Principal

La goutte

Que faire s'il y a une bosse sur la main

Les hygromes (bosses) sont des néoplasmes pathologiques remplis d'exsudat muqueux avec inclusion de tissus protéiques spécifiques (fibrine). En règle générale, une bosse sur la main ne constitue pas une menace pour la vie du patient, car son évolution est bénigne, mais elle nécessite un traitement obligatoire, car elle se caractérise par sa capacité de croissance.

Les causes

De nombreux experts pensent que les hygromes apparaissent le plus souvent chez les patients d'âge mûr, mais cette opinion est fondamentalement fausse. La croissance des tumeurs ne dépend pas de la catégorie d'âge du patient et du sexe.

Dans la plupart des cas, des bosses sur les mains apparaissent à la suite des facteurs suivants:

  • chez les femmes ménopausées, il arrive souvent que la femme subisse une bosse sur le poignet. Cette affection est causée par des changements hormonaux dans le corps;
  • La cause de la croissance néoplasique peut être la goutte, car l’acide urique qui s’accumule dans les articulations peut affecter, y compris les mains, de la même manière que l’arthrose et l’arthrite;
  • Les raisons de la formation de cônes peuvent souvent être dues à divers types de blessures et de contusions, ainsi qu’à un mode de vie malsain;
  • Un refroidissement excessif excessif des mains et une posture inconfortable pendant le travail, par exemple devant un ordinateur, peuvent être un facteur de provocation;
  • Les maladies chroniques survenant dans le squelette peuvent entraîner une croissance de l'hygroma, mais le principal problème peut être l'augmentation de la taille des bosses et la limitation de la mobilité articulaire.

Dans tous les cas, lorsque l'hygroma est sorti, il est nécessaire de consulter le médecin, car dans les cas débutés, il est beaucoup plus difficile de neutraliser les manifestations négatives.

Symptomatologie

Au début, les hygromas ne se manifestent pas du tout. Par conséquent, une personne ne leur prête pas attention pendant plusieurs années. Ensuite, la tumeur grossit et les symptômes suivants apparaissent:

  • Une petite grosseur a une consistance dense mais élastique. Après avoir dirigé un faisceau lumineux dessus, elle brille à travers et le fluide de remplissage est déterminé à l'intérieur.
  • Dans la région du néoplasme, il y a un assombrissement local de la peau et la croissance importante de l'hygrome, une tentative de se pencher sur les bras courbés ou de serrer la main contre le poing sont accompagnées d'une douleur intense.

La forte croissance de l'hygroma est accompagnée d'un engourdissement de la paume blessée et de l'impossibilité de bouger le bras, ce qui s'explique par le pincement des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins.

Diagnostics

Le diagnostic des raisons pour lesquelles les hygromes sont apparus dans la région du poignet implique des procédures standard. Tout d'abord, le médecin visualise le néoplasme et prescrit un examen aux rayons X pour confirmer le diagnostic préliminaire.

Dans certains cas, d'autres procédures peuvent être attribuées, telles qu'une échographie. Cette étude est sans douleur et vous permet de comprendre certaines des nuances. En utilisant des ultrasons, le composant structural de l'hygroma est déterminé (liquide, séreux ou homogène). En outre, une échographie examine la présence (ou l'absence) de vaisseaux sanguins dans le néoplasme des vaisseaux sanguins afin de planifier l'élimination chirurgicale de l'hygrome.

L'IRM est recommandée en cas d'apparition de bosses résultant d'une croissance nodulaire de nature maligne, car cette méthode de diagnostic révèle plus précisément la structure de la tumeur. Un inconvénient important de l'IRM est son coût relativement élevé.

Dans le cas où la grosseur dans la région du poignet est petite, il est possible de pratiquer une ponction (ponction des parois du néoplasme de la tumeur avec une aiguille stérile) afin de recueillir le liquide intracavitaire pour une investigation plus poussée. Cette procédure est plutôt désagréable et comparable à un prélèvement de sang veineux.

Localisation par hygroma

En règle générale, l'hygroma se produit dans la région des grosses articulations et des tendons des jambes et des bras, mais le poignet est la localisation la plus commune de la bosse. L'hygroma se produit souvent sur les articulations des mains (à l'extérieur) ou dans la région du poignet.

Il est extrêmement rare qu'un néoplasme apparaisse sur les côtés intérieurs du poignet, près de l'artère radiale. Une telle disposition présente de graves difficultés lors du retrait de l'hygroma en raison de la proximité de l'artère. La moindre inexactitude de la part du chirurgien peut provoquer des lésions et provoquer une violation de la circulation sanguine de la main.

Dans certains cas, le sceau peut se propager à l'os. La raison du traitement immédiat chez le médecin est la rougeur des bosses au coude du pinceau, la douceur et la petite taille.

Traitement

Hygroma nécessite un traitement obligatoire, car il existe un risque de croissance et de pincement des terminaisons nerveuses. La pratique thérapeutique standard fournit l'algorithme d'actions suivant:

Traitement conservateur

En règle générale, l'utilisation directe de médicaments pour le traitement de l'hygrom est inefficace. Ils sont utilisés exclusivement en combinaison avec d'autres méthodes de traitement, y compris la période postopératoire et la procédure de retrait elle-même.

Lors de la ponction de l'hygroma de l'articulation du carpe, des préparations médicales peuvent être injectées directement dans la cavité forfaitaire pour dissoudre les membranes résiduelles du néoplasme. Le type de médicament et sa quantité sont déterminés par le médecin.

En outre, des médicaments sont utilisés pendant le fonctionnement du bras ou de la jambe pour soulager la douleur ou pour une anesthésie générale. Le type d'anesthésie dépend de l'emplacement de la tumeur, de sa taille, de la catégorie d'âge du patient, de son état général et des maladies associées. En plus de l'anesthésie standard, des agents hémostatiques peuvent être utilisés pendant l'opération.

Médecine populaire

Dans certains cas, vous pouvez utiliser des recettes populaires pour vous débarrasser des hygromes sans danger, y compris pour l'enfant.

Les méthodes les plus populaires pour lutter contre les chocs incluent les recettes suivantes:

  • pour réduire le processus inflammatoire et réduire l'hygroma au stade initial de son apparition, vous pouvez utiliser des lotions à base de calendula (200 g de calendula moulu, dissous dans 250 ml de vodka ou à 45% d'alcool). Avant utilisation, la solution est laissée dans un endroit sombre pendant 4 jours, après quoi elle est humidifiée avec un coton ou une gaze et appliquée 3 à 4 fois par jour sur la bosse. La durée d'utilisation des lotions est de 14 jours.
  • Les anciens guérisseurs utilisaient une pièce de cuivre préalablement traitée avec une solution saline pour réduire l'hygroma sur les mains et sous le genou. La pièce de monnaie est fermement épinglée à la bosse et n'est pas retirée dans les 5 jours;
  • Un autre traitement courant de l’hygrome est une compresse contenant 70% d’alcool, appliquée sur la tumeur avant le coucher. La durée d'utilisation des compresses d'alcool ne dépasse pas 5 jours.

Malgré la sécurité des recettes populaires visant à réduire l'hygrome, avant de pouvoir utiliser l'une d'entre elles, vous devez consulter votre médecin pour prévenir les complications non désirées à l'avenir.

Ablation chirurgicale

Le moyen le plus fiable de lutter contre les néoplasmes bénins est la chirurgie. En effet, après une chirurgie, les récidives tumorales sont extrêmement rares en raison d'une élimination incomplète des tissus intracapsulaires.

Les indications absolues pour le retrait de l'hygrome sont des conditions telles que la suppuration, des symptômes douloureux aigus lorsque le poignet est fléchi, indiquant que la tumeur serre les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses.

En outre, la chirurgie est réalisée pendant la croissance rapide du néoplasme, ainsi que par un défaut esthétique, ce qui entraîne une détresse psychologique chez le patient.

Le retrait de la tumeur peut être effectué de plusieurs manières:

  • ouverte (excision complète de l'hygroma) - cette méthode est la plus traumatisante et diverses complications sont possibles, comme lors de la chirurgie, par exemple, un saignement peut apparaître et au cours de la période postopératoire (formation de tissu cicatriciel, récidive, etc.). Lors d'une opération ouverte sur le bras, la masse est retirée sous anesthésie locale ou générale;
  • Enlèvement au laser - cette méthode d'élimination de l'hygroma sur le dos des brosses est effectuée à l'aide d'un rayon laser qui brûle l'hygroma. Une telle procédure est moins traumatisante, elle est réalisée sur une période plus courte et est rarement accompagnée de lésions des tissus voisins, contrairement à la méthode ouverte;
  • méthode endoscopique - cette méthode d'élimination la plus moderne, ne nécessite pas de grandes incisions de la peau dans la zone du néoplasme, élimine les lésions tissulaires. De plus, après traitement de l'hygroma à l'aide d'une endoscopie, la période de récupération est considérablement raccourcie et il n'y a pas de cicatrices.

Vous devez envisager la possibilité de sensations désagréables lors de l’élimination de toute méthode de retrait avec un hygrom, car la brosse est équipée d’un grand nombre de vaisseaux et de terminaisons nerveuses. Par conséquent, le retrait doit être effectué par un spécialiste hautement qualifié dans les conditions de stérilité complète et la possibilité de fournir des soins médicaux d'urgence.

En tant que méthode préventive de prévention de la formation d'un hygroma près des mains, il est recommandé d'éviter les lésions articulaires, de répartir uniformément la charge sur les mains, d'observer le régime de repos et de traiter rapidement les processus inflammatoires du corps. Pour une meilleure fixation de l'articulation, en particulier dans les sports professionnels, un bandage élastique peut être utilisé.

La rapidité avec laquelle le patient s’est adressé à un établissement médical pour obtenir les conseils professionnels d’un médecin, en particulier lorsque l’hygroma se développe rapidement, dépend du pronostic général pour le rétablissement. Dans la plupart des cas, les tumeurs bénignes répondent bien au traitement et ne sont pas accompagnées de complications graves.

Bosse sur le poignet - hygroma du poignet

Qu'est-ce que l'hygroma du poignet?

L'hygroma ou, tout simplement, une grosseur au poignet est une croissance bénigne ressemblant à un kyste. L'hygroma est une capsule remplie de liquide contenant du mucus, ainsi que des filaments de fibrine (un type de protéine). Il peut y avoir plusieurs de ces capsules. Dans ce cas, les médecins appellent un tel hygroma multi-chambre.

Cette maladie provoque des sensations douloureuses assez fortes. De plus, cela provoque une gêne d'un point de vue esthétique, la tumeur pouvant atteindre 5 cm de diamètre.

Pourquoi une bosse apparaît-elle sur mon poignet?

Il est difficile de dire exactement ce qui cause l'hygrom, cependant, les médecins distinguent plusieurs groupes de personnes atteintes de telles tumeurs le plus souvent. Tout d’abord, les personnes dont l’activité est liée à de petits mouvements de brosses répétitifs et constants font partie du groupe à risque. Cela peut être, par exemple, des brodeuses, des violonistes, des dactylographes, des couturières. Le deuxième groupe à risque est constitué des athlètes qui utilisent leurs mains tout le temps - joueurs de badminton, golfeurs, joueurs de tennis (en particulier les joueurs de tennis de table).

De plus, la formation de cônes au poignet peut contribuer aux blessures. Si une personne se déchire un ligament, s’est frappée violemment la main ou s’est tombée dessus, elle risque de trouver un hygrom après un certain temps. En outre, vous ne pouvez pas écarter le facteur héréditaire. Si l’un des parents avait des hygromes, il est probable qu’ils se présenteront à l’avenir et chez l’enfant.

Symptômes d'hygroma du poignet

Au début de son développement, l'hygroma ne se manifeste pas du tout et une personne peut ne pas y prêter attention avant plusieurs années. Cependant, avec le temps, la tumeur se développe et grossit. Cependant, il se caractérise par les symptômes suivants:

  • Bosse au poignet, assez dense, mais élastique au toucher.
  • Sous une forte lumière, l'hygroma brille comme une bulle. Fluide visible qui le remplit.
  • La peau de l'hygroma est généralement plus sombre et plus dense, comme sur une verrue.
  • Lorsque vous essayez de faire des manœuvres à l'aide d'un pinceau (vous vous appuyez sur une main, vous la serrez d'un poing, etc.), vous ressentez de fortes sensations douloureuses.

Parfois, un des symptômes est un engourdissement de la paume et une incapacité à bouger les doigts (ce symptôme survient lorsque l’hygroma a atteint une taille impressionnante et commence à exercer une pression sur les nerfs et les vaisseaux sanguins situés à proximité).

Diagnostic de l'hygroma au poignet

Le diagnostic du poignet hygroma n'est pas difficile. La procédure de diagnostic standard comprend une inspection visuelle par un médecin de la masse et la nomination d'une radiographie pour confirmer le diagnostic. Cependant, les spécialistes sont parfois obligés de recourir à des méthodes de diagnostic plus approfondies, notamment l'échographie, la tomographie ou la ponction.

La méthode de diagnostic la plus simple et la plus accessible est l’échographie, c’est-à-dire l’échographie. Cette analyse peu coûteuse et sans douleur permet d’identifier de nombreuses nuances. Avec son aide, le spécialiste clarifiera la structure de la formation (homogène ou remplie de liquide) et déterminera également s’il existe des vaisseaux sanguins dans les parois de l’hygroma. Ceci est très important si une intervention chirurgicale est planifiée.

En cas de suspicion de tumeur maligne (nodules), le patient est envoyé pour une imagerie par résonance magnétique. Aucune autre méthode de recherche ne donnera la même image exacte de la structure de l’éducation que la tomographie. Un inconvénient important de l'imagerie par résonance magnétique est le coût élevé de cette procédure.

Parfois, il est nécessaire de diagnostiquer l'hygrom, comme beaucoup d'autres études, par ponction. Ce type de diagnostic, comme la ponction, est une ponction de la paroi de la tumeur afin de recueillir le fluide qu'elle contient pour une investigation plus poussée de ce fluide en laboratoire. La ponction ne peut pas être qualifiée de procédure agréable, cependant, elle n’est pas très douloureuse non plus. Par sensation, la ponction de l'hygroma du poignet peut être comparée à la collecte de sang dans une veine, car ces procédures sont assez similaires.

Une bosse à l'extérieur ou à l'intérieur du poignet - photo d'hygroma du poignet

En général, l’hygroma apparaît dans la région des grandes articulations et des tendons des bras et des jambes. Cependant, le plus souvent, il se produit dans la région du poignet. Dans ce cas, il existe deux options pour l'apparition de l'hygroma.

La première option est un hygroma dans la région de l'articulation du carpe. Dans ce cas, une bosse apparaît à l'extérieur du poignet, où il est littéralement impossible de ne pas s'en rendre compte. La deuxième option est un hygroma de l'articulation du poignet (une articulation qui combine l'avant-bras et la main d'une personne). Dans cette situation, l'hygroma est situé sur la face interne du poignet dans la région de l'artère radiale. Il s’agit du deuxième cas considéré comme le plus difficile en termes d’extraction, puisqu’un mouvement délicat du chirurgien pratiquant l’opération entraîne une lésion de l’artère qui entraîne une interruption de l’alimentation en sang de la main.

Traitement de l'hygroma au poignet - comment soigner une bosse sur la main

Certaines personnes qui ont trouvé de l'hygrom en elles-mêmes se demandent: est-il nécessaire de le traiter ou, surtout, de l'enlever? Il n'y a pas de réponse sans équivoque à cette question. Si l'hygroma ne fait pas mal, ne cause pas de gêne et ne gêne pas le patient d'un point de vue esthétique, son retrait n'est pas urgent.

Si la bosse sur le poignet fait mal, gêne ou gêne la mobilité normale de l'articulation, celle-ci doit être traitée le plus rapidement possible. Le traitement par l'hygroma n'est pas toujours une intervention chirurgicale. Il existe d'autres méthodes, traditionnelles et folkloriques. L'essentiel est de ne pas laisser la maladie progresser et de ne pas déclencher une masse au point que l'opération soit inévitable.

Remèdes populaires non chirurgicaux et méthodes de traitement des cônes ou des hygromes à la maison

Pendant des décennies, les gens ont trouvé des moyens de traiter l'hygroma à la maison, sans l'aide d'experts. Bien sûr, si la bosse au poignet provoque une douleur intense, il est préférable de ne pas expérimenter avec la médecine traditionnelle. Mais si cela ne cause aucun inconfort, sauf esthétique, le patient peut facilement faire face à l'hygrome à la maison, en utilisant l'une des méthodes efficaces éprouvées au fil des ans.

  1. L'une des méthodes les plus efficaces consiste à utiliser des compresses d'alcool. Pour eux, l’alcool habituel convient, qui est vendu en pharmacie, mais il est préférable de le diluer avec un peu d’eau. Un morceau de gaze doit être imbibé d'alcool dilué, attachez-le à la bosse, enveloppez-le avec un chiffon épais et laissez-le reposer pendant deux heures. Pendant la procédure, la main ne peut pas bouger. Répétez ces procédures, il faut deux jours d'affilée, puis deux jours de repos. Alterner les jours de compresses et les jours de repos dont vous avez besoin jusqu'à la disparition complète de l'hygroma.
  2. Pendant longtemps, l'hygrom a été traité avec une pièce de monnaie en cuivre. Pour ce faire, la pièce doit être étroitement liée à la bosse et marcher pendant au moins deux semaines. Lorsque le pansement est retiré, le patient découvre que l'hygroma a disparu sans laisser de trace.
  3. Pour la recette suivante, vous devez préparer de l'argile rouge (vendue dans toutes les pharmacies), du sel de mer et de l'eau pure. Les proportions de préparation du remède populaire sont les suivantes: un verre d'argile sèche, un demi-verre d'eau tiède, 2 cuillères à café de sel de mer. À la suite du mélange de ces composants devrait obtenir une substance visqueuse. Il doit être appliqué sur l'hygroma et bien rembobiner sur le bandage. Dès que l'argile sèche, le pansement doit être humidifié avec de l'eau tiède. Un tel pansement devrait rester sur le poignet pendant une journée. Après cela, vous devez prendre une pause de deux heures et répéter la procédure. La durée totale du traitement, qui aidera à éliminer complètement la masse, est de 10 jours.

Traitement chirurgical et médicamenteux, élimination de l'hygrome du poignet

Comme mentionné ci-dessus, dans les cas les plus avancés, l'hygrom est traité chirurgicalement. Pour ce faire, le chirurgien fait une piqûre dans la bosse, en retire le liquide, insère à l'intérieur des hormones spéciales qui empêchent la formation de l'hygrome et bandage le bras. En cas de suppuration à l'intérieur de l'hygroma, un antibiotique est également introduit avec des hormones. Hélas, même un ensemble de médicaments modernes ne peut donner une garantie absolue que l’hygroma ne se produira plus au même endroit. Cela confirme encore une fois le fait qu’il est impossible de commencer cette maladie insignifiante, à première vue.

Quant au traitement sans chirurgie, qui est utilisé dans les premiers stades de la maladie, il peut être de plusieurs types.

  • Électrophorèse.
  • Irradiation ultraviolette.
  • Applications chaudes à la paraffine.
  • Thérapie de boue
  • Traitement thermique.

Un point très important, dont dépend l'efficacité des procédures, est que les patients, pendant la durée du traitement, s'abstiennent de leurs activités professionnelles, qui sont devenues la cause de la grosseur au poignet.

Une bosse sur l'articulation de la main

S'il y a une petite bosse sur la main d'un enfant ou d'un adulte, vous ne devez pas remettre le rendez-vous chez le médecin. En médecine, une telle déviation dans la courbure du pli est appelée un hygrom. Les causes de la violation peuvent être divers facteurs externes et internes. Le néoplasme peut être divers, dense ou mou, contenir à l'intérieur des filaments séreux d'exsudat, de mucus et de fibrine.

Chez l'homme, une bosse au poignet ne provoque généralement pas de douleur, mais apporte seulement un inconfort esthétique. À mesure que la tumeur se développe, la fonction motrice de la main devient altérée.

Raisons principales

La bosse sur l'articulation croît assez lentement, de sorte qu'elle ne gêne pas le patient pendant longtemps. Une petite tumeur à la surface du carpe survient à tout âge et est également évidente chez les femmes et les hommes. Les médecins n'ont pas réussi à trouver la source exacte du développement de la maladie. Il est d'usage de distinguer les facteurs suivants prédisposant à la formation d'un cône:

  • réactions inflammatoires à proximité des tissus et des articulations;
  • maladies des articulations mobiles, accompagnées de processus dégénératifs;
  • charges constantes sur la brosse du même type;
  • blessures de gravité variable;
  • la génétique.
Une telle éducation peut avoir lieu chez les couturières.

Une bosse au poignet est considérée comme une déviation professionnelle. Les athlètes, les musiciens, les machinistes, les couturières et d’autres personnes qui subissent quotidiennement des tensions sur les mêmes articulations soulignent le néoplasme pathologique de la main. Si l'hygroma n'est pas détecté à temps, la pathologie affectera à l'avenir la mobilité de la main et entraînera d'autres complications.

Quels types sont là?

Les cônes de la main sont divisés en plusieurs variétés, qui se différencient par leurs manifestations cliniques et nécessitent une approche thérapeutique différente. Le tableau présente les principaux types de pathologie et les paramètres de leurs différences:

Signes cliniques

Si un morceau a sauté d'une main, une personne peut ne pas le remarquer immédiatement. Au début, la formation est petite et ne cause pas de gêne. Une tumeur peut se former sur le membre droit ou gauche. Lorsque l'hygroma se développe sur la main, la patiente se plaint des symptômes suivants:

  • l'apparition de cartilage, qui se caractérise par une structure dense;
  • l'intérieur de la bosse est rempli de liquide;
  • grossissement de la peau, de sorte qu'il devient plus sombre;
  • attaques douloureuses aiguës lors des mouvements du poignet ou lors de la flexion de la main;
  • démangeaisons à la place de la croissance.

Souvent, la paume engourdie du patient, à cause de ce qu'il ne peut pas bouger ses doigts. Ces manifestations sont associées à la croissance de bosses et à la compression de fibres nerveuses ou de plexus vasculaires, localisées à proximité.

Comment identifier une bosse sur la main?

Si un os est sorti dans la région de la main, un spécialiste doit apparaître. Le médecin examinera le membre blessé et recueillera un historique détaillé de la maladie. Il est important de savoir dans quelles circonstances la tumeur est apparue et quels symptômes sont suivis. Les examens instrumentaux suivants sont nécessaires pour confirmer le diagnostic:

Pour un diagnostic précis, une éducation à la ponction peut être nécessaire.

  • Les rayons X;
  • diagnostics par ultrasons;
  • résonance magnétique ou tomodensitométrie;
  • ponction.
Retour à la table des matières

Que faire et comment traiter?

Des médicaments

Si une bosse dure se forme près de la main, ce qui donne des symptômes désagréables, les préparations pharmaceutiques aident à y faire face. Les manifestations pathologiques sont une conséquence de la réaction inflammatoire, qui est nécessaire pour arrêter. Souvent utilisé des médicaments antibactériens, si l'inflammation d'une nature purulente. Les médicaments sont également nécessaires après le retrait rapide des masses sur la main afin de prévenir une lésion infectieuse. Éliminer les processus inflammatoires aseptiques médicaments possibles présentés dans le tableau:

Physiothérapie

Le traitement par physiothérapie a un effet positif et aide à éliminer les bosses de tous les endroits. Les manipulations suivantes sont souvent utilisées:

  • UHF-thérapie. Les tissus profonds sont chauffés et le flux sanguin local s'améliore. Et également après la procédure, les processus de récupération sont améliorés et la réaction inflammatoire est stoppée. Se débarrasser des bosses nécessite au moins 10 procédures.
  • Traitement par ultrasons. Les tissus endommagés sont enrichis en oxygène et leur régénération est accélérée.
  • Magnétothérapie. L'inflammation des structures osseuses et cartilagineuses est minimisée. La durée de la manipulation est de 20 minutes.
  • Bains de sel et de soda. Effet bénéfique sur la constriction et les adhérences qui se sont formées dans le pinceau. Le cours comprend jusqu'à 30 manipulations.
Retour à la table des matières

Traitement non conventionnel

Si une bosse saute dans la main, il est possible de s'en débarrasser par le biais de la médecine traditionnelle. Avant de les utiliser, vous devriez consulter votre médecin afin qu’il n’y ait pas de complications. Les recettes suivantes sont souvent utilisées:

  • Calendula. Le produit convient à la préparation de lotions nécessitant 200 g de plantes et 250 ml de vodka. Insister sur le médicament pendant 4 jours, après quoi un chiffon humide est appliqué sur la zone atteinte.
  • Chou Un remède efficace dans le combat avec une bosse sur la brosse est une feuille de chou, qui est enduite de miel et fixée au bras pendant plusieurs heures.
  • Argile rouge Mélanger le produit principal avec de l'eau et du sel et appliquer sur la zone touchée. D'en haut imposer un bandage.
  • Alcool Une gaze humidifiée dans un liquide alcoolique et appliquée sur la tumeur pendant 2 heures.
Retour à la table des matières

Intervention chirurgicale

Si une grosse grosseur a grossi, il est nécessaire de l'enlever chirurgicalement. L'opération est réalisée dans la transformation cancéreuse de la tumeur. Tout d'abord, le chirurgien retire le liquide accumulé dans la tumeur, puis pique la capsule pour la renforcer. La chirurgie est le moyen le plus sûr de se débarrasser des bosses sur la main, car il est ainsi possible d’agir directement sur la source de l’éducation.

Comment prévenir?

Afin de ne pas former de cônes dans la brosse, vous devez régulièrement exercer une thérapie. L'exercice est particulièrement important pour les personnes qui subissent de plus en plus de stress au poignet. Dans le sport, il est important d’utiliser des pinces spéciales pour prévenir les blessures à la main. Avec le développement de maladies infectieuses nécessaires pour les traiter immédiatement.

Comment traiter une bosse sur la main sous la peau, comme un os. Que faire si en croissance, hygroma mou ou dur

Hygroma est comme une petite poche située à l'extérieur de la paume. Les médecins appellent la maladie un kyste synovial. La grosseur est formée à partir des tendons, tissus des articulations voisines de la main, remplies de liquide gélatineux sous la peau. Les sensations désagréables sont absentes, elle ne grandit pas rapidement, il n'est donc pas possible de détecter l'hygrome pendant une longue période

Types d'hygroma - où peuvent être situés

Un kyste synovial est un sceau rempli de liquide. Semble inesthétique.

Un monticule est formé:

  1. Dans l'articulation radiocarpienne. L'éducation est facilement perceptible, se trouve à l'arrière. Asymptomatiques, seuls quelques-uns ressentent une légère manifestation douloureuse lors du mouvement. Selon sa consistance douce, dense.
  2. À l'extérieur de la paume. Ce type est considéré comme rare en raison de sa position, situé au centre.
  3. Au dos du doigt, dans la région de l'articulation interphalangienne. La peau devient fine, tendue.
  4. À la base des doigts. L'emplacement est rare. En apparence, la grosseur n'est pas plus grosse qu'une tête d'épingle. Le syndrome douloureux se manifeste lorsqu'il est pressé.

Peu importe l’emplacement, l’hygroma ne gêne pas les mouvements, ne provoque pas de gêne, ne met pas la vie en danger.

Symptômes de pathologie

Les symptômes suivants sont observés:

  1. Une néoplasie peut ne pas être visible pendant une longue période, ou au contraire, elle peut atteindre quelques centimètres en quelques jours. Cela est dû aux caractéristiques individuelles de l'organisme. Le symptôme principal est une formation de tumeur sous la peau aux contours nets.
  2. Les hygroms naissent seuls. Rarement observé l'accumulation de plusieurs formations à la fois.
  3. Un des symptômes est considéré comme une forte sensation de douleur lorsque vous appuyez sur le sceau. En l'absence de douleur, la formation grossit en diamètre. Sa proximité avec les terminaisons nerveuses provoque un syndrome de pulsation.

Une bosse sur le poignet sous la peau peut causer une pression douloureuse.

  • Le patient se tourne souvent vers le médecin, se plaignant d'une gêne lors de la flexion de la main ou de la douleur ressentie lors de la saisie de l'objet. La peau ne change pas de couleur, cependant, grossit, se décolle.
  • Chez les athlètes, l’hygroma augmente de taille pendant la période d’activité et diminue pendant le repos.
  • La tumeur est absolument sans danger, elle ne se transforme pas en cancer.

    Pourquoi une bosse apparaît

    Une bosse sous la peau peut apparaître chez toute personne. Il apparaît souvent sans raison apparente. Les personnes les plus susceptibles de contracter cette maladie sont les personnes dont le métier est associé à une pression sur les mains, une exposition à la peau. Cette catégorie comprend les pianistes, les écrivains, les fileurs, les compositeurs, les secrétaires.

    Les causes de la maladie sont les suivantes:

    • prédisposition génétique;
    • inflammation du sac articulaire;
    • blessure (dans 30% des cas);
    • inflammation dans la synoviale du tendon;
    • charges constantes sur les articulations;
    • sports actifs;
    • mouvements de brosse monotones.
    Le travail à l'ordinateur affecte grandement les articulations des mains.

    Les statistiques montrent que la moitié féminine de la population est atteinte de cette maladie. Les filles âgées de 20 à 30 ans développent plus souvent un hygroma. Chez les enfants, les personnes âgées, les kystes liquides sont rares.

    En soi, le sceau n'apparaît pas. Elle survient à la suite d'un exercice physique systématique, résultant d'une blessure, d'une articulation enflammée et non traitée. Une grosseur se développe sur une longue période de temps, capable d'atteindre de grandes tailles.

    Dur comme un os ou une bosse molle. Ce que cela dépend

    Si la bosse est molle, cela peut être un wen. Il est attribué aux tumeurs tumorales. Apparaît dans les tissus adipeux sous la peau. Lipome doux au toucher, en mouvement, ne fait pas mal. L'apparition d'une éducation bénigne contribue à l'hérédité, une blessure. Il sera plus dense lors de la palpation si un tissu fibreux élastique est présent dans la formation.

    Une bosse sur la main sous la peau est formée en raison de la croissance des os. Il est solide au toucher, apparaît après des maladies passées et est également transmis au niveau génétique des parents aux enfants. Selon les statistiques, est déterminé plus souvent dans la moitié de la population masculine. Diagnostiquer ce sceau permet l'examen aux rayons X.

    Les lésions bénignes sont des ganglions lymphatiques. Ils grandissent, se transforment sous la peau en une masse douloureuse. Considéré comme un joint dur sous la forme d'un sarcome. Il ne fait pas mal, a des contours nets, légèrement rouge, apparaît à n'importe quel endroit sous-cutané. À l'extérieur, le sarcome est similaire à la métastase du cancer des organes internes.

    Sur les mains, les articulations apparaissent des tubercules durs de la polyarthrite rhumatoïde. Ils sont accompagnés de douleur, de rougeur. Si vous ne consultez pas rapidement un médecin, la maladie progressera.

    Quel est le danger de néoplasme

    En tant qu’hygroma, la maladie ne représente aucun danger pour la vie de l’organisme. Cependant, cela ne devrait pas être pris à la légère.

    Il est nécessaire de contacter la clinique immédiatement après la détection du sceau:

    1. Si l'éducation est située à l'air libre, cela conduit à un malaise psychologique.
    2. Dans sa forme négligée, un kyste atteint une taille importante, la mobilité d'une articulation ou de l'ensemble du membre est limitée.
    3. Bien que rare, l'éducation est accompagnée de douleur. Leur intensité augmente pendant le mouvement, ce qui nuit considérablement à la vie normale.
    4. La nouvelle croissance contribue au développement d'autres maladies, souvent plus dangereuses que l'hygroma lui-même. Cependant, les complications graves sont très rares pour cette maladie. Des maladies concomitantes ne peuvent apparaître que dans les cas les plus avancés.
    5. Les complications possibles découlent des effets de la chirurgie. L'opération elle-même est absolument sans danger. Le risque représente la probabilité d'infection. Si cela se produit, une nouvelle opération est effectuée.
    6. Une complication peut survenir lorsque la coque de l'hygroma est accidentellement endommagée. Le liquide pénètre dans les tissus sains. Il est possible que de nouveaux phoques naissent.

    Que peut-on confondre avec l'hygroma: lipome, fibrome et autres formations

    Grâce à l'utilisation des rayons X, il est possible d'exclure d'autres maladies associées à des modifications articulaires.

    Des études et des tests spéciaux permettent d’établir la nature du sceau, de poser un diagnostic précis:

    1. L'hygroma se présente souvent sous la forme d'une petite balle. Sur le site de la luxation, il étend la peau, la couche adipeuse. L'emplacement du joint ne diffère pas des autres parties de la brosse, une légère rugosité est possible. Hygroma a un caractère bénin, apparaît sur les mains, ne provoque pas de douleur.
    2. Le lipome se forme à la surface de la peau et s’affaisse si elle est volumineuse. Il ne se prête pas aux méthodes de traitement conservatrices. À côté d'un tubercule, d'autres poussent.
    3. Fibroma ressemble à une taupe convexe incolore. Ne cause généralement que des malaises esthétiques. Il se développe lentement, c'est différent des autres phoques.
    4. L'athérome est formé en raison du blocage des glandes sébacées. La cause est un trouble métabolique dans le corps. L'athérome est doux au toucher. Elle se distingue des autres formations par un risque élevé d’infection conduisant à la suppuration.

    La principale différence entre les tumeurs décrites dans leur origine, les méthodes de traitement.

    Méthodes de diagnostic

    Une bosse formée sur le poignet est considérée comme une formation bénigne sous la peau. Il y a d'autres maladies similaires à elle.

    Afin de ne pas confondre l'hygroma avec d'autres maladies, prescrire les types de recherche suivants:

    1. Rayon X - avec son aide, établir la nature du sceau formé.
    2. Echographie - la localisation sous-cutanée est étudiée.
    3. IRM - détermine la nature de la formation de la tumeur, la densité du fluide, la connexion avec le tissu des articulations.
    4. Analyse biochimique du sang.
    5. Ponction - prescrite dans l'hypothèse d'une tumeur maligne.

    La radiographie est considérée comme la méthode de base. En fonction des résultats, un traitement ultérieur est prescrit. L'échographie est utilisée pour le diagnostic différentiel entre la formation de kystes à une chambre, à plusieurs chambres et sans tumeur.

    La tomodensitométrie vous permet d’évaluer l’éducation de la vascularisation. Les phoques malins ont un plus grand degré de vascularisation. Après avoir déterminé la composition du fluide au cours d’une étude diagnostique, le médecin détermine enfin un diagnostic, une méthode de traitement du phoque.

    Indications pour le retrait

    La chirurgie est une méthode efficace pour traiter une maladie. La bosse est enlevée avec la capsule, cette action empêche la survenue d'une rechute.

    Indications pour la chirurgie:

    • douleur intense dans les articulations;
    • mobilité limitée sur le lieu de la blessure;
    • la taille des bosses change rapidement;
    • d'autres méthodes de traitement du sceau n'ont pas eu d'effet positif.

    Le but de l'intervention chirurgicale est d'éliminer la saillie avec la restauration des articulations, l'élimination maximale des tissus. Souvent, la formation de tumeurs n’est qu’un défaut esthétique de la peau; la chirurgie est donc de nature esthétique. Il est effectué à la demande du patient.

    Ablation chirurgicale

    L'opération est réalisée dans un hôpital sous l'action de l'anesthésie: locale - en formation de petite taille, commune - avec des masses de grandes tailles.

    L'opération visant à exciser les bosses formées sur la main et se développant sous la peau nécessite une préparation minutieuse du patient. Il est nécessaire de normaliser la quantité de plaquettes dans le corps, le niveau de glucose. Le médecin choisit ensuite le type d'anesthésie.

    1 jour avant l'ablation chirurgicale est déterminée par la sensibilité au médicament administré. Le matin de l'opération, le patient reçoit un antibiotique à large spectre dont la place autour de l'hygroma est soigneusement rasée.

    Sur la table d'opération, le patient est placé de manière à pouvoir y accéder des deux côtés. Le champ opératoire est prévu, il est stérilisé avec des antiseptiques. Un anesthésique est introduit, son efficacité, la sensibilité à la douleur est vérifiée. La première coupe est faite.

    Il y a deux façons de l'implémenter:

    • coupe diagonale par le haut;
    • accident vasculaire cérébral formation de tumeur autour de la base.

    L'avantage de la première dans les bords lisses, cicatrice postopératoire presque imperceptible. La deuxième option n'endommage pas la capsule de formation, mais le site opéré guérira plus longtemps. Après la première incision, toute la capsule est libérée, la base est fixée, une incision est faite.

    La formation pathologique est coupée sans ouverture. En conclusion, ligature ou couture. La méthode choisie dépend de la largeur de la base. Le site de l'opération est traité avec des préparations antiseptiques. La procédure de retrait prend environ une demi-heure. Les points sont retirés en une semaine.

    Complications possibles après la chirurgie

    Si le site du phoque n'a pas été traité avec soin pendant la chirurgie ou si les conditions du régime de pansement n'ont pas été observées, des conséquences peuvent en résulter.

    Les complications connues sont:

    • gonflement;
    • la suppuration;
    • excrétion de liquide de la plaie.

    Le plus souvent, après le retrait de la bosse, un nouveau kyste synovial sous la peau apparaît sur la main. La formation sphérique est reformée.

    Une rechute survient si:

    • la cavité n'est pas ourlée de l'intérieur;
    • sac capsulaire pas complètement enlevé;
    • pas fait un bon fixateur.

    Il est important non seulement de pratiquer une intervention chirurgicale avec compétence, mais également de mener à bien des activités postopératoires de manière professionnelle.

    Méthode de drogue

    Recourir à lui en cas d'apparition de processus inflammatoire des tissus environnants. La bosse elle-même est rarement enflammée. Cela se produit en raison d'une inflammation de la cavité articulaire dans laquelle elle se trouve.

    Il existe 2 types de processus inflammatoires:

    La première nécessite une intervention chirurgicale immédiate. La seconde est traitée avec des médicaments.

    Groupes de médicaments usagés:

    • non stéroïdien;
    • des antihistaminiques;
    • corticostéroïde.

    Les agents anti-inflammatoires non stéroïdiens bloquent l'enzyme cyclooxygénase et réduisent la concentration de substances pro-inflammatoires. Les antihistaminiques bloquent la libération d'histamine dans les tissus, renforcent la membrane des mastocytes. Ils accélèrent la capture, la destruction de l'histamine.

    Les corticostéroïdes ont un effet anti-inflammatoire et immunosuppresseur général. Si un effet secondaire se produit, le médicament doit être arrêté et demander l’aide de la clinique.

    Physiothérapie

    La réduction des bosses qui se développent sous la peau sur le côté intérieur et extérieur de la main n’est pas l’objectif de ce traitement. Aucune procédure physiothérapeutique ne peut donner un tel résultat.

    Des procédures physiques sont mises en œuvre pour réduire la compression de la formation de la tumeur sur les tissus périphériques et éliminer l'inflammation aseptique. Appliquez la procédure pour éliminer les effets résiduels du processus inflammatoire.

    Types de procédures de physiothérapie:

    • UHF;
    • échographie;
    • thérapie magnétique;
    • soude, bains de sel.

    Avec l'UHF, les tissus se réchauffent, ce qui améliore le flux sanguin. Cette manipulation donne un bon effet anti-inflammatoire. Effectuez jusqu'à 10 procédures d'une durée de 10 à 12 minutes.

    Les ultrasons ont un effet relaxant sur les muscles lisses et striés, améliorent la microcirculation sanguine et enrichissent les tissus en oxygène. Conduit 8-10 séances de 10 minutes.

    La thérapie magnétique est considérée comme un réchauffement local des tissus mous. Avec son aide à réduire l'inflammation dans le cartilage, le tissu osseux. Passez-le tous les jours ou tous les deux jours.

    Les bains de sel ont un effet anti-inflammatoire. Ils affectent les adhérences, les ramollissent, les allongent. Les tendons, les articulations sont développés. Le médecin prescrit 30 traitements de 20 minutes chacun. Une conduite quotidienne est recommandée.

    Ponction

    Cette manipulation est considérée comme une mesure provisoire entre le traitement médical et chirurgical de la maladie. Complètement se débarrasser de la maladie, en utilisant cette méthode d'éducation au traitement, il est impossible. Cela conduit souvent à une disparition temporaire de la masse.

    Progrès:

    1. Une solution d'antiseptique est le traitement du lieu d'introduction de l'aiguille.
    2. Le kyste est fixé avec une main. De l’autre main, une masse est percée à un angle de 30 degrés.
    3. Après une ponction, le liquide est aspiré jusqu'à ce que la butte disparaisse complètement.

    Pour éviter les rechutes, entrez des solutions sclérosantes. Cependant, cette pratique n’a pas fait ses preuves du côté positif. La substance sclérosante peut pénétrer à l'intérieur de l'articulation, améliorer les adhérences et limiter la mobilité.

    La ponction est considérée comme l'une des méthodes de diagnostic. Le pus, le sang, les masses de caséine qui se trouvent à l'intérieur des bosses, examinées par un médecin lors de la prise d'une ponction, permettent d'effectuer les ajustements nécessaires au cours du traitement.

    Retrait laser

    Les cliniques modernes utilisent un équipement laser pour éliminer les cônes sous la peau. Cette manipulation est réalisée sans coutures. Par sa méthode, il ressemble à la chirurgie de la manière habituelle. La tumeur est enlevée avec la capsule où elle se trouve. La différence est le remplacement d'un scalpel par un faisceau laser.

    Le déroulement de la procédure:

    • Le médecin fait un anesthésique local.
    • Ensuite, il perce la formation de la tumeur avec deux aiguilles spécialement conçues pour cette procédure.
    • Une aiguille insère un guide de lumière laser à l'intérieur, ce qui chauffe et détruit la formation.
    • La deuxième aiguille pompe le fluide.

    Les deux aiguilles fonctionnent simultanément. Au cours de la semaine après la chirurgie, le patient porte un bandage de fixation. La période de récupération après le retrait par le laser est plus rapide. Cela est dû au tissu intact autour du sceau. Après avoir retiré le pansement, le patient reprend sa vie normale.

    Méthodes folkloriques

    1. Il est possible de traiter l’hygroma à l’aide d’un vieux sou en cuivre. Il est nécessaire d’appuyer sur la formation de la tumeur, d’attacher le sou à l’hygroma et de bien l’attacher. Le pansement n'est pas retiré pendant trois jours. Cela explique le principe des propriétés du cuivre.
    2. Aide à se débarrasser de la compresse d’alcool hygroma. Il est fabriqué à base d'alcool à 74% avant le coucher. Appliquez la compresse sur le joint, enveloppée d'un film, d'une serviette. La guérison complète prend un nombre de jours différent, selon la gravité de la maladie.
    3. Le traitement efficace pour le compactage est l'argile. De l'argile rouge est appliquée sur la zone touchée, au soleil en été. La compresse se fait comme suit: l'argile est combinée à l'urine pour donner une consistance crémeuse. Placez la masse sur le tissu, appliqué sur la zone touchée, bien couvert, maintenez quelques heures. Après le retrait du pansement est traité avec de l'iode. Pendant la journée, les phoques doivent être lubrifiés avec de la galle de boeuf.
    4. Pendant quelques semaines, les fruits de Physalis seront guéris de l'hygroma. Ils ont besoin de moudre dans un hachoir à viande. La composition résultante s'est étendue sur le tissu, appliquée sur la lésion, enveloppée de cellophane sur le dessus et va au lit. Enlevez la compresse le matin. Répétez l'action pendant plusieurs semaines jusqu'à la disparition complète des cônes.

    Photo hygromas de l'extérieur et de l'intérieur du poignet

    Une bosse est une formation bénigne qui se forme sur la main et se développe lentement sous la peau. Au début, il reste invisible.

    Au fur et à mesure qu'il grandit, il commence à ressentir un inconfort cosmétique et parfois physique. Après la détection du sceau devrait contacter la clinique.

    Vidéo sur l'hygromètre au poignet

    Causes et traitement de l'éducation au poignet:

    Méthodes de traitement à domicile:

    Bosse sur la brosse

    Une bosse sur la main est une tumeur pathologique, à l'intérieur de laquelle l'exsudat muqueux avec des filaments de fibrine est localisé (une protéine spécifique). Une telle bosse n'est pas particulièrement dangereuse pour la santé humaine, car elle a un caractère bénin et une absence de tendance à la dégénérescence en processus malin. Au début, une personne peut même ne pas remarquer que l’éducation a commencé et se développe. Plus tard, il devient perceptible non seulement en raison de sa taille et de son apparence, mais également en raison de la manifestation des symptômes.

    Une bosse se forme progressivement sur l'articulation du bras. Une telle tumeur peut survenir chez n'importe quelle personne - la pathologie ne comporte aucune restriction quant au sexe ou à l'âge. Dans tous les cas, si une grosseur est apparue sur le creux de votre bras, vous ne devez pas différer votre visite chez le médecin. Lui seul sera capable d'identifier la cause de la pathologie, son apparition, si nécessaire, de procéder à une ponction de l'éducation pour clarifier la nature de l'exsudat. Ce n'est qu'après que le traitement correct de la pathologie sera prescrit.

    Un tel néoplasme sur l'articulation du poignet est également appelé hygroma dans la littérature médicale. L'éducation peut avoir comme une capsule, qui contient un exsudat pathologique, là et plusieurs à la fois. Dans ce cas, les médecins parlent de la formation d'hygromes à plusieurs chambres.

    Facteurs étiologiques

    Aujourd'hui, pour dire exactement ce qui provoque l'apparition de bosses sur la main, les cliniciens ne peuvent pas de manière fiable. Mais identifié les principaux facteurs prédisposants à cela. Donc, provoquer la formation de la tumeur peut:

    • la présence d'un processus inflammatoire dans un certain nombre de tissus localisés, ainsi que dans l'articulation elle-même;
    • pathologie articulaire dégénérative;
    • charges systématiques et uniformes sur la brosse;
    • conséquences après avoir traumatisé le pinceau de toute nature. Souvent, un hygroma sur l'articulation du poignet se forme après une luxation, une fracture mal accrétée, une entorse ou même une rupture de l'appareil ligamenteux.
    • facteur héréditaire. Il a été constaté que si un hygroma survient périodiquement chez l’un des parents, il est très probable que cela se produise chez leur progéniture.

    L'hygroma est souvent qualifié de maladie professionnelle, car la bosse sur la main est formée chez les personnes dont l'activité professionnelle les oblige à effectuer chaque jour des mouvements du même type avec un pinceau. Par exemple, une masse est formée par des musiciens, des travailleurs qui restent assis devant un ordinateur toute la journée pour ceux qui travaillent à la couture.

    Symptomatologie

    Une fois qu'une bosse s'est formée, elle ne se fait généralement pas sentir par des symptômes prononcés. La seule chose qui puisse déranger une personne est le côté esthétique du problème. À mesure que le néoplasme se développe, certains symptômes commencent progressivement à apparaître:

    • l'éducation dans le domaine du pinceau devient arrondie. À la palpation, il est souple et élastique;
    • il y a un changement dans la peau au lieu de la localisation de l'éducation. Il devient plus dense et légèrement plus rugueux;
    • le patient note que lorsque l'on sonde un hygroma, cela fait mal. Cela blesse également la brosse si le patient tente de faire des mouvements actifs avec elle;
    • il peut y avoir des rougeurs (au stade aigu);
    • lorsque l'hygroma augmente suffisamment en taille, il commence à exercer une pression sur les fibres nerveuses et les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne l'apparition de douleurs aiguës, même au repos, ainsi que d'engourdissements de la peau.

    Ce qui est remarquable, c’est le fait que l’on observe la formation d’une bosse sur la main qui travaille. Cela signifie que si la personne est droitière, alors l'hygroma se forme à la main droite, s'il est gaucher - à la gauche.

    Diagnostics

    Généralement, une personne demande de l'aide à un moment où l'hygrom est douloureux. Mais ici, il est important de comprendre que plus tôt une telle pathologie sera identifiée, plus il sera facile de soigner les médecins. Si une tumeur apparaît, vous devez immédiatement consulter un établissement médical pour un diagnostic complet. Le médecin devra déterminer le type de tumeur, pourquoi il est apparu. À cette fin, les méthodes suivantes de diagnostic instrumental sont affectées:

    • radiographie;
    • Échographie et, si nécessaire, IRM;
    • si le médecin doute de la tumeur, une biopsie de la formation peut être prescrite.

    Événements médicaux

    La masse sur la main aujourd'hui est enlevée par plusieurs techniques - le choix est fait par le médecin, en tenant compte de la gravité de la pathologie et de l'état général du patient. Les plus efficaces sont les suivants:

    • traitement de physiothérapie. Cette méthode de thérapie est utilisée uniquement si la tumeur sur la main vient de se former - sinon, si le processus est en cours, le traitement n'aura aucun effet. Durée du cours - un mois. Les procédures sont indolores pour le patient;
    • ponction Manipulation souvent utilisée. L’hygroma formé sur la main est perforé avec une seringue spéciale et l’exsudat pathologique en est pompé. Après cela, le bras est fixé avec un bandage, de sorte que la cavité restante reste progressivement envahie par la végétation;
    • intervention opérable. Cette méthode n'est utilisée que dans les situations cliniques les plus difficiles (avec un hygrome de grande taille), ou dans le cas de l'inefficacité d'un traitement précédemment conduit. La bosse est simplement enlevée à travers la coupe sur la brosse.

    "Bump on the hand" est observé dans les maladies:

    L'hygroma de la main est une formation pathologique remplie d'exsudat visqueux. Il est relié à la capsule articulaire ou à la gaine des tendons. Le pronostic de la pathologie est généralement favorable. L'éducation ne donne pas à une personne un inconfort important. En règle générale, uniquement en termes esthétiques. Très rarement, un hygroma en brosse peut atteindre des tailles aussi grandes. Sur le fond de l'éducation peut développer un processus inflammatoire.

    La fibromatose est un processus pathologique au cours duquel intervient le remplacement du tissu musculaire normal par du tissu conjonctif. À ce jour, il n'a pas été possible de déterminer la cause principale et la pathogenèse de l'apparition d'une telle maladie. Cependant, certains cliniciens pensent que la maladie se forme dans un contexte de susceptibilité génétique et de modification des niveaux hormonaux.

    Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.