Principal

La goutte

Arthrose du traitement de l'articulation maxillo-faciale

L'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire (HFND) est une maladie dégénérative chronique des os du crâne, qui se manifeste par la destruction du tissu cartilagineux des surfaces articulaires, entraînant une déformation, un syndrome douloureux et une mobilité réduite.

Si vous avez des questions d'ordre général sur l'arthrose, lisez l'article «Différences entre l'arthrite et l'arthrose».

Structure commune

L'articulation temporo-mandibulaire est une articulation complexe. Le sac le plus articulaire est constitué de cartilage intra-articulaire qui sépare l'articulation et permet une large gamme de mouvements:

  1. Mouvements de rotation lors de la mastication d'aliments;
  2. Déplacements en avant et en arrière;
  3. Élever et abaisser la mâchoire inférieure.

Les caractéristiques anatomiques et physiologiques du HFSS, une grande quantité de mouvement et une architecture complexe garantissent des traumatismes fréquents, ainsi que la vulnérabilité de cette articulation fragile.

Le mécanisme de la maladie

L'essence même du processus pathologique est réduite aux processus réguliers de malnutrition de l'articulation, ce qui entraîne une traumatisation régulière, réduit la capacité de régénération et la résistance aux dommages. Simultanément au cartilage articulaire, l'appareil ligamenteux et les muscles sont également affectés.

Les facteurs d'impulsion pour le développement de cette maladie articulaire complexe sont nombreux. Ils incluent des facteurs prédisposants à longue durée d'action dans lesquels les processus de régénération et la nutrition normale des tissus diminuent avec le temps, déclenchant une chaîne de réactions irréversibles qui provoquent une arthrose de la mâchoire avec ses symptômes caractéristiques, nécessitant un traitement immédiat.

Les principales raisons pour le développement de l'arthrose HFVD:

  • Blessures;
  • Troubles congénitaux de proportions maxillo-faciales;
  • Arthrite prolongée ou fréquente (inflammation directe de l'articulation temporo-mandibulaire);
  • Malocclusion;
  • Prothèses de basse qualité;
  • Absence complète ou partielle de dents;
  • Chirurgie maxillo-faciale;
  • Changements dans les niveaux hormonaux pendant la ménopause;
  • Prédisposition génétique;
  • Autres arthroses;
  • Longue bouche ouverte (visites fréquentes chez le dentiste, prothèses);
  • Mauvais plombages dentaires entraînant une asymétrie dans le travail de l'articulation;
  • Le bruxisme est un grincement de dents nocturne inconscient, entraînant un effacement progressif de l'émail des dents.

Classification de l'arthrose de la mâchoire

  • Primaire - dans lequel le dysfonctionnement de l'articulation temporo-mandibulaire survient sans raison, le traitement décrit ci-dessous est le plus souvent l'un des nombreux cas d'arthrose du corps;
  • Arthrose secondaire de la mâchoire dont les symptômes se développent régulièrement, pour les raisons susmentionnées.
  • Stade I - premiers changements caractérisés par une mobilité excessive des ligaments avec un rétrécissement inégal de l'interligne articulaire;
  • Stade II - douleur intense dans l'articulation de la mâchoire, avec signes de diminution de la fonction motrice;
  • Stade III - destruction complète du tissu cartilagineux, limitation sévère de la mobilité, augmentation des distances osseuses;
  • Stade IV - la formation de fusion fibreuse (ankylose) des surfaces articulaires.

L'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire au début de la maladie peut avoir un développement lent. Les manifestations initiales se produisent avec des charges excessives sur la région des mâchoires supérieure et inférieure. La maladie commence progressivement, souvent le patient a déjà été perturbé par des maladies inflammatoires ou des douleurs déraisonnables à la mâchoire.

Les symptômes

Les principaux symptômes de l'arthrose de HFSS:

  • Douleur dans l'articulation de la mâchoire lors de la mastication et d'autres mouvements;
  • Violation de symétrie du visage;
  • Déplacement de la douleur dans la région orbitale, oreille, mâchoire supérieure;
  • Augmentation des symptômes avec une ouverture large et moyenne de la bouche.
  • Raideur matinale dans l'articulation;
  • Spasme, induration, douleur dans les muscles masticateurs;
  • Amplitude de mouvement réduite;
  • Crunchy sons lors de l'ouverture de la bouche.

Méthodes de diagnostic

Initialement, cette pathologie est confrontée à des médecins du sport, des dentistes, des chirurgiens maxillo-faciaux, des traumatologues et des rhumatologues.

Un spécialiste qualifié a besoin d'une enquête, d'un examen rapide, d'un examen de l'asymétrie faciale, des modifications de l'amplitude des mouvements et de la palpation des muscles masticateurs pour suspecter cette maladie.

Une des méthodes de recherche de routine et la plus accessible est la radiographie de l'articulation touchée (avec éventuellement un rehaussement du contraste intra-articulaire), grâce à laquelle il est possible de déterminer non seulement la présence de la maladie, mais également son stade.

Il existe également des méthodes d'examen hautement spécialisées:

  1. Tomographie par ordinateur;
  2. L'utilisation d'accolades spécialisées;
  3. Électromyographie.

Sur l'application des méthodes modernes de diagnostic de la pathologie articulaire, lisez dans cet article....

Traitement de l'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire

Souvent, le patient se tourne vers le médecin au moment où l'articulation de la mâchoire est déjà très douloureuse et que le traitement est urgent. Le traitement de l'arthrose de l'articulation de la mâchoire et de tous ses symptômes doit être global et multilatéral pour permettre un prompt rétablissement et une amélioration de la qualité de vie du patient. Une attention particulière doit être portée à la réduction de la charge articulaire, à la normalisation du régime alimentaire, au sommeil et à l’éveil, à l’exclusion du stress, aux surmenages nerveux.

Traitement médicamenteux

Les principales préparations pharmaceutiques utilisées dans le traitement de l'arthrose de l'articulation maxillo-faciale ne peuvent être prescrites que par un médecin.

Jamais l'automédication, cela peut entraîner une détérioration de votre état et des réactions incontrôlables de votre corps.

Les principaux groupes de médicaments utilisés:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Tels que l'ibuprofène, l'étoricoxib, le kétorol, le diclofénac et d'autres. Faites attention à votre médecin aux maladies possibles de votre tractus gastro-intestinal lors de la prescription de ce groupe de médicaments. Si nécessaire, prenez des médicaments qui réduisent l’acidité, par exemple: oméprazole, lansoprazole;
  2. Vitamine: on utilise plus souvent des complexes de vitamines C (acide ascorbique) et D (cholécalciférol), ainsi que des préparations à base de calcium, par exemple: Calcium-D3-Nicomed Forte, Calcemin et autres;
  3. Médicaments protégeant et renouvelant les tissus cartilagineux, tels que: sulfate de chondroïtine, acide hyaluronique;
  4. Correction hormonale possible chez les femmes ménopausées sous la surveillance obligatoire d'un endocrinologue et d'un gynécologue;
  5. En cas de douleur intense et prolongée dans la mâchoire, des injections intra-articulaires de médicaments hormonaux à action prolongée, tels que Diprospan, peuvent être utilisées. Ce type de traitement est conseillé pas plus d'une fois tous les 4-6 mois.

Méthodes de traitement physiothérapeutique de l'arthrose

  1. Électrophorèse avec de l'iodure de potassium et de la novocaïne;
  2. Massage;
  3. Entraînement physique thérapeutique, exercices spéciaux de gymnastique, par exemple, selon Rubinov;
  4. Thérapie magnétique;
  5. Irradiation ultraviolette;
  6. Thérapie au laser;
  7. Courants galvaniques;
  8. Thérapie par ultrasons;
  9. Traitement à la paraffine;
  10. Thérapie par micro-ondes;
  11. Irradiation infrarouge;
  12. Ozokeritothérapie.

Quelles méthodes sont utilisées dans le traitement de l'arthrose en physiothérapie, indications, contre-indications - lisez cet article...

Opportunités pour les orthodontistes et les chirurgiens maxillo-faciaux

Avec les capacités des orthodontistes, il est possible de restaurer une morsure normale, la pose de corsets, de prothèses, le grincement des dents si les surfaces masticatrices ne sont pas adaptées. Ainsi, éliminer les causes de l'arthrose.

Aux stades avancés, la destruction des surfaces articulaires, des interventions chirurgicales sont recommandées, telles que:

  1. Retrait du disque intra-articulaire;
  2. Transplantation de la tête articulaire de la mâchoire inférieure;
  3. Retrait de la tête de l'os mandibulaire;
  4. Prothèses articulaires.

Principes de la diététique rationnelle

Tous les aliments doivent être transformés mécaniquement (en purée, râpés) et mâchés avec un minimum de mouvements dans l'articulation temporo-mandibulaire.

Exclus du régime: viandes fumées, thé fort, alcool, snacks épicés, chocolat, viande, gomme à mâcher et tout ce qui concerne le long processus de mastication.

Recommandé: produits laitiers, œufs, fruits, légumes, céréales, potages.

En savoir plus sur le régime ici...

Traitement de l'arthrose des méthodes folkloriques de l'articulation temporo-mandibulaire

Mélange ail-canneberges: 500 grammes de canneberges sauvages sont mélangés dans un mélangeur avec 200 gr. têtes d'ail pelées, puis ajoutez 1 kg. chérie Le mélange est consommé dans une cuillère à café avant chaque repas.

En médecine orientale, le venin d'abeille a souvent été utilisé dans le traitement de l'arthrose.

L'un des traitements efficaces contre l'arthrose est la bile médicale.

L'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire est une maladie difficile et lente qui, si elle est adressée rapidement à un spécialiste qualifié, peut être traitée, si ce n'est toujours simple et rapidement.

Vous devez savoir sur l'arthrose de l'articulation maxillo-faciale: symptômes et traitement

Dans le crâne humain, les articulations osseuses fibreuses sédentaires prévalent. Mais il y a une articulation appariée qui assure le mouvement de la mandibule et relie son condyle aux os temporaux. Il est appelé maxillaire, maxillo-facial, temporo-mandibulaire (TMJ abrégé). Lors de la mastication d'aliments, cette articulation est soumise à un stress important. Si une personne a une supraclusion, manque de dents, la charge augmente et peut provoquer une arthrose de la mâchoire. Causer cette maladie et d'autres causes, il nécessite un traitement spécifique. Il doit être traité comme toute arthrose et en même temps qu'une maladie dentaire.

Causes de l'arthrose de l'ATM

L'arthrose de la mâchoire peut être associée à des facteurs typiques de toute arthrose: vieillissement naturel du corps, usure des tissus cartilagineux, ralentissement des processus de régénération, altération hormonale. Les personnes âgées de 50 à 70 ans et les femmes en ménopause y sont particulièrement exposées. Le risque de développer la maladie est plus élevé chez les personnes présentant une hérédité défavorable, un cartilage et un tissu osseux vulnérables. L'arthrose peut se développer dans le contexte de maladies systémiques du tissu conjonctif, de troubles endocriniens et auto-immunes, de maladies vasculaires dans lesquelles l'irrigation sanguine de l'articulation est perturbée.

Parmi les facteurs locaux, l'apparition d'arthrose de l'ATM peut déclencher:

  • blessures maxillo-faciales, en particulier, luxations de la mâchoire;
  • opérations maxillo-faciales;
  • transporter l'infection dans l'articulation par une plaie ouverte ou avec du sang provenant d'organes voisins;
  • problèmes dentaires, défauts orthodontiques, erreurs de remplissage, prothèses;
  • Le bruxisme est un trouble neuromusculaire, qui se traduit par des grincements de dents.

S'il est définitivement impossible d'établir la cause de l'arthrose, elle est considérée comme primaire, si la cause est établie - secondaire.

Stades et formes d'arthrose de la mâchoire

Dans l'arthrose de l'articulation maxillo-faciale, les symptômes et le traitement dépendent du stade de la maladie. Il est accepté de diviser cette maladie en 4 étapes.

  1. Les manifestations initiales.
  2. Changements prononcés.
  3. En retard.
  4. Lancé.

Dans le développement de l'arthrose des articulations des extrémités, on distingue généralement 3 stades et le résultat possible de l'arthrose avancée - l'ankylose - est considéré comme une maladie indépendante. En ce qui concerne l'arthrose de l'ATM, une classification différente des stades est utilisée. L'ankylose fibreuse est considérée comme le quatrième stade avancé de l'arthrose maxillaire. Lors de la détermination du stade, la gravité des symptômes cliniques et des signes radiologiques est évaluée. Ces derniers dépendent des caractéristiques de l'évolution de cette maladie, elle peut être sclérosante ou déformante:

  • dans le cas de la forme sclérosante, l'ostéosclérose prédomine - on note une compaction des couches superficielles et plus profondes de l'os spongieux, un rétrécissement de l'interligne articulaire;
  • La prolifération osseuse prononcée (exostoses, ostéophytes), qui entraîne une déformation de la tête articulaire, est caractéristique de la déformation. Il devient plat, mais sa largeur augmente, dans les cas graves, il devient aiguisé, devient comme une masse, un champignon ou un crochet. Le cou de l'apophyse condylienne de l'os mandibulaire est raccourci et la fosse articulaire de l'os temporal devient plus plate et moins profonde.

Au stade 1, il y a dystrophie, amincissement du cartilage articulaire, perforation du disque cartilagineux intra-articulaire (ménisque) possible, affaiblissement des ligaments stabilisant l'articulation. À 2 ans, le tissu osseux est impliqué dans le processus, l'ostéosclérose et l'ostéophytose initiale se développent. Au stade 3 sous forme sclérosante, la sclérose devient plus massive et s'étend jusqu'aux couches sous-jacentes. Lors de la déformation - augmentation de la croissance osseuse, modification de la forme des surfaces articulaires, raccourcissement du processus condylien. Si l'arthrose de l'ATM atteint le stade 4, les surfaces articulaires de la tête et de la fosse fondent, une pointe se forme entre elles au lieu de la couche cartilagineuse, chez l'adulte généralement fibreuse. L'ankylose peut être simple ou compliquée par une déformation.

Les symptômes

Les premiers signes d'arthrose des extrémités sont des douleurs et des raideurs modérées, auxquelles s'ajoutent ensuite des crépitations (sons spécifiques lors des mouvements). L'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire à un stade précoce peut évoluer sans douleur, provoquant des claquements, des craquements et d'autres bruits anormaux lors des mouvements de la mâchoire inférieure, ce qui permet de penser que quelque chose ne va pas. Bien que le tableau clinique varie considérablement d’un patient à l’autre. Dès le début, certaines personnes se plaignent de douleurs sourdes et douloureuses qui s’intensifient pendant les repas et les conversations. La raideur est notée principalement le matin, la bouche ne s'ouvre pas complètement. Tout au long de la journée, la rigidité est remplacée par un déchaussement des mâchoires, dû aux entorses et à la capsule articulaire.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les douleurs deviennent plus longues, souvent aggravées par mauvais temps. Les patients se plaignent d'augmentation de la fatigue et de l'inconfort même avec une légère charge sur l'appareil de mastication. La raideur et la limitation de la mobilité de la mâchoire deviennent plus prononcées. Un patient atteint d'arthrose avancée peut ouvrir la bouche d'un demi centimètre au maximum. L'articulation temporo-mandibulaire est appariée, mais sa lésion peut être à la fois bilatérale et unilatérale. En cas d'arthrose unilatérale, les patients sont obligés de mâcher de la nourriture avec un côté des mâchoires, car la charge du côté opposé est douloureuse. Souvent, lors de l'ouverture de la bouche, la mâchoire se déplace vers l'articulation touchée.

La douleur peut être donnée à l'oreille, à l'oeil, à la membrane muqueuse de la bouche et à la peau du visage engourdie, ils ont périodiquement des picotements. Ces signes, ainsi que les déficiences auditives et visuelles, indiquent que l'oreille et le nerf temporal sont impliqués dans le processus. Des symptômes similaires sont caractéristiques des lésions de la colonne cervicale.

Diagnostics

Les patients souffrant d'arthrose de l'articulation maxillo-faciale se tournent généralement vers le dentiste. Après avoir entendu leurs plaintes, le médecin procède à un examen approfondi de la cavité buccale et du visage. Les modifications dégénératives-dystrophiques de l'articulation maxillo-faciale entraînent souvent une modification des traits du visage:

  • la hauteur de la partie inférieure diminue, les plis nasogéniens deviennent plus saillants, les lèvres enfoncées;
  • développe souvent une angulite - les soi-disant grappes, des fissures dans les coins de la bouche;
  • En raison du déplacement de la mâchoire, le visage devient asymétrique.

L'amplitude et la trajectoire des mouvements de la mâchoire sont estimées, un appareil d'enregistrement de ces mouvements, un fonctionnographe, peut être utilisé. Les dents sont examinées, le degré d'érosion de l'émail, l'intégrité de la dentition, les contacts occlusaux, la qualité des prothèses (le cas échéant) sont évalués. Pour un examen approfondi, ils sont fabriqués à partir de moules du modèle à mâchoire et sont installés dans l'articulateur, un dispositif simulant les mouvements de la mâchoire inférieure. Dans les formes d'arthrose sévères avec une limitation significative de la fonction articulaire, il est difficile d'examiner visuellement les dents, car le patient ne peut pas ouvrir la bouche. Recours à diverses méthodes d’examen radiologique:

  • radiographie simple de l'articulation;
  • tomodensitométrie - obtention d'une image en couches;
  • orthopantamographie numérique des mâchoires - une image détaillée des tissus durs et mous des mâchoires, des dents.


L'arthrose de l'articulation mandibulaire se confond facilement avec un trouble neuromusculaire de localisation similaire - syndrome douloureux de dysfonction articulaire (BSD). Dans les deux cas, le mouvement de l'articulation s'accompagne de bruits pathologiques, les clics sont plus caractéristiques de la BSD, un resserrement est typique de l'arthrose, on l'entend également à la palpation. La BSD s'accompagne de douleurs dans les muscles masticateurs, d'arthrose, même la palpation est généralement indolore. La radiographie révèle des modifications uniquement avec l'arthrose.

Traitement

En évaluant l'étendue de la lésion et en déterminant la cause de la maladie, le dentiste décide comment traiter l'arthrose de l'articulation maxillo-faciale. Tout d'abord, il est recommandé au patient de limiter la charge sur la mâchoire et l'articulation: n'ouvrez pas la bouche trop large, parlez moins et refusez les aliments solides pendant un certain temps. Un régime alimentaire standard pour les personnes souffrant d'arthrose a été démontré. Après l'admission initiale, le patient peut être dirigé vers un dentiste de profil étroit - un orthopédiste, un orthodontiste, un chirurgien, ainsi qu'un rhumatologue et d'autres spécialistes étroits, en fonction des maladies associées. En plus des méthodes de médecine et de physiothérapie, une norme pour tous les types d'arthrose, l'arthrite de l'articulation temporo-mandibulaire nécessite une orthopédie et, dans une forme grave avancée, un traitement chirurgical est nécessaire.

Traitement orthopédique

Si l'examen et l'examen du matériel ont révélé des défauts de la dentition, une malocclusion, le contact des dents opposées des mâchoires inférieure et supérieure, le traitement commence par l'élimination de ces problèmes. Un tel traitement peut nécessiter beaucoup de temps: la correction des troubles orthodontiques est un processus long. Méthodes possibles de traitement orthopédique de l'arthrose de l'articulation maxillo-faciale:

  • meulage sélectif des dents avec remplacement des obturations pour créer des contacts occlusaux normaux;
  • restauration de l'intégrité de la dentition au moyen de prothèses rationnelles;
  • correction des mouvements de l'articulation à l'aide de dispositifs spéciaux - palatines et plaques à mordre, capuchons, orthèses, butées d'ouverture de bouche;
  • restauration de la hauteur interalvéolaire à l'aide de protège-dents en plastique.

Thérapie

Pour ralentir ou même arrêter la destruction des tissus cartilagineux, on prescrit au patient un long cycle d'ingestion systémique de chondroprotecteurs (voie orale ou injections). En cas de syndrome douloureux sévère, l'utilisation à court terme d'anti-inflammatoires non stéroïdiens est montrée et ceux-ci sont annulés après le soulagement de la douleur et l'inflammation. Des traitements répétés avec des chondroprotecteurs sont effectués conformément aux instructions du médicament en question, les AINS sont repris pour les exacerbations. Le traitement non pharmacologique, le massage des muscles masticateurs, un complexe spécial de gymnastique, la physiothérapie sont présentés. Des cours de physiothérapie sont recommandés deux fois par an.

Ces procédures peuvent être prescrites:

  • électrophorèse avec novocaïne, iodure de potassium;
  • phonophorèse avec hydrocortisone;
  • thérapie au laser infrarouge;
  • thérapie par micro-ondes;
  • thérapie magnétique;
  • fluctuation (impact des courants pulsés);
  • applications d'ozokérite, de paraffine, de rêve.

L'arthrose de l'ATM s'accompagne souvent d'un déplacement pathologique de la mâchoire inférieure. La myogymnastique de Rubinov a été développée pour la correction de telles violations. Le patient doit ouvrir la bouche sans pousser la mâchoire en avant. L'exercice est effectué en position assise, l'appui du cou dans le mur, le poing appuie sur le menton. Ces exercices doivent être effectués 3 à 5 fois par jour pendant 2 à 5 minutes.

Traitement chirurgical

Dans le traitement de l'arthrose sévère et avancée, le traitement de l'articulation mandibulaire nécessite une intervention chirurgicale. En fonction de l'étendue des dommages à l'articulation est réalisée:

  • retrait du ménisque;
  • résection de la tête articulaire, avec et sans greffe ultérieure;
  • remplacement de l'articulation temporo-mandibulaire par une auto-articulation ou une endoprothèse.

Le stade 4 de l'arthrose - l'ankylose - peut parfois être éliminé par une opération sans prélèvement de sang, réparant la mâchoire inférieure. Il s'agit d'une dilution progressive des mâchoires à l'aide d'outils, au cours de laquelle les adhérences fibreuses se brisent. Si cette opération échoue, les adhérences sont disséquées à travers l'incision. Lorsque l'ankylose osseuse est compliquée par une déformation, une ostéotomie est réalisée en association avec une arthroplastie.

Les symptômes de l'arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire ne permettent pas toujours de penser que le problème réside précisément dans l'articulation. Il existe plusieurs maladies présentant des symptômes similaires. Le premier est l'arthrite, qui se caractérise par un processus inflammatoire prononcé. La seconde est les troubles neuromusculaires fonctionnels de l'ATM avec douleur, dans lesquels les douleurs musculaires prédominent. Pour effectuer un diagnostic correct, un examen complet est nécessaire à l'aide de méthodes de diagnostic du matériel. Le traitement de ce type d'arthrose comprend un certain nombre de mesures spécifiques effectuées par un dentiste. Après le traitement, les patients doivent régulièrement subir des examens de suivi par un dentiste.

Arthrose de l'articulation temporo-mandibulaire: causes, symptômes, traitement

L'arthrose de l'articulation maxillo-faciale est associée à des modifications dystrophiques de la structure. Dans cet article, quelles sont les principales causes de cette maladie, ses symptômes, ses thérapies et ses méthodes de prévention, ainsi que le type de traitement avec les remèdes populaires qui peuvent être appliqués

Pourquoi une maladie peut-elle se développer?

Cette pathologie a une origine chronique. L'arthrose de l'ATM est causée par des processus dystrophiques prolongés dans les tissus. Ils sont accompagnés d'un dysfonctionnement de la mâchoire inférieure. Le problème est commun. Selon les dernières données, les symptômes de cette maladie surviennent chez environ la moitié des patients après 50 ans. Chez les personnes âgées de plus de 70 ans, cette pathologie est déjà retrouvée dans 90% des cas, quel que soit leur sexe.

L'arthrose de la mâchoire est le plus souvent diagnostiquée chez les femmes jeunes. Le traitement d'une telle pathologie est effectué par des spécialistes de différentes spécialités: dentistes, orthopédistes, orthodontistes, chirurgiens, traumatologues et physiothérapeutes.

L'arthrose de la mâchoire appartient à une pathologie multifactorielle. Les raisons en sont à la fois locales et générales. Les facteurs locaux pour le développement de la maladie comprennent:

  • arthrite chronique maxillo-faciale;
  • pathologie de la morsure;
  • adentia (le plus souvent l'absence de molaires dans la mâchoire inférieure);
  • pathologie de l'émail;
  • le bruxisme;
  • mauvaise installation des joints;
  • erreurs dans le processus de prothèses dentaires;
  • les blessures;
  • historique des opérations sur l'articulation de la mâchoire.

Parmi les causes courantes de cette maladie:

  • hérédité défavorable;
  • violations dans les glandes endocrines;
  • pathologies vasculaires;
  • maladies systémiques;
  • les infections;
  • chez les femmes, ménopause et baisse de la production d'hormones sexuelles féminines en raison de changements liés à l'âge;
  • pathologie du tissu osseux et du cartilage.

La pathogenèse de cette maladie est associée à une charge supplémentaire sur la partie articulaire, supérieure à la limite d'endurance normale. Cela se produit à la suite de microtraumatismes, d'inflammations et de troubles métaboliques constants dans le corps. La pathologie des muscles masticateurs se développe progressivement. Tous ces processus provoquent des changements dans la nutrition tissulaire de la partie articulaire et les propriétés élastiques de ses tissus sont perdues.

La tête de la mâchoire change progressivement de forme (devient en forme de club, en forme de champignon, accrochée). Il diagnostique les signes d'ostéoporose.

Comment sont classées les maladies?

L'arthrose de la mâchoire peut être classée comme suit:

  1. Arthrose sclérosante. Se manifeste par une sclérose de la surface osseuse, un rétrécissement des crevasses articulaires.
  2. L’arthrose déformante se manifeste par l’aplatissement de la fosse de l’articulation, de sa tête et du tubercule articulaire. Simultanément, la formation d'ostéophytes à la surface de l'articulation est déterminée radiologiquement. Dans les cas avancés, l'arthrose de l'articulation mandibulaire se manifeste par une très forte déformation de la tête.
  3. L'arthrose primaire se développe chez une personne sans maladie antérieure. Ce type survient principalement chez les personnes âgées.
  4. L'arthrose secondaire est associée à des blessures fréquentes et graves, à des inflammations, à des troubles métaboliques ou à une fonction vasculaire.

Il y a 4 stades de pathologie maxillaire:

  1. Dans la première étape, il y a une instabilité dans l'articulation de la mâchoire. Le signe radiologique de cette instabilité est un rétrécissement non permanent de la fissure articulaire (légère ou modérément prononcée). Il y a une dégradation modérée du cartilage.
  2. Dans la deuxième étape, les modifications marquées sont notées. Sclérose diagnostiquée par radiographie et ossification du processus condylien dans la mâchoire inférieure.
  3. Au troisième stade (tardif), la fonction de l'articulation de la mâchoire est limitée. Dégénérescence presque complète du cartilage déterminée radiologiquement, il existe une sclérose massive des surfaces de l'articulation. Le processus condylien se raccourcit progressivement, la fosse articulaire se densifie.
  4. Au stade avancé, il se produit une dégradation fibreuse de l'articulation.

Quels sont les symptômes de la pathologie

Cette maladie se développe depuis longtemps. Au début, le patient ne remarque pas les changements qui se produisent dans le corps. Parmi les premiers signes de changements dégénératifs dans l'organisme, on trouve des claquements et des craquements, des raideurs matinales. Au cours de la journée, ces symptômes disparaissent progressivement. À l'avenir, la douleur rejoint une telle raideur: tout d'abord en parlant et en mastiquant, puis au repos. Les symptômes douloureux augmentent avec les conditions météorologiques, souvent en fin d'après-midi.

À l'avenir, la fonction de l'articulation est progressivement limitée. Cela devient perceptible lors de la limitation de l'amplitude du mouvement dans l'articulation. Ces symptômes sont notés:

  • faible mobilité;
  • asymétrie du visage;
  • changer la position de la mâchoire lors de l'ouverture de la bouche;
  • engourdissement du côté affecté;
  • douleur dans la langue;
  • douleur dans les oreilles, dans les globes oculaires, dans la tête, parfois lors de pertes auditives.

La palpation et l'auscultation sont déterminées par le crunch et le crepitus. Lors de la palpation du muscle ptérygoïdien, le patient ne ressent habituellement pas de douleur. Souvent, le patient ne peut pas ouvrir grand la bouche; dans de rares cas, la largeur de l'ouverture de la bouche ne dépasse pas 0,5 cm.Parfois, une personne décale la mâchoire inférieure sur les côtés pour ouvrir la bouche normalement.

De plus, lors de mouvements actifs, les patients ressentent une douleur très vive. La situation s’aggrave dans le même temps, la température augmente, il y a de la fièvre. En cas de parotidite purulente, la propagation du processus inflammatoire aux glandes salivaires et à l'oreille interne est possible. Il existe des symptômes caractéristiques des oreillons, une otite.

Dysfonction Douleur

Avec une charge inégale (unilatérale) sur l'articulation, un dysfonctionnement douloureux grave se produit. Elle se caractérise par l'apparition d'une douleur constante et douloureuse. Habituellement, il rayonne sur la joue, l'oreille et la nuque. La possibilité d'une ouverture normale de la bouche est généralement compromise. La palpation des muscles masticateurs provoque généralement une douleur.

Le traitement du dysfonctionnement de la douleur vise principalement à éliminer ses manifestations. Ceci peut être réalisé grâce à l'utilisation d'analgésiques et de sédatifs. Affichage de médicaments aux propriétés myorelaxantes. Sirdalud est utilisé le plus souvent à cette fin.

Moyens de diagnostiquer la maladie

Plus tôt vous commencez à traiter une arthrose, plus le pronostic sera favorable. Le diagnostic est réalisé à partir de données fonctionnelles, radiographie. Si le patient se tourne vers le dentiste, les plaintes sont analysées, la cavité buccale est examinée, la palpation des muscles et de l'articulation est réalisée. Soigneusement déterminé la dimension du mouvement dans l'articulation.

Comme la principale méthode de diagnostic est la radiographie de l'articulation. Avec son aide, les premiers signes d'arthrose sont détectés. La tomodensitométrie vous permet de déterminer plus précisément de tels changements dans l'articulation. De plus, les examens suivants sont effectués:

  • arthrographie;
  • orthopantomographie de la mâchoire;
  • électromyographie;
  • rhéographie;
  • arthrophonographie;
  • axiographie.

Consultation d'un orthodontiste, endocrinologue, rhumatologue.

Cette maladie se distingue de l'arthrite, des dysfonctionnements des muscles et des articulations, du chondrome, des ostéomes.

Principes de traitement

En cas de détection d'arthrose de la mâchoire, un traitement complet est obligatoire. Les mesures thérapeutiques, orthopédiques et orthodontiques nécessaires sont fournies. Pendant toute la période où le traitement de l'arthrose de la TMJ est effectué, un régime alimentaire équilibré est présenté, avec la restriction de la nourriture solide, en plus il est nécessaire de mâcher intensément la nourriture. Parfois, une restriction de conversation est montrée pour limiter la tension intense sur l'articulation.

L'étape stomatologique du traitement implique l'élimination des facteurs conduisant à une surcharge articulaire. Il y a l'élimination des défauts des dents, la correction de la morsure. Parfois, le patient a besoin de moudre les dents, avec le remplacement des obturations. Éliminez la surcharge et l'installation des couronnes, portez des prothèses et des systèmes orthodontiques. Il faut se rappeler que cette méthode de traitement de l'arthrose de l'articulation de la mâchoire est assez longue.

Il est très important d'arrêter la douleur résultant de cette maladie. Et pour cela, utilisez souvent la méthode traditionnelle d'élimination de la douleur - des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le plus souvent, ces outils sont utilisés sous forme de tablette. Onguent moins couramment utilisé avec les AINS. Les chondroprotecteurs sont utilisés pour améliorer le trophisme tissulaire et ralentir le processus dégénératif dans les tissus. Bien prouvé un outil tel que Hondroksid.

Méthodes physiothérapeutiques

La thérapie physique pour la maladie a un effet positif sur l'articulation de la mâchoire et prévient ses dommages ultérieurs. Parmi les procédures physiothérapeutiques, les suivantes sont souvent utilisées:

  • phonophorèse ultrasonore;
  • électrophorèse (exposition à un faible courant électrique);
  • traitement de l'articulation touchée avec un laser;
  • thérapie magnétique;
  • galvanothérapie;
  • fluctuation;
  • traitement à la paraffine;
  • traitement à l'ozokérite;
  • irradiation articulaire infrarouge;
  • traitement par micro-ondes;
  • massage

Si un traitement adéquat est effectué, l’arthrose de l’articulation temporo-mandibulaire a de nombreuses chances d’être efficace.

Traitement de l'arthrose traumatique

Ce type de maladie résulte de blessures graves dans cette région. La tâche principale du chirurgien est de réaliser l'immobilité de l'articulation. Cela peut être réalisé en imposant une soi-disant élingue. Il fixe de manière fiable la mâchoire et empêche les mouvements brusques.

Le port d'une écharpe est recommandé pendant 2 à 3 jours si le patient développe une arthrite à caractère infectieux. La durée du port d'un pansement pour les blessures à l'articulation de la mâchoire est prolongée à 10 jours. Pendant cette période, il est recommandé de ne manger que des aliments liquides pour éviter les complications.

Si l'arthrite traumatique est accompagnée d'un œdème, on prescrit généralement au patient des médicaments pour stimuler la circulation sanguine altérée dans les tissus malades. Des antibiotiques sont prescrits pour réduire l'intensité du processus inflammatoire. De plus, les immunomodulateurs sont recommandés pour améliorer le fonctionnement du système nerveux.

Caractéristiques de la thérapie chirurgicale

Le traitement chirurgical de cette maladie est indiqué dans les cas graves. Actuellement, les chirurgies peu invasives sont utilisées pour rétablir rapidement les fonctions normales de l'articulation de la mâchoire. Dans le même temps, il n’ya pas de violation des fonctions de morsure et de mastication, comme cela se produisait auparavant lors d’opérations conjointes traditionnelles.

Habituellement, le médecin choisit l'une des méthodes de traitement chirurgical de l'arthrose de l'articulation de la mâchoire suivantes:

  • résection de la tête de l'articulation;
  • retrait du disque à l'intérieur de l'articulation (méniscectomie);
  • transplantation de la tête articulaire;
  • prothèses (dans les cas graves, lorsqu’une destruction complète de l’articulation a eu lieu).

L'arthroplastie est utilisée dans les cas avancés lorsque d'autres méthodes de restauration de la fonction articulaire normale sont impossibles.

Traitement par des méthodes folkloriques

L’objectif de traiter l’arthrose de la mâchoire à l’aide de remèdes populaires est d’éliminer les symptômes de la maladie et ses causes. Les onguents, compresses, teintures les plus couramment utilisés.

Les meilleurs moyens de traiter l'arthrose à la maison sont les suivants:

  1. Un mélange de canneberges, de miel et d'ail est haché avec un hachoir à viande. La réception interne d'un tel outil améliore considérablement la nutrition des tissus malades, réduit l'inflammation et la douleur. Un tel mélange est souhaitable de prendre avant de manger de la nourriture.
  2. Avant chaque repas, il est conseillé de boire du vinaigre de cidre dilué dans de l’eau. Ce médicament élimine très bien les dépôts de sel dans le corps. Un traitement d'une durée d'au moins 1 mois aide à normaliser les processus métaboliques dans les muscles.
  3. Le traitement avec les produits apicoles procure un puissant effet anti-inflammatoire et tonique. L'utilisation du venin d'abeille en tant qu'agent thérapeutique contribue à activer le système immunitaire et à renforcer les tissus corporels. Avant d'utiliser des produits apicoles à des fins médicinales, vous devez vous assurer que vous n'êtes pas allergique.

Avant d'utiliser des remèdes populaires, il est conseillé de consulter un médecin.

Mesures préventives

La prévention de cette maladie est réduite à certaines mesures:

  • améliorer la qualité de la nutrition;
  • augmentation de l'activité motrice;
  • lutter contre les mauvaises habitudes;
  • hygiène buccale approfondie;
  • correction opportune des défauts de morsure, assainissement de la cavité buccale;
  • visites régulières chez le dentiste.

L'arthrose de la mâchoire est une maladie assez commune. Il est bien traitable dans les premiers stades. Si vous commencez la maladie, les résultats du traitement ne seront pas aussi élevés.

Tout le monde a le pouvoir de prévenir les maladies. Il est très important de consulter régulièrement le dentiste pour le traitement d'éventuels dysfonctionnements articulaires. Dans les cas avancés, on recommande au patient un traitement chirurgical pour réparer l'articulation. Les technologies médicales modernes rendent le traitement facile et sans douleur.