Principal

L'arthrite

Arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne

Pendant de nombreuses années à essayer de guérir les articulations?

Le responsable de l'Institut de traitement des articulations: «Vous serez étonné de la facilité avec laquelle on guérit les articulations en prenant chaque jour 147 roubles.

Les dommages aux articulations des membres inférieurs sont très fréquents. Quel que soit leur âge, de nombreuses personnes au quotidien sont confrontées au même problème. Quelqu'un a mal aux genoux et certains souffrent de maladies des articulations du pied, notamment du métatarso-phalangien. C’est donc ce qui se passe et comment éliminer les sensations désagréables - peut-être les principaux problèmes qui concernent les patients.

Informations générales

Le pied est un élément important du système musculo-squelettique. Son objectif fonctionnel principal est de maintenir la position verticale du corps et d’assurer son mouvement. Ce segment du membre inférieur est soumis à de lourdes charges statiques et dynamiques, qui sont supportées par les caractéristiques structurelles du pied: ligaments et muscles forts, articulations stables, tissus mous développés.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Les articulations phalangiennes plus sont formées par la tête des os métatarsiens et les phalanges proximales des doigts. Ils ont une forme sphérique et sont renforcés à l'extérieur de plusieurs ligaments: le plantaire, le collatéral, le transverse profond. Contrairement aux articulations similaires des extrémités supérieures, les articulations du pied ont une gamme de mouvements beaucoup plus réduite: le premier métatarsophalangien fléchit et se plie, respectivement, à 80 et 35 degrés, tandis que dans les autres doigts, ces mouvements sont possibles à un angle de 40 degrés.

Pour remplir les fonctions qui lui sont assignées, le pied a une structure assez solide et stable.

Causes de la pathologie

Compte tenu du rôle important que joue le pied dans la vie d'une personne, ses dommages constituent un obstacle important à l'activité quotidienne et professionnelle. Les capacités compensatoires de l'appareil articulaire ne sont pas du tout illimitées. Par conséquent, dans des conditions d'exposition prolongée à des facteurs défavorables, les articulations sont sujettes à des modifications pathologiques. Les facteurs suivants contribuent à cela:

  • En surpoids.
  • Porter des chaussures inconfortables (talons hauts).
  • Pied plat.
  • Blessures au pied.

Ils entraînent une augmentation du stress des articulations métatarsophalangiennes et une biomécanique incorrecte du pied. Outre les facteurs locaux, les désordres systémiques du corps, indispensables au développement de l'arthrite et de l'arthrose, jouent également un rôle important:

  1. Échangez des troubles métaboliques (pour la goutte, le diabète, l'ostéoporose).
  2. Processus auto-immuns (pour la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux, le rhumatisme).
  3. Lésion infectieuse des voies respiratoires, du système urogénital, des intestins (avec arthrite réactionnelle).
  4. Changements d'âge.
  5. Prédisposition génétique.

Par conséquent, le problème de la défaite des articulations métatarsophalangiennes est assez vaste et la recherche de la cause de la douleur au pied devrait être l’aspect principal des mesures de diagnostic. Compte tenu des caractéristiques individuelles des patients, un examen approfondi est nécessaire afin de différencier les modifications inflammatoires et dégénératives-dystrophiques des articulations, les plus courantes.

Les articulations plusphalangiennes sont plus souvent endommagées par une combinaison de facteurs locaux et de troubles systémiques du corps.

Les symptômes

Parmi toutes les maladies du pied, on trouve principalement l'arthrite et l'arthrose. Ils ont des différences fondamentales dans le mécanisme de développement: les premiers sont dus à l'inflammation et les seconds, aux processus dégénératifs et dystrophiques du cartilage et des tissus environnants. Le tableau clinique de ces maladies est également caractérisé par certaines caractéristiques.

L'arthrite

L'arthrite survient lorsqu'une infection est introduite directement dans l'articulation ou lorsque des troubles systémiques surviennent dans le corps. Dans le premier cas, les dommages traumatiques ont une grande importance, et dans le second cas, les facteurs endocriniens, métaboliques et immunitaires.

L'inflammation affecte le plus souvent la capsule articulaire. Mais il existe des arthrites dans lesquelles le processus pathologique s'étend à l'os sous-jacent (par exemple, rhumatoïde). Pour les maladies inflammatoires, ces symptômes sont caractéristiques:

  • Douleur au repos, aggravée par l'effort.
  • Puffiness des tissus périarticulaires.
  • Augmentation de la température locale.
  • Rougeur de la peau.

Ceci est observé dans les cas où le processus est aigu et où l'arthrite chronique s'accompagne de signes moins brillants. Dans ce cas, non seulement les articulations métatarsophalangiennes sont souvent atteintes, mais également d'autres articulations, ce qui indique la nature systémique de la maladie.

Dans la polyarthrite goutteuse de la première articulation métatarso-phalangienne, la douleur apparaît soudainement, plus souvent la nuit et après des erreurs diététiques (aliments gras, alcool). En raison des changements inflammatoires dans les mouvements du pouce, il est très difficile, il est impossible de marcher même sur la jambe. La goutte chronique s'accompagne de dépôts de sels - urates - dans les reins (néphropathie, urolithiase) et sous la peau sous forme de tophi (au-dessus des articulations, dans la région de l'oreille).

Si le processus rhumatoïde est prévu, les articulations de la main sont nécessairement affectées, la raideur matinale est caractéristique et, au fil du temps, des déformations spécifiques apparaissent («col de cygne», «nageoires de morse», «boucle de bouton»). Dans l'arthrite réactive, il faut faire attention à l'état des symptômes des organes respiratoires, des yeux, des intestins et du système urinaire:

  • Rezi pendant la miction.
  • Décharge de l'appareil génital.
  • Diarrhée avec des impuretés pathologiques.
  • Toux, essoufflement.
  • Conjonctivite

Si l'articulation métatarso-phalangienne vous fait mal, vous devez envisager la possibilité d'une arthrite due à des modifications locales ou systémiques.

Arthrose

Une situation quelque peu différente se présente en cas d'arthrose de l'articulation métatarsophalangienne 1. La nutrition du cartilage est altérée, ce qui entraîne son amincissement, sa fissuration, ce qui réduit son élasticité et sa résistance. Dans ces conditions, même la charge habituelle devient insupportable et les changements dystrophiques se propagent dans le temps aux os, aux ligaments, aux tendons et aux muscles sous-jacents. Les patients s'inquiètent des symptômes suivants:

  • Douleur au tout début de la charge (démarrage) et après (mécanique).
  • Crunchus et crepitus en marchant.
  • Déformation de l'articulation.
  • Restriction de mobilité.

Beaucoup de gens remarquent qu'un renflement ou «os» désagréable s'est formé au-dessus de l'articulation, ce qui ne crée au départ qu'un inconfort esthétique, puis des difficultés de sélection des chaussures et de la marche. Dans les cas graves, la douleur devient presque constante, l'articulation est immobilisée en raison d'une ankylose et la fonction du gros orteil est considérablement entravée.

Diagnostics

Il est possible d'assumer cliniquement un processus pathologique au niveau de l'articulation, mais le diagnostic ne peut être confirmé qu'à l'aide d'un examen supplémentaire. Il consiste en des méthodes de laboratoire et instrumentales, dont les résultats créent l'image la plus complète de la maladie. Ainsi, les études suivantes sont présentées aux patients souffrant de douleurs au pied:

  1. Rayons X.
  2. Tomographie (résonance calculée ou magnétique).
  3. Tests sanguins et urinaires généraux.
  4. Biochimie sanguine (acide urique, tests rhumatismaux, marqueurs d'inflammation, anticorps anti-infections, glucose, etc.).
  5. Analyse du liquide synovial.

En fonction de la cause de la pathologie articulaire, il peut être nécessaire de consulter des spécialistes: rhumatologue, orthopédiste et traumatologue, endocrinologue, infectiologue.

Il est nécessaire de déterminer l'origine des symptômes le plus tôt possible, car le succès d'un traitement ultérieur dépend d'un diagnostic rapide.

Traitement

Quel que soit le nombre d'articulations touchées - un ou plusieurs groupes -, il est nécessaire de traiter la maladie de manière complexe. Tout d'abord, ils affectent la cause de la pathologie et son mécanisme de développement. Et l'élimination des symptômes impliqués en deuxième place. Le plan de mesures thérapeutiques est déterminé par le stade de la maladie, l’état du corps du patient et les problèmes éventuels.

Traitement médicamenteux

L'utilisation de médicaments est un élément nécessaire du traitement de l'arthrite et de l'arthrose. Les médicaments modernes ont un large éventail d’effets positifs sur différentes parties de la pathologie, une bonne sécurité et des données probantes. Mais ils ne sont pas non plus sans effets secondaires et restrictions, qui sont pris en compte par le médecin lors de la prescription d'une correction médicale. En fonction des causes et de la nature de la maladie, ces médicaments sont utilisés:

  • Anti-inflammatoire non stéroïdien (Ksefokam, Nimesil, Ortofen).
  • Anti-goutteur (Purinol, Kolkhikum, Magurlit).
  • Glucocorticoïdes (Metipred).
  • Cytostatiques (méthotrexate).
  • Chondroprotecteurs (Struktum, Teraflex).
  • Vitamines et oligo-éléments (Calcemin).

Les signes locaux d'inflammation peuvent également être réduits à l'aide de préparations topiques - pommade, gel, crème (Dolobene, Diklak, Fastum).

Tous les médicaments ne sont applicables qu’avec l’autorisation du médecin - à la posologie recommandée et selon l’évolution nécessaire.

Physiothérapie

En plus des médicaments, le traitement des maladies inflammatoires et dégénératives de l'appareil articulaire n'est pas complet sans méthodes physiques. Ils permettent d'activer la circulation sanguine, le trophisme tissulaire et les processus de réparation (guérison) dans les processus aigus et chroniques. De telles procédures sont largement utilisées:

  1. Électrophorèse et phonophorèse (avec Novocain, Hydrocortisone, Analgin, Dimexide).
  2. Thérapie magnétique
  3. UHF-thérapie.
  4. Thérapie au laser
  5. Applications à la paraffine et à la boue.
  6. Hydrothérapie.

Lorsque l’arthrite infectieuse purulente doit être rappelée, l’effet de chauffage doit être différé jusqu’à l’élimination de l’inflammation aiguë. Certaines affections associées - maladies de la peau, tumeurs, pathologie cardiovasculaire - limitent également les procédures physiques.

Massages

Parmi les méthodes non pharmacologiques utilisées des effets manuels sur les articulations - massage des pieds. En raison de la simplicité comparée, cet outil est largement utilisé non seulement dans les hôpitaux et les cliniques, mais également de manière indépendante par les patients à domicile. Il suffit d’apprendre les techniques de base du massage classique: caresser, frotter, pétrir, presser. Le déroulement d'un tel traitement est d'au moins 10-15 procédures.

Gymnastique

La thérapie physique est une composante extrêmement importante du traitement des maladies du système musculo-squelettique. Et les maladies de la première articulation du pied ne peuvent pas s'en passer. Au début, on utilise des mouvements passifs et, après l'élimination complète du syndrome douloureux, on peut procéder à des exercices actifs. Mais là aussi, il faut éviter une pression excessive ou des secousses soudaines afin de ne pas provoquer le retour des symptômes. Dans tous les cas, pour une thérapie efficace, il est nécessaire de créer un programme de formation individuel.

Des classes correctement organisées de gymnastique thérapeutique créent les conditions préalables à la restauration de la fonction motrice des articulations.

Correction orthopédique

L'arthrite ou l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne nécessite une réduction et une répartition adéquate de la charge. Ceci est réalisé grâce à l'utilisation d'appareils orthopédiques:

  • Chaussures spéciales.
  • Semelles
  • Supinators.
  • Entretoises Interdigital.

Un aspect important de cette correction est la réduction du poids du patient, car cela réduit considérablement la pression excessive exercée sur le pied et améliore par conséquent sa fonction.

Opération

Si les méthodes conservatrices ne conduisent pas au résultat souhaité, alors la question de la conduite d'une opération est prise en compte. Ceci est principalement nécessaire dans les cas avancés lorsque l'ankylose se développe avec une arthrite ou des ostéophytes marqués et une raideur avec une arthrose. Les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Résection de la base de la première phalange.
  2. Enlèvement d'ostéophytes.
  3. Arthrodèse.
  4. Endoprothèses

Après la chirurgie, l'immobilisation de l'articulation avec du plâtre ou une attelle et des mesures de rééducation sont nécessaires. Cela peut prendre au moins 2 mois pour récupérer complètement. Cependant, il est préférable de ne pas créer la situation et d’obtenir un résultat positif du traitement conservateur. Ensuite, vous pourrez revenir à la vie active beaucoup plus tôt.

Arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne: traitement du pied

Au cours de l'inflammation des articulations dans les jambes, l'activité physique diminue, les articulations gonflent ou gonflent, le patient ressent une douleur non seulement pendant la marche, mais également à l'état stationnaire.

De tels symptômes sont des symptômes courants pour de nombreuses maladies. L'inflammation des articulations du premier orteil de la jambe survient lors de diverses maladies, notamment l'arthrose, l'arthrite et la bursite.

Développement de l'arthrite

Les principaux symptômes de l'arthrite sont:

  • Douleur dans les articulations, qui augmentent progressivement;
  • Zone articulaire enflée;
  • Rougeur et augmentation de la température de la peau de l'articulation endommagée.

Dès les premiers signes du développement de la maladie, vous devriez demander l'aide d'un médecin pour prévenir la survenue de complications.

Dans la forme aiguë, l'articulation métatarso-phalangienne du premier orteil est douloureuse et souvent douloureuse; la forme chronique de la douleur survient périodiquement.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs utilisent avec succès Artrade. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Les maladies chroniques sont particulièrement dangereuses en présence de symptômes inexprimés, alors que le processus inflammatoire déforme les articulations. Menant à leur destruction progressive.

Parmi tous les types de maladies, on diagnostique le plus souvent l'arthrite rhumatoïde, la nature infectieuse et réactive, ainsi que la goutte.

Chaque maladie nécessite un traitement particulier, car l’arthrite évolue individuellement.

Le développement de la polyarthrite rhumatoïde

Cette maladie est caractérisée par certains symptômes. La maladie est diagnostiquée sur la base des radiographies et des analyses reçues. Dans la polyarthrite rhumatoïde, les articulations métatarsophalangiennes du premier orteil sont touchées symétriquement des deux membres inférieurs.

  • Il y a gonflement et rougeur des articulations, elles perdent toute leur mobilité.
  • Dans le même temps, le patient ressent une intensité de douleur moyenne.
  • Une fois que le corps a fait de l'exercice, la douleur et la raideur diminuent.

La polyarthrite rhumatoïde se développe avec des troubles auto-immuns dans le corps du patient. L'immunité commence à attaquer les tissus des articulations et à les percevoir comme étrangères. Souvent, ce processus inflammatoire débute deux semaines après un mal de gorge ou un rhume.

Si les premiers signes de la maladie sont détectés, il est nécessaire de consulter un rhumatologue. Une telle maladie est incurable, cependant, il est possible de réduire les symptômes du processus inflammatoire avec des médicaments ou avec l'aide d'une chirurgie.

De ce fait, la maladie évolutive peut être arrêtée, ce qui améliorera le bien-être général du patient.

Le traitement est effectué à l'aide de médicaments antirhumatismaux de base Lévamisole, Mésalazine, Azathioprine, Cyclosporine, Dixicycline et d'agents biologiques.

Le développement de la goutte

En raison du fait que cette maladie se développe en raison du dépôt de substances sur les articulations, qui se forment lors de l'échange de purines, la goutte est également appelée maladie de consommation de viande. C'est cette substance en grande quantité trouvée dans la viande. La maladie est souvent diagnostiquée chez les hommes d'âge moyen.

Les principaux symptômes de la goutte incluent:

  • Très forte, déchirure, brûlure et douleur lancinante dans l'articulation.
  • La douleur augmente pendant la nuit et faiblit le matin.
  • Les articulations plus-fusales du premier orteil deviennent rouge violacé et gonflées.
  • Les crises douloureuses peuvent durer de trois à quatre jours et se reproduire plusieurs fois par an.

La maladie peut être causée par la consommation fréquente de plats gras et de viande, de boissons alcoolisées. En outre, la goutte négligée s'accompagne souvent d'un dépôt d'urates dans les reins, ce qui provoque une pyélonéphrite et une urolithiase.

Le traitement de la goutte est le rendez-vous d'un régime thérapeutique, d'une consommation limitée de produits carnés. Y compris le patient prend des médicaments qui normalisent l'échange de purines dans le corps.

Pour se débarrasser de la douleur, utilisez Nimulid, Ibuprofen, Movalis, Voltaren. Parmi les médicaments à action brève attribués à la colchicine. Lors du choix des médicaments, il est important de consulter votre médecin et de ne pas vous soigner vous-même.

Développement de l'arthrite infectieuse

Cette maladie s'accompagne d'un processus inflammatoire, tandis que le patient ressent une douleur constante lorsqu'il se déplace. Le matin, il se contracte, les articulations se gonflent, la peau devient rouge et la température corporelle augmente de manière significative.

L'arthrite infectieuse se développe en raison de l'apparition d'une infection qui pénètre dans les articulations des doigts par le sang provenant d'autres organes. Y compris le patient présente les symptômes suivants:

  1. La fièvre;
  2. Se sentir froid;
  3. Maux de tête graves;
  4. L'apparence d'une faiblesse générale.

Le traitement de la maladie dépend des causes de la maladie. La première chose détectée et guérie de l'infection. Le médecin vous prescrit des antibiotiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens - Paracétamol, Ibuprofène, Diclofénac.

Développement de l'arthrose

L'arthrose est accompagnée de douleurs sourdes caractéristiques qui dérangent le plus souvent pendant la journée. La douleur peut augmenter avec la position debout et l'effort physique prolongés. Une fois que le patient s'est reposé, la douleur diminue. Le soulagement est également observé dans les heures du matin.

Le plus souvent, l'arthrose provoque l'apparition d'un craquement et d'un cliquetis au niveau des articulations touchées. Les orteils peuvent être déviés sur le côté, perdre de la mobilité et se déformer. L'inclusion de l'arthrose peut être causée par le port de chaussures inconfortables et à l'étroit, ce qui entraîne une déformation des articulations.

L'arthrose est diagnostiquée par rayons X et des tests sanguins pour vérifier la présence d'acide urique. Il est important d'identifier la maladie à temps car dans ce cas, le traitement consiste à porter des chaussures orthopédiques, de la physiothérapie, des massages thérapeutiques, des procédures à l'eau, une thérapie par la boue.

Pour éviter que l'arthrose ne provoque une douleur intense, un anesthésique local est injecté dans la cavité articulaire. Afin de réduire le processus inflammatoire, le traitement est effectué à l'aide de médicaments à base de corticostéroïdes, comme décrit dans la vidéo de cet article.

Si vous avez une arthrose de la cheville, vous devez connaître les symptômes et le traitement. Cette maladie nécessite des soins intensifs, pour cette raison, dès les premiers signes devraient consulter un médecin immédiatement.

Signes de maladie

Avant de traiter les symptômes de la maladie, vous devez savoir quelle classification existe. La liste internationale des affections identifie 3 degrés de pathologie. 1er apparaît sur le cartilage en bonne santé. Les douleurs ne sont pas trop graves et elles ne peuvent pas limiter les mouvements du patient. L'inconfort ne devient perceptible que si l'articulation est submergée par la charge. Grade 2 de la maladie a des symptômes prononcés:

  • couinement, craquement et autres sons inhabituels dans la cheville avec des mouvements intenses;
  • luxations persistantes dues à des articulations affaiblies;
  • lourdeur dans la zone touchée, surtout le matin;
  • l'apparition d'une douleur intense, qui dépend de la forme de la maladie;
  • trouble partiel ou complet des muscles de la cheville.

Les symptômes de l'arthrose de la cheville peuvent également se manifester par un processus inflammatoire (les zones touchées gonflent et deviennent chaudes). La courbure de l’axe du tibia est assez courante: elle peut être en forme de O ou de X. Des sensations douloureuses apparaissent lorsqu'une personne passe d'un état calme à un état actif.

Le signe principal de l'arthrose de grade 3 est la présence d'une déformation significative et perceptible de l'articulation métatarsophalangienne. Dans une telle situation, il est presque impossible de bouger et le gros orteil est sensiblement abaissé vers le bas.

Une arthrose déformante de l'articulation de la cheville (photo) est facilement reconnaissable par une démarche caractéristique (incurvée), car le patient tente de déplacer la charge sur le bord extérieur du pied. Habituellement, des callosités apparaissent sous les phalanges des doigts et des sensations désagréables tourmentent non seulement pendant les mouvements, mais également lorsqu'une personne est assise ou couchée. Les patients atteints de ce type d'arthrose diminuent sensiblement le niveau d'efficacité, ils se fatiguent extrêmement vite.

Si vous avez le moindre soupçon d'une telle maladie, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital et commencer le traitement.

Photo Arthrose déformante de la cheville à la radiographie

Rendez-vous de la thérapie physique et massage

La gymnastique avec arthrite de la cheville est un élément indispensable du traitement de la maladie. Selon certains médecins, de tels exercices n’apportent pas l’effet recherché. En fait, ce n'est pas le cas. La thérapie par l'exercice pour l'arthrose vise à contribuer à la restauration du tonus musculaire perdu et à augmenter le nombre de mouvements de la cheville. Commencer une série d'exercices devrait être avec des charges minimales. Le plus souvent organisé une telle éducation physique:

  1. Il est recommandé de vous allonger sur le dos (sur une surface dure) et de redresser vos jambes. Ensuite, vous devez effectuer un abduction / adduction, effectuer des exercices circulaires avec le pied.
  2. Vous devez vous asseoir sur une chaise et mettre les membres inférieurs à terre. Ensuite, vous devriez faire des rouleaux de pied - supposément marcher sur place.
  3. Ensuite, allongez-vous sur le dos et étirez vos jambes. Pour rester dans cette position, il est nécessaire de tirer les chaussettes sur elles-mêmes et de les déplacer dans la position opposée. Et toujours besoin de faire des mouvements circulaires en conformité avec la direction de l'aiguille des heures. Il est recommandé de maximiser et de réduire les gros orteils.

Après plusieurs mois de gymnastique à la maison, des exercices pour l'arthrite de la cheville sont effectués avec l'ajout d'un niveau de charge. Pour ce faire, utilisez des appareils spéciaux installés dans les centres de rééducation. Il existe une autre méthode de guérison physique: la thérapie magnétique. Seule une telle procédure doit être abordée après consultation du médecin. Pour consolider le résultat, les experts insistent sur le traitement dans les sanatoriums ou dans les stations de boue.

En cas d'arthrose, le massage sera très utile pour la cheville. Dans le même temps, il est nécessaire de réchauffer l'articulation, la jambe et la cuisse. En renforçant les muscles de toute la jambe, vous pouvez fournir une résistance puissante à la maladie. La mise en œuvre de telles manipulations commence par les doigts, puis vous devez vous déplacer doucement vers le pied, l'articulation douloureuse, la jambe et la cuisse. Il est nécessaire de moudre et de malaxer les muscles dans ces zones. Une séance de massage dure 16-25 minutes. Pour obtenir un effet maximal, il est nécessaire de suivre un cours de 14 jours, puis de faire une pause de 2 semaines et de répéter l’effet.

L'utilisation de médicaments traditionnels pour la thérapie locale

L'arthrose de la cheville (CIM - 10 M15 - M19) est souvent traitée à l'aide de recettes traditionnelles:

  1. Un bon outil est fabriqué à partir de craie scolaire. Les matières premières doivent être broyées et ajouter un peu de kéfir (avant la formation d'une consistance homogène). La pâte résultante est nécessaire pour appliquer sur le pied douloureux la nuit. Du fait que la craie contient des sels de calcium, cela améliore le flux sanguin et soulage la douleur et le gonflement.
  2. Une autre façon de soulager les symptômes de l'arthrose de la cheville consiste à utiliser les racines broyées de la Cinquefeuille des marais. Vous devez prendre les matières premières préparées et les mélanger avec du beurre (1:10). Cette pommade est nécessaire pour frotter dans la plaie douloureuse la nuit.
  3. Pour le traitement des maladies, utilisez souvent du saindoux fondu. Une telle substance doit être frottée sur les points sensibles, et le haut doit être enveloppé de cellophane et d'un foulard.
  4. Pour le traitement des articulations affectées du pied, il est recommandé d’utiliser de la farine d’avoine. Besoin de prendre 2-3 cuillères à soupe. l flocons, remplissez-les d'eau et faites bouillir. Ensuite, l'outil résultant doit être appliqué pendant la nuit (comme une compresse). Notez qu'il est permis d'appliquer de la masse fraîche, mais en aucun cas hier.
  5. Il est possible de traiter la maladie avec un mélange d'herbes. Il est nécessaire de prendre des fleurs de trèfle et de millepertuis, et même des cônes de houblon (les composants auront besoin de 2 cuillères à soupe). Ajoutez également 50 g d'huile d'olive ou de tournesol à la masse. Il est recommandé d'appliquer la préparation résultante sur le pied la nuit.
  6. Assez souvent utiliser un bouillon de guérison, qui ont besoin de réchauffer les articulations malades. Pour préparer le médicament, vous devez prendre 2 c. l aiguilles aiguilles, remplissez-les avec 100 g d'eau et maintenez à feu doux pendant 15 minutes. Le bouillon doit insister pendant une demi-heure, puis prendre un coton-tige, plongé dans un liquide cicatrisant et plaie au point sensible.
  7. L'arthrose de la cheville est autorisée à traiter à l'aide d'une application à base de jus de chou. Pour l'obtenir, vous devez prendre les feuilles du légume et les broyer dans un mélangeur.
  8. Très souvent utiliser et fougère. Les deux cultures fournissent un effet analgésique.
  9. De bons résultats sont obtenus avec le traitement de la moutarde sèche, de l'huile d'olive et du miel de sarrasin (75 g chacun). Le mélange doit bouillir et se fixer sous la forme d’une application sur les articulations douloureuses. Règle obligatoire - le médicament doit rester à pied pendant 2 heures maximum.
  10. Bon aide la teinture d'oignons dans l'alcool. Il est nécessaire de prendre 1 légume, de le hacher et de verser 100 g de vodka, puis de le mettre au froid pendant 14 jours. Après le temps spécifié, l'outil peut être utilisé pour frotter.

Un excellent médicament est souvent préparé selon la recette suivante:

  • besoin de prendre 250 grammes de miel de tilleul;
  • ajoutez-y 400 ml de jus de radis et 120 ml de vin (de préférence rouge);
  • Les composants doivent être bien mélangés et ajouter 1 cuillère à soupe. l sel de mer.

Il est recommandé de conserver ce mélange au réfrigérateur pendant 14 jours, après quoi il est permis de faire pénétrer le produit dans la cheville touchée.

Afin d'aider les recettes locales pour un usage local, elles doivent être effectuées régulièrement pendant 2-3 mois. Le traitement obligatoire doit être coordonné avec un spécialiste.

L'utilisation de plateaux spéciaux

Il existe un grand nombre de bains de guérison avec lesquels vous pouvez vous débarrasser de la pathologie. Aide efficacement la solution de l'alcali. Vous devez prendre de la cendre de bois (5-6 kg) et la verser avec de l’eau (5-6 l). La masse résultante doit partir dans une pièce sombre pendant 12 heures. Ce temps sera suffisant pour que l'alcali monte. Pour la mise en œuvre d'une procédure, vous devez verser 1 l de solution dans le pelvis et le diluer avec 4 l d'eau. Ensuite, vous devriez baisser les jambes et vous asseoir comme ça pendant 20-25 minutes.

Bien aide le sel de mer. Vous devez prendre 500 g de la substance et l'ajouter à la bassine avec 5 litres d'eau. Après cela, vous devez y immerger les membres inférieurs et rester assis dans cette position pendant environ une demi-heure. Procédures médicales bien prouvées avec l'ajout de son. Pour préparer le bain, il faut 1 à 1,2 kg de la substance, qui est déposée dans une casserole et bouillie pendant 12 à 14 minutes. Ensuite, la masse doit être drainée, placée dans le bassin et y abaisser les jambes. La durée de la procédure continue jusqu'à ce que l'eau soit complètement refroidie.

Vous pouvez également faire un bain de feuilles de bouleau ou d'aiguilles de pin. Vous devez prendre 1000 g de l'un ou l'autre composant, puis le verser avec 10 litres d'eau et laisser infuser pendant 30 minutes. Ensuite, la masse résultante doit être versée dans un bain et y immerger les membres inférieurs. La procédure dure environ une demi-heure et la durée du traitement est de 31 jours.

Préparations pour usage oral

Le traitement de l'arthrose de la cheville à la maison est souvent effectué à l'aide d'outils qui doivent être pris par voie orale. Grâce à ces médicaments, vous pouvez restaurer le processus de circulation sanguine et ramener les articulations à la normale.

  1. Le médicament préparé à partir d'écorce de saule, de calendula (fleurs), de feuilles de bouleau et d'ortie a fait ses preuves. Tous les composants doivent prendre 75 g et verser de l'eau (1 l). L'outil doit ensuite être porté à ébullition et insister une demi-journée. Pendant 60 jours, vous devez boire cette infusion pendant ½ tasse. La fréquence d'admission est de 3 fois par jour.
  2. Effectuer le traitement des remèdes populaires peut être une autre prescription. Pour ce faire, vous devez prendre du citron et du céleri (500 g chacun), puis vous devez broyer les composants dans un mélangeur et les ajouter à la masse de miel de Mai (250 g). Ensuite, vous devez laisser le médicament insister (pendant 7 jours), puis prendre 2 c. l avant de manger.
  3. Pour se débarrasser de la douleur, une infusion à base de feuilles d'agave broyées est souvent utilisée. Pour créer un médicament de guérison, vous devez utiliser de telles matières premières et verser de l’alcool (1:10). La masse résultante est nécessaire pour insister pendant 12 jours. Après le délai spécifié, il est nécessaire d'utiliser le médicament en 25 gouttes. Assurez-vous de le faire avant le repas.
  4. Vous pouvez traiter l'arthrose de la cheville avec un autre médicament. Pour sa préparation est nécessaire de prendre la prêle sèche (100 g), versez-le avec 800 ml de lait et porter à ébullition. Il est nécessaire d'utiliser de tels moyens sur 1,5 verres. Le cours comprend 31 jours.
  5. Un autre médicament peut être préparé à partir de grains de seigle (1000 g), il doit être nettoyé et verser 7 litres d’eau. Après cela, vous devez mettre le médicament à feu moyen et porter à ébullition. Ensuite, le médicament doit être perfusé pendant 2 heures. Ensuite, égouttez le médicament et ajoutez 1 kg de produit apicole et 1,5 cuillère à soupe. l racine d'épine-vinette. La masse devrait être dans un endroit sombre pendant environ un mois, après quoi il est permis de prendre 6 c. avant le repas.
  6. L'aide parfaite est composée de 4 c. slyti et herbes violettes. Il est nécessaire de remplir les composants avec 500 ml d’eau bouillante et d’insister pendant 2 à 3 heures. Ensuite, vous devez boire complètement un verre à raison de 3 doses par jour (matin, après-midi et soir).
  7. En outre, ils préparent souvent des médicaments à partir de 2 c. racine de bardane (hachée), il est nécessaire de remplir avec 1 tasse d'alcool (meilleur alcool fort) et insister tout au long de la semaine. Prenez le médicament devrait être 1 cuillère à soupe. l jusqu'à 4 fois par jour.

Si on vous a diagnostiqué une arthrose déformante de la cheville, le traitement devrait être urgent. En adhérant à toutes les règles de la thérapie, vous pouvez rapidement vous débarrasser de la pathologie.

Articulations plusphalangiennes

La zone de l'articulation métatarso-phalangienne est formée à partir des surfaces articulaires des têtes des os métatarsiens et de la base des phalanges proximales des têtes des os métatarsiens 2 et 3. Les capsules articulaires dans cette zone se distinguent par une tension faible, leur partie dorsale est amincie. Entre les têtes des os métatarsiens se trouve un ligament métatarsien transversal profond.

Ce type de joint appartient au type sphérique. En termes de force et d’endurance, l’articulation métatarso-phalangienne est vulnérable à des maladies telles que l’arthrite et l’arthrose. Le développement de ces pathologies affecte des personnes d'âges différents, indépendamment du sexe et d'autres facteurs.

Blessures

La plupart des gens connaissent la sensation d'inconfort et de douleur dans l'articulation métatarsophalangienne lorsqu'ils marchent et se reposent. Si une personne reste longtemps à pied ou si elle pratique un sport, elle augmente le risque de lésions traumatiques de cette articulation, ainsi que la formation de maladies inflammatoires dégénératives de cette région.

Afin de prévenir les modifications irréversibles de la zone articulaire, il est recommandé de se familiariser avec les principales manifestations des lésions et des maladies.

Signes de

Reconnaître les dommages traumatiques à l'articulation métatarsophalangienne, peut être sur un certain nombre de signes caractéristiques:

  • Au moindre mouvement dans l'articulation, une douleur d'intensité modérée ou accrue est ressentie;
  • En essayant de plier un doigt, sa position non naturelle est observée;
  • Les tissus mous entourant les articulations gonflent et la peau devient rouge;
  • À mesure que le processus pathologique progresse, la douleur est ressentie non seulement lors du mouvement dans l'articulation, mais également au repos.

Arthrose

Arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne

Les modifications inflammatoires et dégénératives de l'articulation métatarsophalangienne provoquent souvent des douleurs, des malaises, des modifications de la forme de l'articulation et une diminution de son activité motrice. Le tableau clinique de l’arthrose augmente progressivement, se manifestant par un léger inconfort au niveau du pied et une affection légère.

Dans de rares cas, la maladie commence de manière aiguë. Les principales manifestations de l'arthrose de l'articulation métatarsophalangienne sont les suivantes:

  • Douleur dans la région de l'articulation métatarso-phalangienne lors de la marche, de la montée et de la descente d'un escalier, de la pratique d'un sport;
  • La douleur du personnage pleurnicheur surgissant sur le fond d'une longue marche;
  • Réduction de la douleur la nuit et au repos;
  • Œdème des tissus mous autour de l'articulation métatarsophalangienne;
  • Quand on soulève des chaussettes, il y a un craquement;
  • Augmentation de la température corporelle et malaise général;
  • Changements déformants des articulations métatarsophalangiennes et formation de nodules caractéristiques;
  • Raideur matinale au pied;
  • Rougeur de la peau au niveau des articulations et augmentation locale de la température.

Raisons

Pour provoquer des modifications inflammatoires et dégénératives dans les petites articulations, ces facteurs peuvent:

  • Effet à long terme sur les joints à basse température;
  • Stress physique excessif sur les articulations;
  • Porter des chaussures serrées et inconfortables;
  • Les blessures au pied, ainsi que les microtraumatismes chroniques, caractéristiques des professionnels du sport;
  • Maladies accompagnées d'altération de la microcirculation dans les membres;
  • Prédisposition héréditaire.

Diagnostics

Pour poser un diagnostic fiable, il est recommandé de consulter un chirurgien orthopédique et un traumatologue. Le tableau général de la maladie est construit sur la base des antécédents, des plaintes des patients, des données d’inspection visuelle de la région des articulations et des résultats de méthodes de recherche supplémentaires.

Comme mesures de diagnostic supplémentaires peuvent être identifiés:

Le plus souvent, le diagnostic suffit à évaluer l'apparence de l'articulation métatarsophalangienne.

Traitement

Le traitement des maladies inflammatoires et dégénératives de l'articulation métatarso-phalangienne comprend les médicaments, les massages, les exercices thérapeutiques et la physiothérapie.

Médicamenteux

Pour éliminer les modifications pathologiques dans la région de l'articulation, les groupes de médicaments suivants sont recommandés:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le composant inflammatoire fait partie intégrante de l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne. Dans le contexte du processus inflammatoire, il se produit une gêne et une douleur intense affectant la qualité de la vie.
  • Pour lutter contre ce lien pathologique, il est recommandé d'utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés, d'injections intra-articulaires, de solutions de gestion d'injection, de pommades et de gels.
  • Médicaments antibactériens. Ce groupe de médicaments est utilisé si la cause des modifications inflammatoires et dégénératives de l'articulation métatarsophalangienne est une infection bactérienne. Les antibiotiques à large spectre les plus couramment prescrits.
  • Chondroprotecteurs. Ce groupe d'agents a un effet régénérateur sur le cartilage et le tissu osseux. Sous l'action des chondroprotecteurs, les structures endommagées de l'articulation sont restaurées, le syndrome douloureux est éliminé et la mobilité de l'articulation s'améliore. Ces fonds sont disponibles sous forme de pommades, de solutions injectables et de comprimés.
  • De plus, la liste des médicaments est complétée par des complexes multivitaminiques contenant des vitamines D, E, C, B, du collagène, du calcium et d'autres oligo-éléments.

Matériel

Cette technique constitue un complément efficace à la pharmacothérapie. Dans le traitement de l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne, les méthodes physiothérapeutiques suivantes sont utilisées:

  • Magnétothérapie. Sous l'action des rayonnements magnétiques, le syndrome douloureux est éliminé et l'intensité du processus inflammatoire diminue.
  • Traitement par ultrasons. Les ondes ultrasoniques stimulent la circulation sanguine locale dans la région de l'articulation endommagée, soulagent la douleur et l'inflammation.
  • Exposition à la chaleur. Cette méthode de physiothérapie ne peut être mise en œuvre qu’en dehors de la phase aiguë de la maladie. Sous l'action de la chaleur, la microcirculation est améliorée et les processus du tissu cartilagineux sont stimulés. La paraffine chaude ou un émetteur infrarouge est utilisé comme source de chaleur.

Dans le traitement de l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne, le massage revêt une grande importance. Cette procédure comprend des caresses, des frottements et un malaxage modéré des tissus mous sur l'articulation métatarsophalangienne. Le massage thérapeutique peut être effectué en tant que médecin spécialiste, et indépendamment.

Les personnes souffrant de maladies inflammatoires et dégénératives de l'articulation métatarsophalangienne sont priées de porter un pansement. Cet appareil empêche les changements de déformation des doigts.

Grâce à une fixation fiable, le risque de formation d'une difformité en valgus, c'est-à-dire de bosses près du gros orteil, est réduit. De plus, les bandages de fixation réduisent l'intensité de la douleur et éliminent la gêne pendant la marche et augmentent le stress sur les articulations.

Arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne

Comment traiter l'arthrose du pied: les conseils des médecins

Avant de discuter du traitement de l'arthrose du pied, il est utile de revenir brièvement sur l'essence de ce processus négatif. Le problème est que beaucoup ont tendance à confondre les termes "arthrite" et "arthrose". Ce sont des consonnes, mais elles ont une signification différente.

L'arthrite est un processus inflammatoire commençant généralement au niveau de l'articulation (capsule synoviale) et touchant les surfaces articulaires. L'arthrose est une pathologie au cours de laquelle se produit la destruction précoce du tissu cartilagineux. L'inflammation de la membrane synoviale et de l'appareil ligamentaire se produit lors d'une arthrose, mais elle est secondaire.

Symptômes et principaux traitements

L'arthrose peut toucher presque toutes les articulations de notre corps. Cependant, le plus souvent, la pathologie se développe dans les articulations qui supportent la plus grande charge fonctionnelle. En termes de fréquence, l'arthrose du pied prend la troisième place après l'arthrose des articulations de la hanche et du genou. Dans ce cas, la 1ère articulation métatarso-phalangienne en souffre le plus souvent. Qu'il éprouve la majeure partie du poids de pression pendant la marche.

Le processus peut être primaire et secondaire. Les causes de l'arthrose primitive ne sont pas bien comprises, les symptômes de l'arthrose du pied ne sont pas spécifiques - douleur, mobilité réduite, œdème local, tension musculaire et, par conséquent, troubles de la marche.

Il est à noter que lors de la dégénérescence du cartilage, la configuration des articulations change très rapidement. Par conséquent, une définition plus précise est la déformation de l’arthrose du pied. L'arthrose secondaire se développe le plus souvent après une blessure. Le plus souvent, on notera une arthrose déformante de la cheville. C'est cette articulation qui est le plus souvent sujette à une lésion traumatique.

Des médicaments

Le traitement de l’arthrose déformante de la cheville comprend:

  • Des médicaments
  • Procédures physiques
  • Gymnastique thérapeutique
  • Remèdes populaires.

Le traitement médicamenteux de l'arthrose du pied comprend un ensemble standard de groupes de médicaments, qui comprennent:

  • AINS - anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Hormones stéroïdes
  • Chondroprotecteurs
  • Vitamines, agents fortifiants.

Malgré de nombreux effets secondaires et contre-indications (perturbation de l'estomac et des intestins, effet négatif sur le foie et les bronches, menace de saignement), les AINS utilisés dans le traitement de l'arrêt de l'arthrose ne peuvent se passer. Ces médicaments sont utilisés sous différentes formes: comprimés, gélules, solutions injectables. Utilisez du bon vieil acide acétylsalicylique, nimésulide, dicloberl, ortofen.

Les corticostéroïdes sont injectés directement dans l'articulation touchée. Pour ce faire, prescrire l'hydrocortisone, le kenalog, le diprospan. Chondroprotecteurs - médicaments qui favorisent la régénération du cartilage articulaire. À cet égard, la préparation complexe de chondroïtine et de glucosamine en comprimés a fait ses preuves. Pour atteindre ce résultat, vous aurez besoin d’un long processus pour utiliser ces fonds. L'effet de ces médicaments est renforcé par l'utilisation simultanée de vitamines et d'agents fortifiants (orotat de potassium, teinture d'Eleutherococcus).

Physiothérapie

La thérapie physique (thérapie d'exercice) pour l'arthrose des articulations du pied est effectuée sur le fond des procédures physiothérapeutiques (thérapie magnétique, UHF, laser à basse fréquence, phonophorèse avec hydrocortisone) et massage. Le massage est effectué par des mouvements lents et doux rappelant le pétrissage, le tapotement et les caresses. L'auto-massage est également possible, à condition que le patient soit consulté par une masseuse expérimentée.

La thérapie par l'exercice dans cette pathologie commence avec un stress minimal. Initialement, les exercices sont effectués couchés sur une surface dure - le patient retire alternativement l'orteil et le talon, effectue des mouvements de rotation avec les pieds. Puis, en position assise, sans lever la plante du sol, faites des mouvements qui ressemblent à marcher. À l'avenir, à mesure que l'amplitude de mouvement s'élargit et que le cadre musculaire est renforcé, des exercices avec une charge sur des appareils spéciaux sont utilisés.

Pour les gros orteils en cas d'arthrose de la 1ère articulation métatarsophalangienne, il existe également des exercices - rotations des doigts, rétraction latérale. Dans ce cas, un exercice efficace consiste à attacher les pouces des pieds adjacents avec un élastique. Dissolvez légèrement le pied tout en essayant d'appuyer vos pouces aux autres sur le même pied. Maintenez cette position pendant au moins 10 secondes.

Remèdes populaires et recommandations générales

Les remèdes populaires dans le traitement de l'arthrose du pied impliquent l'utilisation de lotions, de compresses de produits naturels et d'herbes. Spirit teinture d'eucalyptus a un bon effet (100 g de produit pour 0,5 litre de vodka). Après la perfusion hebdomadaire, frotter quotidiennement dans l'articulation touchée.

Bain de pieds efficace aux compresses de thym, de genièvre et de violette tricolore, de miel et d'alcool.

Avant de traiter une arthrose du pied, vous devez prendre en compte certains aspects hygiéniques. Tout d’abord, il s’agit de chaussures à porter. Elle doit être spacieuse et espacée d'au moins 1 cm entre la pointe et le talon, la semelle doit être haute et souple et le dessus souple pour assurer une bonne ventilation. Au lieu de laçage, des inserts élastiques sont préférables. En présence de pieds plats ou d'autres déformations du pied, les chaussures doivent être équipées de semelles intérieures orthopédiques spéciales. Dans ce cas, comme dans le choix des médicaments, il est impossible de se passer des conseils d’un spécialiste expérimenté.

Aperçu de la maladie de l'arthrose de l'articulation du MTS: symptômes et traitement

Les maladies des pieds font partie des pathologies les plus courantes dans le monde. Sous une forme ou une autre, ils peuvent être détectés chez 70 à 85% des adultes, mais bon nombre d'entre eux ne se considèrent pas comme malades: un os bombé au niveau des gros orteils (l'arthrose du métatarsien se manifeste) est souvent perçu comme la norme - des changements d'âge inévitables.

Avec les maladies des pieds, l’humanité est en grande partie «obligée» à l’urbanisation, à la mode mais aussi aux sports excessifs ou à la charge de travail des jambes.

Pourquoi les articulations métatarsiennes des gros doigts sont-elles le plus souvent touchées? Le squelette humain est conçu de telle manière que c'est sur eux que repose la plus grande charge. Si cette charge est excessive, les articulations ne se lèvent pas et ne commencent pas à se décomposer progressivement.

Quatre causes d'arthrose des articulations métatarsiennes

Porter des chaussures nocives pour le pied. Les médecins orthopédistes de cette catégorie portent des chaussures à semelles plates (baskets, chaussures de ballet), avec des talons supérieurs à 7–8 cm, avec des orteils étroits (bateaux), qui sont poussés vers l'extérieur.

Cours de football qui conduisent à des microtraumatismes des articulations du pied.

Marcher pieds nus ou dans des chaussures sur une semelle très fine sur une surface dure (sol, asphalte).

Arthrite chronique du pied due à une hypothermie, à des sels d'acide urique (goutte) ou à une maladie systémique (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux, etc.).

Le précurseur de ce type d'arthrose est le pied plat transversal. Dans la plupart des cas, il apparaît vers l’âge de 30 à 35 ans et, chez ceux qui présentent une faiblesse congénitale ou une grande extensibilité des ligaments, ces pieds plats apparaissent parfois plus tôt. Contrairement au mouvement longitudinal, que presque tout le monde connaît, le pied plat transversal ne se fait pas sentir longtemps, il ne se manifeste que par une légère fatigue des jambes après une longue marche ou debout. Beaucoup de gens commencent à remarquer un problème lorsqu'un «os» laid se développe à la base du pouce.

La «pierre» est un symptôme typiquement féminin. chez l'homme, le pied plat transversal n'est généralement pas accompagné de son apparence et reste donc longtemps inaperçu.

En conséquence, les hommes souffrent d'arthrose de l'articulation métatarsienne 4 fois plus souvent, mais chez les patients, la déformation visible du pied est 8 fois plus fréquente chez les femmes.

Symptômes et stades de la maladie

Dans le développement de l'arthrose métatarsienne, il existe 3 degrés: primaire, modéré et sévère (sévère).

Le premier degré peut ne pas avoir de manifestations cliniques - il se caractérise par des modifications structurelles mineures de l'appareil ligamentaire: micro-ruptures ligamentaires et inflammation faible.

La palpation de l'articulation aidera à reconnaître la maladie à ce stade: la douleur surviendra généralement à certains points de pression. Il peut également être douloureux de plier et de redresser votre doigt de haut en bas, en particulier vers la semelle.

La radiographie ne révèle aucune anomalie.

Le second degré d'arthrose métatarso-phalangienne chez la majorité des patients provoque déjà des troubles: douleur à la marche, œdème des pieds dans l'après-midi, gêne pour rester debout pendant longtemps (sensation de lourdeur, jambes douloureuses). Chez les femmes et les hommes, une "bosse" commence à se former près du pouce.

La troisième étape a des manifestations lumineuses et caractéristiques. Même ceux qui considéraient auparavant que l'os de la jambe était la norme commencent à comprendre que tel n'est pas le cas.

La douleur devient constante et forte, la marche est extrêmement difficile et la forme du pied prend la forme typique de cette maladie: le pouce est fortement dévié vers l’extérieur (hallux valgus) et parfois situé sous le deuxième doigt, et la tête de l’os métatarsien est sensiblement épaissie. La zone des articulations gonfle, s'épaissit et se recouvre de cors de la semelle.

À ce stade, les champignons des pieds sont presque toujours liés à l'arthrite, qui peut être reconnue par des démangeaisons, des rougeurs et une desquamation de la peau entre les doigts. ainsi que odeur désagréable. Si pendant cette période vous ne commencez pas le traitement, vous pouvez complètement perdre l’occasion de marcher.

Méthodes de traitement de la pathologie à différents stades

Les premier et deuxième étages

Il est nécessaire de commencer le traitement de l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes le plus tôt possible. Au début, cela ne nécessite pas beaucoup de temps et d’argent: les médicaments ne sont généralement pas prescrits; Parfois, les médecins recommandent de frotter des analgésiques dans les articulations (finalgon, cétonal, nise, etc.).

La chose la plus importante au cours de cette période est d'éliminer le facteur dommageable. Si le développement de la maladie a entraîné l'apparition de chaussures, remplacez-les de toute urgence par les chaussures adéquates (chaussures de plage, ballerines, chaussures à talons hauts et semelle plate). Les femmes doivent plutôt porter des chaussures avec un talon de 3–5 cm ou un talon compensé, et les hommes doivent utiliser des semelles orthopédiques qui corrigent le pied plat transversal (si nécessaire).

Il renforce parfaitement les ligaments et les muscles des pieds. Massage et auto-massage de la région plantaire.

L'arrêt de l'arthrose aidera à marcher pieds nus sur de la terre molle, du sable ou de petits cailloux, ainsi que de la physiothérapie.

Au début de l'arthrose, il est important de garder les pieds au chaud et de ne pas les soumettre à une charge excessive.

Quand la maladie est déjà allée loin, une méthode conservatrice ne peut que contribuer à éliminer les symptômes les plus désagréables: la douleur et les démangeaisons causées par l’ajout du champignon.

La capacité de s’appuyer pleinement sur le pied ne pourra que revenir à l’opération: enlever une partie de la tête de l’os métatarsien envahi par la végétation et restaurer l’arcade transversale du pied. L'articulation plusphalangienne après de telles opérations devient le plus souvent immobile.

Jambes, comme disent les médecins - c’est le deuxième cœur. Par conséquent, afin de ne pas perdre l’occasion de marcher à l’âge de 50 à 60 ans, prenez soin du deuxième cœur tout autant que du premier.

Arthrose du pied

A propos de l'arthrose du pied

L'arthrose du pied est une maladie dégénérative de l'articulation qui se manifeste par un processus inflammatoire des tissus mous et une destruction du cartilage. De tels changements dans les tissus apparaissent à la suite de troubles métaboliques dans les tissus cartilagineux et d'une détérioration de la circulation sanguine. Jusqu'à présent, les scientifiques du monde entier ne peuvent pas établir la cause de ce type de changement.

Symptômes de l'arthrose du pied

Les symptômes les plus typiques et les plus vifs de l'arthrose du pied - il s'agit certainement d'une douleur. Dans la zone du pied, vous pouvez clairement voir un léger gonflement, une légère rougeur avec une légère augmentation de la température dans la zone de l'œdème (à la suite de processus inflammatoires). Dans ce cas, le mouvement du pied est difficile et très douloureux. Un patient souffrant d'arthrite du pied se caractérise par une légère boiterie.

La radiographie est la méthode principale et la plus efficace pour diagnostiquer l'arthrose du pied. Dans l'image du patient, on peut voir des changements dans la surface des os du pied qui forment l'articulation, à savoir l'inégalité de la surface de l'os et la réduction de l'espace articulaire.

Selon la clinique de la maladie, il existe trois stades d'arthrose du pied:

  • Arthrose du pied du premier degré. Aux premiers stades de la maladie, on note une douleur périodique à l'avant-pied. Ceci est très visible sous des charges lourdes et entraîne l’apparition rapide de fatigue.
  • Arthrose du pied du deuxième degré. Des sensations douloureuses plus prononcées qu'au premier stade (initial), un épaississement de la tête du premier os métatarsien est perceptible. Ce type d'épaississement se développe sous la forme d'os et conduit à une légère restriction du mouvement des articulations du pied. Lorsque la charge sur la jambe dure longtemps, un syndrome douloureux persistant peut alors apparaître.
  • Arthrose du pied du troisième degré. Au troisième stade d'arthrose du pied, le patient présente une déformation importante et clairement perceptible de la première articulation métatarsophalangienne, le mouvement devient presque impossible. L'orteil du patient est abaissé vers le bas, alors que seuls de petits mouvements sont possibles, et uniquement le côté de la semelle.

Arthrose déformante du pied

Un patient souffrant d'arthrite déformante du pied se reconnaît facilement à une démarche caractéristique. Pendant le mouvement, le patient atteint d'arthrite du pied tente de déplacer la charge sur le bord extérieur du pied. essayer de réduire la douleur qui est directement liée aux effets physiques sur l'articulation douloureuse. Des ampoules douloureuses peuvent apparaître sous la phalange du premier doigt dans les zones de forte charge.

Une grave douleur dans la région des pieds se fait sentir non seulement en marchant, mais également dans un état calme. Chez les patients présentant une arthrose du pied déformante, une diminution de la capacité de travail et une fatigue sont constatées.

La cause du développement d'arthrose déformante du pied peut être principalement des charges excessives sur l'articulation. En outre, la cause de la maladie peut être un long séjour sur vos pieds avec des chaussures inconfortables, ainsi que le transfert de poids. Les personnes ayant une masse corporelle accrue risquent de souffrir d'arthrite du pied.

Les blessures ou la luxation des articulations constituent un autre facteur de risque important. Ceux-ci incluent des blessures accidentelles au pied, ainsi que des microtraumatismes chroniques, que l'on retrouve souvent chez les athlètes. En plus des raisons ci-dessus, le développement d'une arthrose du pied déformant est favorisé par une surfusion régulière du pied. Si une personne porte des chaussures étroites et inconfortables, elle tombe automatiquement dans la zone de risque.

La chirurgie pour l'arthrose du pied est réalisée gratuitement dans le cadre du VMP.

Avec les indications médicales et la disponibilité de quotas dans la direction de notre centre, les opérations sont effectuées aux dépens des fonds alloués dans le cadre du programme de soins médicaux de haute technologie (VMP).

Traitement de l'arthrose du pied

Le traitement de l'arthrose du pied est divisé en conservateur et opératoire. Dans le traitement de l'arthrose du pied au premier degré, les méthodes thérapeutiques conservatrices ont beaucoup de succès, notamment:

  • thérapie magnétique;
  • électrophorèse
  • irradiation laser de faible intensité;
  • thérapie par ultrasons, thérapie par ondes ultra-courtes.

Pour le traitement de l'arthrose du pied du deuxième et troisième degré dans notre centre, un traitement chirurgical réussi est effectué par les méthodes de:

  1. Arthroplastie qui est destiné aux patients de tout âge et s'applique aux opérations à faible impact. L'arthroplastie n'implique pas le retrait de deux parties d'une articulation. Les éléments de redressement nécessaires sont créés à partir de tissus supplémentaires ou une résection (élimination) de la surface endommagée est effectuée. Après une arthroplastie, les patients se rétablissent rapidement et ne rencontrent pas de difficultés de mobilité articulaire.
  2. Endoprothèses des articulations. Il s’agit d’une opération visant à remplacer l’articulation touchée par une endoprothèse analogue artificielle. assignés aux patients avec les derniers stades de l'arthrose du pied. Les endoprothèses des articulations sont recommandées aux personnes qui ne souhaitent pas quitter un mode de vie actif.

Arthrose de la 1ère articulation métatarso-phalangienne

L'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne (le nom scientifique est Hallux rigidus ou Hallux rigidus) est une arthrite dégénérative allant de modérée à sévère. Chez les jeunes patients avec ce diagnostic, cette pathologie a le plus souvent un caractère post-traumatique. Les raisons spécifiques ne sont pas complètement connues: il peut s'agir d'un trouble métabolique, d'un traumatisme, de la polyarthrite rhumatoïde, de maladies inflammatoires.

Les symptômes de cette pathologie résultent de diverses lésions du cartilage, d'une biomécanique pathologique dans cette articulation, de la formation d'ostéophytes, principalement à l'arrière de la tête du premier métatarsien. Les ostéophytes provoquent des douleurs et le port de chaussures étroites aggrave considérablement le développement de l'inflammation. De tels changements entraînent la formation d'irrégularités sur les surfaces articulaires de la 1ère articulation métatarsophalangienne, résultant d'une douleur dans les articulations lors du mouvement. L'arthrose de la 1ère articulation métatarso-phalangienne est également possible chez les adolescents et les jeunes, ainsi que chez les personnes âgées.

Elle se caractérise par la douleur en marchant, l’amplitude des mouvements est limitée, la raideur apparente, l’articulation augmente en volume et s’enflamme.

Le diagnostic repose sur l'anamnèse, la radiographie, la palpation et les manifestations cliniques.

Il est recommandé aux patients de porter des chaussures lâches sur un petit talon, des chaussures orthopédiques spéciales; il est nécessaire de limiter les mouvements dans l'articulation phalangienne de plus d'un mètre. Pour éliminer la douleur et l’inflammation locale, il est recommandé d’utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Blocage probable des stéroïdes.

Traitement chirurgical de l'arthrose

En cas d'échec du traitement conservateur et de douleur intense, en tenant compte des plaintes et des données de l'examen, de la radiographie et de la palpation, le recours à une intervention chirurgicale. L'opération est l'excision des exostoses et / ou avec l'incision des os métatarsiens lors d'opérations de reconstruction et leur fixation, si nécessaire, en réalisant une arthrodèse (immobilisation de l'articulation) avec endoprothèse ultérieure.