Principal

La goutte

Arthrose du traitement des articulations du gros orteil

L'arthrose est une maladie chronique des articulations, associée à leur déformation. Lorsque cela se produit, la mobilité de ces articulations est limitée. Cette maladie liée à l'âge peut affecter absolument toutes les articulations. Considérez ce qu'est l'arthrose du gros orteil.

Qu'est ce que c'est

L'arthrose du gros orteil est causée par une lésion du cartilage articulaire qui protège et recouvre les os du pied. Avec l'arthrose, ces mêmes cartilages commencent à perdre de la souplesse et de l'élasticité, puis sont complètement effacés. En conséquence, les articulations, qui restent sans cartilage, commencent à se perdre et se déforment ensuite.
L'arthrose peut être considérée comme une déformation de l'orteil liée à l'âge, après la perte de l'articulation du cartilage.

Causes de

Les facteurs d'arthrose des articulations des doigts sont nombreux. Il est présent principalement chez les adultes et se forme au fil des ans.

Parmi les principales causes de son apparition sont:

  • La différence de longueur entre le pied droit et le pied gauche
  • Pieds plats
  • Changements congénitaux de l'articulation des doigts
  • Pied large
  • Difformité Shin
  • Hypothermie permanente
  • Trouble métabolique
  • Arthrose de la jambe entière
  • Marcher souvent dans les talons des femmes
  • Chaussures dérangeantes et trop étroites
  • L'ostéoporose
  • Diverses blessures, par exemple chez les joueurs de football ou les ballerines
  • Le diabète
  • Obésité (un poids élevé exerce une pression sur le pied)

Voici les causes les plus courantes d'arthrose sur le gros orteil.

Les symptômes

L'arthrose du doigt est très facile à reconnaître. Quand il apparaît, la personne ressent immédiatement un inconvénient relatif.

Donc, parmi les symptômes distinguent ce qui suit:

  • Douleur au doigt
  • Rougeur autour du joint
  • Puffiness du pouce
  • Raideur, inconfort
  • Crunch dans les os

Le plus inconfortable dans l'arthrose est la douleur. Au début, ils ne tourmentent que pendant les périodes d'effort physique, de mouvements actifs, mais lorsque la maladie s'aggrave, la douleur peut être perturbante même lorsque la personne est en paix, c'est-à-dire pendant les périodes passives.

Comment réduire la douleur sans médicament?

Des douleurs désagréables, parfois même insupportables, peuvent être supprimées à l'aide d'un massage et de certains exercices.

Les exercices pour l'arthrose malaxent, c'est-à-dire qu'ils suppriment la raideur et la douleur. La gymnastique est une extension lente et une flexion du doigt, des exercices d'étirement et de renforcement à l'aide d'éléments supplémentaires.

Avec une douleur très forte devrait reposer plus.

Les médecins recommandent également de porter des chaussures plus confortables pour soulager la douleur, sans talons hauts, avec une semelle dure ou une semelle spéciale - un soutien de la voûte plantaire.

Bien pour réduire la douleur aider les massages, qui devraient être effectués régulièrement.

Il existe plusieurs types de massage:

  1. Caressant tout droit.
  2. Frotter de différentes manières - zigzag, mouvements circulaires, spirale.

Le massage améliore la circulation sanguine au doigt, supprime les raideurs «matinales», réduit la douleur, aide les tissus contenant de l'oxygène, prévient l'immobilité des articulations.

Comment guérir votre pouce?

Il n'y a pas si longtemps, l'arthrose est apparue. Vous pouvez essayer de l'éliminer en choisissant des chaussures appropriées. Si une personne fait de l'embonpoint, vous devez alors ajuster votre alimentation et la réduire.

Dans les premiers stades, il est nécessaire d'exclure autant que possible les raisons de son apparition.

L'arthrose du pouce à un stade ultérieur peut être traitée de plusieurs manières:

  • Thérapie au laser - consiste à utiliser un faisceau de lumière renforcé, qui consiste en un rayonnement, par exemple ultraviolet ou rouge. Le laser est largement utilisé pour le traitement, car il a un effet anti-inflammatoire et analgésique, améliore le métabolisme et la circulation sanguine dans la jambe. Le cours d'un tel traitement est généralement de 15 séances.

Cette thérapie est utilisée comme traitement dans les premiers stades, ainsi que dans la thérapie complexe dans le traitement de l'arthrose. Lorsqu'une maladie est négligée, le traitement au laser agira comme un traitement supplémentaire par rapport à un autre, plus puissant.

De plus, cette méthode est sans danger en l’absence de contre-indications, telles que tumeur, maladie du sang, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, cirrhose, tuberculose.

  • Cryothérapie - traitement par le froid. En cryothérapie, le doigt est exposé à des températures froides ou plutôt très basses de l'air ou de l'azote liquide.

Ce traitement devient de plus en plus populaire. Grâce à lui, le pouce améliore et augmente la circulation sanguine, diminue l'enflure, soulage les spasmes musculaires et réduit la douleur. Le traitement de l'arthrose devrait comporter environ 12 interventions, parfois même moins, qui sont pratiquées tous les jours ou tous les jours. La cryothérapie est considérée comme plus efficace que le laser.

  • Magnétothérapie - exposition à un champ magnétique constant ou alternatif de basse fréquence. Stimule les muscles, améliore le métabolisme, la circulation sanguine, réduit l'inflammation et le gonflement.

Cette méthode aide non pas tous les patients, mais environ la moitié. Par conséquent, le traitement de l'arthrose du pouce avec des aimants est considéré comme étant insuffisamment efficace. Il y a aussi des contre-indications. Ceux-ci incluent les accidents vasculaires cérébraux, l'oncologie, les crises cardiaques, la grossesse.

  • Rayonnement ultrasonique: impact des ondes sonores sur le pouce affecté. Vous permet d'accélérer le métabolisme, réduit les spasmes musculaires, améliore la circulation sanguine et a également un effet anti-inflammatoire et analgésique.

Il est recommandé d’utiliser l’échographie comme traitement complexe de l’arthrose, mais pas comme traitement indépendant. Les contre-indications au traitement de telles échographies sont les maladies du sang, la grossesse, l'insuffisance cardiaque.

  • Électrostimulation - thérapie actuelle à différentes fréquences. Restaure la fonction contractile et motrice des muscles, améliore la circulation sanguine. Pas assez de méthode efficace.

L'électrostimulation est recommandée en complément des exercices. Ses contre-indications sont les suivantes: crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, oncologie, maladies infectieuses graves.

  • Traitement thermique - cela inclut la thérapie à la paraffine, l’ozokérite, la thérapie par la boue

L'essence de cette thérapie est l'effet sur le doigt de substances capables de retenir la chaleur pendant une longue période, par exemple la cire de montagne ou l'ozocérite. Il améliore le métabolisme et augmente la circulation sanguine. Appliqué avec un traitement dans les premiers stades. Les contre-indications comprennent les maladies rénales, le sang et l’hépatite.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle propose également différents types de traitement: chaleur, herbes. Nous présentons certains des traitements folkloriques les plus efficaces pour traiter l'arthrose des orteils.

Recette De Pissenlit

1) Fleurs de pissenlit (100 gr.)

Méthode de préparation et d'utilisation:

Hachez les fleurs de la plante, versez de l'iode pour la recouvrir. Laissez le mélange reposer pendant 4 jours.

Le cinquième jour, un filet d'iode est appliqué sur le doigt avec cette solution. Les pieds doivent être cuits à la vapeur au préalable et essuyés à sec. Recommander à appliquer cette recette pendant 2 semaines tous les jours.

L'arthrose du gros orteil est une maladie qui évolue rapidement et qui s'aggrave avec le temps. Par conséquent, en cas de l'un des symptômes, un besoin urgent de consulter un médecin. Au début, la probabilité de guérison est élevée.

Traitement de l'arthrose gros orteil

Une maladie courante est l'arthrose du gros orteil. Ce sont des déformations articulaires et des changements pathologiques, à la suite desquels le cartilage hyalin perd son élasticité, une inflammation des tissus mous se produit. De nombreux facteurs sont responsables du développement de la maladie, les principaux étant les chaussures inconfortables, le surpoids et les blessures. Le traitement doit commencer aux stades précoces, il permettra de se débarrasser complètement de la maladie et d'éviter le développement du stade chronique d'arthrose interphalangienne des articulations du pied.

Causes de la maladie

Le mythe selon lequel l'âge ou la déposition de sel est la principale cause d'arthrose du gros orteil a été détruit depuis longtemps. Parfois, ces facteurs peuvent affecter le développement de la maladie, mais les médecins considèrent que les principales raisons sont les suivantes:

  • Utilisation fréquente de chaussures à talons hauts ou à bout pointu.
  • Dommage au pied, gros orteil.
  • Structure anatomique non standard du pied.
  • La présence de flatfoot.
  • Prédisposition génétique à la maladie.
  • La présence de maladies concomitantes des articulations, le diabète de tout type, l'obésité.

Les stades de la maladie et leurs symptômes

Les principaux symptômes indiquant la présence d'arthrose incluent:

  • Fatigue des jambes.
  • Sensations douloureuses au pied, au pouce.
  • La formation de croissance, cors, os saillants.
  • L'émergence de crunch pendant le mouvement.

Les médecins distinguent trois stades de développement de l'arthrose du gros orteil, chacun présentant ses propres caractéristiques et symptômes:

  • Étape 1 Il se caractérise par des douleurs dans les articulations des jambes, des poches et des pieds gonflés. En ce qui concerne le médecin à ce stade de développement de la maladie, il existe un risque d’élimination complète de la maladie et de tous les symptômes. LFK montré dans tous les cas.
  • Étape 2 Forte douleur dans les jambes, qui culmine lors d’une augmentation de la charge. Il y a un crunch lors du déplacement, une inflammation des tissus mous.
  • Étape 3 Il y a une déformation de l'articulation, une douleur insupportable, le gros orteil est décalé sur le côté en raison de l'épaississement de la tête de l'os métatarsien, une croissance apparaît. Aide à opérer.

Traitement de l'arthrose des orteils

Pour commencer le traitement, vous devez consulter un orthopédiste, un arthrologue ou un rhumatologue. Les méthodes d'enquête suivantes sont largement utilisées:

  • Examen attentif par un médecin.
  • L'examen aux rayons X déterminera le degré de développement de la maladie, l'image sera clairement une déformation visible.
  • L'analyse biochimique du sang permet de s'assurer que le diagnostic est correct, en écartant le risque de goutte.
  • La densitométrie est une étude permettant de déterminer la densité d'un tissu.

Lorsque le diagnostic est confirmé, une question raisonnable se pose: comment traiter l'arthrose, existe-t-il une possibilité de suivre un traitement à domicile ou est-il utilisé dans des traitements hospitaliers, des sanatoriums? Pour cela, en règle générale, des méthodes complexes sont utilisées pour affecter l’articulation endommagée et obtenir un effet maximal. Façons de traiter la maladie:

  • L'utilisation de médicaments (AINS, chondroprotecteurs, antibiotiques si nécessaire, crèmes chauffantes, onguents chauffants).
  • Procédures de physiothérapie.
  • Thérapie manuelle
  • Hirudothérapie pour arthrose.
  • Intervention chirurgicale
  • Méthodes orthopédiques (utilisation de doublures, chaussures spéciales).
  • Massage thérapeutique, utilisation d'un appareil de massage des pieds.
  • Régime alimentaire pour arthrose (nutrition adéquate, utilisation de vitamines et de minéraux, utilisation minimale de sel dans les aliments).

Traitement de la toxicomanie

Pour lutter contre la maladie et obtenir une rémission, on utilise des pommades et des préparations médicales qui, en fonction de l'action, sont classiquement divisées en plusieurs groupes:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens - les médicaments de ce groupe soulagent l’inflammation dans la zone touchée et atténuent la douleur. Ces médicaments comprennent: Movalis, Ortofen, Ibuprofen. Le traitement avec ces médicaments est de courte durée, leur objectif principal étant de réduire l'inflammation, qui peut être atteinte en quelques jours. Il est important de respecter correctement la posologie du médicament. Par conséquent, "l'ibuprofène" doit prendre quatre jours, soit deux comprimés 3 à 4 fois par jour après les repas.
  • Les chondroprotecteurs dans l'arthrite empêchent la destruction du tissu cartilagineux. Chondroïtine-Akos, Hondrolon, Teraflex sont considérés comme étant en demande. Un médicament efficace de production nationale est "Elbon", à prendre 750 mg deux fois par jour, ou 600 mg trois fois.
  • Analgésiques - groupe de médicaments utilisés pour réduire la douleur ("Spazmalgon", "Ketarol", "Afluton"). Analgin est de 1-2 comprimés, lorsque la douleur devient particulièrement insupportable, mais vous ne pouvez pas utiliser plus de 8 comprimés par jour. La durée du traitement dépend de l'évolution de la maladie.
  • Injections: «Fermatron» (3 à 5 fois par jour pendant le mois), «Synvisc» (3 injections à une fréquence d'une semaine), «Ostenil» (une injection par semaine, maximum de 3 à 5 par traitement jusqu'à soulagement complet de la douleur), préparations contenant de l'acide hyaluronique.
  • Préparations pour la thérapie locale. La pommade Bishofit doit être appliquée quotidiennement avant le coucher.

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle aide à corriger l'articulation douloureuse. Le traitement utilise deux techniques:

  • Mobilisation - étirement, étirement de l'articulation. Après la procédure, le mouvement normal entre les os, reliés par le cartilage, est restauré, les sensations douloureuses, les spasmes et la gêne disparaissent. Pour maintenir l'effet obtenu, le traitement coûte 1 fois par mois.
  • Manipulation - la restauration de l'emplacement anatomiquement correct de l'articulation par un seul mouvement vif. Avec des procédures appropriées, le soulagement vient instantanément.

Quel est le traitement requis pour la risarthrose (arthrose du pouce)?

Les deux principales articulations de soutien des membres et les petites articulations des mains et des pieds sont sensibles à l'arthrite. L'arthrose du pouce, appelée aussi risarthrose, est une maladie assez courante. Bien que cela affecte les petites articulations, il entraîne une invalidité importante, une capacité de travail réduite et une capacité de libre-service. En raison de la douleur et de la déformation des os, le mouvement du doigt est difficile, ce qui entraîne une altération de la motricité fine. En cas de rhizarthrose du pouce, le traitement doit commencer le plus tôt possible, aux premiers stades de la maladie, afin de préserver les fonctions de la main.

Étiologie et pathogenèse

Une maladie articulaire dégénérative-dystrophique se développe pour diverses raisons. L'arthrose est souvent causée par une violation de la synthèse du tissu cartilagineux, qui peut être provoquée génétiquement, provoquée par une maladie ou des changements liés à l'âge. La destruction progressive du cartilage peut être déclenchée par une charge constante sur l'articulation du pouce dans le processus d'activité professionnelle, microtraumatismes réguliers. Si la cause de la maladie ne peut pas être établie, on l'appelle primaire, si les raisons sont claires, secondaires.

Le pouce est constitué des phalanges principale et de l'ongle, reliées par une articulation interphalangienne. La phalange principale est reliée à l'os tubulaire de la première articulation métacarpophalangienne métacarpienne et à la base du doigt se trouve la première articulation carpienne-métacarpienne du type selle. Il sert à relier le trapèze au métacarpien et fournit toute la gamme de mouvements du pouce par rapport au reste de la main. Il s'agit d'une maladie de cette articulation appelée rizartroz; dans la DCI, elle est traitée dans une section distincte.

Parmi les causes de la rhizartrose du pouce sont:

  • hypermobilité de la première articulation carpométacarpienne due à une dysplasie congénitale du tissu conjonctif;
  • blessures à la main;
  • arthrite des doigts.

Comme d'autres types d'arthrose, la risarthrose peut être associée à des déséquilibres hormonaux sur fond de maladies endocriniennes ou de ménopause chez les femmes, à un déficit en approvisionnement en sang et en cartilage. Le développement de la rhizartrose du pouce commence par l’amincissement du tissu cartilagineux de l’articulation. Le cartilage perd du liquide, des fissures, devient rugueux. La fente articulaire entre les os articulés se rétrécit, le tissu osseux est compacté et se développe le long des bords. Les galles ostéophytes limitent le mouvement du doigt, elles dépassent aux derniers stades du développement à travers les tissus mous. La mobilité limitée conduit à une perte musculaire et à un raccourcissement des ligaments. La maladie est accompagnée de douleur, éventuellement du développement du processus inflammatoire.

Traitement

Cette maladie est caractérisée par une progression rapide. Par conséquent, dès les premiers signes de douleur et la mobilité limitée des articulations, le traitement de l'arthrose du pouce doit être débuté immédiatement. Au début de la maladie, l'arthrose n'est pas difficile à traiter, les douleurs sont arrêtées par des anti-inflammatoires et les contractures persistantes dues à la faiblesse musculaire et à la croissance des ostéophytes ne se sont pas encore développées. Il est beaucoup plus difficile et plus important de ralentir les processus dégénératifs-dystrophiques dans les tissus cartilagineux et osseux de l'articulation. La thérapie doit être complète, pour combiner l'utilisation de médicaments, la physiothérapie, le massage et les exercices thérapeutiques.

Lors de la première étape, l'immobilisation de l'articulation touchée avec un bandage peut être représentée, le doigt se fixant dans la position correcte avec un bandage. Ces mesures permettent de réduire la charge exercée sur le joint et d’empêcher sa déformation rapide. Assurez-vous de suivre un régime, ses principes sont les mêmes que ceux des autres types d'arthrose.

Traitement médicamenteux

Le traitement de la rhizartrose est principalement symptomatique, un soulagement oral des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) est prescrit pour soulager la douleur et l'inflammation. Ils ne sont pas destinés à une utilisation à long terme, le médecin traitant ne prescrit des AINS que dans le cours aigu de la maladie. Lorsque le processus inflammatoire est arrêté, ils sont annulés. En outre peut être appliqué pommade:

  • sur la base des AINS pour soulager la douleur, l'inflammation, l'enflure;
  • avec irritant, réchauffant, composants vasodilatateurs pour améliorer la circulation sanguine, supprimer la douleur;
  • avec des chondroprotecteurs pour empêcher la destruction du tissu cartilagineux.

L'administration systémique de chondroprotecteurs, par voie orale ou sous forme d'injections intramusculaires, est significativement plus efficace. Ces préparations contiennent des composants de tissu cartilagineux; leur admission à long terme à un stade précoce peut arrêter ou ralentir la destruction du cartilage articulaire. Aide à soulager la douleur et à rétablir la mobilité grâce à un médicament à base d'acide hyaluronique, qui sert de lubrifiant pour les articulations. Mais il est nécessaire de l'introduire dans la membrane articulaire, en cas d'arthrose de petites articulations, il est difficile, une grande habileté du médecin et un contrôle par ultrasons de la manipulation sont nécessaires. En outre, de telles injections ne sont pas prescrites pour le processus inflammatoire dans l'articulation. Souvent, l'arthrose se développe sur fond d'irrigation sanguine insuffisante, prenant alors des médicaments pour améliorer la microcirculation.

Traitement non médicamenteux

En cas d'arthrose, en particulier à un stade précoce, les procédures physiothérapeutiques donnent de bons résultats:

  • électrophorèse, magnétothérapie, laser, thérapie par ondes de choc;
  • applications d'ozokérite, de paraffine;
  • bains locaux pour les doigts malades avec du sel de mer, du bischofite, des décoctions aux herbes;
  • application de compresses avec bischofite, dimexidum, bile médicale sur la zone de projection commune.

Pendant la rémission, vous pouvez faire un massage, mais en mode économe, pour éviter des effets mécaniques intenses. Caresser et frotter légèrement la brosse peut être fait indépendamment, et non seulement limité à la zone de l'articulation douloureuse, travaillez à travers toute la brosse. Le massage par percussion doit être effectué par un masseur. Il consiste en des gifles et des coups aux articulations, mais il est nécessaire de les appliquer à travers la brosse du massothérapeute, en fixant solidement la brosse du patient. Méthode efficace - exercices thérapeutiques pour les pinceaux. Il est utile de frotter les doigts sur la table, de trier le chapelet, de modeler, de tricoter. Même si seul le pouce est frappé, il est conseillé de faire les exercices, en utilisant tous les doigts pour éviter leur arthrose.

  1. Effectuer des mouvements de rotation dans le sens des aiguilles d'une montre et dans le sens contraire avec le pouce. Commencez avec 10 rotations dans chaque direction, portez progressivement leur nombre à 20-25.
  2. Debout, lève les bras au dessus de la tête. Les paumes se lèvent, se mettent l'une sur l'autre, mais ne tissent pas les doigts dans la mèche. Restez dans cette position pendant 10 secondes, baissez les bras sur les côtés, détendez-vous. Augmentez progressivement la durée de l'exercice statique, ramenez-le à une minute.
  3. Étirez-vous avec l'index, le milieu, sans anneau, avec le bout du pouce, effectuez des mouvements circulaires avec le coussinet pour le pouce sur les coussins de tous les autres, 4-5 mouvements pour chaque doigt.
  4. Étirez vos bras devant vous et serrez et desserrez vos doigts dans les poings 10 fois.

Méthodes folkloriques

En plus des méthodes de la médecine officielle avec la risarthrose, un traitement avec des remèdes populaires peut être effectué. Il est utile de boire des herbes et des infusions avec un effet anti-inflammatoire, d'appliquer des pommades, de faire des compresses. La médecine traditionnelle recommande de chauffer les articulations avec du sable (dans le processus inflammatoire aigu, toute procédure thermique est contre-indiquée). Les grands sacs remplis de sable chaud sont appliqués sur les gros joints et les pinceaux peuvent être complètement immergés dans le sable en les versant dans un bol. Il est également pratique de préparer des bains locaux, par exemple avec une décoction d’aiguilles de pin. Si vous appliquez une pommade chauffante sur les articulations des mains, un frottement et une masse pour une compresse, portez des gants en coton ou en laine.

Moyens pour l'administration orale:

  • teinture de sabelnik (100g par litre de vodka, insistez 3 semaines), à prendre 3 fois par jour après les repas;
  • 2 cuillères à soupe l collecte d'herbe (5 g d'inflorescences de calendula, d'écorce de nerprun, de baies de genièvre, 10 g d'ortie, de sureau, 15 g de prêle, 20 g de feuilles de bouleau et d'écorce de saule) pour un demi-litre d'eau, 10 minutes pour cuire à feu doux verre avant de manger.

Composés pour compresses:

  • feuille de chou, légèrement cassée avant l'extraction du jus ou réduite en bouillie;
  • un mélange de feuilles d'aloès émincées avec du miel liquide et de la vodka (pour 4 à 5 grandes feuilles de 100 g de vodka et de miel);
  • un mélange pris dans des proportions égales de savon et de miel d'herbes avec des oignons hachés;
  • une masse de craie en poudre diluée avec du kéfir;
  • teinture à l'eau d'Hypericum, de millefeuille et de racine de bardane;
  • un mélange de vinaigre de table avec du miel 1: 1;
  • gruau d'avoine.

Et ce pansement réduit les toxines des tissus, soulage les poches, sature en vitamines. Dissoudre 2 cuillères à soupe de sel dans une demi-tasse d'eau chaude, ajouter une cuillère à soupe de levure et verser progressivement la farine de riz (moulu dans un moulin à café). Pétrir et ajouter la farine jusqu'à l'obtention d'une pâte épaisse. Il est appliqué sur le bandage et sur l'articulation douloureuse pendant 3 à 4 heures, à répéter jusqu'à ce que l'état s'améliore.

Pommades et frottements:

  • teintures de lilas blanc, d'eucalyptus, de sabelnik sur vodka;
  • un mélange de fleurs de calendula et de camomille écrasées, de racine de bardane avec de la vaseline;
  • graisse de blaireau.

Tous ces outils ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation du médecin, d'abord pour effectuer un test d'allergie.

L'articulation, située à la base du pouce, est souvent soumise à des modifications dégénératives-dystrophiques. Au fil du temps, la risarthrose se manifeste par une symptomatologie de plus en plus grave et devient de plus en plus difficile à traiter. Pour ralentir le développement de la maladie, il est nécessaire de commencer le traitement le plus tôt possible et de le mener systématiquement. Les chondroprotecteurs suivent donc de longs cours et les exercices doivent être effectués en permanence. Lors de l'exécution de formes de risarthrose doivent recourir à une intervention chirurgicale. En règle générale, les petites articulations ne remplacent pas les endoprothèses, mais se immobilisent simplement. Une telle opération (arthrodèse) élimine la douleur, mais perturbe la fonction de la main.

Symptômes et traitement de l'arthrose des orteils

L'arthrose du gros orteil est l'une des maladies les plus courantes du système musculo-squelettique. Cette pathologie apparaît en raison d'une violation du métabolisme local dans le tissu cartilagineux de l'articulation.

Les jeunes gens souffrent rarement d'arthrose, les maladies sont plus susceptibles de survenir chez les personnes âgées de 60 à 65 ans. Au cours du développement du processus pathologique, la destruction du cartilage se produit, il devient plus mince. Au cours de la période de changements dégénératifs, la croissance intensive des os et des tissus mous commence, et les muscles et les ligaments périarticulaires sont progressivement impliqués dans le processus. En outre, le cartilage perd du liquide en raison de la perturbation des processus rédox, ce qui entraîne une perte de la fonction motrice de l'articulation.

Causes et facteurs de risque

L'arthrose des orteils est un autre nom - la maladie des ballerines. Cela est dû au fait que l'impulsion pour le début de l'inflammation à l'intérieur de l'articulation du pouce du pied est un excès de charge constant.

Les catégories de personnes suivantes sont susceptibles au développement de cette maladie:

  • Les personnes âgées Comme les causes de l'arthrose du deuxième orteil sont des modifications dystrophiques du tissu cartilagineux, ainsi qu'une perturbation du métabolisme local, chez les personnes âgées plus souvent que toute autre maladie;
  • Les femmes qui marchent régulièrement dans des chaussures à talons hauts inconfortables;
  • Les personnes engagées dans un travail physique pénible, ainsi que les athlètes.

Les facteurs de risque incluent:

  • Prédisposition héréditaire. Quels que soient son âge et son sexe, une personne peut souffrir d'arthrose du gros orteil si un membre de sa famille souffre de la même maladie;
  • Problèmes de métabolisme. Les troubles métaboliques graves conduisent souvent au développement de maladies des articulations;
  • Maladies chroniques. Le résultat de pathologies graves telles que l'obésité ou le diabète sucré, peut être des problèmes avec les articulations des jambes;
  • A déjà subi des blessures. Les fissures, les entorses des tendons, les ecchymoses et les fractures des orteils peuvent se manifester par une arthrose après de nombreuses années.
  • Effort physique excessif. Le travail acharné ou une éducation physique inappropriée peut nuire à l'état du système musculo-squelettique;
  • Mobilité

Le plus souvent, l'arthrose des articulations interphalangiennes du pied affecte 2 et 3 doigts. Porter longtemps une chaussure étroite et inconfortable peut causer un autre problème: un doigt de marteau. En présence d'au moins un facteur, il convient de reconsidérer le mode de vie et de minimiser le risque de développer une pathologie.

Dans la révision de la classification internationale des maladies 10 (CIM –10), l'arthrose a été affectée du code M15-M19.

Types d'arthrose

L'arthrose de la phalange du gros orteil se développe lorsque le cartilage manque de liquide nutritif, ce qui entraîne une perte de mobilité des articulations. En l'absence de traitement en temps opportun, cette condition peut conduire le patient à un handicap.

L'arthrose des orteils est divisée en 2 types:

  • Primaire. Elle se caractérise par une lésion d'os osseux en bonne santé, non susceptible à aucune maladie.
  • Secondaire. Elle se caractérise par des lésions de tissus précédemment affectés par le processus pathologique.

Stades de développement de la pathologie, leurs symptômes

La maladie est accompagnée d'un certain nombre de symptômes communs. Ceux-ci comprennent:

  • Douleur aux orteils;
  • Raideur de mouvement;
  • Crunch sec particulier en marchant;
  • Déformation de l'articulation.

En outre, l'arthrose des orteils est divisée en 4 étapes. Chacun d'eux a ses propres caractéristiques:

  • Je degré - se manifeste par une sensation de raideur, ainsi qu'une faible douleur dans les orteils. De tels symptômes n'entraînent pas de gêne grave, peu de personnes leur donnent un sens.
  • Grade II - se caractérise par l'apparition d'un fort resserrement lors du mouvement. La douleur augmente, il y a des signes d'inflammation: le pouce gonfle, la peau devient rouge. Parfois, la température corporelle augmente;
  • Grade III - le syndrome de la douleur ne va pas 24h / 24. Le doigt change de forme et de longueur, le tissu osseux se développe. Le pied peut être complètement immobilisé en raison de la diminution de la mobilité des articulations. Au bord du pouce, vous pouvez sentir un épaississement. Peut-être l'apparition de boiteries. La maladie progresse à ce stade s'il n'y a pas de traitement approprié;
  • Degré IV - caractérisé par la destruction complète de la jonction osseuse. Une arthrose aussi sévère ne peut être guérie que par une endoprothèse - une intervention chirurgicale consistant à introduire l'implant dans l'articulation. Ce degré est rare.

Que montrera la radiographie

La radiographie permet de visualiser les troubles dégénératifs-dystrophiques au sein de l'articulation des articulations. Pour l'arthrose des orteils est caractérisé par les changements suivants:

  • Atrophie des muscles adjacents à l'articulation;
  • Rétrécissement de l'espace articulaire;
  • Destruction du tissu cartilagineux;
  • La formation de croissances osseuses.

Tous les changements internes sont accompagnés de manifestations externes visibles sur la photo.

Les conséquences

La conséquence la plus grave de la maladie est la perte partielle ou totale de l'activité motrice du pied. Dans une telle situation, une opération est effectuée au cours de laquelle le joint est artificiellement formé à nouveau. Après une telle intervention nécessite une récupération à long terme.

En outre, le manque de traitement approprié de l'arthrose du gros orteil peut avoir les conséquences suivantes:

  • L'apparition d'une bursite - inflammation du sac périarticulaire;
  • Le développement de l'arthrose combinée, qui affecte plusieurs orteils;
  • Difformité soutenue du pouce;
  • Lame.

Demander en temps utile une aide médicale aidera à éviter des complications aussi graves, ainsi qu'à redonner à l'articulation sa forme d'origine!

Méthodes de traitement

Quoi et comment traiter l'arthrose du gros orteil - le principe fondamental du traitement est l'élimination des facteurs dommageables qui provoquent l'apparition de l'arthrose. Au début de la maladie, il est possible d’éviter sa progression en éliminant simplement les facteurs de risque.

Le traitement complet comprend:

  • Traitement médicamenteux;
  • Médecine traditionnelle;
  • Physiothérapie;
  • Traitement orthopédique;
  • Entraînement physique thérapeutique (thérapie par l'exercice) et massage;
  • Intervention chirurgicale.

Traitement médicamenteux

Le traitement précoce de l'arthrose des orteils aide à se débarrasser de ses symptômes dès le premier stade de la maladie. Ceci est réalisé grâce à l'utilisation de pommades, ainsi que des préparations pharmaceutiques. Les médicaments sont répartis dans les groupes suivants:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ont des effets analgésiques et anti-inflammatoires (ibuprofène, Movalis). Ces médicaments sont utilisés pour le soulagement rapide de l'inflammation. Ils ne sont pas destinés à une utilisation prolongée;
  • Les analgésiques soulagent le syndrome douloureux (Ketanov, Spazmalgon, Analgin). La durée du traitement est déterminée par la gravité de la maladie.
  • Chondroprotecteurs - médicaments qui protègent l'articulation contre la destruction du cartilage (Teraflex, Hondrolon);
  • Les pommades sont destinées à un usage topique, soulagent la douleur et le gonflement (gel Bishofit);
  • Les injections améliorent la mobilité de l'articulation, éliminent le processus inflammatoire ainsi que la douleur (Fermatron, Ostenil). Ils ont un long effet de guérison.

Médecine populaire

Le traitement de l'arthrose des remèdes populaires à gros orteils est possible à l'aide de prescriptions à usage externe. Aussi à la maison, vous pouvez vous préparer des médicaments. Pour le traitement de la médecine traditionnelle devrait:

  • Préparez l'infusion de racine de pissenlit. 1 cuillère à soupe à l'aide d'une cuillère de racines de pissenlit, verser 1 tasse d'eau bouillante, laisser mijoter à feu doux pendant 20 minutes. Insister 1 heure, forcer. Boire une infusion 3 fois par jour;
  • Appliquez des compresses avec une teinture de sureau rouge sur une base spirituelle;
  • Utilisez des fleurs lilas ou des acacias blancs sous forme de teinture à l'alcool pour frotter les doigts et les articulations;
  • Frotter les pieds avec du jus d'argousier frais;
  • Appliquez les feuilles de bardane ou de chou comme bouillie pour les compresses;
  • Préparer un bain de pied d'une décoction de feuille de laurier ou de sabelnik;
  • Appliquer sur le joint d'iode affecté.

Physiothérapie

Grâce au traitement avec des procédures physiothérapeutiques, la circulation sanguine dans l'articulation touchée est restaurée, le métabolisme local et la nutrition des tissus sont normalisés. La physiothérapie comprend les procédures suivantes:

  • Électrophorèse - améliore l'effet des médicaments et assure également leur absorption;
  • Magnétothérapie - soulage la douleur, réduit l'inflammation;
  • UHF-thérapie - améliore le flux sanguin, réduit la douleur.

Traitement orthopédique

L'orthopédie aide à faire face à la déformation de l'articulation et à réduire la douleur. Appliquer de tels dispositifs:

  • Gypsum boot - fixe l’articulation qui renvoie la partie déformée de l’ancienne position;
  • Chaussures avec supports plantaires - préviennent la formation de croissance et réduisent également la douleur;
  • Coussinets spéciaux - ramène le doigt à sa position précédente, soulage la douleur pendant le mouvement.

Exercise thérapeutique et massage

La thérapie par l'exercice permet de rétablir la mobilité articulaire et de renforcer les muscles des membres inférieurs. Les exercices doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste.

L'utilisation du massage contribue à renforcer l'immunité locale, à améliorer la circulation sanguine, à augmenter le tonus musculaire. Un tel complexe médical accélérera le processus de guérison.

La méthode de thérapie manuelle est utilisée pour lutter contre les pathologies des muscles, des tendons, des ligaments et même du squelette. Cette méthode de traitement active les fonctions régénératrices du corps.

Intervention chirurgicale

Il n'est pas toujours possible de guérir l'arthrose sans chirurgie. Les traitements conservateurs particulièrement difficiles à céder le passage aux stades avancés de la maladie. Les opérations suivantes sont utilisées pour restaurer la fonction conjointe:

  • Arthroscopie - la formation d'une articulation se fait par de petites perforations à travers lesquelles les parties endommagées du cartilage sont enlevées;
  • Résection - élimination de plusieurs surfaces des os se frottant entre eux;
  • Arthrodèse - fusion de deux os du pouce, ce qui entraîne une perte de mobilité;
  • Ostéotomie - couper ou couper les excroissances osseuses.

Les avis

Choisir la méthode de traitement de l'arthrose la plus appropriée facilitera l'examen des patients ayant déjà expérimenté des méthodes d'association. Leurs conseils ne seront pas superflus pour lutter contre une telle maladie.

Je travaille comme chargeuse. Tous les jours debout, je suis très fatiguée. Après être rentré à la maison, j'avais mal aux jambes, surtout aux orteils. Récemment remarqué que le pouce est devenu rouge, est devenu chaud au toucher. À l'hôpital, ils m'ont dit qu'il s'agissait d'arthrose. De nombreux médicaments ont été prescrits, mais il n'y avait pas assez d'argent pour les acheter. Ma femme est une infirmière de formation. Chaque jour avant d'aller me coucher, elle me préparait une compresse de feuilles de chou broyées. La douleur a disparu après quelques jours.

Michael, 48 ans, Moscou.

J'aime les talons hauts, je ne peux tout simplement pas les refuser. J'ai remarqué que mes orteils ont commencé à se plier et à me faire mal, il est difficile de les redresser. Diagnostic d'arthrose des orteils. De l'opération refusé. Inscription à un cours de gymnastique thérapeutique. La douleur a sensiblement diminué, les doigts sont revenus à leur forme antérieure.

Catherine, 36 ans, Kalouga.

Certaines années, je souffre d'arthrose du pouce. Jusqu'au dernier moment où elle n'était pas allée à l'hôpital, elle avait peur de l'opération. Et je l'ai atteint dans la mesure où je ne pouvais pas m'en passer. J'ai eu une arthroscopie. Je me suis rétabli après longtemps. De petites cicatrices de ponctions subsistent.

Anna, 59 ans, Tyumen.

Le traitement de l'arthrose du gros orteil est possible sans intervention chirurgicale. L'essentiel est de ne pas tarder avec une visite dans un établissement médical. Il est plus facile de prévenir une maladie que de la soigner. Il est nécessaire de reconsidérer votre mode de vie, d'éviter les charges inutiles sur les jambes, de vous reposer à temps et d'éviter les blessures.