Principal

Massages

Arthrose 1 degré de traitement du pied

Arthrose du pied - une maladie associée à des processus pathologiques dans l'articulation de la cheville. Les changements destructeurs qui s'y produisent sont accompagnés d'une inflammation du cartilage et du tissu osseux.

En l'absence de traitement en temps opportun, les fonctions motrices de l'articulation sont perdues. Cela conduit à un handicap.

Jusqu'à récemment, la maladie était considérée par beaucoup de personnes âgées, mais malheureusement, on a observé une tendance persistante à un "rajeunissement" important de la maladie.

Les changements qui se produisent affectent négativement la qualité de la vie en produisant un inconfort accompagné de douleur et de raideur des mouvements.

Pour éviter les manifestations indésirables, vous devez connaître les facteurs de risque, les causes et les symptômes de la maladie.

Les causes

L'arthrose du pied résulte d'une exposition à de nombreux facteurs. Certaines d'entre elles sont dues au mode de vie qui contribue au développement du processus pathologique.

Parmi les raisons à noter également:

  1. Maladies du système endocrinien.
  2. Processus inflammatoires.
  3. Défauts congénitaux du pied et anomalies de la structure causées par des blessures.
  4. Déformation des orteils. Il est à la fois congénital et formé.
  5. Prédisposition génétique.
  6. Arthrite, goutte et autres maladies du système musculo-squelettique.
  7. Manifestations post-traumatiques.
  8. Intervention chirurgicale à la cheville.

Outre ces facteurs, il existe d'autres causes possibles du développement de la pathologie:

  • poids excessif qui a un effet négatif sur le pied;
  • mode de vie passif;
  • l'utilisation de chaussures serrées inconfortables, en particulier dans les talons hauts;
  • travail dans lequel il y a un excès de charge admissible sur les membres inférieurs et le soulèvement d'objets lourds;
  • problèmes de colonne vertébrale (scoliose);
  • nutrition déséquilibrée contribuant à l'obésité et à l'abus d'alcool;
  • caractéristiques d'âge, plus souvent les personnes de plus de 50 ans souffrent de cette maladie.

L'arthrose du gros orteil est la manifestation la plus courante de la maladie. Ceci est le résultat de serrer les doigts près des chaussures.

Progressivement, le doigt se plie vers l'intérieur et l'os émergent se développe dans la direction opposée. Ce n'est pas seulement la forme du doigt qui est cassée, la compression se reflète sur l'état de l'articulation de la cheville. Cela conduit au développement d'arthrose déformant du pied.

Manifestations cliniques

L'arthrose de la cheville ne se manifeste pas immédiatement par des symptômes expressifs. Les facteurs prédisposants qui déclenchent la maladie se produisent bien avant les premiers signes de la maladie.

Les étapes

En ce qui concerne les symptômes caractéristiques des différents stades, il est habituel de distinguer trois types de développement de la maladie:

  1. Arthrose du pied 1 degré. Il y a une apparition périodique de douleur mineure. L'état inconfortable est localisé à l'avant-pied. La cause en est un excès d'effort physique, ce qui conduit à des jambes fatiguées. Le premier degré de la maladie dans certains cas se déroule sans symptômes.
  2. Arthrose 2 degrés. Accompagné d'une douleur accrue. Un épaississement de la tête des os métatarsiens apparaît. Cela devient la cause des capacités motrices limitées de l'articulation. Les manifestations douloureuses sont plus permanentes. Ils augmentent proportionnellement à la charge croissante exercée sur le pied.
  3. Maladie 3 degrés. Il se caractérise par une déformation importante de l'articulation, qui affecte considérablement les capacités motrices et conduit parfois à son immobilité totale. Dans ce cas, le pouce est constamment abaissé, ses mouvements sont limités et ne sont possibles que du côté intérieur. Il y a un changement de démarche. En essayant de réduire la charge sur le point sensible, le patient le déplace vers la partie externe du pied. La douleur se manifeste par l'absence de mouvement ou de tension.

Les patients sont souvent enclins à expliquer la fatigue des jambes et les manifestations douloureuses mineures au-delà de la charge. Mais ces signes sont une bonne raison de consulter un médecin.

Les symptômes

On peut en conclure que les principales manifestations de la maladie sont:

  1. Fatigue progressive des jambes.
  2. Sensations douloureuses à divers degrés, provoquant des tensions musculaires spasmodiques.
  3. Crunch caractéristique dans l'articulation.
  4. Puffiness L'œdème est causé principalement par la charge exercée sur le pied. Mais ils sont également provoqués par le blocage des vaisseaux sanguins, qui n'est pas associé à des lésions articulaires causées par une arthrose.
  5. Démarche dérangée, boiterie. Cela est dû à la présence de douleur et à la mobilité articulaire limitée.
  6. Une sensation de raideur dans la matinée. Ce symptôme est un précurseur du développement du processus pathologique dans l'articulation. Il est observé après un long repos et peut durer environ 30 minutes.
  7. Déformation progressive des orteils ou de la cheville, résultant d'un changement structurel du tissu osseux et cartilagineux et de son remplacement par des fibres de liaison.
  8. Le stade tardif est caractérisé par un épaississement et une immobilité de l'articulation, une prolifération osseuse, la formation de nodules de Geberden.

La présence de manifestations douloureuses est un signal pour un examen approfondi. Un traitement opportun donne une chance pour leur élimination complète, contrairement à l'auto-traitement, qui peut conduire à un handicap.

Indications pour l'affectation de groupe

L'invalidité avec l'arthrite du pied est rarement donnée. Pour ce faire, il est nécessaire de subir un examen médical et social - UIT, auquel sont envoyées:

  • patients atteints d'arthrose récurrente, qui se manifeste pendant trois ans avec la manifestation de la maladie sous forme aiguë plus de trois fois au cours de l'année;
  • les patients qui ont subi une intervention chirurgicale pour le traitement de l'arthrose;
  • patients souffrant de troubles moteurs graves et handicapés.

Un examen confirmant l'invalidité a lieu chaque année. La procédure implique des diagnostics fonctionnels, l'analyse du stade de la maladie, les plaintes du patient.

Les possibilités du patient en matière de soins personnels, d'adaptation dans la société, de degré d'invalidité sont prises en compte.

Diagnostics

L'arthrose du pied est facile à déterminer sur la base de signes cliniques, mais pour établir un diagnostic adéquat, il est recommandé de subir des examens complémentaires. Il est particulièrement important de le faire à un stade précoce, en l'absence de signes prononcés de la maladie.

La méthode de diagnostic principale est l'examen aux rayons X utilisant la radiographie, la tomodensitométrie, l'IRM, les ultrasons et la scintigraphie. Crevaison possible.

Ces méthodes vous permettent de tirer une conclusion sur le stade de la maladie.

Les analyses de sang et d'urine effectuées en laboratoire contribuent à l'identification de maladies qui ont provoqué l'arthrose. L’exclusion des causes profondes est un élément important du traitement de la maladie.

Traitement

Un traitement thérapeutique contre l’arthrite vise à soulager l’inflammation, à éliminer la douleur et à restaurer les tissus des os et des cartilages. Le recours à une approche intégrée du traitement comprend:

  • l'usage de drogues;
  • physiothérapie;
  • thérapie physique;
  • traitements de massage;
  • régime alimentaire;
  • méthode chirurgicale.

De plus, les méthodes alternatives de médecine alternative sont très populaires. Parmi eux - phytothérapie, médicaments, acupuncture (acupuncture), hirudothérapie.

Traitement de la toxicomanie

C'est une méthode fondamentale dans la confrontation de la pathologie. Les pilules, injections et divers onguents aident à soulager l'inflammation, l'enflure et la gêne.

Une efficacité élevée est constatée lors de l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et d'analgésiques. Le kétoprofène, le méloxicam, l'indométhacine, l'ibuprofène et l'aspirine ont fait leurs preuves.

La plus grande efficacité est obtenue avec l'utilisation de drogues par voie intraveineuse ou intramusculaire.

En cas de douleur aiguë, les corticostéroïdes sont prescrits - Hydrocortisone, Diprospan. Le soulagement résultant de l'introduction de médicaments dans l'articulation douloureuse est temporaire.

Les chondroprotecteurs contribuent à la restauration du tissu cartilagineux. Ils sont sans danger pour le corps, mais très coûteux.

C'est important! La plupart des médicaments non stéroïdiens ont un effet négatif sur le tractus gastro-intestinal, de sorte que leur utilisation indépendante est inacceptable.

Moyens auxiliaires

En association avec des médicaments, une pommade topique. Mais leur efficacité en tant qu'impact indépendant est faible et n'apporte donc aucune amélioration significative. Cependant, l'application topique de certains d'entre eux réduit l'inflammation et réduit la douleur.

Le diclofénac et ses dérivés - Ortofen, Klofen, Dyklonak-P sont très populaires. La liste peut être poursuivie Fastum-gel, pommade Indomethacin, Bystrom-gel, Dolgit, etc.

Il faut garder à l'esprit que les pommades ont des effets secondaires, elles ne doivent être utilisées que sur les conseils d'un médecin.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie ont un effet bénéfique sur la mobilité de la cheville, contribuent à l’élimination du processus inflammatoire et réduisent au minimum la douleur.

En cas d'arthrose du pied, on utilise la magnétothérapie, la phonothérapie, l'électrophorèse et l'UHF. Un effet bénéfique est observé avec la thérapie au laser et la thérapie de boue.

Exercise thérapeutique et massage

L'utilisation indiscutable de la thérapie par l'exercice et de la physiothérapie, contribuant à la restauration de la fonction articulaire, soulageant les tensions musculaires du pied et de la jambe, améliorant le flux sanguin.

Afin de ne pas vous nuire, elles doivent être effectuées exclusivement sur recommandation du médecin traitant et sous la supervision d'un instructeur qualifié. Dans le cas contraire, une série d'exercices au lieu d'un soulagement entraînera une aggravation du processus pathologique.

Complexe approximatif (avec une bouteille ou un rouleau à pâtisserie):

  1. Assis sur une chaise pendant 20 secondes pour faire rouler le pied sujet. Pour commencer par tout le pied, puis par son côté extérieur, à la fin par la partie intérieure.
  2. Marcher sur la pointe des pieds pendant 60 secondes.
  3. Répétez le premier exercice dans l’ordre inverse, mais ne faites pas tout le pied.
  4. Marcher au maximum. Le temps est le même.
  5. Allez marcher sur les talons en essayant de lever les orteils, c’est-à-dire de faire un angle vif aussi près que possible de la jambe. Pas plus de 20 secondes
  6. La même chose, mais les doigts se penchent.
  7. Tenez-vous fermement sur tout le pied et effectuez des squats. À partir de 5, augmentez progressivement le nombre de squats à 30-50.
  8. La position de départ est la même que dans 7 ex. Soulever et abaisser les doigts des deux jambes.
  9. Soulever les pieds sur les orteils. L’exercice est d’abord effectué avec une jambe, puis, dans la mesure du possible, levez immédiatement les deux jambes.
  10. En serrant les doigts d'un petit objet - une balle ou une balle.
  11. Recueillir puis lisser les doigts d'un journal ou d'un tissu avec les doigts.

Exercices du 8 au 11 pour effectuer 10-15 fois deux fois par jour.

Le complexe proposé, avec toute sa simplicité, donne d'excellents résultats en éliminant les symptômes caractéristiques de l'arthrose. L'essentiel - n'en faites pas trop et respectez la posologie recommandée.

A propos des bienfaits du massage

Cette procédure est un élément obligatoire du traitement complexe de l'arthrose du pied. Son but est de normaliser le flux sanguin et de soulager les tensions musculaires. Il est plus pratique de faire un massage à la maison car après une séance, les muscles et les membres échauffés ont besoin de repos.

Une condition importante pour la procédure est la bonne position du patient et de son membre. Il peut s'allonger ou s'asseoir avec une jambe allongée, qui est située sur une base ferme, par exemple sur un canapé. Sous le tendon est placé rouleau. Cela crée une situation confortable lorsque l'articulation douloureuse se détend et que le talon prend du poids.

Le massage est effectué dans l'ordre suivant:

  1. Caressant le devant de la cheville.
  2. Rectification - rectiligne et circulaire.
  3. Encore une fois caressant.

Il effectue également un massage du côté arrière de l'articulation - de la cheville au mollet. Pour le pied lui-même applique la méthode de frottement.

Suite aux actions d'un spécialiste, le patient peut effectuer cette procédure utile au fil du temps.

Méthodes folkloriques

L'utilisation de remèdes populaires aide à éliminer les manifestations douloureuses, soulage le gonflement de l'articulation touchée, mais n'est pas en mesure d'éliminer les processus destructeurs causés par l'arthrose. Cependant, il faut reconnaître que l'utilisation de teintures, pommades, compresses et lotions maison donne des résultats positifs sous la forme d'un soulagement des symptômes de l'arthrose.

Voici quelques recettes du trésor de la sagesse populaire:

  1. Compresse de pomme de terre. C'est un moyen extrêmement efficace de soulager l'enflure et la douleur à la cheville. Il faudra 3-4 pommes de terre, qui sont écrasées crues (ne retirez pas la peau!) Râpées ou émincées. La masse résultante est immergée pendant 2-3 minutes dans de l'eau chauffée à 50 ° C. Le mélange doit être étalé sur un chiffon doux en une couche uniforme, recouvert d'un film de cellophane et fixé au joint douloureux pendant 30 minutes.
  2. Pommade à base de conifères. 2 cuillères à soupe broyer des cuillères de chaque matière première dans un moulin à café ou un mélangeur. La matière première résultante est mélangée à 30 g de vaseline pharmaceutique jusqu'à consistance lisse. Au coucher, appliquez une pommade sur la zone douloureuse. Conservez le reste de la composition au réfrigérateur et utilisez-la au besoin. Ces deux composants possèdent d’étonnantes propriétés cicatrisantes qui contribuent à la restauration des processus métaboliques dans le tissu cartilagineux et éliminent l’inconfort.
  3. Il est impossible de surestimer les propriétés curatives des feuilles de bardane. La recette pour leur utilisation est très simple. Mettez une casserole avec de l'eau chaude sur 3 feuilles et laissez reposer pendant 20 minutes. Pendant ce temps, les feuilles deviendront molles. Ils enveloppent les pieds, légèrement saupoudrés de vodka. Top - film plastique et un bandage chaud. La procédure se fait toute la nuit.

C'est important! Tous les produits à base de plantes médicinales sont particulièrement efficaces aux premiers stades de la maladie. Leur utilisation est recommandée à des fins préventives.

La prévention de la maladie, en plus des recettes proposées, comprend:

  • effectuer des exercices de gymnastique;
  • massage des pieds;
  • marcher pieds nus (sur le sable, les petits cailloux, l'herbe et juste sur le sol);
  • marcher dans des chaussures confortables;
  • alimentation équilibrée.

Ces recommandations sont destinées aux personnes âgées, aux athlètes, aux patients souffrant de maladies des articulations et des pieds prédisposés à l'arthrose.

Sur le besoin d'une bonne nutrition

Une approche intégrée du traitement considère l’alimentation comme l’un des éléments d’un traitement thérapeutique. L'importance d'un menu équilibré s'explique par l'impact direct des produits sur tous les systèmes corporels.

Pour renforcer les articulations, il est souhaitable d'inclure dans le régime alimentaire:

  • plats de poisson;
  • huile végétale, noix;
  • les légumineuses;
  • produits laitiers;
  • fruits et légumes;
  • des oeufs;
  • bouillons.

L'abus d'aliments gras, frits et épicés, de viandes fumées et de cornichons doit être évité.

Une bonne nutrition implique de manger de petites quantités de 5 à 6 fois par jour. La condition principale est de ne pas trop manger. Le respect des normes d'une alimentation saine est la prévention non seulement de l'arthrose du pied, mais également d'autres maladies associées aux articulations.

Mode de vie avec l'arthrite du pied

Le patient atteint de cette maladie devrait, en plus de suivre toutes les recommandations du médecin, changer dans une certaine mesure son mode de vie pour faire face à la maladie. Pour ce faire, les médecins recommandent d’ajuster la charge sur l’articulation endommagée. Pour cela, il est souhaitable:

  1. Minimiser la marche.
  2. Après une longue marche, faites une pause de 3 à 5 minutes.
  3. Essayez de ne pas rester dans la même position pendant longtemps.
  4. Évitez de soulever et de transporter des objets lourds.
  5. Utilisez une canne en marchant et des semelles spéciales pour les chaussures.

D'une importance particulière dans cette situation, la perte de poids. Si ce pied est soumis à une charge importante, la maladie se développe beaucoup plus rapidement et est plus difficile à supporter.

Complications possibles

Ignorer le traitement opportun de la maladie devient une condition préalable à la destruction de l'articulation de la cheville et à la perturbation du fonctionnement de toute la colonne vertébrale. En conséquence, des changements déformants se produisent dans l'articulation, le pied et les orteils du membre.

L'arthrose du pied est une maladie très grave. Faute d’accorder toute l’attention voulue au traitement et aux mesures préventives, il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale au cours de laquelle l’articulation est fixée de manière rigide et reste fixe ou est complètement remplacée par une articulation artificielle.

Cela réduit considérablement la qualité de vie du patient et conduit le plus souvent à une invalidité.

Pour éviter de telles conséquences, il est nécessaire, dès les premiers signes de la maladie, de faire l'objet d'un examen approfondi et, si nécessaire, d'un traitement permettant d'éviter tout développement ultérieur du processus pathologique.