Principal

Poignet

Traitement de l'arthrose des petites articulations des mains

Le processus chronique de destruction du cartilage articulaire, ses capsules, entraînant une déformation des os, est une arthrose des petites articulations des mains. Ce type de maladie dégénérative dystrophique est irréversible. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez consulter un médecin. Voyons ce qu'est l'arthrose des articulations des mains, combien cette maladie est dangereuse.

Les stades de la maladie et leurs symptômes

L'arthrose des articulations interphalangiennes des mains est une maladie chronique. Se remettre complètement de cela ne peut pas être, mais arrêter la progression de la destruction du tissu cartilagineux aidera à faire appel à un traumatologue, orthopédiste, rhumatologue aux premiers symptômes de l'arthrose. C'est une pathologie rare. Elle est considérée comme une "femme", qui est associée à des troubles hormonaux pendant la ménopause.

Les raisons de la destruction des articulations interphalangiennes des mains sont les suivantes:

  • l'hérédité;
  • caractéristiques du corps;
  • maladies congénitales.

Avec arthrose secondaire:

  • activités professionnelles;
  • situations stressantes;
  • blessures aux phalanges des doigts;
  • processus inflammatoires - arthrite, synovite;
  • changements d'âge.

Selon la manifestation et le développement de l'arthrose des petites articulations des mains, on distingue 3 degrés de la maladie: I, II et III. Chacun a ses propres caractéristiques. Au stade je

  • Les molécules de protéoglycanes (protéines spéciales) sont détruites, conduisant à la "sécheresse" du cartilage. Perte d'amortissement, propriétés motrices des petites articulations des membres supérieurs. Le tissu conjonctif diminue, il y a friction et déformation des os des phalanges des doigts.
  • Après le réveil, on remarque une raideur de mouvement, de légères douleurs occasionnelles qui disparaissent d'elles-mêmes. Quand une personne bouge ses doigts, on entend un craquement, que beaucoup appellent à tort «dépôt de sel».
  • La surface des phalanges des doigts, laissée sans lubrification, est détruite. Il y a une "renaissance" du tissu osseux, des ostéophytes se forment - des excroissances visibles sur la radiographie.
  • Les sensations de douleur sont exacerbées la nuit, après tout travail. Le resserrement des doigts est observé à tous les mouvements. La défaite des petites articulations contribue à limiter la mobilité.
  • Il se caractérise par la rigidité des articulations, qui sont gravement endommagées. Les ostéophytes sont clairement visibles et forment des excroissances nodulaires: proximale (du côté de l'articulation) - Bouchard, distale - Heberden.
  • La douleur devient vive, constante. Les sensations désagréables ne laissent pas même au repos. Périodiquement, il y a des spasmes des muscles des mains, créant une impression "inversée".

Méthodes de traitement de l'arthrose des mains

Le traitement de la maladie doit commencer par l'avis d'un médecin qui développera un schéma efficace. La technique est déterminée par un spécialiste, mais pour poser un diagnostic, vous devrez passer de tels examens:

  • Prise de sang (clinique, biochimique). Avec l'arthrose, les marqueurs du processus inflammatoire restent inchangés.
  • Radiographie Sur la base des données radiographiques, le médecin détermine l’étendue des dommages aux petites articulations et le stade de développement de la maladie.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM). Donne l'image la plus complète de la structure des os, du cartilage, de la capsule articulaire.
  • Échographie.

Médicamenteux

Lors de la prescription d'un médicament, le spécialiste doit fournir une large gamme d'effets, en tenant compte du stade de destruction du cartilage hyalin, de la présence / de l'absence de processus inflammatoires et des caractéristiques physiologiques du patient. Le médecin détermine la forme du médicament (suppositoires rectaux; comprimés pelliculés; injections). Selon le stade de la maladie, différents médicaments sont prescrits.

Fonds pour la réception interne

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Bien arrêter le syndrome de la douleur, réduire l'inflammation dans les petites articulations. En fonction de la substance principale dans la composition, on trouve les médicaments suivants:

  • Diclofenac - Voltaren, Diklonak P.
  • Indométhacine - Indomin, Metindol.
  • Ketorolak - Ketorol, Ketanov.
  • Kétoprofène - Fastum, Flexen, Ketonal.
  • Ibuprofène - Solpaflex, Brufen.
  • Movalis, Oksikama - NPVS dernière génération.

Médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins - Teonikol ou Trental. Nécessaire pour améliorer la circulation sanguine, soulager le syndrome spasmodique, traitement des troubles circulatoires. Non recommandé pour les personnes souffrant d'hypotension artérielle et qui saignent.

Chondroprotecteurs - médicaments qui restaurent le cartilage endommagé. Pour voir l'effet réel de l'action, un traitement très long est nécessaire - de 100 à 150 jours par an, avec une pause de six mois pendant 3 à 4 ans. Les pharmacies présentent les deux préparations - Don (Italie, glucosamine), Structum (France, sulfate de chondroïtine) et complexes - Teraflex, Chondroïtine Akos, Hondroxid, etc.

Produits externes

  • Le dimexide est idéal pour le traitement de maladies compliquées de synovite (œdème et inflammation). Il est utilisé sous la forme de compresses.
  • Bishofit - la saumure à l'huile, qui aide à la résorption des nodules arthritiques sur les mains. Pour ce faire, fabriquez des "mitaines" en enroulant chaque doigt dans un bandage imbibé de Bishofit, mettez des gants en plastique par-dessus et des gants en coton. Partez pour 3 heures.

Pommades, crèmes, gels:

  • Diclak gel, Voltaren - pour éliminer la synovite.
  • Apizatron, Viprosal - améliore l'élasticité des fibres musculaires, le flux sanguin vers les articulations touchées par l'arthrose.
  • Finalgel, Nikofleks - en stimulant la production d’endorphines, aidez le corps à créer ses propres "médicaments" antidouleurs.

Injections dans les articulations interphalangiennes des mains. Pas toujours nommé raisonnablement, mais l'efficacité de l'exposition au plus élevé de tous les médicaments. Les injections sont appliquées:

  • Glucocorticoïdes - Diprospana, hydrocortisone (cortisol), Prednisolone. Élimine rapidement la douleur liée à l'arthrose secondaire, grevée de synovite.
  • «Prothèses liquides» à base d'hyaluronate de sodium - Dyuralan, Synvisc, Ostenil.

Homéopathie

La médecine classique vise à traiter les symptômes de l'arthrose. L’homéopathie a pour particularité de restaurer l’ensemble de l’organisme, son équilibre. Un médecin homéopathe expérimenté dresse un tableau complet de l'état du patient en tenant compte du facteur temps, des effets de la chaleur, du froid, des changements climatiques, de l'humeur psycho-émotionnelle, de l'influence des moments physiologiques, etc.

L'homéopathie classique alloue des médicaments:

  • Actea spicata;
  • Polygonum aviculare;
  • Caulophyllum;
  • Colchicum;
  • Viola odorata.

La médecine classique a emprunté l'expérience de l'homéopathie pour se débarrasser de la maladie. Le médicament complexe Heel, appelé Zeel T, soulage l'inflammation, soulage la douleur et a la capacité de stimuler la production de chondrocytes. En association avec l'onguent Traumeel C, le remède combat efficacement la destruction des articulations, la régénération des tissus et la réduction des poches.

Physiothérapie

Dans le traitement de la maladie, d'excellents résultats montrent des bains locaux d'ozokérite pour les mains; enveloppements de paraffine qui stimulent la circulation sanguine accrue, ayant un effet de réchauffement. Après avoir soulagé le syndrome douloureux, les médecins utilisent activement des procédures physiothérapeutiques:

  • action des ondes de choc;
  • traitement ultra haute fréquence (UHF);
  • thérapie magnétique;
  • thérapie au laser;
  • traitement cryogénique
  • thérapie à l'ozone.

Il existe des domaines de la médecine qui aident à éliminer les douleurs articulaires en utilisant des méthodes non conventionnelles:

  • Hirudothérapie. Les substances injectées par les sangsues ont un effet similaire à celui des injections de substituts de liquide articulaire.
  • Acupuncture (acupuncture) - effets sur certains points (méridiens, canaux).
  • Kinésithérapie isométrique. Cela implique le traitement de la maladie par le mouvement, en surmontant la douleur. La kinésiologie est basée sur les principes de l'entraînement en force, sous la supervision d'un médecin.
  • Utilisation de compléments alimentaires. Tiens, le sulfate de chondroïtine et Celadrin contribuent à la réduction des syndromes douloureux. Les suppléments diététiques ne sont pas des médicaments, nécessitent une utilisation à long terme, conduisent à une réduction / retrait de l'utilisation des AINS.

Comment traiter l'arthrose des articulations interphalangiennes

L'arthrose des articulations interphalangiennes est appelée processus pathologique, qui s'accompagne d'une douleur aiguë. Cela se ressent particulièrement dans le processus de marche et dans les travaux pénibles.

Bien que les personnes âgées aient été confrontées à ce problème auparavant, un tel diagnostic est de plus en plus souvent posé aux jeunes. Et pour mettre fin à l'effet destructeur de la maladie, il est nécessaire d'identifier les causes de son développement, les principaux signes et méthodes de traitement.

Causes de la maladie

Bien que le processus de destruction du tissu cartilagineux puisse commencer chez n'importe quelle personne, certaines catégories de personnes présentent un risque beaucoup plus élevé de développer une pathologie. Ceux-ci comprennent:

  • les personnes dont les proches souffrent d'arthrose des articulations interphalangiennes des deux mains stade 2;
  • personnes engagées dans le sport professionnel;
  • ceux dont les activités professionnelles sont associées à un effort physique élevé.

Un autre facteur qui accélère le développement de l'arthrose est le manque de vitamines et de minéraux dans l'organisme, ainsi qu'une violation des processus métaboliques. Si les articulations interphalangiennes du pied ne reçoivent plus une quantité suffisante de liquide, la destruction par déshydratation commence.

Bien que ces changements commencent après 40 ans, le processus peut avancer plus rapidement. Surtout s'il y a eu des blessures au pied ou aux orteils dans le passé, si une personne a déjà été diagnostiquée avec des pieds plats ou avec une exposition fréquente à des pieds froids.

On pense que les femmes sont davantage sujettes à l'arthrite que les hommes. Cela est dû en partie au fait que nombre d’entre eux portent des chaussures à talons hauts ou à bout étroit. Cela augmente la charge sur le système musculo-squelettique et, dès le plus jeune âge, entraîne la déformation des orteils. Et ces facteurs, à leur tour, augmentent le risque d'arthrose.

Symptômes principaux

Les principaux signes d'arthrose sont des douleurs aux doigts et aux orteils, les articulations interphalangiennes proximales gonflent, leur déformation se produit, ainsi qu'une liberté de mouvement insuffisante.

Le plus souvent, les gros orteils sont affectés par une pathologie. Un os caractéristique apparaît sur eux. En particulier, les symptômes se manifestent le matin. Cependant, les chances de les trouver dépendent en grande partie du stade de la maladie.

Au stade initial, la pathologie n'apporte pas beaucoup de gêne. La douleur aux doigts peut être épisodique, légère et alterner pendant des périodes sans signes prononcés. Le début du rétrécissement de l'interligne articulaire à ce stade ne peut être détecté que par une radiographie.

La deuxième phase de la pathologie est caractérisée par une douleur constante. Déjà visuellement, vous pouvez observer le gonflement des doigts et la déformation commencée. À mesure que le rétrécissement de l'interligne articulaire se poursuit, cela conduit à un état où les phalanges commencent à se toucher.

Tout cela affecte la mobilité du pied. Lorsque les doigts sont pliés, les articulations peuvent se fissurer, un gonflement est observé. Et la radiographie montrera un grand nombre d'ostéophytes.

Au début du troisième stade de l'arthrose, la maladie commence à se déplacer vers d'autres parties du pied, les mains. La douleur commence à affecter la démarche, il y a une boiterie. Les os émergeant sur les jambes et les doigts deviennent plus évidents. Cette phase de la pathologie est considérée comme la plus difficile et ne se voit que lors d’une intervention chirurgicale.

Méthodes de diagnostic

À un stade avancé de la maladie, ses signes peuvent être détectés par inspection visuelle. Le tableau clinique de la pathologie est représenté par les nodules de Geberden et Bouchard, situés au niveau des articulations phalangiennes distales. Dans ce cas, la violation ne s'applique pas aux autres articulations.

Les rayons X sont utilisés pour obtenir une confirmation et pour détecter la maladie à un stade précoce. Cela vous permet d'identifier le début de la destruction du tissu cartilagineux.

Cette pathologie n’ayant pas un caractère infectieux, il n’est pas nécessaire de faire une analyse de sang pour déterminer l’état du patient. Mais dans les derniers stades de la maladie, une IRM ou une échographie peut être donnée au patient. Sur la base des données obtenues, une sélection d'un complexe médical est faite.

Comment traiter l'arthrose des articulations interphalangiennes des orteils et des mains

La destruction des articulations fait référence à des maladies nécessitant une approche systématique. Pour arrêter le développement de la pathologie et, dans les phases initiales, pour inverser le processus, il faudra utiliser plusieurs outils du complexe.

Si la déformation des articulations ne devient pas négligée, il y aura suffisamment de médicaments en association avec des remèdes de gymnastique, de physiothérapie et de folklore.

L'arthrose déformante des articulations interphalangiennes distales des mains du troisième stade nécessite une intervention chirurgicale. Pour obtenir l'effet recherché dans la lutte contre l'arthrose, il n'est pas nécessaire de vous prescrire un traitement. Mieux vaut confier cette tâche à un spécialiste expérimenté.

Complexe de gymnastique

La gymnastique est un élément important du complexe prescrit pour l'arthrose. Grâce à l'exécution régulière d'exercices simples, il est possible d'améliorer la mobilité des articulations, de soulager le gonflement des articulations, de stimuler la circulation sanguine et de renforcer les muscles.

Travailler avec les articulations des mains est considéré comme une compression et une décompression efficaces de la balle en caoutchouc. Taper des doigts sur une surface dure fera beaucoup de bien. Et pour ceux qui préfèrent allier travail et plaisir, il vaut la peine de maîtriser le tricot ou la broderie.

S'il est nécessaire de lutter contre l'arthrose des articulations interphalangiennes des jambes, un massage peut venir à la rescousse. Lors de la prescription de telles manipulations, le médecin vous avertira que les mouvements de la main doivent être distingués par la douceur et la prudence, sans quoi le risque est plus grand d’endommager l’articulation enflammée.

Pour obtenir un plus grand effet de la procédure peut être, en parallèle, utiliser une crème cicatrisante.

Les médicaments

Le traitement traditionnel de l'arthrose des articulations interphalangiennes implique l'utilisation de plusieurs groupes de médicaments:

  1. Pour soulager la douleur et réduire l'œdème, le médecin vous prescrira des anti-inflammatoires. Ceux-ci incluent "Voltaren", "Ketonal", "Ibuprofen" et d'autres.
  2. Le manque de liquide dans l'articulation est comblé en dilatant les vaisseaux sanguins. La même méthode soulage la tension des muscles entourant l'articulation touchée. Cela procure un soulagement de la douleur. Cette catégorie comprend "Agapurin", "Pentilin", "Theonikol" et d'autres. Les personnes hypotendues et à haut risque de saignements nus ne doivent pas abuser de ces médicaments.
  3. Les chondroprotecteurs sont responsables de la restauration du joint et de sa protection contre sa destruction future. Cependant, l’atteinte des résultats n’est possible que grâce à l’utilisation à long terme des médicaments de ce groupe. Parmi les médicaments de cette catégorie figurent "Teraflex", "Hondroksid" et d'autres.
  4. Les préparations topiques jouent un rôle important dans le traitement des articulations. Par exemple, "Dimeksid", "Voltaren", "Apizatron".
  5. En cas d'arthrose au stade aigu, le médecin peut inclure dans le traitement complexe des hormones glucocorticoïdes, y compris le «diprospanome» ou «l'hydrocortisone». Ils sont utilisés comme injections intra-articulaires.

Puisque tous ces médicaments ont leurs propres caractéristiques d’utilisation et leurs limites, ils doivent être appliqués conformément aux instructions et à la prescription du médecin.

Aidez les remèdes populaires

Supprimer les symptômes désagréables de l'arthrose, en utilisant des remèdes populaires. Ce complexe comprend des infusions, des compresses et des onguents à base d'ingrédients naturels à base de plantes.

Les propriétés des feuilles de laurier sont considérées utiles pour les articulations. Par conséquent, la teinture à base de celle-ci est utilisée pour traiter l'arthrose. Pour préparer le médicament, vous avez besoin de 10 grammes de composant végétal par tasse d’eau bouillante. La composition résultante ne doit pas bouillir plus de 5 minutes, puis insister pendant 5 heures. Le déroulement du traitement avec cet outil pour administration orale est conçu pour 3 jours.

Une compresse constitue un rôle important dans le traitement des remèdes traditionnels contre l’arthrose. Pour cela, vous pouvez utiliser les feuilles de fougère. Cette plante est appliquée sur le point sensible la nuit. Pour réparer la compresse utilisée gaze.

Comme un moyen d'utilisation externe a permis l'utilisation de la farine d'avoine. Quelques cuillères de céréales sont versées avec une petite quantité de liquide. Tout cela est nécessaire pour faire bouillir pendant 5 minutes pour obtenir une bouillie épaisse. Le remède ainsi préparé doit être refroidi avant d’être appliqué sur les articulations douloureuses. La procédure est effectuée avant le coucher et la compresse est retirée le matin.

Soulager la douleur dans les articulations en stimulant l'apport sanguin. Cet objectif est atteint en frottant au miel. L'agent doit être fondu au bain-marie avant utilisation. Il est ensuite utilisé pour moudre le pouce pendant 15 minutes. Pour fixer le résultat, la surface traitée doit être enveloppée d’un chiffon et laissée pendant quelques heures. Après cela, les fonds restants doivent être lavés.

Méthodes de kinésithérapie

Cette partie du complexe anti-arthrose est utilisée à la fois lors de l'exacerbation et lors de la rémission. Dans le premier cas, les applications utilisant l'ozokérite ou la paraffine sont reconnues efficaces. Ces substances en contact avec l'organe affecté contribuent à la restauration de la microcirculation du liquide à l'intérieur, entraînant une diminution de l'intensité de la douleur et un soulagement de l'inflammation.

Une fois la maladie passée en rémission, des séances de thérapie magnétique, de traitement par UHF, d'exposition au laser, de thérapie par ondes acoustiques et de récupération par le froid seront présentées au patient. Toutes ces méthodes sont utilisées pour consolider les résultats obtenus, ainsi que pour réduire le risque de récurrence dans le futur.

Quand une intervention chirurgicale est nécessaire

Lors du diagnostic "d'arthrose des articulations interphalangiennes", le médecin utilisera d'abord tous les moyens disponibles fournis par la médecine traditionnelle. Il proposera au patient une opération dans la situation suivante:

  • si le troisième stade de la maladie est fixe;
  • si le traitement précédemment conduit n'a pas donné l'effet désiré.

Dans ce cas, une arthroplastie articulaire est réalisée. Bien qu’après une telle intervention, une longue période de convalescence soit nécessaire, elle permet à une personne de vivre pleinement au cours des 13 à 15 prochaines années.

Prévention de l'arthrose

En conclusion, il convient de considérer un certain nombre de mesures simples qui réduiront le risque de développer une arthrose. Cela nécessite:

  • ne négligez pas la gymnastique quotidienne;
  • mener une vie saine;
  • inclure des aliments riches en calcium et en collagène dans le régime alimentaire;
  • essayez de vous protéger des situations stressantes;
  • éviter l'hypothermie prolongée et fréquente.

Conclusion

L'arthrose est une maladie qui permet de traiter rapidement les problèmes graves nécessitant une intervention chirurgicale. Cependant, pour cela, il est nécessaire de noter les symptômes alarmants du processus destructeur qui a commencé et de ne pas remettre la visite à un médecin afin de pouvoir utiliser tous les moyens pour traiter la maladie.

Arthrose des articulations interphalangiennes du pied et des mains: symptômes et traitement

L'arthrose de la dorsale interphalangienne (AOD) est une maladie assez commune qui affecte les articulations distale et proximale des doigts, les articulations métacarpophalangiennes des mains et les petites articulations du pied. Le processus dégénératif-dystrophique chez eux est observé un peu moins fréquemment dans l'arthrose des grosses articulations et représente environ 20% de tous les cas de DOD.

En règle générale, des modifications pathologiques des articulations se développent chez les femmes en âge post-ménopausique. La progression de la maladie entraîne souvent une déformation des doigts et peut entraîner une limitation de l’invalidité et du libre-service.

La structure des doigts, ou pourquoi il y a de la douleur

Les articulations interphalangiennes ont une forme sphérique. Les mouvements qui s'y produisent se produisent autour d'un seul axe et ont un degré de liberté (c'est le nom du plan dans lequel l'articulation peut se déplacer).

L'extension active dans la partie proximale est complètement absente. Dans la région distale, il est négligeable et n'est possible que sous l'influence d'une force externe (extension passive).

Les articulations interphalangiennes n'ayant qu'un seul degré de liberté, leurs mouvements latéraux actifs sont limités et égaux à zéro. Cependant, des anomalies latérales passives mineures dans les articulations distales sont possibles.

La douleur dans le DOD survient lors de la destruction active du cartilage, lorsque l'écart entre les articulations se réduit au minimum et que les articulations commencent à entrer en contact lors du processus de flexion. Des excroissances osseuses (ostéophytes) se forment et peuvent s’effondrer lors des mouvements, ce qui provoque un inconfort grave.

La sclérose sous-chondrale et le déplacement de l'axe des mouvements des doigts accompagnent souvent ce processus dégénératif, qui aggrave encore la douleur.

Si le traitement de l'arthrose interphalangienne n'est pas débuté à temps, les articulations sont complètement détruites et, par conséquent, la mobilité des articulations est perdue.

Causes de la maladie

L'arthrose a le plus souvent un caractère primaire, c'est-à-dire qu'elle se développe sans raison apparente. Des facteurs non ambigus à l'origine de sa formation n'ont pas encore été détectés. Il a été suggéré que les dommages à l'articulation pourraient être héréditaires, en particulier le long de la lignée féminine.

L’arthrite interphalangienne apparaît presque toujours à l’âge moyen. Dans ce cas, les facteurs suivants ont un effet provoquant:

  • troubles métaboliques (obésité, diabète, insuffisance thyroïdienne);
  • blessures diverses (ecchymoses, fractures des extrémités distales);
  • hypothermie des mains et des pieds;
  • mouvements monotones associés à des activités professionnelles;
  • période climatérique;
  • maladies d'origine infectieuse.

Chez les patients souffrant d'arthrose, il existe souvent une violation de la production de collagène et d'autres troubles métaboliques connexes.

Symptômes et stades

La défaite des articulations métacarpophalangiennes ou interphalangiennes proximales se développe lentement, ne montrant rien dans la phase initiale de la maladie. Les premiers signes de maladie n'apparaissent qu'avec la destruction de l'articulation. Par conséquent, plus la pathologie est révélée tôt, mieux cela vaut pour le patient. Un diagnostic opportun augmente l'efficacité du traitement et évite une intervention chirurgicale.

L'arthrose des articulations interphalangiennes du pied et des doigts présente plusieurs degrés de développement:

  1. Le stade initial. Il se caractérise par une légère douleur dans les articulations apparaissant après la charge et par un resserrement lors des mouvements. Déjà à ce stade, il existe des signes extérieurs de DDA sous la forme de nodules sur le dos des doigts.
  2. Après quelques années, la pathologie passe au stade II. Le patient commence à s'inquiéter de la douleur constante aux doigts, du resserrement des articulations. Les symptômes s'aggravent la nuit et peuvent être accompagnés d'une sensation de brûlure et d'une sensation de pulsation. Note également le gonflement des tissus périarticulaires, l'augmentation de la température locale. Peut-être le développement du malaise général, l'apparition de la fièvre. Les nodules deviennent plus visibles, le doigt s'écarte de l'axe et se déforme, les ostéophytes commencent à se former.
  3. Au stade III, les symptômes deviennent plus prononcés. Le syndrome douloureux est permanent, fortement amélioré avec un minimum de stress. L'articulation touchée est presque complètement détruite, ce qui entraîne la courbure des doigts, une limitation prononcée de l'amplitude de leurs mouvements. Les kystes apparaissent dans les os sous-chondraux, la sclérose se développe progressivement.

Au troisième stade, le traitement conservateur ne donne pratiquement aucun résultat. Le seul moyen de traitement est la chirurgie.

Diagnostic de l'arthrose des articulations interphalangiennes du pied et des mains

La DOA interphalangienne a un tableau clinique si vif qu’il est difficile de la confondre avec d’autres maladies. Les nodules de Geberden-Bouchard ne sont formés que dans les articulations interphalangiennes proximale et distale. Les autres articulations ne sont pas affectées.

L’examen radiographique permet d’obtenir une image plus précise de la maladie. Il est considéré comme la principale méthode de diagnostic de l'arthrose des petits os du pied et des mains.

Les indicateurs de tests sanguins généraux et biochimiques avec le DOA sont le plus souvent proches de la normale, car l’arthrose n’est pas une maladie inflammatoire.

Malgré le fait que l'arthrose des articulations interphalangiennes provoque de graves déformations, elle est susceptible de rester dans un état morose pendant de nombreuses années et n'affecte pas l'activité ni les performances du patient. Toutefois, afin de protéger les articulations et d’empêcher leur destruction ultérieure, la charge sur les articulations doit être limitée, les activités physiques monotones doivent être abandonnées et un traitement doit être entrepris.

Dans les cas avancés, en particulier en présence de comorbidités, des examens supplémentaires peuvent être attribués au patient. L'imagerie par résonance magnétique ou les ultrasons sont particulièrement instructifs. Ces diagnostics permettent d'obtenir des informations plus détaillées sur l'état des structures intra-articulaires, y compris les os et les surfaces cartilagineuses.

Méthodes de thérapie

Le traitement par DOA doit commencer par la consultation d'un spécialiste qui, sur la base des antécédents recueillis, de l'examen et de l'analyse des résultats de radiographie, vous prescrira les médicaments et les procédures nécessaires.

Le traitement de l'arthrose interphalangienne doit être complet et inclure à la fois des médicaments et des recettes de physiothérapie, de physiothérapie, de régime et de médecine douce.

Pour commencer la lutte contre la maladie, il est nécessaire de rappeler que l’arthrose, quel que soit le nombre de vos traitements, ne peut être complètement éliminée. Après tout, cette maladie s’accompagne de modifications des structures articulaires impossibles à corriger. Mais avec l’aide d’une thérapie bien choisie, il est possible de réduire la gravité des symptômes et d’améliorer la qualité de vie des personnes.

Traitement médicamenteux

Lors de la prescription de médicaments, le médecin tient compte de nombreux facteurs: cause du développement de l'arthrose, présence ou non de maladies concomitantes, degré de destruction des articulations.

En règle générale, les groupes de médicaments suivants sont inclus dans le schéma thérapeutique spécifique:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) - Voltaren, Metindol, Ketonal, Movalis, Ibuprofen, Indomethacin. Ces médicaments réduisent rapidement la douleur, soulagent l'enflure et l'inflammation.
  2. Vasodilatateurs Ce groupe comprend Agapurin, Trental, Pentylin, Flexital, Theonikol. Les médicaments améliorent la circulation sanguine dans la région articulaire, soulagent la tension dans les muscles situés à proximité. Les médicaments vasculaires sont prescrits avec prudence aux personnes souffrant d'hypotension artérielle, avec une augmentation des saignements.
  3. Chondroprotecteurs. Conçu pour restaurer les articulations touchées et empêcher leur destruction ultérieure. Pour obtenir un résultat stable, le médicament doit être pris pendant une longue période - au moins 4 à 6 mois. Le traitement général prend plusieurs années. Les pharmacies proposent un grand choix de chondroprotecteurs: Teraflex, Hondroxid, Struktum, Dona. Faire le bon choix aidera votre médecin.
    Séparément, il faut mentionner l'acide hyaluronique. Ce remède est également utilisé sous la forme d'injections dans la zone articulaire, mais uniquement pendant la rémission de la maladie.
  4. Moyens à usage local - Dimeksid, Bishofit, Voltaren, Finalgel, Nikofleks, Apizatron.
  5. Hormones glucocorticostéroïdes. Les plus efficaces de tous les médicaments ayant des effets anti-inflammatoires ne sont donc prescrits que pendant la période d'exacerbation. Dans l'arthrose interphalangienne, les injections intra-articulaires sont utilisées. Diprospana ou Hydrocortisone sont les médicaments les plus couramment prescrits.

Physiothérapie

Au cours de la période d'exacerbation, les applications d'ozokérite, de paraffine sur les doigts et les orteils ont donné de bons résultats. Les procédures restaurent la microcirculation, réduisent la douleur et éliminent l'inflammation.

Pendant la rémission, les procédures physiothérapeutiques suivantes sont efficaces:

  • thérapie magnétique;
  • Traitement UHF;
  • exposition au laser;
  • thérapie par ondes acoustiques;
  • exposition au froid.

Toutes ces mesures visent à consolider les résultats du traitement et à prévenir les rechutes.

Gymnastique et massage

La thérapie par l'exercice est l'une des méthodes auxiliaires de traitement de l'arthrose des articulations interphalangiennes. Il améliore la circulation sanguine, élimine l'enflure et restaure la mobilité des articulations. De plus, la charge renforce les muscles et prévient le développement de contractures.

Pour faire de l'exercice, vous pouvez utiliser une balle en caoutchouc, qui est serrée / desserrée du poing. Tapoter avec le bout des doigts sur la table, tricoter, broderie aide.

Pour les petites articulations du pied, un léger massage est idéal. La procédure améliore également la circulation sanguine et élimine la stagnation dans les tissus. Les mouvements de massage doivent être doux et nets afin de ne pas endommager l'articulation malade. L'effet manuel est préférable d'effectuer avec l'application de la crème thérapeutique.

Régime alimentaire

Une bonne nutrition aide à éliminer les signes d'arthrose des petites articulations des membres. Les produits doivent être suffisants en vitamines et oligo-éléments. Avec leur carence, il est recommandé de prendre des complexes pharmaceutiques multivitaminés.

En établissant le régime, il est recommandé de faire attention aux points suivants:

  • assurez-vous de réduire la quantité de sel et de marinades;
  • limiter la consommation d'aliments gras, de glucides et de conservateurs;
  • exclure l'alcool.

Le régime alimentaire devrait contribuer à la perte de poids car l'obésité est l'un des facteurs responsables du développement de la DOD.

Remèdes populaires

Les recettes de médecine alternative ne sont efficaces que si elles complètent le traitement médical prescrit et la physiothérapie. Les remèdes populaires particulièrement utiles aident dans les premiers stades de la maladie.

Un excellent effet analgésique et anti-inflammatoire donne le bain de décoction à base de plantes. Pour le traitement, vous pouvez utiliser des boutons de bouleau, ramassés au début du printemps, des branches de viorne. De la farine d'avoine cuit un bouillon épais, qui n'est pas filtré. Les mains ou les pieds y sont trempés et conservés jusqu'à ce qu'ils soient complètement refroidis. Rendre la procédure meilleure dans la soirée.

Lorsque la douleur est exprimée, aidez l'alcool à frotter. Le médicament est fabriqué à partir de fleurs de lilas, de pissenlit ou de châtaignier. Vous pouvez utiliser la racine de bardane ou l'herbe sabelnik. Le traitement devrait être long.

Des teintures à l'alcool cuites peuvent être utilisées pour les compresses. Un bon effet analgésique et anti-inflammatoire a un gruau de pommes de terre crues vertes au soleil.

Les compresses de feuilles de chou ou de bardane sont très populaires. La préparation des ingrédients ne prend pas beaucoup de temps et l’effet des procédures est toujours très bon.

Un bon résultat donne un massage utilisant du miel chauffé. Ce traitement élimine la douleur et l'enflure, améliore la circulation sanguine et nourrit les tissus articulaires touchés avec des vitamines et des oligo-éléments. Pour ce faire, le miel est mélangé avec du sel dans un rapport de 5: 1 et doucement frotté dans les doigts des mains ou des pieds avec des mouvements doux. La composition est laissée 15 minutes et lavée à l'eau tiède.

Traitement chirurgical

Avec la DOA du troisième degré, lorsque le traitement conservateur n'apporte pas de soulagement, la chirurgie est recommandée pour le patient. Les endoprothèses permettent à 13-15 ans d'oublier les problèmes d'articulations et de mener une vie à part entière.

Prévention de l'arthrose

Pour empêcher le développement de DOA, il est recommandé de respecter les règles simples suivantes:

  1. Effectuer des exercices quotidiens et des massages légers pour les doigts.
  2. Mener une vie saine
  3. Ajoutez au menu des vitamines, des aliments riches en calcium et en collagène (aspic).
  4. Évitez les situations stressantes et l'hypothermie.

Conclusion

Le diagnostic et le traitement de l'arthrose interphalangienne sont nécessaires dès les premiers stades. Plus la thérapie est commencée, plus il sera difficile de faire face à la maladie. Le patient doit être prêt depuis de nombreuses années à suivre toutes les recommandations du médecin. Ce n’est qu’ainsi que l’amélioration du bien-être et la prévention de la destruction des articulations pourront être garanties.

Traitement efficace de l'arthrose des mains des remèdes populaires

Arthrose déformante des mains - une maladie des petits os de la main entraînant la destruction progressive de la couche de cartilage située entre les articulations. L'arthrose est une maladie à progression lente qui entraîne des modifications irréversibles des articulations, difficile à traiter et qui rend la vie très difficile au cours des derniers stades.

Symptômes de l'arthrose des mains

L’une des causes de l’arthrose est une violation des processus métaboliques, qui est le plus souvent observée chez les personnes âgées. Outre les changements liés à l’âge, les facteurs à l’origine du développement de la maladie peuvent être:

- blessures aux mains;

- charge constante sur les mains à long terme, observée lors d'un travail physique;

- anomalies congénitales dans le développement de la structure des os de la main;

- Polyarthrite rhumatoïde, goutte, maladies endocriniennes.

L’apparition des symptômes suivants peut indiquer une déformation des petits os:

- Douleur dans les mains apparaissant lors d'un travail physique.

- craquements dans les articulations lors du déplacement;

- Puffiness des phalanges des doigts;

- Sensation de tension dans les muscles de la main.

L'arthrose des petites articulations des mains a trois stades de développement de la maladie.

  1. La première étape est caractérisée par l'apparition de douleurs mineures après un long travail monotone. Au repos, tous les symptômes disparaissent.
  2. La deuxième étape - douleur accrue, inconfort ne passe pas longtemps. Un resserrement désagréable lors d'un déplacement à la main, des poches apparaissent. Le patient évite de faire quelques mouvements. Périodiquement, il y a une inflammation des articulations, qui se manifeste par un gonflement des phalanges des articulations, la région radiocarpienne. Dans le processus inflammatoire, la température corporelle peut augmenter, des symptômes d'intoxication sont observés.
  3. La troisième étape - la déformation des articulations augmente. La douleur est fortement prononcée, elle se produit à la fois pendant l'exercice et au repos, le patient ne peut pas déjà effectuer certains mouvements. La couche cartilagineuse est presque complètement détruite, des excroissances osseuses apparaissent au bord des petites et des grosses articulations. Au troisième stade, l'ostéoporose peut se développer. L'absence d'activité motrice nécessaire entraîne une diminution du tonus musculaire dans tout le bras.

En cas d'arthrose de la main, les articulations interphalangiennes des deuxième, troisième et quatrième doigts sont le plus souvent impliquées dans le processus pathologique. Cette maladie est plus fréquente chez les personnes d’un certain métier - les composeuses, les couturières.

Le diagnostic est établi à partir d'examens, de tests et de radiographies. Au premier stade, une légère réduction de la fente interarticulaire est perceptible en radiographie. Dans la deuxième étape, l'image peut montrer une image de la formation de croissances osseuses autour de l'articulation. La troisième étape est la fermeture complète de l'articulation, la déformation de toute l'articulation et la perte de mobilité du patient dans la main.

Traitement de l'arthrose de la main

La personne malade a besoin de savoir que les changements dégénératifs qui ont commencé dans l'articulation ne peuvent être changés, mais que le processus de leur destruction pourrait bien être maîtrisé. S'agissant du médecin dès l'apparition des premiers signes cliniques, il sera possible d'arrêter le processus de destruction du cartilage, qui arrêtera la maladie au premier stade, préservera la plénitude des mouvements et la capacité de travail. Le traitement complet de l'arthrose comprend:

- l'anesthésie. Les patients se rendent généralement à la clinique en cas de douleur. Le médecin a donc pour tâche de soulager le syndrome douloureux avec des analgésiques.

- Suspension du processus de destruction du tissu cartilagineux. À cette fin, les chondroprotecteurs sont prescrits, ce groupe de médicaments doit être bu pendant une longue période, parfois plusieurs mois. Les chondroprotecteurs sont indispensables à toute personne malade, car ils ne laissent pas se développer d'autres déformations, empêchant ainsi la destruction du tissu cartilagineux.

L'arthrose des articulations interphalangiennes des mains dans les derniers stades du développement de la maladie avec un processus inflammatoire prononcé, une douleur intense et une déformation peut être traitée avec des corticostéroïdes. Au début de la maladie est bien traitable avec l'aide de la physiothérapie, irradiation laser, physiothérapie. Pour soulager la douleur, vous pouvez utiliser des onguents cicatrisants contenant des antalgiques actifs et des composants anti-inflammatoires.

Pendant la durée du traitement et pendant toute la vie du patient atteint d'arthrose, il est recommandé d'inclure certains repas dans le régime alimentaire. Tout d’abord, il est constitué de branches, oreilles, os d’animaux - le collagène et la gélatine qu’ils contiennent, augmente la résistance du tissu cartilagineux, améliore les processus de circulation sanguine. Lorsque l'arthrose est démontré, l'utilisation de produits à base d'acide lactique. L’exacerbation de la maladie peut entraîner une consommation d’alcool, aussi de nombreux patients en début de traitement refusent-ils l’alcool. Il est nécessaire d'inclure autant de légumes, de légumes verts et de fruits que possible dans le régime alimentaire des patients. En l'absence de maladies des organes internes et après consultation avec le médecin peut être à jeun thérapeutique. Pour un patient souffrant d'arthrose, il est important de prendre suffisamment de vitamines et d'antioxydants. Les vitamines A, E et C sont les plus importantes pour le cartilage.

Dans le traitement de l'arthrose déformante des articulations interphalangiennes sur les doigts de la main, ainsi que des médicaments prescrits, le massage et la gymnastique spéciale sont présentés. Pour les réaliser, vous pouvez contacter un spécialiste et faire vous-même des exercices. L'auto-massage comprend:

- frottement facile de tous les doigts, du bras et de l'avant-bras;

- En pétrissant la paume et les doigts. À ces fins, vous pouvez utiliser la balle en caoutchouc de taille appropriée.

Le frottement se fait avec les coussinets des doigts de l'autre main en mouvements circulaires et caressants. La facilité de mouvement fournit l'huile de massage achetée à la pharmacie. Vous pouvez également le préparer vous-même en mélangeant de l'huile d'olive à l'huile de sésame et en ajoutant de la vitamine A à la solution, en quantité de 10 ml.

Les articulations douloureuses des bras ont besoin de repos périodique. Les patients doivent donc alterner activité physique et périodes de relaxation. Lorsque vous effectuez différents types de travail, vous devez donner le reste de la main toutes les heures. Pendant les pauses, vous pouvez effectuer des exercices de détente. Les médecins remarquent que le processus inflammatoire de la première étape se transforme rarement en une étape suivante si le patient suit l'intégralité du traitement et effectue en permanence les exercices recommandés.

Le tissu cartilagineux va commencer à se régénérer, le gonflement va diminuer, la mobilité et l'activité des articulations vont revenir. Et tout cela sans interventions chirurgicales ni médicaments coûteux. Il suffit de commencer.

Arthrose des articulations interphalangiennes des mains

Causes de la maladie

Les raisons de la manifestation de défauts dans le processus de synthèse et de maturation du collagène du cartilage ne sont pas encore claires, jusqu'à ce que cela ait été possible.

Les principales raisons sont:

  • prédisposition génétique à des troubles de la synthèse du collagène;
  • anomalies congénitales, pathologies du développement des os du bras et des articulations (dysplasie).

Les facteurs indirects incluent:

  • travail manuel intensif;
  • luxations fréquentes et blessures des articulations.

La principale cause de développement de l'arthrose est l'usure prématurée du tissu cartilagineux. Chez certaines personnes, le tissu cartilagineux peut s'user assez tôt (20-30 ans), tandis que d'autres, à 60 ans, ne sont pas au courant de cette maladie. Cela dépend de nombreux facteurs, dont certains sont en principe impossibles à éviter.

La maladie elle-même n’est pas héréditaire, mais certains des facteurs ayant contribué à son développement sont oui. Il s’agit par exemple de la force, de l’élasticité et de la densité du tissu cartilagineux, des caractéristiques métaboliques et de la

L'âge est un autre non à risque. Plus nous vieillissons, plus nous portons tous les tissus du corps, y compris le cartilage articulaire, et plus le risque de développer la maladie est élevé.

Les activités professionnelles peuvent également être impliquées dans le développement de la pathologie. Cela concerne principalement les personnes et les athlètes dont les mains sont soumises à de lourdes charges: bâtisseurs, porteurs, haltérophiles, boxeurs.

En raison de charges excessives et prolongées, les tissus cartilagineux s'usent plus rapidement, empêchant ainsi les frottements entre eux.

La principale cause d'arthrose des articulations des mains peut être considérée comme la vieillesse d'une personne (un groupe à risque commence son compte à rebours à partir de 40 ans). Cela se produit parce que le tissu cutané devient moins fin au fil du temps, ce qui le rend plus susceptible au stress mécanique.

En raison de la charge accrue des articulations de la main, le risque de développer la maladie augmente.

Une autre raison - les sauts hormonaux. Par exemple, lors de la ménopause, arthrose du poignet de la main, le traitement nécessite nécessairement, mais il peut se développer en raison d'un manque de calcium dans le corps. De plus, le groupe à risque est principalement composé de femmes.

La cause de l'arthrose des articulations des mains peut être l'activité professionnelle d'une personne qui effectue des mouvements mécaniques uniformes avec ses mains pendant de nombreuses années.

Le plus souvent, les personnes travaillant dans des entreprises produisant des produits ou des objets, ainsi que les secrétaires et les personnes travaillant constamment à un ordinateur ou à une machine à écrire, ont tendance à le faire.

De plus, l'arthrose des petites articulations des mains se développe souvent chez les athlètes professionnels.

L'arthrose a le plus souvent un caractère primaire, c'est-à-dire qu'elle se développe sans raison apparente. Des facteurs non ambigus à l'origine de sa formation n'ont pas encore été détectés. Il a été suggéré que les dommages à l'articulation pourraient être héréditaires, en particulier le long de la lignée féminine.

L’arthrite interphalangienne apparaît presque toujours à l’âge moyen. Dans ce cas, les facteurs suivants ont un effet provoquant:

  • troubles métaboliques (obésité, diabète, insuffisance thyroïdienne);
  • blessures diverses (ecchymoses, fractures des extrémités distales);
  • hypothermie des mains et des pieds;
  • mouvements monotones associés à des activités professionnelles;
  • période climatérique;
  • maladies d'origine infectieuse.

Chez les patients souffrant d'arthrose, il existe souvent une violation de la production de collagène et d'autres troubles métaboliques connexes.

Symptômes et stades

Extérieurement, la polyarthrose des mains et des pieds ressemble à de gros nodules au niveau des articulations. Dans la période d'apparition des douleurs, des pathologies symétriques sont perceptibles lors de la défaite des deux mains.

Par exemple, une croissance est apparue sur le pouce droit, ce qui signifie qu’elle va toucher la gauche de la même manière. La maladie peut également se former entre les phalanges des doigts.

Il se propage généralement à partir de l'index et du majeur de l'arthrose des mains au stade initial, comment le traiter - seul le médecin le sait parfaitement. Ensuite, le patient a une arthrose des articulations interphalangiennes distales.

Indépendamment, les symptômes ne disparaissent pas et peuvent rester sur les doigts jusqu'à ce que le traitement commence.

Au début, les symptômes d'arthrose des mains peuvent ne pas se manifester. Dans certains cas, la maladie n'est détectée que des années plus tard, alors qu'elle atteint déjà le dernier stade critique.

L'arthrose des mains du 1 er degré se manifeste lorsque les doigts sont pliés, car ils craquent légèrement, moins souvent les mains gonflent et font mal. Ceci est observé après une activité physique active ou en raison de changements climatiques, il y a alors une rougeur visible.

Dans la première étape, cette douleur est souvent attribuée à la fatigue habituelle des mains ou à un certain nombre d'autres maladies mal traitées. La contracture de la brosse n'apparaît pratiquement pas.

Parfois, entre le clou et le joint lui-même peut former une croissance, ressemblant à des kystes. C'est douloureux et finit par s'ouvrir seul.

En même temps, la décharge est transparente et ne sent pas. Il s’agit de la mucine, un produit formé par les membranes muqueuses, et non comme une tumeur.

Il n'y a pas de difficulté à bouger avec les doigts.

L'arthrose des mains de grade 2 est une douleur plus prononcée, surtout la nuit, montrant clairement des rougeurs. Les doigts pulsent et brûlent de l'intérieur, et sur le site de la tumeur se forme une masse ou un nodule de Heberden (excroissances de la peau).

L'articulation est déformée, il y a des difficultés dans les mouvements des doigts, il y a parfois des contractures modérées de la main

La défaite des articulations métacarpophalangiennes ou interphalangiennes proximales se développe lentement, ne montrant rien dans la phase initiale de la maladie. Les premiers signes de maladie n'apparaissent qu'avec la destruction de l'articulation.

Par conséquent, plus la pathologie est révélée tôt, mieux cela vaut pour le patient. Un diagnostic opportun augmente l'efficacité du traitement et évite une intervention chirurgicale.

L'arthrose des articulations interphalangiennes du pied et des doigts présente plusieurs degrés de développement:

  1. Le stade initial. Il se caractérise par une légère douleur dans les articulations apparaissant après la charge et par un resserrement lors des mouvements. Déjà à ce stade, il existe des signes extérieurs de DDA sous la forme de nodules sur le dos des doigts.
  2. Après quelques années, la pathologie passe au stade II. Le patient commence à s'inquiéter de la douleur constante aux doigts, du resserrement des articulations. Les symptômes s'aggravent la nuit et peuvent être accompagnés d'une sensation de brûlure et d'une sensation de pulsation. Note également le gonflement des tissus périarticulaires, l'augmentation de la température locale. Peut-être le développement du malaise général, l'apparition de la fièvre. Les nodules deviennent plus visibles, le doigt s'écarte de l'axe et se déforme, les ostéophytes commencent à se former.
  3. Au stade III, les symptômes deviennent plus prononcés. Le syndrome douloureux est permanent, fortement amélioré avec un minimum de stress. L'articulation touchée est presque complètement détruite, ce qui entraîne la courbure des doigts, une limitation prononcée de l'amplitude de leurs mouvements. Les kystes apparaissent dans les os sous-chondraux, la sclérose se développe progressivement.

Au troisième stade, le traitement conservateur ne donne pratiquement aucun résultat. Le seul moyen de traitement est la chirurgie.

Signes et symptômes de l'arthrose des mains

Un traitement médicamenteux efficace de l'arthrose des mains n'est possible que s'il existe un tableau clinique précis. Lors du diagnostic, prenez nécessairement des rayons X. Les rayons X peuvent détecter les changements pathologiques à un stade précoce.

Il est habituel de distinguer trois étapes principales dans le développement de l'arthrose, caractérisées par les symptômes suivants:

  1. Arthrose de la main du premier degré - se caractérise par de légères douleurs apparaissant périodiquement qui passent au repos. Le mouvement n'est pas difficile, le gonflement est presque absent. Vous pouvez vous débarrasser de l'arthrose au premier stade de développement à la maison. La nomination de médicaments anti-inflammatoires anti-non stéroïdiens n’est généralement pas requise, le traitement a lieu avec l’aide de physiothérapeutes. Si nécessaire, vous pouvez utiliser une thérapie réparatrice sur rendez-vous de chondroprotecteurs.
  2. Arthrose des brosses du 2 ème degré - la douleur devient plus intense, elles commencent à perturber le patient la nuit dans un état de repos. Lors de l'inspection visuelle, un arthrologue peut remarquer un resserrement caractéristique, ainsi que des joints dans les articulations. L'arthrose déformante de la main et son traitement au deuxième stade sont durables. Le but principal de la thérapie est de combattre les symptômes de la maladie et d’arrêter les changements dégénératifs. Contrairement au premier degré d'arthrose, la capacité de restaurer complètement le tissu cartilagineux est absente.
  3. Arthrose des mains de grade 3 - la déformation des articulations devient apparente. Les nodules sont formés, le gonflement des excroissances devient particulièrement évident de l'arrière ou du côté. Contrairement aux arthroses de 1 et 2 degrés, la maladie du troisième stade commence à être chronique, rappelant constamment la sensation de brûlure et de douleur. Au stade avancé, les médicaments prescrits pour le traitement de l'arthrose des mains sont inefficaces. La progression de la maladie se fait progressivement sans changements brusques, ce qui permet de prédire avec précision son évolution.

Le traitement chirurgical est rarement prescrit comme mesure extrême pour lutter contre la douleur dans les mains et éliminer les contractures (limitation de la mobilité des articulations).

Les symptômes

L'arthrose des mains peut avoir des symptômes différents selon le stade de développement de la pathologie.

Stade de la maladie

L'arthrose des articulations des mains progresse progressivement. Au début, il est à peine perceptible.

Les symptômes de l'arthrose peuvent apparaître à l'arrière-plan:

  1. la goutte;
  2. le diabète;
  3. la polyarthrite rhumatoïde;
  4. le psoriasis;
  5. troubles endocriniens;
  6. loisirs à l'alcool;
  7. l'obésité.

Premier degré

Il se manifeste aggravé le soir et la nuit par une douleur douloureuse à l'articulation touchée. Dans ce cas, la mobilité de l'articulation n'est presque pas affectée.

  • douleur aux poignets;
  • resserrement lors du déménagement;
  • gonflement des phalanges des doigts;
  • sensation de tension dans les mains;
  • gonflement des articulations, avec la formation progressive de nodules de Heberden sur l'os.

Le degré initial d'arthrose peut se développer non seulement chez les personnes âgées, mais également relativement jeune.

Deuxième degré

La manifestation de signes pathologiques peut être sans douleur, mais dans la plupart des cas, elle s'accompagne d'une douleur aiguë, de brûlure et de brûlure. La déformation continue de l'articulation entraîne une augmentation marquée du volume avec la formation de nodules osseux.

La manifestation de signes d'inflammation des articulations cesse au bout d'un moment, mais les nodules durcis restent.

L’épaississement est particulièrement visible lors de lésions des articulations:

  • métacarpophalangien;
  • poignet;
  • interphalangien.

Troisième degré

La troisième étape est accompagnée d'une atrophie musculaire, exprimée par une diminution de la densité minérale (ostéoporose) et une altération du trophisme du tissu osseux. Les nodules inertes envahis par la végétation entraînent des déformations des doigts et du poignet.

Les nodules osseux déforment le cartilage et le tissu osseux. Chaque mouvement des doigts est accompagné de douleur, la mobilité des mains est fortement réduite.

Les symptômes de l'arthrose des mains peuvent se manifester de différentes manières. Les plus caractéristiques sont les suivantes:

  • sensations douloureuses lors de diverses actions effectuées par les mains: serrer la main dans un poing, saisir un objet, plier le bras au niveau du coude, de l'épaule, etc.
  • raideur, raideur des articulations, particulièrement prononcée après une nuit de sommeil;
  • difficulté atypique à faire des choses ordinaires (impression de ne pas être assez fort, par exemple pour ouvrir une banque ou déplacer un objet d'un endroit à l'autre);
  • un affaiblissement significatif de la force de saisie (compression) de la brosse;
  • croquer dans les articulations;
  • gonflement, gonflement du poing ou de la région près du poignet;
  • la formation de nodules de Geberden et / ou de nodules de Bouchard.

Les nodules de Geberden sont des ostéophytes ou des éperons en os. Ce sont des phoques en expansion qui se forment sur les os à la jonction des phalanges des doigts.

Les nodules de Geberden sont généralement ronds, durs, ressemblant à un gonflement. Formé principalement sur les articulations interphalangiennes distales et proximales.

La progression sur les articulations proximales s'appelle également nodules de Bouchard.

Diagnostic de la maladie

En règle générale, dans l'analyse, ne trouvez pas les modifications. Une légère augmentation des marqueurs inflammatoires est possible avec une synovite concomitante.

Radiographiquement, il y a les étapes suivantes (selon Kosinskoy N. S.):

  • Étape 1 - un léger rétrécissement de l'interligne articulaire, un léger affûtage des bords des surfaces articulaires.
  • Stade 2 - rétrécissement prononcé de l'interligne 2 ou 3 fois par rapport à la norme, excroissances marginales importantes, ostéosclérose (compaction du tissu osseux), kystes dans l'os sous-jacent.
  • Étape 3 - l'absence complète de l'interligne articulaire, la déformation et le compactage des surfaces articulaires des os, des kystes, des "souris articulaires".

En cas de doute, une biopsie synoviale et un examen liquidien des articulations sont utilisés pour le diagnostic.

Dans le même temps, on trouve une atrophie des villosités, un petit nombre de vaisseaux, des modifications cicatricielles et une calcification.

L'arthrose des mains est différenciée de la polyarthrite rhumatoïde, de la goutte et de quelques autres polyarthropathies. Selon la gravité des symptômes d'arthrose des doigts, il existe quatre degrés d'échec fonctionnel.

  • 0 - pas de dysfonctionnement;
  • 1 degré - l'invalidité professionnelle est limitée;
  • 2 degrés - la capacité professionnelle est perdue;
  • Grade 3 - capacité de libre-service perdue.

Les mesures de diagnostic sont assez simples, car l'arthrose a ses symptômes prononcés. L'arthrose des mains est diagnostiquée et le médecin procède à son traitement après avoir établi ses antécédents. Pour faire un diagnostic, faites attention à de tels moments:

  1. La maladie a progressé lentement, peut-être sur plusieurs années.
  2. Augmentation de la douleur lors du stress sur les doigts. Dans les articulations, un resserrement fréquent se fait entendre avant même l'apparition des premiers symptômes; une irritation peut apparaître sur la peau.
  3. L'articulation malade grossit avec le temps et commence à différer considérablement des autres.
  4. Au matin, le joint pendant une demi-heure est limité.

En outre, le diagnostic comprend les procédures suivantes:

  • radiographie;
  • diagnostics informatiques;
  • arthroscopie.

La DOA interphalangienne a un tableau clinique si vif qu’il est difficile de la confondre avec d’autres maladies. Les nodules de Geberden-Bouchard ne sont formés que dans les articulations interphalangiennes proximale et distale. Les autres articulations ne sont pas affectées.

L’examen radiographique permet d’obtenir une image plus précise de la maladie. Il est considéré comme la principale méthode de diagnostic de l'arthrose des petits os du pied et des mains.

Les indicateurs de tests sanguins généraux et biochimiques avec le DOA sont le plus souvent proches de la normale, car l’arthrose n’est pas une maladie inflammatoire.

Malgré le fait que l'arthrose des articulations interphalangiennes provoque de graves déformations, elle est susceptible de rester dans un état morose pendant de nombreuses années et n'affecte pas l'activité ni les performances du patient.

Toutefois, afin de protéger les articulations et d’empêcher leur destruction ultérieure, la charge sur les articulations doit être limitée, les activités physiques monotones doivent être abandonnées et un traitement doit être entrepris.

Dans les cas avancés, en particulier en présence de comorbidités, des examens supplémentaires peuvent être attribués au patient. L'imagerie par résonance magnétique ou les ultrasons sont particulièrement instructifs.

Ces diagnostics permettent d'obtenir des informations plus détaillées sur l'état des structures intra-articulaires, y compris les os et les surfaces cartilagineuses.

Traitement

Le traitement de l'arthrose des petites articulations des mains dépend des symptômes de la manifestation de la pathologie. Dans le processus de diagnostic, il est souhaitable d'essayer d'éliminer la cause de la maladie.

Traitement de la toxicomanie

L'arthrose des premier et deuxième stades est traitée avec des chondroprotecteurs spécialisés.

Pour éliminer l'inflammation et l'anesthésie, des produits pharmaceutiques non stéroïdiens sont utilisés: piroxicam, diclofénac, ibuprofène.

Le traitement de l'arthrose des doigts et de la risarthrose doit être complet et viser à éliminer les facteurs dommageables, à prévenir la destruction du cartilage, à réduire la douleur, à arrêter la synovite secondaire, à améliorer la fonction du poignet et à réduire les petites articulations de la main.

Pour prévenir la progression de la maladie, il est nécessaire de limiter la charge sur les membres malades.

Dans les cas graves, il peut être nécessaire de changer de profession ou d'abandonner les activités sportives (en même temps que les articulations des mains sont fortement sollicitées), en raison du fait que les charges excessives constituent le facteur le plus important des lésions du cartilage.

Drogues

La pharmacothérapie implique principalement la nomination de chondroprotecteurs (médicaments qui améliorent la nutrition du cartilage) et d'analgésiques, y compris les pommades.

En outre, des activateurs de la microcirculation, des antioxydants et des médicaments normalisant le métabolisme du cartilage peuvent être utilisés. Utilisez des pommades de propriétés diverses - anti-inflammatoire, réchauffant, pommade d'une action distrayante.

Il n'y a pas de médicament capable de traiter le cartilage endommagé, il est seulement possible de ralentir la progression du processus.

Procédures et thérapie d'exercice

Les méthodes de physiothérapie (électrothérapie à haute fréquence, thérapie au laser, paraffine, ozokérite) sont largement utilisées dans le traitement de l'arthrose des doigts. Montrer un traitement de spa, massage.

Avec synovite concomitante, irradiation ultraviolette, phono- et électrophorèse avec novocaïne et analgine sont possibles, on utilise des pommades anti-inflammatoires.

Pour améliorer la fonction des articulations, des exercices systématiques de gymnastique thérapeutique sont présentés. Dans ce cas, un instructeur en gymnastique thérapeutique doit apprendre au patient à s'exercer de manière indépendante et à prévenir qu'il est impossible d'effectuer des exercices sous la douleur.

Il est possible d'effectuer des exercices dans l'eau.

Les cours de gymnastique thérapeutique sont dispensés avec une méthode douce, utilisant au maximum des exercices de respiration, alternant mouvements actifs et passifs. En présence de contractures, il est particulièrement important d'inclure des exercices de relaxation dans le complexe de gymnastique thérapeutique.

Méthodes folkloriques

Il existe un grand nombre de remèdes populaires pour traiter l'arthrose des mains. La médecine traditionnelle propose d'utiliser des pommades, des compresses, des teintures, principalement de leur propre préparation. Certains remèdes contre l'arthrose des doigts peuvent être achetés à la pharmacie.

Le plus souvent, les plantes sont utilisées comme remèdes traditionnels pour le traitement de l'arthrose: zhivokost, racine d'elecampane, feuilles de bouleau, poussière de foin, etc.

Il est seulement nécessaire de rappeler que le traitement de l'arthrose des articulations des mains avec des remèdes populaires est préférable en combinaison avec le traitement standard et la gymnastique.

Les patients souffrant d'arthrose des mains peuvent se voir prescrire diverses méthodes de traitement, notamment la pharmacothérapie, la physiothérapie et un régime alimentaire particulier. Dans les cas avancés et graves, recourir à une intervention chirurgicale.

Des médicaments

Les analgésiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés pour soulager la douleur. Les AINS, délivrés sans ordonnance dans les pharmacies, peuvent non seulement soulager la douleur, mais aussi éliminer l'inflammation.

Si ces médicaments ne vous aident pas, le médecin peut rédiger une ordonnance pour des médicaments plus puissants. Si, dans ce cas, le traitement ne donne pas l'effet souhaité, passez à l'injection.

Lorsque des analgésiques et des anti-inflammatoires sont injectés directement dans la cavité articulaire, la douleur et l'inflammation disparaissent presque instantanément et le résultat obtenu peut durer plusieurs mois.

Exercice

Les articulations dures et douloureuses influencent grandement la façon dont une personne utilise ses mains. Pour de nombreux patients, les problèmes quotidiens deviennent très difficiles. Des exercices spéciaux aideront à développer les articulations, qui devraient être effectuées plusieurs fois par jour:

  • détacher et serrer les poings en alternance;
  • touchez alternativement la base de chaque doigt avec le coussinet de chaque doigt et la base du pouce pour toucher la base du petit doigt;
  • Serrez un objet mou dans votre main, par exemple une balle, en maintenant la brosse dans une position comprimée pendant quelques secondes;
  • en plaçant votre paume sur une surface dure, soulevez chaque doigt verticalement vers le haut;
  • "Marchez" avec vos doigts sur la table d'avant en arrière ou de haut en bas du mur;
  • en cas d'arthrose des coudes, faites l'exercice suivant: tout en restant assis à la table, placez le bras tendu sur la table et tapotez du bout des doigts (avec le pinceau entier) pendant 10 à 15 minutes - il s'agit d'exercices pour les coudes;
  • Si l'articulation de l'épaule est touchée, il est possible de faire des mouvements de mouches, mais il est beaucoup plus efficace de les effectuer dans l'eau - pensez à vous inscrire à la piscine.

Mode de vie

En modifiant leur mode de vie, les patients peuvent mieux contrôler leur maladie et en souffrir moins. Les bains chauds à la paraffine et les compresses froides sont un bon remède traditionnel contre la douleur et l’enflure. Utilisez des compresses au besoin, ainsi qu'entre les médicaments.

Le port de bandages spéciaux, de gants ou de bandages élastiques stabilise la position des articulations touchées et leur procure le soutien nécessaire. De ce fait, l’exacerbation des symptômes peut être évitée. Consultez votre médecin pour savoir quels aides vous conviendront le mieux.

Pensez à remplacer certains articles de votre maison (ustensiles de cuisine, appareils de nettoyage). Ces objets doivent avoir des poignées épaisses et confortables qui ne nécessitent pas beaucoup d’efforts pour être capturés et utilisés.

Assurez-vous de suivre les règles d'une saine alimentation. Le régime devrait inclure des légumes, des grains entiers, du poisson et de la viande faibles en gras.

Surveillez la quantité de sucre, de sel et de graisse consommée - cela évitera de prendre du poids en excès (si vous faites de l'embonpoint, vos articulations sont soumises à un stress supplémentaire).

Faites attention aux fruits et légumes de couleur foncée (voir la liste ci-dessous) - ils contiennent des substances qui suppriment les processus inflammatoires dans tout le corps, y compris les articulations.

Recommandé pour une utilisation:

Il est assez problématique de reconnaître la maladie elle-même, car les symptômes, surtout à un stade précoce, ressemblent à bien des égards à d'autres pathologies similaires. Après avoir consulté un spécialiste, une IRM ou une radiographie de la main est prescrite au patient.

Un patient souffrant d'arthrose après avoir diagnostiqué la maladie se voit prescrire un traitement complexe, qui peut inclure les éléments suivants:

Avec un diagnostic établi d'arthrose des mains, le traitement repose sur l'utilisation de plusieurs techniques thérapeutiques afin d'obtenir un résultat positif rapide.

Le traitement de l'arthrose des petites articulations des mains implique l'utilisation de telles méthodes:

  • Traitement médicamenteux;
  • Physiothérapie;
  • Traitement chirurgical;
  • L'utilisation de la médecine traditionnelle;
  • Thérapie par l'exercice (exercices thérapeutiques);
  • Régime alimentaire (pour perdre du poids).

L’arthrose déformante des mains nécessite un traitement complexe: médication et physiothérapie. En association avec les médicaments, il est nécessaire de faire des exercices thérapeutiques spéciaux pour les mains.

Un ensemble plus détaillé de tâches visant à combattre un néoplasme devrait être établi par le médecin traitant. Les exercices les plus célèbres:

  • frapper légèrement les doigts sur la table, jouer du piano;
  • reliez rapidement les doigts des deux mains: commencez par les plus gros, etc.
  • Montez sur la table avec vos doigts.

Des massages médicinaux des mains peuvent également être prescrits par le médecin traitant, lequel doit être effectué uniquement par un professionnel. Le spécialiste est obligé de savoir sur quels points il faut appuyer pour améliorer la circulation sanguine, lutter contre la courbure des doigts et réduire les spasmes musculaires.

Si le patient est atteint d'arthrose des petites articulations des mains, le traitement peut être effectué à l'aide de remèdes traditionnels. Par exemple, à partir de 2 c.

l de l'huile de ricin et de l'essence de térébenthine peuvent être utilisées pour frotter le joint carpien.

Pour le traitement, utilisez du miel et de la vodka, qui sont mélangés en quantités égales et qui s’imposent sur de la gaze. Ensuite, mettez une compresse, en la laissant pendant la nuit.

Apaisez les mains du bain de poussière de foin (vendu dans une pharmacie). Dans l'eau bouillante, il est nécessaire d'abaisser 3 poignées de produit, de le couvrir et de le laisser refroidir un peu.

Vous pouvez plonger dans le mélange pour pinceaux pendant une demi-heure ou ajouter une décoction au bain.

Il ne sera pas déplacé de suivre un régime simple contre l’arthrose.

Le poisson rouge, les noix et l’huile végétale aideront à faire face plus rapidement à la maladie.

La vitamine B va ajouter des céréales, des haricots, des bananes et des lentilles. Abstenez-vous de l'alcool et des aliments gras pendant un certain temps.

La prévention même de l'arthrose des mains est assez simple. Le patient doit essayer de maintenir son poids dans la fourchette normale, utiliser le régime approprié.

Vous ne devriez pas abandonner le travail manuel et le sport, mais vous devriez essayer de vous charger de manière égale et sans zèle. Pour ce faire, il est nécessaire de répartir correctement leur travail et leurs loisirs afin de prévenir le syndrome post-traumatique.

Il sera conseillé d'acheter un dispositif de fixation spécial sur la brosse, qui protégera le patient autant que possible pendant les sports. Pour la prévention, vous pouvez prendre une variété de vitamines et de minéraux.

Ils entraveront le développement non seulement du DOA, mais aussi d'autres pathologies. Si vous détectez des changements dans le corps, avec des douleurs dans les mains, il est préférable de consulter un médecin.

L'arthrose est traitée très rapidement et efficacement dans la première étape.

Important à savoir!

Un médecin russe, un docteur en sciences médicales et un professeur ont déclaré que, grâce à sa méthode, il guérira toutes les maladies des articulations dans quelques mois. Cela guérira complètement l'ancienne grand-mère atteinte de l'arthrite la plus avancée en 78 jours. Et la douleur dans les articulations, dit-il, avec la bonne approche ira dans 4 jours! Et, pendant 48 ans d'activité, il confirme chaque affirmation par la pratique.

Immédiatement après l'émission sur la chaîne de télévision Russia-1 (sur le thème «Comment garder les articulations à tout âge»), il a accepté d'être interviewé. Lire l'interview...

Traitement médicamenteux

Pour l'arthrose des mains, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. AINS (les analgésiques sont pris sous forme de comprimés, de gélules ou d'injections intramusculaires):
    • Le diclofénac;
    • Indométacine;
    • L'aspirine;
    • Nise;
    • L'ibuprofène
  1. Les corticostéroïdes (les hormones sont injectées directement dans les articulations atteintes):
    • Diprospan;
    • Kenalog;
    • Hydrocortisone.
  1. Les chondroprotecteurs (ont un effet régénérant sur les cellules cartilagineuses des articulations, activent les processus métaboliques et la régénération du cartilage):
    • Struktum;
    • Teraflex;
    • Hondrolone;
    • Don;
    • Artra.
  1. Vasodilatateurs (normalisent le processus du flux sanguin dans les tissus de l'articulation du patient):

Les injections d'acide hyaluronique dans l'articulation du genou en cas d'arthrose ont également une grande efficacité dans le traitement des lésions des petites articulations des mains.

L'acide hyaluronique a un effet similaire à celui du liquide intra-articulaire synovial et procure une glisse douce et douce des fragments d'os à l'intérieur de l'articulation pendant le mouvement.

Le traitement médicamenteux de l'arthrose des mains est efficace à 1 ou 2 stades de la maladie, lorsque les difformités prononcées ne se sont pas encore formées, et que le cartilage peut encore être régénéré. Avec le développement du stade 3 de l'arthrose, le seul moyen correct de traitement est la chirurgie.

Moyens supplémentaires de traitement et de prévention

En général, l'arthrose des mains est asymptomatique et cette maladie ne nécessite donc pas de traitement spécial. Les experts recommandent dans cette situation d’éviter un effort physique excessif sur la brosse.

Dans tous les cas, avant d’utiliser une méthode de thérapie, vous devez consulter un médecin pour un diagnostic précis, car il existe de nombreux types de lésions articulaires et vous pouvez facilement vous tromper sans l’aide d’un spécialiste.

En cas de douleur, le traitement est effectué avec un traitement médicamenteux local. Outre les drogues, les remèdes traditionnels aident également à lutter contre la douleur et le gonflement des mains.

Pour faire face à l'inflammation qui complique l'évolution de la maladie de la main, vous pouvez utiliser une compresse de miel et de sel. Pour la préparation de ce mélange, mélangez le miel et le sel dans des proportions égales, appliquez le mélange sur du lin et appliquez-le sur les pinceaux.

De telles compresses peuvent être faites la nuit, en les laissant jusqu'au matin.

Il est utile en cas d'arthrose des mains de faire des applications d'argile (pharmaceutique), d'appliquer des feuilles de chou fraîches. Les compresses de tubercules de pomme de terre verte préalablement râpées sur une râpe fine sont également utiles.

L'utilisation de tels tubercules n'est pas recommandée pendant la cuisson, mais le poison qu'il contient sera très utile pour éliminer la douleur causée par l'arthrose.

Des compresses de pommes de terre chaudes doivent également être appliquées pendant la nuit sur les zones touchées.

Les patients donnent de bonnes critiques aux compresses faites de pâte fraîche mélangée à de la craie ordinaire et du kéfir. Il est également utile d'introduire dans l'alimentation des tisanes et des orties diurétiques à base de plantes.

Régime alimentaire

Avec l'arthrose des mains devrait aller au régime. L'obésité est l'un des facteurs de risque.

En fonction de la manifestation des symptômes, des produits sont sélectionnés pour chaque patient. Supplément nutritionnel en vitamines, légumes et jus naturels.

Réduire la consommation de sucre. Il vaut la peine de passer au pain noir et aux céréales à partir de céréales grossièrement moulues.

La prédisposition à la manifestation de l'arthrose est héritée. Il n’existe pratiquement pas de méthodes efficaces de guérison complète et de prévention.

Vous ne devez pas compter sur un rétablissement complet, mais un traitement rapide peut atténuer les sensations désagréables et ralentir considérablement le processus de destruction du cartilage des articulations.