Principal

Massages

Arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne

Ni les hommes ni les femmes ne sont assurés contre l’émergence et le développement de cette maladie. La pathologie commence par la destruction du tissu cartilagineux, car elle n’est pas limitée en âge: l’arthrose de l’articulation est un inconvénient non seulement pour les personnes âgées, mais également pour les jeunes. Les symptômes de la maladie, tels que gonflement, douleur, mobilité limitée, empêchent de retarder le traitement de l'arthrose. Dans de nombreux cas, la maladie peut être vaincue par des méthodes conservatrices, tandis que dans le reste, une intervention chirurgicale est utilisée pour immobiliser et remplacer l’articulation par une articulation artificielle.

Causes de l'arthrose

Pourquoi le cartilage change-t-il de structure, provoquant une déformation articulaire? Effort physique excessif, blessures, pieds plats, chaussures étroites - facteurs contribuant à l'apparition d'arthrose avec douleur caractéristique aux articulations du pied. Les médecins appellent plusieurs sources, mais jusqu'à présent, la vraie raison reste inconnue. Les troubles circulatoires, la surfusion constante des pieds sont inclus dans la liste des facteurs dangereux. Les géologues, les athlètes sont plus susceptibles d'exposer leurs articulations à des blessures, et le beau sexe porte des chaussures étroites à talons hauts que de provoquer l'apparition d'une arthrose.

Stades et symptômes de l'arthrose de l'articulation 1 métatarsophalangienne

Sur la base des manifestations cliniques de l'arthrose dans la région de la première articulation métatarsophalangienne en pratique médicale, il est d'usage de distinguer trois stades de la maladie:

  • 1er degré (signes initiaux) signes de périodicité. Des sensations douloureuses apparaissent lors d'efforts prolongés, une fatigue rapide est notée, mais les manifestations externes de la maladie des articulations ne sont pas encore présentes.
  • Les patients ont atteint le 2e degré de la maladie et, avec la douleur, ont remarqué que l'articulation était devenue moins mobile. Extérieurement, cette étape se manifeste par un épaississement de l'articulation. Dans «l'os», il y a douleur lors d'efforts physiques prolongés.
  • Car le 3ème degré se caractérise par une nette déformation du joint. Les pieds et les doigts changent de forme, la douleur est ressentie même au repos et, lors de la marche, la charge est transférée au bord extérieur du pied afin de réduire la pression exercée sur l'articulation douloureuse. Un changement de démarche conduit à une boiterie.

Méthodes de diagnostic

Les manifestations cliniques ne sont pas les seuls indicateurs de la déformation de l'articulation métatarsophalangienne du premier orteil. Le stade de la maladie aide à identifier: les rayons X, l'IRM (imagerie par résonance magnétique), la tomodensitométrie (TDM) ou le médecin prescrit une échographie pour le patient. Parmi toutes les méthodes de diagnostic pratiquées, la radiographie est le plus souvent utilisée, elle peut être utilisée pour déterminer avec précision l'étendue de l'évolution de la maladie. Pour établir le diagnostic, en plus d'analyser les résultats des études de radiation, un historique médical, le médecin attire l'attention sur les sensations ressenties lors de la palpation de l'articulation.

Traitement de l'arthrose 1 métatarso-phalangien et autres articulations

Le traitement de l'arthrose des articulations, dont 1 métatarsophalangien, commence par le choix de la direction: conservatrice ou opérationnelle. Chacun d’eux aide à réduire la douleur, mais le médecin choisira des méthodes en fonction du stade de l’arthrose. Lorsque la déformation de l'articulation est de 1 à 2 degrés, la maladie peut être traitée avec succès à l'aide de méthodes et de préparations d'un scénario conservateur, et si elle est en cours d'exécution, seule une intervention chirurgicale aidera à faire face à la maladie.

Traitement conservateur

Les méthodes de traitement conservateur s'avèrent efficaces aux premier et deuxième stades de l'arthrose. Des anti-inflammatoires, des analgésiques associés à la physiothérapie et au port de chaussures spéciales aident à faire face à la maladie. Certains médicaments ont un effet négatif sur la membrane muqueuse (par exemple, les AINS) et sont donc contre-indiqués pour les patients souffrant de maladies chroniques de l'estomac et des intestins.

Les anti-inflammatoires et les analgésiques, qui ne contiennent pas d'hormones stéroïdiennes, sont présentés avec un large choix. Représentants typiques de ce groupe:

  • Ortofen - comprimés anti-inflammatoires non stéroïdiens qui aident à soulager la douleur et l’enflure. La dose quotidienne ne doit pas dépasser 150 mg, le médicament est disponible sous forme de suppositoires, de pommades ou d'injections.
  • L'indométacine est une pommade à action locale anesthésique et anti-inflammatoire. Appliquez cet agent externe pendant 10 jours au maximum, à condition que la peau de la zone d'application soit intacte. La dose quotidienne est calculée individuellement, mais son volume doit être approximativement égal à 15 cm du médicament expulsé du tube. Indomethacin est également disponible sous forme de comprimés, gel.
  • L'ibuprofène est un anti-inflammatoire à usage externe, interne ou rectal. Extérieurement sous forme de pommade, gel, crème, le médicament est utilisé pendant 2 semaines. Lorsque pris par voie orale, la durée est déterminée individuellement, la norme de la dose quotidienne atteint 2,3 g en plusieurs doses.

Le port de chaussures spéciales est un facteur important qui aide à faire face avec succès à "l'os". Des chaussures confortables vont ralentir le développement de la déformation de l'articulation, en fixant la jambe dans la position correcte lors de la marche. Semelles orthopédiques, semelle dure, talon bas jusqu'à 4 cm - les caractéristiques requises par ces produits. Des chaussures spéciales aident à guérir l'arthrose aux stades précoces.

Pour éliminer les symptômes douloureux dans le traitement de l'arthrose des articulations, les médecins utilisent des stéroïdes injectés directement dans les tissus mous. Mais quels que soient les onguents, les pilules, les gels sont utilisés avec une option de traitement conservateur, sans gymnastique, sans pieds, sans massage, ni choix de chaussures est indispensable. Lorsque le stade d'arthrose est négligé ou si la stratégie thérapeutique s'est révélée inefficace, une approche différente est utilisée dans la pratique médicale: la chirurgie.

Intervention chirurgicale

Le chirurgien aura recours à ce type de traitement si le patient est diagnostiqué avec le stade 3 de la maladie. L'élimination de la pathologie par une intervention chirurgicale vise à immobiliser artificiellement l'articulation. Pour ce faire, utilisez différentes approches:

  • La résection d’exostoses ou de chirurgie Brandeis implique le retrait d’une partie de la phalange principale du 1er doigt, suivi de l’imposition de l’attelle en gypse au pied. La période postopératoire durera environ deux semaines, durant lesquelles une extension de la phalange sera réalisée et un cours de gymnastique thérapeutique commencera. Après avoir enlevé les points de suture entre le premier et le deuxième doigt, un rouleau en gaze de coton est fixé, obligatoire avec le port de chaussures orthopédiques.
  • L'arthrodèse (arthroplastie) est une méthode chirurgicale destinée au traitement de l'arthrose, qui implique une immobilité totale de l'articulation. L'opération vise à épisser la phalange principale du 1er doigt et de l'os métatarsien, ce qui aide à se débarrasser de la douleur. Le chirurgien fait une incision, retire une partie de l'os, du cartilage et de l'articulation, attache un dispositif de retenue spécial en pressant les fragments restants l'un contre l'autre. Il faudra environ trois mois pour achever l'articulation de l'articulation, du cartilage et des os, mais cela, associé au port de chaussures spéciales, aidera à se débarrasser de la boiterie.
  • Les endoprothèses ou le remplacement d'une articulation déformée par une articulation artificielle, en tant que méthode de traitement efficace, sont souvent utilisés par les chirurgiens. Une variété de conceptions vous permet de choisir la taille optimale et, associée à l'expérience pratique du médecin et à des outils spéciaux, garantit le succès de l'opération de remplacement de votre articulation par une articulation artificielle, s'il s'agit de la seule option de traitement. Mais l'usure progressive de la prothèse n'est pas favorable à la prothèse, car elle n'exclut pas la nécessité d'une chirurgie de révision.

Période de rééducation

La durée de la rééducation dans le traitement d'une articulation déformée au niveau du pied dépendra de la méthode choisie et de la mise en œuvre des recommandations. Soulager la douleur avec un traitement conservateur fonctionnera dans quelques jours, tandis que la chirurgie résoudra rapidement le problème. Mais dans le premier cas, les médicaments, la physiothérapie et le port de chaussures spéciales aideront à se débarrasser de l'arthrose après quelques semaines. La récupération après la chirurgie nécessitera beaucoup plus de temps - au moins deux mois.

Au cours d'une intervention chirurgicale, afin d'éliminer le fardeau des pieds malades, des pneus en gypse sont appliqués sur les patients et prescrits avec des béquilles. La ligature, la consultation d'un physiothérapeute, un cours d'exercice prescrit par un médecin spécialisé en thérapie physique (thérapie physique) et des chaussures orthopédiques spéciales sont tous des points essentiels d'un programme de récupération pour une arthrose déformante.

Prévention des maladies

Plus facile de prévenir que de traiter. Ceux qui remarquent les premiers symptômes de douleur dans l’articulation métatarsophalangienne ne doivent pas oublier cela. Marcher pieds nus sur de l'herbe, du sable ou un tapis épais est bénéfique pour les enfants et les adultes. Tous les types de prévention des maladies doivent viser à renforcer les muscles du pied. Un autre point important est l’amélioration de la circulation sanguine, s’il n’ya pas de désir de provoquer la maladie, lorsque vous devez utiliser des hormones stéroïdes ou remplacer l’articulation par une articulation artificielle.

Faire travailler les muscles, et ne pas être passif, aidera une gymnastique spéciale. Rotation des pieds, soulèvement des orteils, abaissement des talons. Au lieu du simulateur, suivez les étapes habituelles ou une pile de livres. Des exercices réguliers le matin et le soir ne permettront pas aux articulations en bonne santé de se déformer. Cryothérapie locale avec un morceau de glace, effets de massage actifs - une recette simple pour la prévention de l'arthrose.

Vidéo

Pour le traitement de la maladie est appliquée non seulement l'approche médicamenteuse. Comment traiter les méthodes traditionnelles d'arthrose? Voir plus sur cette technique dans la vidéo ci-dessous. Bien que la médecine moderne ne traite pas qualitativement le traitement de l'arthrose, elle propose souvent une approche radicale. Il est possible que la maladie soit complètement vaincue uniquement si elle est associée à des méthodes traditionnelles.

Arthrose de l'articulation métatarsophalangienne d'un orteil

Qu'est-ce que l'arthrose du pied - symptômes et traitement, causes, comment traiter la maladie du pied

L'arthrose du pied est une maladie dégénérative assez commune des articulations des jambes, localisée non seulement dans les tissus cartilagineux, mais également dans les os et même les muscles. Le plus souvent, la pathologie se manifeste dans la région de l'articulation métatarsophalangienne du gros orteil. La maladie ayant un caractère déformant, sa progression entraînera une perturbation de la structure normale du pied.

Toute la complexité de la pathologie réside dans le fait que le pied se compose d’un grand nombre de petites articulations, de terminaisons nerveuses et de vaisseaux. La lésion du gros orteil survient après 45 ans. L'arthrose d'autres petites articulations est plus fréquente chez les femmes de plus de 35 ans et de plus de 50 ans.

Causes de la maladie

Les causes et le mécanisme du développement de la pathologie

L'arthrose déformante de l'articulation métatarsophalangienne du pied, comme toutes les formes d'arthrose, a pour principale cause une altération du métabolisme et un apport sanguin normal au cartilage articulaire et au tissu osseux de l'articulation. Le manque d'éléments nutritifs entraîne un arrêt du processus de régénération, qui devrait normalement se poursuivre de manière constante, en maintenant l'articulation en condition de travail.

Causes de l'arthrose

Dans une des revues sur les pathologies rhumatologiques, les scientifiques ont décrit les différences entre le vieillissement normal du cartilage et l'arthrose des articulations, ce qui indique que l'arthrose est vraiment une maladie et pas seulement une conséquence naturelle du vieillissement.

Les principales enzymes responsables de la destruction du cartilage sont les métalloprotéinases matricielles, les cytokines anti-inflammatoires (par exemple, IL-1). Ces enzymes ont été trouvées dans une articulation sujette à l'arthrose, mais pas dans le cartilage en cours de vieillissement normal.

L’âge humain est le facteur de risque le plus identifié pour l’arthrose des articulations métatarsophalangiennes des pieds. Les taux de prévalence de l’ostéoarthrose symptomatique à la fois radiographique et à un moindre degré augmentent considérablement après 40 ans chez la femme et 50 ans chez l’homme.

La pathologie dégénérative est rare chez les personnes de moins de 35 ans. Dans cette population, les causes secondaires et d’autres types de maladies articulaires dégénératives doivent être pris en compte.

Causes de l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes:

  • prédisposition génétique;
  • l'obésité;
  • une charge importante sur les articulations des jambes;
  • dommages répétés;
  • blessure;
  • l'hypothermie;
  • dépôt de sel;
  • pratiquer des sports traumatiques;
  • porter des talons hauts avec la mauvaise semelle.

Le développement de processus dégénératifs et dystrophiques dans les tissus cartilagineux est influencé par les facteurs suivants:

  1. Détérioration liée à l'âge de la circulation sanguine dans les articulations, les varices;
  2. Modifications de la mobilité, plasticité, destruction du cartilage;
  3. Excès de poids, ce qui crée une charge supplémentaire sur le pied;
  4. Pieds plats;
  5. Facteur héréditaire.

Augmenter le risque d'arthrose des facteurs de l'articulation métatarsophalangienne:

  • Porter des chaussures serrées;
  • Hypothermie du pied;
  • Blessures, luxations, fractures;

Dans une des revues sur les pathologies rhumatologiques, les scientifiques ont décrit les différences entre le vieillissement normal du cartilage et l'arthrose des articulations, ce qui indique que l'arthrose est vraiment une maladie et pas seulement une conséquence naturelle du vieillissement.

Les principales enzymes responsables de la destruction du cartilage sont les métalloprotéinases matricielles, les cytokines anti-inflammatoires (par exemple, IL-1). Ces enzymes ont été trouvées dans une articulation sujette à l'arthrose, mais pas dans le cartilage en cours de vieillissement normal.

Causes: ménopause (chez les femmes), prédisposition génétique, maladie concomitante, opérations et blessures subies dans la région articulaire proche, âge (à partir de 50 ans), travail lié à la charge des articulations interphalangiennes et aux perturbations métaboliques.

Symptômes de l'arthrose interphalangienne: douleur lors du déplacement, hyperhémie, articulations gonflées. Le diagnostic de l'arthrose se trouve dans les radiographies, les antécédents et les antécédents familiaux.

Après avoir recueilli les données, votre médecin déterminera le stade de l’arthrose. Et il y en a trois: 1.

C'est presque asymptomatique. Il y a un léger rétrécissement de l'interligne articulaire.

2. Il y a des douleurs lors des mouvements, un gonflement des articulations et une croissance osseuse, le métabolisme est perturbé.

3. Les articulations sont gravement déformées, syndrome de douleur prononcée, l'espace articulaire est presque invisible.

Traitement de l'arthrose des articulations interphalangiennes. Au début, vous devez réduire la charge sur les articulations touchées.

Pour réduire la douleur avec des analgésiques, des anti-inflammatoires et des chondroprotecteurs. Selon l’ordonnance de votre médecin de premier recours, le traitement local doit être utilisé: antidouleur et frottement.

La gymnastique et la physiothérapie sont également nécessaires pour restaurer les processus métaboliques et fournir aux articulations des micro-éléments et des minéraux. La pharmacothérapie vise le traitement de l'arthrose du premier et du deuxième degré, tandis que le troisième degré nécessite une intervention chirurgicale et des endoprothèses.

Les manifestations cliniques ne sont pas les seuls indicateurs de la déformation de l'articulation métatarsophalangienne du premier orteil. Le stade de la maladie aide à identifier: les rayons X, l'IRM (imagerie par résonance magnétique), la tomodensitométrie (TDM) ou le médecin prescrit une échographie pour le patient.

Parmi toutes les méthodes de diagnostic pratiquées, la radiographie est le plus souvent utilisée, elle peut être utilisée pour déterminer avec précision l'étendue de l'évolution de la maladie. Pour établir le diagnostic, en plus d'analyser les résultats des études de radiation, un historique médical, le médecin attire l'attention sur les sensations ressenties lors de la palpation de l'articulation.

Compte tenu du rôle important que joue le pied dans la vie d'une personne, ses dommages constituent un obstacle important à l'activité quotidienne et professionnelle. Les capacités compensatoires de l'appareil articulaire ne sont pas du tout illimitées. Par conséquent, dans des conditions d'exposition prolongée à des facteurs défavorables, les articulations sont sujettes à des modifications pathologiques. Les facteurs suivants contribuent à cela:

  • En surpoids.
  • Porter des chaussures inconfortables (talons hauts).
  • Pied plat.
  • Blessures au pied.

Le tableau clinique de la maladie dégénérative

Symptômes et stades de la maladie

Le symptôme principal est une douleur dans la région du pouce, qui a ses propres caractéristiques à chaque stade de développement de l'arthrose du premier doigt métatarsophalangien:

  1. La phase 1 se caractérise par une légère douleur et des picotements. Le seuil de douleur augmente après de lourdes charges. Il y a un épaississement de l'os métatarsien.
  2. Étape 2: l'articulation commence à se déformer, le mouvement du pouce est limité en raison du syndrome douloureux prononcé. La douleur ne passe pas même au repos. La marche, en marchant complètement sur toute la zone du pied, devient impossible et le patient essaie de se pencher vers l'extérieur (où se trouve l'auriculaire). Si vous considérez l'articulation touchée, vous remarquerez la formation d'un maïs épais sur le côté du doigt. Si la jambe est abaissée, l'articulation bouge un peu.
  3. Stade 3 - un seuil de douleur aiguë, un mouvement limité, une croissance osseuse importante et une déformation des articulations La douleur ne s'arrête pas au repos, une personne est très boiteuse.
  4. Stade 4 - le dernier, qui ne peut faire l’objet d’un traitement médical, car les processus dégénératifs entrent dans la phase d’irréversibilité.

Plus tôt une personne se tournera vers un spécialiste pour obtenir de l'aide, plus il sera facile de se débarrasser de la pathologie, car le traitement de l'arthrose de la 1ère articulation métatarsophalangienne à ses débuts implique des procédures physiothérapeutiques, puis un traitement médicamenteux. Dans les dernières étapes, une intervention chirurgicale est recommandée.

Autres symptômes de l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes du pied:

  • Raideur de mouvement;
  • Puffiness dans la région du pouce qui se propage à d'autres parties du pied;
  • Démarche dérangée;
  • Hyperémie de la peau (rougeur);
  • Parfois - une augmentation de la température dans la zone de l'arthrose ou même du corps;
  • Fatigue des membres inférieurs;
  • Scelle le côté du pouce.

L'arthrose de la première articulation fait l'objet d'une thérapie complexe. Le traitement médicamenteux est appliqué au moyen de comprimés, d'injections et de moyens externes.

Physiothérapie obligatoire, exercice et ainsi de suite. La technique est choisie en fonction du stade de la maladie, de son évolution, des caractéristiques d'un organisme particulier et d'autres facteurs.

Ainsi, l’ostéoarthrose du 1 er degré des premiers doigts métatarsophalangiens n’est traitée qu’avec l’aide de kinésithérapie et de physiothérapie, à 2 et 3 degrés - avec des médicaments, et 4 à l’aide de méthodes exclusivement chirurgicales.

Les principales règles pour le traitement réussi de l'arthrose des articulations phalangiennes du pied:

  • Toute contrainte sur l'articulation est réduite;
  • Pour l'obésité, vous devez suivre un régime pour réduire votre poids.
  • Éliminez la position debout - il vaut mieux s'asseoir ou s'allonger;
  • Ne portez pas de chaussures inconfortables, talons hauts, etc.;
  • Les chaussures doivent être spacieuses et uniquement sur une semelle plate;
  • Il est important d'utiliser des semelles orthopédiques.
  • Faites des exercices spéciaux.

Complexe de physiothérapie et de sport

Cette méthode de traitement a un haut degré d'efficacité dans les premiers stades du développement de la pathologie, mais également en cas de manifestation tardive d'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne, l'articulation du pied est définitivement prescrite. Lors de procédures physiothérapeutiques, une UHF avec une faible intensité, une radiation suffisante, une thérapie magnétique, une irradiation laser infrarouge est appliquée.

Au premier stade, la maladie se manifeste par de légers désagréments lors de la marche, le processus de déformation commence, le médecin peut révéler une diminution de la lumière de la région articulaire lors des radiographies. À ce stade, il convient de réduire la charge sur les articulations du premier orteil.

Pour développer une articulation, il est recommandé de faire de l'exercice, de porter des chaussures confortables. L'arthrose du 1 er degré est presque complètement guérie à l'aide d'exercices de physiothérapie, de procédures de physiothérapie et de la prise de chondroprotecteurs.

L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne au deuxième degré est guérie par la prise de médicaments antalgiques. Avec prudence, les anti-inflammatoires non stéroïdiens doivent être pris par les patients souffrant de maladies à l'estomac: ulcères, gastrite. Physiothérapie d'occasion. Il est recommandé de réduire la charge sur les orteils douloureux.

Au troisième, quatrième degré, l'articulation du doigt est complètement déformée, l'os se développe sur le premier doigt, il devient immobile. Il n’est pas possible de guérir la maladie par les méthodes traditionnelles, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Un handicap est attribué au patient, car il ne peut se déplacer qu’à l’aide d’une canne et ressent une douleur incessante. Il ne peut attaquer que du côté extérieur du pied.

Le traitement vise uniquement à soulager la douleur, qui devient permanente, gêne le patient même pendant son sommeil.

L'arthrose déformante de la première articulation métatarso-phalangienne est une maladie dégénérative-dystrophique caractérisée par la destruction du cartilage articulaire, suivie d'une modification de la surface articulaire des os.

Étiologie et pathogenèse

La première articulation métatarso-phalangienne est formée par les surfaces articulaires du premier os métatarsien et la base de la phalange proximale du premier orteil du pied. Elle est renforcée par les ligaments et recouverte par la capsule articulaire, et de l’intérieur, la membrane synoviale recouvre la cavité.

La cause la plus fréquente de la maladie est un traumatisme. Le développement de la maladie est possible plusieurs années après la lésion.

En outre, une pathologie peut entraîner une augmentation de la charge de l'articulation, par exemple lorsque vous faites du sport ou portez des chaussures étroites. Les personnes ayant les pieds plats ont un risque plus élevé de développer ce type d'arthrose.

Les raisons ci-dessus altèrent la circulation sanguine normale de l'articulation, ce qui entraîne des modifications du cartilage articulaire, d'abord au niveau microscopique, puis au niveau macroscopique.

Les dommages au cartilage perturbent le fonctionnement normal de l'articulation et entraînent des modifications de ses autres éléments. Des excroissances osseuses (ostéophytes) apparaissent, la capsule articulaire se modifie.

Une inflammation aseptique réactive (synovite) se développe dans la membrane synoviale.

Les symptômes

Les suspicions du pied - une des pathologies les plus avancées du monde. Sous une autre forme, ils peuvent être meurtris chez 70 à 85% des adultes, mais bon nombre de ces patients ne se considèrent pas comme malades: le scaphoïde dans la région de la grande arthrose des jambes (c’est ainsi que la première articulation métatarsienne se manifeste) arrive souvent à point nommé - appliquez des modifications qui ne peuvent être empêchées.

Maladies des pieds de l'humanité dans l'articulation "doit" l'urbanisation, la mode, et devrait être des sports excessifs ou vous pouvez charger sur les jambes.

Pourquoi le métatarse souffre-t-il des pouces précédents? L’aide humaine est conçue de telle sorte que, dans la position médicale du corps, constitue exactement le fardeau le plus lourd. Comme cette charge est excessive, l'identification ne se lève pas et commence à se corriger progressivement.

L'arthrose du pied est une maladie dégénérative de l'articulation, endocrinienne, sous la forme de processus inflammatoires du tissu de la mâchoire et de la destruction du cartilage. Changements de type articulaire dans les tissus de la ménopause dus à des troubles métaboliques plus anciens dans les tissus cartilagineux et à la détérioration de la symétrie sanguine dans ceux-ci.

Jusqu'à présent, les scientifiques ne peuvent pas comprendre la ménopause de ce type de changement.

Troubles de l'arthrose du pied

Le plus de travail et un symptôme évident avec le système du pied peuvent, peut-être, être l’autre douleur. En présence de la région il y a un léger gonflement, une rougeur des articulations et une légère augmentation de la mâchoire dans la zone de l'œdème, comme l'apparition du processus inflammatoire.

Dans le cas d'une arthrose, le mouvement du pied est présent et très douloureux. Un patient avec une articulation du pied peut être reconnu par une boiterie douloureuse.

La méthode de diagnostic principale et peut-être efficace des sensations

Arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du premier orteil

L'arthrose de l'articulation métatarsienne s'accompagne de douleur, d'enflure et d'incapacité de se déplacer normalement. Il y a une légère rougeur de la peau. La maladie est associée à une inflammation des tissus mous, à la destruction du tissu cartilagineux du premier orteil du pied.

Les facteurs de risque de la maladie ne sont pas complètement compris. On pense que le facteur âge joue un rôle majeur. Avec l'âge, le tissu cartilagineux devient incapable de maintenir son poids. Les articulations du premier doigt ne peuvent pas supporter le poids, elles commencent à s’effondrer.

Causes de l'arthrose

  1. Détérioration liée à l'âge de la circulation sanguine dans les articulations, les varices;
  2. Modifications de la mobilité, plasticité, destruction du cartilage;
  3. Excès de poids, ce qui crée une charge supplémentaire sur le pied;
  4. Pieds plats;
  5. Facteur héréditaire.
  • Porter des chaussures serrées;
  • Hypothermie du pied;
  • Blessures, luxations, fractures;

Les causes de la maladie sont nombreuses. Ce sont principalement les facteurs qui perturbent l'irrigation sanguine des articulations phalangiennes, à commencer par les blessures et se terminant par des processus inflammatoires dans le corps.

Comment se développe la maladie

La destruction de la base du doigt commence par le cartilage. Au fil du temps, l'amplitude du mouvement du premier orteil du pied diminue, il devient rigide, dur. Un os pousse sur le côté. Le mouvement fait mal.

Il y a des degrés de développement d'arthrose:

  1. La première étape se caractérise par des picotements dans la région du doigt, des sensations douloureuses mineures. À ce stade, vous devriez essayer de ne pas charger le pied, utilisez des onguents, des lotions.
  2. L'arthrose du deuxième degré est caractérisée par une augmentation de la pression dans la région de l'articulation, entraînant une fatigue, sa déformation commence, la douleur devient sévère, constante, même au repos. A ce stade, une visite chez le médecin est nécessaire.
  3. Au troisième degré, le mouvement est limité, même au repos, le patient ressent des douleurs aiguës qui deviennent permanentes. Croissance clairement visible sous forme de pierres.
  4. La dernière étape de l'arthrose est caractérisée par une douleur persistante. Avec ce degré de maladie, les modifications du tissu articulaire deviennent irréversibles. Le traitement traditionnel ne convient pas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour remplacer l'articulation par une prothèse.

L'arthrose du métatarsien est détectée par rayons X.

Le principal traitement traditionnel de la maladie

Le traitement au stade initial de la maladie comprend le massage des pieds, la physiothérapie, les lotions et les pommades. La tâche de la thérapie à ce stade est de soulager la douleur, de suspendre les modifications pathologiques du tissu articulaire.

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens soulagent la douleur de l'articulation métatarso-phalangienne: ibuprofène, ortofène. Ces médicaments aident également à éliminer l'inflammation.

Les traitements traditionnels incluent la physiothérapie:

  • Pied UHF;
  • Thérapie magnétique du premier orteil;
  • Traitement au laser, électrophorèse.

Si le traitement échoue, la phonophorèse, utilisée pour injecter le médicament dans la zone à problème, aide à soulager la douleur.

But du traitement en fonction du degré de la maladie

Au premier stade, la maladie se manifeste par de légers désagréments lors de la marche, le processus de déformation commence, le médecin peut révéler une diminution de la lumière de la région articulaire lors des radiographies. À ce stade, il convient de réduire la charge sur les articulations du premier orteil. Pour développer une articulation, il est recommandé de faire de l'exercice, de porter des chaussures confortables. L'arthrose du 1 er degré est presque complètement guérie à l'aide d'exercices de physiothérapie, de procédures de physiothérapie et de la prise de chondroprotecteurs.

L'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne au deuxième degré est guérie par la prise de médicaments antalgiques. Avec prudence, les anti-inflammatoires non stéroïdiens doivent être pris par les patients souffrant de maladies à l'estomac: ulcères, gastrite. Physiothérapie d'occasion. Il est recommandé de réduire la charge sur les orteils douloureux.

Au troisième, quatrième degré, l'articulation du doigt est complètement déformée, l'os se développe sur le premier doigt, il devient immobile. Il n’est pas possible de guérir la maladie par les méthodes traditionnelles, une intervention chirurgicale est nécessaire. Un handicap est attribué au patient, car il ne peut se déplacer qu’à l’aide d’une canne et ressent une douleur incessante. Il ne peut attaquer que du côté extérieur du pied. Le traitement vise uniquement à soulager la douleur, qui devient permanente, gêne le patient même pendant son sommeil.

Traitement avec la médecine traditionnelle

Il existe des recettes pour la préparation de pommades, décoctions pour le traitement de l'arthrose du gros orteil:

  1. Miel, aloès, vodka. Mélangez 2 parties de miel, une partie de jus d'aloès et de la vodka. Utiliser un mélange pour faire des compresses quotidiennement.
  2. Les cloisons en noyer sont remplies de vodka ou d'alcool, insistant pendant trois semaines. Le premier orteil est enduit de teinture tous les jours. Teinture à prendre par voie orale pendant 1 cuillère à café deux fois par jour.
  3. Pommade à base d'huiles végétales, ail, poivre. Pour préparer la pommade, utilisez 50 ml de maïs, d’olive, d’huile de sésame, 1 tête d’ail, une demi-cuillère à thé de piment, une cuillère à café de sel. Les composants sont mélangés, mis au bain-marie, portés à ébullition. Pommade frotté l'orteil douloureux pendant 13-16 minutes par jour.

Exercice thérapeutique, massage dans le traitement de l'arthrose

Lors des exercices, la thérapie physique doit se rappeler que la charge doit être augmentée progressivement. Premièrement, les exercices sont effectués avec une jambe en bonne santé.

Le traitement commence par la position initiale, allongé sur le sol. Celles-ci peuvent être des mouvements de rotation des pieds, une abstraction alternée des côtés de la pointe et des talons. En position assise, ils font des mouvements qui ressemblent à marcher sans retirer la plante du sol.

Pour augmenter la mobilité de l'articulation métatarso-phalangienne, un exercice est dirigé: attacher les premiers orteils des pieds avec une bande élastique, écarter doucement les pieds les uns des autres, en appuyant les doigts les uns sur les autres. Dans cette position, fixez le pied pendant 10 secondes.

Si l'exercice provoque une douleur qui ne disparaît pas dans les 5 minutes, il est recommandé de réduire la charge. Arrêtez l'exercice pendant un moment.

Le traitement de l'articulation métatarso-phalangienne comprend un massage des pieds. Cela peut être tapoter, caresser, malaxer les doigts. Dépêchez-vous pendant un massage, cela ne vaut pas la peine, les mouvements sont effectués avec douceur et douceur. Avant de commencer l'auto-massage, vous devriez consulter un médecin, un massothérapeute professionnel.

La guérison complète de l'arthrose de l'articulation métatarsophalangienne du premier orteil est un processus long et laborieux. Les améliorations passent inaperçues avec un traitement complexe, approprié et régulier.

Quel traitement est nécessaire pour l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes?

Parmi les nombreuses articulations du pied, les articulations interphalangiennes des doigts et les articulations qui unissent les doigts au tarse sont soumises à la plus grande charge. Par conséquent, l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes est une maladie courante, le plus souvent l'articulation à la base du pouce en souffre. L'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne conduit à une déformation du pouce en valgus, appelée couramment os, bosse. L'apparition d'un os en saillie sur la surface latérale du pouce est caractéristique du stade tardif de l'arthrose. Au début, la maladie se manifeste par une douleur et une fatigue modérées, de sorte que les patients consultent souvent leur médecin lorsque l'arthrose atteint le deuxième, voire le troisième degré. Et le traitement est le plus efficace à un stade précoce.

Le mécanisme de développement de l'arthrose

L'arthrose commence par la destruction du cartilage articulaire. Divers facteurs peuvent provoquer des processus dégénératifs-dystrophiques dans les tissus cartilagineux:

  • changements biochimiques dans le corps dans le contexte de troubles endocriniens, hormonaux, métaboliques, processus inflammatoires;
  • troubles circulatoires et trophisme tissulaire, entraînant un manque de nutriments dans le cartilage;
  • lésion mécanique du cartilage lors de l'impact, luxation, due à une contrainte excessive sur l'articulation.

Le cartilage affecté par l'arthrite devient moins élastique, perd le liquide intercellulaire et s'amincit. Des fissures s'y forment, des morceaux de cartilage se détachent et tombent dans la capsule articulaire. Le cartilage articulaire sain empêche les frictions entre les régions osseuses articulées. Avec sa destruction et son amincissement, les surfaces articulaires sous-chondrales sont exposées, les mouvements deviennent difficiles, douloureux. Des éclats de cartilage peuvent tomber dans l’articulation, provoquant une douleur aiguë, ils irritent également la membrane synoviale et provoquent une inflammation. La déformation du tissu osseux commence à protéger contre les frottements et l'augmentation de la charge, elle devient plus dense et forme des pointes (ostéophytes).

Avec une arthrose du 1 er degré, la formation d'ostéophytes ne fait que commencer, ils sont petits, isolés, situés le long du bord de la région articulaire. Par la suite, plusieurs ostéophytes de grande taille apparaissent dans l’ensemble de la surface des surfaces sous-chondrales. L'espace articulaire se rétrécit, les ostéophytes s'accrochent les uns aux autres, limitant les mouvements dans l'articulation. La croissance des ostéophytes entraîne une déformation sévère de l'articulation, son épaississement. Déformation particulièrement visible de l'articulation 1 (gros) orteil. Il devient raide, ce qui affaiblit les muscles et les ligaments environnants. Leur atrophie exacerbe la déviation du doigt de l'axe normal vers l'extérieur, déformation en valgus.

Raisons

Métatarse est la partie médiane du pied composée de 5 os tubulaires. Ils sont reliés par les articulations sphériques aux phalanges proximales des doigts. L'arthrose des os métatarsiens du pied affecte généralement ces mêmes articulations. Les articulations entre la base des os du métatarse et la deuxième rangée des os du tarse, ainsi que celles de l'interplusarsus, sont inactives et sont donc moins sujettes à l'arthrose.

Le plus souvent, les articulations stressées et mobiles sont touchées par l'arthrose. Les articulations du pied représentent l’ensemble du poids du corps, les articulations métatarsophalangiennes sont très mobiles et l’articulation du 1er doigt est également plus souvent blessée. Par conséquent, l'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne a souvent un caractère post-traumatique. En outre, la maladie peut provoquer:

  • position debout prolongée et fréquente;
  • surpoids;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • hypothermie intense, engelure des jambes;
  • structure anormale du pied, pieds plats;
  • blessures ou dysplasie des articulations sus-jacentes, à cause desquelles la charge sur le pied est inégalement répartie;
  • maladies vasculaires, varices, thrombophlébite, troubles circulatoires;
  • diabète et autres troubles endocriniens, déséquilibres hormonaux;
  • maladies auto-immunes, troubles métaboliques.

La prédisposition à l’arthrose étant héréditaire, les personnes dont les proches sont atteints d’arthrose de l’articulation métatarsophalangienne du pied doivent faire particulièrement attention.

Symptômes et diagnostic

L'arthrose déformante de l'articulation métatarso-phalangienne progresse lentement. La destruction progressive du cartilage sur plusieurs années peut ne pas manifester de symptômes évidents. Si le roulement du talon aux orteils est difficile, les jambes se fatiguent rapidement, au moment où les doigts sont retirés du sol, une douleur se produit, vous devriez consulter un médecin qui procédera à un examen approfondi. Mais au début de la douleur, légère et à court terme, généralement réduite à un picotement au doigt, la raideur se manifeste au tout début du mouvement. Par conséquent, la consultation d'un médecin est généralement retardée jusqu'à l'apparition de symptômes plus prononcés et alarmants:

  • L'arthrose du 2e degré se manifeste par de fréquentes douleurs prolongées, la mobilité du doigt dans l'articulation est fortement limitée, les mouvements s'accompagnent d'un resserrement. Des signes visuels de déformation des articulations apparaissent. Les ostéophytes exercent une pression sur les terminaisons nerveuses, provoquant une sensation d'engourdissement du pied. En marchant, le patient tente de se pencher sur le bord extérieur du pied afin de redistribuer la charge et de réduire la douleur. Cela conduit à l'apparition de cors.
  • au stade 3 de la maladie, la douleur tourmente le patient la plupart du temps, elle ne passe pas au repos. La démarche devient boiteuse, le patient est obligé d'utiliser une canne. Le mouvement dans l'articulation est pratiquement absent. Le pouce rejette, appuie sur les doigts voisins et provoque leur déformation. En raison de l'os saillant, il est extrêmement difficile de saisir les chaussures.

Assez souvent, l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne est compliquée par une synovite, une inflammation de la membrane synoviale. Lorsque cette articulation gonfle et augmente en volume, la peau devient rouge et chaude.


Des symptômes similaires du processus inflammatoire sont observés avec l'arthrite, et la déformation valgus du pouce est un signe caractéristique de la goutte, pied plat transversal. Par conséquent, pour établir un diagnostic précis, le thérapeute ou le rhumatologue non seulement examine et sent le pied, mais il prescrit également un certain nombre de procédures de diagnostic:

  • La radiographie montre un rétrécissement inégal de la fissure articulaire, la compaction du tissu osseux, les ostéophytes;
  • L'échographie, la tomodensitométrie et l'IRM peuvent évaluer l'état du cartilage et des tissus mous périarticulaires;
  • La numération globulaire complète permet de distinguer l'arthrose de l'arthrite, qui s'accompagne d'un processus inflammatoire prononcé;
  • Augmentation de la concentration d'acide urique dans le sang, l'urine indique la goutte;
  • Les tests rhumatismaux positifs sont un signe de polyarthrite rhumatoïde.

Principes de traitement

Avec une arthrose des articulations métatarsophalangiennes du pied, le traitement a plusieurs objectifs:

  • réduire la charge sur le joint;
  • arrêter la douleur et réduire l'inflammation;
  • ralentir la progression de la maladie, maintenir la mobilité articulaire le plus longtemps possible.

Ces tâches sont résolues en combinant un traitement médicamenteux avec un traitement non médicamenteux. La physiothérapie, la physiothérapie et la diététique jouent un rôle important. L'utilisation d'appareils orthopédiques pour la fixation d'un joint déformé dans la position correcte et son déchargement est illustrée.

Pour réduire la charge sur le joint est nécessaire:

  • portez des chaussures confortables, pas exiguës, sur des chaussures basses (pas plus de 4 cm) avec une semelle dure;
  • utiliser des semelles orthopédiques, des chaussures avec des supports de voûte plantaire;
  • perdre du poids;
  • reposez-vous, asseyez-vous ou allongez-vous plus souvent, évitez de rester longtemps sur vos pieds.

En cas d'arthrose du pied, le traitement commence par la prise d'anti-inflammatoires. La thérapie par l'exercice et les procédures de physiothérapie sont prescrites lorsqu'un processus inflammatoire aigu est arrêté. En parallèle, vous pouvez recourir à des méthodes populaires. Un régime thérapeutique est en cours d'élaboration afin de normaliser le poids, de corriger le métabolisme, d'alimenter les cartilages et les os en nutriments essentiels. Les produits fumés, les produits avec des conservateurs, la restauration rapide, les assaisonnements épicés sont contre-indiqués. La consommation de graisses, de sucreries et de sel devrait être minimisée. Au lieu de pâtisseries, utilisez des fruits plutôt que de cuire - du pain de blé entier. Plats utiles avec gélatine, aspic, aspic.

Médicaments

L'arthrose est traitée avec des médicaments de différents groupes:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés, onguents sont utilisés pour un cours court pour soulager la douleur et réduire l'inflammation. Ce groupe comprend le diclofénac, l'ibuprofène, le nimésulide, l'indométhacine;
  • en cas d'arthrose de grade 1–2, le traitement peut être effectué avec des chondroprotecteurs, préparations contenant des composants de tissu cartilagineux (chondroïtine et glucosamine). Ils peuvent ralentir la destruction du cartilage jusqu'à ce qu'il devienne irréversible, suspendre la progression de la maladie. Les chondroprotecteurs oraux ou injectables les plus efficaces, certains médicaments (Artrin, Hondroksid) sont disponibles sous forme de pommade, de gel;
  • si l'inflammation ne peut pas être arrêtée avec les AINS, des médicaments hormonaux (hydrocortisone) sont administrés par injection;
  • à un stade avancé pour soulager la douleur, il est nécessaire de recourir à de puissants analgésiques.

Sont également présentés des complexes de vitamines et de minéraux, des médicaments pour la normalisation de la circulation sanguine. L'arthrose des articulations est bien traitée avec des injections d'acide hyaluronique - elle compense le manque de liquide synovial, apporte des nutriments au cartilage et réduit les frottements osseux dans l'articulation. Mais les injections dans les petites articulations doivent être effectuées avec une extrême prudence.

Physiothérapie et thérapie par l'exercice

Les traitements de physiothérapie sont plus efficaces à un stade précoce de la maladie. En cas d'arthrose des articulations métatarso-phalangiennes, on a le plus souvent recours à une thérapie UHF de faible intensité et à une radiation suffisante. La thérapie magnétique et la thérapie laser infrarouge ont un effet positif. L'électrophorèse et la phonophorèse favorisent une pénétration profonde des médicaments dans les tissus. Diverses procédures physiothérapeutiques:

  • avoir un effet analgésique et anti-inflammatoire prononcé;
  • stimuler les processus métaboliques, la microcirculation du sang et de la lymphe dans les tissus périarticulaires;
  • aider à éliminer les poches;
  • lancer des processus de régénération;
  • restaurer la mobilité des articulations et normaliser le tonus musculaire.

Compte tenu de l'état du patient, du degré de la maladie, le spécialiste développe un complexe de gymnastique thérapeutique et d'éducation physique. La plupart des exercices peuvent être effectués à la maison, sans simulateurs ni appareils spéciaux. Il est recommandé de faire pivoter les pieds, de tirer les orteils et le talon sur le côté, de tirer les orteils vers vous et vers l’avant, d’imiter la marche tout en restant assis sur une chaise. La mécanothérapie est efficace: reliez les gros orteils avec un élastique et écartez les pieds, en surmontant sa résistance. Il est important de doser la charge, de la réduire, si les exercices sont accompagnés d’une gêne intense, d’une douleur prolongée. Il est bon de compléter la gymnastique avec un auto-massage, des caresses et un pétrissage des doigts.

Méthodes de traitement folklorique

La médecine traditionnelle recommande une combinaison de médicaments pour l'exposition interne et externe. Ainsi, la vodka ou la teinture à l'alcool de cloisons de noix peuvent lubrifier les articulations douloureuses et la boire deux fois par jour dans une cuillère à thé. La teinture à l'alcool de moustache d'or avec l'ajout de propolis est prise par voie orale dans une cuillère à soupe avant les repas deux fois par jour. Pour sa préparation, prenez 50 g de matières végétales et 1 g de propolis, versez 0,5 litre d'alcool médical et insistez 10 à 11 jours. Pour les compresses, un mélange de vodka, de jus d'aloès et de miel (1: 1: 2) convient. Vous pouvez préparer votre propre pommade avec un effet irritant et irritant:

  1. Préparer une base d'un mélange d'huiles d'olive, de maïs et de sésame (50 ml). Ajoutez une cuillère à café de sel, une demi-cuillerée de poudre de piment rouge fort, une tête d'ail hachée. Porter à ébullition dans un bain-marie. Frotter quotidiennement dans le joint pendant un quart d'heure.
  2. Prenez une cuillère à soupe de feuilles d'ortie, de thym et de sabelnik, des racines hachées d'épine-vinette et de gingembre hachées, versez un verre d'huile de tournesol. Mettre dans un bain, porter à ébullition. Frotter dans le joint la nuit, envelopper.

Pour les bains de pieds, vous pouvez faire une infusion de branches de pin et de racine de topinambour hachées, en versant de l'eau bouillante dessus. Ajouter 2 cuillères à café de miel et de térébenthine dans le bassin, 2-3 cuillères à soupe de sel marin. Lorsque l'eau a refroidi à une température confortable, plongez les jambes et maintenez-la pendant 15 à 20 minutes. Après la procédure, il est recommandé de frotter la graisse de porc fondue dans les joints, de préférence à l'intérieur. Le traitement nécessite 10 à 12 bains, qu'il est préférable de faire au coucher.

Intervention chirurgicale

Une arthrodèse est réalisée pour éliminer le syndrome douloureux, c'est-à-dire que l'ankylose est formée chirurgicalement et que l'articulation est immobilisée. Au besoin, les surfaces articulaires des os sont excisées, les excroissances et les zones déformées sont éliminées. Après résection, les os du métatarse sont reliés à la phalangienne dans une position fonctionnellement avantageuse. Ensuite, ils sont fixés à l’aide d’aiguilles et de vis et laissent les pinces jusqu’à fusion complète des os, ce qui prend généralement jusqu’à 3 mois. Après une telle opération, les mouvements de l'articulation sont impossibles, mais le frottement des os, accompagné de douleur, cesse.

Chez les patients jeunes, ils essaient de maintenir l'articulation le plus loin possible en réduisant la pression mutuelle des surfaces articulées. Pour ce faire, supprimez les excroissances osseuses - ostéophytes, raccourcissez l'os métatarsien et fixez-le dans la position souhaitée. En conséquence, les frictions sont éliminées, la douleur est réduite, les mouvements dans l'articulation sont restaurés. Une telle opération s'appelle l'hélectomie. Le traitement chirurgical de l’arthrose est l’un des domaines les plus progressifs de la chondroplastie, le remplacement du cartilage par un implant élastique. Une articulation détruite peut être remplacée par une endoprothèse, après avoir effectué une résection partielle du tissu osseux. Les endoprothèses restaurent la fonction de l'articulation, mais la durée de vie prothétique est limitée.

En cas d'arthrose des articulations métatarsophalangiennes du pied, le cartilage et le tissu osseux sont détruits lentement mais régulièrement. La maladie s'accompagne d'une déformation progressive des doigts et il ne s'agit pas d'un problème esthétique. Un pied déformé ne peut pas assurer une fonction de soutien, la démarche change, les mouvements sont accompagnés de douleur et à un stade avancé, la douleur ne s’arrête pas, même pendant le sommeil. Si vous établissez un diagnostic à temps et commencez le traitement, il est possible de reporter la transition vers l'arthrose au dernier stade avec malformation grave et syndrome de douleur intense. Mais avec les formes en cours d'exécution, seule la chirurgie peut soulager la douleur.

Traitement de l'arthrose 1 articulation métatarso-phalangienne

Le contenu

Une maladie appelée arthrose de l'articulation métatarsienne se développe lorsque le tissu cartilagineux mou et enflammé est enflammé. Détection de l'arthrose - l'apparition de gonflement, douleur, rougeur faible de la peau. Il devient sensible en marchant, les mouvements sont limités. Il est difficile de bouger et la personne est forcée de boiter.

Causes de l'arthrose

Il n'y a pas de raison précise pour la destruction d'un métatarsophalangien, mais le facteur de risque menant à la maladie est marqué. Il s’agit souvent de changements liés à l’âge, car à un âge critique, le cartilage perd sa capacité de supporter le poids du corps. Les articulations des membres inférieurs ne résistent pas. Le tissu conjonctif peut être affaibli dès la naissance, ce qui provoque le développement de la maladie.

Les causes qui contribuent à l'apparition d'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne sont les suivantes:

  • il y a des surcharges constantes qui gênent l'apport sanguin, apparaissent des ganglions variqueux avec des veines dilatées;
  • avec l'âge, le cartilage perd sa plasticité;
  • surcharge pondérale sur les articulations affaiblies;
  • pied plat.

L'arthrose peut survenir en cas d'atteinte manifeste des processus métaboliques, de maladie vasculaire, de surcharge pondérale prolongée au niveau de l'articulation ou d'une charge moyenne insupportable, ainsi que dans les cas suivants:

  • l'utilisation de chaussures serrées;
  • hypothermie régulière des jambes;
  • blessures mineures permanentes de l'articulation, se transformant en douleurs chroniques, entorses, fractures (victimes, vendeurs, chauffeurs, danseurs de ballet);
  • L'arthrose est une maladie héréditaire.

Il existe de nombreuses variantes de l'apparition de la maladie. Ces facteurs nuisent à la circulation sanguine, ce qui entraîne une destruction notable de la première articulation métatarsophalangienne. La pathologie peut survenir à la fois après une blessure et sans raison apparente, en cas de troubles métaboliques du corps ou de maladies inflammatoires. En raison de son apparition, diverses destructions du cartilage, une biomécanique de l'articulation altérée, la formation d'ostéophytes sont pris en compte.

Au fil des ans, l'orteil du pied change tellement qu'il devient rigide. Dans l'articulation, l'amplitude de son mouvement est réduite, puis disparaît complètement. Les dommages aux articulations sont causés par l'usure des surfaces articulaires.

La base du doigt commence à s’effondrer à partir de 1 articulation métatarso-phalangienne, où se trouve le cartilage. Lorsqu'il est violé, tout espoir de récupération est perdu, la structure change (un signe de dégénérescence apparaît) et elle commence à s'effondrer. Par conséquent, le médecin doit être traité rapidement.

Il y a 4 degrés d'arthrose. L'arthrose du deuxième stade, lorsque les articulations sont déformées, est particulièrement dangereuse:

  1. Le premier stade est caractérisé par une légère douleur constante dans la première section du pied avec une charge importante. Des picotements apparaissent, ce qui entraîne une fatigue rapide. Cure remèdes populaires à l'aide de pommades. Essayez de ne pas fatiguer les articulations pendant longtemps.
  2. Le deuxième degré - l'apparition des manifestations douloureuses les plus prononcées dans les articulations. Il ressent de la pression, une légère fatigue se transforme en une écurie. Une augmentation de la tête de l'articulation métatarso-phalangienne est observée. Redresser les membres devient plus difficile.

"L'os" se développe, et la rigidité du mouvement se produit. Avec une marche prolongée, une douleur constante est ressentie. L'arthrose du 2e degré crée une affection douloureuse. Vous devez donc abandonner la médecine traditionnelle et consulter un médecin qui vous prescrira un traitement traditionnel. La douleur du pied est présente pendant l'exercice et au repos. Le pouce ne peut effectuer que des mouvements faibles sur la semelle. Un changement distinct de l'articulation est observé au troisième stade de la maladie, avec une restriction complète du mouvement. En se déplaçant, les patients exercent une charge sur la face externe du pied, protégeant ainsi le premier os métatarsien.

En raison de la charge accrue sous la phalange principale du premier orteil, les cors poussent sur la plante du pied. L'arthrose se rappelle d'une douleur constante, même lorsqu'une personne ne bouge pas. Des articulations douloureuses peuvent transformer un patient en une personne incompétente. A ce stade, le traitement est systémique. La physiothérapie au laser ou la magnétothérapie est effectuée en conjonction avec une ordonnance médicale. Au 4ème stade, des douleurs très fortes se font sentir dans les articulations. Les antidouleurs ne peuvent plus aider. L'arthrose à ce stade n'est traitée que chirurgicalement (remplacement de l'articulation par une prothèse).

Avec cette maladie, il y a toujours des changements dans les surfaces articulaires des os qui forment l'articulation. Se produit raideur. Pour déterminer la maladie peut être sur la surface inégale de l'os. Le fossé articulaire au moment du processus inflammatoire se réduit. L'arthrose du métatarsien est détectée par rayons X.

Traitement conservateur de l'arthrose

L'inflammation de toutes les articulations, ainsi que la guérison de l'arthrose de la première, commencent par les méthodes traditionnelles. La douleur sévère avec l'inflammation est réduite avec l'aide des anti-inflammatoires non stéroïdiens. La douleur soulage l'ibuprofène, l'indométacine, l'ortofénomène, le piroxicam. Comprimés et coups pris après les repas. Ils affectent l'estomac. Pour cette raison, il n'est pas recommandé aux patients souffrant de gastrite ou d'ulcères.

Les procédures physiothérapeutiques aident à guérir le tarse:

  1. Thérapie Ultra Haute Fréquence (UHF).
  2. Thérapie magnétique.
  3. Rayonnement laser de faible intensité.
  4. Électrophorèse, combinée avec des médicaments.
  5. Élimine la douleur de la phonophorèse (l'échographie est utilisée pour injecter un médicament dans le foyer inflammatoire). L'injection locale des stéroïdes nécessaires à l'arthrose de l'articulation métatarsophalangienne améliore les processus métaboliques du cartilage articulaire et des tissus mous.

Cette méthode est liée lorsque la thérapie traditionnelle est inutile. Le traitement est effectué avec de l'hydrocortisone, du kenalog, du diprospan. Les médicaments suppriment l'inflammation et éliminent efficacement le seuil de douleur dans l'articulation. Dans les diagnostics sévères d'arthrose, l'intervention du chirurgien est nécessaire. Une fixation avec l'immobilité de l'articulation est créée.

Pour la prévention de la maladie 1 de l'articulation métatarso-phalangienne, des méthodes naturelles sont utilisées: les experts recommandent de marcher pieds nus sur l'herbe, le sol, le tapis avec des fibres douces.

Des exercices réalisables vont fixer les muscles avec la restauration de la circulation sanguine dans le corps.

Les mouvements sont importants au moment de la marche, lorsque le talon se soulève du sol et que la charge passe au pouce du pied et à la tête de l’os métatarsien. Avec l'avènement de l'arthrose autour de la première articulation métatarso-phalangienne, la formation d'épines osseuses commence et des excroissances osseuses apparaissent. Ils restreignent le mouvement dans l'articulation, créent une extension difficile des pouces. Avec des différences mineures dans l'anatomie des membres inférieurs, certaines personnes sont prédisposées à l'arthrose. De telles caractéristiques conduisent au fait que chez l'homme, la charge de l'articulation métatarsophalangienne est augmentée.

Résumant

L'arthrose se produit et se développe chez les danseurs professionnels, les athlètes, les enthousiastes de l'automobile, les travailleurs ayant un travail physique. Il apparaît chez les femmes qui portent des chaussures à talons hauts, des personnes ayant un style de vie sédentaire. Il n'apparaît pas immédiatement, mais après un certain temps. Soyez attentif à vos articulations, ne les faites pas courir. S'engager dans la prévention de telles maladies. Un mode de vie sain, des charges physiques réalisables et une bonne nutrition vous aideront à vous débarrasser de l'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne et de nombreuses autres maladies des os et des articulations du corps humain.