Principal

Coude

Une ostéochondrose peut-elle nuire à la poitrine?

Les douleurs thoraciques liées à l'ostéochondrose ont différentes manifestations. Ils sont facilement confondus avec une maladie cardiaque. Parfois, la douleur commence par la respiration ou se situe entre les omoplates, provoquant un engourdissement des mains. Les patients identifient le malaise apparu comme une sensation de prise dans le sternum. Les patients se plaignent de malaises à l’œsophage ou au sein. Parfois, la douleur irrigue la cavité abdominale. Ces symptômes sont une conséquence du pincement des terminaisons nerveuses.

Causes de la douleur

Une ostéochondrose peut-elle nuire à la poitrine? Bien sûr que oui. Des changements surviennent chez les patients en surpoids, surtout si la personne mène une vie sédentaire. Souvent, l’ostéochondrose thoracique provoque des maladies infectieuses au stade chronique ou des troubles métaboliques. Une douleur peut survenir avec une scoliose, qui peut être un précurseur de la chondrose. Douleur dans la poitrine avec ostéochondrose et provoque une posture statique prolongée.

Les disques intervertébraux sont déformés dans l'ostéochondrose. À mesure que la maladie progresse, les disques commencent à se gonfler et des croissances osseuses (ostéophytes) apparaissent. Tout cela conduit au fait que les terminaisons nerveuses sont pincées et que les vaisseaux sont compressés. Une personne commence à ressentir de la douleur, augmente le tonus musculaire. Si la douleur se développe dans le sternum, cela signifie que des changements dégénératifs se produisent dans cette zone. Les raisons de ces changements:

  • Inflammation des articulations avec dysfonctionnement des organes internes de la cavité thoracique;
  • Atrophie et processus dégénératif à la jonction des vertèbres et des os des côtes;
  • Les tours brusques du corps provoquent une forte charge sur les vertèbres;
  • La tension musculaire et l'inflammation aggravent le processus;
  • La douleur survient au stade aigu de la pathologie ou lors du développement de complications sur le fond de la maladie.

La douleur du sternum dans l'ostéochondrose n'apparaît pas immédiatement. Ils sont situés dans la poitrine, ressemblant aux symptômes de la maladie cardiaque. Moins souvent, ils irriguent dans la ceinture scapulaire, le bas du dos, la cavité abdominale ou sur les côtés.

Les symptômes de la chondrose thoracique sont très divers et il est presque impossible de diagnostiquer la pathologie après avoir entendu les symptômes du patient et les avoir inspectés visuellement. Par conséquent, plusieurs études sont nécessaires pour un diagnostic précis, afin de ne pas confondre les symptômes douloureux de la poitrine avec l'ostéochondrose, par exemple, avec le début d'une crise cardiaque.

Symptômes de l'ostéochondrose

Le patient se plaint d'inconfort pendant l'inhalation et l'expiration. La douleur du sternum commence si le patient marche, se lève ou fait d'autres mouvements. Les mains deviennent engourdies, souvent douloureuses entre les omoplates. Parfois, son personnage ressemble aux manifestations de la névralgie.

Les symptômes de l'ostéochondrose peuvent facilement être confondus avec des douleurs au coeur. La nature des sensations est similaire. En outre, une gêne se développe à gauche ou à droite.

Habituellement, des symptômes désagréables apparaissent la nuit, ce qui effraie beaucoup les gens, car ils ressemblent à une crise cardiaque. Les symptômes peuvent ressembler chez la femme à une pathologie du sein, et si la partie supérieure de la colonne thoracique est atteinte, elle commence alors à faire mal près du larynx et de l'œsophage. Le patient sent qu'il y a un corps étranger derrière la poitrine. Moins fréquemment, la chondrose dans cette partie de la colonne vertébrale est semblable à une attaque d'appendicite, de cholécystite et de maladie rénale. Les médecins dans le diagnostic examinent le patient, en utilisant un ECG pour éliminer la possibilité d'une maladie cardiaque.

Les médecins diagnostiquent la pathologie à l'aide de rayons X, de tomodensitométrie, d'IRM et d'autres méthodes.

Traitement

Il convient de rappeler qu’il est impossible de guérir complètement l’ostéochondrose, car des modifications négatives détruisent la mécanique biologique de la colonne vertébrale touchée. Le traitement de la douleur dans le sternum avec ostéochondrose doit être complet. Grâce à elle, la douleur est éliminée et la cause fondamentale de la maladie est éliminée.

Pour ce faire, utilisez des médicaments, une cure de physiothérapie, un ensemble d'exercices spéciaux et ajustez la nutrition du patient. Si la pathologie conduit à une hernie, le patient est opéré.

Des médicaments

Les médecins traitent:

  • Agents non stéroïdiens qui soulagent l'inflammation et éliminent la douleur;
  • Chondroprotecteurs pour la restauration du tissu cartilagineux;
  • Les relaxants musculaires pour réduire le tonus musculaire;
  • Médicaments pour améliorer le métabolisme;
  • Complexes de vitamines et de minéraux.

Les médicaments peuvent être donnés sous forme de pilule; administration intramusculaire ou intraveineuse (injection); et également appliqué localement sur la zone touchée. Avec une douleur très forte, quand une personne ne peut tolérer, le patient est bloqué avec de la novocaïne. L'automédication est inacceptable et tous les médicaments ne sont utilisés que sous la direction d'un médecin.

Autres traitements

En outre, des cours de thérapie manuelle et des exercices thérapeutiques peuvent être prescrits par le médecin pour soulager les symptômes de la douleur. L'ensemble complexe de mesures pour le soulagement d'un symptôme douloureux est sélectionné uniquement par un spécialiste.

  • Physiothérapie Cela peut être un massage vibratoire, un traitement par thérapie par ondes de choc, une guérison par la boue, des séances d’acupuncture, un traitement au laser et par rayons ultraviolets Tout cela contribue à l’accélération de la récupération des tissus thoraciques, supprime les accès de douleur, réduit le processus inflammatoire.
  • Méthode de traction. Avec cette technique, les muscles et les ligaments du patient sont étirés, ce qui augmente la distance entre les vertèbres. Cela aide à éliminer la compression des nerfs et la douleur devient moins sévère.
  • Massages Le cours de massage améliore le flux sanguin vers la zone touchée.
  • Gymnastique. Un programme d'exercices spécialement conçu aide à rétablir le fonctionnement correct des ligaments, des muscles et des articulations. Il est préférable de faire des exercices thérapeutiques dans l’eau, de sorte que les exercices sont souvent combinés à la natation dans la piscine.
  • Le cours de la thérapie manuelle. Cette méthode n'est appliquée qu'après un examen complet du patient. Vous ne pouvez pas faire la procédure pour la douleur aiguë. Les objectifs de cette thérapie sont d’éliminer les déformations de la colonne vertébrale, de rétablir la circulation sanguine dans la zone touchée, d’améliorer l’activité motrice. Il ne s'applique pas aux personnes souffrant d'hypertension artérielle, après une blessure à la colonne vertébrale, pendant la grossesse, au stade aigu de maladies chroniques, d'infections ou de problèmes de vaisseaux sanguins. Non recommandé pour l'oncologie, les lésions du système nerveux central, une pression intracrânienne élevée.

Nourriture santé

  • C'est aussi une nutrition importante et appropriée, qui accélérera la récupération. Le menu du patient devrait inclure des légumineuses, du poisson, des produits laitiers, de la viande et d'autres aliments riches en protéines. De plus, le régime est nécessairement enrichi de fruits et de légumes de saison frais. Méthode de cuisson des produits: cuire à la vapeur, faire bouillir et cuire au four.
  • Vous ne devriez pas manger beaucoup de sel, abuser des épices et des épices. Il n'est pas recommandé de manger beaucoup de produits fumés, plats marinés, bonbons.
  • La nourriture est divisée en petites portions. Ainsi, le poids corporel est facilement réduit et la pression sur la colonne vertébrale diminue.
  • Buvez beaucoup d'eau, mais évitez de boire du café. Le café lessive le calcium du patient, aggravant ainsi son état.
  • Boire de l'alcool n'est également pas recommandé. L'alcool ne permet pas au corps de récupérer complètement, perturbe la formation de cartilage.

Il est très important de vouloir et de pouvoir manger correctement, car le taux de récupération du service vertébral dépend directement de la nutrition.

  • Lecture recommandée: nerf pincé dans la région thoracique

Méthodes traditionnelles de traitement

Ces recettes ne sont pas une panacée et ne remplaceront pas les médicaments et la physiothérapie, mais peuvent également être utilisées pour améliorer l’état du patient.

  • Compresses de pommes de terre crues Frotter les pommes de terre, mélanger avec du miel dans un rapport de 1 pour 1. Mélangez le mélange et faites des compresses. Le mettre sur la zone touchée pendant deux heures. Après le temps, le gruau pomme de terre-miel est lavé à l'eau tiède.
  • Cette recette est utilisée pour un usage interne et externe. Prendre 50 gr. vodka, 150 grammes de miel liquide, quatre cuillères à café de sel, un radis de taille moyenne. Frotter la racine avec une petite râpe et mélanger avec le reste des ingrédients. La bouillie peut être appliquée à la zone touchée comme un frottement. Et vous pouvez boire 7 jours, 2 fois par jour, matin et soir. Prenez-le pendant 2 heures avant les repas, il élimine efficacement les irritations.
  • Un frottement de 250 grammes d’huile de tournesol et d’origan fraîchement haché aidera également à éliminer les douleurs thoraciques dues à la chondrose.
  • L'ostéochondrose peut être traitée avec du thé infusé avec des feuilles de fraise. Pour ce faire, la plante est brassée dans de l'eau bouillante et insister pendant dix heures. Le bouillon filtre et boit comme du thé plusieurs fois par jour.
  • Pour le traitement topique, on utilise une pommade préparée à partir de deux cuillerées à thé de saindoux (sans sel) et la même quantité de cônes de houblon séchés.

Douleur thoracique dans l'ostéochondrose

Les maladies dégénératives sont la pathologie la plus courante de la colonne vertébrale. Et la première place parmi eux appartient à l'ostéochondrose. Contrairement à la croyance populaire, la maladie n'affecte pas que les personnes âgées et touche souvent les personnes d'âge moyen et même jeune. De plus, ces dernières années, cette tendance s’est accentuée.

La douleur est considérée comme la manifestation centrale de l'ostéochondrose. Il couvre non seulement le dos ou le cou, mais s'étend à d'autres zones du corps, en particulier la poitrine. De telles douleurs deviennent importantes pour le médecin, car elles peuvent indiquer non pas des lésions vertébrales, mais des maladies des organes internes, ce qui impose un diagnostic différentiel approfondi de l'ostéochondrose.

Causes et mécanismes

Vous devez d’abord déterminer pourquoi il ya une douleur à la poitrine lors de l’ostéochondrose. Lésion dégénérative de la colonne vertébrale est accompagnée par des changements primaires dans le noyau du disque. Il perd de l'eau et devient moins élastique. Et sous l'influence d'une charge accrue sur la partie thoracique ou cervicale, la substance pulpeuse commence à être évincée à travers la capsule du disque fibreux. Ce n'est pas encore une hernie, mais le diagnostic de protrusion est déjà posé. La saillie qui en résulte exerce une pression sur le ligament longitudinal de la colonne vertébrale, ce qui provoque une gêne dans le dos et même une douleur mineure.

À l'avenir, subir des changements et des vertèbres. Une pression excessive sur leur corps et des troubles métaboliques dans le corps provoquent la formation de croissances osseuses en forme de poinçon - ostéophytes (phénomènes de spondylose). En combinaison avec la protrusion croissante du disque, ils constituent un facteur d'irritation et de compression des fibres nerveuses provenant de la moelle épinière. C'est alors que se développe le syndrome radiculaire dont la manifestation centrale est la douleur, s'étendant souvent jusqu'à la poitrine. Et aggrave l'état du spasme réflexe des muscles paravertébraux.

Les causes de la douleur dans l'ostéochondrose thoracique sont la pression sur les structures ligamenteuses, l'irritation et la compression des racines nerveuses, ainsi que les spasmes musculaires.

En outre, l'ostéochondrose chez de nombreux patients est associée à une autre pathologie de la colonne vertébrale. Dans le contexte de changements métaboliques, vasculaires et liés à l'âge dans le corps, les conditions contribuent souvent au tableau clinique. Par conséquent, la cause de la douleur peut être:

Il est parfois difficile de considérer certaines des pathologies présentées séparément de l’ostéochondrose, car elles ont des mécanismes de développement communs et sont étroitement liées. D'autre part, les symptômes d'une autre maladie peuvent se superposer aux symptômes vertébraux. Par conséquent, la douleur dans l'ostéochondrose thoracique ou cervicale doit être différenciée de ces conditions:

  • Cardiovasculaire (maladie ischémique).
  • Respiratoire (pleurésie, pneumonie).
  • Gastro-oesophagien (oesophagite, gastrite, ulcère peptique, pancréatite).
  • Neuromusculaire (névralgie intercostale, myosite).

Avec le long processus dégénératif et la préservation des impulsions pathologiques le long des fibres végétatives, le travail des mêmes organes internes est perturbé. Avec le temps, les troubles fonctionnels peuvent devenir organiques, bien qu'il soit très difficile de confirmer leur lien avec le processus vertébral. À son tour, cela change la nature de la douleur.

Le syndrome douloureux associé à l'ostéochondrose a beaucoup en commun avec d'autres pathologies vertébrogènes, mais il doit être distingué du tableau clinique des maladies des organes internes.

Les symptômes

Pour établir la cause de la douleur, il est nécessaire d’analyser tous les symptômes présents dans le tableau clinique. Tout d'abord, le médecin mène une enquête pour identifier les plaintes, puis examine le patient pour déterminer les signes objectifs de la maladie. Les résultats d’une enquête exhaustive permettent de localiser l’origine de la douleur liée à l’ostéochondrose - dans la colonne vertébrale thoracique, le cou ou d’autres organes.

Ostéochondrose

Chaque personne ressent une douleur de différentes manières. Cela dépend de la gravité du processus pathologique et du seuil individuel de sensibilité. En règle générale, les patients indiquent les caractéristiques suivantes de la douleur:

  • Douloureux, tirant, coup de couteau, coupant, tirant.
  • Faible, modéré ou fort.
  • Périodique ou long.
  • Simple ou double face.
  • Augmente pendant le mouvement, l'effort physique, la respiration.

En cas d'ostéochondrose cervicale, la douleur est souvent localisée dans le membre supérieur et s'étend de l'épaule aux doigts (lésion des racines C6 - C8), ainsi que de la douleur à l'arrière de la tête. La défaite de la région thoracique est d'abord caractérisée par des symptômes désagréables dans la région du dos et c'est seulement à ce moment-là que leur irradiation est observée le long des espaces intercostaux. Et les facteurs qui provoquent des douleurs thoraciques dans l'ostéochondrose peuvent être: respiration profonde, toux, éternuement, posture inconfortable, torse ou torsions du torse. Après cela, les mouvements deviennent limités en raison de changements de réflexes dans les tissus environnants. Pendant la palpation, il y a douleur aux points paravertébraux - les points de sortie des racines - et le spasme musculaire est déterminé.

Le syndrome de la douleur dans l'ostéochondrose est très varié, mais déterminer son origine vertébrale n'est pas si difficile.

En plus de la douleur, il est d'usage d'isoler d'autres symptômes neurologiques dans le cadre du syndrome radiculaire. Ils sont associés à un passage impulsif réduit des fibres motrices, sensorielles et végétatives. Par conséquent, dans le tableau clinique seront les manifestations suivantes:

  • Engourdissements, rampants, frissons, fourmillements.
  • Changement de sensibilité (hypo ou hyperesthésie).
  • Faiblesse dans les mains.
  • Hypothies musculaires.
  • Diminution des réflexes tendineux.
  • Pâleur ("marbrure") de la peau, sécheresse ou transpiration excessive.

Des symptômes similaires sont observés dans les zones recevant l'innervation des branches de la racine touchée et aggravent l'état du patient. Avec la douleur et la limitation de la mobilité dans la colonne vertébrale, ils ne permettent pas de mener une vie complète.

En cas d'ostéochondrose cervicale, les maux de tête deviennent un problème important. Ils sont associés non seulement à la compression des racines nerveuses, mais également aux modifications des vaisseaux. Dans cette section, l'artère vertébrale passe, lors de la compression de laquelle le tableau clinique se dilate en raison des signes suivants:

  • Douleurs pulsatoires dans les zones occipitale, pariéto-temporale.
  • Vertiges.
  • Acouphènes.
  • Déficience visuelle, clignotant "mouche".
  • Nausée
  • Perte de mémoire
  • L'insomnie.
  • Perte de conscience

Certains des symptômes résultent d'une hypoxie chronique du cerveau, tandis que d'autres sont dus à une forte diminution du flux sanguin dans le vaisseau (attaques de gouttes). Ce dernier peut être observé lors de virages serrés ou penche la tête, accompagné d'un malaise.

Outre la douleur radiculaire, la clinique d'ostéochondrose présente d'autres symptômes indiquant des lésions de la colonne vertébrale.

États invertébrogènes

Pour distinguer la douleur au milieu du sternum liée à l'ostéochondrose des autres causes non liées à la colonne vertébrale, il est nécessaire de prendre en considération les points principaux du tableau clinique des maladies des organes internes. Ainsi, dans les cardiopathies ischémiques, les sensations douloureuses ont un caractère pressant, compressif ou brûlant, se localisant derrière le sternum et se propageant au bras gauche et sous l’omoplate. Une attaque d'angine peut être arrêtée avec de la nitroglycérine, mais dans les cas d'attaque cardiaque, cette possibilité n'existe pas. Outre la douleur caractéristique, il existe d'autres signes dans la clinique:

  • Essoufflement.
  • Battement de coeur rapide ou lent.
  • Augmenter ou diminuer la pression.
  • Anxiété
  • Transpiration accrue.

La pathologie du système respiratoire, accompagnée d'une gêne thoracique, est principalement d'origine inflammatoire. La douleur liée à la pleurésie et à la pneumonie, comme celle des vertèbres, survient ou s'aggrave au cours des mouvements respiratoires. Mais la pathologie pulmonaire est caractérisée par une toux sèche ou humide, un essoufflement, de la fièvre. En ce qui concerne la pathologie du tractus gastro-intestinal, la douleur thoracique est plus susceptible de se produire lors de maladies œsophagiennes - œsophagites. Dans de tels cas, ils sont associés à la déglutition (singularité) et sont accompagnés de symptômes de dyspepsie:

  • Brûlures d'estomac.
  • Écorchage.
  • Goût acide dans la bouche.

Et avec la gastrite et la pancréatite s'ajoutent des nausées et une perte d'appétit, des vomissements et des troubles des selles sont possibles.

Sous le syndrome de la douleur thoracique, des affections non-vertébrogènes pouvant nécessiter un diagnostic différentiel avec ostéochondrose peuvent être présentes.

Diagnostics supplémentaires

Les méthodes de diagnostic complémentaires ont une importance décisive dans la détermination de la cause de la douleur thoracique. Ils vous permettent de déterminer avec précision la source des impulsions pathologiques et des changements associés, en délimitant les processus primaires du secondaire. Vérifiez l'origine vertébrale des symptômes en utilisant:

  • Rayons X.
  • Tomographie par ordinateur.
  • Imagerie par résonance magnétique.

En cas d'ostéochondrose cervicale, l'échographie vasculaire Doppler, l'écho et la rhéoencéphalographie sont également présentés. Et pour éliminer la pathologie des organes internes permettra ECG, rayons X des poumons, échographie des organes de l'étage supérieur de la cavité abdominale. Des études de laboratoire en diagnostic différentiel ont permis de réaliser des analyses de sang générales et biochimiques (indicateurs d'inflammation, coagulogramme, profil lipidique, amylase, etc.). En conséquence, la consultation de spécialistes du profil thérapeutique est requise: un cardiologue, un pneumologue et un gastro-entérologue.

Ainsi, la douleur dans l'ostéochondrose est provoquée par un processus pathologique de la colonne vertébrale. Mais de nombreux patients, surtout les plus âgés, souffrent de maladies chroniques des organes thoraciques qui influencent le tableau clinique. Oui, et l'ostéochondrose, en perturbant l'innervation autonome, conduit à des troubles fonctionnels, qui peuvent ensuite devenir organiques. Par conséquent, il est extrêmement important de séparer les causes vertébrales de la douleur thoracique de celles qui ne sont pas liées à la colonne vertébrale.

Causes et caractéristiques de la douleur thoracique liée à l'ostéochondrose

La douleur thoracique liée à l'ostéochondrose indique des problèmes de la colonne thoracique. La nature de la douleur ressentant, pressant, poignardant, coupant, brûlant est ressentie. La douleur peut être transmise au cœur, se faisant passer pour une maladie du système cardiovasculaire.

Une douleur thoracique peut se manifester lorsqu’on prend une profonde respiration, qu’on reste longtemps dans la même position, que l'on lève les bras, que l'on tousse ou que l'on éternue. Souvent, le syndrome peut s'aggraver la nuit, provoquer un manque d'air, provoquer la panique chez une personne.

Beaucoup de gens ne savent pas que la douleur provient d'une ostéochondrose thoracique et se tournent vers un thérapeute ou un cardiologue. Un spécialiste expérimenté est capable de reconnaître la véritable cause de la maladie et de diriger le patient vers un neurologue pour le diagnostic et le traitement ultérieur de la colonne vertébrale.

Cela fait mal à la poitrine en raison de l'ostéochondrose: comment cela peut-il être?

La douleur thoracique est souvent un signe clair d'ostéochondrose thoracique. Cette section est la partie la plus forte de la colonne vertébrale, mais il ne faut pas exclure la présence d’une pathologie. Manque d'activité physique, scoliose, haltérophilie - ces facteurs qui provoquent le développement de l'ostéochondrose thoracique. Leur impact constant se reflète négativement sur l'état du cartilage, du tissu osseux de la colonne vertébrale: les disques intervertébraux sont détruits, des ostéophytes apparaissent.

En se déplaçant, ils pressent les racines de la colonne vertébrale et les vaisseaux sanguins: la circulation sanguine dans les organes thoraciques se détériore, leur innervation est perturbée. Si l'ostéochondrose progresse, la pression sur les structures paravertébrales augmente - la douleur apparaît.

La figure montre la pression exercée par une vertèbre sur les terminaisons nerveuses de la moelle épinière.

La localisation de la douleur peut être différente. Tout dépend de la région dans laquelle les disques intervertébraux thoraciques sont détruits. Si les racines sont pincées, situées dans la zone des 2-3 vertèbres, la douleur se manifeste dans la poitrine.

Des douleurs thoraciques peuvent également apparaître en cas de pathologie de la colonne cervicale. Cependant, dans la plupart des cas, la douleur dans le sternum indique une ostéochondrose thoracique.

Caractéristiques de la douleur thoracique avec ostéochondrose

L'ostéochondrose thoracique est la forme la plus "insidieuse" de la maladie car, au début de son développement, elle peut ne pas se manifester du tout. Le syndrome douloureux survient beaucoup plus tard: lors de la formation d'une hernie saillante ou intervertébrale. Dans ce cas, la douleur:

  • Apparaît en bougeant, en tournant et en tournant le corps, en éternuant et en toussant;
  • pire en essayant de prendre une profonde respiration et d'expirer;
  • donne à l'estomac, au foie ou au coeur;
  • accompagné d'un inconfort dans l'hypochondre droit ou gauche;
  • il est unilatéral ou bilatéral (avec une hernie latérale et moyenne, respectivement);
  • soucis constamment ou se pose périodiquement.

Toutes les douleurs thoraciques liées à l'ostéochondrose thoracique sont divisées en deux catégories (voir tableau).

En plus des douleurs thoraciques liées à l'ostéochondrose, le patient peut présenter d'autres symptômes du syndrome radiculaire:

  • violation de la sensibilité de la peau ("chair de poule rampante") au niveau de la vertèbre touchée;
  • détérioration des réflexes, diminution du tonus musculaire, situés sous la poitrine;
  • temps froid, peau pâle des membres inférieurs;
  • chagrin d'amour
  • toux, essoufflement.

La manifestation clinique de l'ostéochondrose thoracique ressemble aux symptômes de la pneumonie, à la pathologie du système cardiovasculaire (voir tableau.).

Avec l'angine de poitrine, la douleur thoracique disparaît après la prise de nitroglycérine.

Il est impossible de déterminer pourquoi la cellule thoracique fait mal sans consulter le médecin. Seul un spécialiste peut poser le bon diagnostic.

Ostéochondrose ou maladies d'organes: comment savoir pourquoi ça fait mal à la poitrine?

Identifier la cause exacte de la douleur thoracique n’est possible qu’après un examen approfondi. Afin d'exclure les maladies du cœur et des poumons, le patient subit un ECG, une échocardiographie, une fluorographie. Si la pathologie du thorax n'est pas détectée, prescrire les méthodes suivantes pour examiner la colonne vertébrale:

  1. La discographie de contraste est utilisée pour évaluer l’état des disques intervertébraux (fissuration, protrusion).
  2. Myélographie - diagnostic de la moelle épinière avec un agent de contraste.
  3. Imagerie par résonance magnétique calculée - aide à déterminer le stade de l’ostéochondrose, le type de racine pincée, pour identifier le lieu de destruction du disque intervertébral.

Si l'ostéochondrose est un «provocateur» de douleur à la poitrine, les images montrent ce qui suit:

  • réduire la hauteur des disques intervertébraux;
  • compression de la moelle épinière, de ses racines et de ses vaisseaux (dans la forme thoracique d'ostéochondrose, la myélopathie par compression est rare);
  • la présence d'ostéophytes sur les vertèbres, la saillie ou la hernie intervertébrale;
  • inflammation des racines et des tissus entourant la colonne vertébrale;
  • scoliose sévère, lordose ou cyphose.

Chez les patients souffrant d'ostéochondrose thoracique, le risque de développer un asthme bronchique et une inflammation du muscle cardiaque augmente de manière significative. Par conséquent, après avoir confirmé la relation entre douleurs thoraciques et pathologie rachidienne, il est nécessaire de commencer le traitement immédiatement.

Que faire si l'ostéochondrose est le «coupable» des douleurs à la poitrine?

Si des douleurs thoraciques surviennent à la suite de la compression des racines de la colonne vertébrale, responsables du soutien nerveux des organes thoraciques, la colonne vertébrale doit être traitée. Le traitement de l'ostéochondrose implique l'utilisation de médicaments, méthodes de traitement auxiliaires. Ses principaux objectifs sont de réduire la pression sur les racines, d'améliorer les processus métaboliques dans les tissus de la colonne vertébrale et de restaurer la fonction des neurones endommagés.

Le traitement médicamenteux est indiqué dans la période aiguë de la maladie. Cela inclut la prise de tels médicaments:

Anti-inflammatoires non stéroïdiens:

  • soulage l'inflammation au lieu du clampage des racines, vaisseaux de la moelle épinière;
  • réduire le gonflement des tissus;
  • réduire la gravité de la douleur.

Chondroprotecteurs. Principe de fonctionnement:

  • restaurer l'élasticité des disques intervertébraux;
  • saturer les tissus endommagés avec des nutriments;
  • empêcher la destruction ultérieure du tissu cartilagineux.

Analgésiques et médicaments chauffants. Le résultat après leur utilisation:

  • la circulation sanguine dans un point sensible est normalisée;
  • la raideur musculaire disparaît;
  • le métabolisme dans les tissus osseux et cartilagineux est activé.

Agents vasodilatateurs et améliorant l'échange:

  • soulager les spasmes vasculaires;
  • stimuler le flux sanguin vers les organes thoraciques et les tissus endommagés;
  • accélérer le métabolisme.

Des méthodes supplémentaires de traitement de l'ostéochondrose sont appliquées en combinaison avec un traitement médicamenteux. En règle générale, prescrire:

Procédures de physiothérapie - aident à soulager la pression des racines, éliminent les spasmes musculaires. Un effet positif dans l'ostéochondrose ont:

  • thérapie de boue;
  • exposition au laser, ultraviolet;
  • thérapie par ondes de choc;
  • acupuncture

Massage, thérapie manuelle (non utilisé dans la période aiguë de la maladie). Effet thérapeutique:

  • les fonctions musculaires sont restaurées (les réflexes pathologiques disparaissent);
  • la circulation sanguine dans les tissus de la colonne vertébrale et la poitrine est améliorée;
  • normalise les processus métaboliques dans le corps.

Gymnastique thérapeutique. Effet des occupations:

  • renforce le système musculaire;
  • fonction renouvelée des articulations, des ligaments et des muscles;
  • diminue la tension statique de la colonne vertébrale.

L'efficacité de la thérapie physique est beaucoup plus grande si vous effectuez les exercices dans de l'eau chaude. Pas moins utile que l'ostéochondrose du sein pour nager.

Ostéochondrose thoracique: recommandations pour la nutrition et la prévention

Le rétablissement du patient dépend en grande partie de la qualité de son alimentation. Une alimentation équilibrée aide à faire face rapidement à la maladie et à restaurer le fonctionnement de tous les organes et systèmes du corps. Par conséquent, lorsque l'ostéochondrose, accompagnée d'une douleur à la poitrine, il est recommandé:

  1. Inclure dans le menu les plats qui contribuent à la restauration du tissu cartilagineux (gelée, poisson en gelée, viande en gelée).
  2. Mangez des aliments riches en fibres et en calcium (légumes frais, fruits, lait, fromage cottage).
  3. Pour manger 4-5 fois par jour: en petites portions. La suralimentation est l'une des raisons pour prendre du poids en excès, et il est connu pour augmenter la charge sur la colonne vertébrale.
  4. Minimisez l'utilisation d'aliments salés, de sucreries et de viandes fumées.
  5. Buvez le plus d'eau possible (le manque de liquide dans le corps affecte négativement l'état du tissu cartilagineux).
  6. Abandonnez le café fort et le thé (la caféine élimine le calcium).

Prévenir l'exacerbation de l'ostéochondrose thoracique peut, si vous respectez les mesures préventives. Que faire:

  1. Procédez à un léger échauffement toutes les deux heures de travail sédentaire.
  2. Pendant la journée, essayez de prendre une position horizontale du corps pendant 30 à 50 minutes (pour que la colonne vertébrale «repose un peu»).
  3. Abandonner les mauvaises habitudes (tabagisme, alcoolisme).
  4. S'engager dans des sports actifs.
  5. Surveillez la posture, répartissez uniformément la charge sur le dos lors du transfert d'objets lourds.
  6. Dormez suffisamment (durée de sommeil optimale - 8 heures par jour).
  7. Évitez le stress, le plus souvent possible pour aller au grand air.

La douleur thoracique peut être un symptôme de la pathologie des systèmes cardiovasculaire et respiratoire ou un signe d'évolution compliquée de l'ostéochondrose thoracique. Dans tous les cas, il est important de consulter un médecin à temps: il posera le bon diagnostic et prescrira le traitement.

Douleur et coliques dans la poitrine avec ostéochondrose de la colonne vertébrale

Presque chacun d'entre nous a été confronté au phénomène de douleur dans le sternum avec ostéochondrose. Bien que la raison réside souvent dans d'autres pathologies de la colonne vertébrale.

Quoi qu'il en soit, il est important de diagnostiquer immédiatement la maladie et de commencer le traitement.

Prérequis pour l'inconfort de l'ostéochondrose

La douleur dans la colonne thoracique parle de la concentration de maladies, d'inflammations et de déformations du tissu osseux.

La douleur peut être aiguë, coup de couteau, coupure, poitrine, la douleur chez les femmes peut se propager au cou et au bas du dos pendant la grossesse.

En outre, la maladie entraîne une complication de la respiration, une lourdeur lors de l'inhalation, des coliques à la poitrine et au cœur. Tout le monde ne peut pas immédiatement distinguer l'ostéochondrose d'un problème cardiologique, c'est pourquoi il est si important de consulter un médecin à temps.

La cause de la douleur dans l'ostéochondrose

La suppression des terminaisons nerveuses de la moelle épinière provoque une gêne dans la région thoracique

Qu'est-ce que c'est une douleur à la poitrine, un malaise dans la région thoracique, tout le monde sait qui souffre d'ostéochondrose.

Ceci en dépit du fait que les vertèbres et le cartilage de cette partie de la colonne vertébrale sont les plus durables.

Les causes de l'ostéochondrose sont:

  • Répartition inégale de la charge;
  • Levage de poids;
  • La scoliose;
  • L'hypothermie;
  • Anomalies congénitales;
  • Mode de vie sédentaire.

Recommandé pour la visualisation:

Tout cela se répercute sur le tissu osseux, le cartilage, les os et les muscles, en cas de déplacement des disques intervertébraux, d’atrophie, d’inflammation et de destruction des os.

Des douleurs thoraciques peuvent apparaître dans différentes zones de la poitrine, en fonction de l'emplacement des vertèbres déformées, mais il s'agit généralement de la deuxième ou de la troisième vertèbre, si on parle de douleurs thoraciques.

Que peut être la douleur?

La douleur dans l'ostéochondrose survient pendant la formation de la hernie intervertébrale

Il est difficile de répondre sans équivoque à quel point l'ostéochondrose fait mal et à quel endroit elle donne, car tout dépend du stade de l'ostéochondrose et de la localisation dans le corps du patient.

Dans les premiers stades, la douleur n'apparaît pas du tout, elle ne survient qu'après la formation d'une hernie intervertébrale.

Ensuite, la douleur dans la poitrine de l'ostéochondrose a la caractéristique suivante:

  • Renforce en toussant, en soupirant et en bougeant la région thoracique;
  • Manifeste l'inconfort de l'hypochondre, des poumons et de l'omoplate du dos;
  • Peut être à double sens ou à sens unique;
  • Peut être constant ou périodique.

Formes de douleur et manifestations

Dans le tableau ci-dessous, nous verrons quelles douleurs thoraciques surviennent avec différents types de problèmes de la colonne vertébrale atteints d'ostéochondrose:

Par conséquent, nous distinguons d'autres symptômes de la douleur dans la région thoracique de l'ostéochondrose:

  1. Problèmes de sensibilité, chair de poule sur la peau;
  2. Diminution du tonus musculaire et des réflexes;
  3. Pâleur de la peau;
  4. Problèmes de circulation;
  5. Douleur dans le coeur;
  6. Toux

Photos connexes:

Autres causes de gêne thoracique

Comme il existe d'autres causes de douleur dans la région thoracique, telles que la pneumonie ou l'insuffisance cardiaque, nous examinons ci-dessous les principales différences dans le tableau clinique:

En comparaison avec les problèmes d'ostéochondrose, ces maladies présentent les différences suivantes:

  • Accompagné d'une transpiration abondante;
  • Des vertiges;
  • Maux de tête;
  • Pression réduite;
  • Ne pas avoir une localisation claire.

Diagnostic de douleur thoracique

Pour déterminer la cause exacte de la douleur thoracique, vous devez passer par la tomographie, la fluorographie, pour éliminer la pneumonie.

En outre, ils peuvent nommer de tels examens:

  1. Discographie de contraste pour étudier l'état des vertèbres intervertébrales;
  2. La myélographie est l'étude de la moelle osseuse avec l'introduction d'un agent de contraste;
  3. Tomographie pour étudier le degré de destruction ou d'inflammation de la colonne vertébrale;
  4. Inspection visuelle;
  5. Test sanguin général ou analyse cytologique.

Galerie de photos:

Des preuves éclatantes de l'ostéochondrose sont les suivantes:

  • Différences dans les hauteurs vertébrales intervertébrales;
  • Déformation des racines nerveuses et des vaisseaux sanguins;
  • Hernie, saillie ou abcès;
  • Scoliose, rhumatisme ou arthrite aiguë.

Souvent, une douleur dans le sternum, une ostéochondrose dans une forme chronique entraîne l'asthme, une inflammation du muscle cardiaque et des arythmies, des coliques à la poitrine.

Comment puis-je traiter une maladie?

Médicaments vasodilatateurs pour l'ostéochondrose

La pectalgie du sternum pour ostéochondrose est traitée avec un médicament, si la cause en est l'ostéochondrose et le pincement des racines nerveuses.

Le traitement visait à réduire la pression sur les racines, à restaurer la circulation sanguine et le métabolisme de l'oxygène.

Les médicaments non stéroïdiens ont un tel effet sur les douleurs thoraciques dues à l'ostéochondrose:

  1. Soulager l'inflammation;
  2. Soulager le gonflement dans les tissus;
  3. Réduire la douleur.

Vidéos associées:

  • Le retour d'élasticité du tissu intervertébral;
  • Saturer les cellules avec des vitamines et de l'oxygène;
  • Arrêtez le processus de destruction des os, renforcez-les, soulagez l'inflammation.

Il sera utile de voir:

Si vous utilisez des analgésiques pour soulager les douleurs thoraciques, vous pourrez obtenir les résultats suivants:

  • Normalisation du flux sanguin;
  • Relaxation musculaire;
  • Améliorer le métabolisme et le métabolisme de l'oxygène dans les cellules.

En parlant de vasodilatateurs dans l'ostéochondrose, ils sont:

  • Soulager les crampes;
  • Accélérer la guérison des tissus endommagés;
  • Promouvoir le métabolisme.

Vidéo intéressante:

Autres moyens de traiter les douleurs à la poitrine

Mais le résultat maximal de la prise de médicaments ne peut être atteint que dans le traitement complexe de l’ostéochondrose, qui comprend les techniques suivantes:

  • Physiothérapie sous forme de thérapie par les vagues, d’acupuncture, de procédures matérielles, de bandages de boue;
  • Le massage et la thérapie manuelle, nécessaires pour restaurer les capacités fonctionnelles des muscles, améliorer la circulation sanguine et normaliser le processus métabolique;
  • La gymnastique et le yoga renforcent la colonne vertébrale, redonnent le tonus aux muscles et aux articulations, soulagent les tensions de la colonne vertébrale, réduisent les douleurs à la poitrine.

Galerie de photos:

Mais il est important de se rappeler que le massage et la gymnastique ne sont pas utilisés pendant la période d'exacerbation, de pincement des vertèbres ou pendant leur déplacement.

Recommandations pour un régime avec ostéochondrose

La plupart des experts affirment que le processus de récupération et de traitement de la douleur thoracique due à l'ostéochondrose dépend en grande partie de la nutrition. Il est donc important de suivre les recommandations suivantes:

  1. Inclure des produits qui favorisent la réparation du cartilage;
  2. Inclure les aliments riches en fibres;
  3. Mangez de petits repas, mais souvent jusqu'à quatre fois par jour;
  4. Jeter salé, fumé et frit;
  5. Consommez un maximum d'eau.

Pyramide de nutrition équilibrée

Prévention de l'ostéochondrose

Pour ne plus jamais avoir mal au sternum, suivez les recommandations suivantes:

Problèmes chez les femmes et les enfants

Notez que les femmes et les enfants sont plus sujets aux douleurs thoraciques graves en raison du seuil de sensibilité réduit.

L'ostéochondrose ou d'autres maladies de la colonne vertébrale se développent après 40 ans en raison d'une diminution du taux d'œstrogènes, ce qui n'empêche pas le processus de déformation de la colonne vertébrale.

Chez les enfants, l'inflammation et les douleurs thoraciques sont rares, elles se développent généralement dans le contexte d'autres pathologies: scoliose, jambe courte, partie basse du bassin.

Ensuite, les patients sont également sujets aux symptômes suivants:

  • Faible appétit;
  • Perte de poids;
  • Faible capacité de travail;
  • Le développement de maladies auto-immunes;
  • Mauvais sommeil;
  • L'irritabilité;
  • Difficulté à respirer et à marcher.

Comment soulager la douleur?

Le plus souvent, le blocage de Novocainic est prescrit aux patients pour le soulagement de la douleur.

En plus des antidouleurs, des anti-inflammatoires et des blocages de novocaïne entraînant une sensation de douleur à la poitrine, vous pouvez prendre des relaxants musculaires et des médicaments non stéroïdiens, le chondroprotektor. Ils sont particulièrement rapides sur la zone touchée à la poitrine, si vous utilisez en plus des pommades chauffantes ou des compresses.

Il est utile de porter un corset ou un bandage en cas de douleur thoracique aiguë due à l'ostéochondrose, d'utiliser non pas des comprimés, mais des injections, en recourant aux méthodes de médecine traditionnelle.

Afin de ne pas souffrir à l'avenir de symptômes d'ostéochondrose dans la région thoracique, il est recommandé de boire un traitement composé de vitamines des groupes B, A, E et C. Également opter pour un massage deux ou trois fois par semaine et effectuer un échauffement quotidien.

Souvent, pour soulager rapidement la douleur, utilisez un rouleau sous la tête sur lequel vous devez vous allonger environ 15 minutes. La bouteille avec de l'eau froide est efficace dans ce problème, qui est ensuite remplacé par de l'eau chaude.

Conclusions et résumé

Face à la douleur dans le sternum, vous n'avez pas besoin de vous diagnostiquer et de commencer le traitement. Il vaut mieux aller chez le médecin, où ils vont procéder à un examen professionnel et déterminer la cause.

Après tout, il ne s’agit peut-être pas d’ostéochondrose, mais d’arythmie, de pneumonie et même d’oncologie pulmonaire. En fonction de cela, le médecin choisira un traitement individuel, y compris un traitement complexe.

L'essentiel est de ne pas négliger les recommandations et de suivre toutes les instructions du thérapeute. Sinon, l'ostéochondrose dans la région thoracique peut se développer, affectant de nouvelles parties de la colonne vertébrale et se développer en une forme chronique.

Les avis

Elizabeth, 38 ans: «La première fois que j'ai ressenti une douleur à la poitrine, j'ai pensé que c'était à cause d'un stress et d'une excitation triviaux. Lorsque la situation s'est répétée, j'ai décidé d'aller à l'hôpital. Au début, ils pensaient que la poitrine était douloureuse à cause de problèmes cardiaques, mais la tomographie montrait une inflammation et une luxation des vertèbres dans la poitrine. Et la raison en était l'ostéochondrose. On m'a prescrit une thérapie complexe comprenant des injections de relaxants musculaires et d'anti-inflammatoires, des analgésiques pour la douleur thoracique, des massages, l'échauffement et la natation. Cela a pris environ une semaine, mais je me sentais déjà mieux. Trois semaines après la thérapie, j'ai repassé les tests et il s'est avéré que j'étais capable de me débarrasser complètement de l'ostéochondrose et des douleurs à la poitrine. J'utilise certaines recommandations maintenant. "

Anatoly, 41 ans: «Pour être honnête, je n'aurais pas pensé qu'en raison d'une mauvaise posture pendant le sommeil et le travail sédentaire, l'ostéochondrose dans la région de la poitrine pourrait se développer. J'ai appris cela par hasard, lorsque les douleurs dans cette partie du corps sont devenues constantes, ils ne m'ont pas laissé dormir, et mes mains et mes doigts ont commencé à devenir engourdis de temps en temps. J'ai décidé de ne pas déclencher la maladie et je suis immédiatement allé chez le médecin. On m'a prescrit des chondroprotecteurs, des relaxants musculaires, des massages, des anti-douleurs et de la gymnastique. J'ai changé le matelas et faire des exercices dans le processus. Trois mois se sont écoulés, mais il ne reste plus aucune trace d'ostéochondrose ni de douleur à la poitrine. ”

Que faire avec des douleurs thoraciques avec ostéochondrose?

Lorsque survient une ostéochondrose, la douleur et le resserrement des terminaisons nerveuses. Dans ce cas, les disques spinaux commencent à s'effondrer. Parfois, les patients ressentent une douleur désagréable au niveau du cœur. Ce symptôme peut indiquer une maladie dangereuse. Par conséquent, nous vous dirons aujourd’hui ce que la douleur au sternum signifie dans l’ostéochondrose et quelles en sont les conséquences.

Quels dangers un symptôme donne-t-il?

Nous notons d’abord la dangereuse douleur thoracique associée à l’ostéochondrose. Parfois, un symptôme désagréable se produit en raison de problèmes cardiaques. La douleur peut ne pas être associée à l'ostéochondrose, mais elle se manifeste dans le contexte de cette maladie. Des sensations désagréables dans la poitrine peuvent avoir de telles conséquences dangereuses:

  1. Rhumatisme.
  2. Infarctus du myocarde.
  3. Cardiomyopathie.
  4. Endocardite de type infectieux.
  5. Angine de poitrine

La douleur est presque la même dans ces maladies cardiaques et dans l'ostéochondrose. Pour trouver la cause de ce symptôme, vous devez créer un cardiogramme. Rappelez-vous que l'endocardite provoque des malformations cardiaques. Et la cardiomyopathie peut entraîner la mort. Par conséquent, aux premières manifestations douloureuses, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Pourquoi il y a une douleur dans le sternum avec ostéochondrose?

Sur les tissus osseux de la colonne vertébrale, de petites excroissances se forment. La hauteur entre chaque disque commence à diminuer progressivement. Après un certain temps, les disques bloquent les terminaisons nerveuses et le syndrome douloureux commence. Les articulations nerveuses recouvrent immédiatement les muscles situés près des côtes, de sorte que la douleur est ressentie dans la poitrine.

Dans l'ostéochondrose de la région thoracique, un symptôme désagréable commence soudainement, de manière inattendue. La douleur cause des coups, des coups de couteau ou des coupures. L'état du syndrome dépendra de la force de la pression sur les nerfs.

Comment distinguer la douleur dans l'ostéochondrose de la maladie cardiaque?

Au premier syndrome, il est important de pouvoir le distinguer de la douleur au coeur. Ensuite, vous saurez exactement quel médecin contacter en premier. Ainsi, la douleur avec des problèmes cardiaques a de telles caractéristiques:

  1. Il y a une sensation désagréable et douloureuse dans la poitrine. On a l'impression d'un poing serré dans la poitrine.
  2. Douleur au cou, à l'épaule et même à la mâchoire. Le syndrome ne reste pas seulement dans la zone cardiaque.
  3. Un symptôme désagréable dure environ 20 minutes.
  4. Le patient commence à respirer fortement.
  5. La douleur commence après le surmenage ou le stress.

Comment est la douleur ostéochondrose?

Nous allons maintenant noter comment le symptôme déplaisant se manifeste dans l'ostéochondrose de la région thoracique.

  • L'attaque commence après un long travail sédentaire. Parfois, la douleur se manifeste par une forte hypothermie du corps.
  • L'inconfort n'est présent que dans la région de la poitrine. Les mains et les épaules ne font pas mal.
  • Si vous appuyez sur les côtes, la douleur sera encore plus forte.
  • Lorsque le patient change de position corporelle et fait un entraînement léger, la douleur disparaît immédiatement. Avec une maladie cardiaque, cela n'arrivera pas.
  • L'inconfort devient plus fort avec un rire fort et des angles vifs du corps.
  • Si le patient prend des médicaments du cœur, la douleur ne passera toujours pas.

La maladie est également mise en évidence par des symptômes supplémentaires:

  1. Inconfort et sensation d'oppression dans le dos.
  2. La chair de poule sur les mains.
  3. Maux de tête aigus.
  4. Les pieds deviennent froids et engourdis.
  5. Gêne au coude.
  6. Pression accrue.

Diagnostic de l'ostéochondrose

Lors des premiers accès de douleur, vous devez immédiatement passer par un certain nombre de procédures de diagnostic. Ensuite, vous pouvez déterminer avec précision la cause de ce symptôme: ostéochondrose ou maladie cardiaque. Le plus souvent, le médecin prescrit ces méthodes d'examen:

  1. ECG
  2. Rayon X de la colonne vertébrale dans la région thoracique.
  3. Test sanguin
  4. Surveillance Holter.
  5. Échantillons de laboratoire.

Si, après le diagnostic, le médecin ne sera pas en mesure de détecter l'ostéochondrose, il sera alors nécessaire de réaliser un cardiogramme pour contrôler le cœur avec précision. En cas d'ostéochondrose, vous devez immédiatement commencer un traitement efficace. Sinon, les douleurs thoraciques deviendront plus fréquentes et se manifesteront beaucoup plus fort.

Conclusion

Vous savez maintenant pourquoi la douleur survient dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique. Rappelez-vous que parallèlement à cette maladie peut développer des problèmes cardiaques. Afin de ne pas les confondre avec l'ostéochondrose et de commencer le traitement à temps, il faut être capable de distinguer la nature de la douleur. Nous avons décrit les sensations qui apparaissent quand il y a des problèmes avec la colonne vertébrale. Pour clarifier la maladie, il est nécessaire de subir une série de procédures de diagnostic. Après cela, le médecin verra une image claire et prescrira le traitement approprié pour la maladie identifiée.

Peut-douleur thoracique avec ostéochondrose

En tant que pathologie grave, l'ostéochondrose présente divers symptômes. Le plus souvent, il s'agit d'une douleur dans la région lombaire, entre les côtes et dans le cou. Mais avec l'ostéochondrose, une douleur dans le sternum est également possible. Cette pathologie est beaucoup moins courante que les autres lésions de la colonne vertébrale, mais il est en même temps assez difficile à confondre avec des maladies d'un autre type.

Symptômes de l'ostéochondrose thoracique

L'ostéochondrose, pathologie assez fréquente, présente de nombreuses manifestations différentes. Le plus souvent, il est placé avec une douleur vive au côté, au bas du dos ou au cou. Cependant, il y a d'autres manifestations de la maladie dans lesquelles la douleur est ressentie dans la poitrine. Alors, sentant la douleur intense et soudaine dans la poitrine, s'étendant souvent sous l'omoplate gauche, une personne se sent naturellement effrayée et tente de comprendre si la poitrine peut être douloureuse pendant l'ostéochondrose ou s'il s'agit d'une manifestation de problèmes cardiaques.

Un diagnostic précis dans ce cas ne peut être posé par un médecin qu'après un examen approfondi, car les manifestations de la maladie peuvent être complètement individuelles. Cependant, pour l’auto-analyse de la maladie, il convient de considérer certaines des caractéristiques qui sont presque toujours caractérisées par une ostéochondrose thoracique. Ceux-ci comprennent:

  • inconfort pendant la respiration, accompagné d'une sensation de compression;
  • engourdissement de la zone entre les omoplates;
  • mains engourdies;
  • douleur semblable à la névralgie intercostale;
  • sensation de concentration de douleur près du cœur;
  • sensation d'un objet perçant au milieu du sternum;
  • inconfort des deux côtés du corps dans l'hypochondrie.

Un autre symptôme important de la maladie est que la douleur thoracique commence le plus souvent à se manifester la nuit ou le soir.

En outre, l'ostéochondrose thoracique s'accompagne le plus souvent de symptômes courants tels que maux de tête, nausées, acouphènes et picotements au dos. Parfois, il peut provoquer des symptômes très similaires aux manifestations d’une appendicite enflammée, d’une colique néphrétique ou d’une cholécystite. Comme le facteur de douleur chez la femme s'étend souvent jusqu'aux seins, beaucoup de ces symptômes sont perçus comme des processus pathologiques dans les glandes mammaires.

Comment commence l'ostéochondrose thoracique?

En cas de lésion de la colonne thoracique dans laquelle se forme une hernie intervertébrale, l’amincissement des disques intervertébraux commence. Après cette étape, le disque a souvent subi un changement pathologique dépassant les limites de son placement habituel. En même temps, il fait saillie latéralement ou vers l’intérieur, à l’origine d’une hernie médiane ou latérale.

À l'avenir, le développement de l'ostéochondrose thoracique peut se produire de plusieurs manières. Donc, avec un effort physique intense ou des mouvements brusques non préparés, une terminaison nerveuse pincée peut se produire. De plus, les processus destructifs à long terme associés au frottement constant des vertèbres et à leur fragilité peuvent directement endommager les racines de la moelle épinière.

Causes de la douleur thoracique et ses caractéristiques

Les sections de la colonne vertébrale parallèles à la cage thoracique sont moins mobiles que les autres. En outre, les charges significatives sur eux sont extrêmement rares. C’est la raison pour laquelle les pathologies des tissus des vertèbres et du cartilage restent ici presque inaperçues. Ils se trouvent dans les cas d'examens complexes avec une IRM, ou dans les cas où la douleur derrière le sternum.

Ostéochondrose ne fait mal à la poitrine que dans les cas suivants:

  • dommages aux racines de la moelle épinière causés par le développement d'une hernie intervertébrale;
  • pincement de la terminaison nerveuse.

La radiculopathie, une douleur thoracique provoquée par des lésions des racines de la moelle épinière, commence souvent à se manifester après un effort physique intense. Dans ce cas, ça ne fait pas mal à la poitrine. Selon le site de la hernie, la douleur peut se propager aux épaules, à la zone interscapulaire et même à l'estomac. Dans le même temps, le sentiment que la glande mammaire est douloureuse se produit plus souvent dans le contexte de l'ostéochondrose, accompagné d'une radiculopathie.

En raison d'une ostéochondrose, aggravée par des lésions des racines de la moelle épinière, le patient peut perdre complètement sa sensibilité sur le site de la hernie. Si la hernie est d'origine latérale, ce type de maladie s'accompagne d'une douleur croissante, qui peut s'intensifier même avec une respiration profonde. La hernie médiane, qui s'étend dans la poitrine, se caractérise par une douleur sourde ou crispée prolongée, qui ne peut pas s'atténuer sans l'utilisation d'analgésiques pendant plus de quelques jours.

Les terminaisons nerveuses pincées donnent aussi parfois de la douleur à la glande mammaire. Cependant, la nature même de la gêne change. La douleur derrière le sternum lors de l'ostéochondrose avec un nerf pincé se manifeste vivement et a un caractère vif et perçant. Son intensité ne peut être comparée qu’à une colique du foie. Cette manifestation d'ostéochondrose est grandement facilitée par le changement de la position du corps.

Étiologie de l'ostéochondrose thoracique

La maladie avec ostéochondrose est possible immédiatement pour un certain nombre de raisons. Les principaux facteurs provoquant le développement de la maladie sont:

  • posture debout dans des postures statiques. Se produit avec des voitures de conduite fréquente et prolongée, travail assis au bureau;
  • la scoliose;
  • le problème de l'excès de poids;
  • prédisposition génétique;
  • troubles métaboliques persistants dans le corps;
  • manque de macronutriments nécessaires pour maintenir le travail de la colonne vertébrale;
  • manque d'humidité dans le corps;
  • facteur d'âge;
  • blessures à la colonne vertébrale;
  • travail impliquant une levée de poids constante;
  • surcharge de la colonne vertébrale avec des pathologies du pied;
  • des arrêts brusques d'activités sportives après des séances d'entraînement longues et régulières;
  • situations stressantes;
  • tabagisme et consommation fréquente d'alcool;
  • charge excessive inhabituelle sur la colonne vertébrale.

Il est à noter qu’un séjour constant dans des postures non naturelles et une assise prolongée prolongée par eux-mêmes ne provoquent que rarement l’apparition de l’ostéochondrose. Cependant, ce sont eux qui créent les conditions propices au développement de la maladie en créant des charges supplémentaires ponctuelles.

Comment distinguer l'ostéochondrose thoracique d'une crise cardiaque

Comme, le plus souvent, dans l'ostéochondrose, la douleur apparaissant dans le sternum est facilement confondue avec une crise cardiaque, il est important de comprendre comment bien la distinguer. Un facteur commun à ces deux maladies est la douleur thoracique. Cependant, lorsque vous essayez de modifier la position du corps, la douleur cardiaque persiste, le malaise de l'ostéochondrose peut être réduit.

L'indication la plus claire que le problème est dans l'ostéochondrose thoracique est la futilité de certains remèdes pour le coeur. Ainsi, la douleur thoracique liée à l'ostéochondrose n'est pas éliminée avec l'utilisation de la nitroglycérine, du Corvalol et du Validol. Il ne peut être arrêté qu'avec des médicaments contenant de l'analgine ou des antidouleurs puissants similaires à Ketanov.

Malgré le fait que la maladie, en raison de charges rares sur la colonne vertébrale thoracique, ne soit pas considérée comme nécessitant une hospitalisation urgente, son diagnostic rapide est sans aucun doute important. Un examen en temps opportun par un médecin contribuera à éviter les pathologies graves de la fonction musculo-squelettique et à prévenir la perte de sensibilité de certaines parties du corps.