Principal

La goutte

Arthrose de la hanche du 1er degré: caractéristiques du déroulement de la pathologie et de son traitement.

L'arthrose du 1er degré de l'articulation de la hanche est le nom obsolète du processus dégénératif-dystrophique, au cours duquel le tissu cartilagineux et les membranes de l'articulation sont détruits en raison de facteurs endogènes et exogènes. Le nom adopté dans la communauté médicale depuis 2010 est la coxarthrose ou l'arthrose de l'articulation de la hanche, qui reflète avec précision la nature du processus pathologique. Environ 10% de la population mondiale souffre d'arthrose. Les femmes plus âgées sont le plus souvent malades (à partir de 55 ans). Quelle est la raison pour cela est inconnue. Apparemment, nous parlons de troubles hormonaux chez les femmes pré et post ménopausées. Que devez-vous savoir sur un processus de maladie aussi difficile?

Causes de l'arthrose

L'arthrose de l'articulation de la hanche du 1 er degré se développe en pathologie primaire ou secondaire. Les raisons sont multiples. Tous les groupes de facteurs peuvent être divisés en plusieurs groupes.

La première catégorie de causes concerne les soi-disant facteurs déclencheurs directement responsables du développement de la maladie. Parmi eux se trouvent:

  • Âge supérieur à 50-55 ans. C'est le facteur le plus commun dans le développement et le risque d'arthrose. Le fait est que dans les années plus anciennes, l’activité proliférative au niveau local diminue, l’élasticité des tissus articulaires et cartilagineux diminue. En raison de l'impact des propriétés mécaniques, il y a une violation du travail et de l'activité fonctionnelle des structures articulaires.
  • Déséquilibre hormonal. Chez les hommes, il s'agit d'un manque de testostérone et de dihydrotestostérone (hormone libre), chez la femme - d'un manque d'œstrogènes et de progestérone avant et après la ménopause, ou pendant d'autres périodes de pointe (grossesse, menstruation, puberté). L'élasticité des articulations est également réduite, il y a une défaillance de l'activité fonctionnelle du membre dans l'articulation de la hanche. Une autre cause hormonale courante est un excès de corticostéroïdes, principalement du cortisol. L’hypercorticoïdisme est à l’origine du syndrome dit d’Itsenko-Cushing. Dans ce cas, le cartilage s'effrite littéralement sous le poids du corps. C'est une maladie extrêmement grave et dangereuse. Dans ce cas, nettement rapidement pour la coxarthrose.
  • Troubles dans l'apport sanguin à l'articulation de la hanche. L'ischémie entraîne des modifications de la structure du cartilage et des structures proches du cartilage. Les causes d'une circulation sanguine insuffisante sont multiples. Le plus souvent, nous parlons d'effort physique prolongé et sévère ou de blessures, même de simples contusions.
  • Poids corporel excessif. Autre surcharge mécanique et physique. Cette ischémie et les changements dégénératifs ultérieurs.
  • Hypodynamie et hyperdynamie. C'est un manque ou un excès d'activité physique. L'ischémie affecte le complexe avec la stagnation du liquide hématologique.
  • Une histoire de maladies chroniques et aiguës du système hypothalamo-hypophysaire.

Il existe également des facteurs de déclenchement moins courants. Parmi eux se trouvent:

  1. Maladies inflammatoires de l'articulation de la hanche. L'arthrite d'abord. L'arthrite "attire" en quelque sorte l'arthrose. L'un cause l'autre. Et quelle que soit la forme de la maladie, on peut parler d’arthrite rhumatoïde classique, traumatique, infectieuse et autres.
  2. Mourir de la tête fémorale à la suite d'une blessure grave et non traitée (fracture de la hanche et autres).
  3. Lésions traumatiques des structures de la hanche. Tout d'abord, le col fémoral lui-même. Même de simples ecchymoses peuvent affecter.
  4. Dislocations (généralement de caractère congénital), diverses formes de dysplasie.
  5. Maladies auto-immunes, processus pathologiques génétiques.
  6. Processus pathologiques concomitants qui perturbent la distribution normale des charges statiques et dynamiques. C'est une courbure de la colonne vertébrale, une ostéochondrose, une violation d'un autre plan.

Ainsi, pour que le processus pathologique commence, un mécanisme déclencheur est nécessaire.

Un autre groupe de causes concerne l'affaiblissement de l'immunité. Pour une raison quelconque, l’activité du système de défense de l’organisme peut diminuer:

  • Infections virales respiratoires aiguës fréquentes. Détruit le système immunitaire de l'intérieur, détruisant implicitement tous les systèmes du corps et perturbant leur travail.
  • L'hypothermie Fréquent et régulier. Les rhumes provoquent un déclin chronique et persistant du système immunitaire.
  • Maladies concomitantes telles que pathologies endocriniennes, etc.

Le troisième groupe de causes concerne les lésions virales infectieuses du corps. Selon les données de la recherche médicale, il existe une nette corrélation entre les invasions infectieuses et le risque d'apparition du processus pathologique. Les «hôtes» les plus fréquents du corps humain sont: les virus de l'herpès, les papillomes humains, la flore pyogénique (staphylocoques et streptocoques) et autres.

Le début du processus est possible avec une combinaison de plusieurs causes et avec la présence d'un seul facteur.

Ainsi, nous pouvons distinguer les groupes de risque suivants:

  • Personnes souffrant d'obésité.
  • Patients âgés de 50 ans et plus.
  • Patients présentant des déficiences endocriniennes.
  • Personnes professionnellement engagées dans le travail physique: athlètes, porteurs, constructeurs, bricoleurs et autres.
  • Employés de bureau et représentants de professions sédentaires. Personnes menant une vie sédentaire.

Ainsi que les automobilistes et quelques autres.

Symptomatologie et les premières manifestations de l'arthrose

La symptomatologie dépend du degré de dommage à la hanche. Dans le même temps, même au premier stade, le développement de manifestations intensives de la maladie est possible, tout dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme d'un patient particulier. Les symptômes courants qui se manifestent dans toutes les formes de maladie sont identifiés dans la liste suivante:

  1. Syndrome de douleur Localisé dans la région de l'aine. Irradie (donne) aux genoux, aux hanches, aux organes génitaux externes, au bas de l'abdomen. Ce symptôme est dû à l'innervation de l'articulation de la hanche. L'intensité varie de minimale à forte. La patiente la décrit comme «brûlante», «tirant», «harcelante». Il peut aussi s'agir d'une genèse infectieuse. C'est le premier symptôme le plus commun. Une douleur intense ou modérée accompagne constamment le patient. Indépendamment de l'heure du jour. Augmente pendant l'activité physique.
  2. Violations de l'activité fonctionnelle des structures articulaires. Le membre devient inactif, alors qu'au premier stade, la mobilité est limitée. Ceci est une déviation de seulement quelques degrés. Par conséquent, le symptôme est marqué au minimum.
  3. Sensation de raideur dans la zone des structures articulaires. Le patient sent qu'il ne peut pas faire un mouvement de pleine amplitude, ce qui s'explique par un œdème et une inflammation au niveau local.
  4. La boiterie Causé par une douleur intense.

La première étape de la coxarthrose est caractérisée par une intensité minimale de manifestations.

Mesures de diagnostic

Les spécialistes en orthopédie ou en traumatologie participent à l'examen des patients atteints d'arthrose de la hanche, en fonction de la source du processus pathologique et du principal facteur déclenchant.

Il peut être nécessaire de consulter un endocrinologue. Après la consultation initiale, les études suivantes sont menées:

  • Test sanguin général. Montre une inflammation classique avec un nombre élevé de globules blancs et une vitesse de sédimentation élevée des érythrocytes. Ceci est une indication d'une inflammation infectieuse. Dans un processus auto-immun, il se produit une augmentation de la concentration d’éosinophiles.
  • Analyse biochimique du sang veineux. Le sang veineux présente également une inflammation. La concentration excessive de protéine réactive, la bilirubine est déterminée. Ceci est une indication directe de l'inflammation. Malheureusement, ni l'une ni l'autre des méthodes de recherche ne fournissent d'informations complètes sur l'état de santé du système musculo-squelettique du patient. A ces fins, sont destinées des manipulations instrumentales.
  • Radiographie de l'articulation de la hanche. Nommé par la première chose. Cependant, il ne montre que les changements les plus brutaux dans le système musculo-squelettique au niveau local. Les tissus mous ne sont pas visualisés, il est donc impossible d'évaluer la nature et l'étendue de la lésion associée. Dans les premiers stades de l'arthrose est difficile à déterminer, nécessite un grand professionnalisme de la part du diagnostiqueur.
  • Diagnostic IRM et TDM. Ils donnent l'occasion d'examiner en détail les structures communes et environnantes. Y compris visualiser les tissus mous. Dans le diagnostic de l'articulation de la hanche, il est préférable de recourir à l'imagerie par résonance magnétique.
  • Arthroscopie Nommé dans des cas controversés et uniquement lorsqu'il existe des suspicions à des stades plus complexes de la pathologie que le premier.

De plus, vous aurez peut-être besoin d'études hormonales, d'une étude du facteur rhumatoïde, etc. Dans la complexité de ces études, il suffit de formuler et de vérifier le diagnostic.

Traitements

Caractère pluriel. Nécessite une approche intégrée. C'est le seul moyen d'assurer un effet thérapeutique maximal. Parmi les méthodes de traitement, on peut distinguer la thérapie médicamenteuse, la physiothérapie et la médecine traditionnelle.

Des médicaments

Nommé dans le traitement de la première étape du processus pathologique comme mesure initiale et principale. Les produits pharmaceutiques des groupes suivants sont utilisés:

  1. Anti-inflammatoire d'origine non stéroïdienne. Ce sont des médicaments pour soulager l'inflammation intense et, en partie, la douleur. Parmi eux figurent le kétoprofène, le kétorolac, le nise, l'ibuprofène et ses analogues.
  2. Anti-inflammatoire à base de corticostéroïdes et de leurs analogues. Dexaméthasone, Prednisolone. Ils ne soulagent l'inflammation que si les médicaments du premier groupe ne sont pas efficaces. C'est ce qui se produit rarement lors de l'arthrose de stade 1 de l'articulation de la hanche, mais cela arrive parfois. Les préparations sont utilisées sous forme de pommades, de préparations pour administration orale et intra-articulaire.
  3. Analgésiques Ils soulagent la douleur, mettent fin à l'inconfort, normalisent l'état du patient.
  4. Antispasmodiques. Soulager les spasmes musculaires des membres inférieurs.
  5. Myorelaxants. Ils arrêtent le spasme pathologique des structures musculaires, qui est en partie la cause de douleurs intenses.

D'autres médicaments peuvent également être utilisés: antibiotiques, antipyrétiques.

Remèdes populaires

Pour assurer une efficacité maximale, ils sont utilisés en association avec d'autres méthodes de traitement de l'arthrose de la hanche du premier degré. Les recettes sûres incluent:

  • Décoction de camomille. Une cuillère à café Camomille sur un verre d'eau chaude. Utilisez comme une compresse.
  • Bouillon d'écorce de chêne. Deux c. matières premières à un verre d'eau. Utilisez la même manière.
  • Compresse de chou au miel. Deux c. miel sur la feuille de chou. Attachez-le, enveloppez-le avec un chiffon et laissez-le toute la nuit.

C'est important! Les remèdes populaires ne peuvent en aucun cas remplacer les méthodes thérapeutiques classiques. Ceci est juste une aide, mais pas le traitement principal.

Physiothérapie

L'électrophorèse, la thérapie magnétique et le chauffage à la résine chaude sont utilisés.

Les procédures restantes sont attribuées moins fréquemment. En règle générale, la physiothérapie est indiquée au stade de l’atténuation du processus pathologique.

Gymnastique

Peut être efficace pendant la période de rééducation. Aide:

  • Balancez vos pieds.
  • Se lève sur les orteils en étirant toute la colonne vertébrale.
  • Vélo D'exercice

Astuce! Le reste des exercices de gymnastique doit être choisi exclusivement par le médecin traitant.

Traitement chirurgical et degré d'invalidité

Le traitement chirurgical de l'arthrose de la composition de la hanche de stade 1 n'est presque pas pratiqué. Il n'est nommé que dans des cas exceptionnels, si des pièces d'immobabilité ont commencé à se former. L’invalidité à la première étape du processus n’est pas attribuée. En cas d'ankylose, le patient peut compter sur le groupe 3-2. Tout dépend du degré d'atteinte à la capacité de se servir.

Prévention

Les mesures préventives sont simples et n'exigent pas beaucoup d'effort de la part du patient. Assez:

  • Maintenir un niveau optimal d'activité physique. Ne vous asseyez pas au même endroit.
  • Surveillez votre propre poids. Son niveau devrait être normal.
  • Mangez bien. Autant que possible de produits d'origine végétale et naturelle, protéines pures, aussi peu que possible grasses, frites et salées.
  • Ne pas trop travailler dans le plan physique.
  • Surveiller l'état de l'immunité.

L'arthrose de la hanche au stade 1 est une pathologie complexe qui nécessite une correction médicale urgente. Il a tendance à progresser rapidement et le traitement doit donc commencer dès le diagnostic. La prévision sera donc aussi favorable que possible.

Arthrose de la hanche - symptômes et traitement complexe

L'arthrose de la hanche (coxarthrose) est une maladie évolutive et chronique. En l'absence de traitement approprié et opportun, elle peut entraîner une perte totale de mouvement. La fin -oz suggère que le processus dégénératif n'est pas dominé par l'inflammatoire.

Les symptômes de cette maladie varient selon les stades. Au tout début, il s’agit d’un malaise à peine perceptible lorsqu’on se promène ou s’entraîne. Peut-être la manifestation sous la forme d'une douleur faible à la cuisse, qui au repos passe. Dans ce cas, la douleur peut être ressentie non seulement à la cuisse, mais également à l'aine ou au genou.

En règle générale, la coxarthrose est un processus qui dure plusieurs années et se caractérise par une modification progressive du cartilage, suivie d'une déformation des os et d'une perte de fonctionnalité articulaire. Cela touche principalement les gens après 40 ans, mais il y a aussi de très jeunes patients.

Les causes

Pourquoi l'arthrose de la hanche se produit-elle et de quoi s'agit-il? Les causes de la coxarthrose peuvent être différentes, mais l’image de la maladie est toujours la même. Tout commence par un changement du cartilage articulaire, qui devient plus mince et perd sa capacité à absorber la charge. La stratification du cartilage du corps est compensée par la formation de croissances osseuses sur le bord des surfaces articulaires, ce qui entraîne une déformation des articulations et des os à différents degrés.

Les principales causes de cette maladie articulaire sont:

  1. Blessures. Une telle cause peut ne pas être une lésion majeure et, dans de nombreux cas, les microtraumatismes chroniques affectent le développement de la maladie, contribuant à la formation de fissures et à l'amincissement du cartilage. Ils affectent également la déchirure de la capsule articulaire, entraînant l’accumulation de nombreuses lésions. Les microtraumatismes souvent répétés sont le précurseur de l'apparition d'une telle maladie.
  2. Des charges excessives entraînant des microtraumatismes systématiques, ainsi que des lésions articulaires. Le plus souvent, cela se produit chez les personnes engagées dans un travail physique pénible ou chez les athlètes professionnels. Dans ce cas, un traitement sans changement de mode de vie ni restriction de charge est également inefficace et s'accompagne souvent de rechutes.
  3. Prédisposition héréditaire. Celles-ci incluent des anomalies dans le développement de la tête fémorale elle-même, le sous-développement des éléments de l'articulation, etc. Dans ce cas, l'arthrose dite dysplasique de l'articulation de la hanche apparaît.
  4. Les maladies. Par exemple, en l'absence de traitement approprié, l'arthrite peut, avec le temps, dégénérer en arthrose. Cela est dû au fait que pendant l'arthrite, les propriétés du tissu cartilagineux changent et la circulation sanguine est perturbée. Cela conduit progressivement au développement d'un processus dégénératif.
  5. Poids corporel excessif. Un poids corporel excessif, même en marchant, exerce sur les articulations une charge qui dépasse leurs limites physiologiques de force.

Selon la cause du développement de la maladie et sa pathogenèse, il existe 2 types principaux d'arthrose de la hanche.

  1. Coxarthrose primaire. Dans ce cas, la maladie se développe très lentement et commence par une violation de l'apport sanguin aux tissus. Les raisons du développement de ce type d'arthrose sont enracinées dans un trouble métabolique, plus fréquent chez les personnes de plus de 50 ans. L'arthrose primaire de l'articulation de la hanche est le plus souvent diagnostiqué.
  2. Coxarthrose secondaire. Dans ce cas, la maladie se développe dans le contexte de lésions inflammatoires systémiques de nombreuses articulations du corps. L'inflammation peut être infectieuse ou auto-immune.

Au stade initial de la coxarthrose, seule la douleur ou l'inconfort mineur dans la zone d'articulation est préoccupant. Souvent, de tels signes sont ignorés, entraînant une progression de la maladie.

Symptômes de l'arthrose de la hanche

La cooxarthrose de l'articulation de la hanche, dont les symptômes ne peuvent être ignorés, peut avoir des conséquences graves. Il existe plusieurs signes principaux de la maladie, qui dépendent du stade de la maladie:

  1. La douleur dans la région de l'articulation est le symptôme le plus prononcé par lequel on peut assumer n'importe quelle maladie du SCT. L'intensité et la nature des sensations dépendent généralement du stade.
  2. La limitation de la mobilité des membres est également un symptôme de la coxarthrose. Pour le stade précoce, la sensation de "raideur" de l'articulation, qui passe après une certaine charge, est caractéristique.
  3. L'affaiblissement des muscles de la cuisse peut être observé dès le deuxième stade de la maladie, atteignant le troisième stade pour compléter l'atrophie.
  4. Une modification de la longueur des jambes due à une déformation pelvienne est caractéristique de l'ostéoarthrose «négligée».
  5. Une boiterie ou un changement de démarche est un signe très probable de déformation osseuse.
  6. Un resserrement distinct dans l'articulation n'est pas toujours un signe d'arthrose. Généralement pris en compte en présence d'autres symptômes.

Le symptôme principal de la coxarthrose est la douleur, dont la nature, la durée, l'emplacement et l'intensité dépendent du stade de la maladie.

Arthrose de la hanche 1 degré

Cette phase de la maladie se caractérise par une douleur à l'articulation et à la hanche, parfois au genou, qui survient après un exercice et disparaît après un repos. La mobilité articulaire est illimitée et il n'y a aucune perturbation de la démarche.

La coxarthrose du 1 er degré est le stade initial de la maladie. En commençant le traitement, il est encore possible d'arrêter le processus de destruction et de déformation de l'articulation et de préserver pleinement ses fonctions. Mais, malheureusement, beaucoup ne considèrent pas nécessaire de consulter un médecin en raison d'une douleur faible à l'articulation et que la maladie progresse dans l'intervalle.

Arthrose de la hanche 2 degrés

Il semble plus vif - l'intensité de la douleur augmente, elle survient non seulement après la charge, mais également au repos, les fonctions motrices sont limitées. En particulier, la coxarthrose est caractérisée par une difficulté à effectuer la pronation (rotation de la cuisse vers l'intérieur) et un abduction, et une contracture se forme.

À l'examen aux rayons X, nous voyons un rétrécissement de l'espace articulaire et l'apparition de croissances osseuses sur les surfaces. L'acétabulum et la tête fémorale sont déformés. Les muscles de la cuisse du côté affecté commencent à s'atrophier et le syndrome douloureux se propage en dessous, capturant à la fois l'articulation du genou et l'aine (il est important de comprendre qu'il n'y aura pas de modifications dystrophiques dans l'articulation du genou).

Arthrose de la hanche, degré 3

Les symptômes de la maladie sont prononcés et ont un caractère permanent. Le syndrome douloureux disparaît la nuit. En marchant, le patient utilise un support. Les muscles des jambes et des cuisses s'atrophient progressivement et la jambe malade d'une personne malade devient beaucoup plus courte.

Souvent, au 3ème degré, la fissure articulaire disparaît complètement et les articulations se développent ensemble pour former une seule structure osseuse, ce qui constitue un instantané. En conséquence, l'immobilité complète de l'articulation se produit.

Sur les radiographies, on détermine la croissance osseuse importante du toit du cotyle et de la tête du fémur, un rétrécissement marqué de l’articulation. Le col du fémur est considérablement élargi et raccourci.

Diagnostics

Avant de savoir comment traiter l'arthrose de la hanche, vous devez poser un diagnostic correct. En cas de suspicion de coxarthrose, une personne sera soumise à un test sanguin biochimique. En présence de la maladie, les patients présentent une légère augmentation de la RSE, des globulines, des immunoglobulines et des séromcoïdes.

La prochaine étape de la détection de l'arthrose est la photo aux rayons X. Il révélera:

  • ossification du cartilage
  • croissance osseuse à la limite du cartilage,
  • réduire la distance entre les articulations,
  • compactage du tissu osseux sous le cartilage.

Malheureusement, la photo radiographique ne permet pas de distinguer la capsule articulaire et le cartilage lui-même. Si vous souhaitez obtenir des informations sur ces tissus mous, le patient sera dirigé vers la tomographie.

Traitement de l'arthrose de la hanche

En cas d'arthrose diagnostiquée de l'articulation de la hanche, le traitement dépendra directement du stade auquel se situe la maladie. Le schéma général de traitement implique la réalisation des objectifs suivants:

  • éliminer la douleur et l'inconfort dans la région de l'articulation douloureuse;
  • ajuster la nutrition du cartilage intra-articulaire et entamer le processus de restauration;
  • éliminer la carence en liquide intra-articulaire;
  • activer la microcirculation dans les tissus articulaires;
  • éliminer la charge accrue sur l'articulation de la hanche;
  • renforcer les muscles qui entourent, protègent et soutiennent l'articulation;
  • prévenir les déformations et augmenter la mobilité de l'articulation de la hanche.

Tout cela ne peut être réalisé qu'avec l'aide d'une approche intégrée, qui devrait inclure non seulement un traitement médicamenteux, mais également un changement de mode de vie afin d'éliminer les facteurs de risque de coxarthrose.

  • Au stade 3 de la maladie, le traitement consiste en une intervention chirurgicale au cours de laquelle l'articulation est remplacée par une endoprothèse. Une partie de la prothèse est implantée dans le fémur et une autre dans le bassin. L'opération est assez compliquée, prend du temps et nécessite une longue période de rééducation.
  • Lorsque I et II degré d'arthrose de la hanche, le traitement est effectué sans intervention chirurgicale. Utilisés: AINS, myorelaxants, chondroprotecteurs, vasodilatateurs, stéroïdes hormonaux, médicaments topiques - pommades, lotions, compresses.

Tous ces médicaments sont prescrits exclusivement par le médecin traitant. Certaines d'entre elles sont efficaces sous forme d'injections directement dans la région articulaire touchée. Ces injections ne peuvent être effectuées que par du personnel médical qualifié. Par conséquent, l’automédication n’est pas recommandée.

Méthodes sans drogue

En plus de l'utilisation de médicaments, les médecins recommandent des méthodes non médicamenteuses pour traiter la maladie. Celles-ci incluent les méthodes suivantes de traitement de cette maladie:

La physiothérapie utilisée pour l'arthrose comprend les types de traitement suivants:

  • thérapie magnétique;
  • UHF et thérapie par ultrasons;
  • aéroion et électrothérapie;
  • inductothermie;
  • thérapie par la lumière;
  • l'utilisation de la technologie laser.

Toutes ces méthodes ne peuvent être utilisées que pour améliorer l'irrigation sanguine des articulations et soulager les spasmes.

Traitement médicamenteux

Le traitement combiné de l'arthrose de la hanche implique la nomination des groupes de médicaments suivants:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, kétoprofène, indométhocine, brufen, piroxicam, etc., éliminent tous la douleur, soulagent l’inflammation, mais ne réparent pas le tissu cartilagineux).
  2. Chondroprotecteurs. Médicaments pour la nutrition des tissus cartilagineux. Accélérer sa récupération. Important dans la phase 1.2 du traitement de l'arthrose. Avec la maladie de grade 3, le cartilage est déjà détruit, ces médicaments seront inutiles. Il faut prendre de la drogue pendant longtemps, pour réussir plusieurs cours.
  3. Les relaxants musculaires (sirdalud, mydocalm, etc., éliminent les spasmes musculaires au niveau des articulations malades, aident à améliorer l'irrigation sanguine des tissus).
  4. Pommades et crèmes. Les onguents curatifs sont des moyens d’améliorer la condition d’un malade, mais ne contribuent pas à son plein rétablissement. Les pommades chauffantes sont bien adaptées. Ils irritent les récepteurs de la peau et réduisent ainsi le syndrome douloureux. Les onguents chauffants aident également à rétablir la circulation sanguine dans les tissus et les muscles entourant l'articulation malade.
  5. Injections de stéroïdes dans la cavité articulaire (hydroxyzone, mitelpred, kenalog, etc.), des injections de ces médicaments sont prescrites pour soulager l’exacerbation de la maladie et éliminer les douleurs aiguës).
  6. Les médicaments vasodilatateurs (trental, cynaresin, theonikol, etc., dilatent les vaisseaux à l’intérieur et autour de la cavité articulaire, améliorant ainsi l’apport en nutriments nécessaires à la réparation des tissus).

Il n'est pas nécessaire de s'appuyer fortement sur les remèdes populaires. Mais certains guérisseurs recommandent la teinture de citron, d'ail ou de céleri-rave pour le traitement des articulations et des os.

Massage dans le traitement de la coxarthrose

Avec une arthrose déformante de la hanche, la massothérapie donne de bons résultats. Le massage de la coxarthrose est une méthode très efficace et utile. Il est souhaitable qu'un bon spécialiste effectue le massage aussi souvent que possible.

Son action vise à améliorer la circulation sanguine, à renforcer les muscles, à soulager les spasmes douloureux, les gonflements et les tensions musculaires, ainsi qu'à augmenter la diastasis entre les éléments articulaires de l'articulation.

En l'absence d'un massothérapeute professionnel, vous pouvez faire le massage vous-même. Le massage en cas d'arthrose peut être effectué manuellement et avec l'aide de divers appareils de massage et même d'un jet d'eau (hydrokinésithérapie).

Gymnastique

Le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche par l'exercice physique consiste à atteindre deux objectifs: augmenter la mobilité des jambes et prévenir l'atrophie musculaire. Tous les complexes classiques de thérapie par l'exercice pour la coxarthrose ont également un caractère général de renforcement et un effet positif sur tout le corps.

Un complexe d'exercices de gymnastique est prescrit par un spécialiste. Les premiers cours de thérapie physique doivent être supervisés par un médecin. Il montrera comment effectuer correctement chaque mouvement et surveillera la charge appropriée sur les articulations de la hanche.

Régime alimentaire

  1. Préfère la bouillie sur l'eau.
  2. Mangez suffisamment de protéines animales: poisson (sauf le salé), viande de volaille, boeuf.
  3. Consommez au moins 5 portions de légumes par jour (une portion - 100 grammes, peut être utilisée comme accompagnement).
  4. Produits laitiers requis: fromage cottage, yaourt, ryazhenka.
  5. Éliminer l'alcool, le café et le thé noir fort.
  6. Élimine le bonbon, la farine.
  7. Mange peu, mais souvent.

L'alimentation réduira la charge sur les articulations de la hanche et leur fournira tout le nécessaire pour la réparation des tissus.

Arthrose de la hanche 1 degré

Coxarthrose (arthrose de la hanche) 1 degré se développe lentement sur plusieurs années, imperceptible pour l'homme. Par conséquent, le médecin est généralement traité avec une douleur intense, lorsque la maladie a atteint son apogée dans son développement. Si vous ressentez une douleur dans l'aine en marchant, contactez immédiatement votre médecin, cela vous donnera plus de chances de guérir complètement.

L'arthrose se développe à la suite de la destruction du tissu cartilagineux en raison d'un régime alimentaire inadéquat et d'un mode de vie immobile. Le développement est affecté par la mobilité limitée de l'articulation.

Causes de la maladie

L'arthrose se développe pour de nombreuses raisons, la principale étant la sédentarité. Le plus souvent, les athlètes souffrent de la maladie en raison des lourdes charges qui blessent l'articulation. L'arthrose est souvent héréditaire, une luxation congénitale dans l'aine est possible.

  • blessure, microtrauma dans l'enfance;
  • embonpoint, grosse charge;
  • destruction des tissus articulaires;
  • prendre des médicaments puissants;
  • situations stressantes;
  • boire de l'alcool;
  • maladie congénitale;
  • augmentation du taux d'hormones (changements liés à l'âge);
  • inflammation des tissus;
  • processus infectieux et inflammatoires;
  • Maladie de Perthes;
  • fracture du col fémoral;
  • maladies pathologiques de la cuisse dans la région de l'aine.

Il convient de prêter attention à la présence de blessures (microtraumatismes). Ils guérissent longtemps, ce qui entraîne le développement de la maladie pendant des années. L'arthrose est plus fréquente chez les femmes. L'arthrose de grade 1 affecte les articulations des genoux.

La maladie commence à se développer chez les personnes âgées de 40 ans et plus. L'inflammation commence dans une articulation de la hanche. Si le traitement n'est pas pris à temps, la maladie se propage à d'autres régions.

Conséquences du développement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche:

  • le liquide articulaire devient épais, visqueux, des fissures apparaissent, se dessèchent avec le temps;
  • la distance entre les joints est réduite, entraînant sa destruction, sa déformation;
  • au fil du temps, les muscles de la partie affectée s’atrophient.

L'arthrose est une maladie chronique, il est impossible de récupérer complètement. Le traitement est effectué pour prévenir la survenue de convulsions, l'inflammation du tissu cartilagineux.

Symptômes de la maladie au premier degré

La cooxarthrose du premier degré est asymptomatique. A ce stade, le fluide articulaire devient plus épais, ses propriétés changent. En conséquence, les microfissures se développent dans les tissus cartilagineux, deviennent plus minces et deviennent fragiles, ce qui peut entraîner l'apparition d'autres maladies pathologiques.

Symptômes du développement de la maladie 1 degré:

  • douleur à l'aine lors de la marche, au repos;
  • en boitant;
  • jambe douloureuse est un peu raccourcie;
  • changement, affaiblissement du tissu musculaire de la cuisse.

La douleur, d'autres symptômes apparaissent périodiquement pendant la marche longue, après la course, se font sentir dans le genou, la hanche. Sur le tissu osseux apparaît une variété de croissances différentes à la surface de l'articulation de la hanche. Comme la douleur est insignifiante, elle disparaît d'elle-même, beaucoup ne demandent pas d'aide médicale, n'attachent pas beaucoup d'importance à cela. Et c'est le premier signe du développement de l'arthrose.

Les symptômes commencent à apparaître à la deuxième étape de développement. Au premier degré, les symptômes restants n'apparaissent pas toujours. Il ne peut être complètement guéri que si vous recherchez un médecin qualifié pour 1 degré.

La douleur apparaît après un effort physique excessif à l'aine. Lors de la réalisation de radiographies sur du tissu osseux, de petites excroissances peuvent être détectées. Si d'autres symptômes apparaissent, la maladie passe à l'étape suivante du développement.

Diagnostic, traitement efficace

L'arthrose de la hanche est déterminée à l'aide d'études cliniques par rayons X. En temps opportun, un diagnostic correct est nécessaire pour un traitement réussi. Il est impossible de récupérer complètement d'une maladie chronique, il est possible d'affaiblir les attaques, de restaurer les muscles atrophiés, le tissu cartilagineux.

Pour la détection de l'arthrose de la hanche, les méthodes de recherche suivantes sont utilisées:

  • symptômes, signes de la maladie;
  • Examen radiographique;
  • arthroscopie;
  • test de mobilité articulaire;
  • Échographie de la zone touchée;
  • collection d'anamnèse.

Une fois que tous les symptômes ont été identifiés, le degré de développement de la maladie a été déterminé, le médecin prescrit le traitement en tenant compte des caractéristiques individuelles (réactions allergiques, intolérance au médicament, présence de maladies chroniques). Le traitement est effectué de deux manières: conservatrice, chirurgicale.

Au cours de la première étape du développement de la maladie, le traitement est effectué selon une méthode complexe et conservatrice. Le traitement vise à éliminer la douleur, à restaurer les tissus cartilagineux. Il vous permet d'augmenter la mobilité des articulations, de renforcer les muscles et les tissus environnants.

Le traitement conservateur est effectué à l'aide de médicaments:

  • préparations pour la dilatation vasculaire;
  • pommade anti-douleur, crème;
  • NVPS;
  • des relaxants musculaires;
  • physiothérapie;
  • médicaments anti-inflammatoires.

Étant donné que l'arthrose de la hanche est une maladie chronique, son traitement doit être rapide, non seulement un traitement complexe est nécessaire, mais également une prophylaxie périodique. Pour améliorer la nutrition du tissu cartilagineux, sa circulation sanguine, il est recommandé d'appliquer un massage. Il est prescrit après un traitement complexe.

Prévention des maladies

L'hydrokinésithérapie, qui représente un massage dans l'eau, est devenue plus courante. Il est tenu dans des cliniques privées, car le matériel est très cher. En tant que prophylaxie de la coxarthrose de l'articulation de la hanche, il est recommandé de maintenir un mode de vie actif, faire de la gymnastique.

Il est recommandé d'effectuer des exercices physiques:

  • pose «grenouille»;
  • exercice "ciseaux";
  • Effectuez des exercices en position couchée sur le dos, sur une chaise, selon les recommandations de votre médecin.

Pour accélérer le traitement de la maladie, il est nécessaire de respecter les recommandations du médecin traitant. Il est conseillé de prendre des massages en guise de prophylaxie après un long traitement.

Vous pouvez pétrir la hanche vous-même, comme avec un massage manuel normal: caresser, frotter la zone à problèmes, tapoter la hanche, battre. Ou demandez l'aide de professionnels qualifiés.

Quel est le massage utile pour la coxarthrose de l'articulation de la hanche:

  • aide à améliorer la circulation sanguine dans la partie touchée;
  • accélère le métabolisme, ce qui permet une courte période pour restaurer la structure du cartilage;
  • restaure les propriétés du fluide articulaire;
  • renouvelle le tissu de la membrane articulaire.

Pendant et après les exercices, il y a une sensation de malaise. Si la douleur est intense, elle ne passe pas longtemps, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Si vous souffrez d'excès de poids, vous devez suivre un régime pour perdre du poids. L'essentiel est de maintenir un style de vie mobile (marche, sports, exercices du matin).

Alimentation, régime avec coxarthrose

Le traitement de la maladie du premier degré ne coûte pas que des médicaments. Il est important de surveiller la nutrition afin que le corps reçoive davantage de nutriments qui contribuent au rétablissement rapide des tissus affectés. Limitez votre consommation de sel - empêche la restauration rapide du tissu cartilagineux.

Alimentation adéquate et équilibrée pour la coxarthrose de l'articulation de la hanche:

  1. Mangez plus de protéines animales. Contient du poisson, du bœuf, de la viande de poulet.
  2. Inclure dans le régime des produits à base de lait fermenté.
  3. Dans la matinée, utilisez la bouillie sur l'eau.
  4. Mangez des salades (de préférence 5 portions par jour).
  5. Mangez souvent sans trop manger.

Refuser les produits à base de farine, en particulier la pâtisserie et les sucreries. Thé noir fort, café, il est souhaitable d'exclure de l'alimentation, limiter la consommation de boissons alcoolisées. Poisson salé, poisson fumé, viande, légumes marinés à exclure du régime. L'arthrose est une maladie grave, elle se développe au fil des ans, il est donc également nécessaire de la traiter pendant plusieurs années, après avoir été périodiquement prévenue.

Si vous menez une vie sédentaire et que vous avez une arthrose de 1 degré, il est recommandé de suivre un régime alimentaire strict et de mener une vie active après un traitement réussi. La maladie peut reprendre après un certain temps si vous arrêtez de suivre les recommandations du médecin.

L'auto-traitement avec des remèdes populaires ne conduit pas toujours à un résultat positif, il devient parfois une cause de complications. Procédures populaires à appliquer après consultation du médecin.

Dans la coxarthrose, niveau 1 de la hanche, le traitement est le plus efficace.

Les symptômes de la coxarthrose de grade 1 sont légers et souvent, les gens ne les associent pas au développement de la maladie. La coxarthrose primaire est rarement possible de diagnostiquer au 1er stade, et la secondaire est souvent retrouvée par hasard lors de l'examen de la pathologie principale - traumatisme, dysplasie, nécrose de la tête fémorale. Un diagnostic précoce augmente considérablement les chances de succès du traitement, car le traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche du premier degré est plus efficace. Parfois, la maladie peut être complètement guérie en arrêtant la destruction du cartilage articulaire. Le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche du premier degré est extrêmement conservateur, réalisé sans chirurgie.

Symptômes Étape 1

Le syndrome douloureux est la principale manifestation de l'arthrose des articulations de la hanche du 1er degré. A ce stade, la mobilité de l'articulation n'est pas limitée, on note seulement une raideur initiale des mouvements à court terme (jusqu'à une demi-heure). La démarche n'est pas perturbée, même si parfois, après une charge intense, une personne peut boiter légèrement. Masse musculaire, volume, force, inchangé, l'articulation conserve sa forme et sa taille normales. Le mouvement peut s’accompagner d’un léger craquement sourd, mais d’autres sons sont plus caractéristiques de la phase 2.

Caractéristiques de la douleur dans la coxarthrose du premier degré:

  • à partir, au début du mouvement et mécanique, après la charge. Les premiers disparaissent lorsque la personne se "disperse", les seconds après les autres;
  • un personnage harcelant;
  • localisation - l'articulation de la hanche, l'aine, parfois la douleur est donnée à la cuisse, au genou;
  • l'intensité est modérée, souvent les sensations sont perçues comme inconfortables, mais pas aussi douloureuses.

Les symptômes et le traitement de l'arthrite sont interdépendants. À 1 cuillère à soupe. la coxarthrose est justifiée par l'utilisation d'analgésiques faibles, mais il n'est pas nécessaire de recourir à des relaxants musculaires, car il n'y a pas de spasmes musculaires. Les médicaments hormonaux, qui suppriment le processus inflammatoire intense, sont également inutiles si l'arthrose du premier degré de l'articulation de la hanche se déroule sans complications. Au premier degré, la DOA de l'articulation de la hanche, le traitement ne vise pas tant à éliminer les symptômes qu'à prévenir une progression rapide, des exacerbations et des complications. Il est important de normaliser l’approvisionnement en sang de l’articulation et de suspendre la destruction du cartilage.

Directions de thérapie

Le traitement de toute maladie se divise en deux groupes: étiotrope, symptomatique et pathogénétique. Qu'est ce que c'est Le traitement symptomatique élimine ou atténue les signes de coxarthrose de la hanche. À un stade précoce, il s'agit d'une thérapie avec des médicaments anesthésiques. Le traitement pathogénique de la coxarthrose du premier degré de l'articulation de la hanche est effectué à l'aide de chondroprotecteurs. Ces médicaments affectent le mécanisme de développement de la maladie, contrecarrent la destruction du cartilage articulaire. La thérapie étiotropique vise à éliminer la cause de la maladie.

En cas de coxarthrose primaire, elle n’est pas pratiquée car sa cause n’est pas claire. Dans le cas d’une coxarthrose secondaire, il s’agit du traitement de la maladie sous-jacente, et pas seulement avec un médicament:

  • Si l'articulation de la hanche est exposée à un stress excessif ou si sa répartition est inégale en raison d'une courbure de la colonne vertébrale, un traitement orthopédique est nécessaire.
  • si le patient est obèse, le traitement devrait commencer par une correction du poids;
  • si le cartilage a commencé à se détériorer en raison d'un apport sanguin insuffisant, prescrire des vasodilatateurs, des médicaments pour améliorer la microcirculation;
  • peut nécessiter un traitement contre le diabète, l’hypothyroïdie, des troubles métaboliques.

Certaines causes d'arthrose au stade 1 de la hanche ne peuvent être éliminées que par la chirurgie. Par exemple, la nécrose aseptique avancée de la tête fémorale ne se prête pas au traitement conservateur, nécessite des endoprothèses.

Une intervention peut être nécessaire et si, après une blessure antérieure, les os se sont déplacés, ils ont mal grossi et provoquent à présent une usure active de certaines parties du cartilage. Les opérations de dysplasie grave de la hanche sont généralement pratiquées à un âge précoce, ce qui constitue l'élément le plus important de la prévention de la coxarthrose dysplasique. Si la dysplasie ne peut pas être complètement éliminée dans l’enfance, la coxarthrose dysplasique est traitée selon le schéma standard, l’opération est présentée en 3 étapes.

En matière de traitement non médicamenteux, la ligne de démarcation entre traitement symptomatique, étiotropique et pathogénétique est plutôt arbitraire. Ainsi, de nombreuses procédures physiothérapeutiques aident à lutter contre les manifestations de l'arthrose: elles soulagent la douleur, restaurent la mobilité articulaire. En même temps, ils activent la circulation sanguine, c’est-à-dire qu’ils affectent l’une des principales causes de l’arthrose, ils stimulent la régénération des tissus, c’est-à-dire qu’ils affectent la pathogénie.

Premiers pas

Lorsque le médecin formule des recommandations sur la manière de traiter la coxarthrose de l'articulation de la hanche du 1 er degré, nous ne devons pas ignorer celles liées au mode de vie, au régime alimentaire ou à l'activité physique. Les pilules et les onguents d'arthrose des articulations de la hanche ne peuvent à eux seuls être guéris.

Les patients qui ont reçu un tel diagnostic devraient:

  • limiter la charge sur les articulations (ceci concerne en premier lieu les sportifs, travailleurs de gros travaux physiques);
  • ceux qui sont engagés dans le travail sédentaire, au contraire, ont besoin d'échauffement régulier, de promenades dans leurs temps libres;
  • adhérer à un régime alimentaire sain, éliminer les sucreries, les aliments fumés, les aliments gras, frits, épicés, les plats préparés du régime. Il y a des quantités suffisantes de viande maigre, de poisson, de produits laitiers, de légumes et de fruits frais;
  • s'il y a un excès de poids, faites un effort maximum pour perdre du poids;
  • renoncez aux mauvaises habitudes - fumer, boire de l'alcool.

Traitement de la toxicomanie

Quel est le traitement de l'arthrose de la hanche 1 degré? Les principaux médicaments à ce stade sont les chondroprotecteurs. Il est préférable de prendre des médicaments de 2 à 3 générations, notamment le sulfate de chondroïtine et / ou la glucosamine. Un effet plus prononcé est obtenu par la combinaison d’une administration orale et d’une injection intramusculaire. Certains chondroprotecteurs de la 1re génération, par exemple Alflutop, peuvent être administrés par voie intramusculaire ou intra-articulaire. L'utilisation de pommades, de crèmes avec des chondroprotecteurs est inefficace, les substances actives n'atteignant pas l'articulation. En cas d'arthrose de l'articulation de la hanche du 1 er degré, le traitement par chondroprotecteurs est particulièrement efficace. Tant que la destruction du tissu cartilagineux n’est pas allé trop loin, le cartilage peut être restauré en fournissant au corps des «matériaux de construction».

Lorsque la douleur est prescrite paracétamol ou anti-inflammatoire non stéroïdien - diclofénac, nimésulide. Les AINS ont de nombreuses contre-indications et effets secondaires, le médecin doit déterminer s’il est possible de prendre un médicament spécifique en fonction de l’état de santé général du patient. En cas d'arthrose de l'articulation de la hanche, le traitement par des médicaments antalgiques, anti-inflammatoires et anti-inflammatoires est effectué jusqu'à la disparition des manifestations. Les pommades, gels, crèmes contenant des AINS ne sont prescrits qu'en complément de l'administration orale. Le médecin élabore un schéma de traitement de l'arthrose de la hanche: liste des médicaments, méthode d'utilisation et posologie, durée du traitement. En plus des chondroprotecteurs et des anesthésiques, peuvent être prescrits:

  • vasodilatateurs - selon les indications, en présence de pathologies vasculaires;
  • injections intra-articulaires d'acide hyaluronique pour normaliser le volume et la viscosité du liquide synovial, empêchant ainsi le cartilage de se dessécher;
  • pommade à effet chauffant, vasodilatateur, irritante en plus du traitement médicamenteux systémique;
  • complexes de vitamines et de minéraux;
  • compresse avec dimexidum.

Traitement non médicamenteux

Comme la coxarthrose de stade 1 se déroule généralement sans manifestations aiguës, le choix des méthodes de traitement non médicamenteux est aussi large que possible:

  • procédures de physiothérapie - laser, thérapie magnétique, thérapie par ondes de choc, ultrasons, électrophorèse et phonophorèse et autres;
  • traitement à la paraffine, ozokérothérapie;
  • thérapie de traction - étirement de l'articulation pour réduire la pression sur le cartilage;
  • massage
  • Thérapie d'exercice.

En cas de coxarthrose, la contraction est contre-indiquée, les procédures et les massages sont inefficaces, la liste des exercices pouvant être effectués est limitée. À un stade précoce, l'efficacité du traitement non pharmacologique est maximale: un traitement complexe permet d'éviter la destruction finale du cartilage, l'hypotrophie musculaire et la limitation de la mobilité. L'exercice régulier joue un rôle important dans la thérapie complexe. Il est préférable de consulter un médecin pour savoir comment traiter la coxarthrose de l'articulation de la hanche du 1 er degré à l'aide d'une gymnastique, d'une thérapie par l'exercice. La maîtrise des exercices est également souhaitable sous la supervision d'un spécialiste en physiothérapie. Un point important: quel que soit le type de coxarthrose du patient, qu'il soit bilatéral, droit ou gauche, les deux jambes doivent être soumises à une contrainte égale pendant l'entraînement.

Une autre méthode de traitement de l'arthrose, qui n'a pas encore été universellement introduite, mérite d'être mentionnée: la thérapie par cellules souches. Ces jeunes cellules non différenciées, extraites de la couche graisseuse, peuvent être transformées en cellules cartilagineuses lorsqu'elles sont introduites dans l'articulation. Cette méthode de réparation des tissus cartilagineux est beaucoup plus efficace que la prise de chondroprotecteurs et l’effet maximum peut être atteint au stade 1.

Méthodes folkloriques

Au début de la coxarthrose, le traitement par des remèdes populaires est également très efficace:

  • en tirant sur les onguents de la zone articulaire avec anti-inflammatoire, effet de réchauffement, l'utilisation de frotter;
  • comprime le joint;
  • bain aux herbes, sel de mer;
  • recevoir des décoctions, des infusions pour soulager l'inflammation, renforcer le système immunitaire, fournir les tissus articulaires, normaliser les processus métaboliques.

La médecine traditionnelle est largement utilisée dans le traitement de l'arthrose, Sabelnik, sa teinture est prise par voie orale et utilisée pour le frottement. Les composants populaires des médicaments comprennent le miel, le jus d'aloès, la momie, les feuilles d'ortie, la poudre de moutarde et le raifort râpé. Les préparations pharmaceutiques - l'iode, la glycérine, l'huile de camphre, les teintures spiritueuses d'herbes font partie de certains médicaments nationaux.

Le collagène peut fournir du tissu articulaire en buvant de la gélatine. Il est recommandé d'inclure plus souvent dans un régime gélifié, gelée, beaucoup de collagène contient de la gelée, mais vous devez vous rappeler qu'il s'agit d'un plat hypercalorique. Même au stade initial de la coxarthrose, il est impossible de se limiter aux recettes de la médecine traditionnelle, il est obligatoire de prendre des chondroprotecteurs, d'effectuer des exercices et des procédures.

L'arthrose de l'articulation de la hanche du 1 er degré ne dérange pas pratiquement les patients, mais cela ne signifie pas qu'elle ne doit pas être traitée. Au contraire, si vous avez la chance d'identifier cette maladie au stade initial, il est temps de faire un traitement complet. Si le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche a été instauré de manière opportune, il est possible de retarder le développement de la maladie à ce stade pendant une longue période et même de la vaincre complètement. Mais seulement à la condition que le patient ne se limite pas à prendre des analgésiques, mais qu'il prenne des chondroprotecteurs, fasse des exercices, suive un régime, passe à la procédure.

L'arthrose de l'articulation de la hanche du 1 er degré - de quoi s'agit-il et comment la traiter?

Parmi les arthropathologies des articulations de la jambe, l'arthrose de la hanche, ou coxarthrose, est l'une des maladies les plus courantes. Environ 15% de la population européenne et américaine âgée de 50 à 60 ans est atteinte d'une maladie touchant les articulations des cuisses. Après le 70e anniversaire, ce diagnostic est établi pour une personne sur deux. La maladie ne survient pas soudainement - elle se développe sur plusieurs années, passant de la forme initiale à la forme prononcée. Par conséquent, il est important de commencer le traitement de l'arthrose de degré 1 de la hanche le plus tôt possible, jusqu'à l'aggravation de la maladie.

Les experts estiment que l’arthrose au premier degré qui déforme l’articulation de la hanche peut être complètement guérie, mais il est rare d’attraper la maladie à ce stade de développement.

Tableau symptomatique de 1 degré de coxarthrose

L'arthrose de l'articulation de la hanche (TBS) survient lors de modifications dégénératives destructrices du tissu articulaire cartilagineux et osseux de nature non inflammatoire. La principale cause de la pathologie est l’usure de l’articulation liée à l’âge, mais vous pouvez aussi ajouter à la liste: poids excessif, travail physique intense, sports, blessures, troubles métaboliques entraînant une diminution du volume, des modifications de la composition et de la consistance du liquide synovial qui devient trop épais et visqueux.

Un lubrifiant naturel particulier permet non seulement au joint de glisser facilement lors du déplacement, mais sert également de source de nutriments pour celui-ci. Privé de sa fonction protectrice, le cartilage articulaire devient cassant, de petites fissures apparaissent à sa surface en raison du frottement accru, conduisant progressivement à la destruction de la couche de rembourrage. Cela provoque une douleur intense, privant une personne de la capacité de se déplacer normalement et pouvant entraîner une invalidité.

Au début de son développement, l'arthrose du SCT est presque asymptomatique, ou ses symptômes sont si faibles que le malade le considère comme un signe de simple fatigue. Le plus souvent, les patients consultent déjà un médecin au stade 2 ou 2 de la phase transitoire de l’articulation de la hanche, lorsque les chances de succès du traitement sont considérablement réduites.

Comment reconnaître une maladie aussi grave en régime prédictif que la coxarthrose, à ses tout débuts - les symptômes d'arthrose de la hanche du 1 er degré comprennent:

  • Syndrome de douleur légèrement prononcé, donnant à l'aine, qui survient pendant ou après une longue marche, une course ou un autre type de charge physique importante sur les articulations des jambes. Au repos, la gêne passe rapidement;
  • Raideur faiblement exprimée dans les hanches, apparaissant le matin quand une personne sort du lit après une nuit de sommeil. Mais au début, une ou deux minutes lui suffisent pour se réchauffer et le symptôme alarmant disparaît;
  • Les capacités dynamiques limitées résultant de la reprise de l'activité motrice après une longue pause - assis ou debout au même endroit. Il est également possible de craquer et de cliquer dans la région de l'articulation de la hanche, accompagnée d'une légère douleur, qui s'arrête rapidement lorsque le mouvement se poursuit.

Ces symptômes sont intermittents: ils peuvent apparaître périodiquement et disparaître pendant des semaines voire des mois en l'absence de stress important sur l'articulation. Cela renforce encore la personne dans l’opinion que la douleur et le resserrement de la hanche ne sont pas des signes de pathologie chronique, mais une conséquence du surmenage, qui passe de lui-même sans nécessiter de traitement.

On ne peut ignorer de tels signaux du corps en difficulté - en les remarquant, vous devez consulter un médecin dès que possible et vous faire tester. Cela aidera à arrêter le développement de la pathologie, empêchant sa transition vers des formes plus sévères.

Méthodes de diagnostic de l'arthrose TBS 1 degré

Compte tenu de la faible gravité des symptômes, il est difficile pour le médecin de poser un diagnostic même après un examen visuel et un entretien du patient. Par conséquent, le rôle principal dans ce cas appartient aux méthodes d'examen instrumentales, parmi lesquelles la principale est prise par la fluoroscopie. Les premiers signes d'arthrose de la hanche correspondent aux signes suivants fixés par radiographie:

  • Le stade initial du processus de destruction dans la région de la membrane cartilagineuse de la tête de l'articulation de la hanche est constitué de petites fissures et d'ulcérations à sa surface.
  • Une certaine réduction de la taille de la fente inter-articulaire due à un amincissement mal prononcé du cartilage. La modification de ce paramètre devient perceptible uniquement par rapport à un écart similaire dans une articulation en bonne santé;
  • Une légère diminution de la quantité de liquide synovial dans la région interarticulaire.

A ce stade, il n'y a pas de changements destructifs-dégénératifs significatifs dans les tissus de l'articulation de la hanche. Par conséquent, un diagnostic opportun est si important.

En plus de la technique des rayons X, les médecins modernes utilisent la méthode des ultrasons (US) et de la tomodensitométrie (CT), qui crée une image tridimensionnelle de l'organe de test pour le diagnostic de la coxarthrose. Il est utile d’examiner en détail les changements qui se produisent dans la zone à l’étude et de poser un diagnostic plus précis.

Ces types d'examens doivent être effectués non seulement lors du diagnostic, mais également tout au long du traitement de l'arthrose du TBS au premier degré. Cela permet aux médecins de contrôler le déroulement du processus thérapeutique et, si nécessaire, de modifier sa tactique et sa stratégie.

Types de traitement de l'arthrose de la hanche

Le choix du traitement de l'arthrose de la hanche du 1 er degré est effectué par des spécialistes, à partir des données obtenues lors de l'examen du patient. La première étape du développement de la maladie ne nécessite pas l’utilisation de médicaments puissants. Les méthodes de traitement conservateur comprennent un complexe comprenant:

  • Pharmacothérapie, dont la partie centrale est constituée de chondroprotecteurs oraux (ingérés) - médicaments qui aident à améliorer les processus de régénération et de restauration dans le domaine des tissus articulaires et cartilagineux;
  • Thérapie physique basée sur le réchauffement des tissus périarticulaires et l'amélioration de l'apport sanguin et de la nutrition de l'articulation;
  • Massage pour aider à soulager les spasmes musculaires des membres inférieurs;
  • Exercice thérapeutique, un ensemble d'exercices qui normalise les propriétés dynamiques de l'articulation.

Parmi les chondroprotecteurs figurent des médicaments tels que Teraflex, Artra, Don. Les composants qu'ils contiennent provoquent la croissance de nouvelles cellules dans le cartilage articulaire. Mais comme ce processus est durable, le traitement avec ces médicaments devrait être poursuivi de trois à six mois - on ne peut compter que sur l’apparition d’une dynamique positive. Pour maintenir la stabilité de l'État, il est nécessaire d'année par année de suivre un traitement par chondroprotecteurs.

Le nombre de procédures physiothérapeutiques prescrites pour le traitement de l'arthrose du 1er degré du TBS comprend l'électrophorèse, le rayonnement ultraviolet, la magnétothérapie, la boue thérapeutique, des bains de paraffine à l'articulation de la hanche. En les appliquant simultanément avec un traitement médicamenteux, vous pouvez obtenir un effet positif durable à long terme.

Les méthodes populaires de traitement de l'arthrose du TBS, également valables au cours de la première étape du développement de la maladie, comprennent des compresses à base de plantes médicinales et de plantes de jardin. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les feuilles de chou, de bardane, de pulpe de radis noir ou de raifort râpé. Bien nourrir l'articulation miel, gélatine. Pour l'usage interne, vous pouvez préparer un mélange fortifiant de la composition suivante: 6 œufs de poule frais de poulet domestique doivent être soigneusement lavés et remplis du jus de dix citrons, recouverts d'une serviette et mis à l'obscurité pendant une semaine. Après que le jus de citron ait dissous les coquilles, écrasez-les en une masse homogène et mélangez-les à 300 g de miel et 150 g de cognac. Mélange stocké dans le réfrigérateur et utilisez une cuillère à dessert trois fois par jour après les repas.

Les compresses sont appliquées pour nettoyer une peau saine et sans microtraumatismes ni éruptions cutanées. En cas de réaction allergique aux produits apicoles, l'utilisation du miel pour le traitement de la coxarthrose du premier degré est exclue.

Lorsque le traitement tardif de l'arthrose de l'articulation de la hanche du degré 1 progresse inévitablement, passe à la deuxième étape. Dans ce cas, le traitement inclut des médicaments puissants - des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des glucocorticoïdes, administrés à la fois par méthode intramusculaire et par voie intra-articulaire.