Principal

Poignet

Quelles sont les raisons et que faire si votre côté droit est blessé au dos?

La survenue de sensations douloureuses est un signe d'échec du corps. Si vous avez mal au dos du côté droit, soyez attentif au symptôme et veillez à son élimination. Déterminer indépendamment la cause de la douleur ne peut être qu'approximativement, pour un diagnostic précis besoin de l'aide d'un médecin. Si vous ne comprenez pas le type de médecin dont vous avez besoin, prenez rendez-vous avec un médecin généraliste. Il enverra à l'enquête et exposera le plan pour l'action future.

Écoutez le corps et déterminez exactement où cela fait mal, où cela fait mal et s'il y a des symptômes supplémentaires. Pour les problèmes de colonne vertébrale ou de muscles, la douleur survient dans n'importe quelle partie du dos et dépend de la localisation du problème. Souvent, il s'agit d'une situation et survient après un effort physique ou une position inconfortable du corps. Les processus inflammatoires aigus des organes internes s'accompagnent généralement de symptômes supplémentaires: faiblesse, nausée, toux, fièvre. Aux premiers stades de la maladie, il peut ne pas y avoir de manifestations spéciales, à l'exception du syndrome de la douleur; il est donc important de consulter un médecin pour une détection précoce de la maladie.

La place de la douleur caractérise l'organe auquel il faut prêter attention:

  1. Haut du dos à droite sous l'omoplate. Les maladies du système respiratoire et de la colonne vertébrale se manifestent ici.
  2. La partie centrale du dos est juste sous les côtes. Il s'agit d'une zone des parties inférieures des poumons, du système digestif, du pancréas, de la vésicule biliaire et du foie.
  3. La partie inférieure du dos à droite près de la taille est la zone du système urinaire, le rein droit.
  4. Le rein à droite - problèmes possibles avec les intestins, la gynécologie, le système urinaire.
  5. Tout le dos à droite est le système digestif, la colonne vertébrale, les muscles.

Causes possibles

Maladies respiratoires

La particularité est l'augmentation des sensations douloureuses lors d'une respiration profonde ou d'une expiration. Pour le traitement, consultez un thérapeute qui, si nécessaire, consultera un pneumologue.

  1. Pleurésie - inflammation de la plèvre. La douleur est cousue ou coupante, augmente avec la respiration profonde, les mouvements brusques et s'affaiblit si vous vous allongez du côté affecté. Symptômes supplémentaires: toux, fièvre, essoufflement. Diagnostiqué par radiographie, échographie. Des antibiotiques, diverses procédures médicales et parfois une intervention chirurgicale sont utilisés pour le traitement.
  2. La pneumonie est un processus inflammatoire des régions respiratoires des poumons. La douleur est ressentie sous l'omoplate ou sous les côtes, aggravée par une respiration profonde, une toux. Dans de rares cas, au stade initial de la maladie, il n’ya pas d’autres symptômes, puis la température augmente, une toux, des expectorations et une faiblesse apparaissent. Il est traité avec des antibiotiques, que le médecin choisira.
  3. Pneumothorax - une collection de gaz dans la cavité pleurale des poumons. La douleur est très forte, forte, coups de couteau, donne au bras, à l'épaule, aggravée par la respiration et la toux. Une personne veut s'asseoir ou prendre une position allongée, essoufflement et sueur froide, la panique apparaissent. Diagnostiqué par radiographie et ponction pulmonaire. Besoin urgent d'aide d'un docteur!
  4. Cancer du poumon Une douleur intense intolérable et persistante ne survient que dans les dernières phases du cancer, si la tumeur se développe dans la plèvre.
  5. L'infarctus pulmonaire est la mort d'une partie du poumon et l'imprégnation de sang de cet organe lorsque l'artère est bloquée par un thrombus. La douleur est très forte, aiguë, coupant juste sous l'omoplate. Symptômes supplémentaires: essoufflement, tachycardie, hémoptysie. Nous devons appeler d'urgence une ambulance!

Maladies du système digestif

En règle générale, accompagnés de symptômes supplémentaires: douleur abdominale, nausée, vomissement. Le thérapeute peut vous référer à un gastro-entérologue.

  1. Flatulence - l'accumulation de gaz dans les intestins. La douleur est sourde, tiraillante, accompagnée de ballonnements. Apparaît après la prise de certains produits (légumineuses, sodas, etc.), à la suite de maladies intestinales ou de névrose. Les antispasmodiques, les sorbants et les antimousses éliminent les symptômes douloureux.
  2. L'appendicite est une inflammation de l'annexe. Si l'appendice est derrière le caecum, la douleur ne se produit pas dans l'abdomen, comme cela se produit dans la plupart des cas, mais dans le bas du dos en bas à droite. La douleur est vive, constante, donne dans la jambe, l'aine, la région pelvienne. Si vous vous allongez sur le côté gauche, cela s’intensifiera. Symptômes supplémentaires: nausée, faiblesse, parfois des températures supérieures à 38 degrés. Opération urgente requise!
  3. Colique intestinale - spasme des muscles intestinaux. La douleur dans la partie inférieure du bas du dos est brûlante, provoque des crampes: parfois, elle s'aggrave, puis diminue et, au bout d'un moment, elle atteint l'abdomen. Symptômes supplémentaires: faiblesse, augmentation de la miction, nausée, diarrhée. Causes possibles: intoxication, stress, maladies intestinales, gastrite. Lorsque les coliques intestinales prennent des antispasmodiques et appliquent un coussin chauffant.
  1. La cholécystite aiguë est une inflammation de la vésicule biliaire. La douleur dans l'abdomen droit, dans l'hypochondre, donne à la région sous l'omoplate droite. Elle peut avoir lieu seule après un certain temps (une demi-heure). Se produit plus souvent le soir ou le matin, après avoir consommé des aliments gras ou de l'alcool. Symptômes supplémentaires: goût amer dans la bouche, nausée, vomissement de la bile, plaque blanche sur la langue. Diagnostiqué par des tests de sang, d'urine, de selles, une échographie de la vésicule biliaire. Il est traité par chirurgie ou par médicaments, veillez à suivre un régime.
  2. La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas. Douleur dans le côté de l'abdomen, donne le bas du dos à droite. Dans de rares cas, les sensations abdominales sont absentes et ne sont ressenties que dans le dos, dans la partie centrale à droite. La douleur est sourde, les crampes: elles s’aggravent puis s’améliorent. Symptômes supplémentaires: nausée, vomissements sans soulagement, le visage devient grisâtre, ballonnements. Lorsque la douleur augmente, appelez une ambulance! En attendant un médecin, vous pouvez prendre un antispasmodique. Dans la pancréatite chronique, une douleur sourde apparaît dans le côté droit du dos après avoir trop mangé ou pris de l'alcool.

Maladies du système urinaire

La cause la plus courante de douleur au côté droit du dos, si elle n’est pas liée à la colonne vertébrale et aux muscles. Le thérapeute vous dirigera vers un urologue ou un néphrologue.

  1. Hématome rétropéritonéal ou hémorragie rétropéritonéale - hémorragie interne avec atteinte des organes abdominaux. Elle survient à la suite d'une blessure: chute d'une hauteur, coup porté à l'estomac. La douleur dans le dos et l’abdomen dépend du degré de dommage: de l’absence de symptômes au choc douloureux. Diagnostiqué par ultrasons, tomodensitométrie et radiographie. Nécessite une intervention médicale!
  1. Néphroptose - le déplacement du rein. Au début de la maladie, la douleur dans le côté droit du dos est instable, terne. Apparaît dans une position droite du corps, principalement après une forte toux ou un effort physique. Passe, si vous vous allongez. Dans le futur, la douleur augmente, il peut y avoir une colique rénale. Diagnostiqué par palpation, échographie en position couchée et debout, IRM. Le premier degré de prolapsus rénal est traité avec des méthodes conservatrices: gymnastique, bandages, traitement au sanatorium, massage. Les deuxième et troisième degrés peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.
  2. Colique rénale - blocage des voies urinaires supérieures. La douleur est forte, des crampes à la taille à droite, des zones pubiennes et plus tard au niveau du bas du dos. La température corporelle peut augmenter, des vomissements, une distension abdominale se produisent. Avant l'arrivée des ambulanciers, vous pouvez boire ou injecter des antispasmodiques. Si, mis à part la douleur, il n'y a pas d'autres symptômes, une bouteille d'eau tiède est utile. L'attente du médecin doit être allongée de manière à ce que les reins soient plus hauts que la vessie (position à demi assise du corps).
  3. Urolithiase - lithiase urinaire - la formation de calculs dans le système urinaire. En fonction de l'emplacement des calculs, des douleurs peuvent apparaître dans différentes parties du dos: dans le calice rénal - douleur sourde profonde dans le bas du dos, dans le pelvis rénal - donne à l'hypochondre droit, dans l'uretère supérieur - une douleur aiguë et intolérable dans le bas du dos pendant le mouvement peut s'étendre à la région de l'hypochondre à l'aine. En présence d'une pierre dans l'uretère inférieur - douleur intense dans la région lombaire inférieure avec passage aux organes génitaux. Diagnostiqué par l'urine, l'échographie, l'IRM. Il est traité par une méthode conservatrice ou opérationnelle (au choix du médecin). Les médecins prescrivent souvent des herbes: aneth, violette, calendula, potentille, feuilles de myrtille, millepertuis, sauge, busserole, églantier et autres. La pharmacie vend des frais spéciaux pour les reins à base de plantes.
  4. L’hydronéphrose est une extension du bassinet du rein. Douloureux, ne dépend pas de la position du corps. L'urine peut foncer et devenir rougeâtre - signe de la présence de sang. La douleur est douloureuse, parfois il y a des symptômes de colique rénale, de faiblesse, de nausée. Diagnostiqué par ultrasons et radiographie. Il est traité à l'hôpital et nécessite une excrétion d'urine pour réduire la pression sur les reins.
  5. La pyélonéphrite est une inflammation bactérienne des reins. Douloureux, terne, parfois le zona, ne dépend pas de la position du corps, peut ressembler à la colique néphrétique. Symptômes supplémentaires: mictions fréquentes, gonflement du visage et des extrémités. Diagnostiqué avec des analyses de sang et d'urine, échographie, tomographie par ordinateur, rayons X. Il est traité avec des antibiotiques, qui doivent être prescrits par un médecin en fonction des résultats des tests.
  6. Abcès du rein - inflammation purulente. Rares: à la suite d'une pyélonéphrite ou d'une lithiase urinaire. La douleur est vive. Les symptômes ressemblent à ceux de la pyélonéphrite, des frissons supplémentaires, de la soif peuvent apparaître. Un appel en ambulance et une opération urgente sont nécessaires!

Problèmes avec la colonne vertébrale, la moelle épinière

La particularité de ce type de douleur est qu’elles s’intensifient ou s’atténuent en fonction des mouvements et de la position du corps. Le médecin peut vous référer à un orthopédiste, un neurologue, un chiropracteur.

  1. Ostéochondrose - troubles dystrophiques du cartilage articulaire. La douleur est sourde, en fonction de la localisation de l'épaule, du bras ou des jambes, du sacrum et des fesses. Il est difficile pour une personne de se pencher, de redresser son dos. Lors d'efforts physiques, de mouvements brusques, d'une longue posture statique, les sensations augmentent, tandis qu'au repos, elles s'atténuent. Pour soulager la maladie, soulagez les spasmes musculaires et l'inflammation. Dans le traitement des médicaments anti-inflammatoires usés, des analgésiques, des pommades chauffantes, les médecins prescrivent souvent la physiothérapie: bains à la paraffine, phonophorèse, thérapie au laser. Lorsque l'ostéochondrose est utile massage thérapeutique.
  2. Spondylose - déformation de la vertèbre due à la croissance du tissu osseux. Les processus compressent les terminaisons nerveuses environnantes et provoquent une douleur douloureuse, sourde et unilatérale qui ne dépend pas de la position du corps ni du moment de la journée. Si, pendant la palpation, vous exercez une pression sur la région douloureuse, vous aurez un mal de dos aigu. Lorsque la forme lombaire engendre parfois un engourdissement des jambes. Diagnostiqué par rayons X, IRM. Il est traité avec des analgésiques, anti-inflammatoires, massage et électrophorèse sont utiles.
  3. Hernie intervertébrale - saillie du disque intervertébral. Elle se caractérise par des douleurs constantes tiraillantes et douloureuses qui s'intensifient vers la fin de la journée. Avec des mouvements soudains, peut-être une sensation de lumbago, une douleur aiguë à la foudre. Les sentiments augmentent lorsque vous vous tournez sur le côté, que vous vous penchez et que vous vous allongez en position allongée. Pour soulager la maladie, vous pouvez prendre un analgésique (paracétamol, analgine, novocaïne). Le traitement vise à soulager la douleur et l'inflammation, la thérapie physique et le massage prescrits. Chirurgie - rarement et pour des raisons graves.
  4. Radiculopathie (radiculite) - dommages aux racines de la moelle épinière. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une ostéochondrose, d’une hernie intervertébrale ou d’une sténose (rétrécissement du canal rachidien). Sévère douleur - aiguë ou sourde, donne à différentes parties de la colonne vertébrale. La perte de sensibilité dans certaines parties des muscles du dos est caractéristique, ce processus s'accompagne d'un engourdissement ou de picotement, d'une sensation de brûlure. Le traitement vise à identifier et à éliminer les causes de l'apparition des symptômes. Pour soulager la maladie, ils prennent des analgésiques, les massent, utilisent des onguents spéciaux (Bystrumgel, Voltaren). Des remèdes populaires aident le bain et l'attachement de la laine naturelle à la plaie.

L'essentiel - consulter rapidement un médecin. De nombreuses maladies sont traitées beaucoup plus facilement, prennent moins de temps et sont moins chères en termes d’argent si elles sont détectées au tout début de l’apparition. Prenez soin de votre santé!

Douloureux côté droit du dos

Douleur dans le côté droit du dos, apparue pour une raison inconnue - symptôme de nombreuses maladies et conditions pathologiques, certaines ayant des conséquences graves (voire mortelles). Tout signal de douleur est un moyen de rétroaction du corps avec le cerveau, exigeant avec insistance de faire attention à une partie spécifique du corps.

Le côté droit du dos cache d'importants points nodaux et organes vulnérables. Même une ombre de doute sur l'origine de la douleur dans le côté droit du dos nécessite une visite immédiate chez le médecin. La détection rapide du problème enregistre la santé du patient et en devient le premier pas vers la guérison.

Comment ça fait mal?

En plus de la douleur causée par les organes situés directement, il existe en médecine le concept de douleur irradiante.

Pour les douleurs irradiantes, une distribution et une localisation inattendues dans des endroits inattendus, même loin d'une source directe, sont caractéristiques.

Vous pouvez décrire en détail la perception subjective de la douleur sur le côté droit du dos en fonction des caractéristiques suivantes:

  • Couture - se produit généralement lorsque vous vous déplacez. La pancréatite aiguë peut être un exemple des conséquences alarmantes de la raison pour laquelle le côté droit est blessé derrière le dos des injections à l'état stationnaire;
  • Coupant, brûlant, coupant - avec la même probabilité, provoqué par des lésions de la colonne vertébrale, des muscles latéraux ou de la colonne vertébrale et des pathologies du travail des organes internes;
  • Douleurs tirantes, sourdes ou douloureuses - elles constituent un fond continu et sont le signe de processus pathologiques graves;
  • Le tir est typique des lésions vertébrales, de la sciatique, des rhumatismes et d'autres troubles neurologiques. Il s’agit généralement de douleurs au bas du dos et au bas du dos.

Douleurs légères, raideurs musculaires, faiblesse le matin après le sommeil sont une conséquence naturelle d'une posture et de conditions incorrectes: absence de mobilier optimal orthopédique, choix d'une posture inappropriée pour dormir. Si l'intensité de la douleur augmente progressivement, l'inflammation se produit très probablement.

Une douleur aiguë dans le côté droit du dos, qui se transforme peu à peu en un problème persistant, est l’un des critères permettant de déterminer les clamps des muscles, des vertèbres et des blocs.

Où ça fait mal?

Reconnaître ou au moins spécifier la douleur dans le dos à droite peut être guidé par les principes de base qui sont caractéristiques (mais non obligatoires, il est nécessaire de prendre en compte des centaines de nuances) pour certaines maladies.

Entre les omoplates

Dans le domaine de l'omoplate - la douleur est caractéristique à la fois des maladies pulmonaires et des maladies neurologiques. La différence est révélée par la présence de facteurs supplémentaires: température, vomissements, poches, toux, difficultés respiratoires.

Sous les côtes

À l'arrière, sous la dernière côte, il y a quatre organes vitaux dans la partie arrière droite: le foie, la vésicule biliaire, le pancréas, la rate (pas directement, mais il peut balayer). La maladie de chacun d'eux est extrêmement dangereuse et nécessite un traitement hospitalier immédiat.

Le poignardage se concentre sur les problèmes de vésicule biliaire (cholécystite, associée à une chaleur fébrile de 39 ou plus), si le côté droit fait mal et continue à faire un mal de dos - le problème est au foie.

Dans le côté droit

La zone du dos au centre droit est une douleur aiguë pénétrante, plutôt un problème de reins (surtout si le côté droit du dos fait mal, en descendant à la vessie et aux voies urinaires). Plus rarement, une forme aiguë de l'appendicite (en raison des caractéristiques génétiques de la structure, une anomalie est régulièrement rencontrée avec la mise en place de l'annexe, dans laquelle il est situé plus près du dos).

Dans le bas du dos

Si le bas du dos est atteint de manière insupportable dans le côté droit ou en dessous, il s'agit d'un signe des deux pathologies de la colonne vertébrale (hernie du coccyx) et du système urinaire. La différence est que dans le premier cas, la douleur dépend de la posture du corps et monte du bas, dans le second, elle est constante et cède le périnée.

Causes possibles

La concentration des organes et des systèmes dans la région lombaire rend difficile le diagnostic précis - trop de nœuds vitaux sont concentrés ici. Il y a une douleur dans le dos du côté droit, comme manifestation d'un large éventail de problèmes:

  • Système respiratoire;
  • Gastro-intestinal;
  • Système urinaire et sexuel;
  • La colonne vertébrale;
  • Système nerveux.

Lorsque le dos à droite fait mal, il est important de choisir une description claire des caractéristiques, de l'intensité et de la localisation de la douleur - cela simplifiera le diagnostic et accélérera la réaction adéquate aux causes.

Système respiratoire

  • La pleurésie sèche, la pneumonie, l'emphysème - une douleur aiguë au côté droit du dos s'ajoute parfois aux effets de diverses inflammations du tissu pulmonaire;
  • Pneumothorax (difficulté à respirer en raison de l'accumulation de liquide ou de gaz dans la cavité de la plèvre pulmonaire) - respiration forte, paralysante, irradiant dans tout le corps;
  • Cancers, sarcomes - les principaux symptômes sont souvent cachés et la progression des métastases détermine une douleur aiguë du côté droit du dos du type intercostal.

Appareil digestif

  • Coliques dans divers domaines de l'intestin. Des contractions pulsées ressemblant à des ondes, dans une certaine localisation du foyer, se propagent à partir de cette zone;
  • Cholécystite - une inflammation étendue de la vésicule biliaire, la cause devient une obstruction de la pierre du canal biliaire. Douleur brûlante perçante sur le côté droit du dos immédiatement sous les côtes;
  • L'appendicite est un processus inflammatoire apparenté à un ver apparent. Un trait caractéristique - la sensation couvre tout l'abdomen, puis migre et fait un peu mal à l'arrière du dos. Gémissements continuels avec des éclairs brusques pendant les mouvements.

Système urinaire

  • Colique rénale - douleur intolérable avec des vagues dans le côté droit du bas du dos, se propage dans la région de l'aine;
  • Hydronéphrose - rappelle la version précédente en mettant davantage l'accent sur les sensations ondulatoires;
  • Pyélonéphrite et néphrite de types courants - douleurs aiguës allant du droit à l'arrière, dans la forme aiguë, s'accompagnent de symptômes coliques similaires avec fièvre et douleurs supplémentaires aux articulations et aux muscles;
  • Kystes - attaques de douleur récurrentes, augmentation, gonflement, problèmes de miction.

Colonne vertébrale

Ils se divisent en deux catégories: la maladie elle-même (ostéochondrose, spondylose) et les effets des blessures (hernie intervertébrale). Ce dernier, qui provoque des douleurs tiraillantes avec des éclairs dans le côté droit du dos, peut également provoquer une fracture des côtes ou de l’os pelvien aux endroits appropriés. Les critères pour un risque accru de douleurs vertébrales au dos et au bas du dos sont:

  • Position assise permanente, entraînant l'accumulation de processus dystrophiques dans la colonne vertébrale (conduite, travail au bureau, à l'ordinateur);
  • Fort stress physique sur le corps (travail du chargeur, du constructeur, entraînement en force exorbitant);
  • La grossesse et l'accouchement modifient considérablement la posture en dessous et le métabolisme, rendant le corps d'une jeune mère plus susceptible aux pathologies du dos;
  • Excès de poids (doublement important pour une perte de poids spectaculaire).

Système nerveux

  • La violation des nerfs vertébraux et la dorsalgie (douleurs nerveuses) se caractérisent par une manifestation sourde et douloureuse avec des poussées aiguës lorsque le corps adopte une position particulièrement désagréable;
  • La névralgie des côtes sous forme sévère est donnée à l'omoplate et au bas du dos.

Quand appeler une ambulance?

De nombreuses maladies qui causent des maux de dos du côté droit nécessitent des soins médicaux d'urgence, parfois (appendicite) - une intervention chirurgicale.

S'il y a soudain des douleurs au dos du côté droit, aggravées par une faiblesse grave, des vertiges, une perte de conscience, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Les analgésiques sont en mesure d'éliminer brièvement la douleur du dos à droite, mais pas sa cause - une pathologie interne qui évoluera chaque jour. La douleur peut battre en retraite pendant un certain temps et sans conséquences externes. Dans tous les cas, seul un examen professionnel approfondi pourra établir et éliminer la cause de la gêne.

Symptômes et traitement de la sciatique thoracique

Comment faire des injections pour des douleurs dans le dos et le bas du dos?

Comment porter un corset pour la colonne vertébrale

Douleur au dos au-dessus de la taille: provoque, à droite et à gauche, sur les côtés, des douleurs dans le dos

Pourquoi fait mal

Cette question est souvent posée dans certains cercles de personnes. La douleur dans le droit au-dessus du bas du dos peut avoir plusieurs causes:

  • maladies d'organes internes humains;
  • pathologies du système musculo-squelettique humain.

Les causes de la douleur dans le côté droit au-dessus ou au-dessous de la taille peuvent être différentes. Par exemple, des ecchymoses domestiques, des étirements et toute autre blessure, un long travail physique. En règle générale, ce problème n'est pas dangereux pour le corps et se passe tout seul.

Il semble que tout allait bien hier, que rien ne soit gêné et que lorsque vous vous réveillez le matin, vous ressentiez soudainement des sensations vagues et extrêmement douloureuses par derrière, quelque part sous les côtes.

L'hypochondre approprié est une protection fiable pour de nombreux organes internes. Tout d’abord, la douleur à droite indique la maladie:

Mais pour identifier correctement la cause des symptômes douloureux dans l'hypochondre droit ou dans le dos, il faut faire attention à la localisation de la douleur, ainsi qu'à sa nature.

Les symptômes

La douleur dans le côté droit sous les côtes peut avoir un caractère différent:

  • pointu;
  • poignarder;
  • fort;
  • tirant, douleur sourde;
  • forte.

Compte tenu de la nature de la douleur et des symptômes associés, l'organe interne affecté peut être identifié.

Douleur intense

Une douleur intense et insupportable du côté droit est caractéristique des maladies des reins, du foie et de la vésicule biliaire.

Maladies de la vésicule biliaire. Une forte douleur à droite incite le patient à chercher une position confortable. En outre, il peut y avoir de tels symptômes:

  • des nausées;
  • fièvre
  • jaunissement du blanc des yeux et de la peau dans la région;
  • vomissements fréquents sans soulagement.

Coliques hépatiques - Douleur aiguë et aiguë dans le dos, qui diminue tout en prenant des antispasmodiques. Dans les maladies du foie est caractérisé par les protéines jaunies et les paupières.

Lésion hépatique. La douleur devient plus forte si une personne adopte une position horizontale. Vous pouvez voir des signes de perte de sang (pression basse, pouls rapide, pâleur des muqueuses et de la peau, vertiges et faiblesse).

Les bourgeons. La douleur est si intense que le patient se précipite pour essayer de trouver une position confortable. En règle générale, la douleur est expliquée par la lithiase urinaire. Par conséquent, compte tenu de l'emplacement de la pierre, la douleur est localisée dans la partie inférieure ou supérieure de l'hypochondre, du côté droit. En outre, il peut y avoir les symptômes suivants:

  • des ballonnements;
  • miction constante;
  • vomissements qui viennent avec la douleur.

Douleur aiguë

Un «poignard» ou une douleur aiguë apparaît de manière inattendue et est généralement le symptôme d'un ulcère de l'estomac. En cas de douleur aiguë, une personne adopte généralement une posture allongée avec les jambes collées au ventre.

De plus, il est souvent tourmenté:

  • éructations acides, brûlures d'estomac;
  • constipation ou diarrhée;
  • vomissements et nausées.

Douleur aiguë

Un zona et une douleur aiguë sont les premiers signes de développement d'une pancréatite aiguë. La cause de l'exacerbation de cette maladie peut être l'utilisation de quantités excessives de boissons alcoolisées avec des aliments sucrés et gras.

La douleur aiguë dans la pancréatite aiguë est caractérisée par son intensité - la douleur ne s'atténue pas lors d'un changement de position du corps ou de la toux. La pancréatite a les symptômes suivants:

  • intoxication grave (petites hémorragies autour du nombril et sur les côtés, peau de marbre sur l'abdomen, cyanose du corps et du visage);
  • vomissements fréquents;
  • nausée

Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit au niveau de la clavicule et de l'omoplate apparaît pendant l'accumulation de pus derrière le diaphragme. La douleur devient plus forte avec la respiration, les mouvements brusques, les éternuements et la toux. Le relief vient en position ventrale, étant du côté droit. Symptômes possibles de la maladie:

  • intoxication du corps;
  • fièvre.

Une douleur aiguë entre les côtes, qui commence à être ressentie par tout contact, même léger, est habituellement le zona, une maladie virale se manifestant par des lésions douloureuses sur la peau le long des terminaisons nerveuses infectées par le virus zones).

Avant l'apparition de l'éruption cutanée, une personne peut ressentir une faiblesse, une douleur persistante dans l'hypochondre gauche ou droit, une forte fièvre.

Tirer, douleur sourde et sourde

Une douleur sourde, sourde et lancinante du côté droit de l'hypochondre peut parler de maladies chroniques du foie provoquant son augmentation de taille (hépatite). En outre, cela peut être un symptôme du développement de tumeurs bénignes et malignes.

En plus de tirer et douleur sourde peut être observée:

Dans ce cas, une douleur sourde et douloureuse peut être un signe de telles maladies:

L'ostéochondrose des disques intervertébraux de la longe est la cause la plus courante. De courtes attaques douloureuses dans le bas du dos peuvent commencer après des mouvements violents, la toux, l’éternuement et le rire.

Dans ces moments, le mal de dos (comme on l'appelle aussi, lumbago) peut apparaître. Dans cet état, une personne perd pendant un certain temps la capacité de bouger de la douleur.

Les attaques dans cette situation commencent souvent à irradier les hanches et les fesses avec des forces différentes.

La spondylose provoque toujours de vives douleurs au dos à droite, si le patient se penche, se couche du côté gauche du corps, ne change pas longtemps la position dans laquelle il se trouve.

Souvent, la douleur renait en boiterie temporaire en raison de la perte de sensibilité des membres inférieurs. Ce symptôme peut disparaître aussi soudainement.

Des impacts traumatiques sur le dos dans la région lombaire à droite derrière peuvent causer des douleurs au bas du dos, par exemple, si une personne tombe. Habituellement, ces symptômes se manifestent immédiatement après l’effet déformant.

Une variété de néoplasmes, d'inflammation, d'accumulations purulentes et de nécrose peuvent également provoquer des accès de douleur situés dans cette partie de la crête.

Raisons

Pendant la grossesse, les maux de dos sont complètement naturels.

Les principales raisons conduisant à la réalisation de la pathogenèse de la douleur dans le côté droit du dos peuvent être divisées en plusieurs groupes. Ceux-ci comprennent:

  • La défaite des structures du système musculo-squelettique.
  • Processus pathologiques dans les organes internes, localisés dans le thorax et dans l'espace rétropéritonéal à droite.
  • Dommages traumatiques aux tissus mous et aux structures osseuses de cette localisation.

Une telle division en groupes étiologiques des raisons de l'apparition d'une douleur dans la région du dos à droite offre la possibilité d'un diagnostic plus rapide et plus fiable.

Si une femme a une douleur lancinante au bas du dos et à l'abdomen, il faut tout d'abord exclure la pathologie gynécologique. Les raisons peuvent être de telles conditions pathologiques:

Pourquoi les maux de dos apparaissent-ils et que faire? Pour répondre à cette question, il est nécessaire de déterminer quels problèmes provoquent son apparition.

Les douleurs les plus courantes sont provoquées par des troubles des articulations et des muscles du dos, mais souvent d’autres anomalies plus graves peuvent y contribuer, en particulier si les douleurs au dos provoquent une température élevée.

Si vous ressentez une douleur intense, vive ou sourde au dos ou au côté droit, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital.

Parce que les symptômes ne feront que s'aggraver, mais il y a plusieurs raisons à cela:

  1. Hépatite aiguë avec jaunisse, fièvre et fatigue. En règle générale, l'inflammation se développe en raison d'une intoxication par des poisons, des produits chimiques et des médicaments;
  2. Les douleurs qui irradient dans le dos, à droite sous les côtes parlent de la défaite de la vésicule biliaire, de la présence de pierres. Mais alors, il y a des signes tels que douleur pressante au foie, forte fièvre, nausée et inconfort à l'épaule, au bras;
  3. Si cela fait mal à droite sous les côtes ou sur le côté droit, en donnant un spasme à l'épaule, la clavicule, alors les patients peuvent être diagnostiqués avec une pancréatite - une inflammation du pancréas;
  4. La douleur sous le quadrant supérieur droit peut parler d'insuffisance cardiaque;
  5. Maladie rénale, l'apparition de calculs dans le système génito-urinaire;
  6. Exacerbation d'ostéochondrose lombaire, de rhumatisme ou d'arthrite.

Comme il y a beaucoup de raisons pour que la douleur apparaisse du côté droit, il est impossible de les déterminer et il est nécessaire d'aller à l'hôpital pour un diagnostic.

Si vous ressentez une douleur non seulement du côté droit, mais aussi des côtes, de l'hypochondre ou du dos, plusieurs raisons peuvent expliquer leur apparition:

  • Travail sédentaire, manque d'activité physique;
  • Mauvaise posture et accessoires pendant le sommeil;
  • Déplacement des disques vertébraux;
  • Grand effort physique;
  • L'obésité;
  • L'hypothermie;
  • Processus inflammatoires dans les tissus;
  • Maladies infectieuses et auto-immunes.

Vidéo sur les symptômes de l'ostéochondrose:

La douleur sous les côtes apparaît dans de nombreuses maladies de divers systèmes et organes d'une personne. Cela peut souvent être le résultat d'une blessure récente ou de complications postopératoires.

Par conséquent, afin de comprendre quel médecin spécialiste chercher de l'aide, vous devez identifier correctement ce qui pourrait causer de la douleur.

La raison peut être:

Hématome désigne une hémorragie provoquée par un traumatisme résultant d'un accident de voiture, d'une chute ou d'une bagarre. Douleur diagnostiquée dans le dos, sous l'omoplate, dans la région de la clavicule.

Surtout quand on bouge la douleur ne peut pas être tolérée. Avec un petit hématome - la douleur est de nature terne et terne, ce qui est associé à la compression des tissus environnants.

Le diagnostic est réalisé par échographie, IRM, examen par un spécialiste. Le traitement est rapide.

Des douleurs au dos du côté droit sous les côtes peuvent survenir lors de maladies de divers organes et systèmes de la personne. Très souvent, les blessures deviennent la cause de la douleur.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []). push ();

Le diagnostic dépend directement de l'endroit où le syndrome douloureux est ressenti aussi fortement que possible: hypochondre gauche, hypochondre droit, bas du dos ou des deux côtés. Il est recommandé de déterminer la localisation des sensations désagréables avant de consulter un médecin - ces informations vous aideront à diagnostiquer rapidement et avec précision la cause du problème et à vous prescrire le traitement approprié.

Mal gauche

Parmi tous les cas cliniques, les maux de dos dans l'hypochondre gauche sont souvent causés par quatre pathologies courantes:

  1. Rate élargie. Différents troubles peuvent précéder cette maladie: leucémie, lymphome, lupus, etc. Un signe caractéristique de la pathologie est la nature sourde de la douleur, disloquée sous les côtes à gauche. Il y a souvent un dysfonctionnement hépatique et le développement de varices.
  2. Oncologie du pancréas. Les processus malins provoquent une douleur dans l'hypochondre gauche, irradiant dans le dos, ce qui peut être confondu avec des signes de pancréatite chronique. Distinguer ces maladies est facile - les symptômes du cancer ne dépendent pas des repas. La gêne est principalement ressentie derrière la gauche et peut se propager dans le dos.
  3. La pancréatite provoque une douleur sous les côtes à gauche, principalement sous forme chronique. La symptomatologie s'étend le long des omoplates ou du dos. Des sensations désagréables à gauche sous les côtes à l'arrière sont des bardeaux. Souvent, les symptômes de la maladie sont aggravés par la consommation de matières grasses ou épicées. Si la maladie est au stade de l'exacerbation, la douleur dans l'hypochondre gauche est très fortement ressentie. Même un changement de position du corps ne permet pas de soulager l'inconfort. En outre, la douleur dans l'hypochondre gauche est accompagnée de nouveaux symptômes, notamment des nausées, des hémorragies sous-cutanées sur l'abdomen et l'apparition d'une cyanose.
  4. Les cardiopathies ischémiques, en particulier l'infarctus du myocarde, peuvent provoquer des douleurs sous le côté gauche et dans le bas du dos. Forme distincte de pathologie gastralgichesky distincte - une maladie aiguë causée par une violation du ventricule gauche. Aux premiers stades, les douleurs au dos sous les côtes à gauche peuvent sembler être une attaque de gastrite, car le hoquet apparaît et une légère nausée peut être ressentie. Mais plus tard commence la compression du cœur, irradiant à l’épaule et au bras.

Malaise à droite

Une fois diagnostiqué, il est important de faire attention à la nature, la localisation de la douleur. Seul le médecin traitant peut clarifier le diagnostic. Il est important de prendre en compte les facteurs suivants:

1. Maux de dos au centre à droite, cela indique une grave maladie rénale.

2. Maux de dos sous l'omoplate à droite. Ce symptôme est caractérisé par une maladie neurologique, il est dit que le nerf est pincé. Lorsque le dos du côté droit sous l'omoplate fait très mal, cela signifie qu'une personne est atteinte d'une grave maladie pulmonaire - cancer du poumon, bronches, pneumonie, pleurésie.

3. La douleur sous la côte à droite indique une pathologie hépatique grave ou des maladies de la vésicule biliaire, du pancréas.

Lorsque la douleur est longue, veillez à examiner le foie. Si la douleur ne disparaît pas pendant longtemps, en cas de fièvre, de vomissements, de nausées, les muscles abdominaux sont tendus, ce qui signifie que la personne souffre de cholécystite.

Dans cette situation, la douleur peut être transmise à l'omoplate, à l'épaule et à la poitrine.

La concentration des organes et des systèmes dans la région lombaire rend difficile le diagnostic précis - trop de nœuds vitaux sont concentrés ici. Il y a une douleur dans le dos du côté droit, comme manifestation d'un large éventail de problèmes:

En médecine, la douleur dans l'hypochondre droit est soulignée dans un syndrome distinct qui accompagne souvent de nombreuses maladies de nature différente. Il s’agit d’une pathologie chirurgicale, thérapeutique, gynécologique, cutanée, parasitaire et même vénérienne.

Mais le plus souvent, la douleur dans l'hypochondre droit est causée par des lésions du foie et des voies biliaires. Il est nécessaire de se concentrer sur les caractéristiques suivantes de la douleur dans l'hypochondre droit:

  • Démarrage et développement;
  • Localisation et migration;
  • Durée
  • Intensité et caractère;
  • Interrelation avec certaines causes d'amplification et de soulagement.

Avec le développement classique du syndrome de l'hypochondre droit, les patients s'inquiètent de la douleur douloureuse sous le bord droit, ainsi que d'une sensation de lourdeur.

Les principales raisons sont:

Les causes de la douleur sont généralement divisées en deux grands groupes: la pathologie de l'omoplate, qui peut être de nature infectieuse, traumatique ou oncologique, et les maladies d'autres organes (système musculo-squelettique, organes internes et nature neurologique).

Ces douleurs apparaissent pour diverses raisons, allant d'un mode de vie inapproprié aux pathologies qui se développent dans le corps. Habituellement associé à des troubles du système musculo-squelettique, mais ne signalent pas moins rarement une maladie interne.

Chez les femmes, le malaise du côté droit du bas du dos est souvent causé par des tumeurs malignes et bénignes. Dans de tels cas, la douleur est souvent ressentie sous le rein, à droite.

Les symptômes couvrent souvent le côté gauche du dos - tout dépend de l'emplacement de l'organe, de la tumeur. Une douleur lancinante sous le rein à droite indique une pyélonéphrite ou une lithiase urinaire.

Il est accompagné de crampes lors de la miction.

Une douleur piquante sous le rein à droite indique une pyélonéphrite ou une lithiase urinaire

Douleur au bas du dos: les raisons pour lesquelles le côté droit du dos fait mal dans la région lombaire

Souvent, les gens consultent un médecin pour des douleurs au dos du dos. Ce signe est dangereux, car il est observé dans une variété de troubles pathologiques graves. Des douleurs dans le bas du dos, juste derrière les femmes et les hommes, signalent des problèmes au niveau de la colonne vertébrale ou du système urogénital, des reins ou des intestins. Par conséquent, il est à peine possible de déterminer la cause fiable de leur apparition par eux-mêmes. Il est beaucoup plus prudent de consulter un médecin si vous présentez des symptômes désagréables.

Quel médecin contacter?

Si vous vous sentez mal à l'arrière, à droite, dans la région lombaire, vous devez obtenir un rendez-vous avec le thérapeute local. Il désignera les méthodes d'examen nécessaires, ainsi que directement un spécialiste:

  • Aux orthopédistes, traumatologues, neurologues - de déterminer les pathologies de la colonne vertébrale.
  • Pour le néphrologue - avec des problèmes de reins.
  • Pour l'urologue - s'il y a des soupçons sur des violations des systèmes reproducteur ou urinaire.
  • Les femmes seront invitées à consulter un gynécologue.

En plus des tests cliniques généraux de sang et d'urine, une série de manipulations seront attribuées au patient afin de déterminer la cause de la douleur du côté droit de la région lombaire.

  1. Analyse biochimique du sang.
  2. Analyse d'urine selon Nechiporenko, échantillons quotidiens.
  3. Échographie des organes abdominaux.
  4. Rayons X.
  5. Imagerie par résonance calculée ou magnétique.

Dans chaque cas, une technique de diagnostic spécifique est utilisée. Vous devriez écouter les recommandations des médecins, afin de ne pas commencer la maladie, à temps pour commencer le traitement.

Distinguer les types et les types de douleur

Pour déterminer pourquoi le mal de dos apparaît sous la taille, à droite et au-dessus, sa caractéristique est importante. La durée, l'intensité, le lieu de localisation de la douleur indiquent les facteurs qui en sont la cause. La douleur arrive:

  • Brûlant, douloureux, tirant.
  • Au lieu d'origine - au-dessus et au-dessous de la taille.
  • Observé dans une partie du corps ou s'étendant à un autre endroit.
  • Périodique et constant.
  • Intensif et tolérant.

Le syndrome de la douleur est associé à une alimentation déséquilibrée, à un effort physique ou à une maladie chronique. Cela cause toute une série de facteurs.

Pourquoi le rein de droite fait-il mal?

Les douleurs ressenties par une personne de la région lombaire sont considérées comme des manifestations caractéristiques de toutes sortes de maux. Le plus souvent, ils indiquent des processus inflammatoires se développant dans le corps. Nous ne devrions pas exclure la pathologie du système squelettique musculo-squelettique, nerveux, digestif ou autre, ainsi que des organes du corps. Une douleur dans le bas du dos est observée chez les personnes, sans distinction de sexe, d'âge, de différences sociales et professionnelles.

Elena Malysheva dit quoi faire avec les maux de dos.


Vous pouvez identifier plusieurs groupes de maladies, en présence desquelles le patient ressent une douleur dans le dos à droite:

  • Pathologie néphrologique.
  • Maladies de la vésicule biliaire et des voies biliaires.
  • Maladie pulmonaire.
  • Troubles dans les organes du tractus gastro-intestinal.
  • Maladies gynécologiques et grossesse.
  • Maladies de la colonne vertébrale.
  • Blessures.

Pathologie néphrologique

Lorsque vous avez mal au dos dans la région lombaire à droite, vous devez vérifier l'état des reins. Très souvent, des changements dans leur travail provoquent une réaction corporelle similaire. Une glomérulonéphrite, une pyélonéphrite, une insuffisance rénale chronique, une lithiase urinaire, des sensations douloureuses caractéristiques sont probables.

En plus de la douleur, une personne s'inquiète de:

  1. Gonflement, surtout le matin.
  2. La couleur, la densité, la densité et la quantité quotidienne de changement dans l'urine.
  3. Les érythrocytes et les protéines dans l'urine.
  4. L'hypertension.
  5. Augmentation de la créatinine.
  6. Sensation désagréable en urinant.
  7. Augmentation de la température corporelle.

Si une pierre sort du rein, alors il y a une colique rénale - une douleur aiguë qui répond aux organes génitaux externes. Dans ces conditions, une personne est tenue de fournir des soins médicaux d'urgence.

Maladies de la vésicule biliaire et des voies biliaires

Si la douleur à la traction qui se produit dans le bas de l'abdomen irradie dans le dos et va dans le bas du dos, il est alors très probable que la personne subisse des modifications dans les fonctionnalités de la vésicule biliaire. Les fonctionnalités supplémentaires sont:

  • Amertume dans la bouche.
  • Flatulence accrue dans l'abdomen.
  • L'instabilité de la chaise.

Lors de l'apparition de calculs dans la vésicule biliaire, son chevauchement se produit et une colique hépatique se développe. Dans cette situation, le côté droit du bas du dos fait mal, la personne doit suivre un traitement médicamenteux d'urgence, puis subir une intervention chirurgicale.

Maladie pulmonaire

Les inflammations des poumons et de la plèvre provoquent souvent des maux de dos à droite ou à gauche, du côté de la lésion. Il est particulièrement aggravé par les respirations profondes et la toux.

De plus, une personne a de la fièvre, une toux sèche ou expectorante, une faiblesse. En écoutant les poumons, le médecin entendra des bruits de respiration sifflante.

Si la pleurésie est déterminée, il devient alors plus facile pour le patient en position couchée sur le côté affecté.

Troubles dans les organes du tractus gastro-intestinal

Si votre côté droit vous fait mal à l'arrière, alors peut-être que la raison réside dans des problèmes d'intestins. La douleur s'accompagne de flatulences, de grondements dans l'abdomen et de troubles de la régularité de la chaise. Le plus souvent, il est directement lié à l'utilisation de certains produits: pain de seigle, produits laitiers, fruits et légumes frais.

Maladies gynécologiques et grossesse

Si la douleur dans la région lombaire à droite est observée chez les femmes, les raisons de son apparition peuvent alors être associées à des problèmes gynécologiques. Très souvent, des symptômes similaires sont observés chez les femmes au cours d'une violation du cycle, ainsi qu'en cas de maladies existantes des ovaires, de l'utérus: endométriose, annexite, myome, etc. En plus de la douleur, elles peuvent être perturbées:

  1. Périodes irrégulières, maigres ou copieuses.
  2. Écoulement vaginal.
  3. Augmentation de la température.

Des douleurs au bas du dos chez les femmes peuvent apparaître pendant la grossesse, généralement au troisième trimestre. La raison - la charge accrue sur la colonne vertébrale et l'affaiblissement des muscles abdominaux. L'inconvénient augmente avec l'activité physique, parfois même en marchant. Dans cette situation, le médecin vous recommandera de limiter la charge et d'utiliser souvent des aliments contenant du calcium.

À propos des maux de dos dans la région lombaire pendant la grossesse, explique le gynécologue-obstétricien AE Kotukov.

Maladies de la colonne vertébrale

Si une personne a souvent mal au dos et au côté droit, il est important de vérifier s'il y a des anomalies dans la colonne vertébrale: ostéochondrose, spondylose lombaire, hernie intervertébrale et quelques autres. La cause la plus probable de la douleur dans ce cas est la compression des terminaisons nerveuses ou une tension musculaire excessive. La douleur peut être observée dans un endroit particulier, ou diminuer: à droite pour abandonner la jambe, le fessier. Les symptômes suivants sont également notés:

  • Les réflexes changent.
  • Jambes engourdies.
  • Sensibilité réduite.

Lorsque l'ostéochondrose est difficile à effectuer, la douleur se propage dans l'aine, la surface arrière de la jambe. C'est particulièrement intense après une activité physique, rester longtemps dans une position, lors d'une situation stressante.

Souvent, le retour de douleur à droite apparaît à la suite d'une spondylarthrose de la région lombaire. Le problème le plus fréquent chez les personnes âgées. Bien que parfois trouvé chez les jeunes. À mesure que la pathologie se développe, les articulations elles-mêmes changent. Ils deviennent moins élastiques, le cartilage s'amincit. Les principales conditions de survenue sont considérées comme des anomalies congénitales de la colonne vertébrale, ses blessures traumatiques, ainsi que la nécessité d’une position assise de longue durée, une activité physique inappropriée. Les patients marquent une douleur dans le dos sous les côtes à droite, qui irradient le long du corps. Il reprend à plusieurs reprises si le patient ne se conforme pas aux recommandations du corps médical. Lorsqu'une attaque se produit, vous pouvez vous aider à la réduire. Si vous vous étirez, étirez vos jambes.

Une douleur lancinante au dos à droite au-dessus du bas du dos transperce subitement une personne. Par exemple, lorsque vous essayez de soulever quelque chose de très lourd ou que vous effectuez une inclinaison. Si elle donne aussi dans les jambes et à un point tel qu'il est difficile pour le patient de bouger, il est probable que la sciatique lombaire en soit devenue la cause. Vous pouvez aider une personne en lui offrant une paix complète et en prenant des médicaments contre la douleur.

Blessures

Si la longe fait mal à l'arrière droit, cela peut être une conséquence d'une blessure. Dommages à la colonne vertébrale est possible en raison de:

  • Tension excessive des muscles du dos.
  • L'hypothermie
  • Chute infructueuse.
  • Souffler.
  • Non-respect de la technique des exercices de gymnastique.

Dans certains cas, des saignements internes se produisent. Lors d'un examen externe, le médecin portera une attention particulière au gonflement, aux hématomes. Assurez-vous de nommer une radiographie. La douleur de la blessure traumatique est aiguë, inattendue.

Pourquoi un homme a-t-il mal au dos?

S'il y a des douleurs dans le bas du dos droit chez les hommes, alors ses causes peuvent être de nature différente.

  1. Inflammation dans les testicules causée par des maladies sexuellement transmissibles. En plus de douleurs intenses dans l'abdomen et dans le bas du dos, les patients présentent une augmentation de la température corporelle et des nausées.
  2. Douleur environnante dans le bas du dos, douleur pendant la miction peut être ressentie avec un adénome de la prostate, une prostatite.
  3. Les tumeurs bénignes et malignes peuvent également manifester une réaction douloureuse.

Traitement

Dès qu'une personne ressent une douleur au côté droit et au bas du dos, vous devez consulter votre médecin, vous poser un diagnostic prescrit, puis un traitement.

Le traitement est généralement prescrit thérapeutique, soulageant la douleur elle-même. De plus, tout dépend du diagnostic principal, à savoir la pathologie ayant provoqué une réaction similaire au corps est traitée.

À la maison, vous pouvez prendre certaines mesures:

  1. Fournir du repos.
  2. Prenez des analgésiques pour soulager la douleur.
  3. Essayez d'éliminer les facteurs provoquants.

Prévention

Pour prévenir la douleur du côté droit du dos, vous devez prendre en compte votre état de santé et suivre des règles simples:

  • Abandonnez les mauvaises habitudes.
  • Suivez la posture.
  • S'engager dans les types disponibles d'éducation physique.
  • Suivez les principes d'une saine alimentation.
  • Ne pas surcharger.
  • Dormir sur un lit dur.
  • Évitez de surcharger les muscles du dos.
  • Pour subir des examens médicaux en temps opportun.

N'oubliez pas que les raisons de douleur dans le bas du dos du côté droit peuvent servir à divers facteurs. Indépendamment, il est impossible de déterminer avec une précision absolue la cause. De plus, il n’est pas toujours possible de déterminer son origine: dans l’estomac, sur le côté ou derrière. La solution la plus raisonnable est de consulter un spécialiste à temps et de suivre un traitement.

Dans cette vidéo, Eugene Engels (un neurologue, médecin en thérapie manuelle à la clinique Echinacea) montre deux exercices faciles et simples, et surtout, ces exercices ne feront pas de mal à la colonne vertébrale.

Pourquoi et comment le côté droit fait-il mal au dos?

Chaque douleur gêne une personne, souvent parce que le corps signale la présence d'une maladie particulière. La douleur dans le côté droit du dos peut avoir plusieurs causes, mais nécessite dans tous les cas un traitement qualifié. Pour la nomination de la thérapie chez le médecin, il faudra des données provenant d'un examen complet du patient. Sans les résultats de laboratoire et les résultats instrumentaux de la recherche, il est impossible de comprendre les causes profondes de la douleur du côté droit.

Comment un camp peut-il avoir mal

Le mal de dos à droite se manifeste de différentes manières:

  1. Épicé, comme si quelque chose à l'intérieur brûlait et (ou) coupait. Ce symptôme est la preuve d'un dysfonctionnement des systèmes et des organes situés à l'intérieur du corps du côté droit.
  2. Tirer la douleur, devenir terne ou douloureuse - symptôme de pathologies de la colonne vertébrale. Habituellement, les hernies, les nerfs pincés et tous les types de neurologie se manifestent de cette manière. Dans chacun de ces cas, la douleur sur le côté droit du dos réduit l'efficacité de la personne.

Il est à noter qu'une forte douleur au dos du côté droit est un signal d'appel immédiat à une institution médicale.

Souvent, dans une telle situation, une opération est nécessaire, sans laquelle le risque pour la vie du patient demeure. De plus, les douleurs sévères compliquent le mode de travail et de repos habituel.

Les maux de dos aigus sont provoqués par les changements suivants:

  • contraction musculaire aiguë, provoquant des crampes;
  • dormir dans une position inconfortable ou sur un matelas irrégulier peut provoquer une douleur au dos de la droite ou de la gauche immédiatement après le réveil;
  • le développement de l'inflammation - la source de la douleur croissante derrière le droit;
  • les perturbations de l'activité du système nerveux central provoquent une douleur fulgurante au bas du dos ou au dos.

Localisation de la douleur - informations importantes pour l'historique et la prescription du traitement. Par conséquent, lors d'une visite chez le médecin, le patient doit expliquer en détail comment souffre le côté droit du dos: avec quelle intensité, pendant combien de temps et quand tout a commencé. C'est souvent ainsi que commence le type de sciatique lombaire.

3 causes principales de souffrance

Pour répondre à la question: pourquoi le côté droit du dos fait-il mal, le médecin traitant doit déterminer avec précision le point de la plus grande souffrance physique. La source du syndrome peut être dans la partie centrale, supérieure ou inférieure de la colonne vertébrale. Le plus souvent, les patients s'inquiètent pour le bon côté.

Les principales causes de douleur dans le côté droit du dos sont les suivantes:

  • maladies de la structure osseuse de la colonne vertébrale;
  • développer des pathologies dans les organes internes;
  • troubles de la masse musculaire.

Maintenant, à propos de toutes les causes de douleur dans le côté droit de la taille ou plus, plus.

L'influence des pathologies du développement du tissu osseux

Les types les plus courants de modifications dysfonctionnelles de la structure osseuse sont les suivants:

  • processus à l'intérieur du tissu osseux qui sont dystrophiques ou dégénératifs;
  • blessures diverses qui ont une zone de localisation - le dos et les segments latéraux du dos.

Dans le premier cas, la douleur du côté droit du dos est provoquée par des pathologies de la colonne vertébrale, qui non seulement modifient la structure de l'os, mais provoquent également une déformation des vertèbres individuelles. Parfois, la région lombo-sacrée peut tomber malade et la source de la douleur se trouve plus haut dans la colonne vertébrale.

Les maladies ci-dessus sont la cause du pincement des terminaisons nerveuses dans la moelle épinière, une telle compression est accompagnée d'une douleur intense. Le syndrome de douleur se renforçant est observé dans n'importe quel mouvement du corps.

La lombalgie peut être causée par la présence de dysfonctions dystrophiques dégénératives:

  • légers picotements dans les doigts et / ou les jambes;
  • engourdissement partiel du corps;
  • mouvements de caractère contraint.

Mais lors de la collecte des antécédents médicaux, les médecins doivent exclure les blessures mécaniques reçues par une personne. Après tout, en ce qui concerne les fractures et les blessures aux côtes, le patient se plaint également de douleurs au dos dans le côté droit.

Important: si le dos fait mal à droite et que la douleur s’exerce en même temps sur le bras ou la jambe, il faut faire une demande d’urgence au centre de santé.

Les maladies internes comme source de problèmes

Les changements pathologiques dans les organes internes d'une personne peuvent causer une douleur sous les côtes à droite et derrière. Lorsque l'activité du foie ou des voies biliaires est altérée, le patient se plaint de crampes douloureuses sur le côté droit du dos. Si ce symptôme s'ajoute aux vomissements, à la décoloration de la sclérotique oculaire et à l'apparition de soif avec nausée, il s'agit d'une attaque de cholécystite aiguë.

Une douleur aiguë et sévère accompagne la rupture d'un organe interne (par exemple, le foie). Ce processus s'accompagne d'une hémorragie interne, lorsque le flux sanguin se précipite sous le diaphragme. Cela fait mal au côté droit du dos, la douleur augmente avec des respirations profondes ou des quintes de toux. Cette pathologie se développe après avoir subi une blessure mécanique ou est le résultat d'une intervention chirurgicale.

Si le patient a une douleur au côté droit et est donné au dos, cela peut être dû au développement d'une forme aiguë de pancréatite. Dans le même temps, la douleur environnante a une localisation prononcée - le bas du dos, sous l'omoplate. En plus des sensations douloureuses, des attaques de vomissements sont ajoutées, qui n'augmentent pas avec la toux ou la respiration profonde.

Si cela fait mal à droite du dos, mais que les organes internes ne sont pas endommagés, nous pouvons parler du développement d'un abcès diaphragmatique. Cette pathologie s'accompagne de symptômes: augmentation de la température corporelle du patient, nausée avec vomissements, détérioration sous ses yeux.

Si les douleurs dans le côté droit du dos sont causées par des maladies pulmonaires, il s'agit alors d'une pleurésie, d'une inflammation ou d'un oncologie. Un symptôme caractéristique de la maladie est une augmentation de la douleur lors du changement de profondeur de la respiration ou de la toux. Dans le même temps, le triangle nasolabial du patient acquiert une teinte bleutée, des nausées apparaissent, la température corporelle augmente et la respiration devient difficile et superficielle.

Le rein dans le côté droit fait mal même avec une inflammation de l'appendicite ou le développement du processus pathologique dans le rein droit. La nature de la douleur dans le premier cas est douloureuse, tirante. Le deuxième cas est accompagné d'une douleur coupante et lancinante dans le dos. Il est important que le médecin traitant sache combien de temps le centre de l’inflammation souffrira pour pouvoir prescrire un traitement efficace.

Activité musculaire affaiblie

Les muscles du dos peuvent perdre toute leur performance en raison de l'influence de divers facteurs:

  • excès d'activité physique;
  • hypothermie du corps dans son ensemble ou spécifiquement du dos.

L'activité bien coordonnée des fibres est perturbée et la personne remarque que le côté droit est douloureux à la taille. La contraction des muscles qui ont perdu leur capacité de travail devient une cause de douleur aiguë qui atteint le spasme. Si les racines nerveuses sont pincées dans le segment inférieur de la colonne vertébrale, le syndrome douloureux se transmettra au bas du dos. Tous les problèmes de la colonne vertébrale sont importants à résoudre rapidement afin d'empêcher la croissance des hernies.

Bases de la thérapie

L'objectif principal du médecin en matière d'élimination de la douleur dans le bas du dos est de préserver le patient des souffrances corporelles, car de telles manifestations ne sont que la conséquence de maladies et de conditions pathologiques plus graves.

Une fois la douleur soulagée, un schéma thérapeutique pour la maladie sous-jacente est mis au point. Si la douleur à droite est causée par une appendicite, le patient doit subir une intervention chirurgicale. Lorsque le syndrome douloureux, distant de la vésicule biliaire ou du foie, est présenté l'examen d'un malade pour la présence de calculs. Les pathologies des tissus musculaires sont traitées par une série d'injections et par l'utilisation d'anesthésiques locaux et de pommades anti-inflammatoires, gels.

Un examen complet est la clé pour commencer un traitement de qualité. Les procédures suivantes sont nécessairement incluses dans le complexe des études cliniques et instrumentales:

  • échographie des organes pelviens;
  • IRM de la colonne vertébrale;
  • tests de laboratoire du biomatériau;
  • autres méthodes que le médecin traitant juge nécessaires à l’exhaustivité des antécédents.

Un diagnostic correct et une thérapie correctement choisie par le médecin sont la clé de l’excellente santé de ses patients. De leur côté, les patients doivent faire très attention à un mode de vie sain, éviter les blessures et les surcharges mécaniques. Même une légère douleur dans le bas du dos devrait être un signe d'appel pour les médecins, car après une seule attaque peut cacher le développement d'une maladie grave. Flexibilité des articulations, maintien du cadre musculaire dans un ton - prévention de tout problème de la colonne vertébrale dans la vieillesse.