se caractérise par un gonflement, une douleur, des craquements. Avec des manifestations répétées, cela devient chronique.
  • Sténose - la défaite des tendons de la main.
  • Dystrophique - effets chroniques sur le microtraumatisme dans la zone touchée.
  1. Par lieu:
  • Les mains;
  • Des brosses;
  • Avant-bras;
  • Le doigt;
  • Les poignets;
  • Articulation du poignet;
  • Joint d'épaule;
  • Articulation du coude;
  • Fléchisseurs de doigts;
  • Les pieds;
  • Tendon d'Achille;
  • Articulation de la cheville;
  • Genou;
  • La jambe inférieure;
  • Les cuisses;
  • Tendovaginite de Kerven - inflammation des ligaments du poignet.

Raisons

Le développement de la tendovaginite est principalement dû à l'activité professionnelle, qui est associée à la réalisation du même type de travail des mains ou des pieds. Par exemple, des pianistes, des emballeurs, des vazalschiki, des athlètes, des danseurs de claquettes, etc. Ils ont une charge sur les mêmes groupes musculaires et avec eux - les tendons. La membrane synoviale est épuisée, les pétales commencent à se frotter les uns contre les autres. Cela conduit à la formation d'exsudat séreux et hémorragique, facteur de guérison. Cependant, si les charges continuent, le processus s'aggrave et une fibrose se forme.

Une autre raison est la lésion directe du tendon (sa rupture, son traumatisme, son étirement, etc. lors du perçage d'un éclat ou d'un clou) avec la pénétration ultérieure de micro-organismes. Ils développent la forme purulente de tendovaginite, traitée pendant très longtemps.

Une attention particulière doit être portée aux procédures de manucure et de pédicure susceptibles de provoquer le développement d'une nature infectieuse de la tendovaginite. Placer une infection sous le doigt entraîne le développement d'un félon, et il développe déjà une tendovaginite.

La propagation de l'infection par le sang provenant d'autres organes infectés est le cas le plus fréquent de tendovaginite infectieuse. Il se développe souvent avec la tuberculose, la brucellose, la syphilis, l'ostéomyélite, un abcès du foie, une gangrène pulmonaire, etc.

Symptômes et signes de tendinovaginite gaine tendineuse

Commençons par examiner les symptômes généraux et les signes de tendovaginite vaginale tendineuse de tout type:

  • La douleur est constante et aiguë, aggravée par les tentatives de déplacement de la zone touchée. Lorsque suppuration possible pulsation.
  • L'œdème est prononcé et très tendu, il se développe très rapidement.
  • La rougeur commence par l’inflammation, puis les tissus environnants. Accompagné de crepitus (crunch).
  • Hyperthermie (température locale élevée de la peau).
  • Perte de fonctionnalité de la zone touchée. Une personne ne peut pas bouger la zone touchée et le membre entier est généralement détendu, effectuant des mouvements lents.
  • Les adhérences et les modifications de la contracture, qui ne se développent que quelque temps après le début de la maladie.
  • La fièvre
  • Des frissons
  • Inflammation des vaisseaux et lymphadénite.
monter

Tendovaginite chez les enfants

Chez les enfants, la tendovaginite ne se manifeste pratiquement pas. Cette maladie ne peut être provoquée que par les lésions du tendon et l’infection ultérieure de l’enfant.

Tendovaginite chez l'adulte

La tendovaginite est principalement observée chez les adultes, car ce sont eux qui consacrent beaucoup de temps à ce type de travail, ce qui exerce une pression sur le même groupe musculaire. Chez les hommes, une tendovaginite se développe en raison de la charge sportive monotone et des activités professionnelles. Chez les femmes, cela se manifeste également par le travail monotone professionnel, ainsi que par le port de talons hauts.

Diagnostics

Le diagnostic de tendovaginite n'est pas difficile. Selon le sentiment de soi du patient et lors d'un examen général par palpation, tous les principaux symptômes de la maladie sont visibles. Des procédures supplémentaires ne sont possibles que pour clarifier la nature de la maladie:

  • IRM
  • Test sanguin
  • Semer l'exsudat tendineux, qui s'est accumulé dans la membrane synoviale.
  • CT
  • La radiographie permet de distinguer les tendovaginites de l'arthrite et de l'ostéomyélite.
  • Ligamentographie.
monter

Traitement

Le traitement de la tendovaginite n’est pratiqué que dans des conditions stationnaires. À la maison, cela entraîne le développement de complications. Dans ce cas, le traitement doit être instauré le plus tôt possible, car la maladie progresse rapidement et toucher les tissus et les zones sains adjacents.

Comment traiter les tendovaginites? Avec l'aide des médicaments prescrits par le médecin:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens: nimésulide, diclofénac.
  • Anti-inflammatoires hormonaux: Dexaméthasone.
  • Antibiotiques: Ceftriaxone.
  • Novocain pour soulager la douleur.
  • Préparations enzymatiques.

Les interventions chirurgicales en cas de tendovaginite sont réalisées dans le cas de la formation de sa forme purulente ou de la formation d'adhérences conduisant à la déformation des structures.

Le membre affecté doit être immobilisé avec du gypse, afin de ne pas provoquer de douleur supplémentaire. En parallèle, des interventions de physiothérapie sont effectuées:

  • Thérapie par ultrasons;
  • Irradiation Souf;
  • Électrophorèse d'anesthésiques;
  • UHF;
  • Compresse d'alcool;
  • Thérapie de boue (pélothérapie);
  • Bains d'ozocérite et de paraffine;
  • Massage thérapeutique;
  • Échauffement

Au fur et à mesure qu'il récupère, le pansement est retiré de sorte que le patient commence à effectuer des exercices thérapeutiques légers avec son membre, développant ses muscles.

À la maison, vous pouvez appliquer une pommade achetée à la pharmacie, ainsi que les compresses réellement préparées pendant la phase de récupération:

  • Compresses chaudes.
  • Onguent réchauffant.
  • 1 cuillère à soupe Les fleurs de calendula hachent et se mélangent à la crème pour bébé ou à la vaseline. Insister sur le mélange pendant plusieurs heures et appliquer au coucher sur la zone touchée.
  • 1 cuillère à soupe la camomille et le millepertuis verser un verre d'eau chaude, laisser pendant 30 minutes. Manger dans un demi-verre.
  • En tant que régime alimentaire, vous pouvez avoir recours à des fruits et légumes crus pour remplir le corps de vitamines.
monter

Prévisions de vie

Nous pouvons répondre à la question de savoir à quel point ils vivent avec une tendovaginite: tout dépend de l'évolution et des complications de la maladie. Il est préférable de traiter la maladie, puis dans les 2 semaines, il y aura une récupération, ce qui donne un pronostic positif pour la vie. Si le traitement n'est pas effectué, une forme purulente se développe, donnant de telles complications:

  • Tendovaginite septique, qui enflamme les zones saines adjacentes du tendon et du vagin, se répandant dans tout le membre.
  • Sepsis, qui nécessite une amputation du membre. Sinon, la mort est possible.
  • Invalidité due à la perte de membres.
  • Tendon guérison.

Pour prévenir une maladie, vous devez procéder à une prévention:

    1. Changez le type d'activité pour répartir la charge dans tout le corps.
    2. Pour se reposer, donnez au corps à reprendre des forces.
    3. Pétrir les muscles avant les activités sportives.
    4. Consulter un médecin à temps pour obtenir de l'aide.

Il est préférable de changer le travail qui a conduit à la tendovaginite. La maladie peut être guérie, mais elle va réapparaître en raison de l'impact négatif du travail.

Tendovaginite du traitement des symptômes de l'épaule

Mécanisme de la tendinite

La capsule de l'épaule est formée de 5 muscles: le supraspinatus, le petit circulaire, l'hypothermal, le sous-scapulaire (ils forment la coiffe des rotateurs de l'épaule) et le gros biceps (biceps).

Étant donné que le creux de l’articulation de l’épaule ne recouvre que partiellement la tête de l’épaule, la charge repose sur les tendons musculaires tout en la maintenant dans la position correcte et lors des mouvements.

Causes de tendinite

L'articulation de l'épaule est formée par la cavité articulaire de l'omoplate et la tête de l'humérus. La tête sphérique n'est que partiellement immergée dans la cavité et est retenue dans l'articulation en raison des tendons et des ligaments formant le manchon en rotation de l'épaule.

La manchette rotative (rotateur) comprend les tendons des petits muscles ronds, sous-sacrés, supraspinatus et subscapularis, qui sont attachés aux petits et grands tubercules de l'humérus.

Entre ces tubercules se trouve le tendon de la longue tête du biceps.

L'articulation de l'épaule est assez compliquée dans sa structure, ce qui permet d'effectuer divers mouvements dans un grand volume. L'articulation forme la tête humérale de l'os, immergée dans la cavité de la lame articulaire.

Les ligaments et les tendons entourent les os. Ils forment le brassard huméral en rotation et maintiennent l'articulation dans une position physiologique. Dans la composition du brassard se trouvent les tendons du subacosse, du sous-scapulaire, l'épigastrique, les petits muscles ronds de l'épaule et la longue tête du biceps.

Lors de l'impact de facteurs négatifs, le brassard en rotation peut être endommagé par la partie antérieure de l'acromion, le ligament coraco-acromial ou l'articulation acromio-claviculaire lors du mouvement du membre supérieur.

Les causes du développement de la tendinite brachiale sont:

Groupes sociaux les plus sujets aux tendinites à l'épaule:

Le développement de la tendinite peut être précédé de:

  1. Augmentation chronique de la charge de travail sportive ou professionnelle:
    • joueurs de tennis, joueurs de volley-ball, joueurs de baseball, haltérophiles, gymnastes sportifs, acrobates, etc.
    • constructeurs, conducteurs, porteurs, etc.
  2. Microtraumatismes constants.
  3. Polyarthrite rhumatoïde réactive, infectieuse, allergique.
  4. Modifications dégénératives des structures osseuses (arthrose).
  5. Ostéochondrose cervicale.
  6. La goutte
  7. Immobilisation prolongée de l'épaule après une blessure ou une intervention chirurgicale.
  8. Dysplasie congénitale de l'articulation de l'épaule et d'autres causes.

Types de tendinite de l'épaule

La tendovaginite crispante des tendons est aseptique et se développe comme une maladie indépendante.

Raison Renforcement des exercices monotones sur les mêmes articulations. Se développe souvent à la suite d'une activité professionnelle. Par exemple, les professions d’opérateur de PC, d’automobile couturière, de déménageurs et bien d’autres.

Les symptômes Une personne ressent des douleurs persistantes le long des tendons du membre le plus soumis aux efforts physiques: avant-bras, rayon, devant de la jambe. Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur augmente avec le mouvement du membre et un resserrement caractéristique apparaît.

Le cours de la maladie est de 5 jours à 2 semaines. Au cours du développement de la tendovaginite, la douleur devient si intense qu’une personne ne peut plus l’ignorer et commence un traitement.

Traitement. Les mesures thérapeutiques contre la tendovaginite crépitante sont les suivantes:

  • fournir du repos à un membre douloureux;
  • vinaigrette ou attelle pendant 1 semaine;
  • réchauffer avec des bains chauds ou de la chaleur sèche;
  • UHF;
  • massage

Les types suivants de pathologies du tendon de l'épaule sont diagnostiqués:

  • tendinite tendineux manchette rotatoire:
    • muscle supra-épineux, sous-sacré, rond et sous-scapulaire;
  • tendinite du tendon du biceps (muscle du biceps);
  • tendinite calcifiante;
  • rupture partielle ou complète du tendon.

Tendinite à l'épaule: symptômes

Compte tenu de l'évolution clinique, il existe une tendovaginite aiguë et chronique. Considérez les caractéristiques de ces variantes de la maladie.

Tendovaginite aiguë

Une forme aseptique aiguë se développe après la surcharge d'une zone spécifique du corps (main ou pied). Les tendons fléchisseurs de l'avant-bras sont le plus souvent touchés.

Dans la zone touchée, un gonflement ou une légère douceur des contours apparaît, de sorte que tous les patients ne font pas attention à cela. La couleur de la peau ne change pas.

Il y a douleur avec les mouvements actifs et passifs de la brosse. Sa localisation dépend du tendon qui a été touché.

Le plus souvent, il s'agit de l'articulation du pouce et du poignet (lésion des tendons fléchisseurs 1 et 2 doigts).

Tendovaginite aiguë purulente

Un autre symptôme pouvant indiquer ce problème est l'apparition d'un resserrement spécifique ou de clics dans cette zone lors de mouvements (tendovaginite à Crepitus).

Dans la forme aiguë purulente, des signes d'inflammation prononcés apparaissent. Un doigt malade devient rouge, la peau est chaude, serrée, brillante et peut avoir une teinte bleuâtre. La douleur est présente non seulement avec les mouvements, mais aussi au repos. Acquiert un personnage pulsant ou tremblant.

En parallèle, il existe des signes de malaise général:

  • inflammation réactive des ganglions lymphatiques régionaux;
  • fièvre
  • faiblesse générale;
  • mal de tête;
  • manque d'appétit.

Avec le développement de complications purulentes, l'état général du patient se détériore de manière significative, les signes d'inflammation avec un doigt s'étendent à toute la main et / ou à l'avant-bras. Un choc septique peut survenir.

Tendovaginite chronique

Ne se développe qu'avec des lésions aseptiques. Elle peut avoir un cours primaire chronique ou être une complication de la forme aiguë de la maladie en l’absence de traitement.

Le vagin synovial est situé uniquement sur les bras et les jambes et la maladie se développe dans les parties suivantes du corps humain:

  • brosse
  • pied
  • articulation de la cheville;
  • articulation du poignet;
  • zone de l'avant-bras.

Diagnostics

Le diagnostic est établi sur la base du tableau clinique. La tendinite doit souvent être différenciée d'une lésion traumatique de la coiffe des rotateurs.

La différence est détectée en estimant l'amplitude des mouvements: dans les tendinites, le volume des mouvements passifs et actifs est identique, si la coiffe des rotateurs est endommagée, il existe une limitation de l'amplitude des mouvements actifs par rapport aux mouvements passifs.

Dans les cas douteux, le patient est référé pour une IRM de l'articulation de l'épaule. Lorsque tendinite sur l'IRM est déterminée par l'épaississement des coquilles des tendons et de la capsule de l'articulation, avec une lésion traumatique visible de la région de l'écart.

Pour exclure d'autres maladies et conditions pathologiques (arthrose, effets d'une fracture ou d'une luxation), une radiographie de l'articulation de l'épaule est prescrite. En l'absence de calcification, la radiographie est dans la plage normale.

La calcification de la tendovaginite montre les sites de calcification sur les images.

Le traitement est généralement ambulatoire. Il est recommandé au patient de réduire la charge sur l’épaule, sans limiter l’amplitude des mouvements, car une inactivité prolongée avec une inflammation des tissus périarticulaires provoque le développement rapide de la contracture.

Le patient reçoit des instructions pour la thérapie par l'exercice et la thérapie par ondes de choc. Pour soulager l'inflammation, prescrit des AINS pour une période ne dépassant pas 5 jours (une utilisation à long terme peut déclencher l'apparition d'une gastrite et même d'un ulcère gastroduodénal).

Avec le syndrome douloureux persistant, des blocages avec des préparations de corticostéroïdes sont effectués.

Aux stades avancés, accompagnés de contractures et de changements marqués de la cicatrice dans la capsule, un traitement plus actif peut être nécessaire. Dans certains cas, il est possible de redresser l'épaule - une manipulation dans laquelle le médecin "casse" la capsule de l'articulation en augmentant de force l'amplitude des mouvements.

L'intervention est réalisée sous anesthésie générale. Si, pour une raison quelconque, la réparation n'est pas montrée, l'opération est réalisée - dissection de la capsule et du brassard rotatif dans les zones les plus cicatrisées et ridées.

L'intervention est réalisée par accès ouvert (méthode classique) ou par une petite incision (utilisant un équipement arthroscopique).

Dans la période postopératoire, la physiothérapie et la thérapie par l'exercice sont prescrites. La durée du cours de rééducation est de 1,5 à 3 mois..

Le diagnostic est basé sur:

  • plaintes de patients et tests moteurs spéciaux;
  • examen du patient pour identifier l'hyperhémie, l'oedème, la présence de nodules fibreux;
  • les résultats de la numération globulaire complète (avec processus inflammatoires, augmentation de la RSE et du nombre de globules blancs);
  • Rayons X, échographies, scanner et IRM;
  • l'utilisation de l'arthroscopie, vous permettant d'examiner directement les zones touchées par la méthode endoscopique;
  • actions de blocage dans la zone de rotation du brassard (avec tendinite, l'administration conjointe d'analgésiques et de corticostéroïdes soulage la douleur.)

Le diagnostic de tendovaginite est entièrement clinique. Aucune méthode ne permet de le confirmer avec précision. Un médecin expérimenté verra immédiatement cette pathologie. Mais dans certains cas, des examens supplémentaires sont nécessaires pour exclure des maladies similaires.

  • examen clinique détaillé et réalisation de plusieurs tests fonctionnels au cours desquels le médecin détermine le tendon qui a été touché;
  • examen neurologique pour déterminer les complications sous la forme de lésions nerveuses;
  • analyses standard de sang et d'urine en laboratoire;
  • radiographie des mains ou des pieds;
  • CT ou IRM.

Le diagnostic de tendinite est posé sur la base de signes cliniques caractéristiques et de tests moteurs (limitations de certains mouvements). Pour confirmer le diagnostic, le spécialiste traitant peut prescrire:

  • Échographie (identification de zones hypoéchogènes de forme irrégulière);
  • Rayons X, arthrographie KR (rayons X avec introduction d'un agent de contraste dans l'articulation);
  • IRM de l'articulation de l'épaule (les ruptures du tendon et les zones altérées de manière dégénérative sont déterminées);
  • arthroscopie;
  • blocage dans la zone de la coiffe des rotateurs (l'administration d'anesthésiques en association avec des corticostéroïdes et une tendinite réduit la douleur).
  • Le diagnostic primaire est établi sur la base d'un test d'évaluation de la douleur lors du mouvement et de la palpation.
  • Le diagnostic peut être confirmé par rayons X. Cependant, il révèle principalement des dépôts de calcium.
  • Un examen plus précis (IRM, TDM) révèle des processus inflammatoires dégénératifs dans les tendons, ainsi que des microtraumatismes.

Traitement des tendinites

La tactique du traitement est déterminée par le stade de la maladie. Comme les symptômes sont légers au premier stade, les gens les ignorent souvent complètement et c’est pendant cette période que le traitement est le plus simple et le plus efficace.

Il consiste en la réduction obligatoire de la charge, en mode moteur économe de l'articulation de l'épaule, si la tendinite a un caractère post-traumatique, impose des compresses froides.

Le froid est indiqué seulement après une blessure. Réduire la charge ne signifie pas immobilité totale de l'articulation, cette immobilité peut provoquer des adhérences des tendons et entraîner leur atrophie complète.

Il est utile d'effectuer une série d'exercices de thérapie par l'exercice, en se concentrant sur votre bien-être. Si la tendinite n'est pas post-traumatique, le froid n'est pas utilisé.

Pour soulager la condition prescrite des analgésiques. Si la cause est une infection, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits. Les médicaments les plus couramment utilisés sont nise, movalis, kétorol, nurofène, naklofène, rhemoxib.

Le cours de traitement est court, généralement 5-7 jours, il est possible de prescrire des antibiotiques. Habituellement, la mise en œuvre de ces recommandations suffit à normaliser l'état.

Si la maladie est passée au deuxième stade, des injections d'anesthésiques et d'anti-inflammatoires sont prescrites, ce qui bloque l'articulation de l'épaule. Lorsque la douleur aiguë passe, des exercices physiques sont ajoutés, ils seront recommandés par un spécialiste en thérapie physique.

Un massage thérapeutique peut être prescrit. Pour lui, il existe des contre-indications, par exemple, en présence d'une infection, le massage est strictement contre-indiqué.

Pour améliorer l'efficacité du traitement, des pommades et des gels spéciaux sont souvent ajoutés et appliqués en externe sur la partie douloureuse de l'épaule. Il peut s'agir de gel Diklak, Deep Relief, Ibuprofen, Fastum, Voltaren.

Physiothérapie

Le complexe de mesures thérapeutiques comprend la physiothérapie. Les procédures physiothérapeutiques améliorent le flux sanguin dans les tissus mous, ce qui entraîne une accélération du métabolisme: davantage de nutriments sont fournis et l'excrétion des déchets est accélérée, tout cela conduisant à l'élimination de l'inflammation.

Les procédures suivantes sont généralement prescrites:

  1. Magnétothérapie - L'impact d'un champ magnétique alternatif sur la zone endommagée. L'action principale consiste à réchauffer le tissu.
  2. Thérapie au laser - exposition à un rayonnement électromagnétique monochromatique.
  3. Phonophorèse - l’introduction de médicaments à l’aide des ultrasons, l’effet thérapeutique du médicament est renforcé par l’action des ultrasons
  4. Électrophorèse - gestion des médicaments en courant continu.
  5. Thérapie par ondes de choc - L'impact des ondes mécaniques sur les tissus endommagés, ce qui conduit à la destruction des dépôts de sel. Cette procédure est prescrite pour les tendinites calcifiées.

Si la maladie est déclenchée et que toutes les méthodes conservatrices n’aident pas, utilisez des méthodes chirurgicales. Ceci est généralement observé dans la troisième phase du développement de la tendinite brachiale.

Les interventions chirurgicales entraînent une invalidité temporaire et nécessitent une période de rééducation assez longue. Il existe un risque de complications postopératoires.

Si la tendinite n'est pas traitée, elle devient chronique, auquel cas le tissu conjonctif peut s'atrophier et l'articulation de l'épaule perd complètement sa mobilité. Dans une telle situation, il est probable que tout traitement ne fonctionnera pas.

Remèdes populaires pour traiter les tendinites

La tendinite étant très répandue, la médecine traditionnelle propose ses propres recettes pour soulager cette maladie.

Les décoctions, teintures, thés et onguents à effet anti-inflammatoire, antimicrobien, tonique et anesthésique sont utilisés.

Regardez cette vidéo si vous souhaitez savoir comment se déroule le traitement de la tendinite brachiale:

Il est recommandé d'appliquer des compresses sur l'épaule douloureuse de:

  1. Pommes de terre râpées.
  2. Ail haché, auquel est ajouté de l'huile d'eucalyptus.
  3. Oignon haché mélangé avec du sel de mer.

Une décoction de baies de cerisier aux oiseaux, de thé au gingembre avec sassaparilla et une solution alcoolisée de partitions de noix, infusée d'alcool, se prend par voie orale.

Les remèdes populaires aident à lutter contre les symptômes de la maladie, mais ne peuvent se limiter à eux.

La tendinite de l'épaule, bien sûr, n'est pas une phrase. Toutefois, si vous ne commencez pas à la guérir dès le premier stade, elle peut rapidement progresser et aggraver considérablement la vie.

L'articulation de l'épaule peut même perdre complètement sa mobilité, entraînant une invalidité. De nos jours, les tendinites piégées dans le temps sont guéries.

Cependant, cela nécessite une stricte observation de toutes les instructions du médecin traitant pendant une longue période. La récompense en sera la capacité de se déplacer librement et facilement, sans éprouver de douleur.

Les mesures thérapeutiques dépendent en premier lieu de la cause de la tendovaginite et peuvent être conservatrices et chirurgicales.

Thérapie conservatrice

La première étape consiste à limiter la charge sur le membre affecté. À cette fin, il est recommandé d'abandonner l'activité principale pendant 10 à 14 jours.

Pour limiter les mouvements douloureux, il est recommandé au patient de porter une orthèse spéciale qui fixe le premier doigt de la main et la zone de l'articulation du poignet.

À l'avenir, il peut être porté pour éviter la récurrence tout en effectuant le travail nécessaire.

Orthèse de fixation de l'articulation du poignet

En outre, un bon effet analgésique peut être obtenu en appliquant des compresses froides sur la zone enflammée.

La base du traitement est l'utilisation de médicaments:

  • analgésiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens pour éliminer la douleur et l’inflammation (pilules, piqûres, onguents);
  • des antibiotiques sont utilisés en cas de tendovaginite infectieuse;
  • si la douleur ne disparaît pas, le médecin peut bloquer avec un anesthésique local et un glucocorticostéroïde prolongé dans la région du tendon enflammé;
  • Des préparations enzymatiques peuvent également être prescrites pour absorber l'inflammation et prévenir la formation d'adhérences.

Le traitement conservateur doit être complété par des procédures physiothérapeutiques (thérapie par ondes de choc, thérapie au laser, électrophorèse, phonophorèse, etc.)

Après l'élimination de la douleur aiguë, la gymnastique médicale est prescrite pour renforcer les muscles et prévenir la ré-inflammation. En outre, le traitement peut être complété par des remèdes populaires éprouvés.

Traitement chirurgical

La chirurgie pour tendovaginite n'est prescrite que pour les complications:

  • inflammation purulente, qui ne se prête pas à une antibiothérapie, ou à la propagation de l'infection (cellulite, abcès);
  • processus sténose, quand il y a douleur constante, une personne ne peut pas remplir ses devoirs à cause de cela;
  • développement de complications neurologiques (syndrome du canal carpien);
  • développement de contractures des doigts dues aux adhérences.

Étant donné le stade du processus inflammatoire, les tendinites peuvent être traitées par des moyens chirurgicaux ou conservateurs. Avec la visite opportune du patient chez le médecin prescrit des options de traitement non invasives, celles-ci incluent:

Lors de l'exacerbation de la maladie, l'articulation douloureuse est déchargée en limitant la mobilité des tendons de l'épaule, mais l'immobilisation absolue est contre-indiquée en raison du risque de développement rapide des adhérences au tendon.

Traiter la pathologie avec des méthodes radicales est prescrit pendant l'inefficacité du traitement conservateur et la formation d'une contracture stable de l'articulation de l'épaule.

Sous anesthésie, l'épaule est réduite au cours de laquelle le médecin déchire la capsule de l'articulation de l'épaule à l'aide d'un mouvement actif de l'articulation, ce qui permet d'éviter les adhérences.

Dans les situations difficiles du processus pathologique, la chirurgie ouverte est utilisée avec une incision de la coiffe des rotateurs dans la zone de la fibrose et des adhérences.

Récemment, des méthodes moins traumatisantes de traitement de l'inflammation musculaire avec du matériel arthroscopique ont été utilisées. De plus, l'endoscope passe à travers une petite incision de la peau et effectue une coupe précise du tissu cicatriciel.

Le processus de rééducation après la chirurgie peut durer de 1 à 4 mois.

Exercise thérapeutique pour tendinite de l'épaule

L'ensemble d'exercices pour traiter les tendinites est très simple et vise principalement à stimuler le tendon du patient et à augmenter progressivement l'amplitude des mouvements.

Les mesures thérapeutiques pour la tendinite de l'épaule dépendent du stade de la pathologie.

Au stade I du développement de la tendinite, il suffit d'éliminer temporairement la charge sur l'épaule et de limiter sa mobilité (immobilisation). 2-3 semaines doivent être évitées car elles provoquent des mouvements douloureux. Des exercices thérapeutiques visant à renforcer les muscles de l'épaule et à augmenter la mobilité sont réalisés avec une augmentation progressive de la charge.

C'est important! Une immobilisation prolongée augmente le risque d'arthrite adhésive.

Sont également présentés les médicaments du groupe AINS par voie orale jusqu'à 5 jours et par voie topique. Thérapie locale AINS et tenue 2 semaines. dans la période aiguë. Avec un traitement prolongé, les pommades améliorant la circulation sanguine sont efficaces (avec la capsaïcine, etc.).

L'étape II nécessite l'ajout d'un traitement avec des injections dans la cavité articulaire (lidocaïne, bupivacaïne en association avec la triamcinolone). Les anesthésiques à action courte sont utilisés dans le diagnostic de pathologies, pour l’effet thérapeutique des médicaments à effet prolongé.

Les relaxants musculaires ne sont utilisés que pour soulager des douleurs prononcées et dans de rares cas (nombreux effets secondaires).

C'est important! Les injections de corticostéroïdes peuvent réduire la production de collagène, réduisant ainsi l'élasticité des tendons. Par conséquent, le traitement hormonal n’est pratiqué que dans la période aiguë avec un intervalle de 2 à 3 semaines. Non recommandé pour les tendinites du biceps.

Les procédures physiothérapeutiques accélèrent la récupération: électro- et phonophorèse, courants magnétiques, cryothérapie, thérapie au laser, bains à ultrasons et à la paraffine.

Au stade III avec le traitement ci-dessus, une résection de la partie antérieure du processus acromial est réalisée. L'ablation chirurgicale du tissu cicatriciel et l'excision partielle des aponévroses du tendon ont été démontrées avec l'échec des mesures conservatrices et l'apparition du rétrécissement des vaisseaux sanguins.

Prévention

Pour éviter le développement d'une tendinite, il faut éviter les charges graves et persistantes sur l'épaule, associer un travail pénible à un repos de courte durée. Vous ne devez pas tester votre corps pour en vérifier la force, l'échauffement doit être précédé d'un échauffement et il est conseillé d'augmenter la charge progressivement (de 10% pendant l'activité physique).

Lorsque la moindre douleur apparaît, un court repos est nécessaire. L'efficacité du traitement de la tendinite dépend de l'observance par le patient de toutes les recommandations médicales et de la mise en œuvre correcte d'exercices thérapeutiques spéciaux.

  1. Au début, la restriction de mouvement est introduite pendant deux à trois semaines.
  2. Pour soulager la douleur et l'inflammation, on prescrit par voie orale des AINS:
    • nimesil, ketorol, nurofen.
  3. Appliquer également un traitement local sous forme de pommades et de gels - avec le contenu d'AINS et d'agent irritant:
  4. En cas de douleur intense, des injections de glucocorticoïdes sont effectuées dans les tissus périarticulaires de l'épaule (à l'exception de la tendinite du biceps).
  5. Méthodes efficaces de physiothérapie:
    • électrophorèse et phonophorèse;
    • thérapie magnétique;
    • balnéothérapie;
    • la cryothérapie;
    • thérapie par ondes de choc (thérapie par ondes de choc) - cette méthode est particulièrement efficace dans les tendinites calcifiantes.

Exercice thérapeutique et prévention

La thérapie par l'exercice est le traitement principal de la tendinite. Des mouvements actifs (rotation des épaules, levée des bras au-dessus de la tête, ondulation, écartement des bras sur le côté) doivent être utilisés lorsque la douleur s'atténue.

Tendinite de l'avant-bras

La tendovaginite est un processus inflammatoire qui se développe dans la région du tendon et de sa gaine. Il est nécessaire de comprendre la différence entre cette pathologie et la tendinite, qui est aussi une inflammation des tendons. La tendovaginite se développe dans la région des gaines tendineuses (structures tendineuses du tissu conjonctif) et se manifeste par un syndrome douloureux prononcé. Il existe de nombreuses variétés de cette maladie: formes aseptiques et purulentes, tendovaginite à crepitus de l'avant-bras et de l'épaule, ainsi que ses autres formes. Le traitement dépendra des causes de la pathologie, de sa gravité et des symptômes associés. Le pronostic est également différent dans chaque cas individuel.

Causes de la maladie

La tendovaginite à l'épaule peut être principalement provoquée par un stress excessif à l'articulation. Parmi les patients avec un tel diagnostic, on trouve souvent des athlètes qui ne savent pas bien calculer leur force et se blesser progressivement à leurs propres membres. Il y a d'autres raisons qui ont conduit aux premiers signes de cette situation dangereuse:

  • blessures à l'articulation de l'épaule, qui peuvent être associées à un sport ou reçues au quotidien;
  • maladies bactériennes de divers organes et systèmes, dont les agents pathogènes migrent avec la circulation sanguine et endommagent les tendons des muscles de l'épaule;
  • les maladies de l'articulation de l'épaule (arthrite ou arthrose), le processus inflammatoire dans lequel peuvent se déplacer vers les zones voisines;
  • anomalies de la structure ou du développement des tendons, leur faiblesse, y compris après une blessure;
  • violations graves de la posture et de la position de la colonne vertébrale;
  • immobilisation prolongée du membre avec un plâtre;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • dysplasie de l'articulation de l'épaule, qui peut être congénitale ou acquise;
  • pathologies endocriniennes - diabète, maladie de la thyroïde;
  • maladies du système immunitaire.

En raison de son occurrence, la tendovaginite est divisée en spécifique et non spécifique. Dans le premier cas, les micro-organismes de la source de l'inflammation purulente, situés dans des structures proches, deviennent son agent causal. Une tendovaginite spécifique se développe sur le fond de la tuberculose, de la gonorrhée ou de la brucellose, et l'infection est insérée dans l'articulation avec le flux sanguin.

Symptômes principaux

Les premiers symptômes de la tendovaginite à l'épaule sont la douleur, l'inflammation et la restriction de la mobilité articulaire. Le diagnostic initial peut être effectué à la maison et le médecin de la réception sera en mesure de poser un diagnostic final.

Le tableau clinique de la maladie se manifeste de la manière suivante:

  • le patient ne peut pas lever son bras à angle droit ou plus haut;
  • sensations douloureuses aggravées par le mouvement, mais accompagnant le patient même au repos et pendant le sommeil;
  • même les mouvements passifs sont difficiles - le membre blessé ne peut pas être levé même avec une main en bonne santé et les tentatives provoquent une douleur aiguë;
  • lorsque vous sentez le tendon, vous pouvez entendre un craquement;
  • la peau de l'épaule devient rouge et enflammée;
  • avec le temps, il se produit un affaiblissement et une atrophie du muscle biceps et du muscle deltoïde.

Selon les premiers signes, il est difficile de distinguer les tendovaginites aseptiques. Avec les processus purulents, le tableau clinique se développe rapidement et s'accompagne d'une douleur aiguë. Le processus peut également se déplacer vers les zones voisines. En cas de traitement tardif de la maladie, une tendovaginite crépitante de l'avant-bras peut se développer.

Classification des maladies

Selon la cause de l'inflammation et la nature du processus, les tendovaginites sont classées en plusieurs variétés. Selon le type d'agent pathogène, la maladie peut être:

  • aseptique - à son tour, est post-traumatique, réactif et sportif;
  • infectieux - se développe lorsqu'il est exposé à la microflore pathogène, est spécifique ou non spécifique.

La maladie peut se présenter sous différentes formes. En raison de la nature de l'exsudat sécrété, la tendovaginite est divisée en les types suivants:

La tendovaginite purulente est la forme la plus dangereuse. Le pus est capable de faire fondre les tissus environnants, d'entrer dans les vaisseaux sanguins et de provoquer une septicémie. La pathologie n'est pas nécessairement à sens unique. Si l'épaule droite est endommagée, la gauche peut conserver pleinement ses fonctions et inversement.

Tendovaginite aiguë aseptique

L'inflammation aiguë est le premier signe de la maladie. Sa cause est une charge excessive prolongée sur l'épaule, qui peut être associée à des activités sportives ou autres. Les premiers signes de la maladie se développent au bout de quelques jours, les symptômes augmentent rapidement. De plus, la mobilité dans l'articulation est limitée.

La pathologie peut être reconnue par les symptômes caractéristiques suivants:

  • la douleur survient lorsqu’on essaie de lever la main au coude;
  • lors des mouvements de l'épaule, un resserrement se fait entendre dans la région du tendon touché;
  • les muscles perdent leur tonus et ne peuvent même pas exécuter les mouvements les plus élémentaires.

Pour le traitement de cette pathologie, il est nécessaire de soulager le membre et d'utiliser des moyens pour soulager l'inflammation. Dans la vie de tous les jours, vous devrez peut-être utiliser des bandages ou des orthèses spéciaux. En cas de douleur intense, les analgésiques sont prescrits sous forme de blocages.

Tendovaginite post-traumatique aiguë

La tendovaginite post-traumatique avec un traitement approprié est l’une des pathologies les moins dangereuses. Il se développe en tombant sur l'épaule ou son ecchymose et se produit en même temps que d'autres blessures. La douleur se manifeste immédiatement après la blessure et augmente progressivement. Il y a aussi un gonflement prononcé, dont le sentiment provoque une douleur. Tous les symptômes disparaissent en quelques semaines.

Chronique

La tendovaginite chronique aseptique est une conséquence d'inflammation aiguë aseptique ou post-traumatique. Il se développe souvent avec un traitement tardif ou si le patient continue à exercer le membre blessé. La maladie s'accompagne de douleurs constantes tiraillantes à l'épaule et d'une diminution de sa mobilité. Le danger de cette affection est que les muscles de l'épaule commencent à s'atrophier progressivement.

Infectieuse aiguë

Le processus se développe lorsque la microflore purulente dans la région des tendons de l'épaule. Cela peut se produire avec le flux sanguin provenant de foyers inflammatoires situés dans des zones adjacentes. Les symptômes sont plus graves que ceux associés à une inflammation aseptique. Le patient se plaint des troubles suivants:

  • douleur aiguë, qui augmente avec les mouvements de l'épaule ou avec la palpation d'un tendon blessé;
  • gonflement marqué;
  • augmentation de la température locale;
  • inflammation des ganglions lymphatiques locaux.

Tout d'abord, dans le foyer de l'inflammation commence à produire un exsudat séreux, puis écoulement purulent apparaît. La peau est chaude au toucher, elle peut aussi être accompagnée d'une augmentation générale de la température corporelle. La douleur ne passe pas, même dans un état de repos, cause l'insomnie.

Tendovaginite calcifiante

La maladie se développe lorsque les sels de calcium se déposent près des tendons des muscles de l'épaule. Les symptômes de cette maladie ressemblent aux manifestations d'autres variétés de tendovaginite. Lorsque vous levez la main, vous pouvez observer un resserrement caractéristique.

Il existe deux options pour le développement de cette maladie:

  • la calcification dégénérative est une diminution de l'élasticité des tendons et l'apparition de petites déchirures;
  • calcification réactive - se produit lorsque des cristaux de sel se déposent dans les tendons.

Le mécanisme de la calcification réactive n'est pas complètement compris. Les sels de calcium se déposent dans le tendon endommagé, mais le corps les absorbe ensuite. Après un certain temps, lorsque les dépôts de calcium disparaissent, tous les symptômes de la maladie disparaissent.

Localisation possible de l'inflammation

La maladie peut toucher un ou plusieurs tendons des muscles situés dans la région de la ceinture scapulaire. Selon la localisation du foyer principal de la douleur et de l'inflammation, on peut supposer quels muscles sont endommagés. Clarifier le diagnostic à l'aide de données échographiques.

Tendovaginite du tendon du sus-épineux

Le muscle supra-épineux est situé sur la face postérieure de l'épaule et est attaché par son tendon à l'omoplate. Avec l'inflammation du tendon de ce muscle, la douleur survient à l'arrière de l'épaule et augmente avec tous les mouvements du membre dans l'articulation. La tendovaginite chronique peut entraîner une limitation de la mobilité articulaire et une atrophie musculaire progressive.

Inflammation du tendon du biceps de l'épaule

L'inflammation du tendon du biceps de la cuisse est une maladie que les nageurs professionnels et les joueurs de tennis souffrent dans la plupart des cas. L'inflammation se développe dans la partie supérieure du biceps et affecte le tendon qui relie ce muscle aux os de l'épaule. La pathologie provoque une douleur aiguë qui se propage à la surface avant de l'articulation de l'épaule. Il est renforcé par une tentative de réduction de ce muscle, notamment en fléchissant le bras au niveau du coude et de l’épaule et en soulevant des poids.

Dommages au tendon de la coiffe des rotateurs

Le brassard rotatif (rotateur) de l'épaule est constitué de 4 muscles qui assurent des mouvements circulaires du membre dans l'articulation de l'épaule. Ce groupe comprend les muscles suivants:

  • supraspastique;
  • subostine;
  • petit muscle rond;
  • muscle subscapularis.

La pathologie peut survenir avec des blessures, des ecchymoses, une tension musculaire prolongée. Ces conditions entraînent une altération des processus métaboliques dans les tendons de la coiffe des rotateurs et le développement de leur dystrophie. Dans l'inflammation, le tendon s'épaissit, s'épaissit et augmente de volume. Tout mouvement dans l'épaule est difficile et cause de la douleur.

Méthodes de diagnostic

Si vous soupçonnez le développement de cette maladie, consultez un médecin. Toutes les mesures thérapeutiques sont dangereuses à la maison, car elles peuvent entraîner des complications dangereuses. Lors de l'examen initial, le médecin détermine la mobilité du membre dans l'articulation de l'épaule et collecte les données de base de l'anamnèse. Il est important de comprendre avec quelle rapidité les premiers symptômes de la maladie sont apparus, car elle se développe très rapidement. De plus, le patient est envoyé pour une radiographie, une échographie et un examen du système vasculaire de l'articulation à l'aide d'agents de contraste.

Tendinite à l'épaule

L'inflammation des tendons de l'épaule s'étend à tous les principaux muscles responsables des mouvements de l'épaule. Le processus commence souvent par des charges intenses régulières, une tension ou un refroidissement excessif des muscles. L'inflammation infectieuse n'affecte pas non plus un tendon, mais l'ensemble du groupe. La douleur dans cette condition est aiguë, selon le stade de la maladie, elle survient pendant les mouvements du membre et au repos. Elle est causée par les bras levés, par la rotation des épaules et par toute autre manipulation. Contrairement à la myosite (inflammation musculaire), il est également maintenu lors de mouvements passifs, c’est-à-dire ceux qui ne nécessitent pas de tension musculaire.

Traitement

Le traitement de la tendovaginite de l'articulation de l'épaule est effectué sur la base des résultats de la recherche. Le membre endommagé doit être fixé et soulagé des charges excessives. Dans certains cas, il suffit de porter un pansement pendant la journée et, dans les cas graves, d'appliquer un plâtre.

Le traitement ultérieur de la tendovaginite crépitante est prescrit individuellement et peut inclure:

  • analgésiques et anti-inflammatoires;
  • Blocus de Novocainic;
  • physiothérapie;
  • compresses de refroidissement ou de réchauffement.

La tendovaginite de l'articulation de l'épaule est une pathologie accompagnée de douleurs aiguës, d'un gonflement des tissus et d'une diminution de l'amplitude des mouvements de l'articulation. L'inflammation peut être aseptique ou purulente, elle est également classée en fonction de son emplacement. Le traitement est important pour commencer à l'heure, sinon il peut se propager aux tissus environnants.

Tendovaginite: symptômes et traitement

Tendovaginite - les principaux symptômes:

  • Picotements dans les doigts
  • Crampes
  • Ganglions lymphatiques enflés
  • Perte d'appétit
  • Mains engourdies
  • Fièvre
  • Rougeur de la peau au site de la blessure
  • Augmentation de la température dans la zone touchée
  • Limitation de la mobilité articulaire
  • Gonflement dans la zone touchée
  • Crunch dans l'articulation touchée
  • Douleur en mouvement
  • Restriction de la fonctionnalité du tendon

Tendovaginite - une maladie de nature inflammatoire, affectant les tissus tendineux, ainsi que les membranes qui la recouvrent (en médecine, on les appelle la gaine tendineuse). Cette maladie diffère de la tendinite en ce que le processus inflammatoire se produit exclusivement dans les endroits anatomiques où le tendon est recouvert d'une gaine spécifique - l'articulation de la cheville, la région de l'avant-bras, le pied, la main et l'articulation du poignet.

La tendovaginite est une pathologie assez commune. Le plus souvent, il est diagnostiqué chez des représentants de certaines professions qui, au cours de leur journée de travail, sont obligés d'effectuer des mouvements similaires avec leurs bras ou leurs jambes. Il est à noter qu'un tel processus inflammatoire peut avoir des conséquences graves. La tendovaginite aiguë est facilement traitable, tandis que la forme chronique de la pathologie peut entraîner une perturbation du fonctionnement des doigts, de la main et du poignet.

Les tendons des structures musculaires sont étroitement liés aux structures osseuses. De là-haut, ils sont recouverts d'une coquille qui produit un exsudat, ce qui réduit les frictions lors de certains mouvements actifs. Cette coquille se compose de deux feuilles - intérieure et extérieure. Le processus inflammatoire de la tendovaginite n'affecte que la coque interne, située à proximité immédiate du tendon. Au fur et à mesure que l'inflammation progresse, des substances spécifiques sont produites - les prostaglandines, qui irritent les terminaisons nerveuses (provoquant le syndrome de la douleur), provoquent un œdème tissulaire et leur hyperémie.

Étiologie

Les cliniciens identifient plusieurs causes principales pouvant conduire à la progression de la tendovaginite du poignet, de la cheville et d’autres:

  • blessures aux tendons et à leurs membranes de gravité variable;
  • infections non spécifiques. Le développement de la maladie est généralement provoqué par des bactéries déjà présentes dans le corps. De manière hématogène, ils pénètrent dans la gaine du tendon, s'y installent et commencent à proliférer activement, provoquant ainsi une inflammation;
  • infections spécifiques. La cause de la progression de la maladie - processus purulent ou inflammatoire déjà existant dans les structures osseuses. À partir de cette épidémie, des agents infectieux pénètrent facilement dans les gaines des tendons;
  • microtraumatismes à long terme des tendons;
  • maladies systémiques disponibles.

Classification

Les cliniciens utilisent une classification basée sur l'étiologie, la nature de l'inflammation, ainsi que sur la durée du processus pathologique.

  • infectieux;
  • aseptique. Ce type comprend les tendovaginites crépitantes de l'avant-bras, ainsi que les tendovaginites réactives (avec pathologies systémiques).

Par la nature de l'inflammation:

  • tendovaginite purulente. Le plus dangereux. Une tendovaginite purulente se développe en cas de processus infectieux. En raison de sa progression, le pus s'accumule dans le tendon touché et sa membrane;
  • séreux. Ce type de pathologie est caractérisé par une inflammation de la membrane interne de la membrane avec libération de liquide séreux;
  • fibreux séreux. Simultanément à l'apparition d'exsudat séreux, un dépôt spécifique de fibrine est formé à la surface des feuilles de coque. Il provoque une augmentation du frottement des tendons.

A partir de la durée du flux:

  • aigu - jusqu'à 30 jours;
  • subaiguë - d'un mois à six;
  • chronique - plus de 6 mois.

Les formulaires

  • initiale. Dans ce cas, il n'y a qu'une hyperémie du vagin synovial. Peut-être la formation de petits infiltrats dans sa foliole externe. Ces signes sont observés sur les tendons de la main, du pied et des orteils;
  • grain exsudatif;
  • sténose chronique.

Symptomatologie

En tenant compte de l'évolution clinique, les cliniciens distinguent les formes de pathologie aiguë et chronique.

Pointu

Cette forme clinique commence généralement à progresser après une surcharge systématique d'une certaine partie du corps (pied, main). Un œdème insignifiant se forme sur le site de la blessure, sur lequel les patients ne portent pas immédiatement leur attention. La couleur de la peau ne change pas. Le syndrome douloureux survient lorsque vous effectuez des mouvements actifs avec votre main ou votre pied. Sa localisation dépend du tendon concerné. Plus fréquemment, le pouce et l'articulation du poignet sont «attaqués».

Avec la progression du processus purulent, les symptômes d'inflammation sont très prononcés. Le doigt atteint est très rouge, la peau est tendue et brillante, il y a une hyperthermie locale. La douleur est notée non seulement pendant les mouvements actifs, mais aussi au repos complet.

Si l'apparition des symptômes ne mène pas au traitement de la tendovaginite, l'état du patient s'aggravera rapidement. Les signes d'inflammation du doigt se déplacent vers la main et l'avant-bras. Un choc septique peut se développer.

Chronique

La tendovaginite chronique évolue exclusivement avec des lésions aseptiques. Sur le site de la blessure, le patient note une douleur modérée. Lorsque vous ressentez cette zone, vous remarquerez l'apparition de crepitus. La tendovaginite chronique survient sans symptômes prononcés.

Les symptômes de la tendovaginite dépendent également du tendon affecté par le processus inflammatoire. Les cliniques peuvent différer légèrement.

Lésion du pied

Les symptômes de la tendovaginite du pied sont assez spécifiques, par conséquent, la pathologie peut être diagnostiquée sans difficulté:

  • syndrome douloureux avec charge sur le pied. La douleur est aiguë et peut être de nature pulsante (en présence d'exsudat purulent);
  • gonflement du pied et de la cheville;
  • hyperémie de la peau sur le vagin du tendon;
  • légère mobilité limitée de l'articulation;
  • fonctionnalité limitée des tendons;
  • augmentation de la température locale;
  • en sondant le site de la lésion, on peut noter l'apparition de nœuds pathologiques et d'infiltrats;
  • syndrome d'intoxication (plus prononcé avec tendovaginite suppurative du pied).

La défaite de l'articulation du poignet

Les principaux symptômes de la tendovaginite du poignet:

  • gonflement du poignet;
  • spasme des structures musculaires de la main;
  • douleur dans l'articulation, qui a tendance à augmenter;
  • les mouvements des doigts sont quelque peu limités;
  • en effectuant des mouvements de la main actifs, un resserrement du poignet peut apparaître;
  • La tendovaginite de l'articulation du poignet peut être accompagnée d'un engourdissement et de picotements au poignet et aux doigts.

Vaincre le pinceau

Le tableau clinique de la tendovaginite de la main se développe habituellement après que la main a subi un effort physique intense. Principaux symptômes:

  • gonflement dans la zone touchée. Le plus souvent, les tissus situés sur la surface arrière de la brosse gonflent;
  • hyperémie persistante à la place du tendon;
  • la raideur dans l'articulation du poignet est notée;
  • convulsions. Lorsque la tendovaginite se brosse, le patient a souvent l’impression de la réduire.

Traitement

La tactique de traitement de la tendovaginite dépend directement du type de pathologie, ainsi que du tableau clinique.

Traitement de type aseptique:

  • imposer un plâtre Longuet sur le tendon touché;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • physiothérapie avec blocages de novocaïne;
  • applications de boue.

Traitement d'une pathologie infectieuse:

  • si un exsudat purulent s'est accumulé dans le vagin synovial, une dissection immédiate et un drainage du tendon sont indiqués;
  • l'imposition d'attelles de gypse;
  • traitement de fond contre la maladie qui a provoqué une tendovaginite;
  • des antibiotiques;
  • antiseptiques;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • physiothérapie.

Traitement de la forme chronique:

  • antibiotiques à large spectre;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • bains de paraffine;
  • massage
  • exercice thérapeutique.

Si vous pensez que vous avez une tendovaginite et que vous présentez les symptômes caractéristiques de cette maladie, le médecin peut vous aider: orthopédiste et traumatologue, médecin généraliste.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

La cellulite est une maladie caractérisée par la formation d'une inflammation purulente diffuse. Il affecte principalement les fibres. La pathologie n'a qu'une caractéristique: le processus d'inflammation n'a pas de frontières clairement définies. Il peut facilement et rapidement se propager à travers les tissus mous, constituant une menace non seulement pour la santé, mais également pour la vie du patient.

Les maladies auto-immunes des articulations qui se développent à la suite de lésions cutanées sont appelées arthrite psoriasique. La maladie se caractérise principalement par le caractère chronique ou aigu du cours. Le rhumatisme psoriasique se manifeste à égalité chez l'homme et chez la femme à l'âge adulte.

Vrille du doigt - inflammation infectieuse aiguë des tissus mous des doigts des extrémités. La pathologie progresse en raison de l'ingestion d'agents infectieux dans les structures indiquées (à travers la peau endommagée). Le plus souvent, la progression de la pathologie provoque des streptocoques et des staphylocoques. Une hyperémie et un œdème apparaissent d'abord sur le site de pénétration de la bactérie, mais à mesure que la pathologie évolue, un abcès se forme. Aux stades initiaux, lorsque seuls les premiers symptômes apparaissent, le félon peut être éliminé par des méthodes conservatrices. Mais si un abcès s'est déjà formé, dans ce cas, il n'y a qu'un seul traitement: une opération.

L'ostéomyélite aiguë est une maladie caractérisée par le développement d'une inflammation bactérienne de la moelle osseuse et de toutes les parties structurelles de l'os. Le danger de la maladie réside dans la diversité du parcours - de l'asymptomatique au fulminant. Les micro-organismes pathogènes, qui pénètrent dans l'os et conduisent à la survenue d'un processus purulent, constituent la principale source de pathologie. De plus, plusieurs mécanismes de développement et facteurs prédisposants sont distingués.

La maladie, qui se caractérise par une inflammation des articulations due à des maladies infectieuses de divers organes et systèmes, est appelée arthrite réactionnelle. L'inflammation des articulations est souvent due à une infection des organes génitaux, du système urinaire ou même du tractus gastro-intestinal. Après infection du corps par des infections de la deuxième à la quatrième semaine, on peut observer le développement d’une arthrite réactionnelle.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.