Principal

La goutte

Douleur dans les mains et les doigts

La douleur dans les mains et les doigts est un compagnon obligé des pathologies articulaires et neurologiques et accompagne dans certains cas des maladies systémiques. Les articulations les plus petites et les plus mobiles se trouvent dans les parties distales des extrémités supérieures. Elles ont une surface articulaire limitée et une fine membrane synoviale.

En outre, la charge principale est exercée sur les articulations des mains lors de diverses tâches: tâches quotidiennes et tâches de production. Tout cela rend les mains vulnérables à diverses blessures, dont le rôle principal est celui des blessures mécaniques.

Les maladies inflammatoires des articulations et des tissus périarticulaires ne sont pas rares non plus. Si vos mains vous font mal, il est difficile de plier les doigts, une pathologie auto-immune peut alors causer la douleur: rhumatisme, lupus érythémateux, psoriasis, etc.

La douleur et l’inconfort des mains et des doigts sont un symptôme des affections et maladies suivantes:

  • ecchymoses, entorses, fractures, fractures;
  • lésions de l'appareil ligamentaire - entorses, ruptures, inflammation des tendons (péritendinite, ligamentite sténosante, maladie de Kerven, tendovaginite);
  • arthrite rhumatoïde, psoriasique, réactive, goutteuse;
  • La maladie de Kinbek;
  • l'arthrose, la risarthrose;
  • lupus érythémateux disséminé;
  • synovite;
  • syndrome de tunnel;
  • La maladie de Raynaud;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • pathologies cardiovasculaires - cardiopathie ischémique, infarctus du myocarde;
  • l'ostéomyélite;
  • bursite;
  • polycythémie;
  • maladie de vibration.

L'apparition de ces états est favorisée par des facteurs tels que la prédisposition génétique, l'effort physique constant sur les mains, la mise en œuvre de mouvements souvent répétitifs et monotones, les erreurs de nutrition et les infections.

Les ouvriers sont particulièrement sensibles au développement des syndromes de tunnel. Les athlètes, les constructeurs et les travailleurs sont souvent diagnostiqués avec diverses blessures mécaniques.

Maladie de De Kerven

Dans cette pathologie, il existe plusieurs noms: maladie de de Querven, ligamentite sténosante, tendovaginite. Son symptôme principal est une douleur à la base du pouce, une raideur du poignet et un gonflement. Comme la maladie se développe progressivement sous l'influence de facteurs traumatiques, les patients ne consultent pas leur médecin à temps.

Un traumatisme à la main est presque toujours associé à une activité professionnelle ou à l'exécution d'un travail difficile. Les femmes au foyer qui portent des enfants dans leurs bras pendant de longues périodes ou qui sont très occupées par des tâches ménagères courent également un risque élevé.

La maladie de De Querven est un syndrome caractérisé par un rétrécissement (sténose) du canal, contenant les tendons du premier doigt. À mesure que le volume du canal diminue, ses parois sont de plus en plus endommagées et une inflammation et une douleur intense se produisent.

Peut être malade dans la région du grand ou du petit abducteur du pouce. Cela réduit considérablement le fonctionnement de la main, car il est difficile pour le patient de saisir et de tenir des objets. Au début de la maladie, le syndrome douloureux ne survient qu’avec une forte extension ou rétraction de la main dans la direction du petit doigt. Par la suite, les symptômes s’aggravent et même un petit mouvement réagit par la douleur.

Sous le muscle abducteur se trouve un muscle opposant le pouce au reste. Il se développe presque complètement avec un court muscle fléchisseur. En conséquence, l’abduction et la flexion du doigt provoquent une douleur aiguë chez les patients, y compris la nuit.

Le traitement de la maladie de de Kerven peut être conservateur ou chirurgical. Les méthodes conservatrices comprennent l’immobilisation du membre avec un plâtre, la prise de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. En cas de douleur intense, des corticoïdes bloquent l'injection.

Le plâtre est enlevé après un mois ou un mois et demi, après quoi il est recommandé de porter une orthèse spéciale pour le premier doigt.

L'arthrite

L'arthrite est une maladie inflammatoire des articulations, accompagnée de douleurs, d'enflures et de rougeurs dans la zone touchée. Les patients se plaignent de ce que leurs doigts sont mal pliés, leurs articulations sont gonflées et douloureuses.

La cause de la douleur peut être une inflammation causée par une infection, une blessure ou une réaction allergique. Un signe caractéristique de l'arthrite est que le bras gauche ou droit fait mal non seulement pendant les mouvements, mais également pendant l'état de repos.

Les symptômes d'un type particulier d'arthrite peuvent varier:

L'arthrite réactive se caractérise par des lésions asymétriques aux articulations. C'est-à-dire qu'une ou plusieurs articulations du bras peuvent faire mal. L'apparition de la maladie s'apparente à une grippe ou à un rhume: il y a une faiblesse, une indisposition, la température corporelle augmente. Ensuite, la fièvre s'en va et il y a une douleur dans les articulations.

La polyarthrite rhumatoïde fait référence à des pathologies auto-immunes résultant de lésions des cellules par leur propre système immunitaire. Si les doigts ou les mains des deux mains sont douloureux et que la douleur augmente la nuit, vers le matin, on peut alors supposer que la polyarthrite rhumatoïde se développe. Au début, le patient a beaucoup de temps pour développer les articulations en effectuant divers mouvements. Cependant, à mesure que la maladie progresse, il devient plus difficile de faire face à la douleur et à la raideur. De plus, de petits nodules sous-cutanés se forment près des articulations touchées. Il existe également des signes systémiques - faiblesse, léthargie et perte d’appétit, exacerbations possibles de l’augmentation de la température corporelle.

L'arthrite traumatique peut survenir après une blessure fermée. Les ecchymoses, entorses, ligaments déchirés et autres blessures provoquent une hémorragie dans la cavité articulaire, entraînant une inflammation aseptique. Les blessures ouvertes sont lourdes de développement d'arthrite purulente, par exemple dans le cas d'une blessure par balle. Les blessures fermées sont enregistrées si une personne tombe ou touche.

L'arthrite psoriasique touche principalement les doigts et s'accompagne d'éruptions cutanées. Les éruptions cutanées sont localisées le plus souvent au milieu de l'abdomen, au dos et dans la région des muscles extenseurs des grosses articulations. Les doigts enflent fortement, les ongles s’exfolient, le syndrome douloureux est modéré et se manifeste généralement le matin.

Pour l'arthrite infectieuse est caractérisée par l'apparition aiguë, qui a tous les signes d'intoxication. La température corporelle peut très rapidement atteindre des valeurs élevées, il y a une grande faiblesse et de la fièvre. L'articulation touchée gonfle, sa forme est déformée, la douleur augmente au moindre mouvement et s'étend souvent aux zones proches. La condition du malade est si désagréable qu'il essaie de garder ses mains dans une certaine position: par exemple partiellement ou complètement courbée.

Une attaque d'arthrite goutteuse peut surprendre une personne pendant une nuit de repos. L’impulsion de son développement est souvent servie par un dîner composé d’une abondance de produits carnés, de viandes fumées et d’alcool.

Un symptôme caractéristique de l'arthrose est un mouvement crunching, la formation de nodules de Heberdan et de Bouchard dans la région des articulations touchées.

La manière de traiter l'arthrite dépend de son type, mais la condition principale d'un traitement réussi est la rapidité. Plus tôt le traitement commence, plus les chances de guérison sont élevées, car il n’ya pas de déformations des structures articulaires ni de syndrome douloureux intense aux premiers stades.

L'automédication pour traiter l'arthrite n'aboutira pas au résultat souhaité, malgré un nombre important de recettes populaires. Certains frottements et compresses ne peuvent pas arrêter le développement du processus pathologique au niveau des articulations, mais après consultation avec le médecin, leur utilisation en tant que méthode supplémentaire est possible.

Blessures

Les blessures traumatiques à la main et aux doigts peuvent affecter les os, les articulations, les ligaments et les tissus mous. Les lésions isolées des tissus mous des extrémités distales sont assez rares. En règle générale, les articulations ou les structures périarticulaires sont nécessairement affectées par un choc ou une chute, ainsi que par les pincements ou les pincements.

En cas d'ecchymoses et de douleurs aiguës, mobilité limitée, généralement accompagnée d'une hémorragie sous-cutanée (hématome). Au fur et à mesure que les dommages atteignent les nerfs, les vaisseaux et les muscles, la douleur a tendance à rayonner et à capturer les zones voisines.

Lorsque les ecchymoses du poignet sont souvent touchées, les troncs des nerfs radial, médian et cubital. Ces nerfs innervant la main et les doigts, il peut donc y avoir une perte de sensibilité tactile (engourdissement) et même la capacité motrice d'un ou plusieurs doigts.

La cause de l'œdème inflammatoire est l'expansion des vaisseaux sanguins situés directement dans les éléments articulaires et autour d'eux. Si une ecchymose ou un autre impact était très grave, le sang peut s'accumuler dans les petites articulations des doigts ou de la main (hémarthrose). Une grande quantité de sang crée une pression sur les parois de la capsule articulaire, augmentant ainsi le gonflement.

Les blessures graves accompagnées d'un gonflement important nécessitent des soins médicaux immédiats. En cas d'hémarthrose du premier degré, l'imposition d'un bandage de fixation suffit et en cas d'accumulation d'une quantité importante de sang dans l'articulation, plus de 25 ml, une ponction est effectuée.

Par ponction, le sang est retiré de l'articulation, puis celle-ci est lavée avec une solution de novocaïne avec de l'hydrocortisone. Et seulement après cela, un bandage d'immobilisation est appliqué sur le bras. Le traitement ultérieur des blessures graves comprend la physiothérapie, des massages et des exercices thérapeutiques. Le troisième degré d'hémarthrose est traité chirurgicalement.

L'une des blessures les plus courantes - les dommages aux muscles longs du pouce. Les ruptures post-traumatiques du tendon extenseur long nécessitent toujours une intervention chirurgicale, qui consiste en une greffe ou une transposition.

Il est à noter qu'il est possible de blesser le muscle long du premier doigt en effectuant des mouvements quotidiens du même type. Et la douleur à la pause ne se fait pas sentir: le doigt pend, la dernière phalange se courbe, et le patient lui-même ne peut pas redresser le doigt.

Luxation

La dislocation fait référence à une condition dans laquelle des parties des os de liaison s'étendent au-delà des limites anatomiques de l'articulation. La luxation s'accompagne d'une perte partielle ou totale de la fonction articulaire. Les symptômes de ce type de blessure sont extrêmement désagréables: douleur intense, gonflement et augmentation de la température locale. De plus, une augmentation du gonflement contribue à la saillie de l'os qui a dépassé la position normale.

Comme il existe un grand nombre de formations osseuses dans la main et les doigts, il existe plusieurs types de luxation. Les luxations de la brosse sont:

  • vrai
  • périlunaire;
  • os scaphoïde;
  • l'os lunaire;
  • le premier os du métacarpe;
  • phalangienne.

Les luxations des doigts peuvent être interphalangiennes et métacarpophalangiennes. En cas de luxation du doigt dans l'articulation métacarpophalangienne, la surface articulaire de la première phalange ainsi que tout le doigt sont éloignés de la surface articulaire de l'os métacarpien.

Si la luxation s'est produite dans l'articulation interphalangienne, les os articulés des phalanges sont déplacés. Les luxations des phalanges sont à la fois postérieures et palmaires. Lorsque les structures articulaires sont déplacées, une assistance médicale est nécessaire pour les réduire, ainsi que pour prévenir les blessures plus graves - les fractures.

Bursite

Une des réponses à la question «pourquoi les mains sont douloureuses» peut être une bursite - une inflammation du sac synovial. Le nom de la maladie vient du mot latin bursa et signifie "sac". La bourse est une cavité de forme plate avec un fluide à l'intérieur, produite par les cellules épithéliales.

Les statistiques sur la bursite sont très imprécises, car la maladie se présente souvent sous une forme bénigne et les patients ne consultent pas de médecin. Il existe plusieurs types de sacs synoviaux pouvant être situés sous la peau, le fascia ou les tendons. Les poches axillaires sont situées entre les muscles et les os ou entre les muscles et les articulations. Ils aident à réduire les frictions et l’amortissement.

La cause la plus fréquente de bursite est un traumatisme, une surcharge de l'appareil musculo-ligamentaire et une infection. La bursite primaire se développe rapidement et se poursuit sous une forme aiguë. Ses symptômes apparaissent plusieurs heures après la blessure:

  • le syndrome douloureux, au départ plutôt modéré, gagne rapidement en intensité et devient pulsé, s'étendant souvent à tout le bras;
  • la zone touchée est gravement enflée en raison de l'accumulation de liquide dans la poche synoviale;
  • avec les mouvements, la douleur augmente, une contracture se développe dans l'articulation;
  • la peau sur le foyer de l'inflammation rougit et s'étire, à la suite d'un afflux important de sang, la température locale augmente.

Le traitement de la bursite aiguë doit être rapide car la probabilité d’ajout d’une infection et, par conséquent, la fièvre du patient sont élevées. Augmenter davantage les ganglions lymphatiques, les nausées, les vomissements.

L'inflammation de la poche synoviale du doigt se manifeste par l'impossibilité de flexion et d'extension. Après avoir pris des anti-inflammatoires, seul un effet à court terme est observé.

Si la bursite n'est pas associée à une infection, le bras du patient est alors fixé dans une position fixe. On prescrit au patient des anti-inflammatoires et des compresses de glace. Vous aurez peut-être besoin d'une piqûre pour supprimer le contenu de la bourse. Avec son aide, les corticostéroïdes sont introduits. La ponction est généralement réalisée avec une inflammation sévère, strictement selon les indications.

Il ne faut pas oublier que l'accès rapide à un médecin peut éliminer de nombreuses complications et conséquences désagréables des maladies. Par conséquent, en cas de douleur persistante, de signes d'inflammation et de diminution de la fonction de la main, il est nécessaire de subir un examen. En savoir plus sur les maladies de la main ici. Vous bénisse!

Que faire si les articulations des doigts vous font mal: causes et traitement

Les doigts humains sont le principal outil de travail avec lequel toutes les tâches physiques sont effectuées. Si les jambes sont conçues pour bouger, les orteils sont utilisés pour exécuter toutes les fonctions, y compris les opérations les plus fines, dont la mise en œuvre serait presque impossible sans elles. En cours de fonctionnement, plus l'outil est utilisé, plus il échoue rapidement s'il n'y a pas de soins appropriés.

Beaucoup d'entre nous se plaignent souvent que parfois, après une journée de travail, les articulations des doigts leur font très mal, voire que leurs doigts sont complètement engourdis pendant le sommeil, mais que peu de personnes y prêtent l'attention voulue, mais en vain. Si les symptômes et les causes ne sont pas identifiés à temps et si le traitement approprié n’est pas appliqué, la maladie négligée peut avoir des conséquences plus graves.

Dans cet article, nous examinerons en détail pourquoi les articulations des doigts sont douloureuses, appelons-en les causes courantes et les méthodes topiques de traitement des douleurs articulaires.

Causes de douleur dans les articulations des doigts

Alors pourquoi la douleur dans les articulations des doigts et comment traiter ce problème? Les rhumatologues subdivisent toutes les douleurs articulaires en 2 grandes catégories: mécaniques et inflammatoires.

  1. La douleur inflammatoire se caractérise par des manifestations de raideur prolongée le matin pouvant persister une heure ou plus. Les douleurs sont réduites lors des mouvements. En outre, lors de douleurs inflammatoires, les patients remarquent d’autres symptômes: rougeur des articulations, gonflement, diminution du volume des mouvements effectués et violation de la flexibilité.
  2. La douleur mécanique peut être accompagnée de signes d'inflammation locale. Mais ces derniers, en règle générale, sont insignifiants et doux. Souvent, les patients ne les remarquent même pas.

Examinons plus en détail pourquoi les articulations des doigts font mal et quelles maladies peuvent provoquer ce symptôme.

  1. La polyarthrite rhumatoïde. Maladie systémique inflammatoire auto-immune auto-immune, qui affecte principalement les petites articulations du corps, mais l'implication de grandes articulations et d'organes internes dans le processus pathologique est possible. Pour la douleur associée à la polyarthrite rhumatoïde, 5 à 7% des cas sont donnés. Les articulations métacarpophalangiennes de l'index et du majeur sont enflammées. Les articulations gonflent, rougissent, la peau au-dessus d’eux devient chaude au toucher. Les articulations font très mal, une personne ne peut même pas serrer la main dans un poing. La défaite est souvent symétrique des deux mains. Un trait caractéristique est le fait que les articulations enflammées font mal le matin ou dans la seconde moitié de la nuit, ceci s'accompagne d'une raideur aux mains. En soirée, la douleur passe.
  2. Arthrite psoriasique. Manifesté à la surface de l'enveloppe extérieure - la peau. La douleur dans les articulations des doigts se produit dans la phalange distale. Elle se manifeste par un œdème jusqu'au degré d'acquisition de doigts en forme de saucisses, de couleur rouge avec une légère cyanose. Les symptômes du psoriasis se caractérisent par la difficulté d'étendre les mains et les pouces.
  3. Arthrite infectieuse. Les symptômes systémiques pendant le développement de cette maladie peuvent être totalement absents. Le développement de la maladie se caractérise par l'apparition de douleurs aiguës pouvant durer de plusieurs heures à plusieurs jours. L'articulation touchée est chaude au toucher. Dans certains cas, de la fièvre peut être observée ainsi que des frissons.
  4. La goutte est une maladie assez commune qui touche principalement les personnes de plus de 50 ans. La cause de la goutte est une violation du métabolisme de l’acide urique - ce dernier est mal excrété par le corps et se dépose dans les articulations et le cartilage, ce qui perturbe leur fonctionnement normal. Un symptôme caractéristique de la goutte est une sensation de brûlure intense.
  5. L'arthrose est une déformation non inflammatoire des articulations, caractérisée par leur épaississement et leur limitation de la mobilité. Cette maladie est étroitement liée au fond œstrogénique et est donc caractéristique des femmes plus âgées. Parmi les causes d'arthrose, on distingue: les prédispositions héréditaires, les désordres métaboliques de l'organisme, les charges professionnelles et autres. Le symptôme principal de la maladie, à l'exception de la douleur aux articulations de la main, est la formation de nodules sous-cutanés et d'œdèmes. Ils contribuent à la déformation caractéristique des doigts: un épaississement au milieu et une vue générale du fuseau.
  6. Ligamentite sténosante. La pathologie s'apparente à deux maladies à la fois: l'arthrite et l'arthrose. Établir la vraie cause ne peut que des rayons X. La clinique de la maladie est assez typique. Ça fait mal de plier et de déplier le pinceau. Parfois, il peut coincer une paume serrée. Lorsque vous redressez des clics bien entendus.
  7. Si la douleur dans l'articulation du pouce est concernée, la risarthrose peut être la cause la plus probable. Son apparence est associée à une surcharge importante de l'articulation, à une infection, à une intoxication et à un traumatisme. Déjà au cours de l'examen, le diagnostic ne fait aucun doute: un point de douleur spécifique, une douleur accrue avec une charge caractéristique - tourner la clé, ouvrir les capots, faire pivoter les poignées de porte. Au stade initial de la maladie, le pouce sur le bras ne fait mal qu'après l'effort, à mesure que la maladie se développe, la douleur apparaît même au repos. Progressivement, l'articulation se déforme, les actions actives deviennent impossibles.
  8. Le rhumatisme est connu pour ses douleurs aiguës soudaines très désagréables. Il a apporté cette netteté de manifestations aux articulations des doigts, accompagnant également tout le processus de rougeur, gonflement et violation de la liberté de mouvement. Ajoutez à cela une éventuelle éruption cutanée et de la fièvre, et une image complète de la maladie sera dressée, qui ne peut être traitée qu'avec l'aide d'un médecin.
  9. Le syndrome dit de tunnel, diagnostiqué le plus souvent chez les jeunes, peut entraîner des sensations douloureuses dans l'articulation de l'index. Il apparaît avec un long travail à l'ordinateur. Pratiquement tous les spécialistes dont l'activité est liée tôt ou tard à une activité similaire peuvent présenter des symptômes similaires.

Facteurs de risque

Facteurs affectant le développement de diverses maladies des articulations des doigts:

  • changements hormonaux;
  • pathologie du système immunitaire;
  • divers facteurs héréditaires;
  • infections (souvent chroniques);
  • troubles métaboliques;
  • exposition à divers facteurs nocifs, tels que: présence fréquente de mains dans l'eau froide (pendant une longue période), etc.
  • les microtraumatismes résultant d'un traumatisme aux mains (le plus souvent chez des athlètes ou sur un esclave nécessitant un effort physique particulier).

Seul un traumatologue ou un rhumatologue sera en mesure de déterminer si un patient a une maladie spécifique qui provoque une douleur dans les articulations des doigts.

Douleur lors de la flexion et du fléchissement

La douleur pendant la flexion peut indiquer la présence des maladies suivantes:

  • pincement des nerfs vertébraux;
  • ligamentite sténotique;
  • arthrose des articulations;
  • syndrome de tunnel;
  • l'arthrose;
  • tendovaginite.

Les symptômes

Les signes de maladies graves des articulations des doigts sont les symptômes suivants:

  1. L'apparition de formations nodulaires dans les articulations;
  2. Grincement des doigts;
  3. Douleur avec la pression;
  4. Douleurs aiguës perçant;
  5. Changement de couleur de la peau (rougeur);
  6. Difficulté de motricité fine;
  7. Augmenter le t ° C du corps;
  8. Transformation des articulations;
  9. Sceaux au pli du doigt;
  10. Compression difficile du doigt;
  11. Le développement de l'inflammation et des formations tumorales autour des articulations;
  12. Douleurs ressemblant à des vagues (l'inconfort est pire la nuit et disparaît presque le jour).

Connaître les causes des douleurs articulaires aidera à trouver un traitement curatif et à prendre des mesures préventives.

Diagnostics

Avant de savoir comment traiter la douleur dans les articulations des doigts, vous devez poser un diagnostic correct. Par conséquent, pour les personnes qui ressentent des douleurs articulaires et un inconfort sévère lors de la flexion des membres supérieurs, le diagnostic suivant est recommandé:

  • biochimie sanguine;
  • radiographie;
  • tomographie par ordinateur
  • prise de sang (général), urine;
  • imagerie par résonance magnétique
  • vérifier le sang pour détecter la présence de facteur rhumatoïde, de purines et d'anticorps anti-streptocoques.

La survenue d'une gêne lors de la flexion des doigts ne doit pas être négligée. Ignorer un problème peut avoir de graves conséquences. Il y a souvent une perte de mouvements actifs. Et par la suite, ce problème apparemment sans importance, comme l’impossibilité de plier un doigt, peut conduire à un handicap.

Que faire s'il y a une douleur dans les articulations des doigts?

Consulter un chirurgien vaut si:

  • Les douleurs articulaires graves ne disparaissent pas, même après l'utilisation d'analgésiques;
  • La douleur dans l'articulation est accompagnée d'une augmentation de la température corporelle globale ou d'autres symptômes pathologiques (conjonctivite, éruption cutanée, etc.);
  • La douleur dans les articulations est apparue après une blessure et s'accompagne d'un gonflement important, ainsi que de déformations du contour de l'articulation.
  • La douleur dans les articulations des doigts ne disparaît pas au cours de la semaine.

Traitement

En cas de douleur dans les articulations des doigts, le traitement doit avant tout viser à éliminer la maladie sous-jacente. Si le processus inflammatoire provoque des douleurs articulaires, des antibiotiques, des hormones et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits.

En cas de lésion dystrophique, il est d'abord nécessaire de restaurer le cartilage articulaire endommagé à l'aide de chondroprotecteurs et de mesures auxiliaires: massage, thérapie manuelle, physiothérapie.

Traitement de la toxicomanie

Dans les processus inflammatoires, on prescrit au patient des antalgiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (indométhacine, ibuprofène, piroxicam, voltaren et bien d’autres).

Pour les douleurs sévères, on utilise des corticostéroïdes hormonaux, qui peuvent être injectés dans la cavité articulaire. Dans l'arthrose, les chondroprotecteurs sont nommés par des parcours longs, qui nourrissent le cartilage et contribuent à la suspension de sa destruction.

Physiothérapie

La douleur dans les articulations des doigts indique un dysfonctionnement ou une sorte de dysfonctionnement. Tout d’abord, vous devez vous éloigner de toute activité physique.

Les méthodes de physiothérapie sont importantes et efficaces dans la lutte contre les agents pathogènes des articulations des doigts. Ces méthodes comprennent: l'électrophorèse avec novocaïne (exposition au courant), les thérapies résonnantes et le sommeil électrolytique.

Pendant la rémission, un effet thérapeutique sur les doigts est obtenu en effectuant une séance de massage, de la peinture sur la boue, une thérapie manuelle et des exercices thérapeutiques. Il est également recommandé de visiter les sources de sulfure d’hydrogène, de radon et de boue dans des conditions de sanatorium. Le traitement dans le sanatorium est effectué sans exacerbation d'une maladie arthritique et n'est prescrit qu'après un examen approfondi par un spécialiste.

Régime alimentaire

Produits qui aident avec les douleurs articulaires:

  1. Poisson et autres fruits de mer. Le calcium, le fer et le phosphore qu'ils contiennent contribuent à la normalisation du métabolisme des minéraux.
  2. Huile de lin ou huile de poisson. Les acides gras oméga-3 contenus dans ces produits améliorent l'état des vaisseaux sanguins et aident à restaurer le métabolisme des graisses;
  3. Le vinaigre de cidre contribue à l'alcalinisation du sang et à l'élimination des sels.

De plus, ajoutez à votre alimentation:

  • salade
  • radis;
  • les jaunes d'œufs;
  • groseille
  • les noix;
  • jus de fruits et de grenade;
  • les figues;
  • chou-fleur;
  • l'huile d'olive;
  • le gingembre;
  • fromages naturels à faible teneur en matières grasses.

Vous devez limiter ou exclure complètement: les produits laitiers à haute teneur en matières grasses, les sucreries, les pâtisseries, les plats épicés ou salés, la mayonnaise, les viandes fumées, le thé et le café forts, ainsi que les produits contenant de l'acide d'oseille (épinard, oseille, rhubarbe).

Remèdes populaires

À la maison, vous pouvez essayer des remèdes populaires qui peuvent compléter le traitement principal et soulager la douleur aux articulations des doigts.

  1. Les feuilles de laurier et les aiguilles de genévrier sont écrasées puis ajoutées au beurre. Les mains quotidiennes doivent être massées avec la pommade obtenue.
  2. La compresse de craie broyée et de produit laitier fermenté (kéfir, ryazhenka) doit être appliquée pendant la nuit De même, on peut utiliser du gruau bouilli.
  3. À l'intérieur, vous pouvez prendre la sève de bouleau. C'est une source de nombreuses vitamines, de nutriments, qui ont un effet positif non seulement sur les articulations, mais également sur tout le corps.
  4. Une cuillère à soupe d'huile d'olive mélangée à quelques gouttes de jus d'ail frais doit être bue le matin avant le premier repas. De cette façon, il est possible de soulager l'inflammation lors de l'exacerbation de la douleur dans les articulations des mains.

N'oubliez pas les autres méthodes de traitement non médicamenteuses: physiothérapie, thérapie de boue, massage, thérapie à la paraffine et échographie.

Exercice

Ils aident à maintenir le système musculo-squelettique en bon état, sont assez simples et ne nécessitent pas beaucoup de temps. Quelques minutes par jour peuvent vous donner un âge avancé sans maladie.

Rappelez-vous: la réponse à la question de savoir pourquoi les articulations des doigts ou des orteils font mal et quoi faire à ce sujet devrait vous inquiéter d’abord. Faites confiance au médecin, mais gardez également la situation sous contrôle. Comment traiter les articulations, de quelle manière - à vous de décider.

Ne craque pas!

traitement des articulations et de la colonne vertébrale

  • Maladies
    • Arozroz
    • L'arthrite
    • Spondylarthrite ankylosante
    • Bursite
    • Dysplasie
    • Sciatique
    • Myosite
    • Ostéomyélite
    • L'ostéoporose
    • Fracture
    • Pieds plats
    • La goutte
    • Radiculite
    • Rhumatisme
    • Talon éperon
    • Scoliose
  • Joints
    • Genou
    • Épaule
    • Hanche
    • Pied
    • Les mains
    • Autres articulations
  • Colonne vertébrale
    • Colonne vertébrale
    • Ostéochondrose
    • Cervical
    • Service thoracique
    • Colonne lombaire
    • Hernie
  • Traitement
    • Exercice
    • Opérations
    • De la douleur
  • Autre
    • Le muscle
    • Bundles

Maux de mains difficiles à plier les doigts

Maux de main: causes, symptômes, traitement

Mais le traitement est possible. Pour cela, nos spécialistes proposent différentes techniques. Bien que, pour commencer le traitement, la maladie doit être différenciée de l'ostéochondrose cervicale, qui s'accompagne souvent aussi d'une sensation d'engourdissement et de douleur dans le petit doigt.

Le deuxième facteur, qui peut s’accompagner d’un tel symptôme, est une violation de la position physiologique des vertèbres cervicales. Même un décalage de quelques millimètres peut perturber le processus d'innervation de l'un des membres supérieurs. En règle générale, la plus grande charge sur la fibre nerveuse se produit pendant les heures de repos nocturne. Le matin, le patient se sent engourdi. Ses doigts ne se plient pas le matin, il n’ya aucune possibilité de faire des mouvements associés à la motricité fine. Après quelques heures, tout s'en va.

Il faut comprendre que la plupart de ces pathologies sont traitées avec succès de manière conservatrice sans intervention chirurgicale, même aux stades les plus avancés. Pour ce faire, vous devriez simplement vous rendre à un rendez-vous avec un thérapeute manuel. Après un examen préliminaire, le médecin vous prescrira un traitement approprié pour éliminer un tel défaut physique.

Arthrite psoriasique. Inflammation des articulations, provoquée par des lésions cutanées; la limitation de la mobilité des doigts, accompagnée de sensations douloureuses, est un problème pour la plupart des personnes âgées.

Les analgésiques sont prescrits sous forme d’injections, de pommades, de comprimés, etc. Bien que, avec l'élimination du processus pathologique principal, la douleur disparaisse.

Cette maladie est associée à une inflammation des tissus périarticulaires - le ligament annulaire du doigt. En externe, la pathologie s'apparente à l'arthrite ou à l'arthrose, une radiographie est donc réalisée pour clarifier le diagnostic.

Dans la polyarthrite rhumatoïde actuelle à long terme, il se développe souvent une déformation caractéristique des mains de type «main à lornet», «fleur à la boutonnière» ou «col de cygne».

Douleur dans les articulations des doigts - ce fléau est-il sauvé?

Troubles métaboliques;

La goutte est une maladie des amateurs de viande; associée au dépôt dans les cavités articulaires de cristaux aigus de sels d'acide urique.

Pourquoi des douleurs aux articulations des doigts apparaissent-elles?

L'arthrose déformante est une maladie du cartilage des articulations radiales du poignet. Les fractures mal acquittées des os du carpe sont la cause principale de cette maladie. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie qui touche les petites articulations de la main (en particulier le poignet). Quand il est cassé, la mobilité des doigts séparément et la motricité fine des mains. Afin d'éviter diverses complications, même avec des douleurs mineures, vous devez consulter un rhumatologue et suivre immédiatement le traitement prescrit.

Si vous avez mal aux mains, dormez la nuit et travailler pendant la journée est très problématique. Ils peuvent survenir non seulement après une ecchymose ou un coup, mais aussi à cause de certaines maladies.

La restriction de la mobilité des doigts est un autre signe typique du syndrome du tunnel, qui survient souvent dans le contexte d'une lésion traumatique des articulations et des ligaments. Des articulations déformées des os peuvent nuire à l'innervation normale des tissus de la main. Dans ce contexte, les doigts du patient ne se plient pas, la douleur peut être complètement absente. Le patient éprouve un manque de force ou l'incapacité d'effectuer l'action prévue.

Alors, pourquoi vos doigts ne fléchissent-ils pas lorsque vous essayez de faire cela, et une sensation désagréable se produit? Tout d’abord, faites attention à l’état des articulations interphalangiennes. Examinez-les - s'il y a des signes de déformation des tissus, y a-t-il un gonflement, une rougeur. Si tous ces signes sont absents, vous pouvez alors exclure en toute sécurité une arthrose, une arthrite et une goutte déformantes. Il est sage d’approcher le diagnostic de spondylarthrite ankylosante. Dans cette pathologie du tissu conjonctif, les lésions principales se situent dans les articulations intervertébrales et seuls les effets séparés se retrouvent sur les mains. De même, des rhumatismes et d'autres maladies systémiques peuvent survenir. Pour leur diagnostic nécessite des études de laboratoire minutieuses.

Goutte La maladie est associée au dépôt de cristaux tranchants dans les articulations du sel d'acide urique;

Chez la femme, la survenue de ce malaise est associée à la restructuration des niveaux hormonaux.

Pour récupérer plus rapidement, dans le traitement de ce type de maladie, vous pouvez utiliser des remèdes populaires. Voici quelques recettes populaires.

Cliniquement, la ligamentite se produit typiquement: douleur lors de la flexion et de l’extension, et parfois avec pincement du doigt dans un état plié, lorsque son extension n’est possible que par la force. Dans ce cas, vous pouvez entendre les clics caractéristiques. Pourquoi une image similaire apparaît-elle? Le ligament annulaire pendant l'inflammation s'épaissit et perd son élasticité.

  • Ce groupe de maladies est plus caractéristique des femmes plus âgées, car la nature de son développement est directement liée au fond oestrogénique. Cependant, il existe d'autres causes d'arthrose: hérédité, troubles métaboliques, stress professionnel, etc.
  • Facteurs héréditaires;
  • Arthrite psoriasique - inflammation des articulations à l’arrière-plan des lésions cutanées psoriasiques.
  • La douleur et la mobilité limitée des articulations des doigts sont fréquentes chez les personnes plus âgées. Selon les statistiques de la pathologie des petites articulations des mains chez les personnes âgées de plus de quarante ans, survient tous les dixièmes et après soixante - trois. Chez les femmes, cela peut être dû à des modifications des niveaux hormonaux liées à l'âge. Cependant, les articulations des doigts sont douloureuses, pas seulement chez les personnes de plus de quarante ans, il existe des maladies dans lesquelles un tel problème peut survenir à tout âge.
  • Diverses maladies provoquent des douleurs aux mains. Ils se divisent en deux groupes: le premier concerne les blessures à la main (fracture, ecchymose, luxation, entorse). Le deuxième groupe de maladies pour lesquelles la main fait mal est la pathologie des articulations, du cartilage, des os et de leur inflammation. En cas de troubles tels que luxation, fracture, étirement, douleurs à la main, gonflement, entorses, tumeurs, déformation du tissu osseux. Les symptômes typiques de telles blessures sont les douleurs de tiraillement et aiguës. Dans le même temps, la main est inactive. Un traitement inapproprié peut provoquer une raideur de la main.
  • Le traitement de cette pathologie est effectué par des méthodes de thérapie manuelle utilisant la correction de la position des inclusions articulaires, les vertèbres. Par la suite, des séances de massage thérapeutique sont prescrites au cours desquelles des spécialistes réalisent une régénération rapide des tissus endommagés en améliorant leur apport sanguin. Dans les cas avancés, un traitement de restauration à long terme peut être nécessaire.
  • Le plus souvent, la réponse à la question de savoir pourquoi les doigts ne se plient pas se situe dans le plan des lésions de la fibre nerveuse, responsable de l'innervation des fibres amorcées du muscle correspondant. Tout mouvement de notre corps est induit par la transmission d'un signal du cerveau. Ensuite, l'influx nerveux forme un ordre au groupe de muscles approprié pour la contraction ou la relaxation. Si la difficulté survient lors de l'extension ou de la flexion des doigts, il est fort probable qu'une impulsion nerveuse similaire n'atteigne tout simplement pas les muscles. Le centre des modifications pathologiques dans ce cas peut être situé à la fois dans la colonne cervicale et se former contre le fond d'une ostéochondrose à long terme et dans le canal carpien.

Arthrite infectieuse. Une telle inflammation est de nature virale ou bactérienne.

Cependant, les personnes de cet âge ne sont pas les seules à s'inquiéter des sentiments. Malheureusement, il existe un certain nombre de maladies dans lesquelles une gêne dans les phalanges des doigts peut survenir à tout âge et même à un jeune âge.

Maladies touchant les articulations des mains

Polyarthrite rhumatoïde


Pommade de l'herbe hellébore du Caucase. Pour le préparer, mélangez 20 grammes d'herbe séchée et de miel et ajoutez 10 grammes d'huile végétale et 5 grammes de moutarde sèche. Faire fondre tous les ingrédients dans un bain-marie et mélanger jusqu'à consistance lisse. Refroidissez et transférez dans un récipient sombre. Lubrifiez les articulations la nuit jusqu'à la disparition de la douleur.

Le rhumatisme psoriasique des doigts est une forme de psoriasis. Outre la lésion cutanée caractéristique, 10 à 15% des patients sont impliqués dans le processus, principalement les phalanges distales (ongles) des doigts et des orteils. La maladie prend parfois la forme de dactylite - une inflammation commune des tissus du doigt. Ils gonflent, rougissent douloureusement et avec difficulté. Extérieurement prendre la forme de saucisses.

Arthrose et polyosteoarthrose

Outre la douleur liée à l'arthrose des mains, la formation de nodules sous-cutanés au niveau des articulations malades est caractéristique, ce qui, avec l'œdème, contribue au développement de déformations des doigts - elles prennent une apparence nodulaire caractéristique. Parfois, les doigts ressemblent à un fuseau, en raison d'un épaississement au milieu. Extérieurement, cela peut ressembler à la polyarthrite rhumatoïde, mais avec l'arthrose, aucun autre groupe d'articulations et d'organes internes n'est endommagé.

Blessures aux mains, y compris fréquentes microtraumatismes (sportifs ou professionnels);

L'arthrite infectieuse est une inflammation de nature bactérienne ou virale.

La goutte

Sans les doigts, nous ne pouvons presque rien faire physiquement.

Avec une forte flexion du bras ou de la main, vous pouvez étirer les ligaments ou les casser complètement. Les symptômes seront similaires à ceux des ecchymoses et des fractures. La main se gonfle, le poignet fait mal, tout mouvement est donné avec douleur. Afin d'éviter des complications graves, le traitement doit commencer immédiatement. Dans le cas de pathologie des tendons de la main, ses mouvements sont limités, un gonflement, un gonflement et des douleurs diverses se produisent souvent. L'état de santé d'une personne va sensiblement se détériorer et le traitement prendra plus de temps s'il ne prend pas des mesures immédiatement. En outre, l'inflammation des tendons peut se propager à différentes parties de la main et même à l'autre main: par exemple, si la douleur a commencé dans la main gauche, vous pouvez alors ressentir que votre main droite est douloureuse.

La condition dans laquelle le doigt ne se plie pas jusqu'au bout peut être une conséquence de l’habitude de «casser» les articulations. Le mécanisme de développement de la pathologie est associé à un étirement primaire de la cavité articulaire, à la suite duquel se produit une instabilité de l'appareil ligamentaire, un étirement excessif des fibres du tendon. Lorsque vous essayez de redresser votre doigt, une tension excessive se produit dans l’appareil tendineux, ce qui empêche tout redressement.

Ligamentite sténosante

En règle générale, ces conditions sont accompagnées de rampement, d'engourdissement, de légères douleurs et d'une fatigue accrue des fibres musculaires. Avec la perturbation à long terme du processus d'innervation, les muscles se déforment, ce qui provoque leur dystrophie.

Toutes les maladies ci-dessus se développent progressivement. La recherche dans ce domaine nous a permis d'identifier plusieurs facteurs qui provoquent le développement de maladies.

Le psoriasis

Les principales sources de douleur peuvent être des lésions articulaires ou des maladies. Et, si les premières ne posent pas de questions, les secondes nécessitent une attention particulière. Ainsi, le malaise articulaire peut causer les maladies suivantes.

Faites des compresses sur les zones touchées avec du vinaigre de fruits.

Arthrite septique et infectieuse

Le diagnostic d '"arthrite psoriasique" n'est généralement pas difficile à établir car la maladie se développe dans le contexte d'une lésion cutanée spécifique.

Souvent, l'arthrose des mains se manifeste par une risarthrose, lorsque les articulations du pouce sont isolées de manière isolée. La rhizarthrose se développe souvent à la suite d'une pression excessive prolongée sur le pouce. Une lésion dans cette zone doit toujours être différenciée de pathologies telles que la goutte et le rhumatisme psoriasique, pour lesquelles cet endroit particulier est une localisation de prédilection.

Traitement de la douleur

Facteurs nocifs durables: présence constante des mains dans l'eau froide, etc.

Les facteurs prédisposant au développement de diverses lésions des doigts de la main sont:

Les causes de douleur de cette nature sont généralement des maladies ou des dommages aux articulations et aux tissus périarticulaires. La nature de la pathologie peut être jugée par le degré de dommage - par exemple, dans les processus chroniques, les articulations peuvent non seulement faire mal, mais aussi être déformées. La douleur dans les articulations des doigts est un signe caractéristique de pathologies telles que:

Toutes ces blessures entraînent diverses maladies: tendinite,

Chez ces patients, on observe souvent de petites subluxations, le développement de déformations des tissus articulaires, une altération de la motricité fine des mains. Une aide immédiate est nécessaire pour arrêter un processus pathologique en progression rapide. Dans notre clinique, dans ce cas, nous proposons une assistance qualifiée visant à la rééducation des tissus articulaires, ligamenteux et tendineux. Parallèlement, des travaux sont en cours pour restaurer l'élasticité et le volume de la masse musculaire.

Il faut se méfier des situations dans lesquelles les doigts ne fléchissent pas bien sans accompagner d'autres symptômes cliniques de violation de l'innervation ou de lésion des articulations des mains. Le fait est que des troubles aigus et chroniques de la circulation cérébrale, diverses angio et neuropathies sur fond de diabète sucré, une intoxication alcoolique et des anomalies des organes internes peuvent apparaître avec des signes similaires.

Les principaux sont:

La polyarthrite rhumatoïde. La maladie est caractérisée par une inflammation non infectieuse. Il affecte initialement les phalanges des doigts. D'autres maladies et d'autres petites articulations sont exposées;

Causes d'inconfort

Faites fondre un petit morceau de propolis et mélangez-le à l'huile de tournesol ou de maïs. Utilisez comme un onguent.

Ils peuvent se présenter sous la forme d'une pathologie à une articulation (monoarthrite) et à plusieurs (polyarthrite). La cause en est toujours un agent infectieux qui pénètre dans le tissu articulaire par la peau endommagée ou par le sang.

Cette maladie est associée à une altération du métabolisme des purines - produits du métabolisme des protéines, ce qui entraîne le dépôt de sels d'acide urique (urates) dans les articulations. Bien que la goutte affecte principalement les articulations des pieds, les mains sont souvent impliquées dans le processus. Tout d'abord, les articulations métacarpophalangiennes (les plus proches des extrémités) du pouce sont affectées.

Sources principales

Arrêtons-nous sur chaque groupe de maladies.

  • Pathologie du système immunitaire;
  • La polyarthrite rhumatoïde est une maladie systémique courante associée à des lésions inflammatoires auto-immunes (non infectieuses) touchant principalement les petites articulations des mains et des pieds.
  • Perithendinite, syndrome de tunnel. La péritendinite est une maladie caractérisée par une inflammation de l'articulation du poignet et des tendons de la main. Ses symptômes sont les suivants: le pouce et l'index et, par conséquent, toute la main bouge beaucoup en raison de la douleur qu'ils ressentent. Tendinite - lorsque cette maladie enflamme les fléchisseurs des tendons, ils relient les os métacarpiens au poignet. Le plus souvent, les personnes qui effectuent un travail manuel ou les athlètes souffrent de cette maladie. Il devrait être possible de consulter un médecin dès que possible, même avec des douleurs mineures, car elles peuvent évoluer plus tard.
  • Et le dernier état que nous voudrions examiner dans cet article concerne le fait que le petit doigt de la main ne se plie pas d'un côté. Le plus souvent, il s'agit d'un symptôme indiquant un syndrome du canal carpien à long terme. Cette maladie touche principalement les personnes qui effectuent un travail monotone, monotone, avec implication de la motricité fine dans l'une des mains et qui sont accompagnées d'une mauvaise position de la main.
  • La première phase de l'AVC ischémique et hémorragique peut également débuter par une sensation d'engourdissement d'un côté du corps. L'absence de symétrie est le principal signe diagnostique de tels états. Cependant, avec le syndrome du tunnel, une lésion prédominante du membre supérieur gauche ou droit peut également être observée.
  • Services et prix

Facteurs prédisposants

L'arthrose (polyosteoarthrosis). Cette maladie n’est pas inflammatoire non plus. Sa particularité est l'épaississement des articulations des doigts. Une telle pathologie altère sérieusement leur mobilité;

Pour que le traitement produise un résultat, il est nécessaire de respecter scrupuleusement toutes les recommandations de votre médecin. Et alors les chances de récupération ou de soulagement significatif de la condition seront élevées.

Pourquoi ne pas plier les doigts le matin et pendant la journée

  • Le tableau clinique peut varier en fonction de la forme et de la gravité de la lésion. En cas d'inflammation purulente, les symptômes ne seront pas seulement une douleur locale, mais aussi une violation de l'état général - température corporelle élevée, fièvre et intoxication.

Les douleurs de la goutte peuvent être très intenses, paroxystiques et avoir un caractère brûlant et déchirant. Ils sont accompagnés par un gonflement et une rougeur de la peau sur la zone touchée. Le mouvement dans le pouce (en règle générale, c'est lui qui est affecté) lors d'une attaque douloureuse est extrêmement difficile, voire impossible. Souffrez de la goutte plus souvent des hommes, âgés de 40 à 60 ans.

Sur la photo - la main atteinte d'arthrite.

Pourquoi les doigts ne se plient pas

L'arthrose est un processus de déformation non inflammatoire caractérisé par un épaississement des articulations des doigts et une restriction de leur mobilité.

Le syndrome du canal carpien, ou syndrome du tunnel, est une maladie très grave. Avec cela, le nerf au poignet est enflammé. L'inflammation s'accompagne de fortes douleurs au poignet et à la main. La main dans son ensemble devient moins mobile en raison d'une diminution de la mobilité des doigts. Le syndrome de tunnel se produit souvent chez les musiciens, les chirurgiens, les horlogers et les sculpteurs.

Attention: les doigts ne se plient pas bien

Les premiers signes cliniques du syndrome de tunnel incluent la douleur et un engourdissement après une journée de travail dans le dos de la main dans sa partie latérale. Les sensations désagréables augmentent en soirée et atteignent leur maximum lorsque vous essayez de vous endormir. Au matin, tous les symptômes disparaissent. Si le petit doigt de la main ne se plie pas, alors c'est déjà une étape négligée.

Si vos doigts ne se plient pas le matin, cela peut difficilement être une conséquence du syndrome du tunnel, car avec cette maladie, les symptômes typiques augmentent après un travail monotone et atteignent leur apogée le soir. En règle générale, les patients ressentent un certain soulagement le matin. Habituellement, les doigts sont fortement pliés le matin avec diverses maladies systémiques impliquant des troubles métaboliques. Il peut s'agir de la goutte, dans laquelle une grande quantité d'acide urique est présente dans le sang. La nuit, le flux sanguin ralentit, ce qui permet de libérer une partie du sel dans la cavité articulaire, y compris les articulations interphalangiennes des doigts. Les patients ont généralement des difficultés de mobilité dans presque toutes les grosses articulations. La défaite des mains est symétrique.

Les doigts ne se plient pas le matin

Les pathologies dans lesquelles les doigts ne se déplient pas comprennent les conséquences des blessures, les syndromes à effet tunnel, les complications de l'ostéochondrose, l'arthrite et l'arthrose avancées, la goutte, la spondylarthrite ankylosante et de nombreuses autres maladies. Nous vous invitons à découvrir toutes les causes possibles et à comprendre pourquoi les doigts des mains ne se plient pas, y compris le matin.

Ligamentite sténotique. Avec la maladie, les ligaments en anneau sont enflammés;

Ne plie pas les doigts

Les mains sont l'une des parties les plus fonctionnelles et les plus mobiles du corps. Sans eux, il n'est pas possible non seulement de travailler, mais aussi d'effectuer de simples tâches ménagères. C'est pourquoi la douleur dans les mains provoque une gêne grave. Après tout, même sa faible manifestation peut sérieusement limiter l’activité humaine.

Tout d’abord, les mesures thérapeutiques devraient viser à éliminer la maladie sous-jacente. Si le processus inflammatoire provoque des douleurs articulaires, des antibiotiques, des hormones et des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. En cas de lésion dystrophique, il est d'abord nécessaire de restaurer le cartilage articulaire endommagé à l'aide de chondroprotecteurs et de mesures auxiliaires: massage, thérapie manuelle, physiothérapie.

Le doigt ne se plie pas jusqu'au bout

Nodules goutteux - tophi - un signe caractéristique de la goutte

Cette pathologie est l’une des causes les plus courantes de lésion des petites articulations des mains. La polyarthrite rhumatoïde peut survenir à tout âge, aussi bien dans l’enfance que dans la vieillesse. Il se caractérise par une lésion symétrique de différents groupes d'articulations, mais il est particulièrement résistant au niveau des doigts. Les douleurs s'accompagnent de signes d'inflammation: gonflement et rougeur. Sur les zones touchées sous la peau, il est parfois possible de trouver des formations denses - nodules rhumatoïdes. La maladie survient par vagues, avec des périodes de rémission et des crises aiguës.

Ne pliez pas le petit doigt sur la main

Changements hormonaux;

La ligamentite sténosante est une maladie inflammatoire des ligaments annulaires des articulations des doigts.

Il existe plusieurs types de pathologies des articulations du poignet: la polyarthrite rhumatoïde, l'ostéoartose, l'ostéoartose déformante. Toute douleur dans la brosse peut être associée à eux. De par leur nature, la douleur est généralement vive, vive, longue et tiraillante, très épuisant. Diverses complications peuvent se développer.

Douleur dans les articulations des doigts lors de la flexion

Avec l'âge ou sous l'influence de facteurs externes, des processus négatifs irréversibles se produisent dans les articulations. Cela conduit à une douleur, un inconfort, un engourdissement, qui violent le rythme habituel de la vie. La douleur dans les articulations des doigts lors de la flexion est celle qui cause le plus de souffrances, car les mains sont le principal outil de travail et que l’impossibilité de leur fonctionnement normal nuit au fonctionnement normal. Examiner les méthodes de diagnostic des maladies des articulations, des examens et de la prévention.

Causes de douleur dans les articulations des doigts

La douleur dans les doigts et les articulations gêne non seulement le travail, mais complique également de manière significative la mise en œuvre d'actions domestiques simples - fermeture du bouton, habillage, cuisson et procédures hygiéniques. Pour se débarrasser des sensations douloureuses, de la contrainte des mouvements, il est nécessaire de déterminer correctement la nature de la maladie, afin d'éliminer la source du développement. La douleur dans les articulations des doigts lors de la flexion peut résulter de telles maladies:

  • Polyarthrite rhumatoïde - une maladie inflammatoire qui se développe dans les petites articulations, par exemple dans le pied, les mains. Le développement de cette maladie est non infectieux.
  • La goutte se développe à la suite du dépôt de cristaux de sel dans les articulations des mains, ce qui affecte négativement l'état du tissu cartilagineux, entraînant une douleur particulièrement ressentie lors de la flexion des doigts.
  • La ligamentite sténosante est une maladie qui affecte les ligaments annulaires des articulations des doigts et se caractérise par le développement d'une inflammation dans ces zones.
  • Arthrite infectieuse - apparition de douleurs dans les mains après des lésions bactériologiques ou virales des articulations de la main.
  • L'arthrose est une lésion des articulations, caractérisée par un processus de déformation, une douleur intense en flexion, une mobilité réduite, une raideur des mouvements.

Avec flexion et extension ou contraction

Parfois, la douleur est particulièrement aiguë après l'impact physique - flexion, contraction, extension. Une douleur associée à des actions aussi simples peut provoquer de l'arthrite, de l'arthrose, de l'arthrose, de l'ostéomyélite, du psoriasis ou une bursite. La cause de la douleur résultant de mouvements élémentaires, un resserrement lors de la flexion peut être une blessure à la main, une fracture, une déformation des doigts ou le résultat d’un effort physique prolongé.

Pendant la grossesse

En attendant un enfant, les femmes éprouvent souvent des douleurs dans les mains. Les principales conditions préalables à la survenue d'une douleur sont les suivantes: manque de calcium; une augmentation de la production de l'hormone relaxine, qui affecte négativement les tissus cartilagineux; affaiblissement de l'immunité; la fibromyalgie; compression du nerf médian, ce qui entraîne des sensations douloureuses dans la main.

Le matin

Si vous ressentez des douleurs articulaires le matin, vous entendez des clics, ce qui peut être le signe du développement de la polyarthrite rhumatoïde, qui affecte le tissu conjonctif de la main. Les principaux signes de la maladie comprennent une inflammation au niveau des phalanges de l'index et des annulaires. Souvent, des douleurs matinales peuvent également survenir à la suite de la goutte, qui touche principalement les pouces, provoque une inflammation de la peau, un gonflement et un gonflement.

Engourdissement

Or, l'engourdissement des articulations des doigts est un problème qui touche des personnes de générations différentes, des plus jeunes aux plus âgées. Cela peut entraîner des difficultés au travail et des complications dans la conduite de la vie. Plus tôt la source de la maladie est identifiée et le traitement choisi, meilleur sera le résultat, et vous pourrez vous débarrasser complètement de la maladie. Les causes courantes d'engourdissement incluent:

  • Forte situation stressante qui affecte négativement l’état de santé général, son fonctionnement.
  • Ostéochondrose de la colonne vertébrale supérieure (cervicale). Lorsque cela peut être un engourdissement des doigts, causé par la formation de croissances osseuses (bosses), qui exerce une pression sur les terminaisons nerveuses, perturbe le flux sanguin.
  • Problèmes vasculaires. La croissance des os, les plaques et la thrombose des vaisseaux sanguins peuvent nuire à la circulation sanguine, ce qui provoque un engourdissement des doigts.
  • Syndrome du canal carpien - serrant le nerf à l'intérieur du poignet, ce qui provoque une violation de la circulation sanguine et un engourdissement.

Gonflement ou inflammation

La cause la plus courante de la douleur est la survenue de processus inflammatoires apparus après une blessure, maladies qui provoquent une inflammation: polyosteoarthrose (nodules sur tous les doigts de la main droite ou gauche - du gros au petit doigt), risarthrose, infectieuse, rhumatoïde, psoriasique ou rhumatismale. Si les articulations des doigts sont enflées et douloureuses, cela peut être le résultat d'une tumeur bénigne ou maligne.

Quel médecin contacter

Lorsque vous avez mal aux mains, vous devez immédiatement vous rendre à l’hôpital pour faire appel aux services d’un spécialiste de haut calibre, pour passer les tests de laboratoire nécessaires et pour réussir les tests recommandés. En fonction de la cause de la maladie, de ses caractéristiques et de sa complexité, les médecins suivants peuvent être nécessaires:

  • Un rhumatologue est un spécialiste des tissus conjonctifs qui traitent de maladies des articulations, telles que l'arthrite, les rhumatismes, qui entraînent souvent des sensations douloureuses lors de la flexion des doigts.
  • Chirurgien Vous devriez consulter ce médecin lorsqu'il n'y a pas de spécialiste commun des maladies articulaires dans l'établissement médical ou s'il existe des indications pour résoudre le problème de manière opérationnelle.
  • Un neurologue peut fournir une aide experte si la douleur dans les articulations est provoquée par un pincement des terminaisons nerveuses et si un engourdissement ou un saignement de la main est souvent observé.
  • Traumatologue. Si un inconfort et des douleurs aux doigts lors de la flexion apparaissent après un traumatisme, des lésions physiques à la main, consultez ce médecin.
  • Hématologue. Sa consultation est nécessaire si l'on soupçonne que la cause de votre maladie est une maladie du sang.

Quels tests doivent réussir

La douleur dans les articulations des doigts lors de la flexion interfère avec le fonctionnement normal de la personne et de sa vie. Pour déterminer la cause de la maladie, il est nécessaire de passer par une série de procédures de physiothérapie et de tests de laboratoire. Les diagnostics fournissent une opportunité de trouver la source de la maladie et de trouver les méthodes de traitement les plus efficaces. En règle générale, les médecins prescrivent un certain nombre de tests médicaux afin de déterminer certains facteurs:

  • Test sanguin général. En évaluant ses résultats, il est nécessaire de porter une attention particulière au niveau d'hémoglobine, de globules rouges, à la présence de leucocytes. Le cours de l'inflammation dans le corps est indiqué par une ESR élevée. Avec l'arthrite, une anémie est souvent observée, ce qui est également déterminé au cours de cette étude.
  • Analyse biochimique du sang. Les résultats aideront à déterminer la nature de la maladie - qu'elle soit aiguë (le contenu sérique en alpha et gamma globuline est élevée) ou chronique (seule la gamma globuline augmente). Pour établir un diagnostic précis et choisir une méthode de traitement, les facteurs suivants jouent un rôle important: la présence de protéines (fibrinogène, haptoglobine), l’augmentation du taux d’acides sialiques et de peptides de molécules moyennes.
  • L'analyse d'urine est prescrite sans faute et, en examinant les résultats, il est possible de mettre en évidence une arthrite sévère, comme en témoigne la présence de protéines ou de sang. Des écarts importants des indicateurs par rapport à la norme peuvent être la preuve du développement d'un processus inflammatoire auto-immunitaire, provoquant l'apparition de douleurs dans les articulations de la main.
  • Dans certains cas, des analyses de sang spécifiques sont effectuées pour poser un diagnostic correct. C'est la détermination du niveau d'acide urique, complément; analyse de la détection du facteur antinucléaire (établit la présence d'anticorps, mais est rarement détectée, donc peu efficace), ce qui permet de détecter la présence de cellules de lupus; contrôle du facteur rhumatoïde, dont l'absence indique le développement de l'arthrite.

Méthodes de traitement et de diagnostic des douleurs articulaires

Si les articulations sont douloureuses et enflées, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour éviter le développement de complications et rétablir le fonctionnement normal de la main. La fourniture de tests et l'évaluation de leurs résultats ne peuvent que donner une réponse générale et confirmer la présence de la maladie. Pour obtenir un diagnostic complet, vous devez passer une série d'examens médicaux spéciaux dans des cliniques ou des centres médicaux. Les procédures connues qui aident à établir la nature de la douleur, les causes de son développement et à trouver le traitement optimal incluent: IRM, échographie, scanner.