Principal

Poignet

Arthrite de l'articulation du poignet

L'articulation du poignet est une articulation complexe et multifonctionnelle reliant le poignet et le radius. Il permet le mouvement du bras dans plusieurs plans. De la santé de cette articulation dépend de la performance de la main. Une caractéristique du poignet est également le fait que la membrane synoviale se nourrit d'un grand nombre de vaisseaux, traversés par de nombreux nerfs, assurant ainsi la sensibilité de la main. Par conséquent, cet endroit est extrêmement sensible à tout processus pathologique.

L'arthrite du poignet se développe souvent après un traumatisme, un surmenage, un nerf pincé ou une infection. La maladie n'est pas très commune, mais survient généralement avec une douleur intense et une mobilité limitée de la main. Par conséquent, il est nécessaire de commencer le traitement à temps, puis la capacité de travail peut être restaurée.

Causes de la maladie

Très rarement, l'arthrite du poignet se manifeste d'elle-même. Le plus souvent, il se développe après des blessures ou est une complication de ces maladies:

  • tuberculose, maladies sexuellement transmissibles;
  • la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux systémique;
  • grippe, ARVI.

Mais il peut y avoir une inflammation pour d'autres raisons. Les statistiques montrent que l'arthrite du poignet est une maladie professionnelle. Elle est soumise aux constructeurs, aux athlètes, aux personnes travaillant à l'ordinateur. Avec un effort physique constant sur l'articulation, des microtraumatismes des muscles, des tendons et du tissu cartilagineux se produisent. Les personnes qui bougent un peu, qui ne fonctionnent pas correctement, fument et consomment des boissons alcoolisées sont également sujettes aux inflammations du poignet.

Types d'arthrite

Selon la cause de l'inflammation, la maladie est divisée en les types suivants:

  • L'arthrite infectieuse est causée par les agents responsables de maladies graves: tuberculose, syphilis, gonorrhée, brucellose ou dysenterie.
  • si des bactéries pyogènes provenant de la source d'infection dans le corps (carie, furonculose, ostéomyélite ou autres) sont entrées dans la cavité articulaire, une arthrite purulente non spécifique se développe;
  • la maladie peut également être causée par des troubles métaboliques, tels que la goutte;
  • la polyarthrite rhumatoïde est causée par des pathologies auto-immunes;
  • il y a aussi une arthrite réactive, quand une inflammation se développe en réaction à la vaccination.

L'arthrite du poignet peut survenir de manière aiguë ou dans une forme chronique. En outre, il existe trois étapes, en fonction de la gravité des processus pathologiques.

  • 1 degré, facile - la mobilité du bras est préservée, seules de légères douleurs sont observées sous charge;
  • 2 degrés - moyen, caractérisé par une douleur intense même au repos, une difficulté de mouvement et un processus inflammatoire notable dans la région du poignet;
  • Le grade 3 correspond à une évolution grave de la maladie qui se manifeste par une restriction complète de la mobilité, une douleur intense et des processus inflammatoires graves dans certains organes internes.

Signes de maladie

Dans l’arthrite aiguë infectieuse ou purulente, l’inflammation survient soudainement. Le patient ressent les sentiments suivants:

  • douleur aiguë au poignet, qui augmente avec les mouvements, la nuit et lorsque vous appuyez dessus;
  • le poignet devient rouge, chaud et gonflé;
  • après le repos, une forte restriction de la mobilité est ressentie.

Les autres signes de la maladie peuvent varier en fonction du type et de la nature du flux.

  1. Avec une arthrite purulente, la fièvre monte, des frissons et des symptômes d'intoxication apparaissent.
  2. Au cours de la polyarthrite rhumatoïde, les deux articulations sont touchées, la température augmente légèrement. Mais on ressent la faiblesse, la transpiration et les troubles du sommeil. La polyarthrite rhumatoïde se caractérise par l'apparition d'une douleur le matin, environ 4 à 5 heures.
  3. En échange de l'arthrite, toute la main est touchée. Des nodules gouteux sont visibles sur le poignet et la destruction des os commence.
  4. L'arthrite chronique peut être complètement asymptomatique. Afin de prévenir le développement de la maladie, vous pouvez vérifier sa présence par un simple test: lorsque vous essayez de relier le petit doigt à votre pouce, une douleur apparaît et vos doigts ne peuvent pas être serrés rapidement.

Caractéristiques de l'arthrite chronique du poignet

Cette forme de la maladie n’est pas aussi aiguë, la douleur est douce et exacerbée en présence de facteurs provoquants: hypothermie, stress accru, immunité réduite. Souvent, la maladie passe complètement inaperçue. Par conséquent, les patients souffrant d'arthrite chronique du poignet doivent suivre certaines règles afin de réduire la fréquence des exacerbations:

  • adhérer à un régime spécial avec la présence obligatoire de collagène et de vitamine E, le régime devrait inclure beaucoup de légumes, fruits, gelée;
  • effectuer régulièrement des exercices de thérapie physique, frotter le poignet avec une main en bonne santé;
  • suivre périodiquement des cours de massage et de physiothérapie: thérapie par la boue, paraffine;
  • ne surchargez pas l'articulation, car l'arthrite chronique du poignet se produit le plus souvent chez les personnes qui travaillent constamment à l'ordinateur. Pour réduire la charge, vous pouvez utiliser un corset spécial;
  • ne pas trop refroidir, assurez-vous de porter des mitaines chaudes en hiver;
  • prendre des chondroprotecteurs prescrits par un médecin.

Comment traiter une maladie

Plus le traitement est précoce, plus le pronostic est favorable. Au début, l'inflammation peut être rapidement éliminée et la mobilité de la main restaurée. Au dernier stade des lésions articulaires, un traitement principalement chirurgical est appliqué. Avec l'arthrite du poignet, c'est très efficace. Mais fondamentalement, le traitement de la maladie est effectué à l'aide de méthodes non opérationnelles.

  • L'arthrotomie est la sortie du contenu purulent de la cavité articulaire et le lavage avec des solutions antiseptiques.
  • L'immobilisation de l'articulation avec des orthèses est nécessaire pour réduire la douleur. Cette méthode n'est pas utilisée pour l'arthrite purulente.
  • Le traitement médicamenteux est efficace à n'importe quel stade de la maladie.
  • Après réduction du processus inflammatoire, massage, physiothérapie et physiothérapie sont utilisés - UHF, électrophorèse, magnétothérapie.
  • En tant que traitement auxiliaire, il est permis d’utiliser la médecine traditionnelle: compresses froides ou de vodka, bains de sel de mer, frottement d’essence de térébenthine.

Traitement médicamenteux de l'arthrite du poignet

Le cours aigu de la maladie nécessite l'utilisation immédiate d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et d'analgésiques. Le diclofénac, l'ibuprofène, le métindol, le kétoprofène, le nimésulide et d'autres sont les plus efficaces dans le traitement de l'arthrite. Il existe des médicaments plus modernes qui ne provoquent presque pas d'effets secondaires, vous pouvez les prendre pendant longtemps: "Movalis", "Celecoxib", "Arcoxia".

Si le cours purulent de la maladie nécessite des antibiotiques. Si l'inflammation apparaît comme une complication des infections des voies respiratoires, des pénicillines sont utilisées: «ampicilline» ou «amoxicilline». L'arthrite comprend souvent des fluoroquinolones - «Ofloxacine», des macrolides - «Érythromycine», «Azithromycine» ou des céphalosporines - «Céfazoline», «Céfotaxime».

Appliquez des pommades ou d'autres moyens externes pour soulager la douleur et l'inflammation. Les plus populaires sont: "Voltaren", "Dolgit", "Indomethacin", "Fastum".

Lorsque l'arthrite du poignet, des préparations multivitaminées sont prescrites. Par exemple, "Artromivitis" ou "Calcemin". Ces suppléments à base de plantes biologiquement actifs sont efficaces: Milona, ​​Matrix, Urisan, Cartilage de Requin, etc.

Au dernier stade de la maladie, le traitement est effectué à l'aide de glucocorticoïdes, sinon il est impossible d'éliminer la douleur. Le plus couramment utilisé est la prednisone ou la bétaméthasone.

Les médecins se demandent encore s'il est nécessaire de prescrire des chondroprotecteurs pendant l'arthrite du poignet. Mais au 3ème stade, ils sont toujours utilisés pour restaurer le tissu cartilagineux. Cela peut être "Teraflex", "Don", "Movex" ou "Struktum".

L'arthrite du poignet est facilement guérie au stade initial. Mais pour cela, vous devez traiter votre santé et consulter un médecin lorsque vous soupçonnez un processus pathologique pour la première fois. Après tout, la maladie se développe très rapidement dans cette articulation et peut, au bout d'un moment, entraîner une perte totale de l'efficacité de la main.

Types d'arthrite du poignet et son traitement

Une articulation complexe du poignet relie les os de l'avant-bras et de la main. Il est libre de mouvement et multifonctionnel. Fournit - rotation, flexion, extension, adduction, abduction. De sa santé dépend en grande partie le travail normal de la brosse entière.

Le plus souvent, cette articulation affecte l'inflammation - l'arthrite du poignet.

Causes contribuant au développement de la maladie

Pour les facteurs causatifs, l'arthrite est divisée en types:

Il s'agit d'une inflammation immunologique due à l'introduction dans l'organisme d'un vaccin destiné à traiter ou à prévenir les maladies infectieuses. Les victimes sont sujettes à des réactions allergiques. Le cours le plus facile, rare rare.

Se produit après la pénétration dans l'articulation d'une bactérie pyogénique à la suite d'une blessure par balle, d'une fracture ouverte, d'une ostéomyélite ou d'un phlegmon de la main. Il peut également se propager par d'autres articulations.

Se produit après une maladie infectieuse, plus souvent - les voies respiratoires supérieures. Les agents responsables de l'infection (staphylocoques, streptocoques) sont perçus par l'organisme comme des allergènes et une réaction se produit: l'inflammation.

Le facteur causal de l'inflammation métabolique est un dysfonctionnement des organes endocriniens associé au métabolisme, en particulier de la glande thyroïde.

Se produit sous l'influence de tréponème pâle, gonocoque, bacille tuberculeux.

Maladie systémique auto-immune du tissu conjonctif de nature infectieuse-inflammatoire à évolution chronique. Pas complètement compris.

Les personnes prédisposées à l'arthrite du poignet sont celles qui souffrent d'un stress physique et mental important, de troubles de l'alimentation, de mauvaises habitudes et d'un mode de vie peu actif.

Comment l'arthrite dans l'articulation du poignet

Le processus inflammatoire peut avoir deux formes de flux:

Dans le développement aigu - symptômes prononcés, dans un cours chronique - effacé, ce qui complique le diagnostic.

Le signe principal de la présence d'une inflammation dans l'articulation est des sensations douloureuses à divers degrés. La douleur à la palpation est commune dans toute l'articulation. La douleur au poignet s'est étendue à la main. Ils apparaissent la nuit, surtout avant l'aube, en état de repos complet.

Dans la forme aiguë de la douleur, forte, forte, dans une maladie chronique - peut être absent ou douloureux.

Caractérisé par la raideur matinale, qui passe pour le dîner. Les articulations sont épargnées de tout mouvement.

Une douleur aiguë accompagnée d'une rougeur des articulations du poignet et d'un gonflement apparaît et disparaît soudainement pendant 4 à 7 jours. Des signes périodiquement récurrents confirment l'arthrite.

En plus des symptômes communs à chaque type de la maladie ne lui est propre.

L'inflammation réactive présente donc des manifestations extra-articulaires - démangeaisons, parfois maux de dos, éruption cutanée, larmoiement, stomatite aphteuse, légère fièvre. Un joint est affecté, la destruction (destruction) est absente. Douleur lors de mouvements brusques ou stress, gonflement perceptible.

Lorsque la maladie purulente augmente et que la température corporelle augmente, elle s'accompagne de frissons, d'une faiblesse. Le gonflement dans la zone touchée est chaud et en augmentation. Hyperémie prononcée de la peau.

Dans les articulations - contenu purulent, dont la quantité augmente. S'il pénètre dans les gaines des tendons, le gonflement se propage à la main et à l'avant-bras. Dans ce cas, le pinceau n'est pas complètement aligné, les doigts sont pliés, une déformation est perceptible. Il se produit une destruction du tissu cartilagineux et son remplacement par du tissu fibrineux.

L'inflammation rhumatoïde affecte les articulations complètement et symétriquement. Soudain, il y a une douleur vive et constante qui augmente. Se sent engourdi dans la main, raideur de mouvement. Il y a la faiblesse, la fatigue, la température augmente. La destruction du cartilage se développe rapidement.

De fortes douleurs nocturnes sont caractéristiques, qui, le matin, s'intensifient et se développent. Des sueurs nocturnes apparaissent. Sous la peau, dans la zone de l'extenseur, au niveau de l'articulation, on peut sentir de petits nodules rhumatoïdes qui disparaissent après l'amélioration de l'état du patient. Le pinceau entier est déformé.

L'échange d'arthrite du poignet se caractérise par une apparition soudaine et aiguë, de graves manifestations douloureuses et une raideur de l'articulation. Il y a des destructions et des déformations.

L'inflammation infectieuse se caractérise par une articulation enflée et chaude, une douleur intense et l'évolution rapide de la maladie.

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, la destruction et une déformation irréversible se développent rapidement.

Le processus pathologique se produit dans une articulation. L'arthrite d'origine tuberculeuse a été effacée.

Une arthrite gonococcique spécifique peut être associée, généralement avec un début aigu. Les tissus situés au-dessus du gonflement de l'articulation deviennent rouges. La température augmente, l'indisposition se développe. Douleur lors du déménagement. Compliqué par la destruction des surfaces articulaires, le phlegmon interne et l'ostéomyélite.

Un traitement inadéquat peut entraîner une invalidité temporaire ou permanente.

Traitement de l'arthrite du poignet

Après le diagnostic, le médecin prescrit le traitement, qui peut être conservateur ou opérationnel, est effectué de manière globale. Le plus souvent avec la maladie doivent lutter toute ma vie.

Cela commence par la fixation de l'articulation (sauf en cas d'inflammation purulente). Soulagez l'état du patient avec des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens (non hormonaux) qui suppriment la douleur et l'inflammation.

L'arthrite purulente est drainée - elles permettent la sortie du contenu à travers divers drains. La cavité est désinfectée avec des antiseptiques.

Si l'inflammation purulente continue à se propager, appliquez une arthrotomie - ouvrez l'articulation. Résection - couper la zone touchée est très rarement utilisé.

Pour le traitement de l'arthrite du poignet d'origine bactérienne, des antibiotiques sont sélectionnés.

Après le soulagement de la douleur et la suppression de l'inflammation, des chondroprotecteurs sont prescrits afin de restaurer le tissu cartilagineux détruit. Ils sont efficaces et recommandés pour une utilisation à long terme.

Produit sous forme posologique solide pour administration orale, solution injectable dans une veine ou une cavité articulaire, pour traitement local - pommades, gels, crème.

Dans le traitement de l'arthrite réactive, des désensibilisants sont utilisés - des médicaments anti-allergiques.

Les immunosuppresseurs sont utilisés pour l'inflammation rhumatoïde, dans certains types de la maladie - les hormones corticostéroïdes.

Le traitement chirurgical résout les problèmes de drainage des pathologies purulentes, de dissection de la capsule articulaire, d'excision de la membrane synoviale, de plastiques des articulations, de leurs prothèses.

Composante obligatoire du traitement de l'arthrite du poignet - vitamines et minéraux.

Améliore les processus métaboliques, renforce les muscles, favorise la guérison - massage.

La physiothérapie favorise l'absorption rapide et les effets des médicaments, accélère le métabolisme, active les processus de récupération du tissu osseux et cartilagineux.

Attribuer en rémission ou de récupération.

Prescrit - UHF, ultrasons, magnétothérapie, électrophorèse et boue thérapeutique. LFK renforce les muscles et aide à restaurer la fonction motrice.

Sur recommandation d'un médecin, l'utilisation de la médecine traditionnelle est acceptable

Appliquez le bain avec du sel marin, du pin ou des feuilles de bouleau. Dans certaines formes de la maladie, il est permis de réchauffer l'articulation avec du sel marin ou du sable.

Utilisez des onguents à base de bourgeons de bouleau ou de térébenthine. Soulage l'inflammation et soulage la douleur appliquée feuille de chou fraîche.

À l'intérieur prennent des teintures de fleurs de marronnier, des herbes portulaca du jardin, des herbes fraîches parfumées Gryzhnik, un mélange de fleurs de sureau avec de l'ortie, du persil et de l'écorce de saule. Recommander une décoction de feuilles d’airelles.

La vodka traditionnellement utilisée compresse avec l'ajout de moutarde ou de racine du combattant. Les teintures alcoolisées de boutons de bouleau sont préparées avec addition de miel ou de propolis pour l'ingestion. Et beaucoup plus. Ils réchauffent, réduisent la douleur et le gonflement.

Le traitement n'est prescrit que par un médecin et sera différent pour chaque type d'arthrite.

Il est également nécessaire de prendre en compte les recommandations d'un spécialiste de la nutrition et de la correction du mode de vie.

Pronostic de récupération

Le rétablissement dépend de la gravité de la maladie, de l’état de santé du patient, de la présence d’autres maladies chroniques et connexes.

La détection précoce de la pathologie avec un traitement efficace peut mener au rétablissement.

Dans un autre cas, les processus de destruction et de déformation sont irréversibles. Mais il est nécessaire de les arrêter et de restaurer la mobilité de l'articulation à l'aide d'une opération ou de son remplacement (endoprothèse).

Arthrite du poignet: traitement, recettes populaires, régime alimentaire et prévention

Chaque année, de plus en plus de personnes se plaignent de problèmes divers liés aux articulations. Les trois quarts des patients ayant reçu un diagnostic d'arthrite du poignet sont des constructeurs et des athlètes (joueurs de tennis). Cependant, tout le monde peut contracter un microtraumatisme à la suite d'efforts physiques quotidiens.

Nous vous recommandons de lire l'article plus en détail sur les causes, les symptômes et le traitement de la maladie, ainsi que des conseils utiles sur la façon de maintenir la mobilité de l'articulation du poignet.

La structure et l'anatomie de l'articulation du poignet

L’articulation du poignet est un maillon important du système musculo-squelettique humain et joue un rôle essentiel dans la fonction motrice de la main, ce qui en fait l’un des éléments les plus complexes, soumis à une force constante.

Il a beaucoup de surfaces articulaires. Il comporte deux axes sur lesquels la brosse peut se déplacer. L'articulation osseuse est un ellipsoïde biaxial - le pinceau peut produire une flexion / extension ainsi qu'un abduction / adduction et une rotation.

Le joint s'appelle le radiocarpal, la structure se réfère au complexe, parce qu'il a plus de deux surfaces mobiles. Formé par le radius et l'os proximal du poignet.

Du côté de la main, ce sont les surfaces des trois os du poignet proximal. La capsule articulaire est fixée sur le bord des surfaces articulaires - sans caractéristiques physiologiques.

La rangée osseuse proximale est suivie par un os distal constitué de quatre petites articulations inactives. Il est attaché à la rangée proximale à l'aide d'une formation osseuse de forme irrégulière.

Le cubitus ne participe pas directement à la formation de l'articulation articulaire. Au lieu de cela, une plaque cartilagineuse de forme triangulaire est impliquée - un disque triangulaire qui exécute le robot d'un os complet. La surface du disque triangulaire est partiellement attachée au rayon.

Le premier os métacarpien est déplacé du côté palmaire, l'articulation avec sa participation s'appelle la selle. La longueur et la mobilité des os rendent le pouce très fort et capable de contenir divers objets. L'anatomie topographique de l'articulation radiocarpienne humaine diffère de l'anatomie animale en ce que la longueur considérable du métacarpien et du pouce permet à une personne de réaliser une prise de paume complète.

Toutes les articulations de la rangée distale des os du carpe sont situées dans un sac articulaire. Ils ont une structure plate, ce qui signifie qu’ils sont inactifs et permettent un mouvement dans trois projections de faible amplitude. Renforcé par de courts ligaments étirés à l’arrière, à la face palmaire et entre les métacarpiens.

Par conséquent, la rangée distale d'os carpiens et les quatre os métacarpiens forment la base solide de la main. Ainsi, grâce à cette structure anatomique, l'articulation du poignet humain est capable de produire des mouvements de flexion / extension, d'alignement / abduction, ainsi que des mouvements de rotation.

Les os situés séparément qui mènent aux phalanges du pouce - ils ont leur propre capsule articulaire. Les ligaments qui tiennent le poignet sont situés sur les surfaces osseuses latérales, ainsi qu’à l’extérieur et à l’arrière de la paume. L'approvisionnement en sang et l'innervation passent à proximité, l'artère cubitale et le nerf, situés entre les fléchisseurs du tendon: poignet et ulnaire. Seul le nerf est légèrement biaisé.

Arthrite du poignet - caractéristique

L'arthrite est une maladie inflammatoire aiguë ou chronique des articulations. L'arthrite est causée par diverses bactéries et toxines. La cause de l'arthrite peut aussi être une allergie, un trouble métabolique ou une blessure. Le manque de vitamines dans le corps, ainsi que des maladies du système nerveux, peuvent être les "provocateurs" de l'arthrite ou de l'arthrose.

La maladie peut être aiguë ou chronique et toucher une ou plusieurs articulations. La lésion de plusieurs articulations est appelée polyarthrite. L'arthrite aiguë comprend la polyarthrite rhumatoïde, ou polyarthrite, qui touche presque toutes les articulations.

Les symptômes caractéristiques de l'arthrite sont des douleurs articulaires aggravées par les mouvements. En règle générale, les articulations symétriques des extrémités sont touchées. Souvent, les articulations des mâchoires et de la colonne vertébrale sont impliquées.

La douleur peut être extrêmement intense et sévère. Les articulations gonflent, leur peau s'amincit et rougit, leur forme change et les muscles s'atrophient. Il en résulte une limitation de la mobilité de l'articulation, qui varie de mineure à complète. L'arthrite peut être accompagnée de fièvre.

Les maladies les plus couramment diagnostiquées des os et des cartilages du poignet sont l'arthrite et l'arthrose. Ces maladies sont diagnostiquées moins souvent au poignet qu'au genou ou au coude. Mais, ayant développé dans cette articulation, l'arthrite et l'arthrose ont un impact plus sérieux sur la qualité de la vie humaine.

Cela est dû au fait que l'articulation du poignet assure les fonctions motrices de l'ensemble de la main et des doigts. En cas d'inflammation prolongée ou de déformation importante de l'articulation, la personne perd la capacité de se servir elle-même.

La douleur au poignet est toujours caractérisée par une apparition nette sans accumulation préalable. Cela est dû à la structure anatomique complexe de l'articulation du poignet, qui garantit une réponse rapide du corps aux processus pathologiques survenus. Puisque la membrane synoviale nourrit une multitude de terminaisons sanguines, lymphatiques et nerveuses, toute inflammation apparaît immédiatement.

Classification de l'arthrite du poignet

L'arthrite du poignet peut se développer pour diverses raisons, et ce sont eux qui déterminent la division de cette maladie en plusieurs groupes:

  1. Arthrite de nature spécifique résultant de la pénétration de la tuberculose, de la syphilis et de la gonorrhée dans le corps humain.
  2. Arthrite purulente de nature non spécifique, résultant de la formation d'une flore microbienne pyogène, qui est véhiculée par le sang et la lymphe à partir de la source de l'infection.
  3. Les maladies infectieuses allergiques des articulations, qui représentent un certain type de complication apparue après une maladie infectieuse transférée (rougeole, dysenterie et autres).
  4. Maladies des articulations, dont le développement est une conséquence de maladies systémiques du tissu conjonctif telles que le lupus érythémateux.
  5. L'arthrite du poignet, qui se développe dans le corps en raison de troubles métaboliques et l'un des exemples les plus marquants est la maladie de la goutte.

Si un patient se plaint de douleurs aiguës au poignet, qu’il ressent une douleur lorsqu’il se déplace, cela signifie que l’arthrite du poignet devient aiguë ou chronique. Le patient ressent déjà une douleur aggravée lors de ses déplacements et après une nuit de sommeil ou de repos - raideur des articulations.

La lésion peut rougir, un gonflement apparaît sur l'articulation qui devient chaud. Avec l'arthrite purulente, il y a une augmentation de la température corporelle, accompagnée de frissons.

Dans la polyarthrite rhumatoïde, on observe également des lésions articulaires, une légère augmentation de la température, une transpiration excessive et une insomnie. La polyarthrite rhumatoïde est un processus inflammatoire chronique qui affecte tout le corps, mais surtout la membrane synoviale des articulations.

Habituellement, dans la polyarthrite rhumatoïde, une inflammation de nombreuses articulations se produit: genou, coude, épaule, main, pied et poignet. L'inflammation des articulations du genou s'accompagne souvent de l'accumulation dans leur cavité d'une grande quantité de liquide synovial, ce qui provoque l'étirement de la capsule articulaire. Les articulations gonflent, la peau au-dessus d’eux devient rouge, acquiert une teinte pourpre.

Avec une crise aiguë de polyarthrite rhumatoïde, même un léger toucher de la couverture fait souffrir le patient. À mesure que la maladie se développe, les articulations des mains peuvent se déformer, parfois de manière très sévère.

La polyarthrite rhumatoïde touche environ 1 à 3% de la population, les femmes étant trois fois plus nombreuses que les hommes. La polyarthrite rhumatoïde peut commencer à tout âge, mais elle se manifeste généralement entre 20 et 40 ans.

La polyarthrite rhumatoïde commence par une attaque du système immunitaire sur les articulations du corps. Pour des raisons inconnues, un grand nombre de cellules sanguines se précipitent dans la cavité articulaire. Cela provoque une inflammation de l'articulation. Ensuite, le cartilage s’effondre progressivement, ce qui entraîne le collage de la surface des os, ce qui limite la mobilité et provoque une douleur atroce. Les ligaments, les tendons et les muscles sont affaiblis, ce qui entraîne un relâchement articulaire, une luxation partielle et une déformation.

Généralement, la polyarthrite rhumatoïde affecte les articulations de manière symétrique, affectant les poignets à droite et à gauche. Des cônes ou des nodules sont souvent formés sous la peau. Peut-être l'apparition d'anémie, de fièvre et de douleurs articulaires, comme avec la grippe. La maladie agit très individuellement, les manifestations de la maladie, la nature et la durée de son évolution varient grandement d'un cas à l'autre.

Causes de la maladie

Les causes d'arthrite suivantes sont distinguées:

  • blessures répétées, ecchymoses, dommages aux articulations ouverts et fermés;
  • infections bactériennes, fongiques ou virales: SRAS, rhume, tuberculose;
  • troubles métaboliques, manque de vitamines;
  • surcharge physique;
  • maladies du système nerveux;
  • troubles immunitaires;
  • prédisposition génétique.

L'hypothermie, les allergies, le tabagisme peuvent être à l'origine de la maladie.

Les principales causes d'arthrite du poignet sont:

  • infections bactériennes, virales ou fongiques des articulations;
  • le dépôt de cristaux de sel dans les articulations de troubles métaboliques, tels que la goutte.

Les manifestations de la maladie comprennent des douleurs dans l'articulation touchée, des rougeurs et un gonflement de la peau. Lorsque vous sentez la température locale augmenter. La fonction de l'articulation touchée est altérée et les mouvements actifs et passifs y sont limités.

L'arthrite du poignet est rarement considérée comme une maladie indépendante et, dans 80% des cas, il s'agit d'une complication d'une lésion systémique - la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus érythémateux.

Les autres causes possibles sont une complication de la tuberculose, des maladies infectieuses et sexuellement transmissibles, ainsi que l’entrée de micro-organismes pathogènes du foyer purulent avec le flux de lymphe ou de sang. L'allergie se manifeste rarement par une douleur au poignet, mais on ne peut exclure une arthrite infectieuse-allergique.

Les statistiques montrent que l'arthrite du poignet est principalement une maladie professionnelle. Les trois quarts des patients sont des bâtisseurs et des athlètes (joueurs de tennis), qui reçoivent constamment des microtraumatismes à la suite d'efforts physiques.

Étendue et symptômes

L'arthrite du poignet peut être aiguë et chronique, et les principaux symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • L'apparition de fortes sensations douloureuses dans les poignets et les mains, alors qu'elles surviennent précisément la nuit dans un état de repos.
  • L'arthrite du poignet s'accompagne d'une sensation de rigidité de tout le corps et de certaines parties du matin.
  • Avec cette maladie, il y a l'apparition soudaine d'attaques de douleur au poignet, qui disparaissent aussi soudainement au bout de quelques jours. En outre, une rougeur et un gonflement apparaissent autour de la source de la douleur.
  • L'arthrite des articulations du poignet peut se manifester par la formation de nodules denses, dont la taille atteint environ un pois.
  • Les frissons et la sueur qui accompagnent le processus inflammatoire pendant longtemps sont l'un des signes du développement d'une telle maladie dans le corps.

Les symptômes peuvent varier en fonction de l'étiologie de l'arthrite. La pénétration de la microflore pyogène dans la cavité articulaire se manifeste par une forte augmentation de la température corporelle et des frissons.

L'arthrite chronique du poignet a effacé les symptômes qui augmentent au cours d'une attaque aiguë survenue sous l'influence de facteurs pathogènes externes.

Comme la progression de l'arthrite du poignet a les symptômes et les manifestations suivantes:

• phénomènes exsudatifs mineurs

• raideur avant midi;

• hyperthermie légère de la peau au poignet

• gonflement important de l'articulation;

• rougeur de la peau;

• sensation de raideur constamment gênante

Diagnostics

Il est assez difficile de diagnostiquer l'arthrite à un stade précoce. Par conséquent, s'il vous semble que vous souffrez d'arthrite, consultez votre médecin pour un diagnostic précis.

Au début de la maladie, le patient se sent fatigué, faible, légèrement fébrile. Il y a une raideur et une douleur vague dans les articulations. Après quelques semaines, il y a des douleurs dans les articulations symétriques et les articulations se gonflent. Une douleur intense et une inflammation sévère commencent dans les petites articulations, capturant progressivement le reste. Au début, l'inflammation peut s'atténuer assez longtemps (des mois, voire des années).

Au fil du temps, les modifications articulaires augmentent chez tous les patients. L'examen radiographique montre habituellement un gonflement des tissus mous, une destruction du cartilage et un rétrécissement de la cavité articulaire. Les analyses montrent la présence de facteur rhumatoïde dans le sang.

Cependant, il y a aussi des cas d'apparition soudaine de polyarthrite rhumatoïde. Premièrement, les poignets ou les chevilles sont généralement touchés. Chez environ un tiers des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, la maladie débute dans une ou plusieurs articulations.

La fatigue qui survient au début accompagne l’évolution de la maladie et est associée à une anémie progressive. Le syndrome du canal carpien (picotements et douleurs aux doigts provoqués par une compression nerveuse au niveau du poignet) et le syndrome de Raynaud (affection caractérisée par une diminution importante du débit sanguin dans les doigts sous l'action du froid).

Dans certains cas, des nodules mous apparaissent sous la peau au-dessus de la surface des os. Des complications plus graves, telles qu'une inflammation du cœur et des poumons, une hypertrophie de la rate, sont caractéristiques des cas les plus graves.

Outre une enquête approfondie et le recueil des plaintes des patients, son examen clinique attentif, son test musculaire manuel (définition de la douleur lors de la flexion de la main), il est également nécessaire d’utiliser des méthodes supplémentaires de diagnostic instrumental:

  1. La radiographie de la main et du poignet aidera à diagnostiquer les lésions traumatiques osseuses (fractures), inflammatoires (arthrite) ou néoplasiques (néoplasmes). Il s'agit d'un test très simple et fiable qui permet au médecin d'évaluer les contours des os et leur intégrité, ainsi que la distance qui les sépare.
  2. L'échographie de l'articulation du poignet est une méthode de recherche informative qui peut aider à diagnostiquer à moindre coût et sans radiation nocive les maladies rhumatologiques, traumatiques et certaines autres maladies des os articulaires, du cartilage, des ligaments et des muscles.

Cet examen est dans une certaine mesure plus informatif qu’une radiographie (si vous n’avez pas besoin de diagnostiquer les fractures), bien moins cher qu’une IRM. Ce type d'échographie n'a pas de contre-indications, ne nécessite pas de préparation. Vous permet d'examiner des tissus mous qui ne sont pas disponibles pour un examen aux rayons X.

Vous pouvez évaluer l'état des muscles, du cartilage, des poches articulaires, des tendons. Différentes tumeurs sont détectées, la dégénérescence du cartilage est déterminée. La présence d'hématomes, de larmes et d'autres anomalies peut être vue.

  • L'IRM de l'articulation du poignet est une étude experte permettant d'identifier toute pathologie des os, des ligaments et des tendons constituant l'articulation la plus complexe de la structure anatomique et des fonctions du corps humain.

    L'étude est menée pour clarifier:

    • effets de blessures;
    • lésions inflammatoires de l'articulation (polyarthrite rhumatoïde);
    • causes de la douleur et de l'enflure autour de l'articulation;
    • conditions après traitement chirurgical.

    De plus, l'IRM de l'articulation du poignet aide souvent à établir la cause exacte du dysfonctionnement du bras, de sa faiblesse, de sa raideur ou de la «maladresse» de ses mouvements. Une caractéristique importante de l'IRM du poignet et de la main est sa sécurité absolue, l'absence de rayons X nocifs.

  • Traitement de l'arthrite du poignet

    Le traitement de l'arthrite comprend la nomination de médicaments anti-inflammatoires: dans les cas bénins de non stéroïdiens, dans les cas graves - hormonaux.

    Aussi des méthodes efficaces de physiothérapie:

    • irradiation ultraviolette;
    • électrophorèse d'analgésiques;
    • phonophorèse;
    • exercice thérapeutique;
    • massage
    • thérapie de boue

    Seul un médecin peut fournir un traitement complet de l'arthrite - et plus tôt vous le consulterez, plus les chances de guérison seront élevées.

    L'arthrite des articulations du poignet est traitable, mais avant de commencer, il est nécessaire de déterminer les causes de la maladie et son stade de développement. Dans le cas où une arthrite purulente aiguë est diagnostiquée, le traitement consiste en une arthrotomie, un drainage qui contribuera à une meilleure évacuation du pus des zones enflammées.

    L'étude du contenu articulaire occupe une place particulière, ce qui permet de déterminer le type d'agent pathogène et sa sensibilité aux effets du traitement antibactérien. Les résultats de l’étude nous permettent de prescrire le traitement correct avec l’inclusion d’un antibiotique efficace.

    Un processus inflammatoire prononcé dans l'articulation du poignet est soulagé par des AINS et des compresses froides. Dans le traitement de l’arthrite de degré II, le traitement implique l’immobilisation de l’articulation et, au stade III, l’administration directe de glucocorticoïdes devient nécessaire. Dans le cas de processus purulents, un échantillon de liquide synovial est prélevé, une souche bactérienne est détectée et des antibiotiques appropriés sont prescrits.

    L'arthrite chronique aiguë ou exacerbée de l'articulation du poignet implique un traitement, y compris l'immobilisation de l'articulation et la prise d'anti-inflammatoires ou d'antibiotiques.

    Le traitement de la maladie, qui vise à éliminer l'inflammation du poignet, est réalisé avec l'utilisation de médicaments non stéroïdiens. De plus, les analgésiques sont pris en parallèle - des analgésiques et un traitement physiothérapeutique, tandis que la thérapie physique permet de rétablir la mobilité normale des mains.

    Si un patient souffre d'arthrite du poignet sous forme chronique, une place importante dans son style de vie devrait être le contrôle du niveau de stress sur les mains, la thérapie physique par l'exercice périodique et la conformité alimentaire. Parfois, le traitement est effectué à l'aide de médicaments - des chondroprotecteurs qui favorisent la régénération des tissus de la main.

    Dans une situation où la maladie est à un stade avancé et où le traitement n’a aucun effet positif, l’intervention chirurgicale est la seule solution correcte. L’opération réalisée au poignet a pour objectif principal d’améliorer sa mobilité et de réduire la douleur.

    Le second degré d'arthrite du poignet se caractérisant par des symptômes prononcés, peu de patients amènent la maladie au stade III. Par conséquent, les traitements chirurgicaux et les chondroprotecteurs, dont la rationalité dans l’arthrite est encore incertaine, sont utilisés dans de rares cas.

    Traitement en rémission

    Au fur et à mesure que l'inflammation s'atténue, on prescrit au patient une physiothérapie, un massage des mains et une thérapie par l'exercice. Pratiquement toutes ces procédures peuvent être effectuées indépendamment à la maison.

    La réduction de l’inflammation vous permet de commencer à pratiquer la culture physique, les massages et les procédures de physiothérapie, contribuant ainsi au rétablissement rapide et au diagnostic de «l’arthrite du poignet».

    L'éducation physique est très utile, en particulier pour soulager les douleurs articulaires et leur gonflement, fatigue, malaise et dépression. L'activité physique inhibe la densité osseuse.

    Les exercices quotidiens pour les doigts, le frottement du poignet avec une bonne main, la thérapie par la boue, le réchauffement des mains avec de la paraffine et de l'argile sont les composants de la thérapie secondaire.

    Il est important de s’assurer que les cours ne sont pas trop stressants, c’est-à-dire qu’ils ne causent pas de douleur intense ni de fatigue.

    L'arthrite du poignet est une maladie désagréable qui procure beaucoup d'inconfort et change complètement l'image habituelle d'une personne. En dépit de la complexité des symptômes et des particularités du traitement, le traitement approprié permet d’amener cette maladie au stade de rémission et de ramener le patient à la vie quotidienne.

    Régime de l'arthrite

    Une alimentation équilibrée joue un rôle important dans la prévention et le traitement des maladies des articulations. Par conséquent, la correction du régime alimentaire devrait être le premier point du plan préventif et thérapeutique.

    Pour faciliter la "vie" de vos articulations, il est nécessaire de réguler délibérément le métabolisme et de veiller à ce que tous les principes actifs nécessaires (vitamines, minéraux, etc.) soient présents dans le régime alimentaire quotidien. Cela aidera à ne pas attendre une douleur aiguë, préviendra la dégénérescence des articulations et restaurera même le fonctionnement des articulations touchées..

    Il convient de noter qu'il existe de nombreuses variétés d'arthrite, en fonction de la cause de l'inflammation des articulations. Par conséquent, il n'existe pas de régime alimentaire unique pour l'arthrite qui convienne à tous les types d'arthrite. Un régime alimentaire spécifique est recommandé pour chaque type d'arthrite. Il doit être choisi après un examen approfondi et une consultation avec votre médecin.

    Le choix du régime alimentaire de l'arthrite doit être abordé avec la plus grande responsabilité. Rappelez-vous qu'un régime alimentaire peut non seulement aider, mais aussi causer du tort s'il est utilisé incorrectement. Ainsi, un régime alimentaire utile pour l'arthrose est fortement contre-indiqué dans l'arthrite goutteuse.

    Très soigneusement, il est nécessaire d’aborder l’utilisation de régimes pauvres en calcium, car cela peut entraîner le développement de l'ostéoporose, ce qui aggravera l'état des articulations. Cependant, un excès de calcium peut provoquer une croissance accélérée des ostéophytes.

    En cas d’arthrite causée par des blessures, un effort physique excessif, des troubles de l’alimentation (par exemple, un manque de vitamines), l’essentiel est un régime rationnel et à part entière, contenant une quantité suffisante de protéines, lipides, glucides, vitamines et minéraux.

    La seule limitation est qu'il ne devrait pas y avoir une grande quantité de glucides facilement digestibles et de graisses réfractaires dans le régime alimentaire, car le surpoids devrait être traité en cas d'articulation malade.

    Pour restaurer les articulations sera utile aspic ou bouillons des os, qui contient une grande quantité de collagène. Le collagène fournit la force du cartilage et du tissu osseux, est nécessaire pour la restauration des muscles et des ligaments endommagés. Utile dans ce type d'arthrite et de gélatine alimentaire, à partir de laquelle vous pouvez préparer une variété de gelée.

    Les produits laitiers sont nécessairement inclus dans le régime alimentaire, car d'une part, les protéines du lait sont facilement absorbées par l'organisme, et d'autre part, le lait contient beaucoup de calcium, nécessaire au renforcement des tissus osseux. Les protéines animales contiennent de la viande et du poisson maigre, de la bouillie de légume et de sarrasin, des haricots et des lentilles.

    L'alimentation joue un rôle crucial dans la prévention des crises d'arthrite goutteuse. Avec ce type d'arthrite, les bouillons de viande, de poisson et de champignons, les viandes fumées, le poisson salé et frit, le caviar, les légumineuses (lentilles, pois, haricots, haricots, soja), l'oseille, les épices (poivre, raifort, moutarde) sont exclus du régime.

    L'alcool est strictement interdit, y compris la bière. Le régime alimentaire pour l'arthrite goutteuse est recommandé principalement végétarien, les types de viande diététiques sont autorisés - poulet, dinde, lapin, œufs de poule, poisson bouilli.

    La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune dans le traitement de laquelle le régime est auxiliaire. Cependant, un régime alimentaire approprié pour la polyarthrite rhumatoïde peut améliorer de manière significative l'état du patient grâce au traitement médicamenteux et prolonger de manière significative l'état de rémission. La thérapie par le régime vise à réduire l'inflammation et à améliorer les défenses immunitaires du corps.

    Un régime alimentaire pour la polyarthrite rhumatoïde devrait inclure une teneur en protéines normale ou modérément élevée, une teneur en glucides normale tout en limitant le sucre et les produits qui en contiennent, une quantité limitée de graisse animale et en la remplaçant par des végétaux (notamment l'huile d'olive et de lin), une quantité limitée de sel.

    Dans le régime alimentaire devrait être assez de vitamines et de minéraux. Les repas doivent être fractionnés (prise de nourriture 5-6 fois par jour). Les repas sont cuits bouillis ou cuits au four.

    Le régime alimentaire pour la polyarthrite rhumatoïde exclut la viande, le poisson, les bouillons et les sauces aux champignons, la viande grasse et les produits laitiers, le bœuf, le mouton, le porc, les huiles de cuisson, la viande fumée, les conserves de conserves, les cornichons, les collations salées, les épices et les assaisonnements, les pâtisseries et les épices thé et café, plats très froids ou chauds.

    Pour les patients souffrant de tous types d’arthrite, il convient de noter quelques directives générales.

    Les aliments contenant des acides gras oméga-3 doivent être inclus dans le régime alimentaire de l'arthrite. Ces substances soulagent l'inflammation, ce qui soulage les symptômes de l'arthrite. La plupart des acides gras oméga-3 se trouvent dans les poissons marins, dans leurs variétés grasses, mais s’ils sont contre-indiqués, faites attention à l’huile de lin. Il est plus facile à digérer et a également un effet thérapeutique grâce au contenu des mêmes acides gras bénéfiques.

    Pour tous les types d'arthrite, vous devez abandonner le thé fort, le café et réduire votre consommation d'alcool. Le régime alimentaire pour l'arthrite limite et élimine souvent les cornichons, les assaisonnements épicés et les épices. Mais il y a des exceptions. Certaines études ont identifié les effets positifs du curcuma et du gingembre. Cependant, il faut être prudent et exclure les réactions allergiques.

    Bien qu'il n'existe aucune preuve scientifique solide à ce sujet, certaines études ont montré que les plantes de la famille des solanacées - pommes de terre, poivrons, tomates et aubergines - peuvent avoir un effet négatif sur l'état des patients arthritiques. Si vous constatez une détérioration du bien-être après avoir consommé ces produits, excluez-les de votre alimentation.

    La principale chose à retenir est que le régime alimentaire de l'arthrite doit être équilibré, avec une teneur suffisante en vitamines et en minéraux, de préférence à faible teneur en calories.

    Recettes de médecine traditionnelle

    1. Décoction de feuilles de canneberge:
      2 c. À thé de feuilles d’airelles verser un verre d’eau et laisser bouillir pendant 15 minutes, puis laisser refroidir, filtrer et boire un peu pendant la journée.
    2. Enlève bien le chou des feuilles souffrant de douleurs arthritiques (envelopper les articulations malades la nuit).
    3. Pommade bourgeon de bouleau:
      Les reins et les feuilles de bouleau ont des propriétés cicatrisantes dans le traitement des patients souffrant d’arthrite. Il est préférable d'utiliser des boutons et des feuilles fraîches, mais en hiver, vous pouvez utiliser des boutons secs.

    Préparation de la pommade: 800 g d’huile de tournesol fraîche non salée mélangée à 400 g de boutons de bouleau et déposée dans un récipient en argile, bien fermée. Ensuite, mettez le récipient pendant 24 heures dans un four chaud. Si des boutons secs sont utilisés, le temps de séjour dans le four est porté à 48 heures.

    Passez ensuite la masse obtenue dans un tamis épais et ajoutez une pincée de camphre en poudre, environ 6 g.Mélangez bien la préparation et placez-la dans un endroit froid. Les points douloureux frottent cette pommade pendant la nuit.

  • Pommade à la térébenthine:
    Composants:

    • essence de térébenthine pure, 0,5 l,
    • alcool pur 96 °, 0,5 l,
    • huile d'olive, 0,5 l,
    • camphre, un tiers d'une cuillère à café.

    Préparation: Dissoudre le camphre dans de l'essence de térébenthine, ajouter de l'huile d'olive puis de l'alcool. Bien agiter avant utilisation.

    La nuit, les points douloureux le frottent avec cet onguent jusqu'à ce qu'il durcisse, puis nouez-le avec un linge en laine. Les pansements partent pour la nuit.

  • Phytothérapie

    1. Fleurs de sureau, feuille d'ortie, racine de persil, écorce de saule (également divisées). À l'aide d'une cuillère à soupe de collecte broyée, préparez un verre d'eau bouillante, faites bouillir pendant 5 minutes à feu doux, laissez refroidir et passez au chinois. Buvez 2 tasses de bouillon par jour.
    2. Cerise commune (fruit). En médecine traditionnelle, les fruits de la cerise et du lait sont utilisés pour l'inflammation des articulations - l'arthrite.
    3. Étoile de mer moyenne, cloporte (herbe). 1 cuillère à soupe d'herbes pour 1 tasse d'eau bouillante. Insister, emballé, 4 heures, égoutter. Prendre 1/4 tasse 4 fois par jour avant les repas pour l'arthrite, la goutte.
    4. Gryzhnik parfumée (herbe fraîche). 3 cuillères à café d'herbes fraîches par 500 g d'eau bouillante. Insister, emballé, 1 heure, égoutter. Prenez 1/3 tasse 3 - 4 fois par jour, froid ou chaud pour l'arthrite, les rhumatismes, la goutte.
    5. Jardin pourpres (herbe). 1 cuillère à soupe d'herbes fraîches pour 1 tasse d'eau froide. Faire bouillir pendant 10 minutes après l'ébullition. Insister, emballé, 2 heures, égoutter. Prenez 1-2 cuillères à soupe 3-4 fois par jour pour l'arthrite.
    6. Marronnier. 20 g de fleurs insistent 2 semaines dans 0,5 litre d'alcool ou de vodka. La teinture est utilisée 1-2 cuillères à soupe 3-4 fois par jour pour l'arthrite.
    7. Mullear, ours d'oreille (fleurs). 50 g de fleurs exigent 2 semaines dans 0,5 litre de vodka ou d'alcool à 70 degrés. L’alcool ou la teinture de vodka sont utilisés pour le frottement en tant qu’analgésique des douleurs arthritiques et surtout nerveuses.
    8. Jaune de gentiane (rhizome avec racines). 3 cuillerées à thé de rhizomes et de racines bouillir pendant 20 minutes dans 3 tasses d'eau. Insister, emballé, 2 heures, égoutter. Prendre 1/2 tasse 3 à 4 fois par jour avant les repas pour traiter l'arthrite d'origines diverses. La même action a une gentiane croisée. Brew le même. Prendre 1/4 tasse 3 fois par jour avant les repas.
    9. Prenez une bouteille contenant 0,5 litre de liquide. Mettez-y un morceau de camphre de la taille de 1 à 4 morceaux de sucre en morceaux. Versez 150 ml d'essence de térébenthine, 150 ml d'huile d'olive dans la bouteille. Ajoutez 150 ml d'alcool à 70 degrés. Agiter avant utilisation. Essuyer avant le coucher et nouer avec de la laine pure toute la nuit.

    Traitement avec des teintures d'alcool

    Cette maladie est accompagnée de douleurs dans les articulations touchées, de leurs rougeurs et de leurs gonflements. Pour faciliter l'état du patient, des compresses et des enveloppements sont utilisés avec des teintures alcoolisées. Ils ont un effet réchauffant et absorbant local, réduisent la douleur et l’enflure.

    1. Requiert: 1 litre de vodka, 100 g de racine de combattant.

    Méthode de cuisson La racine du combattant verse de la vodka et la place au chaud. Après 3 jours, la teinture devrait être de la couleur du thé fort.

    Méthode d'utilisation. Avant de se coucher 1 c. frottez doucement les teintures dans l'articulation douloureuse (si les articulations de deux bras ou de deux jambes sont atteintes, frottez-vous l'un contre l'autre et le lendemain), fermez-le avec une flanelle et enveloppez-le de laine, n'enlevez pas le pansement avant le matin. La durée du traitement est de 2 semaines.

    Après vous être frotté, lavez-vous immédiatement les mains soigneusement avec du savon, car le lutteur est une plante toxique. Le matin, essuyez le joint avec un chiffon imbibé d’eau froide.

  • Requis: 100 g de vodka, 120 g d'ammoniac, 60 g d'essence de térébenthine, 1 cosse de poivron rouge, 20 g d'alcool formique, 30 g de graisse d'oie et de camphre, 50 g de beurre.

    Méthode de cuisson Versez tous les ingrédients dans la bouteille, hachez le poivron et ajoutez au même endroit. Insister 24 heures sur 24. Agiter avant utilisation.

    Méthode d'utilisation. Au coucher, frottez les articulations douloureuses, suivies d'un enveloppement chaud. Lavez-vous soigneusement les mains après avoir frotté. La durée du traitement est de 3 semaines.

  • Requis: 1/2 litre de vodka, 200 g de sel, 100 g de moutarde sèche.

    Méthode de cuisson Mélanger le sel et la moutarde, remplir avec de la vodka. Insister 1-2 jours. Agiter avant utilisation.

    Méthode d'utilisation. Faites des compresses sur les articulations douloureuses. Gardez 2-3 heures et répétez la procédure pendant 2 mois.

  • Traitement au sel de mer

    Pour l’arthrite, tout médecin vous recommandera d’utiliser le moins de sel possible. Mais ce conseil médical ne concerne que l'usage interne, mais il est très utile d'appliquer du sel à l'extérieur, d'autant plus que nous n'avons pas de sel simple, mais du sel de mer.

    1. Le lait de vache au sel de mer est un très bon remède contre l'arthrite. Prenez un verre de lait, faites chauffer à 50 ° C, ajoutez une cuillère à soupe de sel de mer, mélangez bien, laissez refroidir.

    Pour la nuit, graisser les articulations malades avec du lait salé en utilisant cette technologie. Lubrifie pour la première fois, attendez qu'il sèche. Ensuite, répétez le flou. Attendez encore pour qu'il sèche. Et si cinq fois.

    Vous appliquez ensuite un bandage chauffant sur le joint (par exemple, vous le nouez avec un foulard en plumes ou un foulard en laine). La durée du traitement est de 30 jours. Ensuite, vous devez faire une pause de 10 jours et répéter le cours.

  • Mélangez un verre de jus de radis noir, un verre de miel, un demi verre d’alcool et 100 g de sel marin. Le "causeur" résultant se frotte toute la nuit dans les points sensibles en utilisant la même technologie que le lait salé.

    En même temps que l'utilisation externe, ce mélange est recommandé pour être pris oralement dans une cuillère à soupe deux fois par jour, une demi-heure avant les repas.

    La durée du traitement est de trois semaines. Ensuite, une pause d'une semaine et vous pouvez répéter le cours.

  • Dans un verre d'eau tiède, dissoudre deux cuillères à soupe de sel marin. Faites des compresses de réchauffement avec cette solution pour la nuit. Il est recommandé d'appliquer aux articulations malades en période de maladie aiguë. Mais pas plus de trois semaines d'affilée. Ensuite, vous avez besoin d'une pause d'une semaine.
  • Le sel de mer chauffé est placé dans des sacs en tissu et appliqué la nuit sous forme de compresses sèches à l'articulation douloureuse pour cause d'arthrite et de radiculite au bas du dos. Il est recommandé de le faire pendant une exacerbation de la maladie, mais pas plus de trois semaines de suite. Puis - une pause d'une semaine.
  • Si vous souffrez d'arthrite traumatique, vous devez être traité avec un rhume.

    Est-ce l'hiver dehors? Bien, faites une boule de neige avec une poignée de neige et une poignée de sel marin. Fixez cette neige à l'endroit douloureux et maintenez-la jusqu'à ce qu'elle fonde. Si la peau devient rouge après la procédure, lubrifiez-la avec de la vaseline ou de la crème grasse. La durée du traitement est de 10 jours.

    Si vous devez être soigné pendant la saison chaude, vous pouvez congeler la glace d’une solution aqueuse de sel de mer et appliquer des glaçons sur les points sensibles.

  • Autodiagnostic et prévention

    Une structure aussi complexe, comme l'articulation du poignet, a besoin d'attention pour elle-même.

    Selon les statistiques, l'arthrite chronique du poignet se développe chez 60% des personnes travaillant à l'ordinateur. En l'absence de processus infectieux, les symptômes sont légers et la maladie se développe lentement, permettant ainsi de se faire sentir à l'âge de 40 à 50 ans.

    Le meilleur traitement est la prévention et vous pouvez occasionnellement effectuer un autodiagnostic des conditions préalables au développement de la maladie en fonction des caractéristiques suivantes:

    • l'apparition de douleurs aiguës lorsque vous essayez d'atteindre le bout des petits doigts jusqu'au bout des pouces;
    • avec la flexion rapide et l'extension des doigts dans un poing, la main affectée sera en retard sur la main saine en vitesse;
    • si, lorsqu’on utilise un oreiller spécial sous le poignet en travaillant avec une souris d’ordinateur, une personne ressent le même malaise que si elle n’en était pas équipée, cela indique une maladie possible.

    Les maladies non traitées de cette articulation peuvent transformer une personne en bonne santé en une personne impuissante et incapable d'accomplir les actions les plus simples.

    La maladie a de graves conséquences:

    • arthrite purulente aiguë;
    • ostéomyélite - inflammation osseuse;
    • septicémie - empoisonnement du sang;
    • contracture - limiter la mobilité de l'articulation;
    • luxation pathologique - sortie de la tête de l'articulation de la fosse articulaire.

    Dans les cas avancés, l'articulation est déformée de façon permanente, entraînant une invalidité.

    Les mesures préventives peuvent réduire considérablement le risque d'inflammation ou de destruction de l'articulation:

    • alternez les périodes d'activité physique avec du repos, évitez les extrêmes - charges excessives et mode de vie peu actif;
    • consulter un médecin rapidement si vous ne vous sentez pas bien;
    • Traiter de manière responsable le traitement et la période de récupération pour les infections virales respiratoires aiguës: une inflammation des articulations peut se développer sous forme de complications après une maladie virale transmise aux pieds.

    Assurez-vous de consulter votre médecin si vous ressentez un gonflement, une douleur, une contraction du poignet (en particulier s'il existe une prédisposition familiale aux pathologies articulaires ou, dans un passé récent, à une maladie infectieuse passée).

    Afin de maintenir la santé et la mobilité du poignet, les recommandations simples suivantes doivent être suivies:

    • Évitez les exercices excessifs au poignet.
    • Mangez bien et menez une vie active.
    • Effectuez des exercices spéciaux tout en travaillant pour éviter la survenue de maladies professionnelles du poignet.
    • Créer des conditions physiologiques favorables au travail et au repos.
    • Ne pas fumer ou abuser des boissons alcoolisées.

    La prévention de l'arthrite est très simple: normalisation de l'alimentation, chargement régulier des mains et préférence des mitaines en laine naturelle aux beaux gants en cuir en hiver.