Principal

Massages

L'arthrose touchant les orteils

L'arthrose des orteils est une maladie courante du système musculo-squelettique qui touche souvent les personnes âgées, mais se rencontre également chez les jeunes.

Sa nature dégénérative-dystrophique est associée à une altération des processus métaboliques du tissu cartilagineux des articulations des doigts.

En conséquence, non seulement sa destruction, son amincissement et sa perte, mais également la dégénérescence de l’organe entier du mouvement se développent.

En même temps, les os et les tissus mous se développent et toutes ses parties, y compris l'os sous-chondral, les ligaments et les muscles périarticulaires, sont progressivement touchées. Avec l’apparition de changements dégénératifs, des troubles des processus oxydatifs du cartilage se produisent également avec la perte de fluide dans sa composition.

Cela rend le mouvement difficile et conduit à sa destruction.

Facteurs et causes d'arthrose des articulations des orteils

Le développement de l'arthrose commence après l'exposition à des facteurs qui violent le métabolisme normal du tissu cartilagineux.

L'arthrose est divisée en 2 types - primaire et secondaire.

Le premier apparaît dans les doigts de l'articulation précédemment sains, le second se développe chez ceux qui avaient des pathologies antérieures.

La cause de la maladie peut être:

  • Des chaussures étroites et serrées, des talons très hauts;
  • Blessures aux jambes, en particulier aux doigts;
  • Pieds plats, pied bot;
  • L'hypothermie;
  • Long séjour sur les pieds en raison d'activités professionnelles;
  • Charge permanente sur les jambes due à un excès de poids ou à l'exercice;
  • Maladies du pied;
  • Pathologie d'échange;
  • Maladies endocriniennes;
  • Source d'infection dans le corps;
  • Arthrite et arthrose d'autres articulations;
  • Etat de stress prolongé.

La médecine prend en compte l'hérédité en cela. Mais cela ne peut pas être la cause première, car cela ne signifie qu'une prédisposition.

Les symptômes

Il existe un certain nombre de symptômes toujours associés à l'arthrose. En outre, tous les types de la maladie ont leurs propres symptômes caractéristiques.

Les communes sont:

  1. Doigts douloureux;
  2. Crunch prononcé (crepitus);
  3. Raideur;
  4. Déformation.

Des sensations de douleur sont présentes dès le début de la maladie. Dans la première étape, lorsque les processus destructeurs ne font que commencer, ils ne sont pas très prononcés.

Avec l'état de charge - amplifié et devenir continu.

Pendant le mouvement et la charge sur les jambes, la douleur est toujours présente. Ceci est causé par la présence d'une inflammation de l'organe affecté du mouvement. En position couchée, ces sensations s'atténuent.

Au troisième stade, la douleur ne s'arrête pas même au repos. Si la destruction des articulations se produit parallèlement à des troubles circulatoires, le syndrome douloureux ne disparaît pas la nuit.

Un signe caractéristique de la maladie est une sensation de sécheresse lors du déplacement qui est inséparable de la douleur et de l’inconfort.

C'est différent de cliquer sur des doigts en bonne santé. Dans la période initiale est faible, mais avec l'évolution de la maladie devient fort et clair. Cela est dû au frottement des surfaces rugueuses et détruites du joint.

Au cours de l'aggravation de la dégénérescence des doigts, une diminution significative de leur mobilité a été observée. Cela est dû à la croissance du tissu osseux sous la forme de processus de différentes formes (ostéophytes), au manque de liquide synovial, au rétrécissement de l'interligne articulaire au minimum ou à la disparition totale, aux spasmes des muscles périarticulaires.

Les changements de déformation se produisent en raison de la formation d'ostéophytes et de modifications osseuses qui sont liées dans cet organe du mouvement.

La sévérité de la maladie

En plus des signes communs de chacun des 3 degrés de sévérité au cours de l'arthrose des orteils, il existe des individus, uniques à lui. La caractéristique est la lésion simultanée de tous les doigts des membres inférieurs.

Au premier degré - il y a une légère douleur, parfois il y a une légère raideur dans tout le pied. Il ne pose aucun problème particulier en temps de mouvement ni de charge sur les membres, ils restent donc souvent ignorés.

Au deuxième degré - le processus pathologique en développement non traité passe. Il y a une raideur importante, il y a une chute en marchant. Les sensations de douleur augmentent rapidement. Il y a un gonflement au niveau des doigts, l'inflammation est exprimée par une hyperémie (rougeur), la température corporelle peut augmenter, une atrophie musculaire est notée.

Les violations du traitement ou l'absence de traitement mènent au troisième degré de gravité. Dans le même temps, la douleur augmente et ne passe ni le jour ni la nuit. Croissance intensive du tissu osseux, ce qui entraîne une déformation des articulations et une modification de la longueur des doigts.

Les changements de déformation de tous les orteils sont visibles visuellement. Les bords des doigts se font sentir épaississement. La motilité est tellement limitée qu'elle peut mener à l'immobilité de tout le pied. Une boiterie apparaît.

Parfois, le quatrième degré de la maladie se manifeste lors de la destruction complète de l'articulation. Dans ce cas, il est nécessaire de le remplacer par une endoprothèse.

Comment traite-t-on l'arthrose des orteils?

L'arthrose est connue depuis longtemps, des schémas thérapeutiques traditionnels ont été développés en médecine, auxquels s'ajoutent des méthodes.

Ils sont complexes et visent à supprimer les processus inflammatoires, la douleur, la réparation des tissus de l’articulation touchée, à améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques, à restaurer ses fonctions, à renforcer les ligaments et les muscles et à éliminer les causes des modifications dégénératives - dystrophiques.

Un tel complexe médical comprend des médicaments, de la physiothérapie, des massages, des exercices thérapeutiques (entraînement physique thérapeutique).

Les rendez-vous sont pris en fonction de la gravité du patient, de son âge et de la présence d'autres diagnostics, le repos complet prescrit.

Dans la période aiguë, les médicaments non hormonaux (non stéroïdiens) sont prescrits pour soulager l'inflammation et soulager la douleur.

Afin d'améliorer le résultat obtenu, des pommades et des gels anti-inflammatoires non stéroïdiens sont ajoutés. Pour l'auto-administration, ils ne sont pas assez efficaces, mais fonctionnent bien avec les formes injectables et les comprimés.

Les médicaments, dont le principal ingrédient actif sont les hormones corticostéroïdes, sont utilisés dans la période aiguë en tant que médicaments anti-inflammatoires et analgésiques. Ils soulagent rapidement la douleur, l'inflammation et l'enflure, mais contribuent également à la destruction du cartilage.

Par conséquent, ils sont nommés pour des périodes limitées et brèves, le plus souvent des injections dans le doigt du patient. Il s’agit d’une procédure complexe et douloureuse, qui nécessite des compétences et qui est appliquée avec beaucoup de soin.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser Kenalog, Hydrocortisone, Metipred, un médicament à base d'acide hyaluronique - Ostenil.

Les médicaments qui ne visent pas les symptômes individuels, mais la restauration d'une articulation détruite sont appelés chondroprotecteurs. Ils sont composés de substances faisant partie d’un tissu cartilagineux sain et sont destinés à un usage prolongé - jusqu’à 2 mois.

Les plus applicables sont Mukosat, Dona, Terafleks, Rumalon et autres.

De nos jours, les chondroprotecteurs de troisième génération, contenant plusieurs substances actives, sont largement utilisés. Ils sont produits pour l'administration orale, pour les injections et les pommades, les crèmes, les gels - à l'extérieur.

Pour les douleurs sévères, les blocages sont utilisés avec des anesthésiques.

Le rôle de la physiothérapie, du massage et de la thérapie par l'exercice dans la récupération

Ces méthodes ne commencent à être utilisées qu'après l'élimination des symptômes de la période aiguë et le début de la rémission. Vise à consolider les effets obtenus - récupération maximale des tissus et des fonctions articulaires et prévention des nouvelles exacerbations.

Pour le traitement à l'énergie électrique, on utilise la thérapie UHF, qui améliore la circulation sanguine et les processus métaboliques, supprime l'inflammation et la douleur.

La thérapie magnétique inhibe l'inflammation et la douleur par l'influence d'un champ magnétique sur l'organe affecté.

L’électrophorèse contribue à l’introduction qualitative de médicaments à travers la peau, à l’aide d’un courant électrique, pour une action anesthésique précoce.

Les vibrations ultrasoniques à haute fréquence à la base de la thérapie par ultrasons aident le corps humain à activer les systèmes de régénération et de protection, ce qui est très important dans le traitement de l'arthrose des orteils.

Le massage du membre inférieur renforcera les muscles, améliorera la circulation sanguine, le métabolisme, activera l'élimination des toxines et des substances nocives, renforcera les défenses de l'organisme et favorisera la guérison.

La thérapie par l'exercice aidera à rétablir la mobilité articulaire et à renforcer les muscles des jambes. La sélection correcte des exercices ne peut être effectuée que par un spécialiste.

Médecine populaire

Les moyens de la médecine traditionnelle depuis de nombreuses années traitent avec succès les maladies des membres inférieurs. Il s’agit principalement de compresses, frottements, lotions, bains de teintures et décoctions à base d’herbes, de plantes diverses et de produits naturels.

Tout le monde connaît l'effet analgésique anti-inflammatoire des compresses de feuilles de bardane fraîches. Il est utile d’ajouter du miel aux infusions et aux décoctions, en utilisant des produits apicoles.

Les propriétés anti-inflammatoires et analgésiques ont des bains et des lotions de thym, violette tricolore, genévrier et millepertuis. Les compresses d'alcool fonctionnent bien, surtout avec du miel. Un frottement efficace de la teinture d'eucalyptus sur de l'alcool, de la vodka ou de la lune.

Il ne faut pas oublier que ce ne sont que des méthodes de traitement supplémentaires et que la maladie ne peut être guérie sans la principale.

L'arthrose est plus facile à prévenir qu'à traiter.

Par conséquent, des chaussures confortables bien choisies, la prévention de charges lourdes sur les jambes, un mode de vie sain, un traitement rapide et la prévention de toute maladie seront les clés de la santé pendant de nombreuses années.

Traitement de l'arthrose gros orteil

Une maladie courante est l'arthrose du gros orteil. Ce sont des déformations articulaires et des changements pathologiques, à la suite desquels le cartilage hyalin perd son élasticité, une inflammation des tissus mous se produit. De nombreux facteurs sont responsables du développement de la maladie, les principaux étant les chaussures inconfortables, le surpoids et les blessures. Le traitement doit commencer aux stades précoces, il permettra de se débarrasser complètement de la maladie et d'éviter le développement du stade chronique d'arthrose interphalangienne des articulations du pied.

Causes de la maladie

Le mythe selon lequel l'âge ou la déposition de sel est la principale cause d'arthrose du gros orteil a été détruit depuis longtemps. Parfois, ces facteurs peuvent affecter le développement de la maladie, mais les médecins considèrent que les principales raisons sont les suivantes:

  • Utilisation fréquente de chaussures à talons hauts ou à bout pointu.
  • Dommage au pied, gros orteil.
  • Structure anatomique non standard du pied.
  • La présence de flatfoot.
  • Prédisposition génétique à la maladie.
  • La présence de maladies concomitantes des articulations, le diabète de tout type, l'obésité.

Les stades de la maladie et leurs symptômes

Les principaux symptômes indiquant la présence d'arthrose incluent:

  • Fatigue des jambes.
  • Sensations douloureuses au pied, au pouce.
  • La formation de croissance, cors, os saillants.
  • L'émergence de crunch pendant le mouvement.

Les médecins distinguent trois stades de développement de l'arthrose du gros orteil, chacun présentant ses propres caractéristiques et symptômes:

  • Étape 1 Il se caractérise par des douleurs dans les articulations des jambes, des poches et des pieds gonflés. En ce qui concerne le médecin à ce stade de développement de la maladie, il existe un risque d’élimination complète de la maladie et de tous les symptômes. LFK montré dans tous les cas.
  • Étape 2 Forte douleur dans les jambes, qui culmine lors d’une augmentation de la charge. Il y a un crunch lors du déplacement, une inflammation des tissus mous.
  • Étape 3 Il y a une déformation de l'articulation, une douleur insupportable, le gros orteil est décalé sur le côté en raison de l'épaississement de la tête de l'os métatarsien, une croissance apparaît. Aide à opérer.

Traitement de l'arthrose des orteils

Pour commencer le traitement, vous devez consulter un orthopédiste, un arthrologue ou un rhumatologue. Les méthodes d'enquête suivantes sont largement utilisées:

  • Examen attentif par un médecin.
  • L'examen aux rayons X déterminera le degré de développement de la maladie, l'image sera clairement une déformation visible.
  • L'analyse biochimique du sang permet de s'assurer que le diagnostic est correct, en écartant le risque de goutte.
  • La densitométrie est une étude permettant de déterminer la densité d'un tissu.

Lorsque le diagnostic est confirmé, une question raisonnable se pose: comment traiter l'arthrose, existe-t-il une possibilité de suivre un traitement à domicile ou est-il utilisé dans des traitements hospitaliers, des sanatoriums? Pour cela, en règle générale, des méthodes complexes sont utilisées pour affecter l’articulation endommagée et obtenir un effet maximal. Façons de traiter la maladie:

  • L'utilisation de médicaments (AINS, chondroprotecteurs, antibiotiques si nécessaire, crèmes chauffantes, onguents chauffants).
  • Procédures de physiothérapie.
  • Thérapie manuelle
  • Hirudothérapie pour arthrose.
  • Intervention chirurgicale
  • Méthodes orthopédiques (utilisation de doublures, chaussures spéciales).
  • Massage thérapeutique, utilisation d'un appareil de massage des pieds.
  • Régime alimentaire pour arthrose (nutrition adéquate, utilisation de vitamines et de minéraux, utilisation minimale de sel dans les aliments).

Traitement de la toxicomanie

Pour lutter contre la maladie et obtenir une rémission, on utilise des pommades et des préparations médicales qui, en fonction de l'action, sont classiquement divisées en plusieurs groupes:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens - les médicaments de ce groupe soulagent l’inflammation dans la zone touchée et atténuent la douleur. Ces médicaments comprennent: Movalis, Ortofen, Ibuprofen. Le traitement avec ces médicaments est de courte durée, leur objectif principal étant de réduire l'inflammation, qui peut être atteinte en quelques jours. Il est important de respecter correctement la posologie du médicament. Par conséquent, "l'ibuprofène" doit prendre quatre jours, soit deux comprimés 3 à 4 fois par jour après les repas.
  • Les chondroprotecteurs dans l'arthrite empêchent la destruction du tissu cartilagineux. Chondroïtine-Akos, Hondrolon, Teraflex sont considérés comme étant en demande. Un médicament efficace de production nationale est "Elbon", à prendre 750 mg deux fois par jour, ou 600 mg trois fois.
  • Analgésiques - groupe de médicaments utilisés pour réduire la douleur ("Spazmalgon", "Ketarol", "Afluton"). Analgin est de 1-2 comprimés, lorsque la douleur devient particulièrement insupportable, mais vous ne pouvez pas utiliser plus de 8 comprimés par jour. La durée du traitement dépend de l'évolution de la maladie.
  • Injections: «Fermatron» (3 à 5 fois par jour pendant le mois), «Synvisc» (3 injections à une fréquence d'une semaine), «Ostenil» (une injection par semaine, maximum de 3 à 5 par traitement jusqu'à soulagement complet de la douleur), préparations contenant de l'acide hyaluronique.
  • Préparations pour la thérapie locale. La pommade Bishofit doit être appliquée quotidiennement avant le coucher.

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle aide à corriger l'articulation douloureuse. Le traitement utilise deux techniques:

  • Mobilisation - étirement, étirement de l'articulation. Après la procédure, le mouvement normal entre les os, reliés par le cartilage, est restauré, les sensations douloureuses, les spasmes et la gêne disparaissent. Pour maintenir l'effet obtenu, le traitement coûte 1 fois par mois.
  • Manipulation - la restauration de l'emplacement anatomiquement correct de l'articulation par un seul mouvement vif. Avec des procédures appropriées, le soulagement vient instantanément.

L'arthrose des orteils: comment reconnaître la maladie

Le mouvement est la vie. Ainsi parlaient les hommes sages il y a plusieurs milliers d'années et ils avaient raison. Si une personne ne peut pas marcher, elle perd la capacité de se soigner elle-même, entraînant un handicap. L'arthrose des orteils est considérée comme une maladie des personnes âgées, ce qui n'est pas tout à fait vrai. Les premiers signes de la maladie peuvent survenir à un jeune âge. Parce que vous devez surveiller attentivement l'état de santé, passez régulièrement des examens médicaux. Dans les cas avancés, l'arthrose limite la mobilité du pied, les douleurs articulaires sont tellement prononcées qu'une personne est forcée de passer dans un fauteuil roulant.

Le mécanisme de développement de l'arthrose

Le pied est composé de nombreux os, reliés entre eux par des articulations. Grâce à cette structure, une personne peut être debout, marcher.

Les os du pied peuvent supporter une charge importante, mais avec le temps, l'articulation s'use, les mouvements deviennent lents, souvent accompagnés de douleur. Ce sont les premiers signes de l'arthrose. L'âge avancé, l'obésité, une activité physique excessive affectent l'état du tissu cartilagineux. La destruction de l'articulation se produit en plusieurs étapes, dont les principales sont présentées ci-dessous.

  1. Au stade initial, le métabolisme du calcium et du phosphore est perturbé, des processus métaboliques destructeurs ont lieu. La microcirculation dans l'articulation s'aggrave, les tissus ne reçoivent pas assez de nutriments, d'oxygène et de minéraux, ce qui fait qu'ils commencent à mourir.
  2. En conséquence, le tissu cartilagineux perd ses fonctions d'amortissement, devient plus lâche et se décompose en fibres individuelles.
  3. La capsule de l'articulation est compactée, le liquide synovial est moins produit.
  4. Avec la progression de la maladie, des excroissances osseuses commencent à se former - des ostéophytes. L'espace articulaire diminue avec le temps. Les mouvements des os se frottent les uns contre les autres et provoquent des douleurs.
  5. Si l'arthrose sur les orteils n'est pas traitée, le processus inflammatoire rejoint les modifications ci-dessus. Des particules de cartilage détruit pénètrent dans le liquide synovial, violant ainsi ses propriétés. Pendant les mouvements, la capsule de l'articulation et les tissus environnants sont blessés, un processus inflammatoire aigu se produit. La zone endommagée gonfle, rougeur de la peau, douleur, fièvre.

Raisons

L'arthrose des orteils est une maladie polyétiologique, c'est-à-dire qu'il est impossible d'isoler une cause qui entraîne le développement de processus dystrophiques au niveau des articulations du pied. Dans la plupart des cas, l'arthrose survient à un âge avancé, la prédisposition génétique, le sexe, la présence de blessures, les entorses des ligaments du pied jouent également un rôle important dans le passé. Le groupe à risque comprend les athlètes (danseurs de ballet, danseurs, joueurs de football, haltérophiles), les personnes ayant un travail physique pénible, les femmes ménopausées.

Les principaux facteurs affectant la survenue d'une arthrose sont présentés ci-dessous:

  • blessures au pied (entorses, fractures, fissures, déchirures musculaires, ligaments);
  • caractéristiques anatomiques: pieds plats, pieds larges ou étroits, voûte plantaire haute;
  • l'hérédité;
  • un défaut génétiquement déterminé du gène responsable de la synthèse du collagène;
  • activités professionnelles (danseurs, gymnastes, joueurs de football, coureurs, ballerines);
  • travail physique pénible;
  • l'obésité;
  • troubles métaboliques (goutte, ostéoporose);
  • Une arthrose du gros orteil peut survenir en raison du port de chaussures à talons hauts;
  • diabète sucré;
  • une consommation insuffisante de légumes, de fruits et de viande entraîne une carence en vitamines et minéraux essentiels;
  • l'hypothermie;
  • comorbidité: polyarthrite rhumatoïde, maladie de la thyroïde, tuberculose;
  • ajustement hormonal du corps chez les femmes pendant la ménopause.

Les symptômes

Le tableau clinique de l'arthrose peut varier en fonction de la gravité de la maladie. Aux stades initiaux, les patients se plaignent d'inconfort lors de la marche, de raideurs, de craquements dans les articulations. Symptômes aggravés par les mouvements, diminués au repos. Avec la progression de la maladie, la douleur devient constante, ne disparaît pas, même la nuit. Le mouvement est fortement limité. Dans les cas avancés, le processus est compliqué, une inflammation se produit, la peau devient rouge, chaude au toucher. L'arthrose du gros orteil est l'une des variantes les plus courantes de la maladie. La phalange proximale du doigt est fortement déformée. On appelle une telle saillie un «os».

Les principales manifestations de l'arthrose:

  1. La douleur Un trait caractéristique de la douleur est son caractère "de départ". Les premiers mouvements donnent à la personne un maximum de gêne, tandis qu'au repos l'état de santé s'améliore. Si la maladie est détectée au stade 3, la douleur peut survenir à tout moment de la journée, même la nuit.
  2. Le resserrement pendant les mouvements est un signe pronostique défavorable. Au fil du temps, les surfaces articulaires sont effacées, la quantité de liquide synovial diminue et des excroissances osseuses apparaissent. Tout cela conduit à un resserrement lors de la marche.
  3. Raideur des articulations. Au début, le patient peut ressentir une légère raideur dans les articulations, puis un mouvement limité apparaît. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, une ankylose (immobilisation complète de l'articulation) se développera.
  4. Difformité du pied. L'articulation du gros orteil est le plus souvent endommagée. Vous pouvez voir visuellement un gonflement et une croissance osseuse dans la phalange proximale.
  5. La démarche est perturbée, une personne peut boiter, protégeant le membre blessé, si le processus est unilatéral. Avec des dommages importants à l'articulation, il est difficile pour le patient de se déplacer même dans la maison.
  6. Un œdème, une rougeur de la peau, une augmentation locale de la température indique un processus inflammatoire. Cela peut aussi perturber l'état général, il y a une faiblesse, de la fièvre, de la transpiration.

Diagnostics

Au début, il n’est pas toujours possible de poser un diagnostic immédiatement, car les symptômes sont souvent lissés. Pour confirmer leurs hypothèses, le médecin prescrit des recherches supplémentaires. Il est nécessaire de procéder à un diagnostic différentiel entre d'autres maladies des articulations: polyarthrite rhumatoïde, arthrite réactionnelle, goutte. Les symptômes suivants sont caractéristiques de l'arthrose des phalanges:

  1. Petite leucocytose et augmentation de la RSE dans la numération globulaire totale. Des taux trop élevés indiquent un processus inflammatoire.
  2. L'analyse d'urine est normale dans la plupart des cas. La présence d'acide urique, l'urate - un signe caractéristique de la goutte.
  3. Le facteur rhumatoïde n'est pas défini.
  4. Aux fins du diagnostic différentiel, il est nécessaire d'analyser la quantité d'acide urique. Avec l'arthrose, son niveau ne dépasse pas la norme.
  5. Les signes radiographiques dépendent du stade de la maladie. Au stade initial, il y a un rétrécissement de l'interligne articulaire, une diminution de la densité osseuse. Dans ce qui suit, les ostéophytes sont déterminés dans l'image, l'absence complète de l'interligne articulaire, la formation d'ankylose.
  6. L'imagerie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie est attribuée en préparation à la chirurgie, afin de clarifier l'étendue de la maladie, l'état des muscles, des ligaments.
  7. La densitométrie est utilisée pour déterminer la densité osseuse, excluant l'ostéoporose.

Traitement

La tactique de prise en charge d'un patient atteint d'arthrose dépend du stade de la maladie. Aux premiers stades d'un bon résultat, on peut obtenir des massages, des exercices thérapeutiques et un régime alimentaire particulier. Si nécessaire, prescrit des anti-inflammatoires. Si l’arthrose progresse, des injections d’anesthésiques et d’hormones par voie intramusculaire ou intra-articulaire sont indiquées. Dans les cas graves, la seule option est la chirurgie.

Le traitement de l'arthrose est un processus long, il ne suffit pas de prendre quelques comprimés par jour, dans l'espoir d'une amélioration. Pour réduire la douleur, rétablir la mobilité articulaire, appliquer une approche intégrée. Les principales composantes d'un traitement réussi de l'arthrose sont présentées ci-dessous:

  • l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires secondaires;
  • Les chondroprotecteurs doivent être prescrits pour une longue période, car la restauration du cartilage ne commence que quelques mois après le début de l'administration.
  • les médicaments qui améliorent le flux sanguin, les vitamines sont nécessaires pour restaurer le métabolisme cellulaire;
  • analgésiques et pommades anti-inflammatoires - un adjuvant pour le traitement de l'arthrose;
  • le massage permet d’amener le tonus musculaire, de supprimer la congestion veineuse, de stimuler la circulation sanguine;
  • procédures physiothérapeutiques sont prescrites dans la période de rémission, lorsque l'exacerbation de la maladie, il est recommandé de ne pas visiter la salle de physiothérapie;
  • des exercices thérapeutiques sont effectués pour prévenir l'atrophie musculaire, pour augmenter le flux sanguin dans l'articulation;
  • le régime est nécessaire pour perdre du poids.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement de l'arthrose du gros orteil doit être effectué sous la surveillance d'un médecin. Il est interdit d'acheter de la drogue sur la recommandation de parents ou d'amis. Après tout, chaque médicament a ses propres contre-indications et effets secondaires. La fréquence et l'évolution de l'évolution dépendent du stade de la maladie, de la gravité des symptômes et du poids de la personne. Si le patient pèse plus de 100 kg, la dose doit être augmentée. Dans le même temps, pour une personne pesant entre 50 et 60 kg, la même dose sera importante. Toutes ces nuances sont prises en compte par le médecin lors du choix du traitement optimal. La tâche principale dans le traitement de l'arthrose - le temps de faire appel à un bon spécialiste.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les médicaments de ce groupe ont un effet anti-inflammatoire, analgésique et antipyrétique prononcé. Cet effet est obtenu en inhibant la synthèse des enzymes inflammatoires (prostaglandines). En conséquence, gonflement, rougeur, douleur et température corporelle sont réduits. Les médicaments les plus couramment prescrits pour le traitement de l'arthrose sont:

Faites attention! Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont pris après les repas, car ils peuvent irriter la muqueuse gastrique. Les médicaments contre la gastrite et l'ulcère gastroduodénal sont prescrits en association avec les inhibiteurs de la pompe d'un donneur (oméprazole, pantoprazole).

Les anti-inflammatoires sont pris en cure de 7 à 10 jours en moyenne. Il n'est pas recommandé de dépasser la posologie et la fréquence d'utilisation, car le risque d'effets secondaires augmente. L'usage de drogues est contre-indiqué dans les cas suivants:

  • en cas de réaction allergique aux composants du médicament;
  • pendant la grossesse et l'allaitement;
  • en cas d'insuffisance rénale sévère, hépatique ou cardiaque;
  • ulcère gastrique;
  • faible nombre de plaquettes;
  • une histoire de saignement gastro-intestinal.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits sous forme de comprimés (par voie orale), par voie intramusculaire et par voie intraveineuse. Il existe également des gels et des pommades à effet anesthésique. Il convient de garder à l’esprit que lorsqu’il est appliqué sur la peau, il absorbe environ 10% du médicament. Parce que la pommade ne peut être utilisée qu’en tant qu’outil supplémentaire.

Chondroprotecteurs

La plupart des chondroprotecteurs comprennent la chondroïtine et la glucosamine. Ces substances stimulent la synthèse du collagène, du liquide synovial, inhibent l'activité des enzymes inflammatoires, empêchent la destruction du tissu cartilagineux. L'arthrose du petit doigt sur le pied, ainsi que du pouce, avec un traitement inapproprié peut conduire à une restriction de la mobilité. Pour prévenir la progression de la maladie, les chondroprotecteurs sont pris pendant plusieurs mois. Les principaux noms commerciaux de médicaments sont présentés ci-dessous:

Physiothérapie

La physiothérapie peut considérablement améliorer l'état du patient et réduire la dose d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Une visite dans une salle de physiothérapie n’est pas recommandée lors d’une exacerbation de l’arthrose. La régularité est importante pour obtenir l'effet. La durée moyenne du traitement est de 10 à 12 séances. Les plus efficaces sont les procédures suivantes:

  • électrophorèse avec des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques;
  • thérapie magnétique;
  • thérapie par ondes de choc;
  • échographie.

Recommandations diététiques

L'arthrose du doigt moyen, comme toute autre articulation, est une maladie dégénérative dystrophique accompagnée de la mort des cellules cartilagineuses. Pour restaurer la structure de l'articulation, une grande quantité de collagène, de protéines, de vitamines, de calcium et de phosphore est nécessaire. Par conséquent, la nourriture doit être complète, avec une quantité suffisante de légumes, de fruits et de viande maigre. Il existe également une relation directe entre le poids humain et le risque d'arthrose. La deuxième tâche la plus importante consiste à réduire le poids corporel à l'aide d'une nutrition adéquate.

Recommandations diététiques pour l'arthrose:

  • boire suffisamment d'eau;
  • contrôle du volume des portions (pas plus de 300 g);
  • diviser les repas;
  • exclusion du régime des plats frits, gras, fumés, des plats cuisinés;
  • manger au moins deux portions de fruits et trois portions de légumes par jour;
  • les produits doivent être cuits au four, cuits à la vapeur ou bouillis;
  • dans le régime devrait être présents plats avec l'ajout de gélatine: gelée, aspic, gelée de fruits;
  • fromage cottage, fromage, kéfir, ryazhenka doivent être choisis avec une faible teneur en matières grasses.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est rarement utilisé. L'opération est indiquée pour soulager une douleur intense, lorsque les méthodes de traitement conservateur ne sont d'aucune aide. En outre, une intervention chirurgicale est réalisée afin d'éliminer les défauts cosmétiques (os saillant). Dans ce cas, il est presque impossible pour le patient de trouver les bonnes chaussures.

Prévention

Si des membres de la famille souffrent d'arthrose, la profession d'une personne est associée à une charge constante sur les membres inférieurs, il existe déjà un pied plat ou d'autres déformations du pied et vous devez immédiatement commencer à prévenir la maladie.

Pour prévenir le développement de l'arthrose, vous devez suivre les recommandations suivantes:

  1. Il est nécessaire de contrôler le poids. Chaque kilo supplémentaire augmente la charge sur les articulations.
  2. Bonne nutrition avec suffisamment de vitamines, les oligo-éléments jouent un rôle important dans la prévention de l'arthrose.
  3. Les chaussures doivent être confortables, avec des semelles orthopédiques. Il est déconseillé de porter des chaussures à talons hauts pendant une longue période. La préférence devrait être accordée aux chaussures fabriquées à partir de matériaux naturels.
  4. Les semelles orthopédiques doivent être fabriquées sur commande. Tout le monde a une structure de pied individuelle, il est donc inutile d'acheter des semelles prêtes à l'emploi dans le magasin.
  5. En été, il est recommandé de marcher pieds nus sur l'herbe, le sable et les cailloux.
  6. Une activité physique modérée est la clé d'une articulation en bonne santé. Des charges excessives, tout comme leur absence, peuvent augmenter le risque d'arthrose.

Il est nécessaire de se soumettre à des examens médicaux réguliers. En cas de problèmes, contacter le médecin, ne pas se soigner soi-même.

Arthrose des orteils

Raisons

Les raisons suivantes ont conduit au développement de la maladie, à la fois sur les mains et sur les orteils:

  • Prédisposition héréditaire. La structure anatomique ou les caractéristiques des réactions d'échange transmises par les gènes peuvent contribuer au développement de la dystrophie et des difformités des os du pied. Ces facteurs incluent: pieds plats, ostéochondrose, maladies hormonales avec altération du métabolisme calcium-phosphore.
  • Blessures traumatiques (luxations, fractures, blessures). Au cours de la période de récupération qui suit, lors du processus de régénération dans les structures de l'articulation, une prolifération du tissu conjonctif est possible, ce qui empêche de fournir au pied toutes les substances nécessaires, de ce fait, les structures du cartilage et de l'os dégénèrent.
  • Nutrition inadéquate. Le jeûne prolongé et les régimes alimentaires restreignant les aliments protéiques, le calcium, le phosphore et la vitamine D peuvent entraîner des modifications pathologiques des tissus du pied au niveau cellulaire.
  • Les maladies inflammatoires des tissus osseux et cartilagineux (arthrite, synovite, bursite, ostéomyélite, tuberculose, etc.), qui surviennent lors de la formation de cicatrices et d'adhérences, contribuent activement au développement de modifications dystrophiques des orteils.
  • Charge excessive sur les jambes (lors de sports, gymnastique, danse, patinage, ballet). Dans ces cas, en raison de l’abrasion prématurée des surfaces articulaires et de la formation de microfissures, des modifications pathologiques des articulations commencent.
  • Facteurs mécaniques: pression avec excès de poids ou compression des jambes avec des chaussures serrées, l'amour pour les talons hauts conduit à une déformation progressive des orteils du pied.
  • Maladies vasculaires (athérosclérose, varices, artérite, thrombophlébite). Ces pathologies, dues aux modifications des parois et au rétrécissement de la lumière des veines, des artères ou des capillaires, entraînent de graves troubles nutritionnels des muscles squelettiques, du cartilage et des muscles du membre affecté.
  • Surtensions hormonales et maladies du système endocrinien. Ces conditions ont des effets néfastes sur les articulations, car des modifications du niveau d'hormones dans le corps ou de leur équilibre entraînent des perturbations importantes du travail.
  • Hypothermie sévère ou gelure des membres inférieurs. Dans ces cas, il y a une mort cellulaire massive et de nombreux changements tissulaires.

La maladie est plus caractéristique des femmes que des hommes, car elles portent souvent des chaussures étroites et inconfortables pour des raisons de beauté. Elles préfèrent les chaussures à talons hauts aux chaussures confortables à petit talon.

Les représentants du sexe faible ont également l'héritage de la déformation d'un membre. En outre, les facteurs suivants conduisent à l'arthrose du gros orteil:

  • pieds plats;
  • l'apparition de l'excès de poids;
  • blessures (sportives, domestiques, industrielles);
  • fortes charges sur les jambes;
  • l'ostéoporose;
  • diabète sucré.

Les danseurs de ballet et les athlètes professionnels sont à risque de contracter la maladie.

Manifestations de la maladie

Les symptômes de l'arthrose des doigts et des pieds dépendent du stade de la maladie.

  1. Premier degré A ce stade, la maladie restreint périodiquement les mouvements de la personne, la douleur n'apparaissant que sous de lourdes charges. Le médecin peut ressentir un épaississement latéral, ce qui indique le début du développement de la maladie.
  2. Deuxième degré Le mouvement est accompagné d'un resserrement des articulations. La douleur devient plus aiguë, les premiers signes d'inflammation des articulations apparaissent - gonflement, l'articulation grossit, la peau devient rouge et devient chaude.
  3. Troisième degré Des excroissances osseuses se forment qui enchaînent et bloquent le mouvement de deux doigts adjacents. La mobilité du pied est considérablement réduite, la douleur devient douloureuse.

Certains facteurs déterminent la tendance des personnes à souffrir d'arthrite des orteils. Si vous avez un travail physique dur, une masse corporelle importante, des chaussures étroites inconfortables, des pieds plats ou des pieds larges, vos chances de tomber malade de cette pathologie augmentent considérablement.

Un mode de vie sédentaire, une hypothermie régulière et des pieds mouillés font également partie des facteurs prédisposants. Quelles sont les causes possibles d'arthrose des articulations sur les orteils?

  • Dommage ou blessure.
  • Microtrauma chronique.
  • Processus inflammatoires dans les articulations de divers types.
  • Pathologies endocriniennes (par exemple, diabète).
  • Apport insuffisant en oligo-éléments (calcium, phosphore).

Les personnes qui pratiquent professionnellement le ballet, la danse, la gymnastique, la lutte, le saut d'obstacles sont plus susceptibles de développer une arthrose post-traumatique des gros orteils et d'autres orteils.

Types et causes

La maladie peut être primaire. Dans ces cas, la cause de la maladie est difficile à déterminer, ou secondaire, et résulte de blessures ou de processus inflammatoires dans le corps.

L'arthrose progresse lentement, sans traitement, tous les processus dystrophiques s'accélèrent.

  1. La première phase de la maladie se caractérise par des limitations insignifiantes et subtiles du mouvement du pied. Pendant cette période, il n’ya pas de croissance ostéophytique dans les articulations.
  2. La deuxième étape. L'activité motrice dans le pied est réduite, lorsque les doigts sont pliés, un resserrement peut être ressenti, les muscles de l'articulation touchée sont affaiblis. La radiographie montre la présence de contractures osseuses, un rétrécissement des fissures articulaires.
  3. Troisième étape. Elle se caractérise par une déformation du pied et une restriction prononcée de sa mobilité, la disparition de l'interligne articulaire et de multiples ostéophytes aux rayons X.

Degrés de développement et symptômes

La maladie a trois stades de développement, en général, ils sont caractérisés par les mêmes signes de dommages, à la fois pour les articulations des doigts et des jambes, avec une légère différence:

Premier

La manifestation des symptômes de notre maladie dépend directement du degré de développement atteint. Il y en a trois. Cependant, il existe des symptômes communs:

  1. Attaques douloureuses aux articulations des doigts (cette maladie se caractérise par la défaite de tous les orteils).
  2. Se sentir raide.
  3. Bien entendu craquer.

Examinons maintenant les symptômes qui apparaissent à un stade distinct de la maladie:

  • 1 degré d'arthrose des orteils

Degrés de développement et symptômes

Les patients peuvent être suspectés d'avoir une arthrose des orteils ou des mains pour les symptômes suivants:

Douleur dans la région de l'articulation endommagée. Une douleur accrue se produit au moment où la main ou le pied est soumis à un stress. Elle a un caractère persistant pendant une nuit de repos.

Lorsque vous vous déplacez avec vos doigts, en particulier lors de flexions intenses dans la zone de l'articulation endommagée, un craquement caractéristique se fait entendre.

L’apparence des phoques, ou nodules, sera visible, même si on considère les mains du côté des paumes et les pieds du côté des pieds.

Gonflement et tension musculaire constante dans la zone à problèmes.

La mobilité de la pierre au pied est souvent compromise.

Violation de la position normale du gros orteil.

Connexes: articulations des doigts douloureux - que faire?

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et quelques mots supplémentaires, appuyez sur Ctrl + Entrée

Les changements pathologiques dans les orteils apparaissent généralement comme suit:

Les symptômes de l'arthrose se manifestent progressivement.

Au début de la maladie, les patients se plaignent de:

  • raideur du pied douloureux le matin, qui diminue pendant la journée;
  • l'apparition de douleurs rares de nature modérée.

Au fil du temps, le tableau clinique s'agrandit:

  • dans les orteils du pied, un mouvement de craquement se fait entendre;
  • la douleur augmente.

Au cours des stades avancés, les doigts se déforment en raison de la croissance osseuse. Par conséquent, rester dans des chaussures de plein air ou marcher, provoque une douleur intense chez les patients.

La maladie peut conduire à une immobilisation complète du pied et à une invalidité des patients.

Diagnostics

Si vous avez des soupçons d'arthrose des orteils, adressez-vous directement à l'orthopédiste - il s'agit d'un spécialiste étroit, spécialisé uniquement dans les articulations. Il diagnostique facilement la maladie, le cas échéant, à l'aide d'un examen général et d'une radiographie.

La photo montrera clairement si vous avez une arthrose et à quel stade. Habituellement, il n'est pas nécessaire de faire d'autres recherches.

Un appel opportun au médecin, alors que la maladie en est encore à la première étape de son développement, consiste à vraiment arrêter la destruction de la couverture cartilagineuse, ainsi qu’à la restaurer.

Comme la plupart des affections articulaires, l'arthrose des orteils est traitée en association, c'est-à-dire que l'on prescrit des médicaments, différents types de physiothérapie, des exercices de guérison et des massages.

En fonction de la gravité de la maladie, l'orthopédiste choisit une méthode de traitement:

  1. Lors de l’exacerbation, des médicaments non hormonaux sont prescrits pour engourdir les articulations et soulager l’inflammation.
  2. Pour consolider le résultat des pommades anti-inflammatoires non stéroïdiennes prescrites, en association avec des pilules ou des injections, ils font un excellent travail.
  3. Ensuite, des chondroprotecteurs sont attribués. Ces médicaments vous permettent de démarrer le processus de régénération (restauration) des articulations du cartilage et des os.
  4. Pour les crises douloureuses douloureuses, différents types de blocages sont utilisés, par exemple novocaïnique, tout dépend de la tolérance du patient à l'un ou l'autre des anesthésiques.
  5. Les exercices de guérison, les massages et la physiothérapie ne sont prescrits qu'après le soulagement de l'inflammation et la réduction de la douleur. Toutes ces méthodes de thérapie sont nécessaires pour obtenir un résultat positif du traitement médicamenteux.

Et quel type de thérapie à prescrire, décide votre médecin. Ceux-ci peuvent être:

  • Traitement à ultra-haute fréquence (UHF) qui améliore l’approvisionnement en sang, le métabolisme et réduit la douleur.
  • L'électrophorèse est prescrite pour l'absorption complète des médicaments par le corps et l'accélération de leur action.
  • La magnétothérapie, agissant sur la zone touchée, réduit l'inflammation et la douleur.
  • Le massage aide à renforcer les muscles des membres inférieurs, à améliorer la circulation sanguine et le métabolisme, et aide le corps à éliminer les toxines.

Des exercices de guérison (thérapie par l’exercice) peuvent être effectués à la maison, mais il est important de les pratiquer correctement. Par conséquent, adressez-vous à un spécialiste, il dira, expliquera et montrera tout, puis vous pourrez continuer à étudier à la maison.

L'arthrose sur les articulations des orteils ne peut être diagnostiquée qu'avec l'aide d'un médecin et de nombreuses études. Habituellement utilisé pour cela:

  • Radiographie
  • imagerie par résonance magnétique;
  • tomographie par ordinateur;
  • scintigraphie osseuse;
  • faire une ponction de l'articulation.
Radiographie des articulations touchées par l'arthrose

En outre, ils prélèvent du sang et de l’urine à des fins d’analyse, ainsi qu’enquêtant sur les produits biologiques de la dégradation du tissu cartilagineux intra-articulaire. En outre, ils peuvent prescrire la thermographie et les ultrasons pour la détermination des processus inflammatoires et des troubles circulatoires.

Les principales méthodes de diagnostic de cette maladie incluent: interrogatoire, examen et examen aux rayons X des patients.

Pour le médecin informatif est:

Malgré le tableau clinique typique, dans la plupart des cas, recourir à des méthodes de diagnostic supplémentaires. Presque tous les patients chez qui on soupçonne une arthrose des petites articulations des pieds sont soumis à une radiographie, ce qui permet de déterminer le rétrécissement de l'interligne articulaire, les modifications ostéosclérotiques (augmentation de la densité osseuse), la croissance du tissu osseux, etc.

Pour une évaluation plus détaillée des processus pathologiques et de la nature des lésions, on peut utiliser l’imagerie par ultrasons et par résonance magnétique.

En outre, après avoir procédé à un examen clinique général, le médecin peut prescrire toute autre méthode de diagnostic qu’il juge nécessaire pour poser un diagnostic précis.

Traitement

Le traitement de cette pathologie est réduit aux mesures suivantes:

Réception des préparations. Pour commencer, le médecin prescrira des anti-inflammatoires non stéroïdiens au patient. Ils seront conçus pour avoir un effet déprimant sur les processus pathologiques se produisant dans le tissu cartilagineux. Ceux-ci comprennent: le nimésulide, le diclofénac, l'ortofène et d'autres médicaments. Les préparations du groupe des chondroprotecteurs seront conçues pour aider le cartilage touché à se rétablir. Il peut s'agir de chondroxyde, de glucosamine et d'autres moyens.

Les traitements de physiothérapie jouent un rôle important dans la prévention et le traitement de toute arthrose, notamment des doigts et des orteils. Electropharesis, thérapie au laser, bains ozonokéritovye, enveloppements à la paraffine sont présentés. En conjonction avec un traitement médical, de telles procédures aideront le cartilage à récupérer plus rapidement, la douleur régressera et le métabolisme s'accélérera.

Ne vous contentez pas du complexe d'exercices médicaux, qui seront choisis par le médecin individuellement, en fonction du stade de la maladie. Rotation utile des pieds et des mains d'intensité variable, en faisant rouler des objets avec les pieds, en tournant le chapelet avec les doigts, etc.

Massage en douceur visant à améliorer l'apport sanguin au cartilage endommagé et à éliminer les spasmes musculaires.

La chirurgie consiste à enlever l'articulation endommagée et toutes les excroissances, puis à la remplacer par une prothèse artificielle.

Ne pas oublier les remèdes traditionnels. Une variété de compresses et d'enveloppements ne peuvent être utilisés qu'en l'absence d'allergies et après avoir consulté un médecin. Des enveloppements à base de cire ou de miel, prendre un bain chaud avec une décoction d'herbes seront utiles.

Respect du régime avec l'inclusion obligatoire des aliments alcalins: lactosérum, choucroute, baies sauvages. Le bouillon sur les os, les produits laitiers et le pain de seigle seront utiles.

Par thème: Quels produits sont utiles pour l’arthrose?

La combinaison de toutes les méthodes possibles de traitement et de prévention de la maladie permet de garantir que l'arthrose des doigts et des orteils cesse de gêner le patient et les processus pathologiques sont largement ralentis.

Auteur de l'article: Kaplan Alexander Sergeevich, traumatologue, orthopédiste

Le traitement de l'arthrose des orteils doit être complexe et inclure, outre les médicaments, les procédures physiothérapeutiques, le régime alimentaire et la gymnastique des pieds.

Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer le facteur causatif, qui est devenu l'impulsion pour la formation de la maladie, d'arrêter le processus de destruction des tissus cartilagineux et de supprimer la douleur.

Anti-inflammatoires

Un groupe de médicaments d'origine non hormonale à effet anti-inflammatoire sont les premiers dans la liste des prescriptions. Ils enlèvent bien le syndrome douloureux.

Les médicaments de ce groupe sont: Indomécine, Ibuprofène, Diclofénac, Kétoprofène, Peroxicam, Butadione. Ils sont présentés sous différentes formes, y compris sous forme de pommade pour application topique.

Il est impossible d'utiliser une pommade à long terme pour l'anesthésie. Puisqu'il est possible de se débarrasser des symptômes superficiels avec leur aide, ils ne peuvent pas arrêter la destruction de l'articulation. Leur utilisation permet de soulager les douleurs aiguës et de poursuivre le traitement de l'arthrose des orteils par le biais d'autres procédures de restauration.

S'il existe des contre-indications à l'utilisation des AINS (grossesse, allaitement, problèmes du tractus gastro-intestinal), vous pouvez utiliser des remèdes populaires pour soulager les sensations douloureuses. Par exemple, appliquer des feuilles de kaputo ou de bardane sur une articulation touchée par une arthrose.

Les remèdes populaires efficaces contre l'arthrose sont également la bile médicale, à base d'ingrédients naturels. Ils sont souvent bien tolérés par les patients et soulagent parfaitement les douleurs et l’inflammation.

La seule précaution d'utilisation est une peau propre - sans coupures, plaies ni autres blessures.

Chondroprotecteurs

Ce groupe de médicaments revêt une importance particulière dans le traitement des maladies. Avec l'aide de principes actifs - la glucosamine et la chondroïtine, qui font partie des chondroprotecteurs, la destruction des tissus cartilagineux est ralentie.

Ils reçoivent la nutrition nécessaire, ce qui contribue à leur rétablissement. En raison de l'action lente de recevoir des chondroprotecteurs longue - de six mois à un an.

Mais ils sont la base du traitement de l'arthrose des orteils. Préparations de ce groupe:.

  • Teraflex;
  • Artroflex;
  • Artra;
  • Chondro;
  • Kondronova et autres.

Médicaments vasodilatateurs

Il peut également guérir notre maladie avec des remèdes populaires, mais uniquement avec des médicaments thérapeutiques et uniquement après avoir consulté votre médecin afin de ne pas aggraver votre état de santé si un médicament n'est pas associé à une ordonnance populaire.

Exercice

Dans la section précédente, nous avons parlé de l'entraînement physique, qui peut aider à traiter l'arthrose des orteils et à prévenir sa manifestation. Dans ces deux vidéos, le Dr Bubnovsky montre quelques exercices pour les pieds.

Compresses et bains

En ce qui concerne les recettes de compresses et de bains, nous sommes tous conscients des propriétés miraculeuses des feuilles de bardane, à partir desquelles vous pouvez faire des infusions et des décoctions, en y ajoutant du miel. Prendre ces décoctions aidera à soulager la douleur et l'inflammation.

Beaucoup de patients font face au problème que de traiter une arthrose afin d'obtenir le résultat le plus rapide et le plus efficace. Le traitement est généralement dirigé vers les points suivants:

  • réduction du processus inflammatoire;
  • réduction de la douleur;
  • réparation tissulaire;
  • activation de la circulation sanguine;
  • amélioration des processus métaboliques;
  • renforcement musculaire.

L'important est d'éliminer les causes de la maladie. En règle générale, on prescrit au patient un repos complet et, dans les manifestations aiguës de la maladie, des médicaments non hormonaux. Ceux-ci comprennent les médicaments suivants:

Il faut utiliser des gels et des onguents non stéroïdiens qui réduisent l'inflammation, ainsi que des pilules et des injections. Pour soulager les crises aiguës d'inflammation et de gonflement, des hormones corticostéroïdes et des analgésiques sont utilisés. Des anesthésiques sont utilisés pour les douleurs prononcées.

Pour restaurer une articulation endommagée, il est nécessaire d'utiliser des chondroprotecteurs, qui contiennent les mêmes substances que le cartilage sain. Les plus populaires sont: “Dona”, “Teraflex”, “Rumalon”. En règle générale, la prise de tels médicaments dure au moins deux mois.

Les massages, la physiothérapie et la physiothérapie sont non moins importants. Ils aident à améliorer le métabolisme, la circulation sanguine et même à renforcer les muscles. Complexe correctement compilé des exercices de gymnastique est capable de rendre la mobilité des membres non seulement dans les premiers stades de la maladie.

Le traitement d'une maladie similaire repose sur des méthodes de restauration et de compensation du travail des structures touchées.

L'utilisation de chondroprotecteurs, de vitamines, de minéraux, de biostimulants, d'hormones, de kinésithérapie, de massages et d'exercices vous permet de ralentir la dégénérescence des tissus et de préserver la motricité des personnes arthritiques.

Les traitements à la boue, les bains au radon et au narzan, la normalisation de la nutrition avec des protéines adéquates et une consommation réduite de sel sont considérés comme utiles.

En présence de maladies de fond, il est nécessaire de procéder à leur traitement complet et, si nécessaire, à un traitement de soutien (traitement aux hormones ou à l'insuline, utilisation d'antibiotiques ou d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et t / n)

Avec l'inefficacité des méthodes de traitement conservateur utilisé un traitement chirurgical:

  • arthroplastie (élimination des zones touchées ou modélisation des structures de redressement des tissus organiques);
  • endoprothèses (implantation d'une articulation artificielle au lieu d'un patient).

Traiter l'arthrose du gros orteil, ainsi que toute autre arthrose des jambes et des mains, il est nécessaire après avoir consulté un spécialiste. Il est généralement conseillé de commencer par utiliser des anti-inflammatoires qui aident à réduire la douleur.

Les médecins prescrivent un complexe de médicaments car, en plus de soulager l'inflammation et la douleur aux premier et deuxième degrés de la maladie, des mesures peuvent être prises pour restaurer l'articulation douloureuse.

Pour restaurer le cartilage, prenez des chondroprotecteurs. Il est également nécessaire de construire un nouveau tissu - les principaux "matériaux" fournissent au corps des aliments sains contenant de nombreuses vitamines.

Cependant, vous pouvez prendre des complexes vitaminiques spéciaux, à partir desquels il est plus facile d'obtenir les oligo-éléments et les nutriments en quantité suffisante.

Pour se débarrasser rapidement de la maladie et prévenir les rechutes, jetez les chaussures inconfortables.

Les femmes doivent oublier les chaussures et les talons étroits et privilégier les chaussures dotées d'un protecteur ergonomique confortable. Afin d'éviter le déplacement des orteils du pied, des coussinets en silicone spéciaux sont vendus dans les pharmacies.

Si vous présentez des symptômes de la maladie, tels que l'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne, le traitement peut être très varié: gymnastique, méthodes de médecine alternative, chirurgie.

L'essentiel est de rappeler que le plan de traitement doit être élaboré par le médecin traitant après avoir examiné et posé un diagnostic précis. Considérez dans l'ordre chaque méthode.

Gymnastique

Il est nécessaire de traiter quotidiennement l'arthrose des doigts des extrémités à l'aide d'exercices, mais seulement si la douleur s'atténue progressivement. S'il y a un effet opposé à celui de la gymnastique - augmentation de la douleur, aggravation de la condition, le médecin doit en être informé.

La technique implique l'étirement: le pouce est enveloppé d'une bande de caoutchouc et rétracté dans différentes directions par rapport aux autres doigts. Dans cette position, vous devez tenir le doigt endolori pendant environ 10 secondes.

Vous pouvez également envelopper la bande avec tous vos doigts et faire des efforts pour les redresser dans des directions différentes. Le traitement est dû au fait que lorsque le pied traverse la résistance du ruban élastique, les articulations se développent.

Une technique similaire est utile pour l'arthrite des mains.

Remèdes populaires

Comment traiter l'arthrose du gros orteil et d'autres petites articulations du pied? Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un orthopédiste.

Il convient de noter qu’à ses débuts, il est encore possible de se débarrasser des troubles dégénératifs-dystrophiques. Mais si les modifications pathologiques ont déjà atteint des degrés de gravité prononcés, il n’est possible que de ralentir la progression de la maladie.

Les médicaments

Pour éliminer la douleur et l'inflammation chronique des poches synoviales à l'aide de médicaments traditionnels. En règle générale, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Le plus souvent, les types d'AINS suivants sont utilisés dans le traitement de l'arthrose des orteils:

Dans les premiers stades du développement de la maladie, l'utilisation de chondroprotecteurs est considérée comme un élément essentiel du traitement. Aujourd'hui, une gamme assez large de ces médicaments est disponible. Les médicaments suivants aideront à prévenir la destruction du tissu cartilagineux et favoriseront sa récupération:

Nous avons également prescrit des médicaments qui améliorent la microcirculation des tissus périarticulaires (Trental, Vazonit, Radomin). Des complexes de vitamines et de minéraux multicomposants (Alphabet, Vitrum, Complivit) produisent un effet positif.

Traitement local

L’utilisation de pommades, de crèmes ou de gels à usage médical est l’un des moyens les plus efficaces de se débarrasser de la douleur et de l’inflammation des articulations. Des agents externes comme le Diclofenac, le Dolgit, le Viprosal, le gel Fastum, etc. ont un bon effet anti-inflammatoire et analgésique.

De plus, il serait approprié d’utiliser des compresses avec du dimexidum. En cas de douleur intense et de bursite chronique, une administration intra-articulaire de glucocorticoïdes peut être prescrite.

Un traitement approprié est choisi en fonction de la gravité des symptômes cliniques et de la sévérité de l'arthrose du gros orteil et d'autres petites articulations du pied.

Physiothérapie

Comme le montre la pratique clinique, l’utilisation combinée de la physiothérapie, du massage et d’exercices physiques spéciaux aide dans la plupart des cas à restaurer de manière significative la fonctionnalité des articulations endommagées. À partir de procédures physiothérapeutiques, appliquez ce qui suit:

  • Électrophorèse.
  • Échographie.
  • Magnétothérapie.
  • Courants pulsés de fréquence différente.
  • Thérapie par ondes de choc.
  • Bains de guérison.
  • Thérapie de boue
  • Compresses de paraffine.

Pratiquement aucun traitement thérapeutique pour l'arthrose des orteils n'est complet sans prescrire un massage thérapeutique et des exercices physiques spéciaux. Après une brève consultation avec un spécialiste, ces deux méthodes peuvent être utilisées avec succès de manière autonome à domicile.

Néanmoins, il convient de rappeler que, lors de l'exacerbation du processus inflammatoire dans les poches synoviales des articulations, le massage thérapeutique et l'exercice ne le sont pas.

Chose étrange, de nombreux patients ignorent aujourd'hui les méthodes traditionnelles de traitement de l'arthrose du gros orteil et des petites articulations du pied et se tournent de plus en plus vers la médecine traditionnelle.

Il convient de noter que les nombreuses critiques positives peuvent réellement rassurer et vous faire croire que certains de ces outils ont une part considérable d’efficacité.

Nous recommandons fortement qu'avant d'appliquer des compresses, des bains, des frictions, des onguents ou des teintures de différentes herbes, plantes, légumes, argile et miel, vous devriez consulter un médecin qui vous indiquera la méthode de traitement correcte.

L'utilisation indépendante de remèdes populaires sans consultation professionnelle entraîne souvent de graves complications et une mauvaise santé.

Toute maladie doit commencer à être traitée dès que possible et uniquement par un spécialiste hautement qualifié.

Mesures préventives

Pour éviter le développement de l'arthrose, vous pouvez:

  • une visite précoce chez le médecin lorsqu'il y a des signes d'inflammation des articulations et la mise en œuvre des recommandations pour leur traitement;
  • répartition rationnelle des charges (éviter les surtensions, alternance du travail et du repos, activité physique obligatoire pendant une vie sédentaire);
  • en suivant les principes d'une alimentation saine (il est nécessaire de fournir au corps la quantité optimale d'éléments nutritifs: protéines, lipides, glucides, vitamines et minéraux et de réduire la consommation d'aliments nocifs: sel, sucre, graisses difficiles à digérer, aliments génétiquement modifiés).

Romanovskaya Tatyana Vladimirovna