Principal

Coude

Effets dangereux de l'arthrose

L'arthrose, également appelée arthrose, est une pathologie caractérisée par la destruction des tissus articulaires des cartilages, qui conduit finalement à une déformation de l'articulation. Pour la maladie se caractérise par trois stades de développement, dont l'initiale - est facilement traitable. Cependant, dans les formulaires en cours, une résolution opératoire de la pathologie est requise. L'arthrose entraîne souvent de graves complications, accompagnées d'un inconfort qui aggrave la vie du patient. Un homme averti en vaut deux. Nous examinons ensuite les effets fréquents de l’arthrose, qui sont expliqués par les caractéristiques de l’évolution et du mécanisme de la maladie.

Degrés d'arthrose

L'arthrose est subdivisée en:

Primaire

Développe dans du cartilage sain endommagé par une surcharge excessive. Facteurs externes pouvant déclencher l'apparition d'une arthrose primitive:

  • blessures articulaires;
  • surtensions fonctionnelles;
  • hypermobilité articulaire;
  • régime alimentaire malsain;
  • empoisonnement;
  • abus d'alcool;
  • infections virales.

Les causes internes d'arthrose primaire incluent:

  • structure défectueuse du tissu musculaire et osseux;
  • emplacement anormal des os;
  • l'obésité;
  • troubles endocriniens;
  • circulation sanguine altérée;
  • maladies concomitantes de nature chronique.

Secondaire

Elle se caractérise par une déformation du cartilage articulaire, précédemment affecté par une pathologie. Causes:

  • blessures articulaires;
  • maladies endocriniennes;
  • violation des processus métaboliques.

Il n'y a pas de distinction claire entre les formes d'arthrose primaire et secondaire, car lorsque le cartilage est inchangé de l'extérieur, les structures des cellules et des tissus se déforment.

Distinguez également la classification des degrés de la maladie:

  • 0 - aucun signe pathologique sur les rayons X;
  • I - les phénomènes initiaux d'arthrose se manifestent par des modifications du tissu osseux de nature kystique;

  • II - continuation du degré I, lorsque l’ostéosclérose s’associe à un rétrécissement simultané de la fissure de l’articulation;
  • III - les changements destructeurs revêtent un caractère lourd, qui s'accompagne d'un rétrécissement encore plus grand de l'interligne articulaire;
  • IV - la fissure articulaire devient difficile à distinguer, le tissu osseux dans un état déformé, avec une tendance à la compression vive.
  • Raisons

    L'arthrose appartient à la catégorie des maladies polythétiques. La pathologie apparaît et progresse vers l'eau sous l'influence des facteurs suivants:

    Microtraumas cartilagineuses

    La composition est blessée en cas de charge excessive, lorsque le tissu est incapable de supporter le stress excessif. Pour cette raison, l'arthrose est souvent diagnostiquée chez les sportifs et les personnes effectuant régulièrement des travaux physiques pénibles. Le travail associé au fait de rester accroupi ou agenouillé pendant une période prolongée peut également avoir des conséquences négatives. La charge sur l'articulation du genou augmente avec l'obésité.

    Défauts articulaires congénitaux

    On parle aussi de dysplasie, qui conduit à des microtraumatismes du cartilage, qui deviennent ensuite chroniques. Ces perturbations au fil du temps entraînent de graves dommages à l'articulation.

    L'obésité

    Selon des études, l'incidence de l'arthrose chez les personnes en surpoids, soit quatre fois plus que cet indicateur, dépasse cet indicateur chez les patients dont le poids est normal. Il a également été constaté que tous les 5 kg d'excès de poids augmentent de 40% le risque de développer une arthrose.

    Processus inflammatoires

    Ces facteurs pour le développement de l'arthrose comprennent:

    • l'arthrite causée par des agents pathogènes infectieux et survenant dans les formes aiguës ou chroniques;
    • inflammations articulaires d'un type non spécifique;
    • arthrite de types tuberculeux et rhumatoïde.

    Il est possible d'identifier ce qui précède par l'apparition d'immunoglobulines à la surface du tissu cartilagineux de l'articulation.

    Troubles neurogènes

    La tonicité réduite des structures musculaires situées autour de l'articulation provoque une augmentation de la charge mécanique exercée sur l'articulation. Avec le développement normal et complet du muscle fémoral quadriceps, une compensation de 30% de la charge de l'articulation du genou devient possible.

    Processus d'échange perturbé

    Si le métabolisme est perturbé, les problèmes articulaires se posent du fait de maladies des «dépôts» représentés par l’ochronose, la goutte et d’autres. Les structures sédimentaires déposées dans le tissu cartilagineux causent souvent des dommages aux chondrocytes, ainsi que des dommages secondaires aux propriétés de rembourrage du cartilage.

    Mécanisme de développement

    La principale cause de l'arthrose est la dégradation des tissus cartilagineux. Avec une telle maladie, on constate un déséquilibre entre la formation d'un nouveau matériau de construction destiné à restaurer les structures tissulaires du cartilage et la destruction. La programmation de la maladie provoque une usure précoce et rapide du cartilage, qui se manifeste dans:

    • altération du métabolisme;
    • diminution du nombre de composants principaux lorsqu’une partie des chondrocytes meurt.

    Le phénomène initial d'arthrose est caractérisé par un ramollissement local du cartilage dans des endroits sujets à une pression élevée. Les changements de la fragmentation sont caractéristiques des dernières étapes de la pathologie, lorsque des fissures se forment dans l'articulation, dans le sens vertical. Ensuite, le cartilage perd son élasticité et acquiert des contours inégaux. Dans le même temps, des fissures se forment avec des dommages ultérieurs au tissu osseux. À l'avenir, la probabilité de disparition complète du cartilage est grande.

    Au fur et à mesure que l'usure du revêtement cartilagineux progresse, la répartition de la pression entre les surfaces articulaires devient inégale. Les troubles cartilagineux de nature structurelle et métabolique provoquent l’apparition de zones surmenées, ce qui entraîne une augmentation du nombre de fissures entre les surfaces articulaires. Les structures osseuses perdent leurs propriétés d'amortissement, soumises à une surtension mécanique encore plus grande.

    L'os sous-chondral commence à subir des surcharges dynamiques, provoquant des troubles de la microcirculation redistributive, à la suite desquels ils apparaissent et se développent:

    • l'ostéosclérose de type sous-chondral;
    • changements dans la flexion des surfaces articulaires;
    • formation de masse osseuse.

    Ces modifications limitent la mobilité de l'articulation.

    Les conséquences

    Dans la première étape, l'arthrose est asymptomatique. La plupart des patients ignorent ainsi les premiers signes non exprimés de la maladie. Dans de tels cas, pas compliqué à faire. Ceux-ci comprennent:

    Perte de mobilité articulaire

    En cas de gonarthrose, l'articulation du genou ne peut être ni pliée ni fléchie. Si nous parlons de spondylarthrose, les articulations endommagées de la colonne vertébrale perdent leur mobilité. Les premiers stades de développement se manifestent par une raideur des parties articulaires aggravée le matin et une fatigue en fin de journée de travail. Pour les dernières étapes est caractérisé par une immobilité complète des articulations.

    La morbidité

    À mesure que la maladie progresse, les sensations douloureuses deviennent permanentes. Dans la première étape, le syndrome douloureux est souvent absent. Lors du passage de l'arthrose au second degré de développement, la douleur se fait sentir et augmente. Les dernières phases de la maladie s'accompagnent de douleurs constantes, tourmentant jour et nuit. Ensuite, les médicaments antidouleur viennent aider, ainsi que les médicaments puissants du groupe non stéroïdien dotés d’une action anti-inflammatoire. Cependant, la prise de tels médicaments cause des problèmes avec une destruction encore plus grande de la structure cartilagineuse.

    Tissu cartilagineux détruit

    En l'absence de traitement de l'arthrose, il se produit un amincissement progressif du cartilage hyalin, responsable de la dépréciation et des fonctions motrices des articulations, ce qui conduit à l'apparition de:

    • syndrome de douleur;
    • crunch caractéristique;
    • raideur en mouvement.

    Souvent, dans le traitement de l'arthrose, on utilise un traitement symptomatique visant à mettre fin à l'inconfort causé par la maladie:

    • utilisation d'analgésiques;
    • les manifestations de gonflement sont enlevées;
    • les exercices sont effectués.

    De telles activités ont une part de l’effet bénéfique, mais n’ont souvent aucun bénéfice, car la manifestation principale de la maladie, à savoir la destruction du cartilage, reste inchangée. Afin de protéger et de renforcer le tissu cartilagineux devrait:

    • combattre l'excès de poids;
    • prendre des chondroprotecteurs;
    • saturer le corps avec des vitamines;
    • stimuler les processus métaboliques;
    • faire des compresses à partir de plantes médicinales.

    Handicap

    Peut-être la conséquence la plus triste et la plus terrible de l'arthrose, qui est une sorte de fin d'une maladie non traitée. En l'absence d'attention thérapeutique adéquate sur la pathologie, il se produit une déformation grave et irréversible des articulations, qui entraîne des difficultés et des inconvénients considérables dans la coexistence au foyer. En fonction de la localisation de l'arthrose, une personne devient incapable de prendre des mesures indépendantes pour prendre soin de elle-même:

    • avec la défaite des mains, les processus d'habillage, d'alimentation et autres procédures deviennent impossibles;
    • la présence de problèmes aux membres inférieurs empêche de descendre les escaliers ou même de se lever du lit;
    • L'arthrose des articulations vertébrales paralyse presque complètement les mouvements du corps, même de légères inclinaisons provoquant une douleur intense.

    L'arthrose cervicale sera accompagnée de toute une série de conséquences désagréables:

    • souvent des douleurs à la tête;
    • augmentation de la pression artérielle;
    • immobilité des vertèbres situées dans la région cervicale.

    Les signes énumérés constituent une base solide pour l’attribution d’un handicap au concept d’activité limitée dans la vie (RS). Les décès dus à l'arthrose sont assez rares et sont souvent causés par la présence d'une inflammation infectieuse, ce qui a eu des conséquences graves. Le nombre de patients décédés des suites de cette maladie est catastrophiquement bas.

    Armée et arthrose

    Beaucoup sont intéressés à savoir s'ils prennent avec l'arthrose dans l'armée. Il convient de noter que cette maladie est très inhabituelle chez les jeunes, car elle touche principalement les personnes âgées de 40 à 60 ans. Cependant, il existe des cas où l'arthrose est également diagnostiquée chez les jeunes, dont les causes principales sont les lésions et la dysplasie des articulations.

    Il n’existe pas de réponse définitive quant à la possibilité de faire du service militaire avec une arthrose, la présence de maladies concomitantes et la sévérité de l’arthrose jouant un rôle important. Comme vous le savez, avant d'entrer dans l'armée, les appelés doivent passer des examens médicaux appropriés pour identifier les processus pathologiques dans le corps. Par la suite, les certificats médicaux sont vérifiés par rapport au tableau des maladies, qui fait partie de la disposition relative à l'examen médical militaire, dans laquelle sont prescrites toutes les maladies pour lesquelles le service militaire devient impossible.

    Je dois dire que l'arthrose appartient à la catégorie des maladies qui ont des réserves. Ainsi, la possibilité d'entrer dans le service militaire est déterminée par la gravité de la pathologie:

    • les personnes souffrant d'arthrose des articulations de la partie médiane du pied et du pied plat du troisième degré, accompagnées de douleurs aiguës et d'une difformité prononcée, ne sont pas autorisées à servir dans l'armée;
    • si arthrose et flatfoot sont au premier stade de développement, le service devient une réalité, mais la recrue est classée dans la catégorie B;
    • la cause de la libération de l'armée peut être une arthrose de l'articulation du genou lorsqu'un rétrécissement important de l'écart est détecté sur celle-ci sur la radiographie.

    Le développement de l'arthrose du second degré de gravité est la raison de l'abstinence du service militaire, mais un nombre croissant de conscrits a récemment posé ce diagnostic, en raison de la difficulté à déterminer l'étendue exacte de la maladie.

    Danger et conséquences de l'arthrose du genou

    Mécanismes de l'arthrose

    La couche de cartilage recouvrant les surfaces articulaires des os est constituée de cellules (chondrocytes) et d'une substance extracellulaire. La substance extracellulaire (matrice) contient des fibres de collagène fort, des molécules de glycoprotéines et de l'acide hyaluronique. Les chondrocytes produisent des composants de la matrice et des enzymes - protéinases. Dans les tissus sains du cartilage, l'interaction des substances de la matrice est équilibrée.

    Une arthrose déformante commence par le travail excessif des enzymes - des protéinases qui endommagent les parties constitutives de la matrice. Mais la vitesse des cellules cartilagineuses dans la synthèse de nouvelles molécules de la substance intercellulaire reste la même ou diminue. Cela perturbe le mécanisme d'auto-renouvellement du tissu cartilagineux.

    L'inégalité du lit d'os est une raison supplémentaire de la destruction du cartilage de l'articulation du genou. La modification des propriétés mécaniques de la surface osseuse après microfractures viole l’uniformité de la pression exercée sur l’absorbeur de chocs fragile et vivant.

    Diagnostic et causes de développement

    Pour quelles raisons l’ostéoarthrose primitive (idiopathique) se développe-t-elle? Les médecins ne l’ont toujours pas déterminée. Les pathologies génétiques, les modifications des niveaux hormonaux et du métabolisme liées à l'âge, les troubles endocriniens, les microtraumatismes multiples, un stress intense prolongé sur l'articulation sont plus correctement attribués aux facteurs de risque qu'aux causes de l'arthrose.

    En effet, la présence de ces facteurs ne conduit pas au développement de la maladie dans 100% des cas. Quant à l’arthrose secondaire du genou, elle se développe soit dans le contexte de maladies existantes, soit à la suite d’une blessure (chirurgie).

    La probabilité de développer une gonarthrose chez les personnes en surpoids est 4 fois plus élevée que celle de ceux dont le poids est dans les limites de la normale. Et cela est dû non seulement à l'augmentation du stress sur les articulations. La prise de poids se produit souvent à l’origine de troubles métaboliques et endocriniens. Et ce sont des facteurs supplémentaires provoquant l'arthrose.

    Le tissu cartilagineux de l'articulation est sujet à l'usure et à la destruction, mais a la capacité de se soigner lui-même, le corps produit de jeunes cellules qui assurent sa régénération. Chez les jeunes en bonne santé, les processus de destruction et de restauration du cartilage sont équilibrés.

    Avec l'âge, la capacité de régénération diminue, l'équilibre se déplace vers les processus dégénératifs-dystrophiques. Cela peut également se produire chez les jeunes atteints d'anomalies congénitales du cartilage, de prédisposition héréditaire.

    La destruction accélérée du cartilage provoque des maladies auto-immunes, des dysfonctionnements de l'appareil musculo-ligamentaire, des lésions.

    Symptômes et complications

    L'articulation du genou a une structure complexe et tout mouvement imprudent ou brutal peut endommager les ligaments ou le ménisque. Le plus souvent, les athlètes (à savoir les footballeurs) et les porteurs souffrent de la maladie.

    Les principaux signes de la maladie:

    • douleur aiguë aux articulations, parfois aiguës, coups de feu; la douleur peut même rester au repos;
    • raideur articulaire après un long repos (par exemple, en se levant le matin ou après une longue période assise, on sent que l'articulation commence à refuser de fonctionner normalement);
    • gonflement et raideur dans une ou plusieurs articulations;
    • mouvement de compression des articulations;
    • la réaction des genoux au mauvais temps (les articulations du genou commencent à se "tordre");
    • perte de souplesse des articulations.

    Qu'est-ce que l'arthrose du genou? En fait, tout est très effrayant. Si vous ne consultez pas un médecin à temps et ne prenez pas de mesures de traitement, l'articulation du genou peut cesser complètement de fonctionner, ce qui entraînerait une invalidité.

    Premièrement, vous ressentirez une douleur accrue. La douleur ne fera pas qu'augmenter, elle vous tourmentera constamment, même pendant le sommeil.

    Les mouvements deviendront insupportables, il y aura boiterie, gonflement dû à l'accumulation de liquide synovial.

    La déformation du membre sera perceptible sous la forme d'une courbure de la jambe. Cela suggère que le cartilage est résolu et que les ligaments sont ossifiés. Dans le même temps, le genou augmente de taille et acquiert une apparence inégale, comme si elle était montagneuse.

    Traitement chirurgical

    Les mesures thérapeutiques pour les patients souffrant d'arthrose du genou peuvent être regroupées en plusieurs sections:

    • Informer les patients des causes, de la nature et du pronostic de la maladie "déformant l’ostéoarthrose" et de la façon de la traiter.
    • Soulagement de la douleur
    • Traitement non médicamenteux (réhabilitation).
    • Améliorer la nutrition du cartilage et prévenir la destruction des structures des articulations malades.

    Au stade 1-2, ils ont principalement recours à un traitement conservateur. Bien qu'avec la gonarthrose de grade 2, une chirurgie mini-invasive est possible, au cours de laquelle des fragments de cartilage collapsé sont enlevés.

    Au stade 3, le traitement conservateur de l'arthrose du genou est inefficace, principalement en raison du soulagement de la douleur. Éliminer les contractures, restaurer la mobilité des membres ne peut se faire que chirurgicalement.

    L'arthroplastie est la méthode de traitement radical la plus progressive et la plus efficace. Au cours de cette opération, les zones déformées des os sont coupées et une partie artificielle est placée à la place de l'articulation détruite.

    En fonction du degré de destruction de la prothèse, remplacez les composants individuels de l'articulation ou de l'articulation entière.

    Les endoprothèses aident les patients à maintenir leur capacité de travail et leur capacité de se servir en libre service pour rétablir le fonctionnement normal du membre. Mais le traitement chirurgical présente un certain nombre d'inconvénients:

    • cette opération est contre-indiquée chez certains patients et les contre-indications absolues ne sont pas éliminables;
    • l'opération elle-même, la prothèse, l'examen préopératoire complexe et la rééducation postopératoire nécessitent des coûts importants (somme de six chiffres), et une attente d'au moins un an est nécessaire pour une opération de quota;
    • La durée de vie minimale de la prothèse est garantie si toutes les exigences et recommandations sont satisfaites est de 10 ans. Les personnes plus âgées suffisent généralement pour une opération, mais les jeunes ne peuvent pas s’attendre à ce que la prothèse leur serve jusqu’à la fin de leurs jours. En cas d'usure ou de relâchement de la prothèse, il est nécessaire de répéter l'opération, qui est plus complexe que l'opération principale.
    • tous les patients n'ont pas assez de persévérance ni de volonté pour suivre un programme de réadaptation complète. Et si la jambe n'est pas développée jour après jour, elle ne commencera pas à fonctionner correctement.

    Compte tenu de tous ces facteurs, les médecins recourent à une thérapie complexe pour retarder le choix du patient: chirurgie ou handicap.

    Une exigence obligatoire à respecter lors du traitement de l'arthrose - une approche intégrée:

    • traitement médicamenteux (anti-inflammatoires, onguents chauffants vasodilatateurs, chondroprotecteurs);
    • physiothérapie (électrophorèse, laser, magnétothérapie, UHF, ultrasons et plusieurs autres procédures);
    • exercices thérapeutiques et éducation physique, activité physique dosée;
    • massage manuel et d'appareils, thérapie manuelle;
    • cure thermale (bains, compresses, enveloppements, thérapie par l'exercice et thérapie par le régime alimentaire sous la supervision de spécialistes);
    • redistribution de la charge sur l'articulation à l'aide de produits orthopédiques;
    • correction du régime alimentaire, rejet des mauvaises habitudes.

    En traitement auxiliaire, ils ont recours à des décoctions, des pommades, des compresses élaborées selon des recettes populaires, ainsi que des méthodes alternatives (homéopathie, traitement avec des sangsues). Les injections d'acide hyaluronique dans l'articulation («prothèses liquides») et les méthodes de biothérapie peu connues à ce jour sont de bons effets.

    Comment traiter l'arthrose du genou dépend de son stade et de sa phase. À un stade précoce, les anti-inflammatoires à effet analgésique ne sont indiqués que dans la phase aiguë, et l'utilisation à long terme de chondroprotecteurs peut permettre une rémission durable.

    Avec l'arthrose de grade 3, les chondroprotecteurs sont inutiles, mais vous ne pouvez pas vous passer d'analgésiques. Pour chaque étape et phase, a développé son propre ensemble d'exercices.

    Certains exercices peuvent et doivent être effectués même pendant une exacerbation, mais la thérapie par l'exercice, la physiothérapie, les massages et les traitements de sanatorium sont principalement effectués en rémission.

    L'arthrose (arthrose) de l'articulation du genou est l'une des maladies les plus courantes du système musculo-squelettique. Avec le vieillissement, le risque de développement augmente, mais la gonarthrose affecte souvent les jeunes, selon les normes modernes, qui ont à peine dépassé l'âge de 40 ans.

    En raison de symptômes bénins, le diagnostic précoce de l’arthrose est difficile, le traitement commence généralement lorsque le processus ne peut pas être arrêté, vous ne pouvez que ralentir. Si la maladie atteint le stade 3, un handicap attend le patient, un groupe 2-3 est généralement attribué.

    Seule une intervention chirurgicale complexe et coûteuse pour remplacer une articulation par une endoprothèse ayant une durée de vie de 10 à 20 ans peut être utile.

    L'arthrose: quelle est sa gravité?

    Cette maladie peut causer une violation des processus métaboliques dans le corps

    Si vous dansez en talons hauts sans douleur et que les vilaines bosses sur les articulations de vos orteils ne vous obligent pas à acheter des chaussures spéciales, alors vous êtes simplement une personne heureuse. Ceux qui souffrent d'arthrose doivent savoir qu'il s'agit d'une maladie professionnelle des danseurs, mais pas seulement. Mais le combattre peut et doit être. Pour commencer, il s’agit peut-être simplement d’un massage réchauffant dans un mouvement circulaire le long des pieds.

    L'arthrose est une maladie dégénérative dystrophique des articulations. Elle affecte les grosses articulations (genou, hanche, cheville, coude) et les petites articulations, principalement les articulations des orteils. Les lésions de la colonne vertébrale sont appelées spondyloarthrose. Il y a arthrose primaire, lorsque le cartilage articulaire est faible par nature et secondaire - résultant de blessures, de maladies.

    Parmi les causes de l'arthrose, on compte un trouble métabolique, une lésion du cartilage articulaire, des troubles endocriniens, une réduction de la fonction de la thyroïde et des glandes sexuelles, le surpoids. Cependant, les raisons de l'origine de l'arthrose par la médecine moderne n'ont pas été complètement établies.

    Groupe de risque

    L'arthrose survient souvent chez les femmes qui déforment le pied avec des chaussures inconfortables. Le groupe de risque comprend également des représentants des professions dont le travail implique des charges constantes aux articulations des doigts ou des orteils - pianistes, programmeurs, secrétaires, athlètes et danseurs.

    Les symptômes

    La maladie débute par l'apparition de douleurs articulaires floues, même avec une charge réduite. Les articulations gonflent, flexion et extension souvent accompagnées d'un resserrement. Quand il apparaît douleur dans le dos, en raison du pincement des racines nerveuses croissances osseuses. La forme des articulations change progressivement - les articulations des gros orteils sont le plus souvent déformées. Ils s'épaississent, la consolidation des tissus apparaît, puis les os croissent - les soi-disant nodules de Heberden. Chez les patients présentant des lésions dégénératives des articulations interphalangiennes, des douleurs surviennent parfois même au contact de l'eau froide. Avec l'exacerbation du processus, une sensation d'engourdissement apparaît, la sensibilité du bout des doigts diminue.

    Raisons

    La croissance de l'os sous-chondral se produit à la fois en cas de trouble métabolique et dans le cas où une personne subit une charge statique quotidienne dépassant les capacités des muscles et des articulations ou recevant un microtraumatisme permanent. Après tout, chaque os a une propriété particulière: si vous frappez systématiquement dessus, il commence à s'épaissir. De ce fait, le cartilage cesse d'absorber la charge normalement et progressivement "s'efface". Parfois, la danse sur des orteils ou des talons hauts dans des chaussures étroites et serrées conduit parfois à la formation de croissances osseuses ressemblant à des pointes. Cela se produit chez les personnes dont la structure congénitale des articulations n'est pas conçue pour des charges aussi élevées.

    «Les personnes impliquées professionnellement dans la danse, en particulier sur la pointe des pieds et les orteils, développent souvent une arthrose du premier orteil, de la cheville ou de la voûte plantaire», explique le neurologue et kinésiologue Valery MAKSUDOV. - Ceci est dû au même type de charge lourde sur les articulations et au fait qu'il n'y a pas de personnes ayant un ratio idéal de muscles - presque toujours une sorte de muscle est plus faible que les autres, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas du tonus maximal. La dégénérescence des tissus cartilagineux se produit souvent précisément à cause des distorsions des articulations dues à la faiblesse des muscles qui les soutiennent, ce que l’on appelle la statique non optimale - la charge va sur le mauvais axe. Cela peut être associé à la fois à une circulation dense et au type de métabolisme, à des nerfs affaiblis ou aux racines nerveuses de la colonne vertébrale, et même à un état émotionnel. Les articulations sont dans une position non naturelle, ce qui entraîne la destruction du cartilage. Lorsque tout coïncide sur tous les axes de mouvement, le cartilage ne s'effondrera pas, il est conçu par la nature pour supporter des charges énormes.

    Ballerines et danseuses, toutes les faiblesses dans la tension des muscles se reflètent beaucoup plus dans les articulations que chez les gens ordinaires, car elles les «chargent» constamment. Parfois, une déviation excessive lors de la danse dans la colonne lombaire conduit au fait que même une arthrose des disques vertébraux apparaît. Pour certaines personnes, les mouvements de danse intenses sont simplement contre-indiqués en raison des caractéristiques structurelles de leurs muscles et de leurs tendons. Seul un médecin peut déterminer le type individuel de tendons et de muscles. Vous devez donc consulter un kinésiologue avant de faire une danse. Il existe également une telle cause d'arthrose, car le corps n'a pas l'habitude de se déplacer. Par exemple, le corps d'une personne est tel qu'il est préférable pour lui de faire la charge quand il appuie sur le talon, et il le fait sur la pointe. En conséquence, à chaque étape, nous détruisons nos articulations de manière invisible! Pour cette raison, l'arthrose et l'ostéochondrose surviennent chez 90% des personnes, y compris les danseuses. Lorsqu'elles se déplacent, elles utilisent les mauvais muscles et non dans l'ordre dans lequel la structure innée du système squelettique, c'est-à-dire le squelette. Et ici, sans l'avis d'un kinésiologue spécialiste, qui aidera à répartir correctement la charge sur les muscles, ne suffit pas.

    Si les muscles maintiennent mal les articulations, celles-ci s'épaississent - le corps essaie donc d'augmenter la zone de contact avec le sol. En conséquence, le cartilage devient plus mince et, puisque la nature ne tolère pas le vide, le corps commence à "enduire" l'articulation avec des sels afin qu'elle ne s'use pas. Le dépôt de sels est une conséquence de l'arthrose et non la cause, comme beaucoup le croient. L'arthrose est communément appelée «déposition de sel», mais l'essentiel du processus est que le cartilage recouvrant les surfaces articulaires des os s'affine progressivement et s'effondre, et que le tissu osseux est recouvert de sels pour compenser la perte de cartilage.

    La cause de l'arthrose peut être les pieds plats. Idéalement, le pied devrait avoir la forme d'une voûte plantaire, mais si les ligaments sont affaiblis, des pieds plats apparaissent. Ensuite, le pied est plié vers l'extérieur ou vers l'intérieur. En conséquence, les articulations des doigts sont affectées. La faiblesse des ligaments peut être héréditaire et être due à des irrégularités dans les racines des nerfs de la colonne vertébrale et à une faiblesse musculaire générale.

    Parfois, l'arthrose survient avec des maladies de l'estomac ou du gros intestin, c'est-à-dire avec des violations de l'assimilation et de l'élimination de substances. La dysbactériose peut donc endommager les articulations. En ce qui concerne l'immunité, certaines personnes sont atteintes lorsque des anticorps sont produits contre leurs propres tissus et articulations méniscales. Mais ce n’est pas de l’artosis, mais de l’arthrite - une inflammation des articulations. La différence entre ces deux maladies est significative: dans l'arthrose, le tissu osseux et le cartilage eux-mêmes dégénèrent, et l'arthrite est une modification pathologique du liquide articulaire ou une inflammation des articulations provoquée par des agents infectieux.

    L'hérédité joue également un rôle dans l'apparition de l'arthrose, car différents types de métabolisme sont hérités et, pour certains, soit le tissu conjonctif de l'articulation, le ligament ou le cartilage, c'est-à-dire le cartilage environnant. En conséquence, l'articulation devient excessivement mobile, commence à "traîner". De ce fait, sa structure interne dégénère progressivement. C'est une arthrose dégénérative héréditaire. C’est le problème des généticiens de déterminer ces risques: ils effectuent un test sanguin, établissent des cartes génologiques.

    Ce qui menace l'arthrose

    L'arthrose, qui progresse sans difficulté, entraîne une périarthrite - inflammation des tissus entourant l'articulation et une synovite - inflammation de la muqueuse tapissant la cavité articulaire. L'arthrose est très dangereuse et si les changements dégénératifs dans les tissus sont allés trop loin, cela peut conduire à une immobilité complète des articulations malades. Le plus dangereux à cet égard est la coxarthrose - la défaite de l'articulation de la hanche. L'arthrose de petites articulations conduit parfois au fait qu'elles commencent à acquérir des contours laids et bizarres.

    Traitement

    - Ainsi, une danse intensive peut conduire au développement d'arthrose en raison de charges lourdes sur les muscles et de distorsions des articulations. Mais, en principe, si le corps compense cette destruction en épaississant légèrement les articulations, vous pouvez vivre avec et continuer à danser. Si l'arthrose s'accompagne de douleurs sauvages et que les articulations s'effondrent rapidement, on ne peut parler de danse professionnelle, poursuit le kinésiologue Valery MAKSUDOV. - Le traitement dépend du stade de la maladie. Tout d'abord, il est nécessaire de normaliser les processus métaboliques dans le corps et, si possible, d'éliminer la surcharge dans la région des articulations touchées. Si possible, débarrassez-vous de l'excès de poids.

    Lorsque l’arthrose doit d’abord s’appliquer au kinésiologue appliqué, il aidera à rétablir le tonus de tous les muscles. Heureusement, la kinésiologie appliquée est aujourd'hui liée à la médecine sportive. La kinésithérapie, c'est-à-dire la "thérapie par le mouvement", est l'une des formes d'exercices de physiothérapie. Le kinésiologue vous apprendra à faire de la gymnastique, d’abord en cours particuliers, puis en groupe, puis à la maison par vous-même. Il existe également des sciences telles que l'osopathie et la chiropratique. Les spécialistes de ces domaines réparent même les articulations détruites et cultivées en sel, en redressant le système musculaire. Ils apprennent à accorder votre corps comme un instrument de musique. Parfois, il suffit au médecin de restaurer la fonction d’un seul muscle et tous les problèmes disparaissent.

    Bien soulage la douleur de l'introduction de médicaments par le médecin dans les points périarticulaires. Il a été démontré que les patients présentant une arthrose prononcée introduisaient des gels similaires au liquide articulaire. L'administration intraveineuse de remèdes homéopathiques en association avec le réflexe et l'hirudothérapie aide également à lutter contre la douleur intense. La physiothérapie contribue également à améliorer la nutrition du cartilage.

    En ce qui concerne les opérations visant à enlever les "cônes" sur les gros orteils, je dirai honnêtement qu’elles n’ont pas d’effet thérapeutique, car elles n’éliminent pas la cause, mais les conséquences. Mais si vous ne souffrez pas de douleurs aiguës ou s'il est impossible de trouver les bonnes chaussures, l'opération a tout son sens. Cependant, son effet sera purement cosmétique.

    Prévention

    Il est important que la prévention de la maladie soit réalisée rapidement, avec l'aide de massages, de traitements de physiothérapie ou de cures thermales. Le massage améliore le bien-être général, soulage les spasmes musculaires douloureux, les réchauffe, améliore la circulation sanguine, transmet les impulsions nerveuses, améliorant ainsi la nutrition du cartilage. Mais la zone commune doit être manipulée avec soin! La colonne vertébrale peut être massée plus intensément, d'où sortent les nerfs qui nourrissent les articulations et les muscles qui les entourent. Il est nécessaire de faire un massage deux fois - avant la danse et après. Dans ce cas, la position du pied importe peu, l’essentiel est de masser par mouvements circulaires le long et autour des articulations. Avant la danse, un massage tonique musculaire plus intense, stimulant et liftant est présenté, puis un massage doux et relaxant. Malheureusement, ces deux types de massage sont souvent confondus ou dispersés. De cette approche, il n'y a aucun avantage. Il est préférable que le cours de massage soit dirigé par un massothérapeute professionnel.

    Ainsi, en cas d'arthrose du genou, de la cheville et des articulations des orteils du pied, le massage commence par les muscles de la cuisse. Les techniques de massage sont utilisées dans la séquence suivante: caresser la paume (3-4 fois), serrer le bord de la paume (2-3 fois), serrer la crête des poings (3-4 fois), secouer et caresser les muscles (2-3 fois), pétrir 2–3 fois), double pétrissage (3–4 fois) et double simple (4–6 fois), agitation (3–4 fois), pétrissage longitudinal (3–5 fois), caresser (3–4 fois).

    Au niveau des articulations elles-mêmes, on utilise des méthodes de courses concentriques et circulaires le long des zones latérales: frottement direct de la base des paumes des mains (6 à 8 fois), pincement (3 à 5 fois), frottement droit et circulaire (3 à 4 fois).

    Ensuite, revenez au massage de la cuisse, mais le nombre de répétitions lors de chaque méthode est réduit de moitié. Après cela, les articulations sont à nouveau massées - ses sections latérales sont massées circulairement avec les phalanges des doigts serrés en un poing (4-6 fois), avec un frottement circulaire avec la base des paumes (3-6 fois), avec des coups concentriques (3-6 fois). Ensuite, les muscles de la cuisse sont à nouveau massés en appuyant sur (3-5 fois), en secouant (2-3 fois), en caressant (2-3 fois).

    Les efforts appliqués doivent être à la mesure de la sensibilité et de l'élasticité des tissus massés. Un bon effet peut être obtenu avec un massage après un bain.

    Hélas, le massage ne résout pas le problème de l'arthrose au niveau mondial, c'est comme une canne pour un boiteux. Tant que l’électricité statique n’est pas restaurée et que les articulations ne bougent pas le long des axes qui leur ont été assignés, elles s’effondreront toujours.

    Également montré une gymnastique économe.

    Exercices d'arthrose

    Position de départ - couché sur le dos.
    1. La jambe est pliée au niveau des articulations de la hanche et du genou. Mouvement - fléchisseur et extenseur dans l'articulation du genou.
    2. Les jambes sont pliées au niveau des articulations de la hanche et du genou. Mouvement - flexion et extenseur dans les deux articulations du genou.
    3. Les jambes sont pliées au niveau des articulations de la hanche et du genou.
    Mouvement - flexion et extenseur au niveau des articulations du genou et de la hanche - «vélo»
    4. Alternance de soulèvement et d'abaissement des jambes dans les articulations de la hanche - «ciseaux verticaux»
    5. Alterner le mélange et la propagation des jambes dans les articulations de la hanche - «ciseaux horizontaux»
    Position de départ - couchée sur le côté.
    1. Mouvement: lever et baisser une jambe redressée.
    Position de départ - couché sur le ventre.
    1. Mouvement: flexion et extension de l'articulation du genou
    2. Mouvement: lever et baisser une jambe redressée
    Position de départ - couché sur le dos.
    1. Étendre les talons avant.
    Position de départ - assis
    1. Mouvement: flexion et extension au genou (c'est possible à la hanche), à ​​l'articulation.
    2. Mouvement: flexion et extension dans le genou (c'est possible dans la hanche) articulation avec une charge - élastique dans les mains.
    Exercices dans l'eau
    1. Alternant lever et baisser les jambes droites.
    2. Mains divorcées sur le côté. Croisez les bras devant la poitrine et écartez-les.
    3. Les mains le long du corps. Tendez et détendez les muscles des fesses.
    4. Mains divorcées sur le côté. Effectuer des virages avec le corps à droite ou à gauche (en tournant la main, ils sont joints).
    Dans l'eau avec le support des mains (sur l'échelle de la piscine, jambes de pouce, debout sur le bord)
    1. Prenez vos deux mains pour vous soutenir, jambes écartées du bas, étirez-vous horizontalement, ventre au fond de la piscine et effectuez alternativement la flexion et l'extension des jambes au niveau des articulations du genou.
    2. Dans la même position horizontale, retirez lentement la jambe douloureuse sur le côté et revenez à la position de départ.
    3. Pliez et redressez les deux jambes en même temps.
    4. Soulevez et abaissez alternativement les jambes.
    5. Effectuez des mouvements sur place avec vos pieds comme si vous nagiez dans le style de la brasse
    6. Prenez appui à l'arrière, allongez-vous sur l'eau. En tirant les deux jambes vers vous, le corps se tourne à droite et à gauche.

    Les hydromassages des articulations touchées et de la colonne vertébrale sont également très utiles, nager avec n'importe quel style et sur le dos aide beaucoup.

    Dans les inflammations aiguës, les compresses froides, les bouillottes avec de la glace sont bonnes et dans les inflammations chroniques des articulations, les compresses chaudes sont bonnes. Il doit être pris tous les six mois et contient des préparations de calcium, appelées chondoprotecteurs, par exemple le chondroxyde. Ils rétablissent le cartilage, mais hélas, il recommence à s’effondrer si la cause principale de la maladie n’est pas éliminée ou si le patient n’apprend pas à répartir correctement la charge sur les muscles.

    Choix de puissance

    La nutrition doit être variée, enrichie, complexe dans la composition des produits, ne conduit pas à une augmentation du poids corporel.

    Des études montrent que les personnes en surpoids ont un risque plus élevé de développer une arthrose. À l'inverse, perdre seulement 5 kilogrammes de surpoids réduit de 50% le risque d'arthrose.

    Cela aide beaucoup avec un régime alimentaire contenant des composés soufrés, car ils contiennent des radicaux A6. De fruits devrait choisir avocat, pamplemousse, kiwi. Il aide à réduire les symptômes de l'arthrose, de l'ail, mais la consommation de tomates et de légumineuses devrait être limitée, et mieux encore, elles devraient être abandonnées. Consommez moins de viande, surtout grasse et frite, du foie et des rognons d'animaux, n'utilisez pas d'épices chaudes. Limitez votre consommation de sucre, chocolat, café, cacao, biscuits, alcool, médicaments, effets toxiques. Buvez au moins 2-3 litres de liquide par jour.

    En conclusion, notre médecin a donné plusieurs recettes pour soulager l'arthrose à la maison. C'est l'enlèvement, pas la prévention!

    Bouillie de bouleau
    Verser un bol complet de feuilles de bouleau, mieux, bien sûr, frais, verser de l'eau bouillante et bien écraser dans l'eau pour faire le porridge. Puis égouttez l’eau, pressez légèrement les feuilles et collez-les autour des jambes, enveloppez-les d'un tissu épais et laissez-les reposer pendant une demi-heure. Alors faites-le tous les 10 jours, et il n'y aura pas de douleur.

    Frotter
    Prenez 20 grammes de racines d’élécampane, versez 0,5 tasse de vodka et laissez reposer pendant 12 jours dans une bouteille sombre. Après cette teinture, vous pouvez frotter les articulations touchées.

    Gruau
    À ce jour, dans les villages, les symptômes de l'arthrose sont soulagés avec succès par les compresses d'une décoction de flocons d'avoine. Trois cuillères à soupe de céréales sont versées dans deux verres d'eau et bouillies pendant 10 minutes. Sur les articulations malades, une compresse avec un bouillon à l'avoine doit être conservée pendant environ une heure.

    L'arthrose: de quoi s'agit-il et comment traiter les articulations touchées?

    L'arthrose est un changement dystrophique du cartilage articulaire de nature non inflammatoire. Ce processus se produit dans la plupart des cas en raison du vieillissement naturel du corps.

    Selon les statistiques, l'arthrose est considérée comme une maladie assez commune, car selon diverses estimations, 10% à 15% des habitants de différents pays en souffrent.

    Cette maladie est caractéristique du groupe d’âge de 45 ans et plus. Il existe toutefois des exceptions, lorsque l’arthrose est observée chez un groupe de personnes moins âgé, à la suite de traumatismes subis, de maladies graves, de fractures, plus particulièrement chez les sportifs.

    L'arthrose du genou, de la hanche et des articulations phalangiennes est la plus courante. Dans ce cas, on distingue traditionnellement deux types d'arthrose: primaire - apparaissant sur le fond général des modifications corporelles liées au vieillissement et secondaire - développée à la suite d'une blessure, d'un effort physique excessif, de maladies infectieuses ou autres, telles que le diabète.

    En règle générale, les patients ressentent des douleurs arthritiques à l'état d'effort, mais dès qu'ils sont assis ou couchés dans une posture confortable pour le membre affecté, les symptômes douloureux s'atténuent. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le resserrement caractéristique des articulations augmente, l'amplitude des mouvements habituels des articulations diminue et la déformation des composants articulaires est observée.

    L'arthrose, c'est quoi?

    Pourquoi l'arthrose survient-elle et de quoi s'agit-il? La maladie se développe en raison de troubles métaboliques au niveau de l'articulation, ce qui conduit à ce que le cartilage commence à perdre de l'élasticité. Cela peut être facilité par la perte totale ou partielle de protéoglycanes de la composition du cartilage; cela se produit généralement à cause de fissures assez profondes dans le cartilage lui-même.

    La perte de protéoglycanes peut survenir pour une autre raison: en raison de l'échec de leur production par les cellules de l'articulation.

    1. Arthrose primaire - débute sans cause notable et affecte simultanément le cartilage articulaire inchangé dans de nombreuses articulations; plus fréquent chez les personnes de plus de 40 ans. L'arthrose primaire est également une conséquence d'une violation des rapports dans le tissu cartilagineux des processus de synthèse et de dégénérescence, et s'accompagne d'un trouble de la fonction des chondrocytes. Dans le cartilage avec des changements arthritiques, les processus de destruction prévalent.
    2. Les principales causes d'arthrose secondaire sont des modifications significatives des processus métaboliques: apport sanguin, métabolisme du sel et débit lymphatique, troubles hormonaux de l'absorption des substances nécessaires à l'articulation. Les modifications hormonales menant à l'arthrose sont souvent observées chez les femmes âgées et à un âge avancé, lorsque des modifications hormonales régulières se produisent.

    Le groupe à risque comprend les personnes:

    • surpoids;
    • avec des troubles héréditaires;
    • la vieillesse;
    • avec des professions spécifiques;
    • avec des troubles métaboliques dans le corps;
    • avec des carences en micronutriments;
    • a subi des blessures à la colonne vertébrale;
    • impliqué dans certains sports.

    L'insiduité de l'arthrose réside dans le fait que les modifications pathologiques dans le tissu cartilagineux de l'articulation touchée pendant longtemps ne montrent aucun symptôme - la douleur et la difficulté des mouvements ne sont perceptibles qu'au moment où la destruction atteint le périoste situé sous le cartilage.

    Arthrose à 1, 2 et 3 degrés

    Il existe trois degrés d'arthrose des articulations:

    1. La maladie de grade 1 ne se manifeste pratiquement pas. Ce n'est que rarement douloureux lorsque vous vous déplacez ou autres activités physiques. Déjà dans la première phase de l'arthrose, des changements pathologiques se produisent dans le liquide synovial de l'articulation, tandis que le système musculaire s'affaiblit, mais ne subit pas de changements.
    2. Le degré 2 d'arthrose est marqué par le début de la destruction de l'articulation, les premiers ostéophytes apparaissent. La douleur devient tolérable, mais prononcée. Le resserrement des articulations touchées est clairement audible. Il y a une violation de la fonction musculaire due à une violation de la régulation réflexe neurotrophe.
    3. Arthrose de grade 3 - le cartilage articulaire est aminci, il existe de vastes centres de destruction. Il y a une déformation importante de la zone articulaire avec un changement dans l'axe du membre. En raison de la perturbation de la relation normale entre les structures anatomiques de l'articulation et les nombreux changements pathologiques du tissu conjonctif, les ligaments deviennent intenables et raccourcis, ce qui entraîne le développement de la mobilité pathologique de l'articulation et la restriction de l'amplitude naturelle du mouvement. Il y a des contractures et des subluxations. Les muscles périarticulaires sont étirés ou raccourcis, la capacité de réduction affaiblie. La nutrition des articulations et des tissus environnants est altérée.

    L'évolution de la maladie est caractérisée par une exacerbation aiguë et des stades de rémission. Cela rend difficile l'autodiagnostic de l'arthrose, en se fiant uniquement à leurs propres sentiments. Par conséquent, il est nécessaire de demander un diagnostic à un médecin.

    Signes de

    L'arthrose a certains premiers signes, en fonction de sa classification, mais il existe également une liste généralisée:

    1. Le syndrome de la douleur, qui augmente par temps humide et à partir du gel;
    2. L'articulation augmente de volume en raison de déformations et d'ostéophytes;
    3. La température de la peau autour de l'articulation malade augmente. Il peut y avoir une augmentation générale de la température.
    4. L'articulation commence à gonfler, il y a un gonflement et des phoques;
    5. Lorsque la tension et le travail de l'articulation sont entendus et sentis le craquement ou le craquement du frottement des formations osseuses.

    Aux stades ultérieurs, la douleur peut également survenir dans un état calme en raison du sang stagnant et de l'augmentation de la pression intra-osseuse.

    Symptômes de l'arthrose

    L'arthrose appartient à la catégorie des maladies chroniques. Parfois, la maladie peut passer inaperçue pendant des années, ne ressemblant parfois qu’à une douleur liée à une charge sur l’articulation ou à un mouvement inconfortable.

    Mais il arrive aussi que la maladie se développe rapidement en quelques mois à un stade sévère. Dans tous les cas, il est important de se rappeler que si l'arthrose n'est pas traitée, ses symptômes augmenteront avec le temps, détériorant la qualité de la vie et, dans les cas graves, entraînant une invalidité et une immobilisation.

    Donc, avec l'arthrose, les principaux symptômes sont les suivants:

    1. Douleur douloureuse dans l'articulation. Cela est particulièrement évident lorsque toutes sortes de charges sur le joint douloureux, tout en marchant dans les escaliers.
    2. Crush et crunch dans le joint. L'ecchymose se manifeste pendant l'hypothermie. La crise n'est pas forte au début, mais si elle n'est pas traitée, les autres l'entendront avec le temps.
    3. L'apparition de gonflement. Ce symptôme est caractéristique d'une autre maladie des articulations - l'arthrite. Mais avec l'arthrose, l'enflure ne survient que pendant les exacerbations et n'est pas accompagnée de douleur aiguë, mais de douleur. Il est très visible et provoque des inconvénients considérables.

    Parfois, la douleur du soir peut augmenter. Parfois, la douleur dans l'articulation est très active, sa manifestation dépend des charges. Chez les jeunes, l'arthrose peut se développer à la suite d'efforts physiques importants ou après une blessure.

    Diagnostic de l'arthrose

    Le diagnostic repose principalement sur la détermination d'un facteur prédisposant, tel que l'apparition de douleurs et d'inconfort dans les mouvements des articulations. En cas d'apparition des signes de la maladie décrits ci-dessus, il est possible de réaliser des études par rayons X, radionucléides et morphologiques.

    Toutes les études sont réalisées uniquement dans des conditions cliniques et les conclusions ne doivent être données que par des spécialistes qualifiés. Sur notre site, vous pouvez toujours poser des questions sur les symptômes, le traitement et la prévention de l'arthrose dans les commentaires ci-dessous.

    Prévention

    Les mesures préventives pour la prévention de l'arthrose sont accessibles à tous. Ils comprennent un exercice modéré (il ne devrait pas causer de douleurs articulaires), une alimentation équilibrée et une consommation quotidienne de tous les oligo-éléments et vitamines essentiels.

    Le surpoids empêche souvent de se débarrasser de l'arthrose. Vous devez donc faire très attention à votre alimentation et, si nécessaire, suivre un régime.

    Il est également nécessaire de rappeler que l'arthrose appartient à la catégorie des maladies chroniques. En d'autres termes, le critère principal pour l'efficacité du traitement consiste à obtenir une rémission à long terme et à améliorer l'état du patient.

    Traitement de l'arthrose

    Avec un diagnostic d'arthrose diagnostiqué à l'heure actuelle est un problème grave et urgent. Et bien que le nombre de médicaments utilisés pour l'arthrose soit en augmentation constante, ils n'ont qu'un effet symptomatique. Et même si aucun des médicaments n’est devenu une panacée pour le traitement des articulations.

    Le plan et les méthodes de traitement dépendent du stade et des symptômes de l'arthrose; ils soulagent souvent initialement la douleur, car ils peuvent être très douloureux aux deuxième et troisième stades de la maladie. Un traitement anti-inflammatoire est également possible avec une inflammation articulaire concomitante.

    Le schéma principal du traitement médicamenteux de l'arthrose implique l'utilisation de:

    1. AINS: ibuprofène, nimésulide, diclofénac afin de réduire la douleur et d’éliminer le processus inflammatoire.
    2. Les médicaments du groupe des chondroprotecteurs, qui comprennent des composants actifs tels que le glucose et la chondroïtine.
    3. En cas de maladie grave, une injection intra-articulaire de corticostéroïdes peut être nécessaire: hydrocortisone, Diprospan. Ces médicaments éliminent rapidement le processus inflammatoire et normalisent la mobilité de l'articulation touchée.
    4. Après l'élimination du processus inflammatoire, il peut être nécessaire d'administrer de l'acide hyaluronique par voie intra-articulaire, qui agit comme un lubrifiant et empêche le processus de friction des articulations, élimine la douleur, améliore la mobilité et stimule la production de son propre hyaluronate.

    Il est uniquement possible de restituer une articulation touchée par l'arthrose uniquement en effectuant une intervention chirurgicale pour remplacer l'articulation; il n'est pas encore possible de le faire sans intervention chirurgicale.

    Intervention chirurgicale

    Aux stades avancés de l'arthrose des articulations du genou, les médicaments risquent de ne plus être efficaces et une décision devrait alors être prise concernant les méthodes opérationnelles de rétablissement.

    Il existe plusieurs types de chirurgie:

    1. Arthroplastie Remplacement de la muqueuse artificielle du cartilage articulaire. Après la chirurgie, la douleur est considérablement réduite et la mobilité augmente.
    2. Arthroscopie Ne nécessite pas une longue période de récupération, bien adapté aux patients de tous âges. Il est nécessaire d'empêcher la destruction de l'articulation. Pendant l'opération, les zones enflammées sont éliminées - cela se produit avec une sonde fine et des outils auxiliaires.
    3. Prothèses Remplacement de tous les composants de l'articulation par des analogues artificiels. Par ailleurs, les prothèses modernes sont fabriquées dans un métal spécial qui n’est pas rejeté par le corps. Ces greffes durent en moyenne dix ans. Après une telle intervention, les patients peuvent mener une vie bien remplie.

    À la maison, comme prescrit par un médecin, un patient peut utiliser des distractions sous forme de pommades, de frictions, de gels, de tisanes. La physiothérapie, l'acupuncture, l'hirudothérapie (traitement par la sangsue) ainsi que le traitement en cure au stade de la rémission (atténuation de la maladie) avec de la boue naturelle et des bains minéraux donnent de bons résultats.

    Exercices pour traiter l'arthrose

    Une condition préalable au traitement de l'arthrose est l'utilisation de divers types d'exercices afin de prévenir l'atrophie musculaire et d'affaiblir les ligaments.

    Les exercices pour le traitement de l'arthrose sont sélectionnés individuellement pour chaque patient par le médecin traitant et un spécialiste en physiothérapie. Les exercices ne débutent qu’après le retrait de l’exacerbation, mais au plus tard 5 à 6 jours après le retrait du syndrome douloureux.

    La tâche des exercices pour le traitement de l'arthrose est la restauration de la mobilité des articulations, l'entraînement aérobique, l'augmentation de la force et de la souplesse des muscles et des articulations.

    Comment traiter les remèdes traditionnels contre l'arthrose?

    En cas d'arthrose, un traitement médical ne peut être évité, mais le médecin prescrit généralement un traitement complet, conseillant d'utiliser des remèdes populaires. Mais vous devez savoir que le traitement de l'arthrose, y compris la médecine alternative, est basé sur un mode de vie sain et une nutrition appropriée. Toutes ces recettes populaires sont ajoutées.

    1. Les feuilles de bouleau, les feuilles d'ortie et l'inflorescence de calendula sont prises à parts égales. En fin de compte, vous devez obtenir deux cuillères à soupe. Nous organisons la collecte concassée dans un thermos, versons un litre d’eau bouillante et laissons une nuit. À partir du lendemain matin, vous devez prendre une demi-tasse de bouillon quatre à cinq fois par jour. La recette de cette recette dure deux à trois mois.
    2. La solution d’œufs est préparée à partir de jaune d’œuf frais, mélangé avec de la térébenthine et du vinaigre de cidre dans un rapport 1: 1: 1. Le liquide doit être soigneusement mélangé et frotter l'articulation touchée pendant la nuit. Ensuite, vous devez envelopper tout avec une écharpe en laine. Il est recommandé de frotter pendant 1 mois 2-3 fois par semaine.
    3. Céleri 1-2 c. À thé de jus de céleri frais, boire jusqu'à 3 fois par jour. Vous pouvez utiliser une décoction. Brew 1 cuillère à soupe. cuillère de racines fraîches 2 tasses d'eau bouillante et laisser reposer sous le couvercle pendant 4 heures. Boire 2 c. cuillères jusqu'à 4 fois par jour 30 minutes avant les repas.
    4. Vous aurez besoin d'un morceau de tissu doux en laine, sans impuretés synthétiques et d'une tête de chou. Vous devez d’abord meuler la tête, puis bien l’écraser avec un mortier ou avec vos mains, il est souhaitable d’utiliser des plats non oxydés. Après cela, vous pouvez presser le jus dans la centrifugeuse. Maintenant, nous prenons le tissu préparé et nous le mouillons dans du jus de chou, nous plaçons cette compresse sur le joint douloureux. Je voudrais également noter que le jus pressé ne peut pas être stocké plus de trois jours à partir du moment de la filature.
    5. L'utilisation de farine d'avoine bouillie donne également de bons résultats. Prenez trois ou quatre cuillères à soupe de flocons d'avoine, couvrez-les d'eau bouillante et laissez cuire à feu doux pendant cinq à sept minutes. La quantité d'eau utilisée devrait fournir une bouillie épaisse qui devrait être refroidie et utilisée comme compresse pour la nuit. Utilisez uniquement des flocons fraîchement bouillis. La bouillie d'hier pour une compresse ne convient pas.
    6. La pharmacie acquiert la racine de devyasila. En règle générale, il est emballé dans des emballages de 50g. Pour préparer la teinture, vous avez besoin d'un demi-paquet de racines de la plante et de 150 ml de vodka de haute qualité. Les ingrédients sont mélangés, placés dans une bouteille sombre et infusés pendant 12 jours. Le frottement se fait au coucher et, si possible, le matin.

    Dans l'ensemble, le traitement de l'arthrose avec des remèdes populaires ne permet pas de remplacer complètement les traitements classiques (médicaments, physiothérapie, massage, thérapie par l'exercice), mais il peut considérablement soulager les symptômes de la maladie, renforcer l'effet des autres traitements et accélérer la guérison.