Principal

Poignet

L'arthrose touchant les orteils

L'arthrose des orteils est une maladie courante du système musculo-squelettique qui touche souvent les personnes âgées, mais se rencontre également chez les jeunes.

Sa nature dégénérative-dystrophique est associée à une altération des processus métaboliques du tissu cartilagineux des articulations des doigts.

En conséquence, non seulement sa destruction, son amincissement et sa perte, mais également la dégénérescence de l’organe entier du mouvement se développent.

En même temps, les os et les tissus mous se développent et toutes ses parties, y compris l'os sous-chondral, les ligaments et les muscles périarticulaires, sont progressivement touchées. Avec l’apparition de changements dégénératifs, des troubles des processus oxydatifs du cartilage se produisent également avec la perte de fluide dans sa composition.

Cela rend le mouvement difficile et conduit à sa destruction.

Facteurs et causes d'arthrose des articulations des orteils

Le développement de l'arthrose commence après l'exposition à des facteurs qui violent le métabolisme normal du tissu cartilagineux.

L'arthrose est divisée en 2 types - primaire et secondaire.

Le premier apparaît dans les doigts de l'articulation précédemment sains, le second se développe chez ceux qui avaient des pathologies antérieures.

La cause de la maladie peut être:

  • Des chaussures étroites et serrées, des talons très hauts;
  • Blessures aux jambes, en particulier aux doigts;
  • Pieds plats, pied bot;
  • L'hypothermie;
  • Long séjour sur les pieds en raison d'activités professionnelles;
  • Charge permanente sur les jambes due à un excès de poids ou à l'exercice;
  • Maladies du pied;
  • Pathologie d'échange;
  • Maladies endocriniennes;
  • Source d'infection dans le corps;
  • Arthrite et arthrose d'autres articulations;
  • Etat de stress prolongé.

La médecine prend en compte l'hérédité en cela. Mais cela ne peut pas être la cause première, car cela ne signifie qu'une prédisposition.

Les symptômes

Il existe un certain nombre de symptômes toujours associés à l'arthrose. En outre, tous les types de la maladie ont leurs propres symptômes caractéristiques.

Les communes sont:

  1. Doigts douloureux;
  2. Crunch prononcé (crepitus);
  3. Raideur;
  4. Déformation.

Des sensations de douleur sont présentes dès le début de la maladie. Dans la première étape, lorsque les processus destructeurs ne font que commencer, ils ne sont pas très prononcés.

Avec l'état de charge - amplifié et devenir continu.

Pendant le mouvement et la charge sur les jambes, la douleur est toujours présente. Ceci est causé par la présence d'une inflammation de l'organe affecté du mouvement. En position couchée, ces sensations s'atténuent.

Au troisième stade, la douleur ne s'arrête pas même au repos. Si la destruction des articulations se produit parallèlement à des troubles circulatoires, le syndrome douloureux ne disparaît pas la nuit.

Un signe caractéristique de la maladie est une sensation de sécheresse lors du déplacement qui est inséparable de la douleur et de l’inconfort.

C'est différent de cliquer sur des doigts en bonne santé. Dans la période initiale est faible, mais avec l'évolution de la maladie devient fort et clair. Cela est dû au frottement des surfaces rugueuses et détruites du joint.

Au cours de l'aggravation de la dégénérescence des doigts, une diminution significative de leur mobilité a été observée. Cela est dû à la croissance du tissu osseux sous la forme de processus de différentes formes (ostéophytes), au manque de liquide synovial, au rétrécissement de l'interligne articulaire au minimum ou à la disparition totale, aux spasmes des muscles périarticulaires.

Les changements de déformation se produisent en raison de la formation d'ostéophytes et de modifications osseuses qui sont liées dans cet organe du mouvement.

La sévérité de la maladie

En plus des signes communs de chacun des 3 degrés de sévérité au cours de l'arthrose des orteils, il existe des individus, uniques à lui. La caractéristique est la lésion simultanée de tous les doigts des membres inférieurs.

Au premier degré - il y a une légère douleur, parfois il y a une légère raideur dans tout le pied. Il ne pose aucun problème particulier en temps de mouvement ni de charge sur les membres, ils restent donc souvent ignorés.

Au deuxième degré - le processus pathologique en développement non traité passe. Il y a une raideur importante, il y a une chute en marchant. Les sensations de douleur augmentent rapidement. Il y a un gonflement au niveau des doigts, l'inflammation est exprimée par une hyperémie (rougeur), la température corporelle peut augmenter, une atrophie musculaire est notée.

Les violations du traitement ou l'absence de traitement mènent au troisième degré de gravité. Dans le même temps, la douleur augmente et ne passe ni le jour ni la nuit. Croissance intensive du tissu osseux, ce qui entraîne une déformation des articulations et une modification de la longueur des doigts.

Les changements de déformation de tous les orteils sont visibles visuellement. Les bords des doigts se font sentir épaississement. La motilité est tellement limitée qu'elle peut mener à l'immobilité de tout le pied. Une boiterie apparaît.

Parfois, le quatrième degré de la maladie se manifeste lors de la destruction complète de l'articulation. Dans ce cas, il est nécessaire de le remplacer par une endoprothèse.

Comment traite-t-on l'arthrose des orteils?

L'arthrose est connue depuis longtemps, des schémas thérapeutiques traditionnels ont été développés en médecine, auxquels s'ajoutent des méthodes.

Ils sont complexes et visent à supprimer les processus inflammatoires, la douleur, la réparation des tissus de l’articulation touchée, à améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques, à restaurer ses fonctions, à renforcer les ligaments et les muscles et à éliminer les causes des modifications dégénératives - dystrophiques.

Un tel complexe médical comprend des médicaments, de la physiothérapie, des massages, des exercices thérapeutiques (entraînement physique thérapeutique).

Les rendez-vous sont pris en fonction de la gravité du patient, de son âge et de la présence d'autres diagnostics, le repos complet prescrit.

Dans la période aiguë, les médicaments non hormonaux (non stéroïdiens) sont prescrits pour soulager l'inflammation et soulager la douleur.

Afin d'améliorer le résultat obtenu, des pommades et des gels anti-inflammatoires non stéroïdiens sont ajoutés. Pour l'auto-administration, ils ne sont pas assez efficaces, mais fonctionnent bien avec les formes injectables et les comprimés.

Les médicaments, dont le principal ingrédient actif sont les hormones corticostéroïdes, sont utilisés dans la période aiguë en tant que médicaments anti-inflammatoires et analgésiques. Ils soulagent rapidement la douleur, l'inflammation et l'enflure, mais contribuent également à la destruction du cartilage.

Par conséquent, ils sont nommés pour des périodes limitées et brèves, le plus souvent des injections dans le doigt du patient. Il s’agit d’une procédure complexe et douloureuse, qui nécessite des compétences et qui est appliquée avec beaucoup de soin.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser Kenalog, Hydrocortisone, Metipred, un médicament à base d'acide hyaluronique - Ostenil.

Les médicaments qui ne visent pas les symptômes individuels, mais la restauration d'une articulation détruite sont appelés chondroprotecteurs. Ils sont composés de substances faisant partie d’un tissu cartilagineux sain et sont destinés à un usage prolongé - jusqu’à 2 mois.

Les plus applicables sont Mukosat, Dona, Terafleks, Rumalon et autres.

De nos jours, les chondroprotecteurs de troisième génération, contenant plusieurs substances actives, sont largement utilisés. Ils sont produits pour l'administration orale, pour les injections et les pommades, les crèmes, les gels - à l'extérieur.

Pour les douleurs sévères, les blocages sont utilisés avec des anesthésiques.

Le rôle de la physiothérapie, du massage et de la thérapie par l'exercice dans la récupération

Ces méthodes ne commencent à être utilisées qu'après l'élimination des symptômes de la période aiguë et le début de la rémission. Vise à consolider les effets obtenus - récupération maximale des tissus et des fonctions articulaires et prévention des nouvelles exacerbations.

Pour le traitement à l'énergie électrique, on utilise la thérapie UHF, qui améliore la circulation sanguine et les processus métaboliques, supprime l'inflammation et la douleur.

La thérapie magnétique inhibe l'inflammation et la douleur par l'influence d'un champ magnétique sur l'organe affecté.

L’électrophorèse contribue à l’introduction qualitative de médicaments à travers la peau, à l’aide d’un courant électrique, pour une action anesthésique précoce.

Les vibrations ultrasoniques à haute fréquence à la base de la thérapie par ultrasons aident le corps humain à activer les systèmes de régénération et de protection, ce qui est très important dans le traitement de l'arthrose des orteils.

Le massage du membre inférieur renforcera les muscles, améliorera la circulation sanguine, le métabolisme, activera l'élimination des toxines et des substances nocives, renforcera les défenses de l'organisme et favorisera la guérison.

La thérapie par l'exercice aidera à rétablir la mobilité articulaire et à renforcer les muscles des jambes. La sélection correcte des exercices ne peut être effectuée que par un spécialiste.

Médecine populaire

Les moyens de la médecine traditionnelle depuis de nombreuses années traitent avec succès les maladies des membres inférieurs. Il s’agit principalement de compresses, frottements, lotions, bains de teintures et décoctions à base d’herbes, de plantes diverses et de produits naturels.

Tout le monde connaît l'effet analgésique anti-inflammatoire des compresses de feuilles de bardane fraîches. Il est utile d’ajouter du miel aux infusions et aux décoctions, en utilisant des produits apicoles.

Les propriétés anti-inflammatoires et analgésiques ont des bains et des lotions de thym, violette tricolore, genévrier et millepertuis. Les compresses d'alcool fonctionnent bien, surtout avec du miel. Un frottement efficace de la teinture d'eucalyptus sur de l'alcool, de la vodka ou de la lune.

Il ne faut pas oublier que ce ne sont que des méthodes de traitement supplémentaires et que la maladie ne peut être guérie sans la principale.

L'arthrose est plus facile à prévenir qu'à traiter.

Par conséquent, des chaussures confortables bien choisies, la prévention de charges lourdes sur les jambes, un mode de vie sain, un traitement rapide et la prévention de toute maladie seront les clés de la santé pendant de nombreuses années.

Arthrose du traitement des articulations du gros orteil

Quel est l'arthrose des articulations des orteils

L’arthrose déformante des orteils commence par le fait que, pour une raison ou une autre, une quantité suffisante de nutriments cesse de pénétrer dans le tissu interphalangien cartilagineux. À la suite de ces changements, la partie interarticulaire s'affine, la mobilité est perdue et, avec le temps, un handicap peut survenir.

L'arthrose des phalanges des orteils est accompagnée de déformation et de courbure. L'enflure du doigt au fil du temps devient chronique et limite considérablement la mobilité du patient.

La complexité de la thérapie réside dans le fait que le tissu cartilagineux n’est pratiquement pas restauré. Par conséquent, un traitement conservateur exclusivement est utilisé aux derniers stades de la maladie pour lutter contre les symptômes.

Un appel opportun à un arthrologue aidera à mettre un terme à l'arthrose des articulations métatarsophalangiennes et à prévenir son développement sous une forme chronique.

Causes de la maladie

Les recherches modernes confirment que les principales causes de la maladie ne sont pas seulement l'âge d'une personne, comme on le pensait auparavant. D'autres facteurs peuvent causer une pathologie. À savoir:

La maladie est plus caractéristique des femmes que des hommes, car elles portent souvent des chaussures étroites et inconfortables pour des raisons de beauté. Elles préfèrent les chaussures à talons hauts aux chaussures confortables à petit talon.

Les représentants du sexe faible ont également l'héritage de la déformation d'un membre. En outre, les facteurs suivants conduisent à l'arthrose du gros orteil:

  • pieds plats;
  • l'apparition de l'excès de poids;
  • blessures (sportives, domestiques, industrielles);
  • fortes charges sur les jambes;
  • l'ostéoporose;
  • diabète sucré.

Les danseurs de ballet et les athlètes professionnels sont à risque de contracter la maladie.

Manifestations de la maladie

Les symptômes de l'arthrose des doigts et des pieds dépendent du stade de la maladie.

  1. Premier degré A ce stade, la maladie restreint périodiquement les mouvements de la personne, la douleur n'apparaissant que sous de lourdes charges. Le médecin peut ressentir un épaississement latéral, ce qui indique le début du développement de la maladie.
  2. Deuxième degré Le mouvement est accompagné d'un resserrement des articulations. La douleur devient plus aiguë, les premiers signes d'inflammation des articulations apparaissent - gonflement, l'articulation grossit, la peau devient rouge et devient chaude.
  3. Troisième degré Des excroissances osseuses se forment qui enchaînent et bloquent le mouvement de deux doigts adjacents. La mobilité du pied est considérablement réduite, la douleur devient douloureuse.

L'étendue de la maladie et ses symptômes

La maladie est divisée en trois étapes, chacune ayant ses propres symptômes.

En ce qui concerne les lésions des doigts, toutes les articulations (de tous les doigts) sont affectées en même temps pendant le développement de la maladie.

En médecine, il existe trois degrés de développement de la maladie, de caractéristiques différentes:

  • Degré - raideur matinale, douleur mineure périodique, légère restriction de mouvement. Si les rayons X sont effectués au premier stade de la maladie, aucun changement significatif de la structure de l'articulation ne sera noté. Peut-être un léger rétrécissement de l'interligne articulaire.
  • Degré II - les douleurs deviennent plus longues et plus persistantes, il est parfois difficile pour un patient de mettre des chaussures, surtout le matin. Une légère claudication peut apparaître, car intuitivement, une personne tente d'éviter un arrêt complet du pied en marchant. Dans la deuxième étape, un resserrement grossier apparaît dans le joint. Et les rayons X indiqueront clairement la présence de la maladie - croissance osseuse visible, réduisant la taille de l'écart deux fois.
  • Grade III - la douleur est permanente, il peut se produire des déformations visuelles de l'articulation, une immobilisation complète du membre et une atrophie des tissus et des muscles périarticulaires. Habituellement, au troisième stade de la maladie, une invalidité survient, nécessitant une intervention chirurgicale.

Les principaux symptômes indiquant la présence d'arthrose incluent:

  • Fatigue des jambes.
  • Sensations douloureuses au pied, au pouce.
  • La formation de croissance, cors, os saillants.
  • L'émergence de crunch pendant le mouvement.

Les médecins distinguent trois stades de développement de l'arthrose du gros orteil, chacun présentant ses propres caractéristiques et symptômes:

  • Étape 1 Il se caractérise par des douleurs dans les articulations des jambes, des poches et des pieds gonflés. En ce qui concerne le médecin à ce stade de développement de la maladie, il existe un risque d’élimination complète de la maladie et de tous les symptômes. LFK montré dans tous les cas.
  • Étape 2 Forte douleur dans les jambes, qui culmine lors d’une augmentation de la charge. Il y a un crunch lors du déplacement, une inflammation des tissus mous.
  • Étape 3 Il y a une déformation de l'articulation, une douleur insupportable, le gros orteil est décalé sur le côté en raison de l'épaississement de la tête de l'os métatarsien, une croissance apparaît. Aide à opérer.

Signes d'arthrose des orteils

En cas d'arthrose de l'orteil, les symptômes sont d'abord légers, la maladie se manifestant principalement par une douleur au début du mouvement et pendant l'exercice. Les douleurs sont douloureuses, modérées.

Déjà dans la première étape, les pieds gonflent souvent, se gonflent et les jambes se fatiguent rapidement. Au stade suivant, les douleurs deviennent longues, ne passent pas plus longtemps au repos, leur intensité augmente.

L'arthrose de grade 2 se manifeste également par une inflammation des tissus mous: gonflement, rougeur, fièvre et douleur localisées. En marchant, les mouvements des phalanges provoquent un craquement sec dans les articulations.

À ce stade, les premiers signes de déformation des articulations apparaissent, généralement l'os du pouce commence à se gonfler, des excroissances, des cors cornifiés se forment. La mobilité des doigts est limitée:

  • au début, il est associé aux sensations de douleur qui accompagnent les mouvements;
  • par la suite, la situation est aggravée par l’absence de lubrification naturelle (liquide synovial);
  • l'amplitude de mouvement dans les articulations touchées est fortement réduite en raison du rétrécissement de l'interligne articulaire;
  • Les ostéophytes, qui se sont développés sur les bords des surfaces articulées des os, se collent les uns aux autres, créant un obstacle mécanique au mouvement.

L'arthrose des articulations interphalangiennes du pied s'accompagne d'une atrophie musculaire qui provoque le mouvement des doigts. Au dernier stade, les douleurs deviennent permanentes, la mobilité des doigts est presque complètement perdue, leur déformation est clairement visible.

Les articulations touchées par l'arthrose s'épaississent, le pouce dévie de son axe, appuie sur les voisins. L'articulation plusphalangienne du pouce se gonfle sur le côté, il est difficile pour un patient avec un pied déformé de saisir ses chaussures.

La déformation du pied, la douleur dans les articulations et les tissus périarticulaires conduisent à un changement de démarche, la patiente ne peut plus compter sur la jambe douloureuse. La photo montre l'évolution de l'arthrose des orteils.

Les stades de la maladie et leurs symptômes

La formation de la maladie commence par la destruction du tissu cartilagineux due à une altération de la circulation sanguine dans les couches du périoste et à une diminution de la quantité de liquide synovial qui assure un mouvement sans heurt des articulations articulaires.

Ce processus aggrave la nutrition du cartilage, il perd de son élasticité, il devient plus mince, des fissures et une rugosité apparaissent à la surface. Avec le temps, les fissures articulaires se rétrécissent pour former des ostéophytes - des excroissances osseuses en forme de pics.

Diagnostics

Si vous ressentez des douleurs au pied, un gonflement des tissus mous, des raideurs aux doigts, des craquements aux articulations, vous pouvez contacter votre médecin-thérapeute. Ce dernier adressera une demande de consultation à un rhumatologue, un arthrologue. Un spécialiste étroit examine le pied, sent le tissu, demande au patient d'effectuer une série de mouvements. Les douleurs et les contractions qui accompagnent la palpation et l'échantillonnage sont pris en compte. Si les plaintes du patient et les résultats de l'examen permettent de suspecter une arthrose, une radiographie est prescrite. Il révèle le rétrécissement de la lumière de l'articulation, la croissance des ostéophytes, les modifications de la structure du tissu osseux. Pour le diagnostic différentiel est effectué:

  • test sanguin biochimique pour éliminer la goutte, l'arthrite;
  • Densitométrie - Évaluation par rayons X de la densité du tissu osseux. L'arthrose est accompagnée d'ostéosclérose, c'est-à-dire la compaction du tissu osseux sous le cartilage articulaire. Une diminution de sa densité est un signe d'ostéoporose.

Le médecin évalue les symptômes et prescrit un traitement en fonction de leur totalité. Le schéma thérapeutique à chaque stade de la maladie a ses propres caractéristiques.

Traitement

Dans la plupart des cas, il est possible de diagnostiquer la maladie après que le patient a été référé à un arthrologue avec des plaintes de douleur. Après une inspection visuelle, un examen général est nommé sur la base des résultats desquels une décision est prise sur le déroulement du traitement.

Le traitement chirurgical est rarement utilisé, généralement aux derniers stades de la pathologie. L'opération peut également être recommandée à des fins esthétiques - s'il y a un os en saillie sur le pouce.

Tous les types d'arthrose sont mieux traités si le stade initial de la maladie est observé. Il est alors possible de prédire avec confiance non seulement la cessation des processus dégénératifs, mais même la restauration des tissus cartilagineux endommagés.

La déformation de l'articulation est perceptible sur le gros orteil, signe évident que la maladie est passée au deuxième et même au troisième stade et qu'un traitement conservateur avec des médicaments est nécessaire.

Le secret du traitement consiste à obtenir plusieurs résultats importants. À savoir:

  • Enlever la charge sur le joint. Ceci est particulièrement important après une fracture des doigts ou du pied. On prescrit au patient de porter un bandage et de rester au lit. Il est recommandé d'utiliser des chaussures confortables avec des incrustations orthopédiques.
  • Restauration de la mobilité - en cas d'arthrose, il est recommandé d'effectuer un massage du gros orteil, la nomination d'un physiothérapeute et d'autres procédures nécessaires. De bons résultats sont donnés par la gymnastique spécialement développée. Les médicaments peuvent soulager l'inflammation et éliminer la douleur, ce qui permet d'effectuer d'autres procédures de physiothérapie.
  • Soulagement de la douleur - à cette fin, avec les médicaments du groupe AINS, des onguents et des gels peuvent être utilisés avec succès, notamment du venin d'abeille ou de serpent et de l'extrait de poivron rouge. L'arthrose modérée des articulations interphalangiennes des pieds ne nécessite généralement pas de traitement à long terme et, si vous prenez des précautions, vous pourrez obtenir une rémission soutenue sans recourir à un blocage médical.
  • Restauration et normalisation du métabolisme. Le manque de nutrition entraîne une diminution de la mobilité et aggrave encore la situation. Très souvent, il y a une paralysie du premier orteil. Et en l'absence d'un traitement approprié, il devient possible de corriger les doigts incurvés uniquement après la chirurgie. Il est obligatoire de prescrire des médicaments ou des procédures qui augmentent la circulation sanguine de la zone endommagée.

Pour atteindre ces objectifs, le médecin doit développer un traitement qui sera efficace dans chaque cas. Pour cela, une radiographie est nécessairement prise. Il prend également en compte l'état général et les plaintes du patient.

Par exemple, une crampe peut indiquer une exacerbation d'arthrose de la phalange de l'orteil, une douleur constante et épuisant au cours du processus inflammatoire. Selon le tableau clinique et la thérapie sera attribué.

Le traitement peut inclure les médicaments et techniques suivants:

Traiter l'arthrose du gros orteil est nécessaire dans un complexe, combinant:

  • traitement médicamenteux;
  • remèdes populaires;
  • physiothérapie;
  • exercices thérapeutiques;
  • régime alimentaire approprié;
  • prendre des complexes de vitamines.

Traitement médicamenteux

Le traitement de l'arthrose par des médicaments repose principalement sur l'utilisation de fonds ayant pour effet de restaurer le tissu cartilagineux. Ce sont des chondroprotecteurs, contenant de la glucosamine et de la chondroïtine.

Leur admission est conçue pour un cours à long terme - de 6 mois à un an. Cependant, dans les phases finales de l'arthrose, ces médicaments ne sont pas efficaces.

Pour se débarrasser des symptômes douloureux, des préparations non stéroïdiennes ayant des effets anti-inflammatoires sont prescrites. Elles peuvent être administrées sous forme de comprimés ou utilisées localement sous forme de pommades (ibuprofène, diclofénac, Voltaren et autres).

Pour restaurer l'élasticité de l'articulation, en améliorant la circulation sanguine, des injections intra-articulaires sont réalisées avec de l'acide hyaluronique.

En cas de douleur aiguë grave, des corticostéroïdes peuvent être administrés une fois pour soulager la douleur. De tels médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant longtemps, car ils bloquent le processus de régénération du tissu cartilagineux.

Remèdes populaires

Dans le traitement de l'arthrose, les compresses à base de remèdes populaires sont bien recommandées. Des feuilles de bardane ou de chou sont appliquées sur l'articulation atteinte d'arthrose, avec du miel ajouté. Ces pansements sont laissés pendant la nuit.

Remède pharmaceutique - bischofite a également un bon effet. Sa composition contient des minéraux qui aident localement à résoudre le problème. Le liquide est imprégné de gaze, appliqué sur le site de la blessure et recouvert de plastique et d’un mouchoir.

Physiothérapie

Parmi les procédures de physiothérapie, les plus populaires sont la thérapie au laser, la thérapie magnétique, l’inductothermie. Ces procédures offrent souvent des sanatoriums spécialisés, qui méritent une visite en période de rémission soutenue de la maladie.

Traiter l'arthrose du gros orteil, ainsi que toute autre arthrose des jambes et des mains, il est nécessaire après avoir consulté un spécialiste. Il est généralement conseillé de commencer par utiliser des anti-inflammatoires qui aident à réduire la douleur.

Les médecins prescrivent un complexe de médicaments car, en plus de soulager l'inflammation et la douleur aux premier et deuxième degrés de la maladie, des mesures peuvent être prises pour restaurer l'articulation douloureuse.

Pour restaurer le cartilage, prenez des chondroprotecteurs. Il est également nécessaire de construire un nouveau tissu - les principaux "matériaux" fournissent au corps des aliments sains contenant de nombreuses vitamines.

Cependant, vous pouvez prendre des complexes vitaminiques spéciaux, à partir desquels il est plus facile d'obtenir les oligo-éléments et les nutriments en quantité suffisante.

Pour se débarrasser rapidement de la maladie et prévenir les rechutes, jetez les chaussures inconfortables.

Les femmes doivent oublier les chaussures et les talons étroits et privilégier les chaussures dotées d'un protecteur ergonomique confortable. Afin d'éviter le déplacement des orteils du pied, des coussinets en silicone spéciaux sont vendus dans les pharmacies.

Si vous présentez des symptômes de la maladie, tels que l'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne, le traitement peut être très varié: gymnastique, méthodes de médecine alternative, chirurgie.

L'essentiel est de rappeler que le plan de traitement doit être élaboré par le médecin traitant après avoir examiné et posé un diagnostic précis. Considérez dans l'ordre chaque méthode.

Gymnastique

Il est nécessaire de traiter quotidiennement l'arthrose des doigts des extrémités à l'aide d'exercices, mais seulement si la douleur s'atténue progressivement. S'il y a un effet opposé à celui de la gymnastique - augmentation de la douleur, aggravation de la condition, le médecin doit en être informé.

La technique implique l'étirement: le pouce est enveloppé d'une bande de caoutchouc et rétracté dans différentes directions par rapport aux autres doigts. Dans cette position, vous devez tenir le doigt endolori pendant environ 10 secondes.

Vous pouvez également envelopper la bande avec tous vos doigts et faire des efforts pour les redresser dans des directions différentes. Le traitement est dû au fait que lorsque le pied traverse la résistance du ruban élastique, les articulations se développent.

Une technique similaire est utile pour l'arthrite des mains.

En cas d'arthrose de l'orteil, le traitement doit être systématique, continu, complexe. Ses composants principaux sont:

  • traitement médicamenteux;
  • physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice et exercices thérapeutiques;
  • massage et thérapie manuelle.

On montre au patient des traitements périodiques au sanatorium, un régime alimentaire, limitant la charge sur les jambes. Le port de chaussures munies de renforts, de semelles orthopédiques, d’orthèses et de fermetures au doigt donne un bon effet.

Dans les cas graves, le joint est fixé dans la position souhaitée avec une botte en plâtre. En traitement auxiliaire, le traitement est effectué selon les méthodes traditionnelles.

Ceux-ci incluent des bains de pieds, des compresses, des frottements, la prise de décoctions et des perfusions pour normaliser le métabolisme et soulager l’inflammation. À un stade avancé, lorsque la douleur devient insupportable et qu’une personne ne peut plus marcher sans appareils fonctionnels, elle a recours à une intervention chirurgicale.

Si l'arthrose des doigts s'est développée sur le fond d'une maladie endocrinienne auto-immune, il y a une infection dans le corps, un processus inflammatoire se produit, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente en même temps que le traitement de l'arthrose.

Les procédures physiothérapeutiques suivantes ont un effet positif:

  • UHF pour soulager le gonflement, réduire la douleur;
  • thérapie au laser pour stimuler la circulation sanguine, améliorer le trophisme tissulaire, réduire l'intensité de la douleur;
  • électrophorèse avec préparations médicales pour l'activation des processus métaboliques, la régénération du tissu cartilagineux, l'élimination de l'inflammation;
  • thérapie magnétique pour éliminer la douleur et le gonflement, stimuler les processus métaboliques et de récupération, la microcirculation.

Pendant le traitement en spa, ces procédures font souvent appel à la thérapie par la boue, à des bains curatifs et à la compression avec du bischofite, dimexidum. Le patient subit un massage, une thérapie manuelle, une thérapie par l'exercice sous la supervision d'un instructeur.

Assigné à un régime alimentaire faible en gras, glucides simples, apport en sel limité. Affichage des aliments riches en protéines, fibres, calcium.

Effectivement pour l'arthrose des orteils, traitement de massage, et non seulement les doigts sont massés, mais aussi le pied dans son ensemble. Le massage restaure la mobilité articulaire, aide à prévenir l’atrophie musculaire, active la circulation sanguine et les processus métaboliques dans les tissus, élimine la sensation de fatigue.

Le meilleur effet donne un massage manuel, effectué par un professionnel. Mais vous pouvez également utiliser un appareil de massage des pieds et effectuer un auto-massage.

Les mouvements de massage sont effectués dans la direction allant du bout des doigts à la cheville, chaque doigt est travaillé séparément. Le massage est combiné avec des exercices passifs, les doigts se plient et se plient, sont donnés en avant et en arrière, sur les côtés.

Le chiropraticien évalue l'état de l'articulation et détermine comment traiter l'arthrose des orteils. La mobilisation (étirement) de l'articulation permet de réduire le frottement des os articulés.

Dans certains cas, la manipulation est justifiée - repositionnement de l'articulation avec un mouvement brusque. À la maison, il est utile de marcher pieds nus sur une surface dure, faites rouler un crayon avec vos orteils.

Il est également nécessaire d'effectuer une série d'exercices pour que les doigts conservent la mobilité le plus longtemps possible et que les muscles ne s'affaiblissent pas. Les articulations des doigts aident à développer des exercices avec un élastique, une serviette.

La thérapie par l'exercice doit être pratiquée régulièrement, quotidiennement.

La médecine traditionnelle pour l'arthrose des petites articulations recommande de boire ces médicaments:

Pour commencer le traitement, vous devez consulter un orthopédiste, un arthrologue ou un rhumatologue. Les méthodes d'enquête suivantes sont largement utilisées:

  • Examen attentif par un médecin.
  • L'examen aux rayons X déterminera le degré de développement de la maladie, l'image sera clairement une déformation visible.
  • L'analyse biochimique du sang permet de s'assurer que le diagnostic est correct, en écartant le risque de goutte.
  • La densitométrie est une étude permettant de déterminer la densité d'un tissu.

Traitement non médicamenteux

La première étape du traitement consiste généralement à soulager la douleur et à soulager l'inflammation. Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) conviennent le mieux à cette fin.

Ils sont pris dans des pilules et des onguents et des gels sont appliqués à la zone des articulations. Les médicaments de ce groupe soulagent les symptômes mais n'affectent pas la cause de la maladie.

Ils ne sont pas destinés à une utilisation prolongée. Ils soulagent la douleur et favorisent l'activation de la circulation sanguine, les processus métaboliques dans les tissus périarticulaires de la pommade avec un effet réchauffant à base de venin d'abeille ou de serpent, d'extraits de poivron rouge et d'huiles essentielles.

En cas de douleur intense à un stade avancé, des analgésiques sont prescrits.

Le traitement pathogénique de l'arthrose des orteils est effectué à l'aide de chondroprotecteurs. Ces médicaments sont pris pendant plusieurs mois, l’effet n’est pas immédiatement perceptible.

Le développement de l'arthrose commence avec le fait que le corps produit des composants du tissu cartilagineux en quantités insuffisantes. Le cartilage articulaire devient plus mince, se contracte, se fissure et les sections de la tête osseuse sont exposées.

De ce fait, le frottement des os dans l'articulation augmente et les mouvements sont accompagnés de douleur. Les chondroprotecteurs contiennent des composants du tissu cartilagineux et peuvent compenser leur déficience dans le corps.

Si vous commencez à prendre ces médicaments à un stade précoce, vous pouvez non seulement ralentir la destruction du cartilage, mais également le restaurer. Au stade tardif de l'arthrose, lorsque le cartilage est presque complètement détruit, les chondroprotecteurs sont inutiles.

Les préparations d'acide hyaluronique aident également à ralentir la destruction de l'articulation, à réduire le frottement des os et à restaurer la mobilité des doigts. Ils remplacent le liquide synovial (intra-articulaire), dont la production est réduite en arthrose.

Ces médicaments, appelés prothèses liquides, sont injectés dans la cavité articulaire. Une telle manipulation nécessite une grande précision, généralement effectuée sous le contrôle des ultrasons.

Les injections d'acide hyaluronique ne sont pas faites avec une synovite, un processus inflammatoire aigu.

Certains médicaments pour le traitement de l'arthrose:

  • AINS - Diclofenac, Ortofen, Ibuprofen, Indomethacin;
  • chauffant, irritant, pommade vasodilatatrice - Finalgon, Apizartron, Espol;
  • chondroprotecteurs - Teraflex, Dona, Artrum, Glucosamine, Artra;
  • médicaments à base d'acide hyaluronique - Synvisc, Ostenil, Fermatron;
  • analgésiques - Ketanol, Spazmalgon.

Complications possibles

Les complications de la maladie sont la perte de fonction des articulations et l’immobilité partielle ou totale du pied.

Dans ce cas, il est possible d'effectuer une opération pour éliminer les surfaces articulaires et les reformer artificiellement. De telles actions conduisent à un rétablissement à long terme et, par conséquent, à l'exigence d'une prévention constante.

Méthodes de prévention

Pour garder vos "os" en ordre et empêcher la conversion de l'arthrose en forme chronique, vous devriez:

Arthrose des orteils

La maladie appelée arthrose a un caractère dégénératif-dystrophique. Cette pathologie est caractéristique des patients d'âge mûr, alors que l'arthrose est une maladie chronique difficile à traiter et qui perturbe gravement la qualité de la vie.

L'arthrose peut toucher n'importe quelle articulation, le plus souvent les articulations constamment soumises au stress et aux traumatismes. L'arthrose des doigts peut survenir à la fois aux pieds et aux mains. La pathologie nécessite un traitement complexe, sinon les articulations perdront complètement leur mobilité et le patient deviendra invalide.

Arthrose des phalanges des orteils

Si nous comparons l'incidence d'arthrose des doigts et des orteils, ces derniers souffrent plus souvent, cela est dû à la lourde charge exercée sur les pieds. Tout au long de la vie, le poids du corps d'une personne pousse sur les articulations du pied, de sorte qu'il s'use rapidement. Exacerbe la situation d'excès de poids, d'ecchymoses aux orteils, de chaussures serrées, surtout dans les talons hauts

L'arthrose des articulations des doigts se produit plus souvent chez les personnes qui travaillent avec de petits objets ou qui tapent l'ordinateur. Dans ce cas, la charge sur les mains augmente, ce qui peut nuire aux articulations des doigts.

Le plus souvent, les patients doivent faire face à un diagnostic d'arthrose du gros orteil, puisque c'est lui qui assume l'essentiel de la charge, surtout lorsqu'il porte des chaussures inconfortables. L'arthrose des phalanges des orteils est accompagnée des symptômes suivants:

  • raideur dans l'articulation le matin;
  • douleurs dans l'articulation touchée qui disparaissent lors du déplacement;
  • des signes d'inflammation dans les tissus périarticulaires sont possibles;
  • altération de la mobilité de l'articulation touchée;
  • l'apparition d'un os sur le pouce, ce qui complique le choix des chaussures.

L'arthrose des doigts se développe progressivement, de sorte que les symptômes peuvent être exprimés à des degrés divers. Au tout début, on n'observe que la raideur matinale de l'articulation, mais au fil du temps, l'activité physique est perturbée de plus en plus et la douleur s'intensifie. Au dernier stade de l'arthrose, l'articulation perd sa mobilité et ne s'ossifie pas du tout, et les douleurs sont permanentes.

Arthrose des doigts et taux de cholestérol élevé

L'arthrose des doigts est une pathologie polyétiologique, c'est-à-dire qu'elle se développe pour un certain nombre de raisons. Beaucoup de patients sont intéressés par le fait que le mauvais style de vie et l'hypercholestérolémie sont liés à l'arthrose des doigts.

Un taux de cholestérol élevé s'accumule dans les vaisseaux sanguins et forme des plaques de cholestérol sur leurs parois, une maladie appelée athérosclérose. En conséquence, les articulations, qui doivent nourrir les vaisseaux bouchés par le cholestérol, commencent à se décomposer en raison d'un manque de nutriments.

Un certain nombre de raisons provoquent une arthrose de l'articulation métatarsophalangienne du premier orteil:

  • Mode de vie passif, qui entraîne une insuffisance de la circulation sanguine et une atrophie du tissu musculaire.
  • Mauvaise nutrition, carence en vitamines due à des carences nutritionnelles.
  • Blessures aux doigts, souvent non traitées.
  • Travail physique pénible, travail monotone pendant de nombreuses années.
  • La présence d'un excès de poids, qui exerce une pression sur les orteils et provoque leur destruction.
  • Porter des chaussures étroites, des chaussures à talons hauts, des chaussures faites de matériaux de qualité médiocre.
  • Joints hypothermiques, les trouver dans un environnement humide pendant une longue période.
  • L'arthrite de doigt dans l'histoire.
  • Maladies de nature auto-immune.
  • Pathologie endocrinienne.
  • Maladies infectieuses.

Il est assez difficile de dire exactement pourquoi l'arthrose des articulations des doigts s'est développée, il est impératif que vous subissiez un examen afin d'identifier toutes les pathologies associées. Seul un traitement complet contribuera à éliminer les symptômes désagréables et à ralentir la destruction des articulations. Si vous commencez le traitement à temps, vous pourrez éviter une invalidité.

Comment traiter l'arthrose des doigts

Le traitement de l'arthrose est long et permanent. Le patient doit non seulement prendre les médicaments prescrits par le médecin, mais aussi adopter un mode de vie correct. En premier lieu, le médecin recommande d’éliminer les comorbidités, en particulier les processus inflammatoires de l’organisme, les perturbations hormonales et la diminution du cholestérol, si elle est élevée. Ici, le traitement dépendra de ce que l’on découvre pendant l’examen.

Lorsque l’exacerbation de la douleur est prescrite par un anti-inflammatoire non stéroïdien:

Prendre des AINS sous forme de comprimés, des injections intramusculaires, une pommade peut également être prescrit. Pendant le traitement de l'exacerbation, il est nécessaire de réduire la charge sur l'articulation malade.

La physiothérapie est l'étape la plus importante du traitement. Le patient doit être envoyé en balnéothérapie, à un aimant ou au laser, en UHF ou en thérapie ultrasonore, en électrophorèse médicamenteuse. Quelle méthode est la meilleure à utiliser, décide un spécialiste. De plus, les patients sont invités à passer régulièrement des vacances en sanatorium.

Après la suppression de l'exacerbation de l'arthrose des doigts, des exercices de physiothérapie sont prescrits. Il aide à rétablir la circulation sanguine dans les articulations malades et à rétablir leur activité physique. En outre, les patients sont invités à suivre un régime. En cas d'arthrose, vous devez manger beaucoup de légumes et de fruits et réduire la quantité de viande. Les aliments gras, salés, fumés et épicés sont exclus du régime alimentaire, en particulier avec les colorants, les conservateurs et autres additifs nocifs.

Les chondroprotecteurs sont prescrits pour restaurer le tissu cartilagineux. Ils contiennent du sulfate de chondroïtine ou de la glucosamine. Ces substances sont des composants naturels du tissu cartilagineux. L'utilisation prolongée de chondroprotecteurs aide à arrêter la destruction du cartilage et à le restaurer légèrement. Des exemples de tels médicaments peuvent être appelés:

Lors du choix des chondroprotecteurs, il est préférable de privilégier les médicaments sous forme de comprimés ou d'injections. Les pommades de ce groupe de médicaments sont inefficaces, car les substances actives ne pénètrent presque pas à travers la peau.

Pommade pour l'arthrose des doigts

Il est souvent recommandé aux patients souffrant d’arthrose des doigts d’utiliser des onguents plutôt que des analgésiques oraux. Les médicaments sous forme de comprimés ont plus d'effets négatifs que les remèdes locaux, tandis que les pommades sont très efficaces.

Ils ont les effets suivants:

  • soulager la douleur et l'inflammation;
  • améliorer la circulation sanguine;
  • détend les muscles;
  • contribuer à la restauration du tissu cartilagineux;
  • lutter contre l'infection

Il existe plusieurs groupes de pommades pour l'arthrose des doigts. Tout d'abord, il s'agit d'agents contenant dans la composition un anti-inflammatoire non stéroïdien, par exemple:

La liste de ces médicaments est assez longue. Ils ont un effet anti-inflammatoire et analgésique prononcé.

Pour soulager les spasmes musculaires, soulager la douleur et améliorer la circulation sanguine en cas d'arthrose des doigts, appliquez une pommade à effet réchauffant:

Ces outils doivent être utilisés avec précaution afin de ne pas provoquer d’irritation de la peau. Vous ne pouvez pas utiliser d'agents chauffants avant de sortir, vous pouvez provoquer une hypothermie articulaire et une exacerbation de l'arthrose.

Remèdes populaires pour l'arthrose des doigts

Comment traiter l'arthrose des doigts, cette question inquiète beaucoup, car la maladie cause beaucoup d'inconvénients, et il n'est pas toujours possible de se débarrasser des symptômes. Tout d'abord, vous devez consulter votre médecin et être examiné. Dans le cadre d’une thérapie complexe, vous pouvez utiliser des recettes de médecine traditionnelle, elles aideront à soulager la douleur et à accélérer la guérison.

Recettes pour l'arthrose des doigts:

  • Il est recommandé de traiter l'arthrose du premier orteil avec des cires de paraffine. Ils réchauffent les articulations douloureuses et favorisent la guérison. Pour la procédure, la paraffine pharmaceutique est fondue dans un bain-marie, laissée refroidir légèrement, puis appliquée avec un pinceau sur la peau en 3-4 couches. Les articulations doivent envelopper un mouchoir et laisser agir 30 minutes. Répétez la procédure tous les jours.
  • Très utile pour les bains d'arthrite à l'eau minérale. Vous pouvez acheter de l'eau à la pharmacie ou utiliser du sel de mer. Dans l'eau tiède, vous devez garder les articulations douloureuses pendant 15 à 20 minutes.
  • Pour la préparation des bains et des lotions pour l'arthrose des doigts, il est recommandé d'utiliser des décoctions d'herbes médicinales, par exemple, la sauge et la camomille, le calendula, le bouleau et les feuilles de laurier, ainsi que les aiguilles.

Avant d'utiliser l'outil, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas d'inflammation infectieuse et d'allergie aux composants de la prescription. Lorsqu'une infection bactérienne est interdite pour réchauffer l'articulation, elle entraîne une forte suppuration.

Prévention de l'arthrose des doigts

L'arthrose des orteils est une pathologie très courante chez les patients d'âge mûr, en particulier chez les femmes atteintes de cette maladie. Il est intéressant de noter que dans la plupart des cas, la cause de la pathologie devient une mauvaise façon de vivre. Par conséquent, la prévenir est tout à fait réelle.

Respectez les consignes suivantes:

  • Vous devez porter des chaussures confortables faites de matériaux naturels et de tailles différentes.
  • S'habiller est nécessaire par mauvais temps, ne permettant pas l'hypothermie des mains et des pieds.
  • En cas de blessure, vous devez contacter immédiatement un traumatologue et ne pas vous auto-traiter.
  • Si un diagnostic de pied plat est diagnostiqué, il est impossible de le laisser dériver. Il est nécessaire de faire de la gymnastique, de porter des semelles orthopédiques.
  • Il est nécessaire de faire des exercices tous les jours, les articulations aiment le mouvement.
  • Il est recommandé d'éviter le travail monotone avec vos mains ou de donner à vos articulations le temps de se reposer.
  • Éviter le développement de l'avitaminose. Une bonne nutrition - la garantie de la santé.
  • Traiter toutes les infections doivent être sous la supervision d'un médecin.
  • Pour éviter les complications, il est recommandé de vérifier régulièrement l’état des articulations, en particulier à partir de 50 ans.

Ainsi, la santé des articulations dépend directement du mode de vie du patient. S'il est actif, mange bien et est examiné régulièrement, le risque de développer des pathologies dégénératives est négligeable.

Comment éviter l'arthrose des orteils et ce qu'elle menace?

Chaque pied est constitué de 26 os qui sont joints par de nombreuses articulations. Ces articulations sont plus ou moins sensibles à l'arthrose, l'arthrose des orteils est le plus souvent diagnostiquée. Il peut affecter les phalanges des doigts, ainsi que leurs articulations avec les os du métatarse, c'est-à-dire les articulations interphalangiennes et métatarsophalangiennes. Plus souvent que d'autres, les articulations du pouce et du petit doigt souffrent d'arthrose, l'arthrose du deuxième doigt se développe moins souvent. L'arthrose des orteils s'accompagne de sensations douloureuses conduisant à des troubles de la démarche. Il est impossible de guérir cette maladie, mais il est possible de ralentir son développement afin de minimiser le risque de complications.

Causes de la maladie

Comme d'autres types d'arthrose, l'arthrose des articulations des orteils peut être associée à des lésions des tissus traumatiques, à des changements corporels liés à l'âge, à des troubles métaboliques, à un stress excessif. S'il n'est pas possible d'établir la cause de l'arthrose, celle-ci est considérée comme primaire. La probabilité de développer une arthrose primaire est plus élevée:

  • chez les personnes âgées;
  • chez les femmes, en particulier pendant la ménopause;
  • ceux dont les parents ont souffert d'arthrose;
  • Les athlètes, les personnes engagées dans des travaux physiques pénibles, passent beaucoup de temps debout.

L'arthrose secondaire se développe dans le contexte de maladies infectieuses, processus inflammatoires dans le corps, dans lesquels l'articulation commence à détruire les toxines. Les troubles endocriniens, les déséquilibres hormonaux conduisent au fait que les processus de destruction du cartilage prédominent sur les processus de régénération. Lorsque les troubles métaboliques dans le corps en quantités insuffisantes produisent des substances nécessaires à la régénération du cartilage et du tissu osseux. L'arthrose affecte souvent les personnes obèses, car leur métabolisme est perturbé et les articulations des jambes sont soumises à un stress excessif.

L'arthrose post-traumatique se développe généralement à la suite d'une lésion mécanique du cartilage articulaire en cas de luxation ou de blessure grave des doigts. L'arthrose des phalanges des orteils peut être une conséquence à long terme d'une blessure au genou, à la cheville, entraînant un stress disproportionné des petites articulations.

L’une des causes courantes de l’arthrose sur les orteils est de porter des chaussures inconfortables, trop serrées ou avec des talons hauts. Par conséquent, les amateurs de chaussures miniatures à bout étroit et à talons souffrent souvent de cette maladie. Les causes mécaniques de l'arthrose des orteils comprennent les pieds plats, le pied club et la structure anormale du pied. Une mauvaise circulation sanguine dans les tissus périarticulaires affecte également les articulations, entraînant une carence nutritionnelle. Les maladies vasculaires constituent donc l'un des facteurs de risque du développement de l'arthrose. Le stress, l'hypothermie peuvent aussi le provoquer.

Signes d'arthrose des orteils

En cas d'arthrose de l'orteil, les symptômes sont d'abord légers, la maladie se manifestant principalement par une douleur au début du mouvement et pendant l'exercice. Les douleurs sont douloureuses, modérées. Déjà dans la première étape, les pieds gonflent souvent, se gonflent et les jambes se fatiguent rapidement. Au stade suivant, les douleurs deviennent longues, ne passent pas plus longtemps au repos, leur intensité augmente. L'arthrose de grade 2 se manifeste également par une inflammation des tissus mous: gonflement, rougeur, fièvre et douleur localisées. En marchant, les mouvements des phalanges provoquent un craquement sec dans les articulations.

À ce stade, les premiers signes de déformation des articulations apparaissent, généralement l'os du pouce commence à se gonfler, des excroissances, des cors cornifiés se forment. La mobilité des doigts est limitée:

  • au début, il est associé aux sensations de douleur qui accompagnent les mouvements;
  • par la suite, la situation est aggravée par l’absence de lubrification naturelle (liquide synovial);
  • l'amplitude de mouvement dans les articulations touchées est fortement réduite en raison du rétrécissement de l'interligne articulaire;
  • Les ostéophytes, qui se sont développés sur les bords des surfaces articulées des os, se collent les uns aux autres, créant un obstacle mécanique au mouvement.

L'arthrose des articulations interphalangiennes du pied s'accompagne d'une atrophie musculaire qui provoque le mouvement des doigts. Au dernier stade, les douleurs deviennent permanentes, la mobilité des doigts est presque complètement perdue, leur déformation est clairement visible. Les articulations touchées par l'arthrose s'épaississent, le pouce dévie de son axe, appuie sur les voisins. L'articulation plusphalangienne du pouce se gonfle sur le côté, il est difficile pour un patient avec un pied déformé de saisir ses chaussures. La déformation du pied, la douleur dans les articulations et les tissus périarticulaires conduisent à un changement de démarche, la patiente ne peut plus compter sur la jambe douloureuse. La photo montre l'évolution de l'arthrose des orteils.

Diagnostics

Si vous ressentez des douleurs au pied, un gonflement des tissus mous, des raideurs aux doigts, des craquements aux articulations, vous pouvez contacter votre médecin-thérapeute. Ce dernier adressera une demande de consultation à un rhumatologue, un arthrologue. Un spécialiste étroit examine le pied, sent le tissu, demande au patient d'effectuer une série de mouvements. Les douleurs et les contractions qui accompagnent la palpation et l'échantillonnage sont pris en compte. Si les plaintes du patient et les résultats de l'examen permettent de suspecter une arthrose, une radiographie est prescrite. Il révèle le rétrécissement de la lumière de l'articulation, la croissance des ostéophytes, les modifications de la structure du tissu osseux. Pour le diagnostic différentiel est effectué:

  • test sanguin biochimique pour éliminer la goutte, l'arthrite;
  • Densitométrie - Évaluation par rayons X de la densité du tissu osseux. L'arthrose est accompagnée d'ostéosclérose, c'est-à-dire la compaction du tissu osseux sous le cartilage articulaire. Une diminution de sa densité est un signe d'ostéoporose.

Le médecin évalue les symptômes et prescrit un traitement en fonction de leur totalité. Le schéma thérapeutique à chaque stade de la maladie a ses propres caractéristiques.

Principes de traitement

En cas d'arthrose de l'orteil, le traitement doit être systématique, continu, complexe. Ses composants principaux sont:

  • traitement médicamenteux;
  • physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice et exercices thérapeutiques;
  • massage et thérapie manuelle.

On montre au patient des traitements périodiques au sanatorium, un régime alimentaire, limitant la charge sur les jambes. Le port de chaussures munies de renforts, de semelles orthopédiques, d’orthèses et de fermetures au doigt donne un bon effet. Dans les cas graves, le joint est fixé dans la position souhaitée avec une botte en plâtre. En traitement auxiliaire, le traitement est effectué selon les méthodes traditionnelles. Ceux-ci incluent des bains de pieds, des compresses, des frottements, la prise de décoctions et des perfusions pour normaliser le métabolisme et soulager l’inflammation. À un stade avancé, lorsque la douleur devient insupportable et qu’une personne ne peut plus marcher sans appareils fonctionnels, elle a recours à une intervention chirurgicale.

Si l'arthrose des doigts s'est développée sur le fond d'une maladie endocrinienne auto-immune, il y a une infection dans le corps, un processus inflammatoire se produit, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente en même temps que le traitement de l'arthrose.

Traitement médicamenteux

La première étape du traitement consiste généralement à soulager la douleur et à soulager l'inflammation. Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) conviennent le mieux à cette fin. Ils sont pris dans des pilules et des onguents et des gels sont appliqués à la zone des articulations. Les médicaments de ce groupe soulagent les symptômes mais n'affectent pas la cause de la maladie. Ils ne sont pas destinés à une utilisation prolongée. Ils soulagent la douleur et favorisent l'activation de la circulation sanguine, les processus métaboliques dans les tissus périarticulaires de la pommade avec un effet réchauffant à base de venin d'abeille ou de serpent, d'extraits de poivron rouge et d'huiles essentielles. En cas de douleur intense à un stade avancé, des analgésiques sont prescrits.

Le traitement pathogénique de l'arthrose des orteils est effectué à l'aide de chondroprotecteurs. Ces médicaments sont pris pendant plusieurs mois, l’effet n’est pas immédiatement perceptible. Le développement de l'arthrose commence avec le fait que le corps produit des composants du tissu cartilagineux en quantités insuffisantes. Le cartilage articulaire devient plus mince, se contracte, se fissure et les sections de la tête osseuse sont exposées. De ce fait, le frottement des os dans l'articulation augmente et les mouvements sont accompagnés de douleur. Les chondroprotecteurs contiennent des composants du tissu cartilagineux et peuvent compenser leur déficience dans le corps. Si vous commencez à prendre ces médicaments à un stade précoce, vous pouvez non seulement ralentir la destruction du cartilage, mais également le restaurer. Au stade tardif de l'arthrose, lorsque le cartilage est presque complètement détruit, les chondroprotecteurs sont inutiles.

Les préparations d'acide hyaluronique aident également à ralentir la destruction de l'articulation, à réduire le frottement des os et à restaurer la mobilité des doigts. Ils remplacent le liquide synovial (intra-articulaire), dont la production est réduite en arthrose. Ces médicaments, appelés prothèses liquides, sont injectés dans la cavité articulaire. Une telle manipulation nécessite une grande précision, généralement effectuée sous le contrôle des ultrasons. Les injections d'acide hyaluronique ne sont pas faites avec une synovite, un processus inflammatoire aigu.

Certains médicaments pour le traitement de l'arthrose:

  • AINS - Diclofenac, Ortofen, Ibuprofen, Indomethacin;
  • chauffant, irritant, pommade vasodilatatrice - Finalgon, Apizartron, Espol;
  • chondroprotecteurs - Teraflex, Dona, Artrum, Glucosamine, Artra;
  • médicaments à base d'acide hyaluronique - Synvisc, Ostenil, Fermatron;
  • analgésiques - Ketanol, Spazmalgon.

Traitement non médicamenteux

Les procédures physiothérapeutiques suivantes ont un effet positif:

  • UHF pour soulager le gonflement, réduire la douleur;
  • thérapie au laser pour stimuler la circulation sanguine, améliorer le trophisme tissulaire, réduire l'intensité de la douleur;
  • électrophorèse avec préparations médicales pour l'activation des processus métaboliques, la régénération du tissu cartilagineux, l'élimination de l'inflammation;
  • thérapie magnétique pour éliminer la douleur et le gonflement, stimuler les processus métaboliques et de récupération, la microcirculation.

Pendant le traitement en spa, ces procédures font souvent appel à la thérapie par la boue, à des bains curatifs et à la compression avec du bischofite, dimexidum. Le patient subit un massage, une thérapie manuelle, une thérapie par l'exercice sous la supervision d'un instructeur. Assigné à un régime alimentaire faible en gras, glucides simples, apport en sel limité. Affichage des aliments riches en protéines, fibres, calcium.

Effectivement pour l'arthrose des orteils, traitement de massage, et non seulement les doigts sont massés, mais aussi le pied dans son ensemble. Le massage restaure la mobilité articulaire, aide à prévenir l’atrophie musculaire, active la circulation sanguine et les processus métaboliques dans les tissus, élimine la sensation de fatigue. Le meilleur effet donne un massage manuel, effectué par un professionnel. Mais vous pouvez également utiliser un appareil de massage des pieds et effectuer un auto-massage. Les mouvements de massage sont effectués dans la direction allant du bout des doigts à la cheville, chaque doigt est travaillé séparément. Le massage est combiné avec des exercices passifs, les doigts se plient et se plient, sont donnés en avant et en arrière, sur les côtés.

Le chiropraticien évalue l'état de l'articulation et détermine comment traiter l'arthrose des orteils. La mobilisation (étirement) de l'articulation permet de réduire le frottement des os articulés. Dans certains cas, la manipulation est justifiée - repositionnement de l'articulation avec un mouvement brusque. À la maison, il est utile de marcher pieds nus sur une surface dure, faites rouler un crayon avec vos orteils. Il est également nécessaire d'effectuer une série d'exercices pour que les doigts conservent la mobilité le plus longtemps possible et que les muscles ne s'affaiblissent pas. Les articulations des doigts aident à développer des exercices avec un élastique, une serviette. La thérapie par l'exercice doit être pratiquée régulièrement, quotidiennement.

Traitement folklorique

La médecine traditionnelle pour l'arthrose des petites articulations recommande de boire ces médicaments:

  • décoction de la racine du médicament kupenye (une cuillère à soupe pour un demi-litre d'eau bouillante, puis à feu doux et attendez une heure). Pour la journée en 3 doses de boire un verre de bouillon;
  • teinture achetée sur vodka (5 cuillères à soupe. 0,5 litres, insister mois). Deux fois par jour, prenez 10 gouttes;
  • une infusion de feuilles d’airelles séchées (100 g versez 2,5 litres d’eau bouillante, enveloppez et laissez reposer pendant 2 heures. Ajoutez un verre de vodka filtré à la perfusion filtrée et laissez mijoter à feu doux pendant un quart d’heure sans ébullition). Buvez trois fois par jour pour un troisième verre, une demi-heure avant les repas;
  • infusion de racines de pissenlit (1 cuillère à soupe par tasse d’eau bouillante, laisser mijoter 15 à 20 minutes au bain-marie, insister pendant une heure, filtrer et boire en 3 doses).

Méthodes de traitement externe:

  • lubrifier les articulations, faire des compresses avec de la teinture de vodka de sureau rouge;
  • frottez les doigts avec de la teinture de vodka de la racine de la bupere, des fleurs de lilas, des fleurs et des feuilles d'acacia blanc;
  • frotter dans les doigts et les pieds le jus frais de l'argousier;
  • faire des compresses avec une feuille de bardane, de chou ou de gruau;
  • utilisez des bouillons de laurier, de sabelnik pour les bains de pieds;
  • faire des enveloppements avec une solution aqueuse d'ammoniac, d'alcool de camphre et de sel. Par litre d'eau, 100 g d'ammoniac, une cuillère à soupe de sel et d'alcool de camphre;
  • dessinez un filet d'iode sur les articulations touchées.

Il aide également au traitement de l'arthrite avec piqûres d'abeilles, mais cela ne peut être fait que sous la surveillance d'un spécialiste et en l'absence d'allergie.

La chirurgie

Ils ont recours à une intervention chirurgicale dans des cas extrêmes, lorsque des mesures médicales conservatrices ne permettent pas de soulager la douleur. Une déformation sévère du pied peut également être une indication pour une intervention chirurgicale. Il existe plusieurs types d'opérations:

  • L'arthroscopie est déjà présentée en 2 étapes: des fragments de cartilage détruit sont retirés de la cavité articulaire par une micro-section, les ostéophytes sont coupés. L'opération aide à se débarrasser de la douleur mais donne un effet à court terme.
  • ostéotomie, résection - zones déformées de l'os, excroissances de croissance;
  • arthrodèse - les os sont fixés dans la position anatomiquement correcte et sont articulés sans mouvement;
  • endoprothèses - remplacement de l'articulation détruite par une articulation artificielle;
  • La chondroplastie est l'implantation d'un implant souple qui remplace le cartilage.

Les 2 dernières opérations sont les plus chères. La durée de vie des endoprothèses articulaires est limitée. Les implants souples ne sont pas portables, l'opération est peu invasive, mais elle peut être effectuée jusqu'à ce que la déformation de l'os commence.

En cas d'arthrose des petites articulations des jambes, le patient n'est généralement pas handicapé. Mais cette maladie dans les derniers stades conduit à des troubles de la marche, nécessite l'utilisation constante d'analgésiques. L'arthrose est plus facile à prévenir qu'à guérir. Les mesures de prévention comprennent le contrôle du poids, la nutrition équilibrée, le traitement rapide des maladies inflammatoires et des troubles endocriniens. Après le chargement, des bains de pieds, un auto-massage sont nécessaires. Il est extrêmement important de porter des chaussures confortables et de protéger les pieds des blessures et de l’hypothermie. Dès l'apparition des premiers symptômes de l'arthrose, vous devez consulter un médecin. Il est possible de ralentir le développement de la maladie à un stade précoce.