Principal

La goutte

Thérapie au laser: indications et contre-indications

Thérapie au laser - la physiothérapie, qui repose sur l'impact sur le corps du patient avec un faisceau de lumière concentré. Cette technique est utilisée pour traiter un large éventail de maladies et ne présente pratiquement aucune contre-indication.

Principaux effets

Pénétrant dans le tissu, le rayonnement laser active divers processus photophysiques et photochimiques. En conséquence, le corps commence une cascade de réactions dont les résultats sont:

  • Renforcement des processus métaboliques.
  • Accélération de la cicatrisation des plaies et des érosions.
  • Stimulation de la circulation sanguine et lymphatique.
  • L'affaiblissement du syndrome douloureux.
  • Activation des fonctions des cellules immunitaires.
  • Coagulation sanguine réduite.
  • Réduction des réactions inflammatoires.
  • Réduction de la contamination microbienne sur le site d'exposition au laser.

Il est établi que les effets les plus prononcés sont les rayonnements laser rouge et infrarouge.

Quand appliqué

Les indications pour le traitement au laser peuvent être:

  • maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle de 1 degré, insuffisance veineuse, angine de poitrine du 1er degré, endartérite oblitérante, thrombophlébite);
  • pathologies des organes respiratoires (sinusite, otite, adénoïdite, laryngite, pharyngite, amygdalite, bronchite, trachéite, pneumonie, syndrome bronchospastique);
  • troubles neurologiques (névrite, névralgie, lésions nerveuses);
  • maladies des articulations et de la colonne vertébrale (arthrite, arthrose, blessures, fractures, ostéochondrose);
  • problèmes dermatologiques (plaies non cicatrisantes, ulcères trophiques, plaies de pression, engelures, dermatose provoquant des démangeaisons, herpès, furonculose);
  • maladies gastro-intestinales (gastrite, colite, duodénite, cholécystite, pancréatite, ulcère peptique, atonie intestinale);
  • maladies de l'appareil génito-urinaire (prostatite, érosion du col utérin, annexite, salpingite, infertilité due à des processus inflammatoires);
  • pathologies dentaires (pulpes, parodontites, caries, alvéolites, gingivites, stomatites).

La procédure est prescrite par un médecin après une série d'examens. Ceci prend en compte le bien-être général du patient.

Contre-indications

L'irradiation laser n'est pas autorisée avec:

  • le cancer;
  • diabète sévère ou thyrotoxicose;
  • infection purulente aiguë;
  • insuffisance cardiaque 2-3 degrés;
  • insuffisance rénale chronique;
  • intolérance individuelle du laser.

La grossesse et les infections respiratoires ne sont pas des contre-indications absolues. Cependant, dans ces conditions, la dose de rayonnement devrait être réduite.

Comment est le

La procédure est effectuée en position couchée ou assise. La zone à irradier, pré-libérée des vêtements.

Selon la maladie, des techniques de traitement au laser non invasives ou invasives peuvent être utilisées. Dans le premier cas, le spécialiste agit en éclaircissant la peau du patient. La projection de l'organe malade, les points d'acupuncture ou les zones réflexogènes sont choisis comme zone de rayonnement. Lorsqu'une grande partie de la zone touchée est divisée en plusieurs champs, ceux-ci sont ensuite traités à tour de rôle.

Le traitement peut être effectué:

  • à distance (le générateur de rayonnement est placé à une distance de 0,5 à 1 m de la surface du corps du patient);
  • contact (guide de lumière pressé contre la peau).

Avec la méthode par contact, la profondeur de pénétration du laser dans le tissu est 3 fois supérieure à celle du tissu distant.

Lorsque la projection de l'organe est irradiée, le générateur est placé au-dessus du corps du patient, immobile. Lors du traitement de plusieurs champs ou points, le périphérique est déplacé. La durée d'exposition d'un site varie de quelques secondes à 5 minutes. La durée totale de la procédure ne dépasse pas 30 minutes. Les sessions sont répétées tous les jours ou tous les deux jours. La durée du traitement est généralement de 5 à 20 procédures.

A partir de techniques invasives pratiquées:

  • Thérapie au laser intra-organique. Un instrument spécial est inséré dans la cavité de l’organe (bronches, rectum ou estomac), au bout duquel se trouve un guide de lumière. En influençant un laser, le point de radiothérapie irradie des foyers pathologiques (par exemple, des ulcères ou de l'érosion). La durée de la procédure ne dépasse pas 10 minutes.
  • Irradiation sanguine intravasculaire. Dans une grande veine (sous-clavière ou cubitale), un cathéter est inséré ou une aiguille est insérée avec un guide de lumière, après quoi une irradiation est effectuée. Temps d'exposition - 20-30 minutes. Ce type de traitement est souvent prescrit pour les cardiopathies ischémiques. Le cours de traitement comprend 5-10 procédures.

Les paramètres d'irradiation sont sélectionnés individuellement, en tenant compte de la nature de la maladie et de l'état du patient.

Le médecin en chef de la clinique multidisciplinaire "Medionika" Zakharova T.N. parle de la thérapie au laser:

Thérapie au laser dans le traitement des articulations

La procédure physiothérapeutique, au cours de laquelle le traitement des articulations avec un laser est effectué, s'est révélée efficace. Cette méthode thérapeutique est souvent prescrite en tant que traitement adjuvant pour accélérer le traitement des maladies de la colonne vertébrale et des articulations, telles que l'arthrite, l'arthrose et l'ostéochondrose, par exemple. Un autre traitement au laser est efficace dans la période postopératoire, lorsqu'il est important de minimiser les risques de complications et de récupérer rapidement.

L'essence de la méthode

La thérapie au laser a un effet positif sur le corps humain. Un laser infrarouge est envoyé aux zones touchées, ce qui donne une bonne idée. Il agit comme un stimulant, normalisant la circulation sanguine, la nutrition et, en conséquence, accélérant la régénération des tissus affectés. La thérapie au laser des articulations aide à accélérer la période de récupération après une blessure grave, tandis que les avantages se font sentir non seulement pour les tissus mous, mais également pour les structures osseuses et cartilagineuses. Mais malgré la majorité des aspects positifs, ce type de traitement a des contre-indications et la prescription analphabète est néfaste pour le patient. Par conséquent, avant de prescrire un traitement au laser, le médecin doit prendre en compte tous les points importants et déterminer comment les avantages de telles manipulations seront justifiés.

Action de la thérapie au laser

Chaque tissu vivant, y compris l'articulaire, absorbe librement les rayons laser. De ce fait, le faisceau infrarouge traversant la peau et les couvertures musculaires pénètre directement dans l'articulation articulaire et provoque le lancement d'une chaîne de réactions biochimiques. En raison de cet effet, les processus métaboliques dans les zones touchées sont accélérés de nombreuses fois, le flux sanguin augmente, les cellules sont saturées en oxygène et en nutriments, ce qui les régénère et les régénère rapidement. Toutes les réactions affectent la stimulation de tels processus:

Les résultats après les procédures ont une tendance positive dans plusieurs directions.

  • activation de réactions intracellulaires et fonctionnalité accrue;
  • réduire le risque de progression des complications inflammatoires et dystrophiques - dégénératives;
  • effet analgésique et immunostimulant;
  • destruction et élimination des dépôts de sel.
Retour à la table des matières

Bénéfice et préjudice

Un laser pour le traitement des articulations apporte des avantages indéniables en améliorant l'état des tissus affectés et en stimulant leur régénération. La physiothérapie au laser est prescrite pour l'arthrite, l'arthrose, l'ostéochondrose, la périarthrose et également comme traitement adjuvant pour les lésions aux articulations de l'épaule, du coude, du genou et de la hanche.

La procédure améliore l'effet des médicaments de restauration et réduit également les effets négatifs des médicaments lourds, tels que les corticostéroïdes.

Mais une telle méthode de traitement peut nuire au patient. En cas de diagnostic d'oncologie chez une personne, les séances d'échauffement améliorent la croissance, la reproduction et les métastases des cellules cancéreuses. Par conséquent, dans cette maladie, le traitement au laser n'est pas prescrit. Toutes les complications inflammatoires et purulentes se produiront plus activement sous l’influence des rayons laser. Par conséquent, jusqu’à ce que l’état soit complètement normalisé, il est contre-indiqué de prescrire cette méthode.

Indications et contre-indications

Le traitement au laser est activement prescrit pour l'arthrose, la polyarthrite rhumatoïde et l'arthrose. En outre, le traitement est recommandé pour des troubles tels que:

  • étirement du ligament;
  • poches et hématomes;
  • complications inflammatoires articulaires;
  • dommages aux ligaments et aux tendons;
  • douleur postopératoire et fonctionnalité altérée de l'articulation.

Les principales contre-indications au rendez-vous:

  • pathologies cardiovasculaires, rénales et hépatiques;
  • maladies systémiques et troubles métaboliques;
  • le cancer;
  • l'anémie;
  • la tuberculose;
  • maladies du sang et tendance aux saignements abondants;
  • instabilité neuropsychologique;
  • réponse individuelle.

Étant donné que l'action de la thérapie au laser peut avoir un effet négatif et causer des dommages au patient dans certains cas, ce type de thérapie est prescrit avec prudence:

  • les femmes enceintes et allaitantes;
  • les personnes dans le corps desquelles les fonctions des organes importants sont remplacées par des implants;
  • si une thyréotoxicose est diagnostiquée.
Retour à la table des matières

Types de traitement

Il existe de tels types de thérapie:

  • Contact Dans ce cas, l'appareil est en contact avec la surface de la peau.
  • Contact-compression. La manipulation au laser procure un effet plus profond, obtenu grâce à la pression.
  • À distance ou sans contact. Pendant la procédure, il n'y a pas de contact entre l'appareil et la peau.

Il existe également une thérapie au laser au cours de laquelle, outre les effets curatifs des rayons laser, les propriétés des champs magnétiques sont appliquées. L'effet thérapeutique de cette thérapie apporte un effet maximal, tout en minimisant les contre-indications. La magnétothérapie est indispensable lorsqu'il est nécessaire de réduire la douleur et l'inflammation causées par l'arthrite. Le traitement de l'arthrose du genou se passe rarement sans cette procédure.

Technique de

La thérapie laser intra-articulaire est souvent utilisée pour soulager les symptômes et accélérer les processus de régénération de la gonarthrose. Après la première séance, les patients remarquent un soulagement important et un soulagement de la douleur. Et aussi la restauration de la fonctionnalité de l'articulation touchée a été observée, les signes de déformation ont diminué. Les termes de cette thérapie sont individuels, mais en moyenne ils ne dépassent pas 15-21 jours.

Si un traitement au laser est prescrit pour traiter l'arthrose du genou, le patient doit suivre un traitement complet, comprenant environ 10 à 15 séances. En fonction de la complexité et de la négligence de la pathologie, le médecin peut appliquer une méthode de traitement par contact, par contact-compression ou sans contact. Et aussi des impulsions de fréquence sélectionnées individuellement. Un faisceau laser est dirigé vers l'articulation du genou, après quoi la personne se sent au chaud. La durée du traitement pour une zone touchée ne doit pas dépasser 5 minutes. Pour obtenir le maximum d'effet du traitement au laser, l'échauffement doit être effectué quotidiennement pendant 2 à 2,5 semaines.

L'efficacité du traitement des articulations avec un laser

Le cours de thérapie au laser est prescrit strictement selon les indications. Cela aidera à éviter les conséquences négatives et les complications. Il est important de garder à l'esprit que l'âge et le sexe ne jouent pas un rôle dans le choix de cette méthode de traitement. Par conséquent, des manipulations au laser sont prescrites aux jeunes enfants et aux personnes âgées souffrant de maladies de l'appareil locomoteur ou de blessures. Le spectre d’influence est vaste et comprend les effets suivants:

  • immunostimulant;
  • restaurer;
  • raffermissant et analgésique;
  • anti-inflammatoire;
  • désensibilisation;
  • régénérant.

Une thérapie aux propriétés du laser peut être prescrite en tant que procédure primaire ou secondaire. Le type de traitement et sa durée sont déterminés strictement selon le témoignage du médecin. Grâce à la thérapie au laser, il sera possible de réduire la quantité de médicaments utilisés, et certains médicaments sous l’influence des rayons laser renforcent leur effet thérapeutique. Mais malgré le grand nombre d'aspects positifs et l'efficacité prouvée, ce type de physiothérapie a des contre-indications.

Thérapie au laser: indications et contre-indications pour le traitement au laser


La thérapie au laser fait référence à des méthodes de traitement physiothérapeutiques et est basée sur l'utilisation du rayonnement de la gamme optique, qui génère le laser. La caractéristique la plus importante d’un laser, qui détermine son efficacité, est la présence d’une longueur d’onde fixe, c’est-à-dire c'est une lumière monochromatique.

La puissance moyenne des lasers physiothérapeutiques varie de 1 à 100 mW, la puissance des impulsions est de 5 à 100 W avec une durée d’impulsions lumineuses de 100 à 130 ns. Les paramètres d'énergie du rayonnement laser sont choisis en fonction du mode de fonctionnement de l'appareil et de la technique utilisée, ainsi que des indications de traitement.

Tous les équipements laser existants sont aujourd'hui divisés en trois groupes: chirurgical, thérapeutique et diagnostique. Les lasers chirurgicaux ont souvent une intensité élevée, alors que les lasers diagnostiques et thérapeutiques sont de faible intensité. En conséquence, ce dernier sera discuté dans notre article.

Un tour dans l'histoire du rayonnement laser

Les traitements de physiothérapie utilisant des sources artificielles d’ondes lumineuses étaient pratiqués à la fin du XIXe siècle. Cette méthode de traitement a été mise au point et appliquée par le physiothérapeute du Danemark, NR Finsen, pour lequel il a reçu le prix Nobel en 1903.

Pendant tout son temps d’étude et de développement de la technique, elle a traversé plusieurs étapes successives - héliothérapie, photothérapie et thérapie au laser. Sur le territoire de l'ex-URSS, la technique a été reconnue efficace en 1974. À Moscou, l’Institut de médecine au laser a été ouvert en 1986. Il s’agit du Centre de recherche sur la médecine au laser de l’Agence fédérale de la médecine et de la biologie de la Fédération de Russie. Il étudie activement les mécanismes d’action et met au point de nouvelles méthodes de traitement. Aujourd'hui, la Russie est considérée comme un chef de file mondial dans l'application pratique et scientifiquement fondée de la thérapie au laser, dont les indications et les contre-indications sont étudiées au maximum.

En Europe et aux États-Unis, cette technique a été officiellement reconnue en 2003, ce qui a entraîné un véritable essor dans l’étude et l’application d’un laser pour le traitement et le diagnostic des maladies.

Application

L'utilisation de la thérapie au laser nécessite le respect strict et constant des paramètres suivants:

  • type de méthode;
  • longueurs d'onde;
  • fréquence d'impulsion;
  • puissance et mode de fonctionnement du LLLT;
  • temps d'exposition;
  • localisation des actions;
  • périodicité.

Seulement dans ce cas, le traitement sera efficace et sûr. D'où la conclusion selon laquelle la qualification et le professionnalisme d'un spécialiste travaillant dans une installation laser jouent un rôle clé. Malgré la simplicité de la technologie et de la méthodologie de la thérapie au laser, il convient de comprendre très clairement les caractéristiques de l'application de la méthode.

Avantages de la thérapie au laser

L'un des avantages les plus importants de la méthode est un très petit nombre de contre-indications absolues. Même en oncologie, la grossesse et la vieillesse, qui sont des contre-indications strictes dans la plupart des autres cas, constituent une limite relative et doivent être prises en compte lors du choix d'une technique.

La thérapie au laser est incluse dans les normes de traitement pour la plupart des domaines de la médecine.

Thérapie au laser et oncopathologie

Pendant plusieurs décennies, plus d'un millier d'études conduites dans différents pays du monde ont prouvé la sécurité du rayonnement laser de faible intensité (LILI) pour le traitement et la réadaptation des patients cancéreux. De plus, il y a de plus en plus de cas cliniquement confirmés prouvant la viabilité et la sécurité du traitement au laser dans le traitement complexe de patients en oncologie.

Dans le même temps, l’illusion déraisonnable que la lumière laser puisse stimuler la croissance tumorale est assez courante. Le plus souvent, cela est dû à la combinaison illettrée du terme "rayonnement" avec une technique qui n’a rien à voir avec un laser. Ce mythe est activement soutenu par un certain nombre de sociétés peu scrupuleuses ayant pour objectif de discréditer la méthode.

Dans le même temps, rares sont ceux qui pensent que le soleil, les ampoules électriques, les lampes de poche et d’autres dispositifs sont également des sources de lumière qui «nous irradient» presque tous les jours et toutes les heures. Cependant, seul LILR est capable de normaliser les processus physiologiques, ainsi que de les activer lorsque cela est nécessaire. La principale différence entre LILR et les autres sources de lumière est sa monochromaticité (longueur d'onde fixe), qui détermine ses propriétés curatives.

Mécanismes d'action du laser

Du fait de l'exposition à LILI, en raison de l'absorption de l'énergie lumineuse, un certain nombre de processus photobiologiques se produisent. Une augmentation à court terme de la concentration de calcium libre dans les cellules déclenche une cascade de réponses du corps aux effets suivants:

  • les processus prolifératifs et métaboliques sont activés;
  • fonction normale du système immunitaire;
  • l'état des vaisseaux est amélioré, en particulier, l'expansion des parois vasculaires se produit;
  • un effet analgésique se produit;
  • l'immunité cellulaire et humorale est corrigée;
  • augmente la résistance aveugle du corps;
  • amélioration des propriétés rhéologiques du sang;
  • la microcirculation augmente;
  • fonction normale du transport de l'oxygène dans le sang;
  • augmente l'activité antioxydante et protéolytique du sang;
  • l'hématopoïèse est stimulée;
  • amélioration des processus métaboliques;
  • la régénération tissulaire est activée;
  • il y a un effet de désintoxication, anti-inflammatoire et antiallergique, ainsi que plusieurs autres effets positifs.

Des indications

Les indications du traitement par laser sont très diverses, la technique n'étant pas spécifique. En voici quelques unes:

  • processus inflammatoires non spécifiques et spécifiques dans le cours aigu et chronique;
  • la septicémie;
  • processus inflammatoires après des blessures et des opérations;
  • maladies des membres du type thrombolitinants (athérosclérose oblitérante et endartérite 1-3 v.);
  • phlébothrombose et thrombophlébite de localisation différente au cours de l'évolution aiguë et chronique;
  • CHD;
  • l'insuffisance cérébrovasculaire est chronique;
  • maladies des vaisseaux lymphatiques d'étiologies diverses;
  • lymphostase acquise;
  • immunodéficience de cours et de caractères différents, provoquée par des opérations, des maladies, etc.
  • processus auto-immuns (asthme bronchique, polyarthrite rhumatoïde, etc.);
  • les allergies;
  • pancréatite aiguë et chronique;
  • la gastroduodénite;
  • YABZH et 12 ulcères duodénaux;
  • une dermatose;
  • neurodermatite;
  • des brûlures;
  • le psoriasis;
  • diabète sucré;
  • plaies mal cicatrisantes;
  • Ulcères ptrophiques.

À des fins préventives, il est démontré que la technique empêche:

  • complications post-opératoires, blessures à l'abdomen, à la poitrine et aux membres;
  • rechutes de névrodermite et de psoriasis, ulcères, asthme bronchique;
  • infections chez les personnes atteintes d'hémoblastose;
  • conditions immunosuppressives après radiothérapie ou thérapie cytostatique.

Dans un but de bien-être, le traitement est indiqué par une diminution des performances, une perte de force, des rhumes fréquents, etc.

Contre-indications à la thérapie au laser

Les contre-indications absolues au traitement au laser sont:

  • intolérance individuelle;
  • premier trimestre de la grossesse;
  • tuberculose ouverte;
  • pathologie thyroïdienne;
  • l'anémie;
  • violation de la formation de sang;
  • mauvaise coagulation du sang et tendance au saignement.

Les contre-indications relatives résolues dans un sens positif ou négatif sont les suivantes: maladies vasculaires et cardiaques graves, troubles de la circulation cérébrale, insuffisance hépatique et rénale au stade de décompensation, tumeurs bénignes et malignes, tuberculose au cours de l’évolution chronique (sans isolement des bactéries).

Méthodes de base de la thérapie au laser

Lors des séances de thérapie au laser, la préférence est donnée aux émetteurs opérant dans les régions rouge et infrarouge du spectre. Récemment, des sources lumineuses d'autres vagues ont également été activement introduites. Effets cutanés non invasifs - la méthode la plus répandue consiste à imposer l’émetteur à la projection des organes malades.

Thérapie au laser pour l'ostéochondrose

La thérapie au laser pour l'ostéochondrose est une méthode populaire pour le traitement de l'ostéochondrose. La thérapie au laser a supplanté de nombreuses procédures physiothérapeutiques utilisées par les médecins dans le traitement de l'ostéochondrose.

L'ostéochondrose est une maladie grave de la colonne vertébrale qui nécessite l'intervention immédiate d'un médecin. Souvent, pour que le patient ne ressente pas de sensations douloureuses aiguës et permanentes, les autres symptômes désagréables de la maladie, les massages et les médicaments ne suffisent pas. Par conséquent, dès les premiers signes de la maladie, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.

La thérapie au laser dans l'ostéochondrose affecte l'augmentation des formations de cartilage, où il y a une réaction de récupération des tissus du système de disque de la colonne vertébrale.

L'ostéochondrose est une maladie qui dépend du vieillissement, des lésions des disques entre les vertèbres. La thérapie au laser affecte les zones endommagées, pénétrant dans des endroits qui ne sont parfois pas affectés par les traitements alternatifs.

La thérapie au laser est une méthode pour les maladies graves du dos, la hernie discale entre les vertèbres. La méthode est plus difficile, mais elle combat bien avec la maladie. L'effet du faisceau lumineux sur la hernie du système vertébral donne de la force au disque affecté, réduira le nombre de saillies d'une hernie similaire.

L'essence de la procédure laser affectant la colonne vertébrale

Le traitement de l'ostéochondrose au laser réside dans le fait que des faisceaux laser de faible intensité affectent le site du foyer. Dans le corps humain, des réactions biochimiques actives favorisent l'autotraitement de la maladie. Le corps commence à guérir tout seul.

Après l'application de la méthode de traitement de l'ostéochondrose, la circulation sanguine s'améliore, l'immunité se renforce, l'oxygène pénètre rapidement dans les cellules malades qui en ont besoin. La procédure affecte, en tant qu'agent antiallergique et antiviral, le corps.

Les tissus mous du corps - une toile ouverte, réfléchissant les rayons lumineux émanant de l'appareil. La peau au cours de la thérapie au laser n'est pas endommagée. Lorsqu'il est exposé à la partie douloureuse du rayonnement laser, la température augmente, ce qui conduit au traitement de la zone affectée du disque. Les conditions de température affectent la réaction de récupération, le renouvellement du tissu cartilagineux.

Les avantages de la procédure laser

Le laser pour l'ostéochondrose est utilisé dans presque toutes les institutions médicales. La popularité est due au fait que le laser avec ostéochondrose donne des résultats positifs. Avantages de la procédure:

  • La procédure prend 10 minutes.
  • Il est possible d'influencer le rayonnement laser sur les disques de toute la colonne vertébrale;
  • L'application de la méthode de traitement à travers la peau n'est pas traumatisante, les rayons laser n'endommagent pas la surface de la peau;
  • Un résultat positif est observé dès le premier moment d'application de la thérapie au laser, la douleur disparaît;
  • Le corps développe des défenses visant à traiter la maladie;
  • Il n’est pas nécessaire de prendre un grand nombre de médicaments qui affectent l’état du foie;
  • La circulation sanguine est améliorée;
  • La microcirculation s'améliore, contribue à l'introduction de médicaments dans la maladie.

Étapes de la thérapie au laser pour l'ostéochondrose

Le traitement au laser de l'ostéochondrose est un traitement à plusieurs traitements, qui comprend trois procédures de traitement quantique.

  1. La première étape. Au cours de l'étape, le patient recevra 10 séances de traitement. Après 10 interventions, le corps se réveille et s'ajuste à un résultat positif. Après 3-4 séances, les patients ressentent un soulagement dans le dos, la douleur disparaît.
  2. La deuxième étape. Il commence 4 semaines après la première étape. Il est nécessaire de poursuivre le traitement pour que l’amélioration se poursuive et que le traitement soit efficace. La scène comprend 12 sessions.
  3. La troisième étape. Commence 4 jours après la deuxième étape. Représente les dernières sessions d'amarrage. La scène comprend 10 sessions.

Contre-indications pour la thérapie au laser

Le traitement de l'ostéochondrose au laser est interdit lorsqu'un patient est atteint d'une maladie. Contre-indications en présence de maladie:

  1. Maladies infectieuses;
  2. Maladies oncologiques;
  3. Troubles sanguins;
  4. Taux de sucre élevé;
  5. Développement de la tuberculose;
  6. Thyrotoxicose;
  7. Espèce hémorragique;
  8. La forme caractéristique de la maladie anémique.

Méthodes d'exposition au laser dans l'ostéochondrose

Le traitement de l'ostéochondrose cervicale au laser est une méthode efficace de guérison qui affecte la partie antérolatérale du cou. Il se révèle être un effet anti-inflammatoire, anti-œdémateux et analgésique sur la colonne cervicale.

Pendant les procédures, les médecins travaillent sur les zones de la colonne vertébrale:

  1. Le foyer;
  2. Segment;
  3. Impact sur le faisceau neurovasculaire;
  4. Effets spéciaux sur les points d'acupuncture;

Au cours des premières séances de traitement au laser, il y a un effet sur l'élimination des symptômes douloureux, gênant les mouvements actifs.

Le premier à éliminer le syndrome réflexe. Il est considéré comme une cause d'irritation du disque fibreux de la colonne vertébrale, provoquant une douleur aiguë. Le degré de douleur dépend du degré d'ostéochondrose de la colonne vertébrale.

Le syndrome radiculaire se forme avec une compression constante de la racine de hernie dans les derniers stades de la maladie, un œdème, des adhérences. Les symptômes sont accompagnés de douleur et d'un apport sanguin réduit à la racine nerveuse.

Il existe de nombreuses façons de traiter une maladie au laser. Les médecins utilisent différentes positions du capteur, la puissance de rayonnement de l'appareil. Parfois, lorsque l'ostéochondrose est en cours d'exécution, le nombre de séances au stade de la procédure augmente, l'intervalle entre les stades est réduit.

Complications de traitement au laser

Le traitement au laser de l'ostéochondrose est parfois accompagné de complications. Chez 20% des patients prenant un traitement au laser, il existe de graves maux de dos. Cela se produit du fait que les réactions métaboliques sont activées, les scories négatives sont éliminées du corps. Parfois, un léger vertige, une sensation de gêne.

Beaucoup de patients après la première étape du traitement sont malheureux, ils pensent que les séances n’ont pas aidé. C'est faux. Passé le premier cours, qui est une introduction. Les séances de traitement commencent à la deuxième étape. Il est intéressant de parler des résultats à la fin des trois étapes.

Traitement combiné de l'ostéochondrose

Souvent, en association avec la thérapie au laser, les médecins prescrivent des méthodes de traitement supplémentaires - thérapie physique, massage, acupuncture, thérapie manuelle, autres techniques affectant les lésions de la colonne vertébrale.

La thérapie au laser combat les foyers spinaux. Il pénètre dans les foyers, les élimine. Des fonds supplémentaires permettront d'améliorer l'état du corps.

C'est utile pour vous!

Traitement des articulations au laser

La thérapie au laser est l'une des méthodes de physiothérapie utilisée dans le traitement de diverses maladies. La thérapie au laser a été largement utilisée dans le traitement des problèmes articulaires.

Le principe d'action de la thérapie au laser est qu'un dispositif spécial est appliqué aux zones touchées, émettant des ondes lumineuses comprenant différents spectres d'émission. Les ondes lumineuses émises peuvent pénétrer profondément dans les tissus, soulageant ainsi les processus inflammatoires dans les articulations et ayant un effet anesthésique.

Thérapie laser pour le genou

Bénéfice du traitement

Grâce à la thérapie au laser, les vaisseaux sanguins sont dilatés, les processus articulaires sont améliorés, l'articulation reçoit les nutriments nécessaires et les processus de récupération sont activés. L'utilisation de la thérapie au laser peut réduire la dose de médicaments hormonaux et d'anti-inflammatoires nocifs pour l'estomac. L'utilisation complexe de la thérapie au laser avec d'autres méthodes de traitement conservatrices (thérapie manuelle, relaxation post-isométrique, massage thérapeutique, etc.) renforce l'effet des effets thérapeutiques de cette procédure et se complète.

Cours de traitement

La procédure de traitement au laser dure environ 10 à 15 minutes. La durée du traitement peut durer entre 10 et plus, en fonction du stade d'arthrose. Vous ne devez pas compter sur une guérison complète des types d'arthrose négligés, le traitement au laser ne permet pas de guérir complètement les lésions articulaires graves, mais l'utilisation combinée du traitement au laser et d'autres méthodes de traitement facilite grandement l'évolution de la maladie.

Traitement de l'articulation du coude avec un laser

Contre-indications

La thérapie au laser présente plusieurs contre-indications, notamment des néoplasmes, des infections, des maladies de la thyroïde, des maladies du sang, des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, etc. Avant d'utiliser un laser, consultez votre médecin.

Thérapie au laser pour l'arthrose

Le traitement de l'arthrose comprend un certain nombre de mesures visant à restaurer la zone touchée, en limitant la propagation des lésions tissulaires, obtenue par différentes méthodes. Dans presque tous les cas, on suppose une physiothérapie, dont le traitement de l'arthrose au laser. Le cours est prescrit pour des pathologies avec une zone de localisation différente, à différents degrés de développement. La thérapie au laser pour l'arthrose a un effet principalement positif, l'important est de le faire selon le programme choisi et pendant au moins 8 séances. Une fréquence et une durée de traitement plus précises détermineront le médecin traitant.

Le traitement peut être effectué dans un établissement médical ou avec des dispositifs spéciaux largement disponibles pour un usage domestique. Si cette dernière option est utilisée, un tel traitement ne doit pas être effectué de manière arbitraire, il est obligatoire de consulter un médecin afin de respecter scrupuleusement les règles d'utilisation de ces appareils. Malgré le nombre minimum de contre-indications, pour certains, ce sont de tels dispositifs qui peuvent provoquer d'autres maladies. Une attention particulière doit être portée aux caractéristiques techniques des appareils, aux recommandations d'utilisation, et non pas seulement à la concentration sur la marque et à la notoriété de la marque, mais également à la probabilité de réussite du traitement.

Thérapie au laser pour l'articulation du coude

La meilleure option si le traitement de l'arthrose avec un laser aura lieu avec l'aide d'un physiothérapeute expérimenté qui connaît les spécificités de cette procédure. La durée, une manipulation correcte de l'appareil est essentielle, il est donc recommandé de ne contacter que des spécialistes.

Quels peuvent être les avantages de la thérapie au laser?

La plupart des effets d'un laser ont un effet positif sur la dynamique du traitement, il est possible de réduire la douleur et, au début, de s'en débarrasser complètement. Il y a une diminution des processus inflammatoires, les spasmes musculaires apparaissent moins souvent, le gonflement commence à se "dissoudre", ce qui contribue à la réussite du traitement. Ces réactions se produisent en relation avec l'apparition de certains processus dans les tissus qui sont stimulés par le rayonnement laser. Si nous combinons de manière conditionnelle les principaux avantages d'une telle thérapie, nous pouvons distinguer:

  • Améliorer l'approvisionnement en sang, ce qui a un effet positif sur la nutrition tissulaire, les processus métaboliques et les réactions de renouvellement. Un apport suffisant en nutriments aide le cartilage, les articulations à compenser le manque d'oxygène et d'autres substances non moins précieuses pour les cellules;
  • Stimulation des processus métaboliques naturels;
  • L'élimination des toxines, des sels et de certains autres composés qui affectent négativement la structure des articulations et des tissus environnants. Étant donné que les rayonnements sont utilisés en même temps que l'absorption de médicaments, la procédure contribue à éliminer les produits de dégradation des médicaments.
  • Problème de soulagement de la douleur;
  • Effet antiseptique partiel;
  • Réduction des réactions allergiques, y compris les effets secondaires des médicaments.

La thérapie au laser pour l'arthrose est recommandée comme traitement supplémentaire, ce n'est pas la méthode principale de récupération. L'exposition aux radiations est utile pour prévenir les rechutes si une arthrose a déjà été diagnostiquée.

Pour arriver à un bon résultat, vous devez réussir un cours spécial, sa durée peut être différente. Cela dépend en grande partie du stade des dommages, des méthodes de traitement concomitantes et de l'âge du patient. Assurez-vous de prendre en compte les contre-indications, qui ne sont pas aussi nombreuses que les autres méthodes de traitement, mais elles existent toujours.

Les principales contre-indications de la thérapie au laser

Lors de l'utilisation d'un équipement de haute qualité, ainsi que, si la technique elle-même est utilisée pour traiter la zone à problèmes, alors, pour le patient, elle n'aura qu'une incidence positive sur l'état. Cependant, il existe certaines contre-indications dans lesquelles le traitement au laser de l'arthrose peut ne pas être prescrit. Ces facteurs incluent les phénomènes suivants:

  • Graves perturbations du système nerveux conduisant à l’excitabilité, conditions soudaines inadéquates;
  • Pathologies cardiaques conduisant à divers degrés d'insuffisance;
  • Diabète, dysfonctionnement circulatoire, troubles sanguins;
  • Les maladies chroniques, dont le cours peut être aggravé lorsqu’elles sont exposées au laser.

Le médecin informe toujours de la présence de contre-indications, il analyse également le risque éventuel de recourir à une telle physiothérapie. En général, le traitement de l'arthrose au laser est privilégié, car les limitations dues aux effets secondaires sont minimes et l'effet positif est évident après quelques séances seulement.

Traitement au laser de la cheville

Pour éliminer les situations désagréables, avant que le cours peut commencer à faire un test de rayonnement. Cela vous permet de déterminer la réaction de la peau, d'identifier une éventuelle hypersensibilité et d'évaluer pleinement l'état ultérieur du patient. Dans la plupart des cas, le médecin approuve la thérapie et choisit le traitement optimal.

Il est important de comprendre que la physiothérapie, y compris la thérapie au laser pour le traitement de l'arthrose des articulations, est une méthode de traitement auxiliaire. En l'absence de préparations pharmacologiques spécialement sélectionnées, de diagnostics antérieurs et d'images illustrant le degré de lésion des articulations et du cartilage, ces manipulations ne sont pas recommandées. De plus, l'efficacité de l'exposition au laser est réduite en l'absence d'autres techniques médicales, telles que la prise de chondroprotecteurs, d'analgésiques, etc.

Traitement des articulations au laser

La thérapie au laser est une méthode de traitement basée sur l'utilisation d'un faisceau lumineux à des fins médicales, présentant certaines caractéristiques.

Le mot "laser" est traduit de l'anglais par "amplification de la lumière par rayonnement stimulé". En 1916, Albert Einstein a proposé la théorie des rayonnements induits, à la base des travaux du maser et du laser. Le premier générateur quantique a été conçu dans les années 60. du siècle dernier. En Russie, le premier appareil de thérapie au laser a été approuvé pour utilisation en médecine en 1974.

Caractéristiques du faisceau laser

  • Directivité - le faisceau lumineux est focalisé, présente un faible pourcentage de diffusion du rayonnement;
  • Monochromaticité - une impulsion avec une seule longueur d'onde est générée, elle vous permet de pénétrer profondément dans le tissu;
  • Haute intensité - une énergie considérable est générée dans une petite zone du tissu;
  • Cohérence - la constance de la longueur d'onde et de la phase pendant le temps requis pour l'impact;
  • Polarisation - parallélisme de faisceau.

Les caractéristiques énumérées du faisceau laser lui permettent d'être utilisé en chirurgie, ophtalmologie, gynécologie, dentisterie, rhumatologie, cardiologie, pneumologie, cosmétologie, dermatologie, gastro-entérologie, neurologie, oncologie et acupuncture.

L'effet thérapeutique du laser dépend de la longueur d'onde, du temps d'exposition et de la densité du faisceau lumineux. Lors du passage à travers des tissus biologiques, le faisceau lumineux est diffusé, réfléchi, absorbé et transmis en fonction des caractéristiques d'un faisceau particulier.

Le laser de basse intensité utilisé en physiothérapie est divisé en fonction des caractéristiques du rayonnement lumineux en rouge (tissu pénétrant de 1 à 2 mm) et en infrarouge (la profondeur de pénétration est de 80 mm dans l'épaisseur du tissu osseux jusqu'à 25 mm), lorsqu'il est combiné à un champ magnétique jusqu'à 100 mm).

Effets thérapeutiques de la thérapie au laser

  • Accélération répétée du métabolisme tissulaire;
  • Accélération des réactions physiques et chimiques dans les cellules;
  • Augmente l'activité de la fonction des encoches;
  • Accélération de la réparation et de la régénération des tissus;
  • Amélioration du trophisme tissulaire;
  • Soulagement de la douleur;
  • Enflure diminuée;
  • Amélioration de l'approvisionnement en sang;
  • La formation de nouveaux navires;
  • Immunostimulation;
  • Action antiallergique;
  • Effet anti-inflammatoire prononcé.

Des indications

  • Arthrite: post-traumatique, goutteuse, rhumatoïde, post-infectieuse et autres;
  • Arthrose: primaire et secondaire;
  • Pathologies extra-articulaires: affections cutanées, érysipèle, ulcères trophiques, plaies longues non cicatrisantes, lésions veineuses, dysfonctionnement du tube digestif, pathologie du système urogénital (incluant diminution de la libido et de l'infertilité), organes respiratoires, maladies et lésions du système nerveux central et périphérique, la période postopératoire - sur le domaine des plaies postopératoires, des lésions du système cardiovasculaire, de la pathologie dentaire.

Thérapie au laser pour les maladies des articulations

Articulations - Articulations mobiles du squelette, formées par des os recouverts de tissu cartilagineux, entre lesquels se trouve un espace rempli de liquide synovial. La cavité de l'articulation entoure le sac articulaire et à l'extérieur se trouvent les nerfs, vaisseaux, tendons, ligaments et muscles qui renforcent, protègent, nourrissent et assurent la sensibilité de l'articulation aux stimuli.

Les articulations ont une fonction régénératrice, c’est-à-dire qu’elles sont capables de s’autoréparer, mais des changements liés à l’âge, des blessures, un effort physique intense, un style de vie sédentaire, un surpoids, certaines maladies, des caractéristiques héréditaires et de mauvaises habitudes contribuent à inhiber la régénération et à l’apparition de maladies.

En conséquence, le tissu cartilagineux devient plus mince, la membrane synoviale du liquide intra-articulaire est réduite, la nutrition tissulaire est perturbée, le tissu osseux est détruit, les ligaments retenant l'articulation se détendent, les muscles sont spasmifiés et blessés - tous ces processus dégénératifs entraînent une inflammation et une douleur articulaires.

Méthodes de traitement

La procédure peut être réalisée par contact (c’est-à-dire lorsque l’irradiateur glisse sur la surface de la peau), par contact avec compression (la pression pendant la procédure augmente la profondeur de pénétration du faisceau lumineux) et par non contact (à distance). Pour améliorer l'absorption du faisceau laser, vous pouvez utiliser des colorants spéciaux (vert brillant ou bleu de méthylène).

Pour la thérapie laser des articulations utilisant un rayonnement laser infrarouge avec une longueur d'onde de 0,8-0,9 microns. L'impact peut être à la fois pulsé et continu. En cas de syndrome douloureux sévère, le taux de répétition est de 50 à 100 Hz, et après que les sensations désagréables ont disparu, de 5 à 10 Hz. L'impact sur la peau est de contact et stable, certains points d'impact de chaque articulation sont irradiés par des méthodes appropriées, la surface d'une zone étant de 1 cm.

La durée du traitement pour une zone ne doit pas dépasser 5 minutes, la session ne peut durer plus de 20-30 minutes et la zone irradiée maximale est de 400 cm².

Pour que le traitement soit efficace, il est nécessaire d’effectuer un traitement comprenant 10 à 15 interventions répétées tous les jours et le matin. Pour corriger le résultat, il est recommandé de répéter le traitement au laser au plus tôt après 3 mois.

Contre-indications à la thérapie au laser

Dans certaines maladies, le traitement au laser n'est pas recommandé. Les contre-indications absolues sont:

  • troubles sanguins systémiques;
  • tendance à saigner.

En présence des maladies et affections suivantes, l'utilisation de la thérapie au laser est autorisée, mais dépend de l'état général du patient, de la présence des pathologies principales et associées, de l'évaluation du risque possible et de son efficacité:

  • Pathologie aiguë;
  • Décompensation des maladies chroniques;
  • La présence de tumeurs;
  • Grossesse (1ère moitié);
  • Thyrotoxicose;
  • Anémie sévère;
  • Intolérance individuelle à la procédure.

Traitement complet

Pour obtenir un effet complet sur les tissus articulaires, le traitement au laser doit être associé à d’autres méthodes de physiothérapie, mais il convient de rappeler qu’il faut prévoir une pause d’environ 30 minutes entre les traitements par lazer et les autres types de traitement physique.

  1. La combinaison du laser infrarouge et de la thérapie magnétique donne un effet merveilleux. Il existe des dispositifs dans la conception desquels l'influence simultanée d'un champ magnétique et d'un laser est posée;
  2. La combinaison d'un laser infrarouge et d'un laser hélium-néon a également fait ses preuves;
  3. Photophorèse de médicament (administration d'un médicament par exposition à la lumière);
  4. La combinaison de la thérapie au laser et de l'électrophorèse;
  5. Échographie;
  6. Massage;
  7. Bains locaux.

Vous ne devez pas combiner thérapie au laser et thermothérapie, bains généraux, galvanisation générale, inductothermie, électro-électricité, exposition au laser et autres facteurs physiques sur la même zone réflexe. Mais ces recommandations doivent être négociées avec un physiothérapeute, car l'efficacité du traitement dépend de l'approche individuelle dans chaque cas.

Thérapie au laser pour l'arthrose du genou

Thérapie au laser pour l'arthrose du genou

L'arthrose est une maladie des articulations résultant de la destruction des tissus cartilagineux.

Modifications de l'articulation du genou avec arthrose

Dans l'arthrose du genou, il se produit une dégradation des tissus du genou, à savoir le cartilage. Pour traiter efficacement l’arthrose, vous devez d’abord déterminer les causes de son apparition. Le processus consistant à débarrasser le corps d'une maladie prend beaucoup de temps et le résultat dépend de divers détails. Ceux-ci incluent un type d'arthrose, les causes qui peuvent déclencher la maladie, le niveau de la maladie. Le traitement est une méthode complexe et consiste à la fois en une approche médicamenteuse et non médicamenteuse. Dans des situations exceptionnelles, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Parmi les causes d'arthrose du genou, il y a tout d'abord l'effet mécanique. On sait que l'articulation du genou est responsable de la principale charge en cours de mouvement et qu'elle supporte en général toute la charge du corps. Comme le cartilage de l'articulation a une base poreuse, qui peut être comparée à une éponge, les composants chimiques du cartilage assurent la sécurité et la flexibilité de l'articulation du genou.

Au moment du mouvement et lorsque le corps est lourd, le cartilage articulaire est pincé, tandis que l'ancien fluide des tissus de l'articulation fait saillie et lorsque le corps revient à un état calme, le nouveau liquide de remplissage synovial est absorbé dans le cartilage lui-même.

À notre époque, les scientifiques n'ont pas prouvé avec exactitude la véritable apparence d'arthrose du genou. On pense que la cause peut être les caractéristiques génétiques de l'organisme. Fondamentalement, l'arthrose survient chez les femmes susceptibles de souffrir de problèmes d'os et d'articulations. Chez les personnes âgées, l'arthrose survient le plus souvent en cas de surpoids. En outre, les anciens athlètes ou ceux qui ont déjà été blessés au genou sont sujets à la maladie.

L'arthrose du genou apparaît très souvent avec des maladies telles que les rhumatismes, les varices, les problèmes de caillots sanguins. Cela est dû au fait que pendant la période de la maladie, le corps commence à déplacer les cellules saines, déclenchant des processus complexes et négatifs. Les scientifiques n'ont toujours pas trouvé la cause de cette situation.

Il n'y a que deux types d'arthrose: primaire et secondaire. La première apparaît en relation avec la régénération des cellules dans le tissu cartilagineux. Cela est dû à un apport sanguin insuffisant au genou, dû également à un effort physique intense, chez les personnes qui mènent une vie active.

L'arthrose est attribuée à la deuxième espèce, alors que l'articulation du genou a déjà souffert de la maladie. Les personnes impliquées dans le sport, dont la profession dépend du travail physique, ou qui ont déjà subi une blessure au genou, sont sous l'influence de l'arthrose secondaire. Celles-ci incluent les fractures du genou, la rupture du ligament, les lésions du ménisque et l'arthrite avec une étymologie complexe. Tous ces facteurs provoquent l'apparition d'arthrose secondaire. La polyarthrite rhumatoïde contribue à l'apparition de l'arthrose. Elle est liée à des troubles destructeurs du squelette, avec une modification de la structure des tissus du cartilage et des articulations, considérée comme un phénomène courant dans le processus de vieillissement du corps humain.

Dans la période de la maladie, le travail auto-immunitaire des articulations est inhibé, étant donné que la récupération mécanique des articulations reste la tâche principale du rétablissement. En découvrant la maladie à un stade précoce et en contactant rapidement un médecin, vous pouvez éviter d'autres conséquences négatives.

Classification des degrés d'arthrose du genou

Au total, il en existe plusieurs: le premier stade, l'arthrose du genou, le deuxième stade et l'arthrose avec une déformation du cartilage du genou. Certains médecins comptent également le quatrième degré. Avec elle, l'articulation du cartilage est complètement détruite.

Au cours de la période du premier stade, la maladie est assez difficile à calculer, car les rayons X ne peuvent rien détecter dans la région de l’articulation du genou. À ce stade, la coque a une surface inégale et une ossification se forme, ce qui entraîne une diminution de la taille de l’intervalle et un craquement.

La deuxième étape est plus facile à déterminer que la première. Elle se manifeste pendant le travail physique avec des douleurs aux genoux. Le joint est difficile à déplacer. Les genoux sont très fatigués, il devient difficile de bouger.

Articulation du genou sujette à l'arthrite avec rayons x

La troisième étape est caractérisée par une douleur intense, même quand une personne dort. Sentez-vous mal à l'aise face aux conditions météorologiques changeantes. Dans une telle situation, seule une intervention chirurgicale peut aider.

Traitement médicamenteux de la maladie

Le traitement médicamenteux vise à bloquer les principaux indicateurs de l'arthrose: la sensation de douleur, le processus d'inflammation des articulations, ainsi que la rangée adjacente de tissus. En outre, les médicaments thérapeutiques contribuent à la réorganisation des tissus de l'articulation du genou, aident à établir la circulation sanguine et améliorent l'état général de la zone enflammée. Augmente la réaction protectrice du corps en bloquant parallèlement les symptômes allergiques. Dans le même temps, un régime spécial est strictement observé.

Médicaments pour le traitement de l'arthrose

Pour le traitement des tissus cartilagineux et le travail stable de l'articulation, des chondroprotecteurs sont utilisés: sulfate de chondroïtine, glucosamine. Ces fonds reprennent le fonctionnement sain des tissus cartilagineux et offrent l’occasion de réhabiliter la structure des tissus.

L’introduction de chromoprotecteurs directement dans l’articulation (chondrolone et alflutop) est un résultat positif. L'administration de médicaments contribue à la création d'une gaine protectrice dans la zone du cartilage malade et aide à restaurer le processus sain du lubrifiant pour articulations.

Injection dans le traitement de l'arthrose

Afin de supprimer les spasmes musculaires, des relaxants musculaires sont utilisés, qui non seulement procurent des sensations de détente, mais favorisent également la circulation sanguine normale dans les zones douloureuses.

Traitement non médicamenteux de la maladie

De nos jours, le traitement au laser de l'arthrose du genou est populaire parmi les traitements non pharmacologiques. C'est l'effet le plus efficace sur les zones touchées. La première chose à faire est de supprimer l'inflammation de l'articulation du genou et de provoquer une anesthésie. Dans les premiers stades de la maladie, l'utilisation de la thérapie au laser vous permet de ne pas vous limiter aux mouvements. Le patient ne se sentira pas lésé et sera capable de mener une vie bien remplie. En outre, cette procédure permet d'éviter une intervention chirurgicale. L'effet lumineux a prouvé son résultat positif à plusieurs reprises et n'a pas nui aux patients.

Les tissus musculaires de l'articulation du genou permettent à la lumière laser de pénétrer facilement à l'intérieur. Depuis le rayonnement qui traverse la peau et enveloppe les muscles de l'articulation, active le mécanisme des processus biochimiques. Il en résulte une augmentation assez forte du métabolisme cellulaire. Le flux sanguin est accéléré et les cellules des tissus sont nettoyées. Les cellules des articulations du genou sont remplies de substances utiles qui aident à restaurer le travail antérieur des organes.

Grâce au traitement au laser, il existe un grand nombre de points positifs. Les réactions chimiques intracellulaires se déroulent sous une nouvelle force. Les cellules travaillent de manière productive, sans priver une personne du rythme de vie habituel. Il y a aussi une reprise d'activité dans le travail des articulations. Tous les processus inflammatoires sont réduits, la sensation de douleur est réduite. L'immunité augmente dans les cellules tissulaires.

La thérapie au laser, qui est utilisée, a peu de pouvoir en ce qui concerne l’effet physiothérapeutique et aide à protéger la peau des brûlures.

Les avantages de l’utilisation des rayons lumineux deviennent immédiatement perceptibles, car ils permettent de restaurer le tissu cartilagineux. Considérant le fait que les vieilles cellules malades sont détruites tout le temps en santé et mises à jour, ce qui aide à guérir l'arthrose du genou.

Comment fonctionne la thérapie au laser?

Dans les centres médicaux modernes, le traitement de l'arthrose du genou par la lumière fait appel à la technologie du traitement. La durée de la procédure dépend des caractéristiques individuelles de la maladie et peut aller de 10 à 30 visites. La durée de la session varie en moyenne de 10 à 15 minutes.

Pour le rétablissement complet des zones touchées, vous devez consulter la procédure au moins plusieurs fois par an. La fréquence de leur conduite est nécessaire au moins 4 à 5 séances par an, avec une fréquence de quelques semaines.

La thérapie au laser de l'articulation du genou présente de grands avantages par rapport aux méthodes de récupération habituelles. Les rayons lumineux peuvent protéger la santé humaine contre les effets négatifs et les effets secondaires, ce qui permet d'oublier l'arthrose en raison du manque d'anxiété et de nervosité.

En outre, une innovation qui a déjà trouvé ses partisans sont des doublures spéciales sur les genoux, qui sont également basées sur l’effet laser sur l’articulation douloureuse.