Principal

Poignet

Traitement de l'arthrose du médicament de l'épaule

Le traitement de l'arthrose de l'épaule a 4 objectifs:

- élimination de la douleur et de l'inflammation;

- Restauration et trempage du tissu cartilagineux articulaire;

- la minéralisation du tissu osseux;

- Le retour de la mobilité totale des épaules.

Dans le traitement de l'arthrose, il convient de rechercher un médecin compétent qui prescrira les mesures COMPLEXES pour le traitement, la fourniture et la mise en œuvre de ce complexe.

Pour votre part, vous pouvez contribuer à traiter l’arthrose de l’articulation de l’épaule en cessant de fumer et en suivant un régime simple qui aide à préserver l’intégrité des tissus osseux et cartilagineux.

Traitement

Pour le traitement de l'arthrose de l'épaule, les médicaments suivants sont utilisés.

Pour éliminer la douleur et l'inflammation:

  • Agents non stéroïdiens (AINS) sous forme de pommades, gels, comprimés: Diclofénac, Meloxicam, Piroxicam, Butadion, Kétoprofène, Nimulid et autres.

Les avantages de ce groupe de médicaments incluent leur capacité rapide à éteindre l'inflammation et la douleur qui y sont associées, mais l'utilisation de ces médicaments N'EST PAS le traitement de l'arthrose.

Les inconvénients de ce type de médicaments sont leurs effets néfastes sur le système sanguin formant le corps, sur l’état des muqueuses gastriques et sur l’œsophage.

Le résultat de leur utilisation prolongée est de bloquer la synthèse des protéoglycanes, qui assurent l'écoulement du fluide dans le cartilage et le tissu inter-articulaire, le développement de la déshydratation des articulations et l'accélération de sa destruction.

Par conséquent, ces médicaments doivent être sélectionnés par un médecin et prendre plus de temps que dangereux.

  • Des analgésiques et des pommades à base de plantes non hormonaux soulagent les douleurs articulaires à la surface desquelles sont appliqués: Menovazin, Nikofleks, Apizartron, Karmolis.
  • Les injections hormonales de corticostéroïdes (hydrocortisone, Kenalog, Flosterone, Celeston, Diprospan) sont utilisées pour soulager rapidement les douleurs aiguës et sont injectées directement par le médecin dans l'articulation.

Le but des injections hormonales est de réduire la réponse inflammatoire en réponse à la destruction articulaire.

Sur la base de l'arthrose - la destruction du cartilage - ils n'affectent pas, et donc ne guérissent pas.

Cartilage nutrition Les chondroprotecteurs (Teraflex, Hondroksid, Arthrodarin, Don, Struktum) - sont des médicaments qui agissent sur la cause de la maladie, la traitent.

Leurs ingrédients actifs: acide hyaluronique, sulfate de chondroïtine, glucosamine, arrêtent la destruction du cartilage, améliorent la structure et la flexibilité du cartilage existant, stimulent la croissance de nouvelles cellules cartilagineuses.

Notez que l’utilisation de chondroprotecteurs est utile dans le traitement des stades 1 et 2 de l’arthrose de l’articulation de l’épaule, c’est-à-dire que, lors de la préservation partielle du cartilage, elle n’a pas de sens aux stades ultérieurs.

Les chondroprotecteurs apportent une amélioration notable 3 à 4 mois après le début de la réception. Leur parcours peut durer plusieurs années, bien sûr avec des interruptions.

  • minéralisation osseuse Complexes vitamino-minéraux assurant l'échange correct des minéraux et leur répartition dans le périoste: Calcimine, gel Biovital, calcium Centrum, Berokka avec calcium et magnésium.

Il est important de combiner les médicaments avec les procédures de physiothérapie, car elles vous permettent d’en tirer le maximum d’avantages, de réduire le temps et la dose de leur utilisation et d’éviter ainsi les effets secondaires qui sont loin d’être inoffensifs.

Ce qu'il faut éviter pendant le traitement:

- la charge sur l'épaule et la colonne vertébrale douloureuses dans leur ensemble;

- surchauffe et hypothermie des extrémités;

- Passer les médicaments et la physiothérapie.

Physiothérapie

Physiothérapie pour réduire la douleur.

  • SUF-irradiation - exposition au joint d'une irradiation ultraviolette à ondes moyennes à un léger rougissement de la surface de la peau.

Cet effet réduit la sensibilité de la fibre nerveuse de l'articulation touchée, réduit le nombre d'impulsions de douleur dans le cerveau, grâce à quoi la sensation de douleur est nettement réduite.

Applicable aux stades 1, 2 et 3 de l'arthrose.

Dans le traitement de l'arthrose de l'épaule, l'intensité du rayonnement est de 6 à 9 doses, le nombre de procédures: 5 à 6, l'administration: quotidienne ou tous les deux jours.

Réduire l'inflammation

  • La thérapie UHF de faible intensité arrête la propagation de l'inflammation dans les muscles et les tissus adjacents à l'articulation, stimule la circulation sanguine et réduit l'enflure dans l'articulation douloureuse.

Applicable aux stades 1-2 de l'arthrose.

La durée de chaque procédure: 5-15 minutes, le nombre de procédures: 10-15, la réalisation: quotidienne.

Une efficacité maximale est obtenue en combinaison avec des injections hormonales.

  • La physiothérapie centimétrique à haute intensité a un effet thermique sur l'articulation, améliorant ainsi le flux sanguin autour de l'articulation et dans le tissu cartilagineux qui s'y trouve. "Chauffée" de cette manière, l'intensité des capillaires et des vaisseaux lymphatiques élimine les produits du processus inflammatoire de l'articulation, ce qui entraîne une diminution de l'inflammation et une amélioration qualitative de la nutrition du cartilage.

Applicable au stade 1-2 de l'arthrose en l'absence de synovite.

La durée de chaque procédure: 15-20 minutes, le nombre de procédures: 12-15, se déroulant quotidiennement ou tous les deux jours.

Réparation du cartilage

  • Magnétothérapie haute fréquence haute intensité - chauffage local de l'articulation douloureuse et des ligaments environnants à 9-10 cm de la surface de la peau. Le réchauffement de l'articulation rend la circulation sanguine plus intense, réduit l'enflure, renforce l'immunité cellulaire et déclenche le mécanisme de réparation du cartilage.

Applicable aux stades 1 et 2 de l'arthrose en l'absence de synovite et de modifications de la structure des tissus près de l'articulation de l'articulation.

La durée de chaque procédure: 10-15 minutes, le nombre de procédures: 7-10, la conduite: quotidienne ou tous les deux jours.

  • La cure de boue, en plus de la restauration des tissus cartilagineux et des membranes synoviales, améliore l'apport sanguin et la nutrition des tissus articulaires et musculaires adjacents, ce qui facilite les mouvements de la main et augmente son amplitude.

La durée de chaque procédure: 15-30 minutes à une température de masse de boue de 42 ° C, le nombre de procédures: 10-20, conduite: quotidienne, après un ou deux jours.

Régime alimentaire

Manger des produits:

  • à la vitamine A - carottes crues + huile végétale, citrouille, huile de rose musquée, argousier, lin, germe de blé.

Une quantité suffisante de cette vitamine fournit la synthèse du fluide inter-articulaire, ne permet pas son excès ou sa carence;

  • avec la vitamine D - le foie des animaux, le jaune d'œufs d'oiseaux.

Cette vitamine ne permet pas la destruction du calcium dans ses formes de transport et actives, protège le tissu osseux de la destruction;

  • avec le calcium - les légumes verts, les produits laitiers et le lait aigre, ces derniers, pour une absorption maximale, il est préférable de manger dans la 2e moitié de la journée.

Ne pas utiliser:

Le sel, car il lave le calcium du tissu osseux et du liquide articulaire.

L'alcool, car il bloque la transition du calcium de la forme de transport à l'actif.

La margarine et la pâtisserie sucrée sont basées sur celle-ci, car les graisses trans bloquent la vitamine K, qui fournit la synthèse de la vitamine D, qui déminéralise le tissu osseux.

Toutefois, si vous mangez correctement et que les os et les tissus articulaires continuent de s’effondrer, cela indique un foie de mauvaise qualité, incapable de synthétiser pleinement les nutriments.

Traitement folklorique

Le plus souvent de la trousse de premiers soins de la nature en cas de maladies de l'arthrose des articulations de l'épaule, on choisit des onguents à base de graisses animales, de l'alcool frottant pour des compresses, des infusions d'eau pour l'ingestion.

Soulager la condition et le bain avec des herbes, et la vapeur dans un bain aux huiles essentielles.

Mais vous devez comprendre que pas une seule plante médicinale, ni la graisse, ni l’eau ou la vapeur ne rétablissent les tissus cartilagineux endommagés, mais seulement pour soulager la douleur, ils ne peuvent donc être utilisés que dans le cadre d’une thérapie complexe prescrite par un médecin!

Gymnastique

Un ensemble d'exercices est prescrit par un spécialiste (médecin traitant ou physiothérapeute) après l'élimination complète de l'inflammation de l'articulation, la restauration du tissu cartilagineux à l'intérieur de celle-ci et la reprise de la capacité d'effectuer des mouvements quotidiens sans difficulté.

La sélection d'un ensemble d'exercices est strictement individuelle, la charge ne doit pas être excessive, détruisez le tissu cartilagineux récemment restauré, apportez la douleur.

Seul un traitement complet atteignant tous les objectifs peut assurer une rémission à long terme et stopper le développement de l'arthrose!

Traitement de l'arthrose de l'épaule à la maison

Presque toutes les personnes âgées de plus de 45 ans sont habituées aux douleurs articulaires, qui s'accompagnent d'un sentiment d'inconfort, une violation du fonctionnement normal du membre. Les principales raisons de l'apparition d'une telle maladie sont les exercices excessifs, les blessures, une alimentation déséquilibrée, etc. L'arthrose de l'articulation de l'épaule (moins fréquemment appelée coxarthrose) est une maladie fréquente. Le traitement de la maladie dans les stades initiaux peut être effectué à la maison, lisez-le ci-dessous.

Causes de l'arthrose

Changements dégénératifs dans le cartilage et les tissus environnants qui causent une gêne pendant le mouvement, la douleur est une arthrose de l'articulation de l'épaule. La maladie peut se développer à la suite de divers facteurs subjectifs ou objectifs. Les principales causes de la maladie comprennent:

  • Les blessures à l'articulation, qui ont provoqué des processus inflammatoires qui affectent négativement l'état du cartilage, des os. La maladie se développe souvent après une luxation (surtout si, à la longue, l’articulation n’était pas fixée et que la mauvaise accumulation de tissus commençait), un bras cassé, une blessure grave.
  • Hypothermie de l'articulation, qui affecte négativement l'état du cartilage et le travail de l'articulation.
  • Charge excessive sur l'articulation de l'épaule. Les athlètes, les personnes engagées dans un travail physique sont menacés par la maladie.
  • La présence de maladies qui provoquent le développement de l'arthrose, par exemple la polyarthrite, l'obésité.
  • Des anomalies congénitales peuvent être une condition préalable au développement de la maladie.
  • Une nutrition déséquilibrée, l'utilisation de produits nocifs (salinité, graisse, restauration rapide), qui affecte négativement l'état du cartilage et provoque la maladie.

Degrés et symptômes

L'arthrose de l'épaule est considérée comme une maladie chronique, mais elle peut progresser très rapidement. Il est nécessaire de commencer le traitement aux stades initiaux, lorsqu'il est possible de mener le traitement à domicile par vous-même, il y a une forte probabilité que les conséquences et l'action négatives de la maladie soient éliminées. Déterminer la présence de la maladie, confirmer que le diagnostic facilitera une visite chez le médecin, à laquelle vous devrez vous rendre en présence de tels symptômes:

  • Faiblesse des membres supérieurs, qui est observée non seulement après un exercice intense ou un effort intense, mais également le matin après le repos.
  • Douleur à l'épaule, qui augmente après la charge et diminue au repos.
  • Les sensations de douleur réduisent l'activité motrice de l'articulation, ce qui entraîne une raideur, une incapacité à élever le membre ou à le faire pivoter.
  • Parfois, il y a un gonflement dans la zone de l'articulation.
  • La douleur peut être transmise au cou ou aux membres supérieurs, ce qui réduit l'activité vitale et provoque un malaise général.

En médecine, il y a trois degrés de développement d'arthrose de l'articulation de l'épaule, chacun présentant des symptômes et des caractéristiques spécifiques et caractéristiques:

  • 1 degré. À ce stade, il y a une légère douleur, qui est aggravée lors de la levée du bras ou de la charge qui y est appliquée. Le traitement au premier stade est le plus simple et peut être effectué à domicile par le patient lui-même.
  • 2 degrés. La mobilité de l'articulation est altérée et toute manipulation provoque une douleur vive qui ne recule pas, même au repos. Il arrive souvent qu'il soit impossible de lever la main de manière indépendante avec une articulation touchée par une arthrose.
  • 3 degrés. Le stade s'appelle arthrose deformans de l'épaule. Il s'agit d'une étape difficile au cours de laquelle on observe une déformation du cartilage, des croissances inertes et des exacerbations fréquentes. Des modifications de l'articulation interfèrent avec le fonctionnement normal de la main et, dans 98% des cas, le traitement chirurgical est utilisé.

Conseils de traitement à domicile

Cette maladie apporte beaucoup d'inconvénients, perturbe la vie normale, perturbe le rythme habituel. Cela affecte négativement le bien-être général, l'état émotionnel du patient, il est donc nécessaire de suivre un traitement. Aux premier et deuxième stades de la maladie, il est possible de mener une thérapie à domicile, en respectant toutes les recommandations et prescriptions du médecin.

Pour la guérison, un ensemble de méthodes est utilisé, ce qui permet d'obtenir le résultat le plus efficace. Beaucoup peuvent être utilisés à la maison. La thérapie combinée comprend:

  • Des médicaments
  • Suivre un régime, la transition vers un régime équilibré et approprié.
  • Effectuer un exercice simple.
  • Intervention chirurgicale.
  • Utilisation de méthodes folkloriques.
  • Procédures de physiothérapie.
  • Autres méthodes: thérapie par les sangsues, acupuncture.

Contrôle de la nutrition et régimes amaigrissants

Dans le traitement de l'arthrose de l'épaule, l'alimentation et une nutrition adéquate jouent un rôle important. Tout d'abord, il est nécessaire de retirer du régime les aliments affectant négativement l'état du cartilage, l'élasticité des articulations. Les principes de base de la nutrition:

  • Les produits nocifs qui nuisent à la santé des articulations sont les suivants: produits laitiers, porc ou veau, pommes de terre, maïs, certains légumes - poivron, aubergine, tomates. Il est nécessaire de réduire la quantité d'ingrédients consommés ou même de les supprimer de l'alimentation.
  • Pour améliorer l'état de l'articulation, leur élasticité facilitera la consommation de graines de lin et d'huile d'olive.
  • Il est recommandé de prendre des aliments riches en antioxydants, par exemple des fruits et des légumes (chou, concombre, banane, olives).
  • L'alcool est contre-indiqué.
  • La cuisson des produits est une façon de cuisiner, cuire, cuire. Il est recommandé d’exclure les plats frits et marinés.
  • La nutrition doit être aussi équilibrée que possible pour que le corps reçoive le maximum de vitamines et d’éléments micro-bénéfiques.
  • Les experts recommandent l’utilisation de bonbons, de sodas.

Activité physique et massage

Sur le traitement de la maladie affecte favorablement la mise en œuvre de certains exercices physiques qui peuvent être effectués à la maison. La gymnastique aide à améliorer la circulation sanguine dans les tissus entourant l'articulation, ce qui contribue à la nutrition supplémentaire des cellules. aide à renforcer les muscles, à développer l'articulation articulaire. Exercices complexes:

  • Position de départ: le patient devient lisse et derrière le dos des mains pour se connecter à la serrure.
  • Levez les bras en essayant de les maintenir à plat, sans plier les coudes.
  • Répétez les manipulations jusqu'à dix fois.
  • Position de départ: debout, bras baissés.
  • Faites des mouvements circulaires en alternance, les épaules en avant, puis en arrière.
  • Répétez 14-20 fois.
  • Deviens droit, haut la main.
  • Dans votre main gauche, vous devez prendre la charge d’un demi-kilogramme maximum (un poids, une bouteille de sable ou d’eau).
  • Faites des mouvements circulaires avec votre main et répétez-le 15 fois.
  • Effectuer des manipulations similaires avec l'autre main.

En plus d'effectuer des exercices, massez l'épaule touchée. La procédure a ses propres nuances, qui doivent être suivies afin d'obtenir le résultat maximum:

  • L'exécution de la procédure devrait être confiée à un professionnel capable de tout faire au plus haut niveau.
  • Il vaut la peine de commencer le massage en frottant et en caressant, ce qui aidera à soulager la douleur et prépare le corps à la procédure.
  • Les mouvements doivent être aussi prudents que possible pour ne pas causer de douleur, mais soulager les sensations douloureuses.

Les médicaments

Aux premiers stades du développement de la maladie, on utilise un traitement médical qui, selon le groupe de médicaments, a un effet différent sur la maladie. Il est important de se rappeler que la prise de drogues ne résout pas tous les problèmes, cette technique doit être utilisée conjointement avec d'autres méthodes de lutte, par exemple l'effort physique. Lors de la prise de drogue, de l'injection ou de l'utilisation de pommades, vous devez suivre les recommandations du médecin et suivre la posologie. Drogues utilisées tels groupes:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les médicaments aident à soulager les poches, à éliminer l'inflammation des tissus des articulations malades et à réduire le syndrome douloureux. Ce groupe comprend: le nimésulide, le diclofénac, l'ibuprofène, l'ortofène, le métindol et l'indométhacine.
  • Les chondroprotecteurs - médicaments qui améliorent la circulation sanguine, aident à restaurer le cartilage. Les médicaments couramment utilisés incluent Struktum, Glucosamine.
  • Les analgésiques, les anesthésiques peuvent être pris sous forme de comprimés (Analgin, Ketorol), ou utiliser un onguent topique pour soulager la douleur
  • Myorelaxants - médicaments qui aident à soulager les spasmes musculaires, à soulager la douleur. Les médicaments comprennent: Sirdalud, Mydocalm.
  • Vitamines, compléments alimentaires qui enrichissent le corps en substances utiles pour améliorer la santé.

Remèdes populaires

Souvent, le traitement utilise des méthodes traditionnelles qui aident à éliminer les symptômes, les manifestations de la maladie, à soulager la maladie et à éliminer la douleur. Les travailleurs médicaux recommandent d'utiliser la médecine traditionnelle et traditionnelle dans un complexe, mais il est important de tout coordonner avec le médecin traitant. Les onguents, les compresses faites maison, les bains, les compresses et les frottements sont particulièrement populaires.

Dans la médecine traditionnelle, on utilisait souvent des onguents contenant des ingrédients naturels qui aident à vaincre la maladie. Pour faire un médicament populaire et efficace, il vous faut:

  • Prenez 10 grammes de houblon, de trèfle et de millepertuis. Les herbes coupent soigneusement et broyent ensemble.
  • Pour un meilleur mélange de tous les ingrédients, ajoutez de la vaseline et mélangez bien le tout.
  • Frottez la pommade sur l'épaule, cela aidera à réduire la douleur et l'inflammation.

Bouillons et teintures

Bouillon: dans un récipient en émail, mélanger la moitié du céleri, du persil (3 racines), trois verres d’eau, une pincée de poivre noir. Faites bouillir tous les ingrédients broyés sous le couvercle pendant 10 minutes. Le bouillon résultant à boire pendant la journée pendant 14 jours avant les repas. Utile et décoction de stigmates de maïs, pour la préparation desquels 2 cuillères d'ingrédient bouillir pendant 10 minutes et boire cinq fois par jour pendant une cuillère à soupe.

Infusion efficace: écorce d'argousier (3 c. À soupe), racine de pissenlit (2 c. À thé), graines de persil (2 c. À thé) et menthe (3 c. À thé). Faites bouillir dans 0,5 litre d'eau. Partez dans un endroit sombre pour une nuit. Buvez 2 cuillères à soupe de teinture à jeun avant le petit déjeuner. Une autre recette pour une teinture simple mais efficace: presser le jus de radis (environ 30 ml), le miel (20 grammes) et une petite pincée de sel. Prendre avant le coucher, de préférence après les traitements à l'eau.

Compresses et frottements

Une recette populaire pour la médecine traditionnelle est une compresse à l'avoine. Pour la procédure, il est nécessaire de brasser 30 grammes de flocons d'avoine dans deux verres d'eau. Appliquez la masse préparée à l'épaule pendant 30 minutes. Dagil est utilisé pour le broyage (15 grammes d'herbe pour de l'eau bouillante, insistez). Frottez l'infusion obtenue à l'épaule douloureuse. Deuxième recette efficace pour frotter: on fait bouillir 10 grammes de fleurs de romarin sauvage et la racine d’hellébore, on les mélange avec de la graisse et on les frotte trois fois par jour.

Les bains

Pour améliorer la circulation sanguine dans les tissus endommagés, en leur fournissant des composants nutritionnels supplémentaires, des bains sont activement utilisés. Pour obtenir le résultat maximal avec des herbes médicinales, des frais sont ajoutés à l’eau. Les plantes qui ont un effet bénéfique sur le patient sont les suivantes: camomille (soulage l'inflammation), menthe poivrée (a un effet calmant), genévrier, bardane (soulage la douleur, soulage la maladie).

Règles pour la préparation des bains:

  • Préparez un concentré de gazon et versez-le dans la salle de bain.
  • Allongez-vous dans la salle de bain pour que le point sensible soit submergé dans l'eau.
  • Frottez une épaule douloureuse avec une serviette, puis frottez avec de la crème ou de la pommade.

Autres méthodes folkloriques

Pour le traitement de l'arthrose de l'épaule, d'autres méthodes de médecine traditionnelle sont également utilisées, qui ont également un effet tangible:

  • Pour soulager la douleur et le soulagement, vous devez mélanger quelques grammes de propolis à 50 grammes. gras Après un effort physique, frottez-vous l'épaule.
  • Envelopper l'épaule avec une toile imprégnée d'une solution de poussière de foin aidera à éliminer le gonflement.
  • Les spécialistes en médecine traditionnelle recommandent de boire avant le déjeuner le jus d'un demi citron pour améliorer les processus métaboliques dans les tissus.
  • Aide à rouler un œuf dur qui doit être enroulé autour de l'épaule douloureuse.

Prévention

Les principales méthodes préventives de la maladie comprennent:

  • Régime alimentaire équilibré, avec un complexe de minéraux essentiels, de vitamines.
  • Exercice régulièrement complexe.
  • Ne surchargez pas les épaules, les bras, afin de ne pas nuire aux articulations.
  • L'élimination des causes qui provoquent le développement de la maladie.

Vidéo

Une méthode efficace pour traiter l'arthrose consiste à effectuer des exercices physiques visant à développer une articulation. La chose principale pendant la gymnastique est: la régularité (devrait être donnée quotidiennement pendant au moins 15 minutes); exercice correct (cela est nécessaire pour ne pas endommager l'articulation encore plus); obtenir un plaisir moral pendant l'activité physique, ce qui aidera à normaliser l'état émotionnel du patient. Regardez la vidéo pour vous familiariser avec un ensemble d'exercices efficaces et de recommandations pour leur mise en œuvre:

Toutes les méthodes de traitement de l'arthrose de l'épaule avec des médicaments

Le traitement de l'arthrose de l'articulation de l'épaule doit être complet et inclure des méthodes permettant de déterminer les effets des médicaments. Le traitement médicamenteux est considéré comme l’élément principal de la thérapie. Il est complété par la physiothérapie, la thérapie par l’exercice, le massage et d’autres méthodes. Il existe différentes formes de médicaments pour l'arthrose de l'articulation de l'épaule, certaines sont conçues pour un usage systémique, d'autres pour un usage local. Leur effet thérapeutique diffère également: certains éliminent les symptômes, d'autres influencent le mécanisme de la maladie. Les médicaments à traiter sont sélectionnés en fonction du stade de la maladie, de sa cause, d'un ensemble de symptômes.

Groupes de drogue

Dans l'arthrose, le tissu cartilagineux est progressivement détruit et l'os change de structure, il se déforme. Cette maladie se manifeste par des douleurs accompagnées de signes d'inflammation modérés ou graves. L'amplitude des mouvements de l'articulation est limitée; des spasmes musculaires peuvent l'entourer et la stabiliser. La pharmacothérapie aide à soulager la douleur, à éliminer les spasmes musculaires et à protéger les articulations de la destruction. Pour le traitement de l'arthrose de l'épaule est utilisé:

  • chondroprotecteurs;
  • anti-inflammatoire - non stéroïdien (AINS) et hormonal (glucocorticoïdes);
  • analgésiques et anesthésiques;
  • onguents et solutions avec anti-inflammatoire, vasodilatateur, effet irritant local.

Ces groupes de médicaments sont destinés au traitement primaire de l'arthrose. Étant donné que les articulations souffrent d'une carence en vitamines et en minéraux, lesquels ne contiennent pas toujours suffisamment d'aliments, la vitamine-thérapie est un traitement auxiliaire. Cela contribue également à renforcer l'immunité générale. Les complexes de vitamines et de minéraux sont sélectionnés par le médecin en tenant compte de l'état général du patient. Si des troubles dégénératifs-dystrophiques au niveau de l'articulation sont causés par une insuffisance de l'apport sanguin, des médicaments peuvent être prescrits pour traiter les maladies vasculaires et normaliser la microcirculation sanguine. Les relaxants musculaires qui détendent les muscles squelettiques sont utilisés si les spasmes musculaires persistants ne peuvent pas être éliminés avec des moyens non médicamenteux.

Anti-inflammatoires et analgésiques

Pour le traitement symptomatique de l'arthrose de l'épaule, les médicaments sont choisis en fonction des symptômes prédominants et de la gravité des symptômes. La douleur et l'inflammation cessent avec des antalgiques non stéroïdiens et hormonaux anti-inflammatoires, des narcotiques et narcotiques, des anesthésiques locaux.

Avec une inflammation modérée et une douleur de faible intensité, les AINS sont prescrits. Ils ont un effet combiné: anti-inflammatoire, analgésique et antipyrétique, mais certains bloquent davantage la douleur, d'autres arrêtent l'inflammation. L'action des anti-inflammatoires non stéroïdiens repose sur la suppression de l'activité de la cyclooxygénase (COX), dont l'une des isoformes déclenche la réponse inflammatoire. Mais cette enzyme contient une autre isoforme qui stimule la production de mucus, nécessaire à la protection du tube digestif. Les AINS non sélectifs (ibuprofène, indométhacine, diclofénac sodique) inhibent les deux isoformes de la COX et ont des effets néfastes sur la muqueuse gastrique et les intestins. Les personnes atteintes de troubles gastro-entérologiques sont contre-indiquées. Médicaments sélectifs préférés (méloxicam, nimésulide).

Les AINS sont produits sous différentes formes:

  • comprimés, gélules, granulés, suspensions et autres formes pour administration orale;
  • l'injection;
  • suppositoires rectaux;
  • moyens externes.

Pour l'arthrose, les médicaments et les pommades oraux, les gels et les crèmes sont principalement utilisés. Presque toutes les préparations à usage externe appartiennent à la 1re génération et sont non sélectives. L'exception est Nise-gel (nimésulide). Lors de la prescription d'un traitement anti-inflammatoire, il est nécessaire d'informer le médecin traitant des maladies gastro-entérologiques, cardiovasculaires, allergiques et autres disponibles. Lors du choix d'un médicament et du dosage, prendre en compte les contre-indications et les restrictions d'utilisation. Les AINS ne peuvent pas être utilisés pour de longs traitements, mais ceci n'est généralement pas nécessaire, ils arrêtent rapidement les symptômes de l'inflammation.

Glucocorticoïdes

Si le processus inflammatoire aigu ne peut pas être arrêté par les AINS, des blocages hormonaux sont effectués. Ce sont l'hydrocortisone, le kenalog, le celeston, le diprospan, le depo-medrol. Ils produisent un effet anti-inflammatoire prononcé, mais ont un effet analgésique modéré. De plus, le bloc intra-articulaire, dans lequel l'aiguille transperce les tissus mous et toutes les couches de la capsule articulaire, est une procédure plutôt douloureuse. Pour réduire la douleur, des anesthésiques locaux sont administrés avec le glucocorticoïde. Seules les injections de diprospan ne nécessitent aucune anesthésie supplémentaire.

Lors du traitement de l'inflammation avec des hormones, un certain nombre de points importants doivent être pris en compte:

  • si l'arthrose est accompagnée d'une synovite, un épanchement inflammatoire doit être pompé hors de la cavité articulaire avec une seringue;
  • en cas de modifications destructives prononcées de l'articulation, le blocage intraarticulaire (intraarticulaire) n'est pas réalisé, les injections ne peuvent être effectuées que dans les tissus périarticulaires mous (périarticulaires);
  • les injections intra-articulaires entraînent un risque élevé d'infection, de lésions des vaisseaux sanguins et de terminaisons nerveuses; elles ne peuvent donc être effectuées que par un spécialiste;
  • blocus répété par les hormones est effectuée dans 1-4 semaines, l'intervalle dépend du médicament;
  • s'il n'y a pas d'amélioration après 2-3 manipulations, vous devez annuler ou remplacer le médicament;
  • En dépit de la forte activité anti-inflammatoire de ces injections d'arthrose de l'articulation de l'épaule, on ne peut en abuser, elles exacerbent la destruction du tissu cartilagineux;
  • la technique des injections intra-articulaires dans le genou, l'épaule, l'articulation de la hanche est différente.

Analgésiques

Le choix des analgésiques pour l'arthrose brachiale est dû à l'intensité de la douleur.

  1. Avec une intensité de douleur modérée, des analgésiques non narcotiques sont suffisants. Il s'agit d'un AINS ayant un effet analgésique prononcé: kétorolac, kétoprofène, diclofénac.
  2. Au fur et à mesure que l'arthrose progresse et que l'intensité de la douleur augmente, les AINS continuent à être pris aux doses maximales autorisées, mais s'ajoutent aux analgésiques combinés et aux opiacés faibles - Tramadol, Oxycodone, Codeine.
  3. Avec une forte intensité de douleur des analgésiques narcotiques faibles aller à forte, tels que le promédol, la morphine. Mais les AINS continuent à prendre pour réduire la dose d'opiacés.

Vous pouvez bloquer la douleur et les anesthésiques locaux - novocaïne, lidocaïne. Ils sont injectés en bloquant les nerfs périphériques du plexus brachial, associés à des préparations hormonales pour les blocages intra-articulaires, puis délivrés au centre de la douleur par électrophorèse.

Chondroprotecteurs

Le nom suggère que les médicaments de ce groupe sont conçus pour protéger les tissus cartilagineux. Ils ralentissent le processus de destruction du cartilage articulaire, stimulent sa réparation et sa régénération (récupération). Mais il est plus facile d'empêcher la destruction que de restaurer ce qui a déjà été détruit. Les processus dégénératifs dystrophiques se sont poursuivis, moins les chondroprotecteurs sont efficaces, par conséquent, ils ne sont pas prescrits pour une arthrose sur 3 stades.

Générations de chondroprotecteurs

Les premiers chondroprotecteurs ont été fabriqués à partir de matières premières animales: cartilage de bovins et de poissons, moelle osseuse, carapaces de crustacés. Certains composants ont également été obtenus à partir de légumineuses, d’avocats. Ces préparations contiennent le polyester mucopolysaccharidique de l'acide sulfurique, un complexe glycosaminoglycane-peptide. Leur effet thérapeutique est peu prononcé et, en raison d'un nettoyage insuffisant des matières premières, le risque de réactions allergiques est élevé. Presque toutes les drogues de cette génération sont injectables. Dans la 2ème génération, des médicaments à base de chondroïtine (Structum, Chondroxide, Artradol, Artrin) et de glucosamine sous forme de chlorhydrate (Arthron Flex) ou de sulfate (Don) sont apparus:

  • la chondroïtine (sulfate de chondroïtine) est un stimulateur de la production de composants cartilagineux, un inhibiteur de l'enzyme hyaluronidase, qui la détruit;
  • La glucosamine est l'un des composants principaux du tissu cartilagineux. Elle stimule également la production d'autres composants et inhibe l'activité de la hyaluronidase.

Les deux composants actifs des chondroprotecteurs de 2ème génération ont un léger effet analgésique et anti-inflammatoire, de sorte que le traitement avec ces médicaments peut réduire la posologie des AINS. Par rapport à la première génération, ils sont mieux absorbés par le corps humain, le nombre d'effets secondaires a diminué. À la 3 e génération, ils ont commencé à produire des préparations de poly contenant les deux composants. Ce sont Artra, Complexe Artron, Complexe de chondroïtine, Teraflex. En plus de ces deux composants, certains médicaments contiennent également du diclofénac (Movex Active), de l'ibuprofène (Teraflex Advance) ou un composé organo-soufré à effet anti-inflammatoire - le méthylsulfonylméthane (Arthron triactiv forte).

Parfois, les chondroprotecteurs sont la diacéréine. C'est un médicament anti-inflammatoire et antirhumatismal, mais son mécanisme d'action est différent de celui des AINS. Il n'inhibe pas la COX, mais une protéine inflammatoire, l'interleukine, qui joue un rôle majeur dans le développement de l'arthrose. Dans le même temps, la diacéréine stimule la production d'un facteur de croissance nécessaire à la division des cellules cartilagineuses.

Acide hyaluronique

Les préparations d'acide hyaluronique dans un certain nombre de classifications sont appelées chondroprotecteurs 2 générations. Mais les ouvrages de référence pharmaceutiques les traitent comme un substitut du liquide synovial, souvent appelé aussi «prothèse liquide». Dans le traitement de l'arthrose est utilisé:

  • Sinokrom;
  • Synvisc;
  • Ostenil;
  • Fermatron;
  • RusVisk et un certain nombre de drogues.

L'acide hyaluronique (hyaluronane) est un composant important du liquide synovial. Le liquide intra-articulaire est produit par la membrane synoviale et constitue la principale source de nutriments pour le cartilage articulaire. Il empêche également le dessèchement et facilite le glissement des surfaces articulaires des os. En cas d'arthrose, la production de liquide synovial est perturbée. En partie, les produits à base d'hyaluronane peuvent être stimulés en prenant des chondroprotecteurs à base de sulfate de chondroïtine. Mais plus efficacement les injections dans l'articulation de l'épaule en cas d'arthrose, les préparations d'acide hyaluronique remplissent le volume et normalisent les caractéristiques viscoélastiques du liquide synovial, stimulent sa production par la membrane synoviale.

Un tel traitement est montré aux personnes qui mènent un style de vie actif, il facilite le mouvement dans l'articulation, élimine la douleur et les crépitations (clics, craquement). Étant donné que l'arthrose des articulations des épaules affecte souvent les jeunes, les athlètes, cette méthode de traitement est particulièrement pertinente.

En cas d'arthrose, une solution d'hyaluronane à une concentration de 0,9–2,3% est utilisée sous la forme d'injections intra-articulaires. Le traitement est effectué par cours, 1 à 2 par an, un cours coûte au moins 7 000 roubles. Une pause d'une semaine est prise entre les injections, un cycle de 3 à 5 injections est nécessaire, une dose unique pour les grosses articulations est de 2 ml. La seule exception est le médicament Sinokrom Forte ONE, 4 ml de médicament à 2% de concentration sont administrés une fois, après quoi vous pouvez faire une pause de six mois. L'acide hyaluronique a un effet anti-inflammatoire, mais il ne peut pas être inséré dans l'articulation en cas de forte inflammation, synovite. En cas d'épanchement inflammatoire dans la cavité articulaire, l'acide hyaluronique est dilué et l'efficacité du traitement diminue. Ainsi, avant de commencer un traitement hyaluronique, vous devez arrêter l'inflammation.

Formes de libération de chondroprotecteurs

L'acide hyaluronique en tant que chondroprotecteur est exclusivement fabriqué sous forme de solution pour injections intra-articulaires. Les médicaments de la 1ère génération sont également principalement injectables, mais les formes à libération de médicaments à base de chondroïtine et de glucosamine sont diverses:

  • pour administration orale, comprimés (Mucosat, Glucosamine, Arthron Flex, Complexe Arthron, Artra), gélules (Kondronova, Teraflex, Teraflex Advance, Dona, Mukosat, Struktum), poudre pour préparation de solution (Glucosamine, Dona);
  • solution d'injection - Mukosat, Hondrolon, Don, Artradol;
  • à usage externe - pommade (Artrin, Hondroksid, Hondroitin, Hondroart, Hondrofen), crème (Teraflex Hondrokrem Forte, Teraflex M), gel (Hondroksid).

Si des injections d'arthrose avec des préparations de sulfate de chondroïtine et de glucosamine sont effectuées exclusivement par voie intramusculaire, certains médicaments de 1ère génération peuvent être administrés par voie intra-articulaire. En Russie, le médicament le plus célèbre est le médicament roumain Alflutop, tandis qu'Arteparon et Mukartrin ne sont pas certifiés et ne sont pas importés dans le pays. Selon les experts, avec l’injection de chondroprotecteurs, le meilleur effet est obtenu, mais le traitement de l’arthrose avec des pommades et des crèmes est inefficace. Lorsqu'ils sont appliqués sur la peau, les substances actives pénètrent dans les tissus mous, mais n'atteignent pas le cartilage. Les formes pour administration orale sont à la fois efficaces et faciles à utiliser.

Installations extérieures

Dans le traitement médical de l'arthrose de l'épaule, on réalise non seulement l'effet systémique, mais également local. Ce traitement présente plusieurs avantages:

  • la concentration maximale de la substance active dans la lésion est atteinte;
  • le risque d'effets secondaires systémiques est réduit, tandis que les effets locaux ne surviennent généralement qu'en cas d'intolérance ou de surdosage individuel.

Il y a aussi un inconvénient: les composants actifs des pommades, gels, crèmes et solutions pour compresses affectent les processus dans les tissus mous. Ils peuvent améliorer la circulation sanguine, le trophisme, la circulation lymphatique, contribuer à l'élimination de l'œdème, soulager la douleur. Mais les substances actives ne pénètrent pas à l'intérieur du joint. Ceci est associé au faible effet des chondroprotecteurs à usage externe.

Pommades, gels, crèmes

Les pommades pour l'arthrose de l'épaule sont utilisées comme traitement auxiliaire. Ils diffèrent par la composition et le mécanisme d'action. Une large gamme de pommades, gels, crèmes utilisés pour l'arthrose peut être divisée en plusieurs groupes.

  1. NPVS (pommade à l’indométacine, ibuprofène, diclofénac, cétonal, Voltaren - pommade et gel, Finalgel, gel Fastum, gel de Nise et autres).
  2. Chondroprotecteurs.
  3. Moyens à effet localement irritant, vasodilatateur et chauffant.
  4. Remèdes homéopathiques - Gel Traumel, Purpose-T. En raison de leur large gamme de composants, ils ont un effet complexe: ils stimulent la circulation sanguine, les processus métaboliques, les processus de régénération, réduisent la douleur et l'inflammation, renforcent l'immunité locale.

Arrêtons-nous sur les préparatifs du troisième groupe. Ils ont généralement une composition complexe, beaucoup sont combinés, avec le vasodilatateur, des composants irritants locaux d’origine végétale ou animale contiennent du dimexide ou des AINS - acide salicylique, méthylsalicylate. De tels onguents arrêtent bien la douleur, soulagent le gonflement, activent la circulation sanguine. Leurs composants principaux sont:

  • venin d'abeille - Apizartron, Virapin, Ungapiven;
  • venin de serpent - Viprosal, Kobratoks, Nayatoks;
  • capsaïcine (extrait de poivron rouge brûlant) - Kapsikam, Espol;
  • huiles essentielles et végétales (camphre, huile de térébenthine, huile de moutarde, huile d'eucalyptus, menthol) - Efkamon, Nayatoks, Kapsikam.

De nombreux composants de ces pommades sont des allergènes, ils doivent donc être utilisés avec prudence, après avoir testé la sensibilité individuelle et en l'absence de lésion cutanée. Lors de l'application de plusieurs onguents dans ce groupe, il est recommandé d'utiliser un applicateur et des gants.

Solutions pour compresses

Les compresses sont des méthodes de physiothérapie, mais elles utilisent souvent des préparations pharmaceutiques. Il sera donc approprié de considérer ces médicaments dans un article sur la façon de traiter l'arthrose de l'articulation de l'épaule avec des médicaments. Pour les compresses arthritiques sont utilisés:

  • Dimexide sous forme de solution à 25–50% (préparé à partir du concentré immédiatement avant utilisation). Possède un effet analgésique, anti-inflammatoire et absorbable, pénètre profondément dans les tissus. Il peut également être utilisé en électrophorèse pour le transport d'autres médicaments.
  • Bishofit - complexe minéral naturel exploité pendant le forage. Considéré comme un remède balnéologique. C'est une source de magnésium et d'autres éléments minéraux, a un effet anti-inflammatoire et analgésique modéré. La saumure peut être utilisée pure ou en solution à 50%;
  • la bile médicale (bile en conserve de porc et de bétail) produit un effet anesthésique, anti-inflammatoire et résorbant. Il est utilisé pour les compresses, qui sont appliquées pendant 24 heures, humidifiant périodiquement le pansement.

Les compresses recouvertes de bile et de bischofite recouvertes de papier ciré, de polyéthylène et de matériaux synthétiques ne peuvent pas être utilisées.

La gamme de médicaments utilisés pour le traitement de l'arthrose de l'épaule est large et variée. Certains éliminent les symptômes, d'autres peuvent ralentir la destruction du cartilage articulaire, normaliser la production de liquide synovial. Certains médicaments pour le traitement de l'arthrose (analgésiques opioïdes, chondroprotecteurs injectables) sont disponibles uniquement sur ordonnance. Mais les médicaments en vente libre ne doivent pas vous être prescrits ni pris de manière incontrôlable. Seul un spécialiste peut décider de prendre un médicament particulier à un stade donné, afin de prendre en compte toutes les contre-indications disponibles.