Principal

Coude

Tendovaginite de l'articulation de la cheville - signes, symptômes, diagnostic, traitement et prévention

La tendinite à la cheville est une inflammation aiguë ou chronique des tendons, caractérisée par des douleurs dans les articulations et les pieds, aggravées par les mouvements, ainsi que par un œdème local et une rougeur de la peau.

De plus, la maladie peut survenir à la suite de la propagation de l'infection aux tendons avec le flux sanguin.

Cette maladie peut également provoquer des blessures, mais le plus souvent, elle est exposée à des personnes qui, par leur profession, effectuent des mouvements monotones pendant une longue période, provoquant ainsi une très forte pression sur les muscles. Par exemple: boxeurs, haltérophiles, skieurs, patineurs, danseurs de ballet, etc.

Dans cet article, vous apprendrez les causes de la tendovaginite de la cheville, les différents types et méthodes de traitement, ainsi que les méthodes de prévention de la maladie.

Quelle est la cheville de tendovaginite?

Tendovaginite de la cheville

En plus de la forme professionnelle de tendovaginite, le développement de la maladie survient après un travail prolongé de haute intensité. Outre les facteurs externes, les pathologies congénitales du pied affectent l’apparition de la pathologie.

Les blessures et les lésions purulentes des tissus environnants conduisent au développement d'une tendovaginite de l'articulation de la cheville. C'est à travers eux que des microorganismes pathogènes peuvent pénétrer dans les gaines des tendons. La pathologie peut être de nature primaire ou secondaire. Dans le second cas, la maladie se développe suite à l’apparition dans le corps d’un processus inflammatoire d’origine infectieuse. Cependant, ce facteur est extrêmement rare.

Dans la plupart des cas, la forme sténosante de la maladie est diagnostiquée - une tendovaginite professionnelle non infectieuse.

Un autre facteur dans le développement de la pathologie de la cheville est la maladie variqueuse. Il se développe à la suite de processus dégénératifs survenant dans la membrane synoviale du tendon du vagin.

Caractéristiques de l'anatomie du tendon


Comme on le sait, les tendons constituent un élément important du système musculo-squelettique. Ce sont eux qui transmettent l'effort musculaire aux os, assurant ainsi le mouvement du corps. La base du tendon est un tissu conjonctif étroitement formé, organisé en faisceaux d'ordres différents (premier, deuxième et troisième). Un bord du tendon attaché à l'os - où il y a une tubérosité spéciale. Le second bord s’écoule sans à-coup dans l’aponévrose ainsi que dans les cloisons intermusculaires.

Certains tendons sont obligés d'effectuer une série de mouvements du même type jusqu'à dix mille fois par jour.

Si nous parlons de la structure de la gaine synoviale du tendon, cela ressemble à une capsule, qui est une paire de feuilles d’épithélium cylindrique. Ces feuilles sont soudées aux extrémités du vagin. Entre ces feuilles se trouve une certaine quantité de liquide synovial, conçue pour hydrater les surfaces en contact et réduire la force de friction. En conséquence, une réduction du frottement réduit le risque de développement d'un processus inflammatoire réactif du tendon lui-même et des tissus adjacents.

Classification de la ténosovaginite


Les tendovaginites se différencient par la présence ou l'absence d'inflammation au cours de l'évolution de la maladie. La pathologie peut être causée par des processus infectieux et dégénératifs dans l'articulation. Si une tendovaginite se développe sous l'action d'une microflore pathogène, une tendovaginite infectieuse est diagnostiquée. Le développement d'une tendovaginite infectieuse provoque l'activité d'une infection bactérienne.

Ainsi se développe une tendovaginite rhumatoïde, pyogénique et tuberculeuse. Une tendovaginite infectieuse se développe en raison de la pénétration de microorganismes suppuratifs dans la gaine tendineuse du vagin. Les portes pour leur pénétration peuvent servir de plaies, fissures et abrasions sur la peau. En outre, une tendovaginite infectieuse peut être une conséquence d'une complication de félon (inflammation aiguë du tissu des doigts).

La tendovaginite de nature infectieuse se manifeste par une douleur dans les tendons, qui devient plus forte lorsque vous vous déplacez avec la main, le pied ou les doigts et que vous êtes contraint par la position fixe du doigt.

Le développement de la maladie en raison de modifications dystrophiques de la membrane synoviale du tendon conduit à une tendovaginite aseptique dégénérative. La cause de la tendovaginite peut également être un traumatisme ou un microtraumatisme, ce qui conduit au développement d'une inflammation aseptique. La tendovaginite causée par un traumatisme se développe après une entorse ou une ecchymose des ligaments du pied ou de la main. L'irritation généralement aseptique couvre les tendons les plus longs et les plus épais.

La tendovaginite fixative est plus caractéristique des personnes qui, en raison de leur activité professionnelle, effectuent des mouvements répétitifs en appliquant un effort physique ou pour des travailleurs qui effectuent de nombreux mouvements similaires à un rythme rapide (composeuses, laiteries, pianistes, etc.). Les manifestations cliniques de tendovaginite aseptique sont des sensations douloureuses dans la région du tendon correspondant, un craquement (crepitus) lors du mouvement du tendon touché.

Les tendovaginites aiguës et chroniques diffèrent selon la nature de l'évolution de la maladie:

  1. infectieux - non spécifique et spécifique;
  2. aseptique - creptive et sténotique.

Tendovaginite infectieuse

La cause de la forme infectieuse aiguë est une microflore étrangère, piégée à l'intérieur du vagin. Bien que les liquides séreux et purulent puissent s'accumuler dans le tendon synovial, on observe le plus souvent une tendovaginite purulente à la main. En règle générale, la cellulose hypodermique est d'abord affectée, puis les tendons des muscles sont impliqués dans le processus.

La forme purulente est caractéristique non seulement des mains. Dans d'autres parties du corps, la maladie peut être due à des lésions des gaines synoviales. Une tendovaginite infectieuse non spécifique de l'articulation du genou et d'autres se développe souvent si le patient est atteint d'arthrite suppurée aiguë, d'ostéomyélite ou d'autres maladies dont les foyers sont situés à proximité des tendons.

Avec le diagnostic de tendovaginite de l'avant-bras, le type de Brucella est assez commun. La cause de cette maladie est aussi une infection. Il se manifeste par un gonflement élastique et arrondi, d’une taille variant de 1 à 3 cm, situé sur l’avant-bras dans la région de la gaine du tendon.

Le néoplasme provoque une douleur désagréable au toucher. Si vous appuyez sur, il disparaît ou diminue en raison de la circulation du liquide dans le vagin. Il peut aussi y avoir un gonflement du dos de la main. Dans les cas où la maladie s'accompagne d'une perte de mobilité des doigts, il est possible que le patient développe une tendovaginite du poignet. Dans tous les cas, si une telle maladie est suspectée, des réactions spécifiques à la brucellose sont réalisées pour clarifier le diagnostic.

Sans traitement approprié, la forme aiguë peut également devenir chronique. Dans la forme chronique de la maladie provoque également une microflore exotique, mais dans ce cas les agents pathogènes sont spécifiques. Les tendovaginites chroniques infectieuses des tendons peuvent être provoquées par une maladie spécifique: syphilis, gonorrhée, tuberculose.

Tendovaginite aseptique

Contrairement aux maladies infectieuses, la tendovaginite aseptique du tendon est une maladie indépendante et non sous l’influence de la maladie sous-jacente. En règle générale, un tel type - on l'appelle aussi creptif - est associé à des microtraumatismes permanents dans le processus d'activité professionnelle ou lors d'activités sportives intensives.

La violation des ligaments est due à l'exécution de mouvements similaires. Dans ce cas, seul un groupe limité de muscles est impliqué, avec une répartition incorrecte de la charge.

Un certain nombre de professions peuvent entraîner une telle maladie. Ainsi, la tendovaginite crépitante de l'avant-bras est plus fréquente chez les sujets qui se déplacent. Les pianistes et les personnes travaillant sur l'ordinateur souffrent de brosses. Parmi les athlètes communs sont:

  • pour les patineurs et les skieurs, une tendovaginite du pied créative est caractéristique;
  • pour les boxeurs et les haltérophiles - tendovaginite de la cheville.

En règle générale, ceux qui ne possèdent pas suffisamment de compétences sont exposés à la maladie. Le symptôme principal de la maladie, à l'exception de la douleur et de l'enflure, est un resserrement caractéristique ou une crépitation, qui augmente avec le mouvement. Le danger est que si vous revenez trop tôt pour travailler ou suivre une formation, le processus inflammatoire reprend.

L'asepsie comprend également une tendovaginite sténosante. C'est une inflammation non infectieuse des tendons et des ligaments de la main. La maladie survient à la suite d'une seule blessure ou d'une blessure chronique. Se développe progressivement. Le symptôme principal de cette maladie est un «clic». Pour le plier ou le redresser, c'est assez problématique, chacun des mouvements est accompagné d'un clic.

Il existe plusieurs syndromes associés à une tendovaginite sténosante:

  1. Le syndrome du canal carpien se produit lorsque la sténose de ce dernier dans la région de la face palmaire de l'articulation du poignet avec compression du nerf médian et des tendons des muscles fléchisseurs des doigts. Il existe des douleurs et des paresthésies (engourdissements) dans la zone d'innervation du nerf médian (I, II. Ill, surface interne du quatrième doigt), la force des doigts de la main et la capacité de mouvements fins et précis sont réduites.
  2. Tenosynovit de Kerven sténosant - tendovaginite du long abducteur et des courts muscles extenseurs du premier doigt de la main à l'endroit de leur passage dans le canal fibreux osseux au niveau du processus styloïde. Caractérisé par une douleur et un gonflement dans la "tabatière anatomique". La sténose entraîne une perturbation des mouvements du premier doigt. Il est particulièrement difficile d'étendre un doigt («claquer du doigt»).
  3. La tendovaginite post-traumatique se développe avec des ecchymoses et des entorses de l'appareil ligamentaire de la main, parfois avec une hémorragie dans la gaine du tendon. L'immobilisation est montrée, le premier jour froid, puis les procédures thermiques, la thérapie UHF. En cas d'accumulation importante de sang, une ponction de la gaine du tendon est nécessaire. En cas de traitement tardif ou insuffisant, des rechutes ou des complications sont possibles, notamment la formation de contractures et une névrite chronique.

Causes de tendovaginite de la cheville

"alt =" ">
En parlant des causes possibles du processus inflammatoire dans les tissus du système musculo-squelettique, il convient de mentionner les suivantes: surmenage, microtraumatisme. Se produit une inflammation aseptique non microbienne. Il est souvent causé par un stress mécanique prolongé.

Ce sont des tendovaginites professionnelles chez les musiciens, charpentiers et menuisiers, dactylographes, athlètes, rectifieuses, trayeuses et tous ceux qui reproduisent constamment des mouvements du même type. Plus leur amplitude et leur charge sont élevées, plus le risque d'inflammation est grand.

Les principales causes de tendovaginite sont:

  • Surtrainer les gaines synoviales des tendons et des tissus environnants lors de l'exécution d'un grand nombre de mouvements monotones chez les personnes de certaines professions. Une charge constante sur le même groupe musculaire entraîne un traumatisme tendineux et le début du processus inflammatoire.
  • Maladies infectieuses dans lesquelles le tendon est infecté par le flux sanguin (gonorrhée, tuberculose, brucellose) ainsi que par la propagation directe du processus inflammatoire sur les gaines synoviales des tendons du vagin (par exemple, arthrite purulente, ostéomyélite).
  • Au cas où l'agent pathogène ne serait pas une sorte d'invité «spécial», mais ferait partie de la flore pyogénique, une tendovaginite non spécifique se produirait. Il apparaît le plus souvent lors de la migration locale d'agents pathogènes provenant d'arthrite, bursite. Parfois, les phlegmon des tissus mous déversés entraînent un écoulement purulent vers les gaines du tendon avec le développement d'une tendovaginite après une blessure.
  • Maladies rhumatismales. Ce processus est dû à l’apparition d’un composant auto-immun, qui, contrairement au composant mécanique, peut apparaître dans diverses articulations et gaines tendineuses du corps, et peut ne pas être dû à un stress. Les exemples incluent le psoriasis, la spondylarthrite ankylosante, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérodermie systémique, le lupus et d'autres maladies du tissu conjonctif. Comme dans le premier cas, cette inflammation est aseptique et non microbienne.
  • Blessures et blessures - un processus inflammatoire dans les tendons commence lorsque l'infection pénètre par une plaie ouverte.
  • Troubles circulatoires des articulations et des tissus environnants - une forme dégénérative de la maladie se développe lorsque la membrane synoviale est déformée. Les troubles de la circulation sanguine sont possibles avec des varices ou des ecchymoses.

Signes cliniques de tendovaginite


Il est important de savoir que, quelle que soit l'étiologie ou la cause de la maladie, la tendovaginite aseptique est presque toujours séreuse ou séro-fibrineuse, l'arthrite microbienne étant le plus souvent purulente. Mais certaines infections spécifiques, telles que la tuberculose, peuvent également se produire sans pus.

De même, le moment où la maladie évolue doit être pris en compte. Dans ce cas, si l'inflammation et ses symptômes ne peuvent pas être éliminés en un mois maximum, le diagnostic de tendovaginite chronique peut alors être posé, car l'inflammation est devenue chronique.

La tendovaginite se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Le vagin synovial des tendons respectifs gonfle et gonfle. Ce gonflement augmente après l'exercice et lorsque vous vous déplacez;
  2. Les mouvements deviennent douloureux. Cela est particulièrement vrai pour les tendovaginites aseptiques et professionnelles. Si nous parlons de processus bactériens, la douleur est possible au repos. La nature "saccadée" de la douleur indique la suppuration;
  3. Si des tendovaginites se développent au niveau des tendons et de leur vagin, à proximité de la surface de la peau, des signes tels que des rougeurs et une sensation de chaleur locale peuvent également apparaître.
  4. En raison du gonflement et de la douleur, il y a une restriction de la fonction de l'articulation en réduisant le volume des mouvements actifs.

Dans ce cas, si nous parlons d'un processus purulent secondaire, la réaction générale n'est pas exclue: la température de la personne augmente, la faiblesse, la léthargie, le refus de la nourriture apparaissent. Un gonflement des ganglions lymphatiques régionaux est possible.

Dans le cas où leur fonction de barrière serait altérée, les agents pathogènes se "perceraient" dans le sang et une septicémie se produirait. Et avec la septicémie, des "foyers métastatiques" purulents secondaires apparaissent dans d'autres organes et tissus. Cela peut entraîner un choc septique et la mort.

Il existe plusieurs variétés de tendovaginites, qui ne sont pas si "effrayantes", cependant, elles ont leurs propres caractéristiques et localisation. Celles-ci incluent les tendovaginites crépitantes et les sténoses, ou tendovaginites de de Kerven.

Les principaux symptômes de la maladie


Selon la nature de l'évolution, les formes aiguës et chroniques de la maladie sont distinguées - leurs symptômes diffèrent quelque peu. La forme aseptique aiguë de la maladie survient pendant une surcharge grave du membre - main ou pied. Le plus souvent, les tendons de l'avant-bras sont enflammés, mais aussi les tendovaginites du pied. Visuellement, l'articulation semble légèrement gonflée, ses contours lissés. La couleur de la peau ne change pas.

Avec des mouvements actifs ou passifs, il y a une douleur dans le membre. La localisation de la douleur dépend du type de tendon touché (souvent le pouce). Les symptômes caractéristiques pour lesquels il est facile de reconnaître la maladie sont un resserrement et des clics lors des mouvements du membre blessé. Dans ce cas, le diagnostic est une tendovaginite de Crepitus de l'avant-bras ou du pied.
En forme de pus aigu de la maladie, les symptômes sont les suivants:

  • Le doigt blessé est gravement enflé;
  • La peau au toucher est chaude et lisse, comme si elle était étirée;
  • Extérieurement, la peau est rougie et brillante.
  • Douleur même au repos, souvent lancinante et saccadée.

Le patient se plaint d'un malaise général - faiblesse, manque d'appétit, maux de tête, état fébrile. Les ganglions lymphatiques sont compactés et augmentent en taille. Si vous ne commencez pas le traitement, l'inflammation se propage à l'ensemble de la main ou du pied, puis à d'autres organes. La septicémie va se développer, le choc septique et la mort est possible.

Tendovaginite chronique de Crepitus n'est possible que sous forme aseptique. Développé immédiatement en raison des charges monotones mais non intenses exercées sur le membre pendant une longue période. Ou bien, une tendovaginite aiguë de Crepitus y passe si aucun traitement n'a été effectué.

Les symptômes de ce type de tendovaginite sont très flous et souvent absents. Le patient peut se plaindre d'une douleur, parfois liée à un mouvement intense du doigt. Lors du sondage et de l'appui sur la zone endommagée, une légère douleur peut également apparaître. L'articulation ne gonfle pas et ne rougit pas.

Les femmes ont souvent une tendovaginite chronique de Kerven ou une tendovaginite sténotique. Dans cette variante de la maladie, le tendon enflammé est pincé dans le canal os-fibreux. Cela provoque une douleur constante et assez intense, une raideur du bras.

Si les terminaisons nerveuses proches sont touchées, une complication telle que le syndrome du canal carpien peut se développer. Les femmes souffrent de cette forme de maladie plusieurs fois plus souvent que les hommes.

Diagnostics


Le diagnostic présomptif de tendovaginite est déjà posé par le médecin lors de l'examen de l'articulation et après évaluation des plaintes du patient. Le traitement de la tendovaginite est effectué par un chirurgien traumatologue; le cas échéant, la consultation d'un orthopédiste et d'un neurologue est désignée. Pour exclure d'autres pathologies, le médecin traitant émet des instructions pour les rayons X de l'articulation, les ultrasons, la ligamentographie (radiographies de l'articulation à l'aide d'un agent de contraste).

L'inflammation aiguë est également déterminée par les modifications des tests sanguins. En cas de tendovaginite de forme purulente, une ponction est réalisée - l’exsudat est collecté pour la recherche biochimique. Dans une forme infectieuse de tendovaginite, il est important de rechercher la cause première de la maladie, car la tuberculose, la gonorrhée et d'autres infections nécessitent un traitement spécial.

Les études de laboratoire fournissent des informations précises sur l'état de la tendovaginite, en particulier, déterminent:

  1. Joints douloureux en forme de cordon dans des endroits spécifiques;
  2. Caractéristiques des mouvements;
  3. La présence de "corps de riz" à la palpation.

Dans les études sur la tendovaginite purulente aiguë dans le test sanguin général, les experts ont déterminé la leucocytose - une augmentation des globules blancs supérieure à 9 x 109 / l et une teneur accrue en neutrophiles en forme de bande (plus de 5%), ainsi qu'une augmentation du taux de sédimentation des érythrocytes - ESR.

Les écoulements purulents sont étudiés par bactérioscopie (matériel au microscope après coloration) et bactériologique (isolement de la culture pure sur un milieu nutritif) par des méthodes. De telles analyses permettent d'identifier la nature de l'agent pathogène et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques.

Si l'évolution de la forme aiguë de la tendovaginite purulente est compliquée par une septicémie (si l'agent infectieux est passé dans le sang depuis le foyer purulent), le sang doit faire l'objet d'un test de stérilité. Une telle étude permet également d'étudier la nature de l'agent pathogène et d'identifier sa sensibilité aux agents antibactériens.

Les rayons X montrent l'absence de modifications pathologiques des os et des articulations. Seul l'épaississement des tissus mous dans la zone concernée peut être déterminé. La tendovaginite chronique se différencie de la contracture de Dupuytren. Il s'agit d'une contracture de flexion en développement sans douleur de 4 et 5 doigts d'os. La tendovaginite infectieuse aiguë se différencie de l'ostéomyélite aiguë et de l'arthrite.

Traitement de la maladie

"alt =" ">
Pour faire face à cette maladie grave, vous devez utiliser des moyens généraux et locaux. Veillez à utiliser des médicaments pour renforcer globalement le système immunitaire. Lorsqu'une lésion infectieuse du corps montre l'utilisation d'agents antibactériens.

Si une personne a une tendovaginite tuberculeuse, un traitement spécial antituberculeux est prescrit. Pour faire face à la pathologie sous forme aseptique, le patient doit prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Le médecin peut vous prescrire de l'acide acétylsalicylique. Vous pouvez également utiliser l'indométacine ou la butadione. En ce qui concerne le traitement local, des compresses chauffantes sont appliquées sur la cheville touchée. De plus, une attelle en plâtre peut être utilisée.

Après avoir arrêté le processus aigu, les tactiques de traitement doivent être changées. La physiothérapie est prescrite à une personne:

Avec le développement d'un processus purulent, il faut ouvrir d'urgence la gaine tendineuse du joint et procéder au drainage. Les agents physiothérapeutiques sont utilisés pour traiter la forme chronique de tendovaginite de la cheville. De plus, vous devez effectuer:

  1. massage
  2. bains de paraffine;
  3. boue thérapeutique;
  4. électrophorèse;
  5. physiothérapie.

Il est très important de prévenir la progression du processus infectieux chronique. Si cela se produit, le médecin doit effectuer une ponction du tendon du vagin et y injecter les médicaments suivants:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • médicaments antibactériens dirigés action;
  • un mélange d'hydrocortisone et de novocaïne.

Avec le développement persistant de la tendovaginite crépitante, les médecins sont obligés de prescrire une radiothérapie. 1 à 2 séances suffisent généralement pour éliminer les symptômes de la maladie.

Le schéma général de la thérapie:

  1. réparer le problème avec une orthèse ou un plâtre;
  2. Blocage Novocainic pour le soulagement de la douleur;
  3. traitement antibactérien utilisant le groupe AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens);
  4. compresses avec des solutions d'antiseptiques synthétiques et naturels sur la zone touchée (avec une forme infectieuse);
  5. physiothérapie;
  6. avec accumulation d 'exsudation de pus par un tube de drainage;
  7. en cas de pathologies avancées, introduction d'hormones stéroïdiennes dans la zone à problèmes.

Type infectieux

  • ouverture du vagin synovial, élimination des masses purulentes afin d'éviter l'infection des zones adjacentes et du corps entier;
  • après drainage, introduction d'une composition anti-inflammatoire dans la cavité, le médecin applique un bandage de fixation rigide;
  • le traitement de la pathologie systémique est effectué, dans le contexte duquel le processus inflammatoire dans l'articulation du poignet s'est développé;
  • des antibiotiques, des onguents, des gels, des comprimés, des solutions pour compresses à action anti-inflammatoire sont utilisés pour supprimer l’infection;
  • après le traitement de la phase aiguë, des procédures de physiothérapie sont recommandées.

Type aseptique

  1. pour immobiliser la zone endommagée, le médecin applique une attelle en plâtre;
  2. pour prévenir le développement du processus inflammatoire aider les antiseptiques;
  3. Le blocus de Novocainic fait face à des manifestations douloureuses;
  4. Après avoir retiré le luminaire, des applications de boue sont effectuées. À ce stade, des remèdes maison à base d'ingrédients naturels sont recommandés;
  5. Pendant la période de rééducation, le patient effectue des exercices dans le complexe de thérapie par l'exercice. Une gymnastique simple améliore la mobilité des articulations.

Tendovaginite chronique

  • remèdes populaires pour soulager les symptômes de la pathologie récurrente; des antibiotiques;
  • massage
  • médicaments du groupe AINS;
  • analgésiques à la paraffine;
  • exercices spéciaux;
  • limiter la charge sur l'articulation douloureuse.

Traitement médicamenteux

Le traitement de la maladie sera enregistré de sa vue. Quand une antibiotique tedvaginite infectieuse est utilisée:

  1. La ciprofloxacine;
  2. Chiffre
  3. L'épitomycine;
  4. Ampicilline

Les médicaments antibactériens ont de nombreux effets secondaires. VARIATIONS nepatsionalnom icpolzovanii etix lekapctvennyx cpedctv vozmozhno pazvitie dicbaktepioza, poyavlenie gpibkovyx zabolevany KOZHI et mnogoe dpugoe. Par conséquent, les antibiotiques doivent être ciblés par le médecin. Takzhe neobxodimo pomnit chto ppinimat lekapctva neobxodimo Po cxeme. Une seule et même heure. Bo Le temps ppiema antibiotikov zappescheno upotpeblenie alkogolnyx napitkov.

Immunomodulateurs. Pour renforcer l'immunité, ils communiquent un complexe de vodka:

Si vous zabolevanie yavlyaetcya oclozhneniem tubepkuleza - bolnomu neobxodimy ppotivotubepkuleznye ppepapaty:

VARIATIONS necpetsificheckom tendovaginite glavnym chériront naznachenie nectepoidnyx ppotivovocpalitelnyx cpedctv:

VARIATIONS gnoynom tendovaginite ppovodyat ponction cinovialnogo vlagalischa et vvedenie antibiotikov c uchetom LEUR chuvctvitelnocti. Takzhe ppimenyayut nectepoidnye ppotivovocpalitelnye cpedctva et mectnoe vvedenie gidpokoptizona et novokaina. B cluchae si vous VCE vyshepepechiclennye metody ne pomogayut, naznachayut neckolko ceancov pentgenotepapii ou vvedenie ctepoidov dans popazhennoe cuxozhilie.

La chirurgie


Avec des exacerbations fréquentes, un inconfort en cas de forme chronique de pathologie, l'orthopédiste vous prescrira un traitement chirurgical. L'excision des membranes articulaires à problèmes aidera à sécuriser les tissus sains, à restaurer la mobilité de l'articulation du poignet. L'opération est réalisée par un chirurgien orthopédique. Après le retrait du tissu affecté, le patient se sent soulagé, les symptômes négatifs disparaissent. Nécessairement, la rééducation est effectuée pour le rétablissement rapide de la fonction et de la santé des articulations.

La chirurgie est nécessaire si la maladie a donné de telles complications:

  • Processus inflammatoire purulent qui ne se prête pas à un traitement aux antibiotiques, s'est propagé au-delà de l'articulation (abcès, phlegmon);
  • Forme sténosante de la maladie, lorsque, en raison d'une douleur incessante, une personne ne peut effectuer même les actions les plus simples;
  • Syndrome du canal carpien;
  • Contracture des doigts causée par la formation d'adhérences.

Le but de l'opération est de libérer le tendon. Pour cela, la gaine du tendon est disséquée et enlevée. Si le tendon est gravement endommagé, il est également retiré et du plastique est fabriqué. L'opération peut être réalisée de deux manières: en accès libre, lorsque la peau et les tissus mous du poignet ou du pied sont disséqués, et par le biais de micro-coupures et de perforations.

Dans ce dernier cas, une technique endoscopique moderne est utilisée, qui permet d’endommager le moins possible les tissus des membres, de raccourcir considérablement la période de cicatrisation des tissus et de restaurer les fonctions du bras ou de la jambe.

Habituellement, le traitement de la tendovaginite est efficace - à condition que le patient ait consulté le médecin à temps, empêchant la maladie de se transformer en une forme chronique, et exécutant consciencieusement toutes les prescriptions médicales.

Si des inflammations purulentes ou des lésions des terminaisons nerveuses ont provoqué des dysfonctionnements du poignet ou du pied, seule une intervention chirurgicale aidera. Pour éviter les rechutes, il est recommandé de changer au moins temporairement le lieu de travail. Parfois, si une tendovaginite récurrente menace d'invalidité, le lieu de travail doit être modifié de manière permanente.

Massage avec tendovaginite

Le massage en cas de tendovaginite des extenseurs du pied commence dans la région située au-dessus de la personne atteinte (massage par aspiration) sur la face antérieure des cuisses.

Après 3-5 coups combinés, on presse 3-4 avec le bord de la paume et on répète le mouvement (2-3 fois). Ensuite, le pétrissage - ordinaire (2-3 fois) et longitudinal (3-4 fois), ainsi que les secousses et les caresses - 2-3 fois.

Le massage, donnant, comme la pratique l’a montré de bons résultats, commence à s’appliquer dès les premiers jours de la maladie.

Au niveau du genou, appliquer: caresser (20-30 s), rectifier - la base des paumes des mains (3-4 fois) et des coussinets circulaires de tous les doigts (20-30 s). Puis - à nouveau en caressant et en comprimant la cuisse et le passage à la jambe. Ici, le muscle du mollet est d'abord massé. Après 2–3 courses combinées, 2–3 pressions sont exercées sur le bord de la paume, le pétrissage (ordinaire, 2–3 fois), l’agitation et les caresses (2 fois).
Du côté externe de la jambe (perednebertsovyh muscles) faire un Caresser combiné et serrant le bord de sa main (3-4 fois), puis pétrir - les blocs de quatre chiffres (2-3), le bord de la paume et les doigts pliés en poing, caresser (tous - 3-4 fois). Pendant les muscles des jambes massage devraient porter une attention particulière aux sections des muscles du tendon de transition et dans les lieux de fixation des muscles et des tendons à l'os.

Après cela, caressez délicatement la région du tendon d’Achille et de la cheville. Si les coups ne causent pas de douleur, frottez légèrement la surface - rectiligne, en zigzag, une ou deux mains circulaires (2 à 3 fois). Les mouvements de frottement sont effectués dans différentes directions et alternent avec des caresses.

Terminez la session de massage à nouveau sur la cuisse en effectuant 1 à 2 fois chacune des techniques ci-dessus. Après 3-4 séances de massage, le temps de massage de la cuisse et de la jambe est réduit et le point douloureux augmente.

Traitement des remèdes populaires

Il existe des cas où il est nécessaire de décider comment traiter une telle maladie sans utiliser de médicament. En cas d'intolérance aux médicaments ou d'allergie banale aux médicaments, les patients ont souvent recours aux méthodes de médecine traditionnelle. La médecine traditionnelle conseille de traiter la tendovaginite sous forme d'infusions d'herbes, de décoctions, de pommades et de compresses.
Voici quelques bonnes recettes pour traiter la tendovaginite:

  1. Avec l'aide de calendula. Afin de préparer la pommade, vous avez besoin de fleurs de calendula sèches et de crème pour bébé, qui doivent être soigneusement mélangées. Appliquez la pommade sur la surface affectée et couvrez-la d'un pansement, laissez-la pendant la nuit. Cette pommade a des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires. Avec l'aide de cet outil, la tendovaginite de l'articulation du coude est traitée avec succès.
  2. Traitement infusion absinthe. 100 gr. absinthe d'herbe sèche à insister pendant une demi-heure, en ajoutant 200 grammes. l'eau bouillie. Puis filtrer la perfusion et boire 50 gr. avant de manger plusieurs fois par jour. Il est utilisé comme effet tonique et anti-inflammatoire.
  3. Traitement avec la bourse du berger. Versez 50 gr. herbe sèche 200 gr. Faire bouillir de l'eau, laisser mijoter au bain-marie pendant 2 heures. Filtrer et appliquer comme des compresses ou des lotions pour la nuit. Tendovaginite du pied peut être guéri avec juste cette infusion.
  4. Pommade de traitement à base de graisse de porc et d’absinthe. Appliquer sur la zone affectée pommade préparée à partir d'absinthe sèche et de saindoux interne. Pour ce faire, prenez 30 grammes. absinthe et 100 gr. graisse, cuire à feu doux, puis refroidir. Cette méthode traite parfaitement la tendovaginite au genou.
  5. Compresse avec la bile d'ours. Chauffer la bile dans un bain d'eau et l'appliquer avec une compresse à l'endroit affecté. Cette méthode traite efficacement la tendovaginite au poignet.
  6. Les sensations de douleur sont atténuées par une lotion provenant d'une infusion d'arnica ou une lotion fraîche d'argile médicinale. Avec l'aide de tels outils peuvent être traités avec succès tendovaginite de l'articulation de la cheville.

Prévisions

Avec un traitement rapide chez le médecin et un traitement bien prescrit, le pronostic est généralement favorable. Le traitement dure habituellement environ deux semaines, après quoi il reste deux semaines de récupération, après quoi vous pouvez retourner au travail. En cas de rechute liée au travail, la maladie peut devenir chronique, ce qui compliquera considérablement et prolongera la période de traitement. Peut-être devriez-vous penser à changer d’emploi.

En cas de tendovaginite purulente, une opération est effectuée, dont les conséquences peuvent être une violation des fonctions du pied ou de la main. En l'absence de traitement, il existe de graves complications sous forme de suppuration ou de nécrose des tendons, d'infection du sang, de douleur intense lors du déplacement.

Afin d’éviter les tendovaginites, il est nécessaire de prendre des pauses périodiques pendant le travail, au cours desquelles un grand nombre de mouvements uniformes est nécessaire, afin de pétrir les membres. Après le retour du travail, faites un massage, faites de l'exercice le matin.

Il est nécessaire d’éviter les blessures pouvant entraîner des lésions articulaires, de traiter rapidement les maladies infectieuses du corps, de bien observer les mesures d’hygiène personnelle. Lorsque des blessures et des égratignures sont reçues, la moindre probabilité d'infection sera exclue.

Prévention

La tendovaginite peut survenir à tout âge, la prévention de cette maladie est simple et dépend principalement de la personne. Par mesure de précaution, vous devez suivre ces recommandations:

  • Ne surchargez pas le joint.
  • Lorsque vous effectuez des actions du même type, il doit exister une pause pendant laquelle il est préférable de faire des complexes de gymnastique relaxants.
  • Lorsque vous travaillez sur un ordinateur ou sur des machines, vous devez vous assurer que la position de la main, et plus particulièrement celle du poignet, est toujours confortable.
On peut prévenir les tendovaginites infectieuses en traitant en temps voulu les maladies provoquantes et en soignant les plaies. En cas de lésions articulaires, vous devez absolument contacter un traumatologue pour obtenir des conseils et un traitement.

Les conséquences désagréables de la tendovaginite infectieuse transférée à la suite de la cicatrisation de la région du tendon peuvent être observées raideur des doigts et du poignet. Par conséquent, la tendovaginite du poignet doit commencer à être traitée le plus tôt possible dès le début du développement du processus inflammatoire. C'est précisément la rapidité du traitement qui détermine principalement l'absence de complications supplémentaires.

Tendovaginite

Certains petits à première vue, la maladie peut être une cause de grave préoccupation. Si un doigt enfle et devient malade, beaucoup ne porteront pas une attention particulière à cela, pensant que tout se passera dans quelques jours. Mais c’est précisément cette attitude à l’égard de ses propres maladies qui conduit souvent au développement de telles complications, qui entraînent déjà la mort. Tout sur la tendovaginite, une maladie mineure et mineure sera discuté sur vospalenia.ru avec une indication de toutes ses conséquences dangereuses.

De quoi s'agit-il - une tendovaginite?

Non seulement les muscles, les tendons et les ligaments peuvent être enflammés, mais également les structures qui les entourent. Quelle est la tendovaginite? C'est une inflammation de la membrane synoviale (vagin) du tendon musculaire. Le plus souvent, souffrent de tendons fléchisseurs. En deuxième place sont extenseur. Comme la synoviale est proche du tendon, une tendinite se développe souvent avec elle - une inflammation du tendon lui-même.

Vous devriez considérer les types de tendovaginite pour comprendre ce que c'est:

  1. Les formes de développement se distinguent:
    • Aiguë - est apparu une fois;
    • Chronique - rechutes, symptômes récurrents de la maladie.
  2. Pour l'exsudat inflammatoire:
  • Aseptique, qui est divisé en ces types:
    • Séreux;
    • Hémorragique;
    • Fibrineux.
  • La fosse septique, qui se manifeste elle-même sous une forme purulente.
  1. Les espèces suivantes se distinguent de divers microorganismes (tendovaginite infectieuse):
  • Spécifique, ce qui arrive de tels types:
    • La tuberculose;
    • La brucellose;
    • Syphilitique.
  • Non spécifique - vaincre la nature coccale de l'infection.
  • Traumatique.
  1. Espèce sélectionnée:
  • Renforcement - est le résultat d'une activité professionnelle. Il se caractérise par un gonflement, une douleur, des craquements. Avec des manifestations répétées, cela devient chronique.
  • Sténose - la défaite des tendons de la main.
  • Dystrophique - effets chroniques sur le microtraumatisme dans la zone touchée.
  1. Par lieu:
  • Les mains;
  • Des brosses;
  • Avant-bras;
  • Le doigt;
  • Les poignets;
  • Articulation du poignet;
  • Joint d'épaule;
  • Articulation du coude;
  • Fléchisseurs de doigts;
  • Les pieds;
  • Tendon d'Achille;
  • Articulation de la cheville;
  • Genou;
  • La jambe inférieure;
  • Les cuisses;
  • Tendovaginite de Kerven - inflammation des ligaments du poignet.

Raisons

Le développement de la tendovaginite est principalement dû à l'activité professionnelle, qui est associée à la réalisation du même type de travail des mains ou des pieds. Par exemple, des pianistes, des emballeurs, des vazalschiki, des athlètes, des danseurs de claquettes, etc. Ils ont une charge sur les mêmes groupes musculaires et avec eux - les tendons. La membrane synoviale est épuisée, les pétales commencent à se frotter les uns contre les autres. Cela conduit à la formation d'exsudat séreux et hémorragique, facteur de guérison. Cependant, si les charges continuent, le processus s'aggrave et une fibrose se forme.

Une autre raison est la lésion directe du tendon (sa rupture, son traumatisme, son étirement, etc. lors du perçage d'un éclat ou d'un clou) avec la pénétration ultérieure de micro-organismes. Ils développent la forme purulente de tendovaginite, traitée pendant très longtemps.

Une attention particulière doit être portée aux procédures de manucure et de pédicure susceptibles de provoquer le développement d'une nature infectieuse de la tendovaginite. Placer une infection sous le doigt entraîne le développement d'un félon, et il développe déjà une tendovaginite.

La propagation de l'infection par le sang provenant d'autres organes infectés est le cas le plus fréquent de tendovaginite infectieuse. Il se développe souvent avec la tuberculose, la brucellose, la syphilis, l'ostéomyélite, un abcès du foie, une gangrène pulmonaire, etc.

Symptômes et signes de tendinovaginite gaine tendineuse

Commençons par examiner les symptômes généraux et les signes de tendovaginite vaginale tendineuse de tout type:

  • La douleur est constante et aiguë, aggravée par les tentatives de déplacement de la zone touchée. Lorsque suppuration possible pulsation.
  • L'œdème est prononcé et très tendu, il se développe très rapidement.
  • La rougeur commence par l’inflammation, puis les tissus environnants. Accompagné de crepitus (crunch).
  • Hyperthermie (température locale élevée de la peau).
  • Perte de fonctionnalité de la zone touchée. Une personne ne peut pas bouger la zone touchée et le membre entier est généralement détendu, effectuant des mouvements lents.
  • Les adhérences et les modifications de la contracture, qui ne se développent que quelque temps après le début de la maladie.
  • La fièvre
  • Des frissons
  • Inflammation des vaisseaux et lymphadénite.
monter

Tendovaginite chez les enfants

Chez les enfants, la tendovaginite ne se manifeste pratiquement pas. Cette maladie ne peut être provoquée que par les lésions du tendon et l’infection ultérieure de l’enfant.

Tendovaginite chez l'adulte

La tendovaginite est principalement observée chez les adultes, car ce sont eux qui consacrent beaucoup de temps à ce type de travail, ce qui exerce une pression sur le même groupe musculaire. Chez les hommes, une tendovaginite se développe en raison de la charge sportive monotone et des activités professionnelles. Chez les femmes, cela se manifeste également par le travail monotone professionnel, ainsi que par le port de talons hauts.

Diagnostics

Le diagnostic de tendovaginite n'est pas difficile. Selon le sentiment de soi du patient et lors d'un examen général par palpation, tous les principaux symptômes de la maladie sont visibles. Des procédures supplémentaires ne sont possibles que pour clarifier la nature de la maladie:

  • IRM
  • Test sanguin
  • Semer l'exsudat tendineux, qui s'est accumulé dans la membrane synoviale.
  • CT
  • La radiographie permet de distinguer les tendovaginites de l'arthrite et de l'ostéomyélite.
  • Ligamentographie.
monter

Traitement

Le traitement de la tendovaginite n’est pratiqué que dans des conditions stationnaires. À la maison, cela entraîne le développement de complications. Dans ce cas, le traitement doit être instauré le plus tôt possible, car la maladie progresse rapidement et toucher les tissus et les zones sains adjacents.

Comment traiter les tendovaginites? Avec l'aide des médicaments prescrits par le médecin:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens: nimésulide, diclofénac.
  • Anti-inflammatoires hormonaux: Dexaméthasone.
  • Antibiotiques: Ceftriaxone.
  • Novocain pour soulager la douleur.
  • Préparations enzymatiques.

Les interventions chirurgicales en cas de tendovaginite sont réalisées dans le cas de la formation de sa forme purulente ou de la formation d'adhérences conduisant à la déformation des structures.

Le membre affecté doit être immobilisé avec du gypse, afin de ne pas provoquer de douleur supplémentaire. En parallèle, des interventions de physiothérapie sont effectuées:

  • Thérapie par ultrasons;
  • Irradiation Souf;
  • Électrophorèse d'anesthésiques;
  • UHF;
  • Compresse d'alcool;
  • Thérapie de boue (pélothérapie);
  • Bains d'ozocérite et de paraffine;
  • Massage thérapeutique;
  • Échauffement

Au fur et à mesure qu'il récupère, le pansement est retiré de sorte que le patient commence à effectuer des exercices thérapeutiques légers avec son membre, développant ses muscles.

À la maison, vous pouvez appliquer une pommade achetée à la pharmacie, ainsi que les compresses réellement préparées pendant la phase de récupération:

  • Compresses chaudes.
  • Onguent réchauffant.
  • 1 cuillère à soupe Les fleurs de calendula hachent et se mélangent à la crème pour bébé ou à la vaseline. Insister sur le mélange pendant plusieurs heures et appliquer au coucher sur la zone touchée.
  • 1 cuillère à soupe la camomille et le millepertuis verser un verre d'eau chaude, laisser pendant 30 minutes. Manger dans un demi-verre.
  • En tant que régime alimentaire, vous pouvez avoir recours à des fruits et légumes crus pour remplir le corps de vitamines.
monter

Prévisions de vie

Nous pouvons répondre à la question de savoir à quel point ils vivent avec une tendovaginite: tout dépend de l'évolution et des complications de la maladie. Il est préférable de traiter la maladie, puis dans les 2 semaines, il y aura une récupération, ce qui donne un pronostic positif pour la vie. Si le traitement n'est pas effectué, une forme purulente se développe, donnant de telles complications:

  • Tendovaginite septique, qui enflamme les zones saines adjacentes du tendon et du vagin, se répandant dans tout le membre.
  • Sepsis, qui nécessite une amputation du membre. Sinon, la mort est possible.
  • Invalidité due à la perte de membres.
  • Tendon guérison.

Pour prévenir une maladie, vous devez procéder à une prévention:

    1. Changez le type d'activité pour répartir la charge dans tout le corps.
    2. Pour se reposer, donnez au corps à reprendre des forces.
    3. Pétrir les muscles avant les activités sportives.
    4. Consulter un médecin à temps pour obtenir de l'aide.

Il est préférable de changer le travail qui a conduit à la tendovaginite. La maladie peut être guérie, mais elle va réapparaître en raison de l'impact négatif du travail.

Tendovaginite traitement des remèdes populaires

Ce n'est un secret pour personne que les tendons des muscles sont situés dans les gaines des tendons. Si le processus inflammatoire s'étend à ces formations (gaines tendineuses), on parle alors de tendovaginite ou de ténosynovite. La tendovaginite peut être aiguë et chronique. Selon le facteur étiologique (causal), la maladie peut être aseptique et infectieuse. Les lieux les plus courants de localisation du processus pathologique sont les mains et les pieds, les avant-bras et les chevilles.

Causes de tendovaginite

Une tendovaginite aseptique non spécifique survient à la suite de lésions mineures de la membrane synoviale, résultant de charges musculaires prolongées, de surmenage, d'étirements musculaires, d'une exposition prolongée à une basse température.

La survenue d'une tendovaginite infectieuse est associée à des infections spécifiques et non spécifiques. L'arthrite purulente, les plaies infectées, l'ostéomyélite peuvent être une source d'infection non spécifique. Un processus infectieux spécifique se caractérise par la pénétration dans le vagin tendonal d'agents pathogènes de diverses maladies infectieuses (brucellose, tuberculose). La cause de la tendovaginite peut également être une inflammation de type rhumatisme ou arthrite infectieuse.

Signes cliniques de tendovaginite

Les principaux symptômes de la maladie sont un gonflement de la gaine du tendon, des douleurs au tendon, une hyperémie et un gonflement de la peau. Si nous parlons de tendovaginite infectieuse, il y a augmentation de la température corporelle, augmentation des ganglions lymphatiques, frissons, faiblesse.

Traitement de tendovaginite

Les méthodes de traitement de la tendovaginite peuvent être divisées en objectifs généraux et locaux. Dans le cours aigu de la maladie, le membre doit être fixé (immobilisé). Après cela, diverses méthodes de physiothérapie sont prescrites (compresses chauffantes à la paraffine, ozokérite utilisées, électrophorèse réalisée avec une solution de dimexidum). Pour le traitement de la tendovaginite chronique, la thérapie UHF et l'utilisation de la pâte de Rosenthal sont efficaces.

Le traitement médicamenteux consiste à utiliser des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires. Des analgésiques et des préparations vitaminées sont également utilisés.

En choisissant une méthode de thérapie, il est nécessaire de prendre en compte les particularités de la tendovaginite. Le traitement de la tendovaginite spécifique est effectué en tenant compte des particularités de la pathologie principale. Le traitement de la tendovaginite non spécifique est souvent effectué par voie chirurgicale. Le succès du traitement de la maladie dépend du stade du processus inflammatoire de la tendovaginite. Par conséquent, les chances de guérison totale des patients qui font appel à un spécialiste dès l'apparition des premiers symptômes de la maladie seront nettement plus élevées que chez les patients présentant une forme avancée de tendovaginite.

Il faut comprendre que le fait de consulter rapidement un médecin réduit le risque de complications et la possibilité de transition de la tendovaginite de aiguë à chronique.

Vidéo

Traitement de la tendovaginite avec la médecine traditionnelle

Le traitement de l'inflammation de la gaine du tendon avec des remèdes populaires constitue un excellent complément au traitement principal de la maladie. Avant de commencer l'auto-traitement, vous devez consulter un médecin spécialiste afin de clarifier le diagnostic et de prévoir les complications possibles de cette méthode de traitement.

Traitement de la tendovaginite à la bile et à la pâte de Rosenthal

La première recette La pâte de Rosenthal résiste avec succès à la cicatrisation d'une tendovaginite crépitante. Ce médicament est composé d'iode, d'alcool de vin, de paraffine et de chloroforme. La pâte chauffée doit être appliquée sur le site de l'inflammation, elle gèle, puis un bandage de coton est appliqué sur le dessus.

La deuxième recette Le tissu doit être imbibé de bile médicale. Le tissu doit être fait d'un matériau épais et doux. Ensuite, le tissu imbibé de bile est appliqué sur la zone douloureuse. Ensuite, cette zone est enveloppée avec un foulard chaud et du papier compresseur. Après une journée, la procédure doit être répétée jusqu'à 10 fois.

Traitement de tendovaginite avec des onguents faits maison

La première recette Dans ce cas, préparer la pommade d'herbes et de fleurs de calendula. Les matières premières végétales ci-dessus sont réduites en poudre et mélangées à la quantité requise de base (une cuillère à soupe), composée de vaseline ou de crème pour bébé. La pommade est utilisée sous la forme de compresses ou pour lubrifier le site de l'inflammation.

La deuxième recette Également produit une pommade composée de blanc d'œuf de poule, de farine (à raison d'une cuillère à soupe) et d'une cuillère à soupe d'alcool. Ensuite, tous les composants de la pommade sont mélangés et appliqués sur un tissu en coton, qui doit être coupé en lanières (comme un bandage). Ce tissu, qui est imprégné de la composition de pommade ci-dessus, devrait être appliqué sur le site de l'inflammation. Le traitement dure environ deux semaines. Répétez la procédure de traitement devrait être une fois par jour le soir.

Traitement de tendovaginite avec pommade et teinture d'absinthe

La première recette La teinture d'absinthe a un effet tonique et anti-inflammatoire. Pour préparer la teinture, vous devez prendre deux cuillères à soupe d'herbe d'absinthe, versez 200 millilitres d'eau bouillante sur la matière première et laissez-les pendant 30 minutes. La teinture est prête. Ensuite, vous devez le filtrer à travers le matériau filtrant. Prenez deux cuillères à soupe de teinture 2-3 fois par jour 30 minutes avant les repas.

La deuxième recette Prenant deux composants: 100 grammes de graisse de porc et 30 grammes d'herbe séchée d'absinthe, vous pouvez préparer une pommade de guérison pour la tendovaginite. Ces composants doivent être mélangés et cuits à feu doux, puis refroidis et appliqués sur la zone touchée.

Traitement de la tendovaginite par infusions et teintures de plantes médicinales

Recette 1. Application d'une infusion composée de camomille (calendula) et de millepertuis. Cette infusion a une action anti-inflammatoire. Pour la fabrication de médicaments, vous devez prendre 1 cuillère à soupe d’Hypericum et de camomille. Ensuite, la matière première végétale est versée avec de l’eau bouillante (dans un volume d’une tasse - 200 millilitres). La perfusion est réalisée pendant 30 minutes, puis filtrée et appliquée pendant un demi-verre par réception 2 à 3 fois par jour pendant 1 à 2 semaines.

Recette 2. Un bon effet anti-inflammatoire en cas de tendovaginite résulte de l’utilisation de teinture de calendula diluée. Une cuillère à café de teinture de calendula est diluée dans un verre d'eau bouillie.

Recette 3. Application de l'infusion, faite à partir de l'herbe du sac du berger, sous forme de compresses. Pour obtenir l'infusion, vous avez besoin d'une cuillère à soupe de sac de berger d'herbes séchées, versez 200 ml d'eau bouillante et infusez pendant plusieurs heures. Ensuite, la perfusion doit être filtrée. Après cela, vous pouvez installer des compresses.

Tendovaginite chronique

La forme chronique de cette maladie est souvent une complication d’une inflammation aiguë de la gaine du tendon. Dans ce cas, une attention particulière des spécialistes est requise. Si la tendovaginite a été diagnostiquée aux premiers stades du développement et que son traitement était correct, le pronostic de la maladie sera alors favorable. L'adressage opportun du patient au spécialiste est important pour éliminer les signes cliniques de tendovaginite chronique.

Formes, symptômes, localisation d'une inflammation chronique de la gaine tendineuse

Les sites d'inflammation dans les tendovaginites chroniques sont les gaines tendineuses impliquées dans la flexion et l'extension des doigts au niveau du site de leurs dispositifs de retenue. Les signes cliniques les plus communs de la maladie apparaissent dans le vagin synovial commun des doigts, situé dans le canal carpien. À cet endroit, une tumeur élastique de forme oblongue est palpable. En palpant la tumeur, une fluctuation peut être détectée. Les tendons sont douloureux, leur mobilité est limitée.

La tendovaginite sténosante est une forme de la maladie. Dans ce cas, les gaines tendineuses de l'extenseur court et de l'abducteur du pouce sont affectées. En conséquence, la lumière de la cavité synoviale est réduite.

Le premier symptôme de la tendovaginite chronique est une sensibilité au processus styloïde du radius. En palpant la gaine du tendon, on découvre une tumeur, sa palpation provoque une douleur aiguë au patient. Avec l'enlèvement et la flexion du pouce, la douleur apparaît irradiant vers la région de l'avant-bras et de l'épaule.

Les signes cliniques de tendovaginite sténosante sont similaires à ceux de la ligamentite sténotique. En cas d'inflammation sténosante des ligaments, le processus inflammatoire s'étend à tout l'appareil ligamenteux de la main. La maladie résulte de blessures, de surtensions et de maladies infectieuses.

Le site de localisation de l'inflammation est la région des ligaments collatéraux des articulations carotides interphalangiennes et métacarpophalangiennes. Le mouvement et la palpation de ces articulations sont douloureux et le site de l'inflammation est caractérisé par un gonflement, une rougeur et un gonflement. La maladie peut provoquer la mort d'une certaine partie de l'appareil ligamentaire, ce qui s'accompagne d'une diminution du glissement du tendon et d'une difficulté dans le mouvement du doigt.

La tendovaginite avec tuberculose est diagnostiquée par palpation. On trouve dans les gaines des tendons des "corps de riz" de consistance dense.

Traitement de tendovaginite chronique

Le traitement des formes chroniques d’inflammation de la gaine tendineuse est réalisé à l’aide de méthodes de physiothérapie consistant à appliquer des compresses de paraffine et des bains de boue. Les patients sont assignés électrophorèse à l'aide de lidzas, massage. Pour restaurer les fonctions des articulations, une culture physique thérapeutique est recommandée.

En cas d'augmentation du processus pathologique, il est alors nécessaire de pratiquer une ponction du vagin synovial. Dans ce cas, des médicaments anti-inflammatoires antibactériens et non stéroïdiens sont prescrits. De plus, l'hydrocortisone et la novocaïne sont injectées dans la zone inflammatoire.

Si la tendovaginite chronique n’est pas particulièrement efficace en thérapie, la dynamique positive dans le traitement de la maladie est obtenue à l’aide de séances de radiothérapie. Cependant, leur nombre ne devrait pas être supérieur à deux. Afin d'élargir la lumière de la gaine du tendon en cas de tendovaginite sténosée, il est conseillé de disséquer sa zone spécifique.

La tendovaginite purulente peut être accompagnée de complications: modifications durables des fonctions des pieds ou des mains.

En règle générale, dans le diagnostic de la tendovaginite, les symptômes dépendent de la cause, de la gravité et de la localisation du processus pathologique.

Les modifications dégénératives ou inflammatoires du tendon entraînent souvent une inflammation du vagin synovial et du canal ligamentaire lui-même.

Caractéristiques du tableau clinique des différentes formes de la maladie:

La forme aiguë (initiale) est caractérisée par une rougeur et un compactage de la couche externe de la gaine tendineuse endommagée. Une telle évolution est observée lorsque les fléchisseurs et extenseurs des doigts, de la main et du pied du tendon sont affectés. La forme séreuse exsudative s'accompagne de l'accumulation d'une petite quantité de liquide (parfois de caractère purulent) dans le vagin synovial, et un gonflement est observé au site d'inflammation. Ce symptôme est caractéristique du syndrome du canal carpien (Guyon) et des lésions des tendons du muscle fibulaire. La forme sténosante (chronique) s’accompagne du remplacement de la membrane synoviale du vagin par du tissu conjonctif, de l’amincissement de ses composants structurels, puis du rétrécissement du canal tendineux. Cela se produit souvent avec la tendovaginite de Querven, le «claquement de doigt».

La tendovaginite peut être à la fois un processus primaire (indépendant) et secondaire et peut accompagner une pathologie articulaire (épaule, genou, coude, hanche), ainsi qu'une maladie de nature infectieuse ou allergique.

La tendovaginite primitive, localisée dans la région du poignet, est dans la plupart des cas associée à des microtraumatismes professionnels ou sportifs.

La lésion primaire des tendons de la cheville est le plus souvent le résultat de:

violations de la structure anatomique (pieds plats, pied bot, jambes en X); travail associé au maintien forcé à long terme; blessures sportives, port de talons hauts; maladies provoquant des troubles de la lymphe et de la circulation sanguine des membres inférieurs (varices, thrombophlébite, lymphostase).

Avec le diagnostic de tendovaginite, les symptômes sont les suivants:

La douleur qui survient lorsqu'un tendon est impliqué dans le mouvement dans le processus inflammatoire. Une douleur locale est observée au repos. Gonflement et fièvre dans la région du tendon touché. Parfois, il se produit un épaississement ou une atrophie des muscles autour du site endommagé. Limitation de l'activité motrice du bras ou de la jambe.

Si les symptômes ci-dessus apparaissent, il est déconseillé de se soigner soi-même sans consultation préalable d'un spécialiste. En appliquant de façon non systématique des pommades, des pilules et d’autres médicaments, vous pouvez, sans le savoir, contribuer à une pénétration plus profonde des processus inflammatoires et destructeurs.

En règle générale, le chirurgien ou le rhumatologue, traumatologue traite le traitement de cette maladie, ainsi que d'un abcès au doigt ou à l'orteil. Ce sont ces médecins qui seront capables d’effectuer les diagnostics appropriés, d’identifier le degré de complexité du problème et de prescrire un traitement efficace et approprié.

Traitement de tendovaginite de l'articulation du poignet

En cas de susceptibilité à la tendovaginite, le traitement doit commencer immédiatement après le diagnostic final.

Pour obtenir un résultat positif, il est nécessaire d'inclure l'utilisation de médicaments, la thérapie physique, la physiothérapie et, si nécessaire, les méthodes de traitement chirurgicales dans le schéma de traitement.

La restauration du fonctionnement normal du système musculo-squelettique, le travail de l'avant-bras, du coude, de la main, du pied, du biceps de l'épaule dépendent non seulement de la mise en œuvre opportune de mesures thérapeutiques, mais également d'une rééducation de haute qualité.

La pharmacothérapie est choisie par le médecin en fonction de la gravité et du type de maladie, ainsi que des caractéristiques individuelles du patient. De nombreux médicaments sont contre-indiqués pour la femme enceinte ou allaitante. C'est pourquoi des traitements distincts et sécurisés sont développés pour les patientes de cette catégorie.

Avec le développement d'une maladie aiguë ou chronique, y compris une tendovaginite du poignet, le traitement comprend la nomination des médicaments suivants:

1. Pour soulager la douleur et à des fins anti-inflammatoires, les AINS sont prescrits pour un usage oral et topique. Les médicaments de choix sont le nimésulide (noms commerciaux Nimesil, Nimid) et le diclofénac (noms commerciaux Dikloberl, Naklofen). La prise de la pilule dure généralement 7 jours. La pommade ou le gel est appliqué sur la zone touchée pendant 2 semaines maximum.

2. Réduire les rougeurs, ramollir la zone d'inflammation, comme dans le cas d'un criminel, aidera l'onguent de calendula.

3. Pour éliminer l'inflammation et la désensibilisation du corps, utilisez des hormones surrénaliennes (dexaméthasone, hydrocortisone). Le plus souvent, avec cette pathologie, les médicaments sont ingérés pendant 1 à 2 semaines.

4. Pour éliminer ou prévenir une inflammation purulente, des antibiotiques injectables sont utilisés. La durée du traitement antimicrobien dure au moins 5 jours et se poursuit pendant 3 jours supplémentaires après la disparition des manifestations cliniques de la tendovaginite. Ils prescrivent généralement un médicament à large spectre, le plus souvent il s'agit de la céfalosporine de 3ème génération (Ceftriaxone, Cefotaxime, Ceftazidime) sous forme d'injection intramusculaire ou intraveineuse. Si possible, au début du traitement, le contenu du canal tendineux, prélevé par ponction ou au cours d'une intervention chirurgicale, est semé pour déterminer l'agent pathogène et sa sensibilité aux antibiotiques. Après avoir reçu les résultats de l'analyse ou en l'absence d'une tendance positive du traitement, un médicament de remplacement est nécessaire.

Attention

Souvent, pour le traitement de la tendovaginite, une ponction est utilisée pour créer un écoulement de fluide accumulé et injecter un médicament antibactérien directement dans la cavité du vagin tendineux. La procédure est généralement effectuée plusieurs fois à l'aide d'un cathéter spécial.

Si une tendovaginite purulente se développe ou si une déformation du tendon due à des adhérences se développe, on a recours à une intervention chirurgicale.

Souvent, si une tendovaginite à la main se développe, le traitement comprend, en plus des étapes énumérées ci-dessus, une immobilisation qui assure la paix du tendon endommagé. Cet exercice simple élimine le facteur préjudiciable - friction, accélère le processus de guérison et réduit considérablement l’incapacité.

L’immobilisation est également pertinente dans d’autres types de tendovaginite selon la CIM 10, notamment le syndrome de Crepitus, le syndrome de Querven (inflammation du tendon du pouce sur la main), la lésion de l’achille du pied. L'immobilisation est réalisée par l'imposition d'attelles de plâtre ou de fixatifs spécialisés. La condition principale est la capacité de retirer le bandage d'immobilisation au moment des procédures de physiothérapie. L'utilisation d'un bandage élastique est strictement interdite, car même la moindre pression sur le vagin synodal exacerbe les dommages et, de l'avis des médecins, ralentit la récupération.

Tendovaginite au coude: définition et traitement

A la question "comment traiter les tendovaginites?" Tout médecin, spécialiste dans ce domaine, donnera une réponse sans équivoque: avec l'aide de médicaments capables de stopper le développement de l'infection sous la forme d'agents antibactériens. En outre, pour prévenir les complications et accélérer la récupération du corps humain après le processus inflammatoire, physiothérapie, massage thérapeutique et éducation physique sont utilisés.

Les procédures de physiothérapie sont un excellent moyen de lutter contre les lésions des tendons qui passent à la fois par le canal du poignet et par la cheville. Les activités de physiothérapie sont divisées en deux catégories: celles indiquées pour la phase aiguë de la maladie et celles recommandées pour éliminer les effets résiduels et rétablir une fonction normale des membres. Avant de procéder aux procédures, il est nécessaire de retirer le moyen de protection d'immobilisation.

Pour la tendovaginite aiguë ou l'exacerbation du processus chronique, prescrire:

1. Thérapie par ultrasons. Grâce à la procédure, la sensibilité des terminaisons nerveuses est réduite, la tension musculaire est réduite, l'inflammation du site de la blessure est réduite, la régénération du tissu endommagé est stimulée par l'amélioration de la circulation sanguine locale, qui favorise la résorption des formations de tissu conjonctif (telles que cicatrices et adhérences).

2. Les UV à ondes moyennes, soumis à des doses érythémales, permettent de réchauffer la lésion en profondeur, dilatent les vaisseaux sanguins, activent le métabolisme et favorisent les processus de régénération, le pouvoir de la douleur.

3. L'électrophorèse à l'aide d'anesthésiques vous permet d'introduire le médicament directement dans la zone d'inflammation et d'éliminer définitivement la sensation de douleur.

4. Compresse de la solution d'alcool ou de la pâte Rosenthal. En raison de l'effet irritant sur les récepteurs entourant le site de la lésion, la peau normalise la circulation sanguine et les mouvements lymphatiques, réduit la douleur, le gonflement et un signe d'inflammation.

Pour prévenir la chronisation du processus et éliminer les effets résiduels de la tendovaginite au coude, le traitement comprend la thérapie par la boue, la paraffine et l'ozokéritothérapie, ainsi que le massage pour renforcer l'appareil ligamentaire.

Caractéristiques du traitement des remèdes populaires de tendovaginite

Le traitement avec les remèdes populaires de tendovaginite est un excellent complément à la méthode médicamenteuse et aux autres méthodes traditionnelles de la médecine officielle. Avant d’utiliser une recette tirée d’Internet et de magazines, assurez-vous de consulter un spécialiste, car un traitement inapproprié peut entraîner de graves complications, notamment une nécrose.

Un moyen efficace de réduire la douleur consiste à utiliser une compresse issue de la perfusion de calendula, qui a un effet antibactérien et anti-inflammatoire prononcé.

Le sac à herbes, l'infusion d'absinthe et d'arnica ont les mêmes propriétés. La drogue impose un plâtre pour la nuit.

En outre, l'argile thérapeutique, qui comprend des substances biologiquement actives, ainsi qu'un bandage contenant de la bile d'ours, contribueront à réduire l'inflammation.