Principal

Ménisque

Les causes, les symptômes et le traitement de l'arthrose du coude

L'arthrose affecte principalement les grosses articulations des jambes et de la colonne vertébrale, mais dans certains cas, des phénomènes dégénératifs-dystrophiques (c'est-à-dire de l'arthrose) se produisent dans des endroits inhabituels, par exemple les coudes. L'arthrose du coude se rencontre souvent chez les personnes qui effectuent un travail physique pénible, qui participent à des activités sportives, ainsi que chez les femmes de plus de 45 ans avec l'apparition de changements hormonaux dans le corps.

Causes de la maladie

Les lésions du coude avec l'arthrose doivent dans la plupart des cas être considérées comme une maladie professionnelle. La flexion-extension prolongée et aiguë des bras au coude caractérise les professions de la construction, les musiciens, les athlètes, les travailleurs effectuant un travail physique pénible - un micro-traumatisme du cartilage du coude peut survenir à la suite de ce travail. Affecte négativement l’état du cartilage et l’impact à long terme des vibrations, auxquels sont constamment confrontés les foreurs, les polisseurs, les réparateurs de chaussées, etc.

Outre les facteurs professionnels, le développement de la maladie est favorisé par des troubles métaboliques, des pathologies endocriniennes, des opérations articulaires, des blessures et des contusions au coude. Son rôle est joué par les prédispositions génétiques.

Symptômes de l'arthrose du coude

La maladie présente un certain nombre de symptômes typiques:

  • croquer en se pliant ou en se pliant au coude;
  • douleur lors de mouvements actifs, au cours des dernières étapes et au repos;
  • gonflement, rougeur de l'articulation;
  • raideur matinale dans l'articulation qui passe elle-même en moyenne après 15 minutes;
  • limitation progressive de la mobilité articulaire;
  • modification de l'apparence et de la forme du joint;
  • engourdissement et froideur de l'auriculaire et de l'annulaire sur le membre atteint.

Ces symptômes se développent sur une longue période. Au début, le patient ne peut être dérangé que par un léger inconfort qui se produit lorsque l’articulation est soumise à de fortes charges. Plus tard, lorsque plus de la moitié de la surface du cartilage est détruite, le tableau clinique acquiert un symptôme détaillé.

Méthodes de traitement

Outre les médicaments, le traitement de l'arthrose comprend des éléments importants: la thérapie physique avec l'inclusion obligatoire d'éléments de kinésithérapie (traitement spécial avec des mouvements corrects), le massage, la physiothérapie et les méthodes de traitement alternatives (thérapie manuelle, hirudothérapie, acupuncture). Pour les opérations avec lésions du coude, ne recourir que dans des cas extrêmes.

À ce jour, il n'existe pas de norme unique pour le traitement de cette maladie. Le médecin prend en compte l’âge, le stade de la maladie, l’intensité de la douleur, le degré de déformation et choisit l’une ou l’autre tactique. Il suffit à certains patients d'ajuster la nutrition, de réduire le fardeau du membre malade et d'éliminer le processus inflammatoire, tandis que d'autres nécessitent un traitement plus sérieux, par exemple des préparations hormonales et des chondroprotecteurs.

Acupuncture électrique de l'articulation du coude

Traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux de l’arthrose est réalisé dans deux directions:

La réduction des symptômes comprend des agents anti-inflammatoires et hormonaux non stéroïdiens.

Restauration de la santé des articulations, prévention de la progression de la maladie - chondroprotecteurs et substituts du liquide synovial.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Le traitement commence toujours par la nomination d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, flurbiprofène, naproxène, synprofène, ibuprofène, kétoprofène), car ils soulagent la douleur et l'inflammation. Ces médicaments peuvent être pris par voie orale sous forme de comprimés, mais il est plus sûr (et non moins efficace) de les utiliser sous forme de pommades, de gels, de timbres, ce qui vous permet d’agir directement sur le foyer inflammatoire sans effets secondaires. L'effet analgésique du traitement local se produit en moyenne le troisième jour et la gravité de l'inflammation diminue à la fin de la première semaine.

Médicaments hormonaux

Les médicaments hormonaux (diprospan, celeston, hydrocortisone, phosterone, kenalog) sont appelés "artillerie lourde", qui ne sont prescrits que si la pathologie progresse, malgré le traitement appliqué par des méthodes plus douces. Les hormones pendant quelques jours éliminent la douleur, l’enflure et l’inflammation, mais en raison du grand nombre d’effets secondaires négatifs, elles ne sont utilisées que dans la phase aiguë de la maladie.

Substituts au liquide synovial (prothèses liquides)

Une fois la phase aiguë terminée, le médecin peut vous prescrire des substituts du liquide synovial, appelés prothèses liquides. L'acide hyaluronique et la préparation "Synvisk" ont donné les meilleurs résultats. Ils sont capables de protéger efficacement le cartilage de toute destruction ultérieure, de nourrir et d'absorber le tissu endommagé.

Les implants liquides sont injectés directement dans la cavité de l'articulation du coude. Leur action se développe relativement lentement, mais le résultat obtenu dure 6 à 12 mois. Ces fonds peuvent être combinés avec des AINS, ce qui vous permet de rapidement obtenir une dynamique positive et de réduire le dosage de médicaments.

Chondroprotecteurs

Les injections de chondroprotecteurs (hyalgan, aflutop, osténil, struktum, don, fermatron, mucosat, adant, hyalubriks) ont pour effet de calmer le processus inflammatoire, de réduire la douleur et de stabiliser l'état du patient.

Aux stades initiaux de l’arthrose du coude, les chondroprotecteurs peuvent être pris en comprimés ou en préparations combinées contenant du chondroprotecteur (sulfate de chondroïtine) et l’un des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Le traitement avec des chondroprotecteurs dure au moins 3 à 4 mois, mais le résultat après traitement est maintenu pendant plusieurs années.

Traitement non médicamenteux

Il existe assez peu de thérapies non pharmacologiques pour traiter l'arthrose du coude. Avec leur aide, le patient peut améliorer considérablement son bien-être.

Physiothérapie et kinésithérapie

Des exercices de physiothérapie ne sont autorisés qu’après la fin de la phase aiguë de la maladie. Une série d'exercices vous permettra de prendre une thérapie d'exercice médecin.

Il est nécessaire de s’engager tous les jours ou tous les deux jours, il est recommandé d’augmenter progressivement le rythme et la charge. Les mouvements doivent être lisses, sans secousses, une douleur faible est acceptable, en particulier au stade initial de l'entraînement. Des charges excessives entraînent souvent une détérioration de la santé et traumatisent encore plus la surface du cartilage.

Dans l'idéal, les cours devraient être dispensés dans la piscine sous la supervision d'un instructeur expérimenté en thérapie par l'exercice. Si ce n'est pas possible, tous les exercices nécessaires peuvent être effectués à la maison. Vous ne devez pas arrêter de faire des exercices physiques pendant la période d'exacerbation, mais l'intensité et la durée des cours doivent être réduites et les mouvements complexes doivent être omis.

La physiothérapie comprend également la kinésithérapie - ces exercices sont effectués sur des simulateurs spéciaux et peuvent et doivent causer une douleur modérée. L'ensemble des exercices consiste en des mouvements actifs, passifs et mixtes, développés strictement pour chaque patient, en tenant compte de toutes les caractéristiques de son corps. Lors de l'exécution de ces exercices, une attention particulière est accordée à la respiration, car l'efficacité de la thérapie physique dépend de sa profondeur et de son rythme.

Physiothérapie

Toutes les procédures physiothérapeutiques sont classiquement divisées en analgésiques, anti-inflammatoires et régénérants. Pour obtenir un résultat durable, les procédures sont combinées les unes aux autres, et associées à des médicaments.

Parmi les méthodes de physiothérapie utilisées:

  • UV à ondes moyennes,
  • thérapie magnétique
  • diadynamo et thérapie d'amplipulse,
  • darsonvalization,
  • bains thérapeutiques.

Les bains de guérison sont des procédures obligatoires pour l'arthrose, car ils apaisent le système nerveux (entre autres effets), ce qui conduit à un effet anesthésique plus rapide. Le résultat le plus remarquable est obtenu avec les bains de bischofite, d’hydrogène sulfuré, de sauge et de boue gazeuse.

Hirudothérapie

L'hirudothérapie est couramment utilisée dans le traitement de l'arthrose. Il peut aider à augmenter le flux sanguin vers la région endommagée, améliorer la nutrition des tissus cartilagineux, normaliser la production de liquide synovial, arrêter le processus inflammatoire et prolonger la période de rémission. L’hirudothérapie la plus efficace en combinaison avec le massage, la thérapie par l’exercice et l’acupuncture.

Thérapie manuelle et massage

Le massage et la thérapie manuelle ont un effet local dont l'efficacité dépend directement du stade de la maladie. Plus la maladie a commencé, plus le résultat est bas et plus la période de "bien-être" est courte. Dans les premiers stades du massage, l’alimentation et la thérapie par l’exercice constituent l’une des principales méthodes de traitement, mais avec la forme courante d’arthrose, il n’exerce plus qu’une fonction de soutien.

Régime alimentaire

Les nutritionnistes conseillent de privilégier les produits laitiers à base de plantes riches en vitamines (en particulier la vitamine D), en minéraux et en acides gras monoinsaturés. Fondamentalement, ces substances se trouvent dans les variétés dures de fromage, le fromage cottage, les légumineuses, le sarrasin, les fruits de mer et les poissons marins.

Mais frits, fumés, salés doivent être exclus du régime. Il en va de même pour la farine et les produits sucrés, les graisses animales, divers plats cuisinés, la restauration rapide. Il n'est pas nécessaire d'abandonner complètement la viande, mais il est recommandé de la faire bouillir, la laisser mijoter ou la faire cuire. Le porc est indésirable en raison de la teneur très élevée en graisses "malsaines".

Conclusion

Il n’existe pas de méthode universelle (et magique) de traitement de l’ostéoarthrose du coude. Les méthodes de traitement sont sélectionnées individuellement, en tenant compte de toutes les contre-indications, du stade et des causes du développement de la maladie. Par conséquent, l’automédication et l’expérimentation de votre santé sont au moins inefficaces. La thérapie combinée prescrite par un spécialiste, en revanche, peut apporter un soulagement significatif et, dans certains cas, arrêter complètement la progression de la maladie.

Arthrose du coude: degré de pathologie, traitement

L'arthrose du coude est une pathologie accompagnée de modifications dégénératives-dystrophiques du cartilage du tissu articulaire. Au fil du temps, ces processus entraînent une déformation des surfaces articulaires. Environ 12% des habitants de la planète souffrent de cette maladie. Le risque de maladie est plus élevé chez les hommes de plus de 60 ans, chez les femmes ménopausées et chez les athlètes. De plus, les personnes dont la profession est associée à de lourdes charges sont également plus souvent malades.

Causes, étendue et symptômes de l'arthrose

Les causes de l'arthrose déformante du coude comprennent les facteurs suivants:

  • charges excessives;
  • blessure articulaire;
  • processus infectieux;
  • maladies inflammatoires;
  • intoxication aux sels de métaux lourds;
  • pathologie endocrinienne;
  • l'hémophilie;
  • prédisposition génétique.

Comment fonctionne la maladie sur les articulations du coude

La maladie en question est formée sur une longue période. Aux premiers stades du développement de la pathologie, les patients ressentent un craquement, un craquement au coude lors des mouvements. Ensuite, il y a des restrictions de flexion ou d'extension dans l'articulation, les mouvements deviennent douloureux. Avec la progression des phénomènes dégénératifs, les manifestations cliniques de la maladie deviennent plus prononcées, la douleur est permanente, les mouvements actifs du coude sont considérablement limités. Le travail quotidien et le libre-service peuvent présenter des difficultés. L'invalidité, en règle générale, ne se produit pas.

Les degrés suivants de la maladie sont distingués:

  1. Arthrose de l'articulation du coude du 1er degré - il est assez difficile de reconnaître la maladie à ce stade, car il n'y a aucun signe évident. Après un stress prolongé ou excessif, une fatigue du coude peut être ressentie. Le cartilage articulaire perd son élasticité et sa douceur, il devient rugueux.
  2. Avec 2 degrés d'ostéoarthrose lors de la flexion et de l'extension du membre supérieur, un craquement se fait entendre, la douleur apparaît, surtout la nuit, et la capacité de travail est réduite. Le tissu cartilagineux est progressivement détruit. L'espace articulaire intra-articulaire diminue de 50% ou plus.
  3. Avec 3 degrés d'arthrose, il se produit un épaississement important des ligaments intra-articulaires, ce qui réduit la quantité de liquide synovial. La conséquence est une violation de la mobilité du membre supérieur du coude, une douleur intense pendant le mouvement et au repos. L'écart entre les articulations est considérablement réduit ou complètement absent.

Traitement de l'arthrose

Le traitement doit inclure des méthodes médicamenteuses et non médicamenteuses. La durée du traitement dépend du stade de la maladie, de l’âge du patient, du degré de déformation des articulations.

Le traitement médicamenteux et non médicamenteux n’est utilisé que pour traiter l’ostéoarthrose déformée à 1, 2 degrés.

Traitement médicamenteux

Appliquez les médicaments suivants:

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens - supprimez le processus inflammatoire, supprimez la douleur et l’enflure. Cependant, les AINS ne doivent pas être utilisés pendant plus de 2 semaines en raison de leur effet négatif sur le tractus gastro-intestinal. De plus, ils n'agissent pas sur les causes de la maladie, mais éliminent seulement ses symptômes. Utilisez l'ibuprofène, le nimesil, le naproxène. Les AINS peuvent être utilisés à la fois sous forme de comprimés et sous forme d'injections et de crèmes.
  2. Agents hormonaux. Les médicaments de ce groupe sont utilisés uniquement en l'absence d'effet des autres traitements et de la progression constante de la pathologie. Les hormones contribuent à l'élimination rapide du gonflement, de la douleur et du soulagement du processus inflammatoire. Cependant, ils ont de nombreux effets secondaires. Appliquez Kenalog, Hydrocortisone, Celeston. Ces médicaments peuvent également être utilisés sous forme de comprimés et de formes locales, ainsi que sous forme d'injections intra-articulaires.
  3. Prothèses liquides à base d'acide hyaluronique. Le mécanisme de leur action est de remplacer le liquide synovial. Après l'injection intra-articulaire de ces médicaments (Fermatron, Ostenil, Synvisc), la destruction du tissu cartilagineux est considérablement ralentie. De plus, les prothèses liquides améliorent la nutrition du cartilage, normalisent la dépréciation de l'articulation. L'effet de ces médicaments n'est pas immédiatement apparent, mais la durée de l'effet est considérable - de six mois à un an.
  4. Chondroprotecteurs - restaurer la structure du tissu cartilagineux, améliorer la nutrition du cartilage, éliminer la douleur et l'inflammation des articulations. Les médicaments les plus efficaces sous forme d'injections. Dans ce cas, les médicaments agissent plus rapidement et plus longtemps. Don, Struktum, Mukosat, Alflutop font partie des médicaments de ce groupe.

Traitement non médicamenteux

La physiothérapie, la thérapie manuelle, la thérapie par l'exercice, le massage et le régime alimentaire sont utilisés comme méthodes non pharmacologiques.

Physiothérapie

La physiothérapie aide à renforcer le système immunitaire et à accélérer la régénération de l'articulation. Les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Magnétothérapie - Sous l'action du champ magnétique, la douleur diminue et la période de régénération s'accélère. En cas d'arthrose du coude, un champ magnétique est appliqué sur la région du coude pendant 15 minutes. Le cours dure 15 jours.
  2. Thérapie au laser - une méthode basée sur l'effet de la lumière sur la zone touchée. Grâce à la biostimulation, la circulation sanguine et le flux lymphatique dans la région articulaire sont améliorés et la restauration des tissus endommagés est plus rapide. Le côté positif est que lors de l'utilisation de la thérapie au laser, l'utilisation de médicaments est minimisée.
  3. Cryothérapie - exposition à l'azote liquide. Lorsque cela se produit, le système immunitaire est stimulé, le processus inflammatoire, l'œdème et la douleur sont éliminés.
  4. Darsonvalization - l'effet est dû à l'impact du courant avec une tension et une fréquence élevées. L'approvisionnement en sang s'améliore et la régénération de la zone touchée est accélérée.
  5. Electrophorèse - cette méthode favorise l'introduction de médicaments à l'aide de courant. Le résultat est une pénétration plus profonde de la substance médicamenteuse, la création d'un dépôt du médicament dans la peau.
  6. Courants diadynamiques et thérapie par amplipulse - action de courants sinusoïdaux sur la zone touchée. Il y a excitation du tissu musculaire et des nerfs, bloquant la sensibilité à la douleur.
  7. UV Medium - l'effet est dû à l'action des rayons ultraviolets. Les poches sont éliminées et le processus inflammatoire est arrêté en raison d'une augmentation de l'activité du système antioxydant, de l'action antivirale et antimicrobienne.

Massage et thérapie manuelle

La thérapie manuelle est largement utilisée dans le traitement de l'arthrose du coude. Son objectif est d'augmenter le volume des mouvements dans le coude afin de prévenir l'atrophie des muscles périarticulaires. La thérapie manuelle aide à réduire la douleur, les spasmes musculaires et la normalisation de la mobilité du coude. Cette méthode de traitement n'est efficace qu'aux stades 1 et 2 de la maladie.

Des techniques de mobilisation et de manipulation sont utilisées. La mobilisation s'appelle traction osseuse. Cette méthode précède la manipulation. En cours de manipulation, le spécialiste produit des mouvements tranchants qui donnent un résultat rapidement positif. Mais une manipulation incorrecte peut entraîner des blessures, avec une telle mobilisation, une telle possibilité est inexistante.

Le massage est utilisé sans exacerbation de la maladie. Le massage des tissus autour de l'articulation est effectué. Le massage peut être à la fois manuel et avec l'utilisation d'appareils spéciaux.

Thérapie d'exercice et kinésithérapie

Faire de la gymnastique médicale pour l'arthrose n'est possible que sans exacerbation. Le complexe d'exercices est sélectionné par le médecin individuellement. Avec l'aide de la thérapie physique, le patient peut améliorer la mobilité des articulations.

Si le patient ne peut pas effectuer les exercices à la maison, il est recommandé de suivre un cours de kinésithérapie dans un établissement médical.

Régime alimentaire

Pour le fonctionnement normal des articulations nécessite la présence dans les aliments d'une quantité suffisante de mucopolysaccharides. En outre, vous devriez revoir le régime en présence de surpoids. Le régime alimentaire aidera à réduire la charge sur la zone articulaire et à améliorer le métabolisme du tissu cartilagineux.

Il est important d'observer les points suivants de la thérapie par le régime:

  1. Calorie - pas plus de 1800 kcal par jour.
  2. Nutrition fractionnée (6 fois par jour).
  3. Restriction des graisses et des glucides.
  4. La présence dans le régime d'un nombre suffisant de fruits et de légumes.
  5. Limiter la consommation de sel, d'assaisonnements et de boissons alcoolisées.

Traitement des remèdes populaires pour l'arthrose du coude

La médecine alternative ne peut être utilisée que comme traitement auxiliaire, en association avec un traitement médicamenteux et non médicamenteux. Voici des recettes pour aider à soulager l'inflammation, l'enflure et à éliminer la douleur dans la région des articulations.

  1. Mélanger le sel, la moutarde, le miel et le soda en quantités égales. Placez le mélange sur la toile et attachez-le à la zone touchée. Mettez du cellophane dessus, partez pour la nuit. Une telle compresse éliminera la douleur.
  2. Mélange d'argile blanche et d'huile végétale jusqu'à la consistance de la crème sure. Frottez la peau de l'articulation touchée plusieurs fois par jour jusqu'à disparition de la douleur.
  3. Pour restaurer le cartilage, vous devez chauffer l'huile de sapin à 36 degrés et y tremper la toile. Mettez du sel sur le chiffon et placez la compresse sur le coude. Après 2 heures, retirez. La procédure est effectuée quotidiennement pendant deux semaines.

Conclusion

L'arthrose du coude est une pathologie dangereuse pouvant entraîner une limitation importante de la mobilité du bras. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste. Avec la nomination du traitement en temps opportun, vous pouvez ralentir la progression du processus et éliminer les symptômes désagréables.

L'arthrose du coude - comment reconnaître dans le temps?

L'arthrose du coude est deux fois plus rare que celle du genou ou de la colonne vertébrale. Cependant, sans traitement, cette maladie dégénérative dystrophique conduit à une invalidité. L'arthrose ulnaire comporte trois stades. Il y a une chance de guérir si vous diagnostiquez une pathologie dans la première étape. Le traitement comprend des médicaments, une thérapie par l'exercice et une nutrition appropriée.

Le contenu

L'arthrose est une maladie dégénérative dystrophique du cartilage qui se développe le plus souvent au niveau des articulations des jambes et de la colonne vertébrale. Cependant, il existe également des cas atypiques lorsque l'articulation du coude est touchée.

La douleur survient au centre même du coude, juste en dessous de la courbe. Dans le même temps, il augmente avec l’extension du bras.

La pathologie est localisée dans le coude chez l'homme en raison d'efforts physiques fréquents. Avec un changement hormonal, l'arthrose du coude se manifeste chez les femmes après 40 ans. Les médecins se réfèrent à cette maladie pour les maladies professionnelles. La flexion et l'extension du bras constantes et monotones font progresser l'arthrose du coude. Les constructeurs, les musiciens, les athlètes et les travailleurs soumis à de lourdes tâches physiques sont menacés. En raison des coûts de la profession dans le coude, des microtraumatismes sont formés. Les vibrations auront également un effet négatif, par exemple si une personne doit travailler avec un marteau-piqueur tous les jours.

Astuce! Les personnes à risque d'incidence d'arthrose du coude doivent en particulier surveiller la bonne nutrition et ne pas oublier de prendre des pauses dans le travail pour prévenir le développement de la maladie.

Le facteur professionnel n’est pas le seul facteur qui affecte et provoque l’arthrose du coude. D'autres facteurs incluent:

  • métabolisme inapproprié;
  • pathologies du système endocrinien;
  • opérations transférées sur l'articulation;
  • blessures graves;
  • ecchymoses au coude.

Souviens toi! Des effets mécaniques peuvent même être à l'origine de la maladie, mais les médecins l'appellent des pathologies génétiques. Lorsqu'un membre de la famille est malade, dans 70% des cas, les descendants développent également une ostéoarthrose du coude.

Stades et symptômes de l'arthrose du coude

Le tableau clinique de la maladie est tel que des douleurs périodiques apparaissent dans la zone touchée. En outre, si aucun traitement n'a été entrepris, la maladie progresse. L'arthrose de l'articulation du coude est divisée en trois degrés. Le score est donné par niveau de lésion.

Avec la défaite de l'arthrose sur l'os cubital se forment des ostéophytes. Ceci est une étape déjà commencée, des actions de traitement doivent être prises immédiatement.

L'arthrose de l'articulation du coude du 1 er degré se manifeste par de faibles douleurs lors de l'effort et une réduction de l'écart du cartilage entre les deux extrémités des os huméraux et de l'ulna d'un tiers de la norme. Sur le cartilage apparaît la rugosité.

L'arthrose de l'articulation du coude de degré 2 est caractérisée par une douleur persistante, aggravée la nuit. Mobilité réduite au coude. L'écart entre les plaques sous-chondrales est divisé par deux par rapport à la norme.

La radiographie montre que les os de la jonction sont en contact les uns avec les autres. La lacune du cartilage est manquante.

L'arthrose de l'articulation du coude de grade 3 se caractérise par un épaississement du coude et des ligaments radiaux, l'absence de liquide synovial (articulaire) dans le sac articulaire et une diminution de la mobilité de l'articulation de 80%. En essayant de charger le bras, une douleur aiguë apparaît. La radiographie montre que le cartilage est déjà absent, que les os sont épaissis et déformés et que les ostéophytes ont remplacé le cartilage.

L'arthrose du coude présente des signes qui la séparent des autres lésions du sac articulaire et du cartilage. Aux premières manifestations du patient ne leur prête pas attention. Cependant, les symptômes de l'arthrose du coude au fil du temps apparaissent plus souvent et créent un inconfort douloureux déjà fort. Parmi les signes de progression sont les suivants:

  • douleur avec flexion et extension du coude dans la charge;
  • douleur au repos si la maladie est à un stade avancé;
  • rougeur et gonflement;
  • croquer lorsque vous pliez et dépliez le coude;
  • raideur le matin;
  • mobilité réduite;
  • déformation externe;
  • engourdissement ou anémie des doigts sur la main douloureuse.

Les symptômes de l'arthrose du coude sous cette forme se développent depuis des dizaines d'années. Au début, le patient ne ressent qu'un léger inconfort, qui est perçu comme une fatigue après un effort intense. Mais lorsque le cartilage est effacé de moitié, les symptômes sont plus prononcés.

Méthodes de traitement de l'arthrose ulnaire

Si les médecins ont diagnostiqué une arthrose du coude chez l'homme, dont les symptômes indiquaient la progression de la pathologie, il est alors prescrit des médicaments et une thérapie physique. Le traitement des articulations avec des mouvements appropriés (kinésithérapie) est prescrit aux premiers stades de la maladie. Le patient est envoyé en massage pour améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée. À partir de la deuxième semaine, une physiothérapie est prescrite. Une intervention chirurgicale de l'arthrose du coude ne nécessite que des types de pathologie extrêmement avancés et rapidement progressifs.

Le massage et la kinésithérapie sont les moyens les plus efficaces dans la lutte contre l'arthrose du coude. Au début, vous pouvez vous passer de drogue.

La maladie n'implique pas le même traitement pour toutes les personnes. Les médecins et les instructeurs en physiothérapie ont mis au point un programme de réadaptation individuel. L’âge et le stade de la pathologie du patient, la nature et l’intensité de la douleur, le niveau de déformation de l’articulation et les conditions de travail sont pris en compte. Les indicateurs indiqueront clairement quel traitement prescrire. Pour certains patients, le salut consiste à choisir une alimentation appropriée, pour d'autres, des préparations hormonales et des chondroprotecteurs sont prescrits.

C'est important! Les comprimés et les onguents peuvent arrêter le processus inflammatoire et réduire la douleur. Cependant, il ne sera pas possible de guérir complètement avec des médicaments seuls. Un traitement médicamenteux est associé à une thérapie physique et à des séances de massage.

L'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré est traitée avec des médicaments et des moyens de rééducation physique. Avec l'aide de médicaments, il est possible d'arrêter la progression de la maladie. Lorsque des médicaments non stéroïdiens sont pris, le processus inflammatoire est supprimé et éliminé, et les agents hormonaux améliorent le flux des protéines nécessaires dans l'articulation. Cependant, les médicaments qui augmentent les niveaux hormonaux alourdissent considérablement le corps. Ces médicaments sont prescrits si l'arthrose du 1 er degré de l'articulation du coude est déjà transférée au deuxième. Mais en même temps, les médicaments éliminent rapidement tous les symptômes.

Le tissu cartilagineux devient plus mince, les os se frottent les uns contre les autres. À cet égard, la douleur est intense.

Dans le diagnostic de l'arthrose du coude, degré 1, les médecins prescrivent de prendre des chondroprotecteurs. Les médicaments soulagent l'inflammation et la douleur. L'acceptation de chondroprotecteurs pendant 3-4 mois arrêtera l'arthrose du coude.

Arthrose de l'articulation du coude

Une maladie dégénérative dystrophique caractérisée par la destruction du cartilage articulaire du coude avec un changement progressif de la surface, qui conduit finalement à sa déformation complète, est appelée "arthrose du coude". Cette maladie fait partie de la pathologie articulaire la plus répandue: 12% de la population mondiale, quel que soit son âge, en souffre. Plus souvent, l’arthrose dépasse les hommes de plus de 60 ans, les femmes en ménopause, les athlètes professionnels et les personnes engagées dans des travaux physiques pénibles.

Causes de l'arthrose

Les facteurs contribuant au développement de l'arthrose peuvent être héréditaires et acquis. Ces derniers résultent d'efforts physiques répétés, de modifications de la structure du coude après des blessures (entorses, fractures, hémarthrose), de processus inflammatoires causés par une infection, d'intoxication par des sels de métaux lourds, de maladies endocriniennes, d'hémophilie. Les facteurs congénitaux de l'arthrose comprennent la violation de la géométrie des articulations du coude, la mauvaise répartition des vecteurs de charge sur le cartilage articulaire.

Étapes et symptômes

L'arthrose du coude ne se produit pas en une semaine - elle s'est développée au fil des ans. Dans le tableau clinique, les douleurs de départ sont d'abord observées, lorsque, avec une charge sur le coude, les sensations douloureuses augmentent puis disparaissent. Dans le processus de formation de l'arthrose, il y a trois étapes de la destruction:

  • 1er degré. On constate un léger rétrécissement de l'interligne articulaire, des douleurs apparaissent lors d'efforts physiques intenses sur le coude et la structure du cartilage devient rugueuse.
  • 2ème degré. Il y a des douleurs constantes au coude, en particulier la nuit, la mobilité du bras est perturbée, l'interligne articulaire se contracte deux fois plus que la normale.
  • 3ème degré Les ligaments à l'intérieur du coude sont fortement épaissis et la quantité de liquide qu'ils contiennent est minime. De ce fait, il y a une violation grave de la mobilité du bras et si le patient tente de faire quelque chose avec la force, une douleur insupportable apparaît. Le cartilage de l'articulation est soit sévèrement appauvri, soit complètement absent.

Les principaux symptômes de l'arthrose sont les suivants: douleur au coude lors de la flexion du bras, restriction de la mobilité, resserrement. Si vous ne voyez pas de médecin à ce stade, la nutrition des tissus articulaires se détériorera avec le temps et les modifications dégénératives du cartilage ne feront que s'intensifier. Même un travail simple deviendra impossible lorsqu'il y aura une déformation complète des os de la main. La maladie n’entraîne généralement pas d’invalidité, mais la qualité de vie du patient se dégrade.

Méthodes de diagnostic

Il est difficile de poser un diagnostic au stade 1, car il n'y a aucun signe évident de la maladie - la maladie passe inaperçue, le patient n'a que des douleurs mineures au coude et une légère fatigue. La maladie est déterminée uniquement lorsque le liquide synovial est donné pour analyse, mais tout le monde n’ira pas chez le médecin avec un inconfort aussi mineur. Lorsqu'un patient a une douleur persistante au coude, il doit consulter un rhumatologue, qui effectue d'abord une inspection visuelle, et pour affiner l'arthrose, il envoie des radiographies.

Traitement

Dans la plupart des cas, le traitement de l'arthrose implique une thérapie complexe, qui comprend l'utilisation de médicaments, la physiothérapie, la thérapie physique. Le médecin prescrit un traitement et une posologie strictement individuels, car il n'existe actuellement aucune norme pour la restauration de l'articulation du coude. Le rhumatologue prend en compte le stade de la maladie, l'âge du patient, le degré de déformation du cartilage articulaire et, sur cette base, prescrit un traitement.

Traitement médicamenteux

Le traitement de l'arthrose avec des médicaments est effectué à l'aide de tels médicaments:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils sont toujours mis en traitement pour soulager la douleur lors de l'exacerbation de la maladie. L'effet analgésique des AINS intervient le troisième jour, mais ces fonds n'affectant pas l'état de la structure osseuse, ils n'ont donc aucun rapport avec le traitement de l'arthrose. Les médicaments suivants sont considérés comme des AINS: Naproxen, Nimesulide, Ibuprofen.
  • Les médicaments hormonaux sont de «l'artillerie lourde», à laquelle il n'est fait appel que s'il n'y a pas de dynamique de récupération, et que l'arthrose progresse. Les hormones pendant quelques jours éliminent l'enflure, la douleur et l'inflammation, mais en raison des nombreux effets secondaires, les médecins hésitent beaucoup à prescrire ces médicaments. Parmi les médicaments hormonaux, citons: "Kenalog", "Celeston", "Hydrocortisone".
  • Les substituts du liquide synovial sont des prothèses liquides. Ils sont basés sur l'acide hyaluronique et sont capables de nourrir l'articulation cartilagineuse, de protéger contre la dégradation et d'absorber les tissus détruits. Ces médicaments sont prescrits lorsque l'arthrose est en rémission et des implants à l'eau sont injectés dans la zone de l'articulation du coude par injection. L'effet du médicament se développe lentement et dure de six mois à un an. Substituts connus du liquide synovial - «Fermatron», «Synvisc», «Gialgan», «Ostenil».
  • Les chondroprotecteurs sont nécessaires pour éliminer le gonflement et l'inflammation. Si les médecins prescrivent des injections, la procédure est plus efficace, car la solution sur le tissu agit beaucoup plus rapidement et le patient ressent un résultat positif au bout de quelques heures. Les injections efficaces de chondroprotecteurs comprennent: "Struktum", "Don", "Adant", "Hialubriks", "Mukosat", "Alflutop".

Physiothérapie

Le traitement des articulations à l'aide de la physiothérapie inclut l'impact sur les domaines de la pathologie des facteurs physiques et naturels: froid, chaleur, champ magnétique, laser, hirudothérapie (sangsues), acupuncture. L'avantage de telles méthodes de traitement par rapport aux autres est la sécurité et la haute efficacité. Les procédures renforcent le système immunitaire, renouvellent les réserves internes du corps, accélèrent la guérison.

  • Thérapie au laser Il est basé sur l'effet biostimulant du flux lumineux dirigé sur le tissu malade. En conséquence, la microcirculation sanguine s'améliore, le drainage lymphatique augmente, les processus de guérison sont accélérés. La thérapie au laser aide à réduire le temps de traitement de la maladie et à créer une dynamique positive à l'aide d'un minimum de médicaments.
  • Cryothérapie. C'est une technique unique qui agit sur le corps à l'aide d'azote liquide. La cryothérapie stimule le système immunitaire, a un effet anti-inflammatoire, analgésique et anti-œdème en cas de lésion du coude, contribuant à la saturation du sang en bioéléments actifs.
  • Magnétothérapie. Sous l’influence d’un champ magnétique, cette procédure peut avoir un effet bénéfique sur l’organisme tout entier et sur ses différentes parties. Pour le traitement de l'arthrose, l'impact se fait directement sur l'articulation pendant 15 minutes pendant 10 à 15 jours, après quoi les patients ressentent une diminution de la douleur et une augmentation du temps de rémission de la maladie.
  • Le rayonnement UV moyen est un traitement par l'effet ciblé du flux lumineux. Le mécanisme est basé sur l'activation du système antioxydant du sang, effet antiviral et bactéricide. Les ovnis réduisent le gonflement en stimulant la réparation du cartilage articulaire.
  • L'électrophorèse est une méthode dans laquelle une injection profonde de drogues par courant continu a lieu. Avec cette méthode de traitement, le corps du patient est immédiatement affecté par deux facteurs: le courant galvanique et le médicament. Pénétrant sous les électrodes dans l'épaisseur de l'articulation du coude, les médicaments forment un "dépôt" cutané, à partir duquel ils pénètrent lentement dans l'organisme, augmentant ainsi son activité pharmacologique. L'électrothérapie est sélectionnée pour chaque organisme séparément (nombre de procédures, fréquence d'exposition, durée) afin d'obtenir le maximum d'effet.
  • La darsonvalisation est une méthode physiothérapeutique basée sur le passage de courants et de fréquences à haute tension à travers le corps. Cette procédure stimule la circulation sanguine autour de l'articulation malade, augmentant ainsi le taux de régénération des tissus.
  • Le traitement par diadynamo et par amplipulse consiste à agir sur l'articulation du coude en alternant des courants sinusoïdaux excitant les fibres musculaires et nerveuses. Cet effet entraîne rapidement un blocage de la sensibilité à la douleur.

Arthrose des coudes

  • Causes de la maladie
  • Les symptômes
  • Méthodes de traitement
  • Bonne nutrition
  • Conclusion

L'arthrose affecte principalement les grosses articulations des jambes et de la colonne vertébrale, mais dans certains cas, des phénomènes dégénératifs-dystrophiques (c'est-à-dire de l'arthrose) se produisent dans des endroits inhabituels, par exemple les coudes. L'arthrose du coude se rencontre souvent chez les personnes qui effectuent un travail physique pénible, qui participent à des activités sportives, ainsi que chez les femmes de plus de 45 ans avec l'apparition de changements hormonaux dans le corps.

Causes de la maladie

IMPORTANT À SAVOIR! Le seul remède contre les douleurs articulaires, l'arthrite, l'arthrose, l'ostéochondrose et d'autres maladies du système musculo-squelettique, recommandé par les médecins! Lire plus loin.

Les lésions du coude avec l'arthrose doivent dans la plupart des cas être considérées comme une maladie professionnelle. La flexion-extension prolongée et aiguë des bras au coude caractérise les professions de la construction, les musiciens, les athlètes, les travailleurs effectuant un travail physique pénible - un micro-traumatisme du cartilage du coude peut survenir à la suite de ce travail. Affecte négativement l’état du cartilage et l’impact à long terme des vibrations, auxquels sont constamment confrontés les foreurs, les polisseurs, les réparateurs de chaussées, etc.

Outre les facteurs professionnels, le développement de la maladie est favorisé par des troubles métaboliques, des pathologies endocriniennes, des opérations articulaires, des blessures et des contusions au coude. Son rôle est joué par les prédispositions génétiques.

Symptômes de l'arthrose du coude

La maladie présente un certain nombre de symptômes typiques:

Ces symptômes se développent sur une longue période. Au début, le patient ne peut être dérangé que par un léger inconfort qui se produit lorsque l’articulation est soumise à de fortes charges. Plus tard, lorsque plus de la moitié de la surface du cartilage est détruite, le tableau clinique acquiert un symptôme détaillé.

Méthodes de traitement

Restaurer complètement les JOINTS n'est pas difficile! La chose la plus importante 2-3 fois par jour pour frotter ce point sensible.

Outre les médicaments, le traitement de l'arthrose comprend des éléments importants: la thérapie physique avec l'inclusion obligatoire d'éléments de kinésithérapie (traitement spécial avec des mouvements corrects), le massage, la physiothérapie et les méthodes de traitement alternatives (thérapie manuelle, hirudothérapie, acupuncture). Pour les opérations avec lésions du coude, ne recourir que dans des cas extrêmes.

À ce jour, il n'existe pas de norme unique pour le traitement de cette maladie. Le médecin prend en compte l’âge, le stade de la maladie, l’intensité de la douleur, le degré de déformation et choisit l’une ou l’autre tactique. Il suffit à certains patients d'ajuster la nutrition, de réduire le fardeau du membre malade et d'éliminer le processus inflammatoire, tandis que d'autres nécessitent un traitement plus sérieux, par exemple des préparations hormonales et des chondroprotecteurs.

Traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux de l’arthrose est réalisé dans deux directions:

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Le traitement commence toujours par la nomination d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, flurbiprofène, naproxène, synprofène, ibuprofène, kétoprofène), car ils soulagent la douleur et l'inflammation. Ces médicaments peuvent être pris par voie orale sous forme de comprimés, mais il est plus sûr (et non moins efficace) de les utiliser sous forme de pommades, de gels, de timbres, ce qui vous permet d’agir directement sur le foyer inflammatoire sans effets secondaires. L'effet analgésique du traitement local se produit en moyenne le troisième jour et la gravité de l'inflammation diminue à la fin de la première semaine.

Médicaments hormonaux

Les médicaments hormonaux (diprospan, celeston, hydrocortisone, phosterone, kenalog) sont appelés "artillerie lourde", qui ne sont prescrits que si la pathologie progresse, malgré le traitement appliqué par des méthodes plus douces. Les hormones pendant quelques jours éliminent la douleur, l’enflure et l’inflammation, mais en raison du grand nombre d’effets secondaires négatifs, elles ne sont utilisées que dans la phase aiguë de la maladie.

Substituts au liquide synovial (prothèses liquides)

Une fois la phase aiguë terminée, le médecin peut vous prescrire des substituts du liquide synovial, appelés prothèses liquides. L'acide hyaluronique et la préparation "Synvisk" ont donné les meilleurs résultats. Ils sont capables de protéger efficacement le cartilage de toute destruction ultérieure, de nourrir et d'absorber le tissu endommagé.

Les implants liquides sont injectés directement dans la cavité de l'articulation du coude. Leur action se développe relativement lentement, mais le résultat obtenu dure 6 à 12 mois. Ces fonds peuvent être combinés avec des AINS, ce qui vous permet de rapidement obtenir une dynamique positive et de réduire le dosage de médicaments.

Chondroprotecteurs

Les injections de chondroprotecteurs (hyalgan, aflutop, osténil, struktum, don, fermatron, mucosat, adant, hyalubriks) ont pour effet de calmer le processus inflammatoire, de réduire la douleur et de stabiliser l'état du patient.

Aux stades initiaux de l’arthrose du coude, les chondroprotecteurs peuvent être pris en comprimés ou en préparations combinées contenant du chondroprotecteur (sulfate de chondroïtine) et l’un des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Le traitement avec des chondroprotecteurs dure au moins 3 à 4 mois, mais le résultat après traitement est maintenu pendant plusieurs années.

Traitement non médicamenteux

Il existe assez peu de thérapies non pharmacologiques pour traiter l'arthrose du coude. Avec leur aide, le patient peut améliorer considérablement son bien-être.

Physiothérapie et kinésithérapie

Des exercices de physiothérapie ne sont autorisés qu’après la fin de la phase aiguë de la maladie. Une série d'exercices vous permettra de prendre une thérapie d'exercice médecin.

Il est nécessaire de s’engager tous les jours ou tous les deux jours, il est recommandé d’augmenter progressivement le rythme et la charge. Les mouvements doivent être lisses, sans secousses, une douleur faible est acceptable, en particulier au stade initial de l'entraînement. Des charges excessives entraînent souvent une détérioration de la santé et traumatisent encore plus la surface du cartilage.

Dans l'idéal, les cours devraient être dispensés dans la piscine sous la supervision d'un instructeur expérimenté en thérapie par l'exercice. Si ce n'est pas possible, tous les exercices nécessaires peuvent être effectués à la maison. Vous ne devez pas arrêter de faire des exercices physiques pendant la période d'exacerbation, mais l'intensité et la durée des cours doivent être réduites et les mouvements complexes doivent être omis.

La physiothérapie comprend également la kinésithérapie - ces exercices sont effectués sur des simulateurs spéciaux et peuvent et doivent causer une douleur modérée. L'ensemble des exercices consiste en des mouvements actifs, passifs et mixtes, développés strictement pour chaque patient, en tenant compte de toutes les caractéristiques de son corps. Lors de l'exécution de ces exercices, une attention particulière est accordée à la respiration, car l'efficacité de la thérapie physique dépend de sa profondeur et de son rythme.

Physiothérapie

Toutes les procédures physiothérapeutiques sont classiquement divisées en analgésiques, anti-inflammatoires et régénérants. Pour obtenir un résultat durable, les procédures sont combinées les unes aux autres, et associées à des médicaments.

Parmi les méthodes de physiothérapie utilisées:

  • UV à ondes moyennes,
  • thérapie magnétique
  • diadynamo et thérapie d'amplipulse,
  • darsonvalization,
  • bains thérapeutiques.

Les bains de guérison sont des procédures obligatoires pour l'arthrose, car ils apaisent le système nerveux (entre autres effets), ce qui conduit à un effet anesthésique plus rapide. Le résultat le plus remarquable est obtenu avec les bains de bischofite, d’hydrogène sulfuré, de sauge et de boue gazeuse.

Hirudothérapie

L'hirudothérapie est couramment utilisée dans le traitement de l'arthrose. Il peut aider à augmenter le flux sanguin vers la région endommagée, améliorer la nutrition des tissus cartilagineux, normaliser la production de liquide synovial, arrêter le processus inflammatoire et prolonger la période de rémission. L’hirudothérapie la plus efficace en combinaison avec le massage, la thérapie par l’exercice et l’acupuncture.

Thérapie manuelle et massage

Le massage et la thérapie manuelle ont un effet local dont l'efficacité dépend directement du stade de la maladie. Plus la maladie a commencé, plus le résultat est bas et plus la période de "bien-être" est courte. Dans les premiers stades du massage, l’alimentation et la thérapie par l’exercice constituent l’une des principales méthodes de traitement, mais avec la forme courante d’arthrose, il n’exerce plus qu’une fonction de soutien.

Régime alimentaire

Les nutritionnistes conseillent de privilégier les produits laitiers à base de plantes riches en vitamines (en particulier la vitamine D), en minéraux et en acides gras monoinsaturés. Fondamentalement, ces substances se trouvent dans les variétés dures de fromage, le fromage cottage, les légumineuses, le sarrasin, les fruits de mer et les poissons marins.

Mais frits, fumés, salés doivent être exclus du régime. Il en va de même pour la farine et les produits sucrés, les graisses animales, divers plats cuisinés, la restauration rapide. Il n'est pas nécessaire d'abandonner complètement la viande, mais il est recommandé de la faire bouillir, la laisser mijoter ou la faire cuire. Le porc est indésirable en raison de la teneur très élevée en graisses "malsaines".

Conclusion

Il n’existe pas de méthode universelle (et magique) de traitement de l’ostéoarthrose du coude. Les méthodes de traitement sont sélectionnées individuellement, en tenant compte de toutes les contre-indications, du stade et des causes du développement de la maladie. Par conséquent, l’automédication et l’expérimentation de votre santé sont au moins inefficaces. La thérapie combinée prescrite par un spécialiste, en revanche, peut apporter un soulagement significatif et, dans certains cas, arrêter complètement la progression de la maladie.

Stades et symptômes de l'arthrose du coude

Le tableau clinique de la maladie est tel que des douleurs périodiques apparaissent dans la zone touchée. En outre, si aucun traitement n'a été entrepris, la maladie progresse. L'arthrose de l'articulation du coude est divisée en trois degrés. Le score est donné par niveau de lésion.

L'arthrose de l'articulation du coude du 1 er degré se manifeste par de faibles douleurs lors de l'effort et une réduction de l'écart du cartilage entre les deux extrémités des os huméraux et de l'ulna d'un tiers de la norme. Sur le cartilage apparaît la rugosité.

L'arthrose de l'articulation du coude de degré 2 est caractérisée par une douleur persistante, aggravée la nuit. Mobilité réduite au coude. L'écart entre les plaques sous-chondrales est divisé par deux par rapport à la norme.

L'arthrose de l'articulation du coude de grade 3 se caractérise par un épaississement du coude et des ligaments radiaux, l'absence de liquide synovial (articulaire) dans le sac articulaire et une diminution de la mobilité de l'articulation de 80%. En essayant de charger le bras, une douleur aiguë apparaît. La radiographie montre que le cartilage est déjà absent, que les os sont épaissis et déformés et que les ostéophytes ont remplacé le cartilage.

L'arthrose du coude présente des signes qui la séparent des autres lésions du sac articulaire et du cartilage. Aux premières manifestations du patient ne leur prête pas attention. Cependant, les symptômes de l'arthrose du coude au fil du temps apparaissent plus souvent et créent un inconfort douloureux déjà fort. Parmi les signes de progression sont les suivants:

  • douleur avec flexion et extension du coude dans la charge;
  • douleur au repos si la maladie est à un stade avancé;
  • rougeur et gonflement;
  • croquer lorsque vous pliez et dépliez le coude;
  • raideur le matin;
  • mobilité réduite;
  • déformation externe;
  • engourdissement ou anémie des doigts sur la main douloureuse.

Les symptômes de l'arthrose du coude sous cette forme se développent depuis des dizaines d'années. Au début, le patient ne ressent qu'un léger inconfort, qui est perçu comme une fatigue après un effort intense. Mais lorsque le cartilage est effacé de moitié, les symptômes sont plus prononcés.

Méthodes de traitement de l'arthrose ulnaire

Si les médecins ont diagnostiqué une arthrose du coude chez l'homme, dont les symptômes indiquaient la progression de la pathologie, il est alors prescrit des médicaments et une thérapie physique. Le traitement des articulations avec des mouvements appropriés (kinésithérapie) est prescrit aux premiers stades de la maladie. Le patient est envoyé en massage pour améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée. À partir de la deuxième semaine, une physiothérapie est prescrite. Une intervention chirurgicale de l'arthrose du coude ne nécessite que des types de pathologie extrêmement avancés et rapidement progressifs.

La maladie n'implique pas le même traitement pour toutes les personnes. Les médecins et les instructeurs en physiothérapie ont mis au point un programme de réadaptation individuel. L’âge et le stade de la pathologie du patient, la nature et l’intensité de la douleur, le niveau de déformation de l’articulation et les conditions de travail sont pris en compte. Les indicateurs indiqueront clairement quel traitement prescrire. Pour certains patients, le salut consiste à choisir une alimentation appropriée, pour d'autres, des préparations hormonales et des chondroprotecteurs sont prescrits.

C'est important! Les comprimés et les onguents peuvent arrêter le processus inflammatoire et réduire la douleur. Cependant, il ne sera pas possible de guérir complètement avec des médicaments seuls. Un traitement médicamenteux est associé à une thérapie physique et à des séances de massage.

L'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré est traitée avec des médicaments et des moyens de rééducation physique. Avec l'aide de médicaments, il est possible d'arrêter la progression de la maladie. Lorsque des médicaments non stéroïdiens sont pris, le processus inflammatoire est supprimé et éliminé, et les agents hormonaux améliorent le flux des protéines nécessaires dans l'articulation. Cependant, les médicaments qui augmentent les niveaux hormonaux alourdissent considérablement le corps. Ces médicaments sont prescrits si l'arthrose du 1 er degré de l'articulation du coude est déjà transférée au deuxième. Mais en même temps, les médicaments éliminent rapidement tous les symptômes.

Dans le diagnostic de l'arthrose du coude, degré 1, les médecins prescrivent de prendre des chondroprotecteurs. Les médicaments soulagent l'inflammation et la douleur. L'acceptation de chondroprotecteurs pendant 3-4 mois arrêtera l'arthrose du coude.

Prévention des maladies

Il est nécessaire de commencer la prévention dès l'enfance. Prédisposition héréditaire - une incitation supplémentaire à commencer à agir. Pour ce faire, une personne surveille son poids corporel normal, mange correctement, de sorte que des vitamines et des minéraux soient présents dans le régime alimentaire.

Astuce! Pour prévenir l'arthrose du coude, degré 1, il est également possible de renforcer les muscles du bras et de maintenir le corps dans une forme physique normale.

L'arthrose du coude 1 degré, 2 ou 3 - la maladie est désagréable, même dangereux. Si vous hésitez avec un traitement, à donner une maladie à développer, cela mènera à la table d'opération et à un handicap. Par conséquent, il est logique de commencer le traitement dès le premier soupçon d'arthrose, car il n'existe pas de remède universel et un programme individuel est requis. En même temps, il ne vaut pas la peine d'essayer de vaincre la maladie vous-même, car cela ne fera qu'aggraver les choses.

Une récupération complète et appropriée aide à arrêter la progression de la maladie et à améliorer la mobilité de l'articulation.

Structure et maladies de l'articulation du coude

L'articulation du coude est une combinaison complexe d'articulations. Il relie l'épaule, qui repose sur l'humérus, et l'avant-bras, formé par l'ulna et le radius. Ces 3 os sont reliés par 3 articulations:

  • épaule humérale;
  • faisceau huméral sphérique;
  • radioulaire proximal cylindrique.

Les 3 articulations sont enfermées dans une capsule articulaire et sont considérées comme une articulation à un coude. En raison de sa structure complexe, il peut fournir des mouvements de différents types - flexion-extension et pronation-supination, c'est-à-dire mouvement de rotation aller-retour. La capsule articulaire est solidement attachée avec des ligaments sur les côtés, mais elle est mal protégée à l'avant et à l'arrière, de sorte que l'articulation est souvent blessée. Qu'est-ce que l'arthrose et quelles autres maladies l'articulation du coude souffre-t-elle? Il se compose de divers tissus, ils peuvent tous être détruits, enflammés, changer la structure. Il y a de telles maladies:

  • bursite - inflammation de la poche articulaire à la surface arrière du coude, qui se développe généralement dans le contexte d'une traumatisation chronique et qui s'accompagne de processus purulents;
  • L'arthrite est une maladie inflammatoire de nature infectieuse, allergique ou auto-immune. Les rhumatoïdes se développent le plus souvent au niveau du coude.
  • L'épicondylite est une inflammation de la région épicondylienne de l'os et des muscles et ligaments adjacents.

La bursite, l'arthrite, l'épicondylite et l'arthrose doivent être distingués. La nature de cette dernière est non inflammatoire, il s’agit d’une maladie dégénérative dystrophique. Cela commence par la destruction du tissu cartilagineux, puis les os, la capsule articulaire et les tissus périarticulaires sont impliqués dans le processus. En conséquence, l'articulation se déforme et perd sa mobilité, les muscles s'atrophient. Étant donné que le processus affecte l'os et conduit à la déformation, le nom de DOA est utilisé - déformant l'ostéoarthrose.

Causes de l'arthrose du coude

Il existe une prédisposition génétique à l'arthrite, c'est pourquoi les membres de la famille des personnes atteintes de cette maladie sont à risque. La destruction du cartilage articulaire peut être causée par diverses raisons:

  • blessures et microtraumatismes du coude - meurtrissures, luxations, subluxations;
  • activités dans lesquelles l'articulation du coude est constamment soumise à des contraintes (tennis, accoudoirs, piano, violoncelle, travail de l'écrivain, du conducteur). Les femmes au foyer qui portent toujours de lourdes charges courent également un risque;
  • troubles métaboliques, manque de substances nécessaires à la restauration du tissu cartilagineux et excès d'enzymes qui provoquent sa destruction;
  • troubles circulatoires, apport sanguin insuffisant à la capsule articulaire;
  • changements liés à l'âge dans le corps, y compris les changements hormonaux climatériques chez les femmes;
  • hypothermie, présence d'une source d'infection, inflammation, intoxication;
  • anomalie congénitale de la structure de l'articulation du coude.

En cas d'arthrose du coude, la production de liquide synovial diminue et sa composition change. En conséquence, le cartilage manque de nutriments, se dessèche et les surfaces articulées des os se frottent davantage les unes contre les autres. La destruction, l'amincissement du cartilage entraîne l'exposition des parties sous-chondrales des os et aggrave leur frottement. Par conséquent, tout mouvement est difficile et douloureux. Le tissu osseux est compacté et des ostéophytes se forment le long des bords - des excroissances ressemblant à des épines. Avec leur aide, les os articulés tentent de se protéger des frictions. Mais les ostéophytes envahis par la végétation s'accrochent les uns aux autres et les mouvements de l'articulation deviennent impossibles, non à cause de la douleur mais à cause des interférences mécaniques. Le manque de mouvement entraîne une atrophie musculaire.

Étapes et symptômes

L'arthrose du premier degré se produit sans symptômes évidents, il n'y a aucun signe visible de déformation des articulations et d'atrophie musculaire. Le patient peut être dérangé par la douleur au début du mouvement et après la charge sur l'articulation du coude, mais étant modérée et de courte durée, le patient n'est souvent pas pressé de consulter un médecin. La flexion du bras dans le coude est quelque peu difficile et les tentatives de le redresser sont accompagnées d'une douleur aiguë. Le spécialiste de la palpation peut détecter l'affaiblissement du tonus musculaire. Sur la photographie aux rayons X, un léger rétrécissement de l'interligne articulaire et de petits ostéophytes sont visibles.

L'arthrose de l'articulation du coude de grade 2 se manifeste par des symptômes plus prononcés:

  • douleur intense dans l'avant-bras pendant l'exercice et pendant une longue période au repos;
  • crise sourde en mouvement;
  • raideur de mouvement et faiblesse musculaire croissante;
  • Les signes radiologiques de l'arthrose de degré 2 de l'articulation du coude comprennent un rétrécissement supplémentaire de plus de la moitié de la lumière articulaire, la compaction du tissu osseux et la croissance des ostéophytes. Ils sont agrandis, leur nombre augmente.

À ce stade, l’arthrose déformante de l’articulation du coude peut être compliquée par un léger degré de synovite ou de bursite, qui se manifeste par un gonflement, une rougeur des tissus. Lorsque l'arthrose du troisième degré de gonflement augmente, en raison du processus inflammatoire à l'intérieur de la capsule articulaire, peut augmenter les ganglions lymphatiques cubital (ulnaire), qui ne peuvent normalement pas être ressentis. La douleur devient incessante, elle ne peut être soulagée qu'en fixant l'articulation dans une position fixe. Une déformation visible du coude se forme, la mobilité de l'avant-bras est presque complètement perdue. La photo montre une nette déformation de l'articulation, de multiples ostéophytes, la lumière entre les os articulés est complètement ou presque complètement fermée.

Dans la région du coude, passe un certain nombre de troncs nerveux - médian, radial, cubital. En raison de leur irritation mécanique avec les processus osseux ou de la douleur dans le processus inflammatoire, ils irradient au cours de l'innervation. Il est également possible sensation d'engourdissement, de picotement. Souvent, la colonne cervicale est douloureuse, de sorte que l'arthrose du coude est prise pour une cervicoarthrose ou une ostéochondrose de la colonne cervicale.

Méthodes de diagnostic

Des symptômes similaires à ceux de l'arthrose du coude peuvent également apparaître dans un certain nombre d'autres maladies nécessitant un traitement différent. Par conséquent, il est important de consulter un médecin qui effectuera une enquête et un examen physique, prescrira un certain nombre de procédures de diagnostic et établira un diagnostic précis. Lors de l'entretien, le médecin prend en compte les antécédents personnels et familiaux, s'intéresse aux blessures, aux maladies endocriniennes et systémiques, tente de déterminer la cause de l'arthrose afin de prescrire le traitement le plus efficace.

Examen physique

Lors de l'examen, faites attention à la forme de l'articulation et à l'état de la peau. Si elle est rougie ou bleuâtre, brillante, étirée, chaude au toucher, cela indique un processus inflammatoire. En cas d'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré, la déformation n'est pas visible, mais ses premiers signes peuvent être identifiés par la palpation. Il sent le coude, l'épaule et l'avant-bras. L'état de la peau, le gonflement des tissus mous, le tonus musculaire, la taille et la forme de l'articulation, le toucher douloureux sont évalués. La violation de l'intégrité des os indique une blessure, des excroissances solides et marginales - à l'arthrose. Le médecin attire également l'attention sur les sons accompagnant la palpation et la mise en œuvre des mouvements. Les clics sonores sont caractéristiques des mouvements d'une articulation en bonne santé, un craquement sourd et un craquement indiquent un processus pathologique.

En outre, le patient est invité à effectuer une série de tests pour détecter une atrophie musculaire. Parfois, l'arthrose affecte les deux articulations du coude, mais dans un processus unilatéral, il est assez instructif de comparer la taille des articulations et l'amplitude de mouvement du bras malade et en bonne santé. L'atrophie des muscles indique:

  • Symptôme de Thomson - le patient ne peut pas tenir un pinceau serré dans un poing, il tombe rapidement;
  • Symptôme de Welt - il est demandé au patient de plier ses deux bras au niveau des coudes et de les élever au niveau du menton, puis de se détendre et de se déplier vers l’extérieur. Le symptôme positif de Welt est que le bras endolori se courbe et tourne plus lentement qu’en bonne santé;
  • difficulté à tenir des objets dans un bras atteint d'arthrose.

Diagnostic instrumental et de laboratoire

Il est obligatoire d'effectuer des radiographies dans les projections frontales et latérales. Il permet, avec une grande confiance, d’établir le stade de la maladie. En cas d'arthrose du 3ème degré, la déformation est visible à l'œil nu et ses premiers signes ne peuvent être distingués que sur la photo. Mais les rayons X ne révèlent pas de modifications des tissus mous, ils ont pour cela recours à un ordinateur ou à une imagerie par résonance magnétique ou à des ultrasons. En raison de l'emplacement de l'articulation ulnaire, il est commode de procéder à une échographie, elle est assez informative. L'arthroscopie permet de voir l'articulation de l'intérieur. Si nécessaire, des manipulations médicales peuvent être effectuées à travers la même incision: résection d'ostéophytes, retrait de souris articulaires. Pour le diagnostic différentiel de l'arthrite et des maladies inflammatoires, des analyses de sang générales et biochimiques sont effectuées.

Principes de traitement

L'ostéoarthrite déformante du coude, à l'instar d'autres types d'arthrose, nécessite un traitement complexe, efficace le plus tôt possible. Ainsi, l'utilisation à long terme de chondroprotecteurs, qui contiennent un ou plusieurs composants du tissu cartilagineux, vous permet de ralentir sa destruction. Le traitement de la douleur est stoppé par des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Lors d’une inflammation intense, ils ont recours à des injections intra-articulaires de corticostéroïdes. Si la douleur est causée par un spasme musculaire, des relaxants musculaires sont prescrits. Assurez-vous de limiter la charge sur l'articulation, et dans la période aiguë - son immobilisation. Un régime thérapeutique est prescrit, au stade de la rémission, un traitement non médicamenteux est activement mis en œuvre:

  • procédures physiothérapeutiques (thérapie au laser, thérapie magnétique, électrophorèse, compresses, enveloppements à la paraffine);
  • Thérapie par l'exercice et gymnastique passive;
  • massage, thérapie manuelle.

Si le traitement n'apporte pas de soulagement, on recourt à la chirurgie. Les endoprothèses sont les plus efficaces, mais il s’agit d’une opération coûteuse et si elle est pratiquée à un jeune âge, le patient aura presque certainement besoin d’une réintervention.

Bien que l'arthrose touche relativement rarement les articulations du coude, vous ne devez pas négliger la possibilité de développer cette maladie. L'arthrose est une maladie chronique qui progresse régulièrement, mais si vous commencez un traitement à un stade précoce, vous pouvez retarder autant que possible la déformation prononcée et l'immobilisation de l'articulation. L'incapacité de bouger le bras dans le coude entraîne une incapacité et la capacité de se servir soi-même, en particulier si l'arthrose est bilatérale. Par conséquent, il est nécessaire de prêter plus d'attention à la prévention et au diagnostic précoce de cette maladie.

  • Comment traiter l'arthrose du coude?
  • Thérapie de l'arthrose du coude, traitement par étapes
  • Comment traite-t-on l'arthrose au stade aigu?
  • Comment traiter véritablement l'arthrose?

    L'arthrose déformante de l'articulation du coude est moins fréquente que des maladies similaires des articulations des membres inférieurs. La plupart des gens sont malades et leur activité professionnelle implique de fréquents mouvements monotones au coude, par exemple des joueurs de tennis, des violonistes, des constructeurs, des peintres, des plâtriers. Si vous ne soignez pas l'arthrose, il peut non seulement mettre fin à une carrière, mais aussi assombrir sensiblement la vie.

    Si le diagnostic d'arthrose apparaît sur le dossier médical, le traitement reste long et coûteux. Il faudra beaucoup de patience et de désir pour être en bonne santé. Le moment principal pour commencer, la nomination de gymnastique médicale pour l'arthrose en combinaison avec la prise de hondoprotecteurs, la physiothérapie, le massage, les remèdes populaires pour l'arthrose des articulations, peut non seulement arrêter la destruction du cartilage articulaire, mais aussi le restaurer complètement.

    Comment traiter l'arthrose du coude?

    Le traitement de l'arthrose du coude est effectué conformément aux principes généraux du traitement de l'arthrose.

    Thérapie de l'arthrose du coude, traitement par étapes

    Les médicaments utilisés dans l'arthrose ulnaire peuvent être divisés en deux groupes.

    Comment traite-t-on l'arthrose au stade aigu?

    Le traitement commence par l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens capables d'arrêter rapidement la douleur et l'inflammation. En présence d'œdèmes articulaires prononcés, de rougeurs et de douleurs constantes, des injections intra-articulaires de glucocorticoïdes sont utilisées, montrant un puissant effet anti-inflammatoire. L'utilisation d'hormones et de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens est limitée par leurs effets secondaires et par l'absence réelle d'influence sur le métabolisme du tissu cartilagineux.

    Outre les hormones orales, intramusculaires, intra-articulaires et les AINS, l'administration percutanée de médicaments à l'articulation, le traitement au laser, la cryothérapie et le traitement par acupuncture sont également utilisés.

    Comment traiter véritablement l'arthrose?

    Les chondroprotecteurs, la gymnastique médicale, les massages, la thérapie manuelle, le traitement traditionnel de l'arthrose déformante des articulations sont applicables après le soulagement des symptômes aigus de l'inflammation, qui survient généralement 3 à 5 jours après le début du traitement.

    L'utilisation de chondroprotecteurs et de préparations d'acide hyaluronique contribue à améliorer la nutrition et la condition du cartilage, améliore la qualité du liquide synovial, vous permet d'accroître la mobilité articulaire et d'obtenir des résultats, à condition que la gymnastique médicale pour un patient souffrant d'arthrose fasse partie intégrante de la vie.

    Le traitement populaire de l'arthrose des articulations peut fournir un service indispensable, car l'utilisation de la puissance de composés naturels biologiquement actifs a un effet bénéfique sur l'évolution des processus métaboliques dans les tissus articulaires et accélère la régénération du cartilage.

    Le traitement chirurgical de l'arthrose du coude est indiqué en cas de douleur intense, de dystrophie musculaire progressive et de contracture prononcée de l'articulation.

    Le tableau clinique de la maladie

    L'absence d'œdème est un autre signe caractéristique du développement de l'arthrose. Un léger gonflement peut se produire, qui est ressenti uniquement lorsque comparé à une main en bonne santé et lors de la palpation. Une tumeur forte apparaît seulement au 3ème stade de modifications dégénératives des tissus.

    En plus d'affaiblir le cartilage, les muscles sont touchés. Leur faiblesse est déterminée par l’étude. Jusque-là, elle peut être totalement invisible pour les malades. Surtout souvent cela se produit dans le contexte de la douleur.

    Méthodes de diagnostic

    Les symptômes de l'arthrose du coude sont prononcés, en particulier dans la cause post-traumatique.

    Le patient commence à ressentir constamment de la douleur dans la région du coude. La flexion et l'extension sont difficilement administrées. Une fois chez le médecin, le patient est envoyé pour des radiographies, une IRM et des tests.

    La radiographie aide à identifier les changements structurels dans la coque osseuse. À l'aide de l'IRM, le médecin étudie l'état des ligaments et des muscles et pourra également examiner plus en détail la composante cartilagineuse du coude.

    Le traitement de l’arthrose déformante du coude ne dépend que du degré de développement de la pathologie. L'arthrose qui a commencé avec le temps est presque incurable.

    Ne traitez pas intentionnellement uniquement les symptômes de la maladie. Il est nécessaire de comprendre la cause de la maladie. L'arthrose se développe sur le fond de la carie du tissu cartilagineux, entraînant une douleur et une inflammation des muscles.

    Il est facile de rater l'apparition de la maladie, la douleur est presque imperceptible et habilement déguisée en surmenage normal. Ceux qui sont malades essaient de travailler le coude avec des exercices spéciaux ou utilisent des moyens approuvés par le peuple. Toutes ces actions aggravent la maladie et accélèrent son développement.

    Classification des types de maladie

    Le cours de la maladie se développe progressivement. Il existe trois principaux degrés de développement: