Principal

La goutte

Aperçu de la maladie de l'arthrose de l'articulation du MTS: symptômes et traitement

Les maladies des pieds font partie des pathologies les plus courantes dans le monde. Sous une forme ou une autre, ils peuvent être détectés chez 70 à 85% des adultes, mais bon nombre d'entre eux ne se considèrent pas comme malades: un os bombé au niveau des gros orteils (l'arthrose du métatarsien se manifeste) est souvent perçu comme la norme - des changements d'âge inévitables.

En raison de maladies des pieds, l’humanité est en grande partie «obligée» de vivre dans l’urbanisation, la mode, ainsi que par une activité sportive excessive ou une charge de travail sur les jambes.

Pourquoi les articulations métatarsiennes des gros doigts sont-elles le plus souvent touchées? Le squelette humain est conçu de telle manière que c'est sur eux que repose la plus grande charge. Si cette charge est excessive, les articulations ne se lèvent pas et ne commencent pas à se décomposer progressivement.

Lisez plus loin la description volumineuse de la maladie: principales causes, symptômes, stades et méthodes de traitement de la pathologie.

Quatre causes d'arthrose des articulations métatarsiennes

Porter des chaussures nocives pour le pied. Les médecins orthopédistes de cette catégorie portent des chaussures à semelles plates (baskets, chaussures de ballet), avec des talons supérieurs à 7–8 cm, avec des orteils étroits (bateaux), qui sont poussés vers l'extérieur.

Cours de football qui conduisent à des microtraumatismes des articulations du pied.

Marcher pieds nus ou dans des chaussures sur une semelle très fine sur une surface dure (sol, asphalte).

Arthrite chronique du pied due à une hypothermie, à des sels d'acide urique (goutte) ou à une maladie systémique (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux, etc.).

Le précurseur de ce type d'arthrose est le pied plat transversal. Dans la plupart des cas, il apparaît vers l’âge de 30 à 35 ans et, chez ceux qui présentent une faiblesse congénitale ou une grande extensibilité des ligaments, ces pieds plats apparaissent parfois plus tôt. Contrairement au mouvement longitudinal, que presque tout le monde connaît, le pied plat transversal ne se fait pas sentir longtemps, il ne se manifeste que par une légère fatigue des jambes après une longue marche ou debout. Beaucoup commencent à remarquer un problème lorsqu'un "os" laid se développe à la base du pouce.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

"Stone" est un symptôme typiquement féminin; chez l'homme, le pied plat transversal n'est généralement pas accompagné de son apparence et reste donc longtemps inaperçu. En conséquence, les hommes souffrent d'arthrose de l'articulation métatarsienne 4 fois plus souvent, mais chez les patients, la déformation visible du pied est 8 fois plus fréquente chez les femmes.

Symptômes et stades de la maladie

Dans le développement de l'arthrose métatarsienne, il existe 3 degrés: primaire, modéré et sévère (sévère).

1 degré

Le premier degré peut ne pas avoir de manifestations cliniques - il se caractérise par des modifications structurelles mineures de l'appareil ligamentaire: micro-ruptures ligamentaires et inflammation faible.

La palpation de l'articulation aidera à reconnaître la maladie à ce stade: la douleur surviendra généralement à certains points de pression. Il peut également être douloureux de plier et de redresser votre doigt de haut en bas, en particulier vers la semelle.

La radiographie ne révèle aucune anomalie.

2 degrés

Le second degré d'arthrose métatarso-phalangienne chez la majorité des patients provoque déjà des troubles: douleur à la marche, œdème des pieds dans l'après-midi, gêne pour rester debout pendant longtemps (sensation de lourdeur, jambes douloureuses). Chez les femmes et les hommes, une "bosse" commence à se former près du pouce.

3 degrés

La troisième étape a des manifestations lumineuses et caractéristiques. Même ceux qui considéraient auparavant que l'os de la jambe était la norme commencent à se rendre compte que ce n'est pas le cas.

La douleur devient constante et forte, la marche est extrêmement difficile et la forme du pied prend la forme typique de cette maladie: le pouce est fortement dévié vers l’extérieur (hallux valgus) et parfois situé sous le deuxième doigt, et la tête de l’os métatarsien est sensiblement épaissie. La zone des articulations gonfle, s'épaissit et se recouvre de cors de la semelle.

À ce stade, les champignons des pieds sont presque toujours liés à l'arthrose, qui peut être reconnue par des démangeaisons, des rougeurs et une desquamation de la peau entre les doigts, ainsi que par une odeur désagréable. Si pendant cette période vous ne commencez pas le traitement, vous pouvez complètement perdre l’occasion de marcher.

Méthodes de traitement de la pathologie à différents stades

Les premier et deuxième étages

Il est nécessaire de commencer le traitement de l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes le plus tôt possible. Au début, cela ne nécessite pas beaucoup de temps et d’argent: les médicaments ne sont généralement pas prescrits; Parfois, les médecins recommandent de frotter des analgésiques dans les articulations (finalgon, cétonal, nise, etc.).

La chose la plus importante au cours de cette période est d'éliminer le facteur dommageable. Si le développement de la maladie a entraîné l'apparition de chaussures, remplacez-les de toute urgence par les chaussures adéquates (chaussures de plage, ballerines, chaussures à talons hauts et semelle plate). Les femmes doivent plutôt porter des chaussures avec un talon de 3–5 cm ou un talon compensé, et les hommes doivent utiliser des semelles orthopédiques qui corrigent le pied plat transversal (si nécessaire).

Il renforce parfaitement les ligaments et les muscles des pieds. Massage et auto-massage de la région plantaire.

L'arrêt de l'arthrose aidera à marcher pieds nus sur de la terre molle, du sable ou de petits cailloux, ainsi que de la physiothérapie.

Au début de l'arthrose, il est important de garder les pieds au chaud et de ne pas les soumettre à une charge excessive.

Troisième étape

Quand la maladie est déjà allée loin, une méthode conservatrice ne peut que contribuer à éliminer les symptômes les plus désagréables: la douleur et les démangeaisons causées par l’ajout du champignon.

La capacité de s’appuyer pleinement sur le pied ne pourra que revenir à l’opération: enlever une partie de la tête de l’os métatarsien envahi par la végétation et restaurer l’arcade transversale du pied. L'articulation plusphalangienne après de telles opérations devient le plus souvent immobile.

Jambes, comme disent les médecins - c’est le deuxième cœur. Par conséquent, afin de ne pas perdre l’occasion de marcher à l’âge de 50 à 60 ans, prenez soin du deuxième cœur tout autant que du premier.

Arthrose des articulations du tarse

Les pieds sont un élément important du système musculo-squelettique humain. Ils sont impliqués dans le maintien de l'équilibre. En outre, cette partie du corps représente la part du lion de la charge lors de la marche et de la course. Il y a 26 os dans le pied, une variété de muscles, de vaisseaux, d'articulations, de ligaments et de fibres nerveuses. Même les plus petits dommages à ce mécanisme complexe se manifesteront certainement par divers symptômes, par exemple une douleur au pied entre le talon et l'orteil.

Causes d'inconfort

Des douleurs au pied apparaissent à la suite de violations du travail des membres inférieurs. L'inconfort et la douleur peuvent provoquer:

  • activité excessive et charge sur les membres inférieurs, excès de poids;
  • chaussures inadéquates, incommodes ou de mauvaise qualité qui causent des troubles circulatoires;
  • lésion du tissu musculaire, des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins, entorses;
  • luxations et subluxations des articulations;
  • la formation de cors et de callosités sur la sole;
  • long porter des talons hauts;
  • pieds plats acquis en raison de charges excessives;
  • processus rhumatismaux dans les articulations, la formation de névrome et d'autres maladies.

Pour déterminer les causes de la douleur, il est nécessaire de comprendre où elle se situe et comment elle se manifeste. La douleur peut être concentrée à un endroit, mais le plus souvent, elle irradie vers d'autres zones, ce qui rend le diagnostic difficile.

La douleur peut apparaître soudainement ou se développer sur une longue période, augmenter progressivement, être constamment présente ou disparaître périodiquement, peut survenir pendant la marche. La douleur est douloureuse, brûlante, tiraillante ou saccadée, comprimant. Dans certaines maladies, il y a un engourdissement dans les doigts, des picotements ou des "tirs".

Maladies possibles

Si le malaise persiste pendant longtemps et que la douleur persiste, il est nécessaire de consulter un médecin. Un diagnostic complet aidera à déterminer la source de la douleur et les tactiques de traitement. La plupart des pathologies présentant des symptômes douloureux au niveau du pied peuvent être traitées, il est donc important de les détecter le plus tôt possible.

Neurome Morton

Si ça fait mal entre le talon et l'orteil, cela peut être déclenché par le neurome de Morton. Cette pathologie est associée à un épaississement pathologique des fibres nerveuses. Une compression constante du nerf, passant entre le troisième et le quatrième orteil, provoque sa compression et son inflammation. Des picotements, des brûlures, des engourdissements, le sentiment de la présence d'une pierre dans le pied apparaissent. La maladie ne progresse activement que sur une jambe.

Bien que les causes exactes du neurome n'aient pas encore été établies, les experts estiment que le risque le plus élevé d'apparition de cette maladie est observé chez les passionnés de talons hauts et les sportifs lourdement chargés.

Le traitement est effectué ici de plusieurs manières. Tout d'abord, le médecin vous recommandera de changer de chaussures. Parfois, ces mesures sont suffisantes pour éliminer la douleur et restaurer le nerf. Mais ici, il faut attendre un certain temps pour que les effets positifs se manifestent.

Dans les cas plus complexes, la physiothérapie et le traitement médicamenteux sont prescrits. Si la douleur est intense, un blocage est possible: administration de médicaments pour soulager l'inflammation au site de formation du neurome. La mesure la plus extrême est la chirurgie. On n'y a recours que dans les cas où d'autres traitements n'ont pas conduit au rétablissement du patient.

Développement de l'arthrite

L'arthrite peut aussi causer des douleurs au pied. Cette maladie affecte les articulations des os, y compris les articulations des doigts, du métatarse et du tarse. L'inflammation des articulations se développe sur le fond des infections, des blessures, ainsi que des violations du système immunitaire du corps. Le groupe à risque comprend les personnes dont les articulations sont traumatisées de manière chronique: chaussures étanches, ballet et sports.

Le pied est le plus souvent affecté par deux types d'arthrite: rhumatoïde et goutteuse. Les symptômes courants de cette maladie sont la raideur et l’inconfort des articulations, en particulier le matin. La douleur s'intensifie en marchant et devient plus facile dans les moments de repos.

Les raisons du développement d'une telle pathologie ne sont pas complètement établies. Il se développe rapidement et se trouve chez les personnes d'âges différents. Les articulations gonflent, se déforment, il y a une rougeur de la peau, une augmentation de la température dans la région des articulations touchées.

La manifestation de l'arthrite goutteuse

L'arthrite goutteuse est due à un excès d'acide urique, que les reins n'ont pas le temps d'éliminer du corps. La formation de cristaux qui se déposent dans les articulations. Cette maladie commence par une articulation au pouce, frappant progressivement les autres. Dans la plupart des cas, il n'est pas immédiatement possible de remarquer son développement. De nombreux patients ne sont informés du diagnostic que lorsque la pathologie devient chronique et provoque une douleur intense.

Le traitement vise à éliminer la douleur chez le patient. Médicaments prescrits qui restaurent le tissu cartilagineux. Pour l'arthrite goutteuse, il est également nécessaire de prendre des médicaments neutralisant et excrétant l'acide urique de l'organisme. En outre, il est recommandé aux patients de suivre des cours de physiothérapie, de chaussures orthopédiques, de soins de spa et de thérapie physique.

Fasciite plantaire

Avec fasciite, le tissu qui relie l'os du talon et les os métatarsiens - fascia - s'enflamme. Il est situé sur le bas du pied. Avec la fasciite, la plante du pied est plus proche de l'os du talon, tandis que des douleurs aiguës se manifestent dans les premières heures qui suivent le réveil, après l'augmentation de la charge ou les longues jambes.

Le traitement de la fasciite est nécessaire pour commencer à temps afin de prévenir l’apparition de croissances (épines de talon). En cas d'apparition, un traitement intensif de longue durée sera nécessaire, allant jusqu'au retrait chirurgical.

Pour le traitement de la fasciite, il est recommandé de porter des produits orthopédiques spéciaux qui limiteront le mouvement de la partie affectée du fascia: chaussures, semelles intérieures, revêtements ou pneus pour le sommeil. La physiothérapie sera également efficace dans le traitement de cette maladie.

Douleur aux pieds plats

Lorsqu'il est à plat, le pied perd partiellement ses fonctions d'amortissement, ce qui augmente la charge sur l'ensemble du système d'articulations et de ligaments qu'il contient. La manifestation de cette pathologie s'accompagne de douleurs au milieu de la sole et dans la région de l'arc. Les douleurs sont sourdes, se resserrant, apparaissent plus souvent le soir, après une longue marche.

Le traitement du pied plat vise à restaurer les fonctions normales du pied et à maintenir ses arches. La position correcte du pied est assurée par des chaussures orthopédiques et des semelles intérieures, avec une usure constante dont le patient ne ressent pas la douleur.

Premiers secours

Si vous pensez que la douleur entre le talon et l'orteil est causée par un traumatisme, prenez les mesures nécessaires avant de consulter un médecin. Verrouillez votre jambe et essayez de ne pas la bouger.

N'essayez pas d'appliquer un pansement vous-même - cela pourrait aggraver la situation, il est préférable d'attendre une assistance médicale qualifiée.

Si la cause de la douleur n'est pas établie, essayez de changer vos chaussures pour des chaussures plus confortables. Donnez un repos au membre douloureux: soulevez la jambe et massez doucement le point douloureux. Pour soulager la douleur, vous pouvez prendre des analgésiques, mais ne les abusez pas.

Quand voir un docteur

Si vous ressentez une gêne aux deux pieds pendant longtemps, ne retardez pas la visite chez le médecin. Même un léger inconfort nécessite une attention particulière - la vigilance aidera à éviter les complications.

Cependant, certaines conditions nécessitent une intervention immédiate. Consulter d'urgence un médecin:

  • en cas de suspicion de blessure;
  • avec gonflement et déformation des articulations du pied, engourdissement des orteils;
  • avec le syndrome de douleur sévère, qui persiste pendant plusieurs jours;
  • si un mouvement ou un contact provoque une douleur et un inconfort;
  • lorsque la couleur de la peau sur les jambes, accompagnée de fièvre;
  • si la douleur dans la jambe s'est produite dans le contexte de maladies avec des troubles circulatoires et du diabète.

Prévention

Pour que la douleur au pied ne vous dérange pas, vous devez faire attention à la santé de leurs pieds. Tout d’abord, vous devez choisir des chaussures confortables et de haute qualité qui ne causent pas de gêne lorsqu’elles sont portées. Pour les femmes, il est important de ne pas abuser des modèles à talons hauts.

Pour éviter les problèmes articulaires, allez au bon régime. Manger des fruits, du poisson rouge, des produits laitiers, des légumes et des légumes verts frais aidera vos articulations à maintenir leur cartilage normal. Le même effet donnera un style de vie actif. Le mouvement maintient le niveau requis de liquide synovial, ce qui évite les frottements et les dommages aux articulations.

Traitement métatarse arthrose tarse

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

L'apparition de douleurs à la cheville lors de la marche peut être due à plusieurs raisons. Cependant, ce type de douleur ne doit pas être ignoré - cette douleur est souvent due à une blessure à la cheville, une entorse, etc. C’est très simple d’avoir de telles blessures, il suffit de marcher sur le pied en marchant ou de tomber sans succès.

Raisons

Arthrose

Description
L'arthrose de la cheville est une maladie chronique caractérisée par des processus destructeurs du tissu cartilagineux.
Nature de la douleur
La douleur survient après une marche ou un effort physique, accompagnée également de fatigue et de raideur des muscles.
Symptômes supplémentaires
Les symptômes supplémentaires de l’arthrose sont:

  • le crunch;
  • mobilité réduite;
  • déformation de l'articulation touchée.

Diagnostic et traitement
Pour le traitement de l'arthrose, reportez-vous au traumatisme orthopédique.

  • méthodes folkloriques;
  • médicaments à action rapide (AINS);
  • médicaments à libération retardée (chondroprotecteurs);
  • physiothérapie;
  • régime alimentaire riche en vitamines;
  • méthodes chirurgicales;
  • physiothérapie, massage.

Achillite

Description
L'acillite est une inflammation infectieuse du tendon d'Achille.
Nature de la douleur
Habituellement, il est douloureux de marcher ou de courir à l'arrière de la cheville.
Symptômes supplémentaires
Les autres symptômes de l’achilite sont:

  • gonflement dans la région du tendon d'Achille;
  • augmentation de la température.

Diagnostic et traitement
Le traitement doit commencer dès que possible avec les premiers soins au patient sur le site de la blessure (pansement).

  • traitement anti-inflammatoire;
  • physiothérapie;
  • thérapie au laser;
  • thérapie par ondes de choc pour l'achilite chronique;
  • massage

Arthrite des articulations du pied

Description
L'arthrite de la cheville est une inflammation infectieuse de l'articulation.

Nature de la douleur
La douleur dans l'articulation lors de la marche, dans la forme chronique de la maladie, est caractérisée par une douleur après le sommeil.
Symptômes supplémentaires
Les symptômes supplémentaires de l'arthrite sont:

  • gonflement;
  • augmentation de la température;
  • restriction de la mobilité articulaire;
  • faiblesse générale, malaise.

Diagnostic et traitement
Après la nomination par le rhumatologue du diagnostic (rayons X, tests sanguins généraux) et du diagnostic, un traitement unique est développé pour chaque patient.

  • thérapie antibactérienne;
  • mode d'alimentation;
  • AINS;
  • des analgésiques;
  • vitamines, compléments alimentaires.

Étirement du ligament

Description
Chaque cheville subit un effort quotidien intense, ce qui entraîne l'apparition d'une entorse ou, dans le pire des cas, d'une rupture des ligaments de la cheville.

Nature de la douleur
Selon le degré d'étirement, la douleur peut être d'intensité différente. Elle augmente en marchant et, dans les cas les plus graves, peut tourmenter une personne même au repos.
Symptômes supplémentaires
Les symptômes supplémentaires pour les entorses sont:

  • gonflement et rougeur de la zone touchée;
  • vertiges et perte de conscience dans les cas graves.

Diagnostic et traitement
Premiers secours à la victime est de retirer la chaussure et de fixer le pied avec un bandage.

  • onguents et gels anti-inflammatoires;
  • AINS;
  • physiothérapie;
  • exercice thérapeutique.

Fracture

Description
Une douleur à la cheville peut être causée par une fracture de la cheville, un calcanéum, une diaphyse des os métatarsiens.
Nature de la douleur
En fonction de l'os, la localisation de la douleur peut varier.

Symptômes supplémentaires
Symptômes supplémentaires à la fracture:

  • perte de mobilité;
  • gonflement de la cheville.

Diagnostic et traitement
Le traumatologue prescrira un examen radiologique et, sur la base de l'image, tirera une conclusion sur le déroulement du traitement.

  • fixer les jambes avec un bandage serré, du plâtre;
  • des analgésiques;
  • exclusion de l'activité physique;
  • physiothérapie.

La goutte

Description
Goutte - une maladie associée à des troubles métaboliques et au dépôt de sels dans les articulations.

Nature de la douleur
La douleur est le plus souvent localisée dans les orteils, l'attaque commence soudainement et juste comme elle se termine soudainement (elle est le plus souvent associée à la consommation d'aliments nocifs, d'alcool, etc.). Peut augmenter avec la marche et d'autres effets mécaniques.

La douleur peut également se produire au niveau de la cheville.
Symptômes supplémentaires
Symptômes supplémentaires de la goutte:

  • lithiase urinaire, pyélonéphrite (dans les cas avancés);
  • des tophi avec des cristaux d'acide urique s'y sont accumulés;
  • la formation de cavités dans les os avec du sodium urate.

Diagnostic et traitement
Le diagnostic est généralement effectué à l'aide de rayons X et d'un test sanguin général.

  • mode d'alimentation;
  • AINS pour le soulagement des crises aiguës;
  • médicaments qui réduisent la quantité d'acide urique dans le sang.

Ostéoarthrose

Description
L'arthrose est une maladie chronique qui affecte l'articulation, en particulier les os et les tissus cartilagineux.
Nature de la douleur
La douleur, qui gêne au départ en marchant ou en faisant du jogging, mais qui augmente avec le temps, commence à tourmenter une personne même pendant son sommeil.
Symptômes supplémentaires
Les symptômes supplémentaires de l’arthrose sont:

  • mobilité réduite;
  • membre peut serrer dans une position;
  • gonflement et rougeur;
  • augmentation de la température;
  • incapacité de marcher en raison d'une douleur aiguë au début (au dernier stade de la maladie).

Diagnostic et traitement
Le diagnostic est effectué par un rhumatologue et comprend généralement une radiographie et une prise de sang.

  • chondroprotecteurs;
  • AINS;
  • réduction de l'activité physique;
  • chaussures confortables;
  • exercices thérapeutiques;

Luxation

Description
La luxation de l'articulation de la cheville correspond à son déplacement dû à la rupture des ligaments.

Nature de la douleur
La douleur est constante, aggravée par une action mécanique sur la zone touchée.
Symptômes supplémentaires
Symptômes supplémentaires de luxation de la cheville:

  • il est impossible de se lever;
  • gonflement et gonflement;
  • hématome.

Diagnostic et traitement
Le traumatologue effectuera un examen primaire, puis nommera une radiographie ou une échographie.

  • fixation du membre avec un bandage;
  • repositionnement du joint;
  • analgésiques.

Fasciite plantaire

Description
La fasciite plantaire est une maladie causée par une inflammation des tissus fibreux durs situés sous le pied.
Nature de la douleur
Douleur aiguë dans la région du talon, plus prononcée après le sommeil, il est impossible de marcher sur le pied.
Symptômes supplémentaires
Symptômes supplémentaires de la fasciite plantaire:

  • brûlure lors du transfert de poids à la jambe douloureuse;
  • gonflement de la zone touchée.

Diagnostic et traitement
Après examen et diagnostic, le médecin vous prescrira un traitement adapté au patient.

  • AINS;
  • chaussures confortables;
  • physiothérapie;
  • massage
  • porter des semelles.

Œdème périphérique

Description
L'œdème périphérique de la cheville est une conséquence de l'accumulation d'eau dans les tissus.
Nature de la douleur
La douleur augmente avec l'impact mécanique sur la zone touchée, la marche.
Symptômes supplémentaires
Des symptômes supplémentaires peuvent varier considérablement en fonction de la maladie, accompagnés d'œdème:

  • peau bleutée et chaude - varices;
  • gros œdème épais - œdème lymphatique;
  • gonflement qui se produit la nuit, peau froide, bleuâtre - insuffisance cardiaque.

Diagnostic et traitement
Les œdèmes sont facilement détectés par les calculs de fluide bu et libérés pendant la journée.

  • médicaments diurétiques;
  • des moyens pour le traitement de la maladie sous-jacente.

Obstruction vasculaire

Description
L'obstruction vasculaire est une affection causée par l'apparition d'un caillot sanguin dans l'un des membres.
Nature de la douleur
Sévère douleur à la cheville.
Symptômes supplémentaires
Gonflement et rougeur, circulation sanguine altérée.
Diagnostic et traitement
Une échographie et des tests généraux sont généralement prescrits pour rechercher un caillot sanguin.

  • les anticoagulants;
  • introduction dans la veine de substances qui dissolvent le caillot;
  • chaussures spéciales et bas de compression.

Ligament déchiré

Description
Rupture de ligament - une maladie provoquée par trop de déplacement du pied et l'apparition de tensions entre les ligaments

Nature de la douleur
Douleur aggravée par la marche et les impacts mécaniques sur la zone touchée. L'intensité de la douleur dépend du degré de rupture.
Symptômes supplémentaires
Autres symptômes de ligaments déchirés:

Diagnostic et traitement
La tomographie par résonance magnétique est généralement utilisée pour le diagnostic, car les ligaments ne sont pas toujours clairement visibles aux rayons X.

  • fixation du membre avec un bandage;
  • appliquer des objets froids sur la zone touchée;
  • onguents et gels anti-inflammatoires.

Infection des tissus mous

Description
Il existe une tendinite (inflammation du tissu tendineux), une enthésite (inflammation du tissu tendineux au site de la fixation à l'os) et une bursite (inflammation des poches synoviales).
Nature de la douleur
La douleur a généralement une localisation claire en fonction du tissu enflammé.
Symptômes supplémentaires
Des symptômes supplémentaires pour l'inflammation des tissus mous peuvent être:

  • augmentation de la température;
  • faiblesse générale.

Diagnostic et traitement
Pour le diagnostic utilisant des tests sanguins généraux et biochimiques, des rayons X et des ultrasons.

Les méthodes de traitement dépendent des causes d'inflammation:

  • AINS;
  • semelles correctrices pour les pieds plats;
  • reste pour la période aiguë de la maladie - avec des blessures.

Arthrite septique

Description
L'arthrite septique est une maladie dangereuse, accompagnée de températures élevées et d'une faiblesse de l'ensemble du corps.

Nature de la douleur
Douleur aiguë au moindre mouvement de l'articulation, concentrée dans toute la cheville.
Symptômes supplémentaires
Symptômes supplémentaires de l'arthrite septique:

  • gonflement et gonflement;
  • hyperémie de la peau;
  • des frissons et de la fièvre.

Diagnostic et traitement
Le diagnostic par les méthodes standard ne pose généralement pas de difficultés en raison de la présence de symptômes vifs. Le médecin prescrit immédiatement un traitement après le diagnostic:

  • des antibiotiques;
  • AINS;
  • une chirurgie;
  • application de compresses;
  • analgésiques.

Sinovit

Description
La sinovite est une inflammation de la cheville, accompagnée par la libération de liquide.
Nature de la douleur
Douleur intense, aggravée en marchant.
Symptômes supplémentaires
Symptômes supplémentaires de la synovite:

  • rougeur et gonflement;
  • zone affectée chaude;
  • forte fièvre

Diagnostic et traitement
Le médecin perforera l'articulation et prélèvera du liquide à analyser pour établir un diagnostic. Après cela, un traitement est prescrit:

  • fixation avec un bandage;
  • AINS;
  • méthodes folkloriques.

Raisons de la localisation

Douleur gauche
Blessures, dommages aux tissus infectieux.
Douleur à droite
Blessures, dommages aux tissus infectieux.
Mal de dos
Blessures, arthrite, arthrose, lésion des tissus infectieux.

Quand aller chez le docteur?

Si vous ne connaissez pas la cause exacte de votre maladie, vous devez vous inscrire pour un rendez-vous primaire avec un thérapeute. Cette réception ne peut être différée dans les cas de symptômes suivants:

  • l'apparition de raideur dans les articulations après le sommeil;
  • déformation des articulations du pied sur les deux jambes;
  • faiblesse dans la zone touchée;
  • gonflement;
  • l'apparition de crampes et de brûlures;
  • douleurs lancinantes.

Immédiatement chez le traumatologue, vous devez enregistrer les symptômes de blessure suivants:

  • douleur après une chute ou une autre blessure;
  • mobilité limitée de la cheville;
  • douleur croissante avec le temps;
  • douleur à la cheville après une course intense ou d'autres activités physiques;
  • gonflement;
  • blessures à la cheville avec un objet pointu;
  • effort musculaire.

Premiers secours

Avant de contacter votre médecin, veillez à optimiser le confort de la zone touchée. Enlevez vos chaussures et éliminez tout effort physique. Si la cheville est enflée, appliquez quelque chose de froid: compresse, glace, etc. Pour normaliser la circulation sanguine, placez la cheville sur la colline.

Conclusion

La douleur dans les jambes lors de la marche ne doit pas être ignorée. Quand il apparaît et l'amplification ultérieure, contactez immédiatement un spécialiste.

La vidéo suivante peut être très utile.

Symptômes et traitement de l'arthrose du pied: astuces et méthodes

L'arthrose est une maladie courante des articulations, basée sur le processus de modifications dégénératives du tissu cartilagineux.

Dans le cas d'un traitement médical opportun des changements dégénératifs-dystrophiques, vous pouvez arrêter et rétablir tout l'équilibre nécessaire du tissu cartilagineux.

En cas de négligence de leur santé, la maladie progressera et, par la suite, le processus inflammatoire se propagera aux composantes synoviale, ligamentaire et osseuse.

Le résultat de la négligence sera une opération chirurgicale urgente, suivie d'un rétablissement à long terme.

L'arthrose affecte certaines articulations du corps humain. La douleur au pied lors de la marche n’est souvent pas prise en compte, bien qu’elle signale les premiers changements dans le cartilage des articulations du pied. Comment vaincre la maladie et se remettre complètement de la maladie?

Le concept et les caractéristiques de la lésion du pied

L'arthrose des articulations du pied est une maladie chronique caractérisée par des processus inflammatoires des articulations. L'apparition d'une inflammation entraîne la destruction des tissus mous et des os. Une personne peut ressentir une douleur non seulement en marchant, mais également au repos, ce qui aggrave considérablement la vie du patient.

L’arthrose appartient à juste titre à un groupe de maladies de l’âge.

Outre les personnes âgées pathologie souffrent et les jeunes athlètes: gymnastes, boxeurs et autres représentants du sport actif.

Causes et facteurs de risque

À ce jour, les scientifiques n’ont pas encore identifié les causes de la maladie présentée. Bien sûr, il existe une certaine liste de facteurs de risque, mais les scientifiques ne sont pas en mesure de déterminer la cause des troubles métaboliques, ce qui entraîne des modifications dégénératives du tissu cartilagineux.

Causes de la maladie présentée:

  • la présence de toute déformation du pied - pieds plats, mauvaise formation des articulations elles-mêmes, causée par un facteur génétique ou dû à un aspect acquis, et d'autres phénomènes;
  • charge prolongée sur les articulations, par exemple position debout prolongée, transfert de poids et autres facteurs;
  • a déjà subi des blessures et des contusions au pied, une entorse, des fractures aux doigts;
  • hypothermie fréquente des jambes;
  • troubles métaboliques de tout le corps dus à la présence de maladies du système endocrinien;
  • la présence de maladies d'autres articulations.

Les facteurs de risque incluent:

  • prédisposition génétique à l'arthrose;
  • mauvaise sélection de chaussures - porter un modèle trop étroit;
  • sports professionnels, danse, ballet;
  • arrêt brutal du sport, de la danse, du ballet;
  • malnutrition, abus de mauvaises habitudes.

L'étendue de la maladie et ses symptômes

Au début, les symptômes d'arthrose du pied se manifestent par une douleur intense.

En outre, il est difficile pour une personne d'effectuer des mouvements simples avec son pied, ce qui entraîne un changement de démarche - le patient tente délibérément de déplacer toute la charge sur la face externe du pied.

Déjà au cours du développement de la maladie dans la région du pied, un œdème caractéristique et une augmentation de la température sur le site de la lésion apparaissent - des symptômes du processus inflammatoire.

La pathologie est divisée en trois stades de la maladie:

  1. Le premier degré - le stade initial du développement de la maladie se manifeste par un syndrome douloureux au repos et en surcharge. La douleur peut être palpitante, mais après avoir pris l’analgésique, elle s’est quelque peu atténuée.
  2. Deuxième degré - la douleur au pied augmente. La palpation peut détecter un épaississement de la tête du premier os métatarsien. La croissance ultérieure conduit à la restriction des mouvements avec les doigts. Dans le cas d'un long séjour sur les jambes, le syndrome douloureux ne s'arrête pas, même après la prise d'analgésiques.
  3. Le troisième degré - la déformation des articulations est déjà visible à l'œil nu. À la dernière étape, le pouce est abaissé, ce qui rend difficile pour une personne de se déplacer et de marcher. Tous les mouvements du pouce ne sont possibles que dans la direction de la "plante du pied".

Caractéristiques de l'arthrose déformante

Une arthrose déformante du pied se développe chaque fois avec un traitement tardif. Il se caractérise par l'amincissement le plus fort du tissu cartilagineux des articulations et par la déformation ultérieure de l'os adjacent.

Le patient souffre de graves accès de douleur, la marche autonome est difficile, vous devez utiliser des béquilles.

Déformation des os du pied visible à l'œil nu. Le traitement de cette maladie n’est pratiqué qu’avec une intervention chirurgicale, suivie d’un rétablissement à long terme, accompagné de cours de physiothérapie et de physiothérapie.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de la maladie présentée est réalisé à travers un examen complet qui comprend:

  1. Examen par un spécialiste - la déformation de l'articulation à l'aide de la palpation dans l'arthrose est immédiatement détectée. Avec les plaintes du patient au sujet de la douleur, un spécialiste peut déjà suggérer une raison.
  2. La radiographie est toujours désignée après une inspection visuelle. La photo montre clairement les modifications du tissu cartilagineux et le rétrécissement caractéristique des crevasses des articulations.
  3. L'arthroscopie n'est pas toujours réalisée. Vous permet de déterminer le degré de développement de l'arthrose du pied.

Sur la base du diagnostic et de la détermination du stade de la maladie, un traitement spécifique est prescrit.

Comment traiter la maladie?

Le traitement de l'arthrose du pied dépend du stade de manifestation de la maladie et des symptômes.

Les méthodes de traitement visent à éliminer la douleur, l’inflammation et à rétablir la même mobilité des articulations.

Médecine traditionnelle

  1. Méthode de traitement conservateur - on prescrit au patient une série d'anti-inflammatoires non stéroïdiens pour éliminer la douleur et soulager l'inflammation. Entre autres choses, les chondroprotecteurs sont introduits dans les articulations d'une personne - des médicaments qui restaurent le tissu cartilagineux en le nourrissant avec des micro-éléments utiles.
  2. Rééducation physique - est utilisé après l'élimination du processus inflammatoire et du syndrome de la douleur. Il utilise la thérapie magnétique et l'électrophorèse, ainsi que des cours de massage pour rétablir la circulation sanguine et une thérapie physique pour le retour de la mobilité précédente.
  3. L'intervention chirurgicale n'est pratiquée que dans le cas négligé de développement de la maladie, ainsi qu'après l'application de toutes les méthodes de traitement qui n'ont pas donné de résultats positifs.

Le traitement de l'arthrose du pied est toujours effectué de manière exhaustive sous la stricte surveillance d'un médecin.

Médecine populaire

Pour le traitement de l'arthrose du pied à la maison, vous pouvez utiliser le frottement pour la nuit, en utilisant les mélanges et les teintures suivants:

  1. Teinture d'eucalyptus. Versez 100 grammes d'eucalyptus fraîchement broyé et versez 0,5 litre de vodka de haute qualité, puis retirez la composition dans un endroit sombre pendant une semaine, afin d'insister. Après le temps, frottez-vous les pieds avec la composition pour la nuit.
  2. Kéfir à la craie. La craie et le kéfir sont mélangés en quantités égales. Utilisé sous la forme d'une compresse, après avoir effectué un court massage à l'aide de cette composition.
  3. Aloès au miel et à la vodka. Moudre les feuilles d'aloès dans un hachoir à viande, ajouter 100 grammes de miel et 150 grammes de vodka. Broyer le pied, envelopper dans du plastique et porter des chaussettes en laine. Laissez une compresse pour la nuit.

La composition de la pomme de terre pour l'administration orale est également utilisée pour le traitement de la maladie. Faire bouillir les pommes de terre sans les peler, les pétrir dans de l'eau utilisée pour les faire bouillir. Un verre du mélange est divisé en trois doses et pris par voie orale pendant les repas.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Complications et prévention de la maladie

Une intervention tardive entraîne une progression de la maladie.

La moindre propagation du processus inflammatoire et la destruction des tissus périarticulaires conduisent au développement de l'arthrite. Il existe des complications plus graves sous forme de bursite - inflammation du sac périarticulaire.

À titre préventif, une personne devrait refuser de porter des chaussures inconfortables. Les jeunes filles ne doivent pas porter de chaussures étroites avec un "nez" pointu et un talon haut instable.

Si vous avez remarqué des cors sur la partie plantaire du pied, cessez immédiatement de porter les chaussures que vous portez la plupart du temps.

En outre, dès les premiers signes d'arthrose du pied, la personne doit surveiller son régime alimentaire, son régime alimentaire doit être basé sur les légumes et les fruits, et pendant les périodes de béribéri, il est recommandé de prendre un traitement additionnel en vitamines.

Pour prévenir le développement de la maladie, vous devez effectuer des actions préventives sous forme d’exercices spéciaux de gymnastique et de massages réguliers des pieds, en particulier si vous avez passé beaucoup de temps sur vos jambes.

Toute maladie des articulations est dangereuse en raison de son irréversibilité. La douleur des jambes dans les jambes après une longue journée de travail peut entraîner le développement d’une arthrose, l’émergence d’éperons, de la goutte et d’autres manifestations graves.

Par conséquent, après la découverte des premiers symptômes d'une maladie articulaire, il est recommandé de consulter un médecin et d'écouter ses conseils, car le non-respect des recommandations d'un spécialiste entraîne la destruction du cartilage, puis des os.

Traitement métatarse arthrose tarse

Structure de la jambe humaine sous le genou

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

L'articulation de la cheville humaine est le pivot du squelette du membre inférieur. C'est cette articulation particulière qui explique le poids corporel lors de la marche, du sport et de la course. Le pied, contrairement à l'articulation du genou, maintient la charge avec le poids, pas le mouvement, cela se reflète dans les caractéristiques de son anatomie. La structure de la jambe de la cheville et d’autres parties du pied a une signification clinique importante.

  • Anatomie du pied humain
    • Jambe de cheville
    • Bundles
    • Le muscle
    • Tendon d'Achille
    • Approvisionnement en sang
    • Le reste des articulations de la cheville
    • Fonctions
    • Diagnostics
  • Pathologie de l'articulation de la cheville
    • Arthrose déformante
    • L'arthrite
    • Blessures
    • Rupture du tendon d'Achille

Anatomie du pied humain

Avant de considérer la structure de différentes parties du pied, il faut dire que dans cette section de la jambe, les éléments musculaires, les structures ligamenteuses et les os interagissent de manière organique.

Dans ce cas, le squelette osseux du pied est divisé en phalanges des doigts, du plusus et du torse. Les os du tarse sont reliés à la cheville par des éléments de la jambe.

Jambe de cheville

Dans le tarse de l'un des plus gros os se trouve le bélier. Au sommet se trouve un rebord, appelé bloc. Cet élément est relié de tous les côtés aux os du tibia et du péroné.

Dans les éléments latéraux de l'articulation se trouvent des processus osseux, appelés chevilles. L'extérieur fait partie du péroné et l'intérieur est le tibia. Chaque surface de l'os possède un cartilage hyalin qui joue un rôle amortisseur et nourrissant. L'articulation est:

  • Selon le processus de mouvement - biaxial.
  • En forme - blob.
  • La structure est complexe (plus de 2 os).

Bundles

La présence de ligaments de la cheville permet de limiter les mouvements dans l'articulation humaine, de protéger et de conserver les structures osseuses. La description de ces éléments doit commencer par le fait que ces structures anatomiques sont divisées en trois groupes. Le premier groupe comprend les fibres qui relient les os de la jambe les unes aux autres:

  • Le ligament du bas du dos est la partie qui empêche la rotation interne des os du tibia de la jambe.
  • Ligament interosseux - la partie inférieure de la membrane, qui est tendue entre les os de la jambe sur toute sa longueur.
  • Le ligament transverse est une petite partie fibreuse qui empêche la fixation du pied de tourner vers l’intérieur.
  • Ligament inférieur du péroné. Les fibres de cette partie sont dirigées de la cheville externe vers le tibia et aident à protéger le pied des renversements externes.

En plus des fonctions susmentionnées des fibres, elles fournissent également une forte fixation tibiale au péroné fragile. Le groupe suivant de ligaments humains sont les fibres latérales externes:

  • Fibule au talon.
  • Dos du péroné.
  • Fibule du talus antérieur.

Ces ligaments commencent à la cheville fibulaire externe de l'os et divergent dans différentes directions dans la direction des parties tarsiennes, car ils sont résumés par le terme «ligament deltoïde». La fonction de ces structures est de renforcer le bord extérieur de cette partie.

Le troisième groupe est constitué des ligaments internes latéraux:

  • Talon tibial.
  • Scaphoïde tibial.
  • Talus tibial au dos.
  • Devant tibial percuté.

Semblable à l'anatomie des groupes de fibres décrits ci-dessus, ces ligaments retiennent le tarse du déplacement de l'os et commencent à la cheville interne.

Le muscle

La fixation supplémentaire des éléments, les mouvements dans l'articulation sont réalisés à l'aide d'éléments musculaires qui entourent l'articulation de la cheville de la jambe. Tout muscle a un point de fixation spécifique sur le pied et sa fonction, mais vous pouvez organiser la structure en groupes en fonction de la fonction principale.

Les muscles impliqués dans la flexion sont le plantaire, le tibial postérieur, les longs fléchisseurs du pouce, à trois têtes. Pour la fonction d'extension, le long extenseur du pouce et le muscle tibial antérieur.

Le troisième groupe s'appelle les pronateurs - ces fibres font pivoter l'articulation de la cheville vers la partie centrale. Ces muscles sont longs et courts. Leurs antagonistes sont le muscle antérieur péronier, le long extenseur du pouce.

Tendon d'Achille

La cheville dans la partie postérieure est fixée par le plus grand tendon d’Achille du corps humain. L'articulation est formée par la combinaison des muscles soléaire et gastrocnémien dans la jambe inférieure.

Le tendon puissant tendu entre la cuspide du talon et l’abdomen musculaire joue un rôle important lors des mouvements.

Un point clinique important est la probabilité d’entorses et de ruptures de cette structure. En même temps, pour rétablir la fonction, le traumatologue est obligé d’effectuer un traitement complet.

Approvisionnement en sang

Processus métaboliques, restauration des éléments après une blessure et un stress, le travail des muscles de l'articulation est possible grâce à l'anatomie particulière de l'irrigation sanguine qui entoure l'articulation. La disposition des artères de l'articulation de la cheville est similaire à l'apport de sang à l'articulation du genou.

Les artères péronière et tibiale postérieures et antérieures se ramifient dans la région des chevilles interne et externe et saisissent l'articulation de tous les côtés. En raison de ce dispositif de réseau artériel, cette partie anatomique fonctionne normalement.

Le sang veineux quitte cette partie des réseaux interne et externe pour former des composés importants: les veines internes tibiales et sous-cutanées.

Le reste des articulations de la cheville

La cheville relie les os du pied à la cheville, mais de petites parties du membre inférieur sont également reliées les unes aux autres par de petites articulations:

  • Les bases des phalanges des doigts basaux et de 5 pierres métatarsiennes sont fixées par les articulations métatarsophalangiennes. Et à l'intérieur de tous les doigts, il y a 2 articulations interphalangiennes, qui unissent de petits os entre eux. Chacune des articulations sur les côtés est fixée par des ligaments collatéraux.
  • Les os du tarse sont reliés à la partie centrale du squelette du pied par les articulations métatarsienne et tarsienne. Ces éléments sont fixés au long ligament plantaire - une structure fibreuse importante qui forme un arc longitudinal et empêche l’apparition d’un pied plat.
  • Le talus humain et le calcanéum participent à la formation de l'articulation sous-talienne. Simultanément à l'articulation talone-talon-naviculaire, l'articulation relie les os du tarse - l'arrière du pied. En raison de ces éléments, la rotation du pied augmente à 55 degrés.

Une telle anatomie complexe du pied humain lui permet de maintenir un équilibre entre la fonction de soutien et la mobilité de la jambe, ce qui est important pour la marche directe d'une personne.

Fonctions

La structure des jambes de la cheville vise avant tout à assurer la mobilité nécessaire à la marche. Grâce au travail bien coordonné dans l'articulation des muscles, il est possible d'effectuer un mouvement dans deux plans. Dans le plan frontal, l'articulation de la cheville effectue une extension et une flexion. La rotation peut s'effectuer dans l'axe vertical: dans un petit volume vers l'extérieur et vers l'intérieur.

De plus, en raison des tissus mous de cette zone, préservant les structures osseuses intactes, il y a une dépréciation des mouvements.

Diagnostics

Au niveau de l'articulation de la cheville, les jambes peuvent subir diverses pathologies. Pour visualiser un défaut, l'identifier, établir correctement un diagnostic, il existe différentes méthodes de diagnostic:

  • Échographie. Aujourd'hui, il est rarement utilisé car, contrairement à l'articulation du genou, la cavité de l'articulation de la cheville est petite. Mais cette méthode est caractérisée par l’absence d’effet négatif sur le tissu, la rapidité et la rentabilité. Vous pouvez identifier des corps étrangers, gonflement et accumulation de sang dans le sac articulaire, visualiser les ligaments.
  • Atroscopie Procédure peu traumatique et peu invasive, qui comprend l'introduction d'une caméra vidéo dans la capsule. Le médecin sera capable de regarder la surface du sac avec ses propres yeux et de révéler le foyer de la maladie.
  • Rayons X. L'option d'enquête la plus abordable et la plus rentable. Dans différentes projections, des images de l'articulation de la cheville sont réalisées, où une tumeur, une luxation, une fracture et d'autres processus peuvent être identifiés.
  • IRM Cette procédure est meilleure que toute autre déterminer l'état du tendon d'Achille, des ligaments, du cartilage articulaire. La méthode est assez chère, mais la plus efficace.
  • Tomographie par ordinateur. Cette méthode est utilisée pour évaluer l'état du système osseux articulaire. Avec l'arthrose, les tumeurs, les fractures, cette méthode est la plus précise en termes de diagnostic.

Les méthodes instrumentales sont complétées par les résultats des études de laboratoire et des examens médicaux. Sur la base de ces informations, le spécialiste détermine le diagnostic.

Pathologie de l'articulation de la cheville

Hélas, même une cheville forte est sujette aux traumatismes et aux maladies. Les maladies les plus courantes de la cheville sont:

  • L'arthrite
  • Arthrose.
  • Ruptures du tendon d'Achille.
  • Blessures.

Comment identifier la maladie? Que faire et quel médecin contacter? Il est nécessaire de comprendre toutes ces maladies.

Arthrose déformante

Dans cette maladie, due à une carence en calcium, à une traumatisation et à des surmenages fréquents, se développe une dystrophie des structures cartilagineuses et des os. Avec le temps, des excroissances se forment sur les os - des ostéophytes qui violent l'amplitude de mouvement.

La maladie se manifeste par une douleur mécanique. Cela signifie que les symptômes augmentent le soir, s'atténuent au repos et s'aggravent après l'exercice. La raideur du matin est absente ou à court terme. Il y a une diminution progressive de la mobilité de la cheville.

Ces signes doivent être adressés au thérapeute. Avec le développement de complications, il enverra pour consultation avec un autre médecin.

Après le diagnostic, il sera recommandé au patient des exercices thérapeutiques, une kinésithérapie, une correction médicale. Il est très important de répondre à toutes les exigences du médecin afin d'éviter toute déformation nécessitant une intervention chirurgicale.

L'arthrite

L'inflammation des articulations peut survenir pendant le développement de la polyarthrite rhumatoïde ou dans la cavité infectieuse. En outre, la cheville peut devenir enflammée de goutte à la suite du dépôt de sels d'acide urique.

La maladie se manifeste par des douleurs dans les articulations le matin et à la fin de la nuit. En se déplaçant, la douleur diminue. Les symptômes sont éliminés à l'aide d'anti-inflammatoires (Diclofenac, Nise, Ibuprofen) et après l'application de gels et de pommades sur l'articulation de la cheville. Vous pouvez également déterminer la pathologie de la défaite simultanée des articulations de la main et du genou.

Les rhumatologues sont engagés dans cette maladie, ils recommandent des médicaments de base pour éliminer les symptômes de la maladie. Avec chaque maladie a ses propres médicaments, conçus pour arrêter le processus inflammatoire.

Pour soulager les symptômes, une thérapie similaire au traitement de l'arthrose est recommandée, qui comprend une gamme de médicaments et de techniques physiologiques.

La chose la plus importante à distinguer l'arthrite infectieuse des autres causes. En règle générale, il se manifeste par des symptômes sévères tels que le syndrome oedémateux et une douleur intense. Dans la cavité de l'articulation va pus. L'hospitalisation du patient est souvent nécessaire, le repos au lit est nécessaire, le traitement est fait avec des antibiotiques.

Blessures

Lors d'une blessure directe à la cheville en cours de production, en cas d'accident, divers tissus articulaires peuvent être endommagés. Les dommages peuvent provoquer une atteinte à l'intégrité des tendons, une rupture des ligaments, des fractures osseuses.

Les symptômes courants sont les suivants: gonflement, douleur après une blessure, incapacité de marcher sur le membre inférieur, diminution de la mobilité.

Après la blessure de l'articulation de la cheville, il est nécessaire de s'assurer du reste de l'extrémité, appliquez de la glace à cet endroit, puis consultez un médecin. Après examen et recherche, le traumatologue prescrira un ensemble de procédures médicales.

En règle générale, le traitement inclut l’immobilisation (l’immobilisation de l’articulation), ainsi que la nomination d’analgésiques et d’anti-inflammatoires. Parfois, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, elle peut être réalisée par arthroscopie ou de manière classique.

Rupture du tendon d'Achille

Avec un coup direct à la surface postérieure de l'articulation de la cheville, en tombant sur la jambe, avec des charges sportives, le tendon d'Achille peut se rompre. Dans ce cas, une personne ne peut pas redresser le pied, se tenir sur ses orteils. Dans la zone des dommages à la jambe, le sang s'accumule et un œdème se forme. Le mouvement dans l'articulation est très douloureux.

Le traumatologue recommande le plus souvent une intervention chirurgicale. Un traitement conservateur est également possible, mais avec une rupture complète du tendon n'est pas efficace.

En fin de compte, je voudrais noter que la gestion des muscles des jambes se fait aux dépens du système nerveux. Si les articulations et les muscles sont sans stress, ils s'atrophient progressivement et, lorsque les articulations travaillent longtemps sans repos, leur fatigue survient inévitablement. Une fois au repos, les articulations des jambes sont atténuées et leur capacité de travail est rétablie. Par conséquent, les médecins recommandent plus souvent de prendre des pauses entre des travaux physiques pénibles.

Anatomie des articulations du pied et de leurs maladies

Le pied est la partie distale du membre inférieur humain et est une articulation complexe de petits os, qui forment une voûte plantureuse et solide et servent de support lors des mouvements ou en position debout. La partie inférieure du pied, qui est en contact direct avec le sol, s'appelle la plante du pied (ou pied), le côté opposé s'appelle l'arrière du pied. Selon la structure du squelette du pied, il peut être divisé en 3 parties:

En raison des nombreuses articulations et de la conception du pied voûté, il possède une résistance incroyable, mais aussi une flexibilité et une élasticité. La fonction principale du pied est de maintenir le corps humain en position verticale et d’assurer son mouvement dans l’espace.

Pied squelette

Pour comprendre la structure des articulations du pied, vous devez avoir une idée de l'anatomie de ses os. Chaque pied est constitué de 26 os individuels, divisés en 3 parties.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

  • l'os du bélier
  • talon
  • scaphoïde
  • latéral, intermédiaire et médial en forme de coin,
  • cuboïde.

Métatarse, constitué de 5 osselets tubulaires courts situés entre le tarse et les phalanges proximales des orteils.

Les phalanges des doigts sont les os tubulaires courts qui forment les segments des orteils (phalanges proximale, intermédiaire et distale). Tous les doigts, sauf le premier, sont constitués de 3 phalanges. Le pouce dans sa composition n'a que 2 phalanges, ainsi que sur les mains.

Caractéristiques des articulations du pied

Interstitiel

Les os du métatarse forment entre eux tout un groupe d'articulations. Considérez-les plus en détail.

Sous-titre

Le talon et les os du talus participent à sa formation. L'articulation a une forme cylindrique. La capsule articulaire n'est pas serrée. Les surfaces des os qui forment l'articulation sont recouvertes de cartilage lisse et hyalin, le long duquel la capsule de l'articulation est attachée. À l'extérieur, l'articulation est en outre renforcée par plusieurs ligaments: interosseux, latéral et médial, bélier.

Talno-talon-scaphoïde

Comme son nom l'indique, l'articulation est formée par les surfaces articulaires des os du talis, du talon et du scaphoïde. Situé en face du sous-tal. Le talus forme la tête de l'articulation et les deux autres forment la cavité de l'articulation. La forme de l'articulation est sphérique, mais des mouvements ne sont possibles que autour d'un seul axe sagittal. La capsule articulaire est fixée aux bords du cartilage hyalin qui recouvre les surfaces articulaires. L'articulation est renforcée par de tels ligaments: ram-naviculaire, talon-naviculaire plantaire.

Talon cuboïde

Situé entre les surfaces articulaires du talon et des os cuboïdes. La forme de l'articulation est en selle, mais le mouvement n'est possible que autour d'un axe. La capsule est tendue et fixée aux bords du cartilage articulaire. L'articulation est impliquée dans les mouvements des deux articulations précédentes, augmentant l'amplitude des mouvements. Renforcez-le de tels ligaments: plantaire long, plantaire talon-cuboïde.

Cette articulation, ainsi que le bélier, calcanéo-naviculaire, est généralement divisée en une articulation, appelée articulation tarsienne transversale. La ligne d'articulation est en forme de S. Les deux articulations sont séparées, mais ont un ligament commun - fourchu.

En forme de coin

C'est une articulation complexe, à la construction de laquelle participent les os naviculaire, cuboïde et trois en forme de coin du tarse. Toutes les articulations individuelles sont enfermées dans une capsule articulaire, qui est fixée aux bords du cartilage articulaire. L'articulation est renforcée par de tels ligaments et est sédentaire:

  • coin arrière et plantaire,
  • naviform cubiforme-naviculaire dorsal et plantaire,
  • coin arrière et plantaire,
  • interclinique arrière et plantaire.

Métatarse métatarse

Ce groupe de joints relie les os du tarse et du métatarse. Au total, il existe trois de ces articulations:

  • entre l'os cunéiforme médial et 1 métatarse;
  • entre les os latéraux, intermédiaires en forme de coin et 2-3 métatarsiens;
  • entre cuboïde et 4-5 os métatarsiens.

Le premier joint est en forme de selle, les autres sont plats. La ligne de ces articulations est inégale. Chaque articulation a une capsule séparée, qui est fixée aux bords du cartilage articulaire hyalin. Les articulations de ces ligaments sont renforcées: le tarse-métatarse dorsal et plantaire, le métatarse interosseux et le cunéiforme.

Interplus

Ce sont de petites articulations qui relient les bases des os métatarsiens individuels. Chacune de ces articulations est renforcée par des ligaments: le métatarse interosseux, le métatarse dorsal et plantaire. L'espace entre les os tubulaires du métatarse s'appelle les lacunes interosseuses du métatarse.

Plusphalangeal

Les têtes des 5 os métatarsiens et les bases des phalanges proximales des doigts participent à la construction de ces articulations. Chaque articulation a sa propre capsule, qui est attachée aux bords du cartilage articulaire, elle est mal étirée. En forme, toutes ces articulations sont sphériques.

De l’arrière, la capsule n’est renforcée par rien, des côtés il y a des ligaments collatéraux, et du côté plantaire - ligaments plantaires. De plus, un ligament métatarsien transverse profond passe entre les têtes de toutes les pierres métatarsiennes.

Articulations interphalangiennes du pied

Ce groupe d'articulations relie les phalanges proximales des doigts aux intermédiaires et les intermédiaires aux distales. En forme, ils sont bloc. La capsule articulaire est mince, renforcée du bas par les ligaments plantaires et collatérale sur les côtés.

Maladies fréquentes

Chaque jour, les articulations du pied sont soumises à un stress énorme, supportant le poids de tout le corps. Cela conduit à des traumatismes fréquents des composants individuels des articulations, qui peuvent être accompagnés d'inflammation et de difformités. En règle générale, le principal symptôme des maladies des articulations du pied est la douleur, mais il est difficile d'en déterminer la cause immédiatement car de nombreuses pathologies affectent ces articulations. Considérons plus en détail le plus fréquent d'entre eux.

Arthrose

L'arthrose déformante des articulations des pieds est une pathologie assez courante, en particulier chez les femmes. En règle générale, la maladie débute à l'âge de 40 à 50 ans, bien qu'il y ait aussi des cas de pathologie antérieurs. Le plus souvent, l'articulation métatarso-phalangienne du pouce en souffre.

Cette maladie est souvent appelée à tort goutte, en raison de la similitude de localisation du processus pathologique, bien qu'il n'y ait rien de commun entre ces affections. En outre, beaucoup associent la maladie aux dépôts de sel mythiques, à une alimentation malsaine, qui ne correspond pas non plus à la réalité.

En fait, la formation d'une grosseur sur l'articulation du gros orteil et la déformation d'autres composants structurels du pied sont associées à l'influence négative des facteurs suivants et se développent généralement chez les personnes génétiquement prédisposées:

  • lésions traumatiques du squelette du pied dans le passé (contusions, fractures, luxations);
  • certaines caractéristiques de la structure du pied, par exemple chez les personnes ayant un pied large;
  • présence de malformations congénitales ou acquises, par exemple pieds plats;
  • porter des chaussures inconfortables et modèles, de taille inappropriée, chaussures à talons hauts;
  • surpoids et obésité;
  • surcharge constante des articulations du pied (activités associées à une position debout, une marche, un jogging, un saut prolongés);
  • la présence d'arthrite dans l'histoire;
  • maladies endocriniennes et métaboliques;
  • malformations congénitales ou acquises des articulations de la jambe (hanche, genou, cheville), qui entraînent une mauvaise répartition de la charge sur les pieds et leur microtraumatisme permanent.

La maladie se caractérise par 3 étapes et une progression lente mais régulière:

  • Stade 1: le patient se plaint de douleurs dans les pieds, qui surviennent après une surcharge prolongée ou à la fin de la journée de travail, disparaissent rapidement après quelques heures de repos. Il n'y a pas de déformation en tant que telle, mais les visages attentifs peuvent remarquer une déviation minimale du pouce vers l'extérieur. Il y a aussi souvent un resserrement lors du déplacement dans les articulations.
  • Étape 2: la douleur apparaît maintenant même après des charges normales et les patients doivent souvent recourir à un traitement avec des analgésiques et des anti-inflammatoires pour l'éliminer. La déformation du doigt devient perceptible. Chez tous les patients, la taille de la chaussure augmente, il devient difficile à saisir, étant donné le renflement de l'os et la déviation du pouce sur le côté.
  • Étape 3: la douleur devient permanente et n'est pas complètement éliminée par les analgésiques. Le doigt et tout le pied sont gravement déformés, la fonction de soutien du pied est partiellement perdue.

Pour traiter la maladie, vous devez commencer par les étapes initiales. Seulement dans ce cas, vous pouvez ralentir sa progression. Les principales mesures thérapeutiques sont l'élimination de tous les facteurs de risque et des causes possibles d'arthrose. En outre, peuvent être appliquées des méthodes médicinales de thérapie, divers remèdes populaires, la physiothérapie et la physiothérapie. Dans le cas où le processus pathologique est allé loin, seule la chirurgie aidera. L'intervention chirurgicale peut être bénigne (arthrodèse, résection d'exostoses, arthroplastie) ou radicale (endoprothèse).

L'arthrite

Absolument toutes les articulations du pied peuvent devenir enflammées. Selon les causes, l'arthrite primaire et secondaire est isolée. Dans le premier cas, l'articulation est endommagée directement, dans le second cas, son inflammation est une conséquence de la maladie sous-jacente.

Les causes les plus courantes d'arthrite du pied:

  • Maladies systémiques du tissu conjonctif - polyarthrite rhumatoïde, polyarthrite rhumatoïde, inflammation des articulations du lupus érythémateux systémique, dermatomyosite, sclérodermie, syndrome de Sharpe;
  • infections (mycoses purulentes, arthrite parasitaire, inflammation réactive des articulations provoquée par une infection du système urogénital, agents pathogènes intestinaux);
  • réactions allergiques du corps avec le développement de l'arthrite allergique (particulièrement fréquent chez les jeunes enfants);
  • post-traumatique due à des contusions, des luxations, une hémarthrose, une synovite;
  • des troubles métaboliques, par exemple lors de la goutte, lorsque des sels d'acide urique se déposent dans la capsule articulaire;
  • arthrite spécifique dans la syphilis, la tuberculose, la brucellose.

Quelle que soit la cause, les symptômes de l'arthrite sont plus ou moins similaires. Les patients se plaignent de:

  • douleur dans les articulations touchées, dont la nature et l'intensité dépendent de l'étiologie de l'inflammation;
  • gonflement de l'articulation touchée ou du pied entier;
  • rougeur de la peau sur la zone enflammée;
  • dans certains cas, il existe des signes de malaise général: fièvre, faiblesse, fatigue, douleurs dans les muscles du corps, troubles du sommeil et de l'appétit, éruption cutanée sur la peau;
  • altération de la fonction articulaire due à la douleur et au gonflement;
  • en cas d'arthrite chronique, déformation progressive du pied et perte partielle ou totale de ses fonctions.

Le traitement de l'arthrite en premier lieu devrait viser à s'attaquer à ses causes profondes. Par conséquent, seul un spécialiste devrait suivre un traitement après un diagnostic correct. Un traitement incorrect est une voie directe vers le développement de la forme chronique d'inflammation et de déformation des articulations du pied.

Difformités du pied

Les difformités du pied peuvent être congénitales ou acquises. Ils sont causés par une modification de la forme ou de la longueur des os, un raccourcissement des tendons et une pathologie des muscles, des articulations et des ligaments du pied.

Pieds plats

Avec le développement de cette pathologie est l’aplatissement de toutes les arches du pied, à cause desquelles sa capacité de dépréciation est violée. Les pieds plats peuvent être congénitaux et peuvent survenir dans le processus de la vie humaine en raison du stress excessif sur les membres inférieurs, du rachitisme, du développement de l'ostéoporose, de blessures diverses, de l'obésité, du port de chaussures inappropriées, de lésions des nerfs aux jambes.

Pied bot

C'est un type assez commun de déformation du pied, en règle générale, il est inné. Elle se caractérise par le raccourcissement du pied et sa position par le type de supination provoquée par une subluxation à la cheville. La forme acquise de la déformation se développe en raison de la parésie ou de la paralysie, des lésions traumatiques des tissus mous ou du squelette des membres inférieurs.

Parmi les autres types de déformations des pieds (moins fréquemment rencontrés), il convient de mentionner le cheval, le talon et les pieds creux.

Il existe encore de nombreuses maladies pouvant affecter les articulations des pieds, par exemple les lésions traumatiques ou les tumeurs. Mais, en règle générale, ils présentent tous des symptômes assez similaires. Par conséquent, en cas d’apparition de douleurs, de fatigue, d’œdèmes, de déformations des structures du pied, il est impératif de rechercher une aide spécialisée, car non seulement votre santé et votre activité, mais aussi votre vie en dépend.

La fracture du pied représente entre 2,5% et 10% de toutes les blessures. Cela peut survenir à la suite d'un impact direct ou être causé par une blessure indirecte, par exemple un saut pas assez réussi, un pied tourné ou une chute. De telles blessures nécessitent une attention particulière, car il existe une forte dépendance entre tous les éléments du pied. En conséquence, des problèmes ultérieurs associés à un soutien anormal de la jambe blessée, au développement d'un pied plat reposant sur toute la plante du pied, sans excavation ni arthrose du 2e degré sont possibles.

Si vous vous rappelez l'évolution de l'anatomie, le pied comprend 26 os, reliés entre eux par des articulations et un grand nombre de ligaments. Il comprend 3 départements, dont le tarse et le métatarse et les phalanges des doigts du membre inférieur. Le tarse combine le talon, le bélier et l'os cuboïde. L'os naviculaire du pied et 3 en forme de coin sont également inclus dans ce département.

Dans la région centrale, le talus est associé aux os du tibia. Loin de la partie centrale des os du tarse, il se connecte aux os du métatarse, qui forment les articulations avec les phalanges des doigts.

Classification des blessures

La fracture du pied peut être:

  • les orteils;
  • os du métatarse;
  • os du tarse, y compris une fracture du cuboïde du pied et du scaphoïde.

Il y a une autre classification:

  1. Violation intégrale ou partielle de l'intégrité des os, accompagnée d'un déplacement, qui peut très probablement se produire en raison d'une forte pression latérale sur le pied. En conséquence, les os et les fragments d'os changent de position. Le déplacement contribue aux difficultés thérapeutiques.
  2. Une violation totale ou partielle de l'intégrité des os sans déplacement. Cela se produit à la suite d'une chute d'une hauteur. Cela peut arriver à cause de la chute de quelque chose de lourd. Une fracture sans déplacement est beaucoup plus facile à traiter.
  3. Violation totale ou partielle de l'intégrité des os ouverts au cours de laquelle les tissus mous se blessent.
  4. La fracture du pied fermé ne se caractérise pas par une lésion des tissus mous.

S'il arrive qu'une personne soit témoin d'une fracture des os du pied, elle doit alors avoir les connaissances nécessaires pour aider la victime avant l'arrivée d'une ambulance. Tout d'abord, il est nécessaire de s'assurer de l'immobilité pour que la jambe blessée soit au repos. Cela peut être fait en ajustant un pneu, dont le rôle sera joué par n'importe quelle planche, sur la jambe endommagée. Une fois que le patient aura été conduit à l'hôpital, il recevra déjà des soins médicaux qualifiés.

Manifestations symptomatiques

Si nous parlons de manifestations communes, dans ce cas, le patient peut ressentir de la douleur. Dans ce cas, il y a gonflement des tissus situés à proximité du site de la lésion.

En plus de ce qui précède, les experts identifient les signes suivants de fracture du pied dans la section métatarsienne:

  • difformité du pied;
  • l'apparition de douleur lors du sondage et lorsque vous essayez de vous appuyer sur le membre affecté;
  • gonflement du côté plantaire du pied.

En ce qui concerne la blessure aux phalanges, les signes de fracture du pied sont les suivants:

  • l'apparition d'hématomes;
  • douleur à l'état actif et à tâtons;
  • gonflement et bleuissement du doigt blessé.

Les manifestations symptomatiques de fracture osseuse au tarse de l’extrémité comprennent:

  • l'apparition d'hématomes dans les zones endommagées de l'épithélium;
  • douleur excessive en essayant de se pencher sur la jambe douloureuse;
  • accumulation excessive de liquide dans les tissus mous à la cheville et sur le site de la blessure.

Une fracture du pied présente les symptômes suivants:

  • gonflement visible du pied entier;
  • déformation excessive du pied;
  • douleur intense dans la région blessée.

Principes de thérapie

En cas de fracture du pied, le traitement dépend de la localisation de la blessure et le médecin doit prescrire toute action ou manipulation à effectuer. Si le visage est déplacé, une procédure médicale urgente est nécessaire, au cours de laquelle une comparaison des fragments d'os est effectuée pour une meilleure fusion. N'oubliez pas que si vous retardez cette procédure, il est alors difficile, voire impossible, de faire correspondre des fragments d'os. Si la procédure médicale fermée pour la comparaison de fragments d'os n'aboutissait pas, le médecin prescrit soit une réduction ouverte, soit une imposition de la traction du squelette.

En cas de fracture du processus à l'arrière du pied, le gypse doit être appliqué pendant 2 à 3 semaines. Dans d'autres cas, le patient est obligé de marcher avec du gypse pendant 4-5 semaines. À partir de 3-4 semaines, retirez la jambe blessée du pneu et effectuez des mouvements actifs de la cheville.

En outre, on recommande au patient une culture physique thérapeutique, des cours de massage et un traitement de physiothérapie. Il n’est pas possible de rétablir la capacité de travail du patient au plus tôt dans 2,5 à 3 mois. Afin d'éviter le développement d'un pied plat traumatique, il est souhaitable d'utiliser des supports spéciaux pour le cou-de-pied.

En ce qui concerne la fracture du scaphoïde du pied, elle est caractéristique des blessures directes, par exemple si quelque chose de lourd tombe sur la jambe. Assez souvent, il est observé avec des lésions d'autres os du pied.

Dans cette situation, le spécialiste utilise un plâtre circulaire. Dans ce cas, les voûtes du pied doivent être soigneusement modélisées, comme dans le cas d'une fracture avec déplacement. Si les fragments d'os résultants ne peuvent pas être repositionnés, le médecin a alors recours à une réduction ouverte. Un traumatologue répare un plâtre pendant 4-5 semaines.

En cas de fracture du cuboïde ou du sphénoïde, le médecin impose un plâtre de 4 à 5 semaines. Après, vous devez utiliser le cou-de-pied 1 an ou plus. Si vous faites attention aux blessures des os du métatarse, ils sont les champions de tous les types de fractures possibles dans cette région.

En cas de fracture des os métatarsiens sans déplacement, une attelle en gypse est appliquée sur le patient pendant 3 à 4 semaines. Si cela se produit avec un déplacement, on effectue une rétraction osseuse ou une traction du squelette, qui est fixée jusqu'à 6 semaines. Ensuite, un plâtre «avec talon» est appliqué sur le pied. En conséquence, les semelles orthopédiques sont recommandées.

En cas de fracture des phalanges sans déplacement, le patient a besoin d'un pneu arrière en plâtre. Dans le cas d'un décalage, un repositionnement de l'os fermé est indiqué. Après cela, les fragments d'os sont fixés avec des aiguilles. En cas de fracture de la phalange de l'ongle sans déplacement, le traumatologue immobilise la blessure à l'aide d'un bandage adhésif. En fonction de la complexité de la lésion, la période de fixation peut varier de 4 semaines à un mois et demi.

Intervention chirurgicale

S'il se trouve que les os du pied après la fracture transférée ne se sont pas développés correctement, une opération est alors réalisée sur l'arthrodèse ou sur la réunion de deux os formant l'articulation. De plus, une telle opération est réalisée sur plusieurs articulations simultanément.

Dans de rares cas, avec une telle chirurgie, des complications peuvent se développer, qui peuvent être exprimées dans:

  • l'introduction de maladies infectieuses;
  • saignements;
  • le besoin de réopération;
  • manque de capacité à connecter les articulations;
  • dommages aux terminaisons nerveuses.

En règle générale, de telles complications peuvent survenir en raison du tabagisme du patient ou de la présence de toute pathologie sous une forme chronique.

Les soins postopératoires après la procédure d'arthrodèse ne sont pas différents. Le membre du patient dans les 4 mois sera enduit.

Période de rééducation

La période de récupération dépend directement de la durée du port du pneu et de la complexité de la blessure. En cas de fracture du métatarse du pied, les experts recommandent des exercices de thérapie physique, mais avec modération (2 mois). Parfois, cela peut être observé un gonflement du pied. S'il y a un déplacement des os dans le plâtre, celui-ci est remplacé par l'option avec un talon, le patient le portera pendant plusieurs semaines. Une fois que le traumatologue a retiré le pansement, il est recommandé au patient de recourir à des semelles orthopédiques.

En cas de fracture des os du prélude, une période de récupération plus longue est nécessaire. Dans ce cas, les cours recommandés de massage thérapeutique, de physiothérapie, d’exercice physique en mode épargne et d’utilisation du cou-de-pied Dans un délai de deux à trois mois, le patient doit effectuer toutes les activités nécessaires sous la supervision d'un médecin, et les supports du cou-de-pied doivent être utilisés pendant une année entière.

En cas de fracture des os phalangiens du pied, le patient doit procéder quotidiennement à un massage par pétrissage. Il est recommandé de porter des chaussures orthopédiques pendant au moins 5 mois.

En plus des mesures ci-dessus au cours de la période de rééducation, le régime alimentaire du patient devrait être revu avec l'accord du médecin traitant. Un régime alimentaire spécial vous permet de saturer le corps du patient en oligo-éléments et en vitamines appropriés, ce qui accélérera le processus de guérison du pied.

Dès le plus jeune âge, tout le monde sait que pour renforcer les os, il faut consommer des aliments enrichis en calcium. Un exemple serait les produits laitiers, le chou, les sardines, etc. Pour accélérer le processus de guérison, le corps a besoin de calcium et de zinc. On en trouve en quantités énormes dans les fruits de mer, les produits de pain à base de farine complète, les bananes, les graines de citrouille, etc. Les produits laitiers combinent en outre de la vitamine K, ce qui accélère le processus de guérison du tissu osseux. Il faut également privilégier les aliments riches en protéines. De plus, n'oubliez pas un produit tel que le fromage cottage.

Une fracture des os du pied peut survenir à l'endroit le plus inattendu. Afin de vous protéger, vous devez respecter les règles de sécurité qui aideront à protéger chacun de nous des conséquences les plus graves.

En cas de fracture, consultez un traumatologue, qui vous prescrira les procédures thérapeutiques nécessaires. Le patient doit se conformer à toutes les recommandations du médecin pendant la période de rééducation pour assurer la restauration du pied. Dans ce cas, personne n'a annulé le régime et une alimentation saine.

Dans tous les cas, avec un traitement médical opportun et sous réserve du respect de toutes les recommandations du médecin traitant, le patient sera en mesure de guérir rapidement et d’éliminer les complications possibles.