Principal

L'arthrite

Arthrose du traitement des articulations du gros orteil

L'arthrose est une maladie chronique des articulations, associée à leur déformation. Lorsque cela se produit, la mobilité de ces articulations est limitée. Cette maladie liée à l'âge peut affecter absolument toutes les articulations. Considérez ce qu'est l'arthrose du gros orteil.

Qu'est ce que c'est

L'arthrose du gros orteil est causée par une lésion du cartilage articulaire qui protège et recouvre les os du pied. Avec l'arthrose, ces mêmes cartilages commencent à perdre de la souplesse et de l'élasticité, puis sont complètement effacés. En conséquence, les articulations, qui restent sans cartilage, commencent à se perdre et se déforment ensuite.
L'arthrose peut être considérée comme une déformation de l'orteil liée à l'âge, après la perte de l'articulation du cartilage.

Causes de

Les facteurs d'arthrose des articulations des doigts sont nombreux. Il est présent principalement chez les adultes et se forme au fil des ans.

Parmi les principales causes de son apparition sont:

  • La différence de longueur entre le pied droit et le pied gauche
  • Pieds plats
  • Changements congénitaux de l'articulation des doigts
  • Pied large
  • Difformité Shin
  • Hypothermie permanente
  • Trouble métabolique
  • Arthrose de la jambe entière
  • Marcher souvent dans les talons des femmes
  • Chaussures dérangeantes et trop étroites
  • L'ostéoporose
  • Diverses blessures, par exemple chez les joueurs de football ou les ballerines
  • Le diabète
  • Obésité (un poids élevé exerce une pression sur le pied)

Voici les causes les plus courantes d'arthrose sur le gros orteil.

Les symptômes

L'arthrose du doigt est très facile à reconnaître. Quand il apparaît, la personne ressent immédiatement un inconvénient relatif.

Donc, parmi les symptômes distinguent ce qui suit:

  • Douleur au doigt
  • Rougeur autour du joint
  • Puffiness du pouce
  • Raideur, inconfort
  • Crunch dans les os

Le plus inconfortable dans l'arthrose est la douleur. Au début, ils ne tourmentent que pendant les périodes d'effort physique, de mouvements actifs, mais lorsque la maladie s'aggrave, la douleur peut être perturbante même lorsque la personne est en paix, c'est-à-dire pendant les périodes passives.

Comment réduire la douleur sans médicament?

Des douleurs désagréables, parfois même insupportables, peuvent être supprimées à l'aide d'un massage et de certains exercices.

Les exercices pour l'arthrose malaxent, c'est-à-dire qu'ils suppriment la raideur et la douleur. La gymnastique est une extension lente et une flexion du doigt, des exercices d'étirement et de renforcement à l'aide d'éléments supplémentaires.

Avec une douleur très forte devrait reposer plus.

Les médecins recommandent également de porter des chaussures plus confortables pour soulager la douleur, sans talons hauts, avec une semelle dure ou une semelle spéciale - un soutien de la voûte plantaire.

Bien pour réduire la douleur aider les massages, qui devraient être effectués régulièrement.

Il existe plusieurs types de massage:

  1. Caressant tout droit.
  2. Frotter de différentes manières - zigzag, mouvements circulaires, spirale.

Le massage améliore la circulation sanguine au doigt, supprime les raideurs «matinales», réduit la douleur, aide les tissus contenant de l'oxygène, prévient l'immobilité des articulations.

Comment guérir votre pouce?

Il n'y a pas si longtemps, l'arthrose est apparue. Vous pouvez essayer de l'éliminer en choisissant des chaussures appropriées. Si une personne fait de l'embonpoint, vous devez alors ajuster votre alimentation et la réduire.

Dans les premiers stades, il est nécessaire d'exclure autant que possible les raisons de son apparition.

L'arthrose du pouce à un stade ultérieur peut être traitée de plusieurs manières:

  • Thérapie au laser - consiste à utiliser un faisceau de lumière renforcé, qui consiste en un rayonnement, par exemple ultraviolet ou rouge. Le laser est largement utilisé pour le traitement, car il a un effet anti-inflammatoire et analgésique, améliore le métabolisme et la circulation sanguine dans la jambe. Le cours d'un tel traitement est généralement de 15 séances.

Cette thérapie est utilisée comme traitement dans les premiers stades, ainsi que dans la thérapie complexe dans le traitement de l'arthrose. Lorsqu'une maladie est négligée, le traitement au laser agira comme un traitement supplémentaire par rapport à un autre, plus puissant.

De plus, cette méthode est sans danger en l’absence de contre-indications, telles que tumeur, maladie du sang, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, cirrhose, tuberculose.

  • Cryothérapie - traitement par le froid. En cryothérapie, le doigt est exposé à des températures froides ou plutôt très basses de l'air ou de l'azote liquide.

Ce traitement devient de plus en plus populaire. Grâce à lui, le pouce améliore et augmente la circulation sanguine, diminue l'enflure, soulage les spasmes musculaires et réduit la douleur. Le traitement de l'arthrose devrait comporter environ 12 interventions, parfois même moins, qui sont pratiquées tous les jours ou tous les jours. La cryothérapie est considérée comme plus efficace que le laser.

  • Magnétothérapie - exposition à un champ magnétique constant ou alternatif de basse fréquence. Stimule les muscles, améliore le métabolisme, la circulation sanguine, réduit l'inflammation et le gonflement.

Cette méthode aide non pas tous les patients, mais environ la moitié. Par conséquent, le traitement de l'arthrose du pouce avec des aimants est considéré comme étant insuffisamment efficace. Il y a aussi des contre-indications. Ceux-ci incluent les accidents vasculaires cérébraux, l'oncologie, les crises cardiaques, la grossesse.

  • Rayonnement ultrasonique: impact des ondes sonores sur le pouce affecté. Vous permet d'accélérer le métabolisme, réduit les spasmes musculaires, améliore la circulation sanguine et a également un effet anti-inflammatoire et analgésique.

Il est recommandé d’utiliser l’échographie comme traitement complexe de l’arthrose, mais pas comme traitement indépendant. Les contre-indications au traitement de telles échographies sont les maladies du sang, la grossesse, l'insuffisance cardiaque.

  • Électrostimulation - thérapie actuelle à différentes fréquences. Restaure la fonction contractile et motrice des muscles, améliore la circulation sanguine. Pas assez de méthode efficace.

L'électrostimulation est recommandée en complément des exercices. Ses contre-indications sont les suivantes: crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, oncologie, maladies infectieuses graves.

  • Traitement thermique - cela inclut la thérapie à la paraffine, l’ozokérite, la thérapie par la boue

L'essence de cette thérapie est l'effet sur le doigt de substances capables de retenir la chaleur pendant une longue période, par exemple la cire de montagne ou l'ozocérite. Il améliore le métabolisme et augmente la circulation sanguine. Appliqué avec un traitement dans les premiers stades. Les contre-indications comprennent les maladies rénales, le sang et l’hépatite.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle propose également différents types de traitement: chaleur, herbes. Nous présentons certains des traitements folkloriques les plus efficaces pour traiter l'arthrose des orteils.

Recette De Pissenlit

1) Fleurs de pissenlit (100 gr.)

Méthode de préparation et d'utilisation:

Hachez les fleurs de la plante, versez de l'iode pour la recouvrir. Laissez le mélange reposer pendant 4 jours.

Le cinquième jour, un filet d'iode est appliqué sur le doigt avec cette solution. Les pieds doivent être cuits à la vapeur au préalable et essuyés à sec. Recommander à appliquer cette recette pendant 2 semaines tous les jours.

L'arthrose du gros orteil est une maladie qui évolue rapidement et qui s'aggrave avec le temps. Par conséquent, en cas de l'un des symptômes, un besoin urgent de consulter un médecin. Au début, la probabilité de guérison est élevée.

Comment éviter l'arthrose des orteils et ce qu'elle menace?

Chaque pied est constitué de 26 os qui sont joints par de nombreuses articulations. Ces articulations sont plus ou moins sensibles à l'arthrose, l'arthrose des orteils est le plus souvent diagnostiquée. Il peut affecter les phalanges des doigts, ainsi que leurs articulations avec les os du métatarse, c'est-à-dire les articulations interphalangiennes et métatarsophalangiennes. Plus souvent que d'autres, les articulations du pouce et du petit doigt souffrent d'arthrose, l'arthrose du deuxième doigt se développe moins souvent. L'arthrose des orteils s'accompagne de sensations douloureuses conduisant à des troubles de la démarche. Il est impossible de guérir cette maladie, mais il est possible de ralentir son développement afin de minimiser le risque de complications.

Causes de la maladie

Comme d'autres types d'arthrose, l'arthrose des articulations des orteils peut être associée à des lésions des tissus traumatiques, à des changements corporels liés à l'âge, à des troubles métaboliques, à un stress excessif. S'il n'est pas possible d'établir la cause de l'arthrose, celle-ci est considérée comme primaire. La probabilité de développer une arthrose primaire est plus élevée:

  • chez les personnes âgées;
  • chez les femmes, en particulier pendant la ménopause;
  • ceux dont les parents ont souffert d'arthrose;
  • Les athlètes, les personnes engagées dans des travaux physiques pénibles, passent beaucoup de temps debout.

L'arthrose secondaire se développe dans le contexte de maladies infectieuses, processus inflammatoires dans le corps, dans lesquels l'articulation commence à détruire les toxines. Les troubles endocriniens, les déséquilibres hormonaux conduisent au fait que les processus de destruction du cartilage prédominent sur les processus de régénération. Lorsque les troubles métaboliques dans le corps en quantités insuffisantes produisent des substances nécessaires à la régénération du cartilage et du tissu osseux. L'arthrose affecte souvent les personnes obèses, car leur métabolisme est perturbé et les articulations des jambes sont soumises à un stress excessif.

L'arthrose post-traumatique se développe généralement à la suite d'une lésion mécanique du cartilage articulaire en cas de luxation ou de blessure grave des doigts. L'arthrose des phalanges des orteils peut être une conséquence à long terme d'une blessure au genou, à la cheville, entraînant un stress disproportionné des petites articulations.

L’une des causes courantes de l’arthrose sur les orteils est de porter des chaussures inconfortables, trop serrées ou avec des talons hauts. Par conséquent, les amateurs de chaussures miniatures à bout étroit et à talons souffrent souvent de cette maladie. Les causes mécaniques de l'arthrose des orteils comprennent les pieds plats, le pied club et la structure anormale du pied. Une mauvaise circulation sanguine dans les tissus périarticulaires affecte également les articulations, entraînant une carence nutritionnelle. Les maladies vasculaires constituent donc l'un des facteurs de risque du développement de l'arthrose. Le stress, l'hypothermie peuvent aussi le provoquer.

Signes d'arthrose des orteils

En cas d'arthrose de l'orteil, les symptômes sont d'abord légers, la maladie se manifestant principalement par une douleur au début du mouvement et pendant l'exercice. Les douleurs sont douloureuses, modérées. Déjà dans la première étape, les pieds gonflent souvent, se gonflent et les jambes se fatiguent rapidement. Au stade suivant, les douleurs deviennent longues, ne passent pas plus longtemps au repos, leur intensité augmente. L'arthrose de grade 2 se manifeste également par une inflammation des tissus mous: gonflement, rougeur, fièvre et douleur localisées. En marchant, les mouvements des phalanges provoquent un craquement sec dans les articulations.

À ce stade, les premiers signes de déformation des articulations apparaissent, généralement l'os du pouce commence à se gonfler, des excroissances, des cors cornifiés se forment. La mobilité des doigts est limitée:

  • au début, il est associé aux sensations de douleur qui accompagnent les mouvements;
  • par la suite, la situation est aggravée par l’absence de lubrification naturelle (liquide synovial);
  • l'amplitude de mouvement dans les articulations touchées est fortement réduite en raison du rétrécissement de l'interligne articulaire;
  • Les ostéophytes, qui se sont développés sur les bords des surfaces articulées des os, se collent les uns aux autres, créant un obstacle mécanique au mouvement.

L'arthrose des articulations interphalangiennes du pied s'accompagne d'une atrophie musculaire qui provoque le mouvement des doigts. Au dernier stade, les douleurs deviennent permanentes, la mobilité des doigts est presque complètement perdue, leur déformation est clairement visible. Les articulations touchées par l'arthrose s'épaississent, le pouce dévie de son axe, appuie sur les voisins. L'articulation plusphalangienne du pouce se gonfle sur le côté, il est difficile pour un patient avec un pied déformé de saisir ses chaussures. La déformation du pied, la douleur dans les articulations et les tissus périarticulaires conduisent à un changement de démarche, la patiente ne peut plus compter sur la jambe douloureuse. La photo montre l'évolution de l'arthrose des orteils.

Diagnostics

Si vous ressentez des douleurs au pied, un gonflement des tissus mous, des raideurs aux doigts, des craquements aux articulations, vous pouvez contacter votre médecin-thérapeute. Ce dernier adressera une demande de consultation à un rhumatologue, un arthrologue. Un spécialiste étroit examine le pied, sent le tissu, demande au patient d'effectuer une série de mouvements. Les douleurs et les contractions qui accompagnent la palpation et l'échantillonnage sont pris en compte. Si les plaintes du patient et les résultats de l'examen permettent de suspecter une arthrose, une radiographie est prescrite. Il révèle le rétrécissement de la lumière de l'articulation, la croissance des ostéophytes, les modifications de la structure du tissu osseux. Pour le diagnostic différentiel est effectué:

  • test sanguin biochimique pour éliminer la goutte, l'arthrite;
  • Densitométrie - Évaluation par rayons X de la densité du tissu osseux. L'arthrose est accompagnée d'ostéosclérose, c'est-à-dire la compaction du tissu osseux sous le cartilage articulaire. Une diminution de sa densité est un signe d'ostéoporose.

Le médecin évalue les symptômes et prescrit un traitement en fonction de leur totalité. Le schéma thérapeutique à chaque stade de la maladie a ses propres caractéristiques.

Principes de traitement

En cas d'arthrose de l'orteil, le traitement doit être systématique, continu, complexe. Ses composants principaux sont:

  • traitement médicamenteux;
  • physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice et exercices thérapeutiques;
  • massage et thérapie manuelle.

On montre au patient des traitements périodiques au sanatorium, un régime alimentaire, limitant la charge sur les jambes. Le port de chaussures munies de renforts, de semelles orthopédiques, d’orthèses et de fermetures au doigt donne un bon effet. Dans les cas graves, le joint est fixé dans la position souhaitée avec une botte en plâtre. En traitement auxiliaire, le traitement est effectué selon les méthodes traditionnelles. Ceux-ci incluent des bains de pieds, des compresses, des frottements, la prise de décoctions et des perfusions pour normaliser le métabolisme et soulager l’inflammation. À un stade avancé, lorsque la douleur devient insupportable et qu’une personne ne peut plus marcher sans appareils fonctionnels, elle a recours à une intervention chirurgicale.

Si l'arthrose des doigts s'est développée sur le fond d'une maladie endocrinienne auto-immune, il y a une infection dans le corps, un processus inflammatoire se produit, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente en même temps que le traitement de l'arthrose.

Traitement médicamenteux

La première étape du traitement consiste généralement à soulager la douleur et à soulager l'inflammation. Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) conviennent le mieux à cette fin. Ils sont pris dans des pilules et des onguents et des gels sont appliqués à la zone des articulations. Les médicaments de ce groupe soulagent les symptômes mais n'affectent pas la cause de la maladie. Ils ne sont pas destinés à une utilisation prolongée. Ils soulagent la douleur et favorisent l'activation de la circulation sanguine, les processus métaboliques dans les tissus périarticulaires de la pommade avec un effet réchauffant à base de venin d'abeille ou de serpent, d'extraits de poivron rouge et d'huiles essentielles. En cas de douleur intense à un stade avancé, des analgésiques sont prescrits.

Le traitement pathogénique de l'arthrose des orteils est effectué à l'aide de chondroprotecteurs. Ces médicaments sont pris pendant plusieurs mois, l’effet n’est pas immédiatement perceptible. Le développement de l'arthrose commence avec le fait que le corps produit des composants du tissu cartilagineux en quantités insuffisantes. Le cartilage articulaire devient plus mince, se contracte, se fissure et les sections de la tête osseuse sont exposées. De ce fait, le frottement des os dans l'articulation augmente et les mouvements sont accompagnés de douleur. Les chondroprotecteurs contiennent des composants du tissu cartilagineux et peuvent compenser leur déficience dans le corps. Si vous commencez à prendre ces médicaments à un stade précoce, vous pouvez non seulement ralentir la destruction du cartilage, mais également le restaurer. Au stade tardif de l'arthrose, lorsque le cartilage est presque complètement détruit, les chondroprotecteurs sont inutiles.

Les préparations d'acide hyaluronique aident également à ralentir la destruction de l'articulation, à réduire le frottement des os et à restaurer la mobilité des doigts. Ils remplacent le liquide synovial (intra-articulaire), dont la production est réduite en arthrose. Ces médicaments, appelés prothèses liquides, sont injectés dans la cavité articulaire. Une telle manipulation nécessite une grande précision, généralement effectuée sous le contrôle des ultrasons. Les injections d'acide hyaluronique ne sont pas faites avec une synovite, un processus inflammatoire aigu.

Certains médicaments pour le traitement de l'arthrose:

  • AINS - Diclofenac, Ortofen, Ibuprofen, Indomethacin;
  • chauffant, irritant, pommade vasodilatatrice - Finalgon, Apizartron, Espol;
  • chondroprotecteurs - Teraflex, Dona, Artrum, Glucosamine, Artra;
  • médicaments à base d'acide hyaluronique - Synvisc, Ostenil, Fermatron;
  • analgésiques - Ketanol, Spazmalgon.

Traitement non médicamenteux

Les procédures physiothérapeutiques suivantes ont un effet positif:

  • UHF pour soulager le gonflement, réduire la douleur;
  • thérapie au laser pour stimuler la circulation sanguine, améliorer le trophisme tissulaire, réduire l'intensité de la douleur;
  • électrophorèse avec préparations médicales pour l'activation des processus métaboliques, la régénération du tissu cartilagineux, l'élimination de l'inflammation;
  • thérapie magnétique pour éliminer la douleur et le gonflement, stimuler les processus métaboliques et de récupération, la microcirculation.

Pendant le traitement en spa, ces procédures font souvent appel à la thérapie par la boue, à des bains curatifs et à la compression avec du bischofite, dimexidum. Le patient subit un massage, une thérapie manuelle, une thérapie par l'exercice sous la supervision d'un instructeur. Assigné à un régime alimentaire faible en gras, glucides simples, apport en sel limité. Affichage des aliments riches en protéines, fibres, calcium.

Effectivement pour l'arthrose des orteils, traitement de massage, et non seulement les doigts sont massés, mais aussi le pied dans son ensemble. Le massage restaure la mobilité articulaire, aide à prévenir l’atrophie musculaire, active la circulation sanguine et les processus métaboliques dans les tissus, élimine la sensation de fatigue. Le meilleur effet donne un massage manuel, effectué par un professionnel. Mais vous pouvez également utiliser un appareil de massage des pieds et effectuer un auto-massage. Les mouvements de massage sont effectués dans la direction allant du bout des doigts à la cheville, chaque doigt est travaillé séparément. Le massage est combiné avec des exercices passifs, les doigts se plient et se plient, sont donnés en avant et en arrière, sur les côtés.

Le chiropraticien évalue l'état de l'articulation et détermine comment traiter l'arthrose des orteils. La mobilisation (étirement) de l'articulation permet de réduire le frottement des os articulés. Dans certains cas, la manipulation est justifiée - repositionnement de l'articulation avec un mouvement brusque. À la maison, il est utile de marcher pieds nus sur une surface dure, faites rouler un crayon avec vos orteils. Il est également nécessaire d'effectuer une série d'exercices pour que les doigts conservent la mobilité le plus longtemps possible et que les muscles ne s'affaiblissent pas. Les articulations des doigts aident à développer des exercices avec un élastique, une serviette. La thérapie par l'exercice doit être pratiquée régulièrement, quotidiennement.

Traitement folklorique

La médecine traditionnelle pour l'arthrose des petites articulations recommande de boire ces médicaments:

  • décoction de la racine du médicament kupenye (une cuillère à soupe pour un demi-litre d'eau bouillante, puis à feu doux et attendez une heure). Pour la journée en 3 doses de boire un verre de bouillon;
  • teinture achetée sur vodka (5 cuillères à soupe. 0,5 litres, insister mois). Deux fois par jour, prenez 10 gouttes;
  • une infusion de feuilles d’airelles séchées (100 g versez 2,5 litres d’eau bouillante, enveloppez et laissez reposer pendant 2 heures. Ajoutez un verre de vodka filtré à la perfusion filtrée et laissez mijoter à feu doux pendant un quart d’heure sans ébullition). Buvez trois fois par jour pour un troisième verre, une demi-heure avant les repas;
  • infusion de racines de pissenlit (1 cuillère à soupe par tasse d’eau bouillante, laisser mijoter 15 à 20 minutes au bain-marie, insister pendant une heure, filtrer et boire en 3 doses).

Méthodes de traitement externe:

  • lubrifier les articulations, faire des compresses avec de la teinture de vodka de sureau rouge;
  • frottez les doigts avec de la teinture de vodka de la racine de la bupere, des fleurs de lilas, des fleurs et des feuilles d'acacia blanc;
  • frotter dans les doigts et les pieds le jus frais de l'argousier;
  • faire des compresses avec une feuille de bardane, de chou ou de gruau;
  • utilisez des bouillons de laurier, de sabelnik pour les bains de pieds;
  • faire des enveloppements avec une solution aqueuse d'ammoniac, d'alcool de camphre et de sel. Par litre d'eau, 100 g d'ammoniac, une cuillère à soupe de sel et d'alcool de camphre;
  • dessinez un filet d'iode sur les articulations touchées.

Il aide également au traitement de l'arthrite avec piqûres d'abeilles, mais cela ne peut être fait que sous la surveillance d'un spécialiste et en l'absence d'allergie.

La chirurgie

Ils ont recours à une intervention chirurgicale dans des cas extrêmes, lorsque des mesures médicales conservatrices ne permettent pas de soulager la douleur. Une déformation sévère du pied peut également être une indication pour une intervention chirurgicale. Il existe plusieurs types d'opérations:

  • L'arthroscopie est déjà présentée en 2 étapes: des fragments de cartilage détruit sont retirés de la cavité articulaire par une micro-section, les ostéophytes sont coupés. L'opération aide à se débarrasser de la douleur mais donne un effet à court terme.
  • ostéotomie, résection - zones déformées de l'os, excroissances de croissance;
  • arthrodèse - les os sont fixés dans la position anatomiquement correcte et sont articulés sans mouvement;
  • endoprothèses - remplacement de l'articulation détruite par une articulation artificielle;
  • La chondroplastie est l'implantation d'un implant souple qui remplace le cartilage.

Les 2 dernières opérations sont les plus chères. La durée de vie des endoprothèses articulaires est limitée. Les implants souples ne sont pas portables, l'opération est peu invasive, mais elle peut être effectuée jusqu'à ce que la déformation de l'os commence.

En cas d'arthrose des petites articulations des jambes, le patient n'est généralement pas handicapé. Mais cette maladie dans les derniers stades conduit à des troubles de la marche, nécessite l'utilisation constante d'analgésiques. L'arthrose est plus facile à prévenir qu'à guérir. Les mesures de prévention comprennent le contrôle du poids, la nutrition équilibrée, le traitement rapide des maladies inflammatoires et des troubles endocriniens. Après le chargement, des bains de pieds, un auto-massage sont nécessaires. Il est extrêmement important de porter des chaussures confortables et de protéger les pieds des blessures et de l’hypothermie. Dès l'apparition des premiers symptômes de l'arthrose, vous devez consulter un médecin. Il est possible de ralentir le développement de la maladie à un stade précoce.

Symptômes et traitement de l'arthrose des orteils

L'arthrose du gros orteil est l'une des maladies les plus courantes du système musculo-squelettique. Cette pathologie apparaît en raison d'une violation du métabolisme local dans le tissu cartilagineux de l'articulation.

Les jeunes gens souffrent rarement d'arthrose, les maladies sont plus susceptibles de survenir chez les personnes âgées de 60 à 65 ans. Au cours du développement du processus pathologique, la destruction du cartilage se produit, il devient plus mince. Au cours de la période de changements dégénératifs, la croissance intensive des os et des tissus mous commence, et les muscles et les ligaments périarticulaires sont progressivement impliqués dans le processus. En outre, le cartilage perd du liquide en raison de la perturbation des processus rédox, ce qui entraîne une perte de la fonction motrice de l'articulation.

Causes et facteurs de risque

L'arthrose des orteils est un autre nom - la maladie des ballerines. Cela est dû au fait que l'impulsion pour le début de l'inflammation à l'intérieur de l'articulation du pouce du pied est un excès de charge constant.

Les catégories de personnes suivantes sont susceptibles au développement de cette maladie:

  • Les personnes âgées Comme les causes de l'arthrose du deuxième orteil sont des modifications dystrophiques du tissu cartilagineux, ainsi qu'une perturbation du métabolisme local, chez les personnes âgées plus souvent que toute autre maladie;
  • Les femmes qui marchent régulièrement dans des chaussures à talons hauts inconfortables;
  • Les personnes engagées dans un travail physique pénible, ainsi que les athlètes.

Les facteurs de risque incluent:

  • Prédisposition héréditaire. Quels que soient son âge et son sexe, une personne peut souffrir d'arthrose du gros orteil si un membre de sa famille souffre de la même maladie;
  • Problèmes de métabolisme. Les troubles métaboliques graves conduisent souvent au développement de maladies des articulations;
  • Maladies chroniques. Le résultat de pathologies graves telles que l'obésité ou le diabète sucré, peut être des problèmes avec les articulations des jambes;
  • A déjà subi des blessures. Les fissures, les entorses des tendons, les ecchymoses et les fractures des orteils peuvent se manifester par une arthrose après de nombreuses années.
  • Effort physique excessif. Le travail acharné ou une éducation physique inappropriée peut nuire à l'état du système musculo-squelettique;
  • Mobilité

Le plus souvent, l'arthrose des articulations interphalangiennes du pied affecte 2 et 3 doigts. Porter longtemps une chaussure étroite et inconfortable peut causer un autre problème: un doigt de marteau. En présence d'au moins un facteur, il convient de reconsidérer le mode de vie et de minimiser le risque de développer une pathologie.

Dans la révision de la classification internationale des maladies 10 (CIM –10), l'arthrose a été affectée du code M15-M19.

Types d'arthrose

L'arthrose de la phalange du gros orteil se développe lorsque le cartilage manque de liquide nutritif, ce qui entraîne une perte de mobilité des articulations. En l'absence de traitement en temps opportun, cette condition peut conduire le patient à un handicap.

L'arthrose des orteils est divisée en 2 types:

  • Primaire. Elle se caractérise par une lésion d'os osseux en bonne santé, non susceptible à aucune maladie.
  • Secondaire. Elle se caractérise par des lésions de tissus précédemment affectés par le processus pathologique.

Stades de développement de la pathologie, leurs symptômes

La maladie est accompagnée d'un certain nombre de symptômes communs. Ceux-ci comprennent:

  • Douleur aux orteils;
  • Raideur de mouvement;
  • Crunch sec particulier en marchant;
  • Déformation de l'articulation.

En outre, l'arthrose des orteils est divisée en 4 étapes. Chacun d'eux a ses propres caractéristiques:

  • Je degré - se manifeste par une sensation de raideur, ainsi qu'une faible douleur dans les orteils. De tels symptômes n'entraînent pas de gêne grave, peu de personnes leur donnent un sens.
  • Grade II - se caractérise par l'apparition d'un fort resserrement lors du mouvement. La douleur augmente, il y a des signes d'inflammation: le pouce gonfle, la peau devient rouge. Parfois, la température corporelle augmente;
  • Grade III - le syndrome de la douleur ne va pas 24h / 24. Le doigt change de forme et de longueur, le tissu osseux se développe. Le pied peut être complètement immobilisé en raison de la diminution de la mobilité des articulations. Au bord du pouce, vous pouvez sentir un épaississement. Peut-être l'apparition de boiteries. La maladie progresse à ce stade s'il n'y a pas de traitement approprié;
  • Degré IV - caractérisé par la destruction complète de la jonction osseuse. Une arthrose aussi sévère ne peut être guérie que par une endoprothèse - une intervention chirurgicale consistant à introduire l'implant dans l'articulation. Ce degré est rare.

Que montrera la radiographie

La radiographie permet de visualiser les troubles dégénératifs-dystrophiques au sein de l'articulation des articulations. Pour l'arthrose des orteils est caractérisé par les changements suivants:

  • Atrophie des muscles adjacents à l'articulation;
  • Rétrécissement de l'espace articulaire;
  • Destruction du tissu cartilagineux;
  • La formation de croissances osseuses.

Tous les changements internes sont accompagnés de manifestations externes visibles sur la photo.

Les conséquences

La conséquence la plus grave de la maladie est la perte partielle ou totale de l'activité motrice du pied. Dans une telle situation, une opération est effectuée au cours de laquelle le joint est artificiellement formé à nouveau. Après une telle intervention nécessite une récupération à long terme.

En outre, le manque de traitement approprié de l'arthrose du gros orteil peut avoir les conséquences suivantes:

  • L'apparition d'une bursite - inflammation du sac périarticulaire;
  • Le développement de l'arthrose combinée, qui affecte plusieurs orteils;
  • Difformité soutenue du pouce;
  • Lame.

Demander en temps utile une aide médicale aidera à éviter des complications aussi graves, ainsi qu'à redonner à l'articulation sa forme d'origine!

Méthodes de traitement

Quoi et comment traiter l'arthrose du gros orteil - le principe fondamental du traitement est l'élimination des facteurs dommageables qui provoquent l'apparition de l'arthrose. Au début de la maladie, il est possible d’éviter sa progression en éliminant simplement les facteurs de risque.

Le traitement complet comprend:

  • Traitement médicamenteux;
  • Médecine traditionnelle;
  • Physiothérapie;
  • Traitement orthopédique;
  • Entraînement physique thérapeutique (thérapie par l'exercice) et massage;
  • Intervention chirurgicale.

Traitement médicamenteux

Le traitement précoce de l'arthrose des orteils aide à se débarrasser de ses symptômes dès le premier stade de la maladie. Ceci est réalisé grâce à l'utilisation de pommades, ainsi que des préparations pharmaceutiques. Les médicaments sont répartis dans les groupes suivants:

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ont des effets analgésiques et anti-inflammatoires (ibuprofène, Movalis). Ces médicaments sont utilisés pour le soulagement rapide de l'inflammation. Ils ne sont pas destinés à une utilisation prolongée;
  • Les analgésiques soulagent le syndrome douloureux (Ketanov, Spazmalgon, Analgin). La durée du traitement est déterminée par la gravité de la maladie.
  • Chondroprotecteurs - médicaments qui protègent l'articulation contre la destruction du cartilage (Teraflex, Hondrolon);
  • Les pommades sont destinées à un usage topique, soulagent la douleur et le gonflement (gel Bishofit);
  • Les injections améliorent la mobilité de l'articulation, éliminent le processus inflammatoire ainsi que la douleur (Fermatron, Ostenil). Ils ont un long effet de guérison.

Médecine populaire

Le traitement de l'arthrose des remèdes populaires à gros orteils est possible à l'aide de prescriptions à usage externe. Aussi à la maison, vous pouvez vous préparer des médicaments. Pour le traitement de la médecine traditionnelle devrait:

  • Préparez l'infusion de racine de pissenlit. 1 cuillère à soupe à l'aide d'une cuillère de racines de pissenlit, verser 1 tasse d'eau bouillante, laisser mijoter à feu doux pendant 20 minutes. Insister 1 heure, forcer. Boire une infusion 3 fois par jour;
  • Appliquez des compresses avec une teinture de sureau rouge sur une base spirituelle;
  • Utilisez des fleurs lilas ou des acacias blancs sous forme de teinture à l'alcool pour frotter les doigts et les articulations;
  • Frotter les pieds avec du jus d'argousier frais;
  • Appliquez les feuilles de bardane ou de chou comme bouillie pour les compresses;
  • Préparer un bain de pied d'une décoction de feuille de laurier ou de sabelnik;
  • Appliquer sur le joint d'iode affecté.

Physiothérapie

Grâce au traitement avec des procédures physiothérapeutiques, la circulation sanguine dans l'articulation touchée est restaurée, le métabolisme local et la nutrition des tissus sont normalisés. La physiothérapie comprend les procédures suivantes:

  • Électrophorèse - améliore l'effet des médicaments et assure également leur absorption;
  • Magnétothérapie - soulage la douleur, réduit l'inflammation;
  • UHF-thérapie - améliore le flux sanguin, réduit la douleur.

Traitement orthopédique

L'orthopédie aide à faire face à la déformation de l'articulation et à réduire la douleur. Appliquer de tels dispositifs:

  • Gypsum boot - fixe l’articulation qui renvoie la partie déformée de l’ancienne position;
  • Chaussures avec supports plantaires - préviennent la formation de croissance et réduisent également la douleur;
  • Coussinets spéciaux - ramène le doigt à sa position précédente, soulage la douleur pendant le mouvement.

Exercise thérapeutique et massage

La thérapie par l'exercice permet de rétablir la mobilité articulaire et de renforcer les muscles des membres inférieurs. Les exercices doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste.

L'utilisation du massage contribue à renforcer l'immunité locale, à améliorer la circulation sanguine, à augmenter le tonus musculaire. Un tel complexe médical accélérera le processus de guérison.

La méthode de thérapie manuelle est utilisée pour lutter contre les pathologies des muscles, des tendons, des ligaments et même du squelette. Cette méthode de traitement active les fonctions régénératrices du corps.

Intervention chirurgicale

Il n'est pas toujours possible de guérir l'arthrose sans chirurgie. Les traitements conservateurs particulièrement difficiles à céder le passage aux stades avancés de la maladie. Les opérations suivantes sont utilisées pour restaurer la fonction conjointe:

  • Arthroscopie - la formation d'une articulation se fait par de petites perforations à travers lesquelles les parties endommagées du cartilage sont enlevées;
  • Résection - élimination de plusieurs surfaces des os se frottant entre eux;
  • Arthrodèse - fusion de deux os du pouce, ce qui entraîne une perte de mobilité;
  • Ostéotomie - couper ou couper les excroissances osseuses.

Les avis

Choisir la méthode de traitement de l'arthrose la plus appropriée facilitera l'examen des patients ayant déjà expérimenté des méthodes d'association. Leurs conseils ne seront pas superflus pour lutter contre une telle maladie.

Je travaille comme chargeuse. Tous les jours debout, je suis très fatiguée. Après être rentré à la maison, j'avais mal aux jambes, surtout aux orteils. Récemment remarqué que le pouce est devenu rouge, est devenu chaud au toucher. À l'hôpital, ils m'ont dit qu'il s'agissait d'arthrose. De nombreux médicaments ont été prescrits, mais il n'y avait pas assez d'argent pour les acheter. Ma femme est une infirmière de formation. Chaque jour avant d'aller me coucher, elle me préparait une compresse de feuilles de chou broyées. La douleur a disparu après quelques jours.

Michael, 48 ans, Moscou.

J'aime les talons hauts, je ne peux tout simplement pas les refuser. J'ai remarqué que mes orteils ont commencé à se plier et à me faire mal, il est difficile de les redresser. Diagnostic d'arthrose des orteils. De l'opération refusé. Inscription à un cours de gymnastique thérapeutique. La douleur a sensiblement diminué, les doigts sont revenus à leur forme antérieure.

Catherine, 36 ans, Kalouga.

Certaines années, je souffre d'arthrose du pouce. Jusqu'au dernier moment où elle n'était pas allée à l'hôpital, elle avait peur de l'opération. Et je l'ai atteint dans la mesure où je ne pouvais pas m'en passer. J'ai eu une arthroscopie. Je me suis rétabli après longtemps. De petites cicatrices de ponctions subsistent.

Anna, 59 ans, Tyumen.

Le traitement de l'arthrose du gros orteil est possible sans intervention chirurgicale. L'essentiel est de ne pas tarder avec une visite dans un établissement médical. Il est plus facile de prévenir une maladie que de la soigner. Il est nécessaire de reconsidérer votre mode de vie, d'éviter les charges inutiles sur les jambes, de vous reposer à temps et d'éviter les blessures.